les 4 vérités


Dépendance, une taxe de 0.15% en 2013, puis 0.3% en 2014

15 octobre 2012 par Courrier dans Economie, Fiscalisme avec 34 commentaires

En toute discrétion le gouvernement a introduit dans le projet de loi de finances de la « sécu » une taxe de 0.15% en 2013, puis 0.3% en 2014 sur les revenus des retraités imposables, au titre de la dépendance.

Comme l’a affirmé le Premier Ministre, ce risque ne sera pas couvert par une assurance privée, mais par un système collectif de type « sécu », c’est-à-dire conformément au pacte social de la Libération cher aux socialistes sur une base solidaire. Tout le monde étant concerné, comme pour la maladie, tout le monde doit donc cotiser, actifs, inactifs, imposables ou non imposables.

S’il est donc normal que les séniors imposables cotisent, pourquoi sont-ils les seuls ? Ce prélèvement donne la fâcheuse impression que le gouvernement cherche, en se cachant derrière les conclusions des économistes de gauche décrétant que les retraités ont un meilleur niveau de vie que les actifs, à habituer les plus âgés à des ponctions ultérieures, sans doute plus douloureuses.

D’autant que ces cotisations vont alimenter un fonds qui n’existe pas encore et dont les bases juridiques et pratiques sont inconnues, puisque la couverture du risque de la dépendance n’a donné lieu à aucun débat national, même pas au parlement ; où va donc aller cet argent, ne prépare-t-on pas une escroquerie du type « vignette des vieux » ? Et la démocratie dans tout cela ?

Albert Bonnenfant

VN:F [1.9.22_1171]
Note: 9.3/10 ( 4 votes)

Dépendance, une taxe de 0.15% en 2013, puis 0.3% en 2014, 9.3 out of 10 based on 4 ratings

Taggé

Articles pouvant aussi vous intéresser

34 Comments

  1. QUINCTIUS CINCINNATUS21 octobre 2012 à 20 h 29 minRépondre

    @ Jaurès

    non ce ne sont pas là  » des voeux pieux  » … mais la simple philosophie d’une vie elle aussi simple …

  2. Oeildevraicon20 octobre 2012 à 20 h 41 minRépondre

    A l’attention des modérateurs…

    Aurai-je été violent, ordurier ou grossier dans mon commentaire du 19/10/2012, pour qu’il ne soit pas diffusé?

    Personnellement je ne le pense pas et vous?

    • les4v20 octobre 2012 à 21 h 22 minRépondre

      Oui, je cite :

      ( SVP, arrêtez de jouer les idiots utiles. Vous valez mieux que cela).
      Je vous prie donc de m’excuser d’avoir écrit cela et vais de ce pas le rectifier: (Veuillez continuer à jouer les idiots utiles, car vous ne les valez même pas ).

      Si je valide un message contenant ce genre de propos j’autorise de fait votre interlocuteur à vous répondre sur le même ton, et ce forum devient une foire d’empoigne.

      • Oeildevraicon20 octobre 2012 à 22 h 16 minRépondre

        Merci pour votre réponse.

  3. Jaures20 octobre 2012 à 10 h 32 minRépondre

    Quinctius, je suis d’accord avec vous mais n’est-ce pas là un voeu pieu ? Tout le monde constate qu’avec l’âge les pathologies apparaissent et se multiplient. La dépendance est inévitable, tous ceux qui ont des parents âgés le savent bien. Il importe d’en tenir compte si on veut garder à nos aînés une dignité dans leur progressive fin de vie.

  4. F20 octobre 2012 à 10 h 26 minRépondre

    Ah, la justice!
    J’ai, moi aussi une conception de la justice. La taxe sur les retraites rapportera moins que ce que coûte l »AME. Supprimons taxe et AME ( ou du moins ramenons la à son minimum avec expulsion après guérison) et transférons ce qu’on donnait pour l’AME à la dépendance…
    Encore qu’on peut se demander s’il est bien futé de reproduire pour la dépendance le système qui a montré toute sa nocivité dans les autres domaines…

  5. QUINCTIUS CINCINNATUS20 octobre 2012 à 9 h 30 minRépondre

    @ Jaurès

    la question n’est pas de vivre plus longtemps, le problème est de mieux vieillir sans le  » secours  » de la médecine … ce qui diminue d’autant les prises en charge lourdes !

     » mens sana in corpore sano  »

    et je doute que le mode de vie contemporain nous y mène

  6. Jaures19 octobre 2012 à 18 h 28 minRépondre

    F, il n’est pas question d’inégalité mais de solidarité et de justice. Le taux de cotisation vieillesse a doublé entre 1967 et 2009 mais l’espérance de vie a entre temps augmenté de 10 ans. Qui dira qu’il préfère cotiser moins et vivre moins longtemps ? On ne peut parler d’égalité puisque la retraite ne peut se comparer d’une génération à l’autre mutatis mutandis.
    Les actifs cotisent donc plus qu’il y a 30 ans et deux années de plus. C’est leur part de solidarité. Celle-ci doit-elle s’étendre à la prise en charge totale de la dépendance alors que le niveau de vie des retraités est au moins égal à celui des actifs (ce qui n’était pas le cas il y a 30 ou 50 ans) ?
    J’estime pour ma part que cette part doit être prise selon les revenus de chacun, quelle que soit l’origine de ce revenu. C’est là, à mon sens, justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Abonnement Les4vérités
Connexion
Rester connecté
Nos auteurs
Le dessin de la semaine
S’INSCRIRE À LA LETTRE D’INFORMATION
RSS
En Bref
RSS delitdimages