les 4 vérités


Les mensonges du pouvoir sur l’islamisme

1 août 2016 par jean-louis villard dans Economie avec 347 commentaires

On parle toujours des 84 victimes de Nice. J’ai consulté, il y a peu, un site qui, sous forme de vignettes alignées par rangées de dix, affiche les photos ou la silhouette noire qui en tient lieu, de toutes ces victimes.

Il n’y a pas 84 vignettes, mais 100, chacune surmontée du nom de la victime. On nous ment.

On dit que les musulmans sont les premières ou les principales victimes de ce massacre. On a même dit que 40 % des victimes de la tuerie de Nice étaient musulmanes.

Or, sous ces 100 vignettes, j’ai relevé 12 noms et prénoms à consonance arabe. Cela laisse la place à 28 convertis qui n’auraient pas changé leur prénom chrétien. On nous ment.

J’assume l’indignité de procéder à ce genre d’analyse en des circonstances où la compassion prime tout. Mais que dire, alors, de l’indignité de ceux qui nous mentent par connivence de basse politique ? Pendant qu’ils s’évertuent à travestir la réalité, quelle place font-ils eux-mêmes à la compassion ?

Sont venus ensuite les propos ahurissants tenus par cet imam de Nice au lendemain du 14 juillet. Pas un mot de compassion pour les victimes, mais la victimisation des bourreaux qui confine à l’absolution de ces jeunes confrontés selon lui aux abus de laïcité et à l’intolérance de la France. Le voile islamique, les cantines hallal, l’enseignement édulcoré, les aménagements d’horaires, la multiplication du nombre de mosquées, d’écoles confessionnelles, une majorité d’abattoirs rituels, la finance islamique qui déroge à la loi commune, les cités où la charia s’impose, la bienveillance des élus et des médias, que manque-t-il ? L’appel du muezzin ? Les tribunaux islamiques ?

Serait-il incongru de s’interroger sur le rapport de cause à effet entre cet entrisme débridé et le sursaut identitaire vigoureusement critiqué ?
Après Nice, et pour rester en France, Saint-Étienne du Rou­vray.

On questionne des proches, des amis des deux barbares islamiques ou musulmans, mais sait-on bien où se situe la différence ? Et tous disent qu’ils savaient, que ces raclures s’étaient vantées auprès d’eux de leurs intentions. Cette omerta que des médias complaisants se gardent de souligner vient-elle à l’appui du postulat de ces mêmes médias quand ils disent qu’une « immense » majorité de la « communauté musulmane » est d’une grande modération, pétrie de tolérance et d’ouverture à l’autre ?

Et voici que l’émotion que suscite l’égorgement d’un prêtre en plein office est mise à profit pour introduire dans le discours la notion de communauté ca­tholique. Il n’existe pas plus aujourd’hui qu’hier de communauté catholique sur le sol de France. La notion de communauté implique une solidarité orientée, le repli, la différenciation, la préférence et, au pire, l’exclusion. A-t-on jamais constaté de tels comportements chez les catholiques ? Les voit-on afficher leur croyance par leurs habitudes vestimentaires, alimentaires, ou par leurs gestes, leurs attitudes, leurs revendications ? Pourquoi introduire la notion fallacieuse de « communauté catholique », sinon pour en banaliser l’expression et la mettre, par là, sur le même pied que la communauté musulmane ainsi dédouanée de l’affichage ostentatoire de ses particularismes ?

On aimerait croire que le CFCM, sur le modèle du communiqué publié par l’AGRIF, ou sur le modèle du discours du général Al Sissi à l’université Al-Azhar, exhorte les musulmans à procéder à une relecture critique, adaptée aux temps actuels, du Coran, des hadiths et de la vie de Mahomet, homme parmi les hommes.

Cependant, même en ce cas, on peut douter qu’un islam de France puisse coexister en paix au sein de l’oumma avec à sa porte un islam rigoriste.

D’où l’importance de la position prise par l’université Al-Azhar. Or, cette éminente autorité n’a, pour l’heure, pas répondu à la demande du général Al Sissi.

Alors, croyants de toutes obédiences et non croyants, il ne nous reste qu’à espérer dans les vertus du Bon Sens, de l’Huma­nisme, de la Grâce de Dieu, et Inch Allah !

En attendant, c’est la guerre nous dit-on en haut lieu, mais sans vouloir la faire, puisqu’on prétend la faire dans le respect des droits de l’homme !
En appeler dans ces conditions à l’unité nationale, à seule fin de museler l’opposition, n’est que tactique politicienne.

N’avoir à l’esprit que la future échéance électorale, c’est se préparer à perdre cette guerre dont on se refuse à désigner clairement l’ennemi.

347 Comments

  1. Jacky Social16 août 2016 à 20 h 00 minRépondre

    @Jeanne: « On dirait que vous ne connaissez ni Mullins, ni Sutton ». Ca c’est du chahtage genre « on dirait que vous ne connaissez pas Karl Marx – votre regard sur le 19eme siècle ne sera plus le meme ». « On dirait que vous ne connaissez pas Petain et Mitterrand ». Votre regard sur la France ne sera plus le meme » etceteri-etcetera. Je crois que vous frisez la petasserie, Jeanne et cela me decoit enormement. Dommage.

    • Jeanne16 août 2016 à 20 h 28 minRépondre

      Vous ne connaissez donc pas, et au lieu de vous demander si vous n’avez pas raté quelque chose, vous faites l’indigné…. et le gougnafier.
      Vous faites bien le tandem avec votre ami jaurès, chacun rivé à ses convictions.
      Je crois que vous frisez la pétasserie, Jacky, et cela me déçoit énormément. Dommage.

      Non, en vérité, je ne m’en soucie pas.

      • Jacky Social16 août 2016 à 21 h 10 minRépondre

        @Jeanne: on ne peut pas tout savoir et tout lire sur ceci, sur cela. Avez-vous lu Ayn Rand? Ou Thomas Sowell? Ou Walter Williams? Ou John Locke? Ou John Stuart Mill? Ou Jean-Francois Revel? Ou Guy Milliere? Ou Pascal Salin? Ou George W. Bush? Ou Dick Cheney? Ou Von Mises? Non, bien sur. Je ne vous fais ici aucun reproche. Mais vos Sutton et Millins, c’est Wallace et Gromit pour moi. Je refuse meme de connaitre ces antisemites. Cela n’a que peu de valeur ajoutee. Ce qui m’interesse, c’est l’economie et a quelle sauce le fisc etatisto-cannibal va me bouffer pour donner aux z’autres que j’emmerde a coups de gros cacas bien puants et bien merdeux. Le reste passe après. Pour votre info, s’il n’y avait pas eu le sexe, j’aurai ete pretre catholique. Je ne suis pas pretre catholique et donc dis ce que je pense vraiment sans tomber dans l’angelisme grenouilleux de benitier. Le Christ est un liberal au sens classique du terme, pas au sens Jojo et ses potes du Vatican ou ceux de mai 68, les conformistes genre Renaud ou Kohn-Bendit. Jeanne, je ne suis pas indigne et ne fais pas l’indigne. Mais si cela vous fait plaisir je suis votre gougnafier pour vous servir, chere Jeanne. Je vous drague ouvertement.

        • Jeanne16 août 2016 à 21 h 31 minRépondre

          « on ne peut pas tout savoir et tout lire sur ceci, sur cela. »

          Personne ne vous en fait reproche.
          Vous avez bien été intéressé par le livre de T Woods.

          « Avez-vous lu Ayn Rand? Ou Thomas Sowell? Ou Walter Williams? Ou John Locke? Ou John Stuart Mill? Ou Jean-Francois Revel? Ou Guy Milliere? Ou Pascal Salin? Ou George W. Bush? Ou Dick Cheney? Ou Von Mises? Non, bien sur »

          Mais qu’en savez-vous ?
          Je n’ai pas lu ni ne connais Sowell Williams, Salin.

          je n’ai pas lu intégralement Locke Mill ni Revel, juste de gros extraits.

          Millière, j’ai acheté quelque chose, mais je ne l’ai pas lu, il me gonfle. j’ai cinquante, peut-être cent -au sens propre- livres empilés plus importants à lire.

          Quant à Bush et Cheney, il faudrait que je sois menacée d’exécution. Et encore.
          A moins que Cheney me dédicace sa photo avec sa petite ampoule….

          Bien, ce sera tout pour moi…

    • Jeanne16 août 2016 à 20 h 52 minRépondre

       » A vous lire, j’ai le sentiment que vous etes deboussolee et ne savez guere ce que vous voulez. Vous n’etes pas obligee de rallier mes idees. Bien sur. Mais vous n’avez guere de certitude, ni d’affirmation de vous-meme. Vous avez peur de vous-meme. »

      Il se peut que des informations me manquent, mais vos sentiments…….. ne sont que des sentiments, je ne suis absolument pas déboussolée et je sais parfaitement ce que je veux.

      Ni Bush, ni Bibi…
      Ils peuvent aller se faire voir tous les deux.
      Il se peut que je sois « anti-libérale », ce mot ayant trente-six sens, y compris le sens anglo-saxon, qui n’a rien à voir avec le sens français. Très vague.

      La vidéo de Kerry est très édifiante, car ce monsieur qui joue les opposants est en vérité un complice d’arnaque. Il fait sortir violemment l’étudiant qui l’interroge sur son appartenance à la société secrète Skull and bones, enfin plus si secrète que ça..

      Vous faites semblant de vous intéresser au christianisme, mais lorsqu’on montre quelque réticence, fini « bon chien ».
      On ne cire pas les pompes, c’est « pétasse »….

      Écroulée de rire.
      Surtout parce que vous n’imaginez pas à quel point je connais par coeur…. de très très près……

      Vous en oubliez les accents…
      Ne cassez pas votre ordinateur….

  2. Jeanne16 août 2016 à 17 h 21 minRépondre

    Vincent Peillon avoue qu’il veut tuer le catholicisme – Version Complète

  3. BRENUS16 août 2016 à 16 h 44 minRépondre

    JOJO, ce « pas fini » s’accroche comme un morbac qu’il est sur le moindre commentaire, craignant par dessus tout que ses contradicteurs le lachent et le laissent déblatérer seul. Triste fin pour un crétin qui se croyait un esprit supérieur. A force de vouloir nous faire accroire tout et n’importe quoi, il avait fini par y croire lui même. Mais j’avoue que cela devient lassant et que je comprends parfaitement la décision de QC. Je dégage aussi et laisse les insassiables amateurs de palabres africaines (ça tombe bien : jojo y trouve ses origines) perdre leur temps à tenter de nourrir ce site, dorénavant acquis à la gauchoconnardise. Bye !

  4. druant philippe16 août 2016 à 16 h 17 minRépondre

    Notre Jauressounet est en fait un détraqué franc mac d’ essence socialo qui non content de se faire taper dessus par bobonne ( ou fouetter) lors des séances de domination avec masque et costume en cuir , aime se faire insulter et malmener sur des sites natios ; s’ il était pédé , il aimerait que 10 hommes lui fassent tchi tchi .
    Un vrai malade qui aurait sa place dans les meilleurs hôpitaux psychaitriques

  5. Jacky Social16 août 2016 à 11 h 05 minRépondre

    Jojo le donneur de lecon detenteur de sa Verite a lui nous parle de rationnalite: « d’une part parce que les discours ne diffèrent guère et qu’ils sont énoncés avec si peu d’éléments rationnels que les contrer n’est pas difficile ». D’abord, je ne savais pas que vos sophismes nous avaient contres. Il y a du y avoir des hiatus. Par ailleurs, nous n’avons pas de lecon a recevoir d’un socialo-communiste fascistoide qui deteste la contradiction. En effet, croire au socialisme, ce n’est pas rationnel. Le socialisme, c’est l’echec, le crime et la vindicte partout, hein mon Jojo de Copacabana avec le pognon des autres? Le Venezel nous en fournit encore un recent exemple tres parant. Alors, question « rationalisme », ce n’est pas vous qui donnerez les lecons et encore moins qui allez « contrer » notre discours de maniere credible. Vos idees sont tres inferieures aux notres. Vous faites partie du camp de l’ignoble. Voila tout.

  6. Jacky Social15 août 2016 à 19 h 40 minRépondre

    Je replace ce post bien en vue afin de faire chier Jojo. Et donc il faut savoir, chers Jeanne, Raoul, Brenus et Vozuti, que not’ Jojo est interdit de sejour sur dreuz. Meme ses petits sous syndicaux, on n’en veut pas. Je ne puis qu’en feliciter Jean-Patrick Grumberg. C’est a pisser de rire. Pourtant, Jojo a bien essaye de troller sur dreuz, mais s’est fait chopper illico par le tres perspicace JP Grumberg. J’en ris encore. C’etait dans le genre Pierre Richard dans « Je ne sais rien mais j’dirai tout » ou Pierre Richard a beau se deguiser (Jojo avait essaye avec plusieurs pseudos dont « Jaures » et puis un autre), il se fait toujours reperer par ses « p’tits gars »: « Meeeerde, l’educateur sociaaaal ». Jojo croyait prendre Grumberg pour un con. Ca n’a pas pris ne seule seconde. Heureusement.

    • Jeanne15 août 2016 à 19 h 50 minRépondre

      Ce que vous dites n’est pas gentil pour le modérateur des 4V…
      Mais il devrait y réfléchir.

      Mais chez dreuz, je sais qu’on ne rigole pas avec la doxa du lieu.
      J’ai fréquenté du temps où ça s’appelait drzz, fondé par E Martin, et « animé » par Garroté, Garrota, Miguel, Michel et voili et voilà.
      Jolie légende biographique en début de blog, comme pour les agents du KGB…
      Puis E. Martin est « parti », contre un paquet de flouss selon Grumberg qui cherchait à se faire plaindre comme s’il avait été détroussé dans un bois.

      Mais n’essayez pas d’écorner « le petit pays démocratique » ou quelque vieux legs.
      Ça chauffe, et puis ça ne passe plus.

      Mais vous pouvez écorner le Pape, la France, l’Europe, tout ce que vous voulez. d’autre.

      • Jacky Social15 août 2016 à 21 h 15 minRépondre

        @Jeanne: y a-t-il un moderateur aux 4V? Dreuz a sa ligne et elle me convient. Je suis un Liberal Conservateur pro-Bush, pro-US, pro-Israel et ferocement islamophobe. Effectivement, Israel est le seul pays libre au MO. On peut le critiquer y compris sur dreuz. Seulement, il faut venir avec du solide et pas du Jaures, ni de l’antisionisme qui n’est rien d’autre que de l’antisemitisme deguise. Ecorner le Pape? Lequel? Franchescoco-la-goooche? Mais avec grand plaisir. La France? Elle et ses gendarmes ont deporte pas mal de Juifs (Vel d’Hiv, Les Milles, Drancy, etc.) et trahi ses valeurs en 1789 et puis en 1940 ou elle a fait tres-tres fort. Faut-il vraiment remuer la merde, Jeanne? L’Europe? Aimez-vous ce que sont devenues les institutions de Bruxelles? Moi pas vraiment. Et dreuz ne pourrait pas en parler ou en reparler? Si vous soutenez le pooof Jojo qui n’a pas pu « passer » sur dreuz parce que ca chauffait, je ne vois pas ou est le problem alors. Vous battez-vous avec Jojo uniquement sur des nuances dont tout le monde n’a que foutre ou bien combattez-vous les idees nauseabondes de Jojo? Je vous vois dans cette derniere categorie. J’espere ne pas me tromper.

        • Jeanne16 août 2016 à 15 h 07 minRépondre

          « Je suis un Liberal Conservateur pro-Bush, pro-US, pro-Israel et ferocement islamophobe. Effectivement, Israel est le seul pays libre au MO. On peut le critiquer y compris sur dreuz. Seulement, il faut venir avec du solide et pas du Jaures, ni de l’antisionisme qui n’est rien d’autre que de l’antisemitisme deguise.  »

          Ouille… ça se gâte.

          D’abord, non je ne suis pas du bord de jaurès.

          Mais je ne suis pas pro-Bush, ni pro-US (du moins des dirigeants), ni pro-israël, …mais je suis islamophobe.

          Le peuple américain est aussi une victime de la secte maçonnique, dont les Bush sont des représentants, ainsi que tous les autres, qui jouent la comédie du pouvoir en faisant semblant de le donner à l’un pour mieux le conserver en groupe.
          http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/conference-de-john-kerry-un-29247

          On dirait que vous ne connaissez ni Mullins, ni Sutton.
          On trouve des vidéos et leurs livres sur internet.

          Une fois qu’on les a lus, on ne peut plus voir l’Amérique de la même façon.

          Quant à la litanie « Israël est le seul état démocratique du MO »… C’est bon.
          Je l’ai rabâchée des décennies, là aussi, je vois les choses autrement.
          D’abord, ce n’est pas un état « démocratique », c’est un état théocratique, dont la dénomination officielle est « Etat hébreu ».

          La république a voulu abolir le christianisme; elle est sur le point de réussir.
          La propagande républicaine a tout fait pour interdire quelque mention que ce soit du christianisme. Le maçon juif Peillon, le trotskiste Cazeneuve, la musulmane Belkacem qui porte le voile en pays musulman et s’écrase quand un homme musulman parle, et bien d’autres, ont affirmé que le christianisme, contrairement à l’islam, n’est pas compatible avec la démocratie.
          Propos qui auraient mérité des battages médiatiques qu’on ne peut attendre ni de nos évêques, ni des médias, qui ne sont pas à nous ni pour nous.

          En quoi le fait d’être « hébreu » donnerait-il à un pays un certificat de démocratie ? Des élections ? Il y en avait aussi en URSS…

          Quel est le principe de base du judaïsme ?
          l’élection par Dieu et certains avantages afférents.
          L’élection permet par exemple la spoliation de terres occupées Deutéronome 7,1; elle enjoint l’auto-ségrégation raciste par endogamie Deut 7, 3; elle préconise l’esclavage : Lévitique 25 44; et distingue le prochain « frère en Israël » et les autres; elle interdit le prêt à intérêt au frère, mais l’autorise envers les autres….Deut 23 20

          Les rabbins de la tendance ovadia Yossef, mort en 2013, sont très estimés et font partie du gouvernement. 700 à 800 000 Israéliens se sont déplacés pour assister à l’enterrement du Rabbin Yossef, soit quelque 10 % de la population. Son fils avec le rav Dov Lior a publié « la thorah du roi »…

          En France, pour mille fois moins que ça, des propos déformés, les opposants à l’invasion migratoire ont été vilipendés pendant des décennies, et le sont toujours.

          Alors libre à vous d’aimer, moi, je n’aime pas.
          Et je ne parle pas des associations « antiracistes », qui désignent tout non juif et tout non musulman comme un raciste qu’il faut réprimer et pressurer.

          C’est cette police de la pensée qui a confisqué la liberté d’expression grâce aux lois pleven fabius gayssot.

          • Jaures16 août 2016 à 16 h 41 min

            Pouvez-vous me dire quand et où les personnes que vous citez ont affirmé  » que le christianisme, contrairement à l’islam, n’est pas compatible avec la démocratie » ?
            Si je faisais dire ainsi n’importe quoi à n’importe qui comme vous le faites, sans référence précise, on me taxerait d’escroc avec raison.
            J’attends donc que vous donniez les références de ces déclarations fantaisistes.
            Et pour votre gouverne, C.Boutin elle-même a mis un voile en Iran.

          • Jacky Social16 août 2016 à 19 h 44 min

            @Jeanne: effectivement les choses se gatent comme un poisson en plein soleil. Nous ne sommes pas du meme bord. Vous etes anti-liberale. C’est un constat. Bien sur que vous n’etes pas pro-Israel, ni pro-US, ni pro-Bush. Vous etes francaise, c’est normal. L’intox vous a intoxiquee. C’est votre liberte, après tout. A vous lire, j’ai le sentiment que vous etes deboussolee et ne savez guere ce que vous voulez. Vous n’etes pas obligee de rallier mes idees. Bien sur. Mais vous n’avez guere de certitude, ni d’affirmation de vous-meme. Vous avez peur de vous-meme. Pourquoi? Oui, ca se gate et j’attendais mieux. Je vous trouvais mieux, tellement mieux. En fait, a quelques nuances pres, vous etes non pas comme Jaures, non, mais vous etes comme les autres. On s’ennuie. Je baille d’ennui. Desole. Vous detestez le socislisme, mais vous allez nous parler de « solidarite necessaire via la redistribution ». Vous etes islamophobe mais contre l’effort de democratisation du MO, un effort de paix a long terme. Faudrait savoir ce que vous voulez exactement. Il n’y a pas 36 solutions.

          • Jacky Social16 août 2016 à 19 h 51 min

            @Jeanne: si c’est pour me citer du John Kerry, restez chez vous et allez faire dodo. C’est tout ce que vous avez trouve? John Kerry, le loser amer de la campagne de 2004. Allez vous rhabiller, Jeanne. Tout est la faute de Bush, meme l’election de Francois Hollande. Et Jaures, ben c’est Bush qui s’est deguise pour le Carnival de Rio et s’est perdu en France (ben oui, il ne connait rien et encore moins en geographie). Voila, ca vous va comme ca?

    • Jaures15 août 2016 à 20 h 49 minRépondre

      Bêtises !
      J’ai effectivement participé au blog dreuz tant qu’il a été ouvert au débat libre mais j’ai arrêté quand il a fallu payé. Et je n’ai pas été le seul.

      • Jacky Social15 août 2016 à 21 h 18 minRépondre

        Vous avez deja nie avoir participe a dreuz et puis ici vous reconnaissez avoir participe. En realite, vous vous etes fait jeter, Jaures. Et cela remonte a bien avant que le blog du site ne soit payant. Arretez vos mensonges.

        • Jaures16 août 2016 à 9 h 40 minRépondre

          Vous fantasmez, Jacky !
          Citez moi la phrase où je nie avoir participé à Dreuz !
          Si je m’étais fait jeté de dreuz, je n’en aurais pas honte. Les sites qui refusent le dialogue ne font de tort qu’à eux-mêmes et reste sectaires.
          D’où le désarroi de ses éditorialistes quand ils doivent supporter la contradiction. Millière en est un exemple, exaspéré quand on lui rappelle ses déclarations passées et qui prend pour une attaque personnelle toute opinion divergente (alors que lui-même ne se gêne pas pour insulter copieusement ses contradicteurs).
          Si vous vous sentez plus à l’aise sur dreuz, si vous cherchez un défouloir et non un lieu de débat, payez votre dîme et migrez !

          • Jacky Social16 août 2016 à 10 h 37 min

            He ho ca va, du con. Je n’ai pas a venir avec des preeeeuuves. Je le sais car je m’en souviens tres bien. Au contraire de vous, je ne monte pas de dossier sur les gens en gardant leurs posts, et surtout pas les votres. Mais c’etait il y a au mojns 5 ans, cad bien avant que le site ne devienne payant. Je me souviens de la joie que votre ejection repetee m’avait procure a l’epoque. Tout bon pour la credibilite de dreuz. En effet, vous ne debattez pas, Jaures. Vous trollez. Meme si dans les deux cas, il faut un clavier et quelques doigts, c’est deux choses tres differentes. Mais votre ejection repetee, c’est trop rare pour ne pas s’en souvenir et le re-souligner ici.

          • Jacky Social16 août 2016 à 10 h 42 min

            @Jojo: « Si vous vous sentez plus à l’aise sur dreuz, si vous cherchez un défouloir et non un lieu de débat, payez votre dîme et migrez ! » – Non, mais dis-donc, tu me donnes des ordres maintenant? Mais pour qui tu te prends, dis? C’est toi et ta gauche de merde qui n’ont pas l’habitude de la contradiction. On doit utiliser Internet tellement VOS debats televisuels et raiophoniques sont creux, unilateraux et bobo-sovietoides. Des Jaures, des Pascal Boniface(de rat avec son oeil qui dit merde a l’autre), des Yves Calvi (mayonnaise) et autres Philippe Toussaint(se vouer), on n’en fait qu’une bouchee. C’est pour ca qu’on a pas voix au chapitre. Ils perdraient vite la face comme autrefois un Mazerolle(mops) face a JMLP.

          • Jaures16 août 2016 à 16 h 44 min

            Oui ! Je me souviens bien aussi ! C’est le même jour où vous avez écrit « Mort au capitalisme impérialiste ! Vive la révolution prolétarienne ! »
            C’était il y a 5 ans, en effet. Désolé, je n’ai pas de preuves.

          • Jacky Social16 août 2016 à 19 h 47 min

            @Jojo: je suis un temoin de cela et suis plus credible que vous. Je suis intellectuellement honnete. Vous pas. Des preuves? Et puis quoi encore? Je ne fais aucun dossier sur mes contradicteurs. Je m’en fous de vous comme d’une merde sur un trottoir. Simplement, ce que je relate est exact. Mais vous n’etes pas oblige de croire ce qui vous concerne.

  7. Jeanne15 août 2016 à 18 h 24 minRépondre

    « 2) Si les Hongrois ont peur des musulmans, pourquoi émigrent-ils en masse, au point de faire baisser la population de leur pays de 15% entre 2010 et 2016 pour travailler dans des entreprises française, allemandes, anglaises, aux côtés de musulmans ? »

    On part du merle et on va du coq à l’âne.

    MAIS QUEL RAPPORT ???????

    Et ça prend des ratiocinations pour des raisonnements.

    Des résonnements de tambour, plutôt….

    • Jaures15 août 2016 à 18 h 51 minRépondre

      Je pense que vous ne voulez pas voir le rapport.
      Apparemment les Hongrois ne sont pas gênés par la présence des musulmans dans les pays où ils émigrent pour vivre et travailler.
      En fait, Viktor Orbán utilise la peur des musulmans pour asseoir son pouvoir nationaliste et répressif. C’est un vieux procédé. En attendant, malgré les milliards dont l’Europe arrose leur pays, les jeunes préfèrent déserter la Hongrie et s’établir là où l’avenir s’annonce meilleur. Comme tous les immigrés.

      • Jeanne15 août 2016 à 19 h 38 minRépondre

        Le sujet était que les Hongrois ne veulent pas d’immigrés musulmans chez eux.
        Je n’ai pas dit qu’ils en avaient peur.
        C’est vous qui le dites.

        S’ils sont eux-mêmes obligés de s’exiler pour trouver du travail on ne voit pas pourquoi ils seraient aussi imbéciles que les Français, que l’on a obligés à accueillir des millions d’immigrés alors que le chômage allait croissant.

        Ce qui fait partie du même projet.

        Votre « argument » ils n’ont pas peur des musulmans dans les autres pays est aussi imbécile que le premier.
        On ne voit pas le rapport non plus.
        Quand ils vont en France ou en GB, ils vont en France ou en GB, pas dans un pays musulman, pas encore..
        S’il y a des musulmans qui les gênent, ils s’adaptent ou partent.

        C’est la différence avec les musulmans, qui ne s’adaptent pas et ne partent pas.

        Victor Orban ne fabrique pas la peur des musulmans, les gens n’ont qu’à constater le comportement de ces immigrés en recherche d’un monde meilleur, et pour sûr, ils l’ont trouvé, avec des gouvernements européens à la botte, qui répriment sévèrement leurs populations autochtones pour des faits sans commune mesure, comme 6 mois avec sursis (généreux !!) pour des lardons dans une boîte aux lettres, et liberté avec bracelet électronique pour des assassins du Père Hamel..

        Vous êtes vraiment des crapules cyniques, qui appliquent les 10 points définis par Chomsky.

        Mais, même parmi les populations les plus soumises et les plus dévouées au nom, des failles apparaissent.
        Ces gens commencent à voir qu’on les a utilisés, et pour quel résultat.
        Le jour où ils seront assez nombreux, l’argument principal de votre commanditaire tombera, le décor s’écroulera, et on verra la Vérité toute nue.

        .

        • Jaures15 août 2016 à 21 h 07 minRépondre

          Si les Hongrois ne veulent pas d’immigrés chez eux, c’est bien qu’ils les craignent.
          Mais cela ne concerne que les Hongrois qui restent en Hongrie, qui seront bientôt une armée de vieillard puisqu’ils ne font guère d’enfants et que ceux-ci, une fois en âge, prennent le large vers ces horribles pays pleins de musulmans.

          Et pourquoi dîtes-vous qu’on a « obligé » les Français à accueillir des immigrés ?
          La France reçoit des immigrés en masse depuis le début du XIXème siècle. Ceux qu’on accusait de terrorisme alors étaient les Italiens. Ceux qu’on qualifiait d’arriérés étaient les Belges. Les propos d’alors les concernant ressemblaient fort aux vôtres relatifs aux musulmans.
          Dans les années 60, il n’y a pas eu de manifestations ou de Front National anti-immigrés. Les populistes (des deux bords) s’en prenaient alors plutôt aux juifs.

          Et je relève ici une contradiction habituelle sur ce blog où l’on prétend que la répression serait contre les autochtones avec pleine mansuétude pour les immigrés, tout en rappelant que les immigrés et Français d’origine immigrée fournissent la grande majorité des détenus.
          Si on libère les assassins immigrés, pourquoi donc encombrent-ils nos prisons ?

    • Jacky Social15 août 2016 à 19 h 30 minRépondre

      @Jeanne: Vous avez raison. Les Hongrois, comme tous les gens d’Europe de l’Est, savent qu’ils ne sont pas tout a fait chez eux et n’ont donc rien a dire. C’est leur facon de respecter leur(s) pays d’accueil. Cela ne signifie absolument pas qu’ils n’ont pas peur ou que les musulmans ne les derangent pas.

      • Jaures15 août 2016 à 21 h 14 minRépondre

        Bêtises ! Les immigrés Hongrois, dés qu’ils le peuvent demandent la nationalité du pays d’accueil. C’est bien qu’ils s’y sentent chez eux. Plus que dans leur pays d’origine où ils retournent rarement; il y a plus de 5 millions de Hongrois vivant à l’étranger, soit un tiers de la totalité des Hongrois.
        Et cela ne va pas s’arranger puisque la Hongrie perd 1,5% de sa population tous les 5 ans.

        • Jacky Social15 août 2016 à 21 h 23 minRépondre

          Cela n’a rien a voir. Obtenir la nationalite ne veut pas dire se sentir chez soi au meme titre que les souchiens. J’ai dit: « Les Hongrois savent qu’ils ne sont pas tout a fait chez eux et n’ont donc rien a dire ». « pas tout a fait », vous savez lire. Cela ne veut pas dire que se sentir chez soi en pays d’accueil fait qu’ils ne trouvent rien a redire sur les musulmans. Bien au contraire!!! Vous n’allez pas m’apprendre l’Europe de l’Est et encore moins sa mentalite. Pas vous en tout cas.

          • Jaures16 août 2016 à 9 h 49 min

            Allons, Jacky, quand on reste dans un pays d’accueil et qu’on en prend la nationalité, c’est à dire qu’on a le droit de voter et d’être élu (ou que ses enfants le seront, suivez mon regard…), c’est bien qu’on se sent tout à fait chez soi et qu’on fait entendre légitimement sa voix.
            Demandez au million et demi d’Américains d’origine hongroise s’ils souhaitent rentrer chez eux pour participer à la prospérité joyeuse de leur pays d’origine !

  8. vozuti15 août 2016 à 17 h 09 minRépondre

    Jeanne,j’ai regardé votre vidéo de la conférence de Marion Sigaut sur la révolution.très intéressant,on apprend par exemple que lors de l’attaque du château des tuilerie,les assaillants révolutionnaires ont mutilé,arraché des cœurs vivants,bu du sang,ect…les franc-maçons étaient déja, à l’époque, fidèles à leur réputation de satanistes.
    Les invités de la république maçonnique,les musulmans,reprennent désormais la coutume d’égorger des prêtres dans les églises…la boucle est bouclée,la république maçonnique va finir comme elle a commencé…dans l’horreur.

    • Jeanne15 août 2016 à 17 h 26 minRépondre

      Lisez donc aussi le rapport de Gracchus Babeuf sur « la dépopulation de la Vendée », publié par Reynald Secher.

      Il décrit comment l’assassinat des Vendéens a été ordonné par le Comité de Salut Public, et comment les généraux se sont vantés d’avoir accompli leur tâche : Westermann s’est vanté de n’avoir aucun survivant « à (se) reprocher » et d’avoir fait piétiner les femmes et les enfants sous les sabots des chevaux.

      Ce qui est particulièrement intéressant, c’est que Gracchus Babeuf est adulé des gens de gauche … ou sans doute l’était.
      Il est présenté comme le « père » du communisme français, par sa « conspiration des Égaux » .

      Sa dénonciation des crimes des chefs de la Révolution fait tache dans la légende dorée…

      Elle écorne aussi le vertueux Hugo, qui donne l’avantage aux Bleus dans son roman « Quatre-vingt-treize »…

      Mais tout ça n’est pas su, et dans les écoles, on continue à laver le cerveau des jeunes avec la Prise de la Bastille, sans leur dire que c’était une sorte de maison de convalescence pour soldats éclopés, qui gardaient 8 prisonniers, dont le marquis de Sade (dont les descendants on décidé d’être fiers…) évacué la veille, des fous, des faussaires…
      Le gouverneur a invité les délégués des émeutiers à déjeuner, en remerciement, ils ont coupé sa tête avec un canif de boucher, et l’ont portée sur une pique dans Paris.
      Il est facile de lire la relation sur wikipédia.
      A moins que la fiche ne soit supprimée, comme cela arrive fréquemment pour des informations jugées à proscrire pour le public.

      Grâce à internet, nous avons accès à cette connaissance, merci mon Dieu.

      E, ce qui concerne les trolls payés, cela fait partie du programme de manipulation mentale et d’ingénierie sociale.

      • Jaures15 août 2016 à 18 h 43 minRépondre

        Le procédé de Secher a été largement dénoncé par nombre d’historiens. Quand on publie un texte, il faut le situer dans son contexte. Tout ce que Babeuf dénonce dans son livre est énoncé alors partout ailleurs car il s’agit de mettre à mal le comité de salut public qui vient d’être renversé.
        Babeuf le reconnaîtra lui-même, regrettant d’avoir mêlé sa voix à cette propagande:  » « je confesse de bonne foi que je m’en veux d’avoir autrefois vu en noir et le Gouvernement révolutionnaire, et Robespierre, et Saint-Just ». Et il conclut : « en relevant le robespierrisme, vous êtes sûrs de relever la démocratie » (Lettre à Bodson du 10 ventôse an IV).
        Quant aux révolutionnaires « buveurs de sang », la même propagande était développée dans l’autre sens à l’égard des contre-révolutionnaires. C’est un classique des guerres civiles. Les nordistes affirmaient que les sudistes buvaient le sang des Noirs.
        La Révolution a été une guerre civile, puis une guerre tout court, atroce comme le sont toutes les guerres civiles. Des crimes de guerre ont été commis. Mais réinterpréter l’Histoire comme le fait Secher afin que la période soit relue par le prisme de la shoah est une escroquerie.
        Chère Jeanne, si vous avez des arguments contraires, je suis prêt à les étudier avec vous.

        • vozuti16 août 2016 à 4 h 53 minRépondre

          bien-sur jaurès! les révolutionnaires coupeurs de têtes n’étaient pas de vrais révolutionnaires, c’étaient déjà les membres du club des déséquilibrés,qui se font à nouveau remarquer cet été…et leurs motivations sont toujours aussi floues,mais les autorités enquêtent avec persévérance…

          • Jaures16 août 2016 à 9 h 51 min

            Les révolutionnaires n’ont inventé ni les massacres, ni les décapitations.
            Cela existait avant la Révolution et a continué après.
            Citez moi donc une période de l’Histoire sans massacres et exactions. Une seule !

  9. druant philippe15 août 2016 à 10 h 58 minRépondre

    @QC :

    petite colère passagère mais il ne fait aucun doute que vous nous reviendrez dans quelques temps .
    Jaures est incroyablement répétitif et je le soupçonne de ne pas avoir la lumière à tous les étages : un gauchiste n’ est pas une personne normale !
    La discussion est vaine et stérile avec lui , je ne lui réponds que de manière très épisodique : 1 fois tous les 1000 commentaires qu’ il émet .
    Même son pire ennemi Jacky s’ est fait une raison .
    Dire que des gens aussi intéressants que Grepon le texan et Mancney ou encore Jean Claude Thiallet ont délaissé ce site en 2009 .

    • Jeanne15 août 2016 à 16 h 27 minRépondre

      Il est tout de même rare de rencontrer des individus fonctionnant comme ce jaurès.

      A ce stade d’autosatisfaction, de contentement de soi, de certitude d’infaillibilité, de conviction de détenir non pas une vérité, mais La Vérité, en débitant des dogmes intangibles faits de bric et de broc, d’éléments tordus et triturés pour correspondre aux exigences, d’arguments utilisés pour prouver une chose et juste après, son contraire, on ne peut que se demander si ce n’est pas pathologique.

      Par exemple :

      « L’autisme se caractérise essentiellement par une interaction sociale déficiente. Les parents sont généralement les premiers à déceler les symptômes de l’autisme chez leur enfant. Déjà au stade de nourrisson, un bébé atteint d’autisme peut ne pas réagir aux autres, ou se concentrer très attentivement sur un centre d’intérêt à l’exclusion des autres pendant de très longues périodes. »

      Son addiction aux 4V où absolument personne ne l’approuve ni ne le soutient est proprement incroyable.
      Toute personne normale aurait renoncé à se maintenir.
      Mais lui s’accroche en créant de plus en plus d’oppositions; tout en étant convaincu d’être le moteur des discussions….

      Son laïus se réduit finalement à 2 assertions : le socialisme est merveilleux et l’immigration un juste retour des choses.
      Excellent dossier pour un futur gardien de goulag.

      • Raoul Villain15 août 2016 à 16 h 34 minRépondre

        Il est payé pour cela Madame, et ignore les notions d’estime et de respect de soi. Il n’est pas le seul. Si vous avez la curiosité de lire de temps en temps les forums sur les sites de presse, vous trouverez un ou plusieurs individus de ce type et ce quel que soit le quotidien en question: presse nationale, régionale, hebdomadaire.

        En ce qui concerne ce site, il est vrai que les modérateurs ne jouent pas leur rôle et devraient le bloquer.

        Je vous souhaite un bon 15 août.

        • Jaures15 août 2016 à 17 h 12 minRépondre

          Ah ! Bloquer tout contradicteur ! Voilà la solution pour un blog bien lisse !
          Comme Dreuz, où pour intervenir il faut payer. Il est sûr que les commentaires n’y sont guère gênant pour les éditorialistes.
          A coup sûr, Raoul, vous pourrez sur un tel blog affirmer que « L’ardoise à Jospin représente la quasi-totalité de la dette. » Personne ne vous contredira.
          Pareillement Jeanne pourra affirmer que « Hernan Cortès s’est parfaitement entendu avec les populations amérindiennes ». Chacun l’approuvera avec ferveur.

          • Jacky Social15 août 2016 à 19 h 37 min

            Il faut savoir, Jeanne, Raoul, Brenus et Vozuti, que not’ Jojo est interdit de sejour sur dreuz. Meme ses petits sous syndicaux, on n’en veut pas. Je ne puis qu’en feliciter Jean-Patrick Grumberg. C’est a pisser de rire. Pourtant, Jojo a bien essaye de troller sur dreuz, mais s’est fait chopper illico par le tres perspicace JP Grumberg. J’en ris encore. C’etait dans le genre Pierre Richard dans « Je ne sais rien mais j’dirai tout » ou Pierre Richard a beau se deguiser (Jojo avait essaye avec plusieurs pseudos dont « Jaures » et puis un autre), il se fait toujours reperer par ses « p’tits gars »: « Meeeerde, l’educateur sociaaaal ». Jojo croyait prendre Grumberg pour un con. Ca n’a pas pris ne seule seconde. Heureusement.

          • Jaures15 août 2016 à 21 h 17 min

            Vous même, Jacky, si vous ne vous acquittez pas de votre cotisation, n’aurez pas droit à la parole sur Dreuz.
            Mettez donc la main à la poche ! Aucune chance que j’y sois pour souligner vos inepties. Je ne paye jamais pour m’exprimer sur le net.

          • Jacky Social15 août 2016 à 21 h 27 min

            @Jojo: Souligner mes inepties? C’est vous qui vous etes fait jeter de dreuz pour vos trolleuses inepties et votre racisme, pas moi.

      • Jaures15 août 2016 à 17 h 03 minRépondre

        Chère Jeanne, si je ne débite que  » des dogmes intangibles faits de bric et de broc, d’éléments tordus et triturés pour correspondre aux exigences, d’arguments utilisés pour prouver une chose et juste après, son contraire », citez m’en donc un à titre d’exemple.
        Le problème avec vous, c’est qu’émettre une idée contraire à ce qui est dominant sur ce blog, toute opinion divergente, est considéré comme pathologique. C’est dire le peu d’habitude et d’attrait qu’ont les intervenants de ce blog (y compris les éditorialistes d’ailleurs) pour le dialogue et la confrontation des idées.
        Reprenez vos arguments de notre dernier dialogue et mes réponses: où pensez vous donc de ce que vous énoncez relève d’une évidence à laquelle seuls les malades ne peuvent souscrire ? Admettez-vous simplement que ce que vous écrivez soit contestable ?
        Et merci de me préciser dans quel post j’ai pu écrire que  » le socialisme est merveilleux et l’immigration un juste retour des choses ».
        Enfin, si je suis présent sur ce blog, c’est que le débat y est libre et le nombre de contradicteurs ne m’effraie en rien, d’une part parce que les discours ne diffèrent guère et qu’ils sont énoncés avec si peu d’éléments rationnels que les contrer n’est pas difficile. Si je suscite ici tant de haine et de menaces risibles, c’est justement en raison de la faiblesse des arguments qui me sont’ opposés.
        Si me réfuter était si aisé, vous et les autres m’accueilleriez avec plaisir.

        • vozuti16 août 2016 à 5 h 22 minRépondre

          jaurès,vous êtes un peu le clown du site,celui qui nie systématiquement l’évidence avec une mauvaise foi sans limite.
          Vos interventions susciteraient l’hilarité si vous étiez seul,mais vous représentez le pouvoir maçonnique umps qui soule la population avec sa propagande inepte délivrée par les médias, qui ont institué le déni de réalité comme leur dogme fondamental…les blagues que vous racontez ont été trop entendues(dans les médias officiels),c’est pourquoi elles suscitent la colère,et non le rire.

          • Jaures16 août 2016 à 9 h 55 min

            Ce que vous appelez des évidences ne sont que vos opinions. Celles-ci d’ailleurs pour l’essentiel infondées.
            Pour vous, un clown est une personne qui vous porte rationnellement la contradiction.
            Enoncez donc vos évidences ! Nous allons les discuter une à une, argument contre argument, nous verrons qui est le clown.

  10. quinctius cincinnatus15 août 2016 à 8 h 28 minRépondre

    dernier message de ma part sur le blog et qui concerne le fertile  » J@aucrisse  » , sans lequel ce blog serait un désert épistolaire … en quelque sorte le Nil des  » 4V²  » pour De Thieulloy

    J@ucrisse pose, de préférence, les mauvaises questions et donne, immanquablement, les mauvaises réponses

    c’ est un controversiste borné et stérile qui ne possède qu’ un très faible et surtout étroit bagage de citations comme l’ ont les profs d’ Histoire de collège ( Valls, Hamon par exemple )

    si vous voulez continuer à  » disputer  » avec lui, libre à vous …

    • Jaures15 août 2016 à 14 h 52 minRépondre

      D’autres, pour partir avec élégance, auraient développé une idée originale à livrer au débat.
      Quinctius préfère s’en aller en procédant comme toujours sur ce blog, par un dernier jugement péremptoire, définitif et arbitraire.
      On ne se refait pas.
      Vous êtes déjà oublié.

  11. druant philippe14 août 2016 à 17 h 18 minRépondre

    @Brenus :

    si vous tapiez ce bon Jaures , il n’ aurait pas le temps d’ enfiler le pantalon bicolore (brun à l’ arrière et jaune à l’ avant) cher à l’ amiral Nelson et se pisserait dessus de peur de se ramasser une trempe de dimension : derrière le phraseur maréchal Pédant se cache une fiotte gauchiste qui comme ses copains ne se sent fort qu ‘ en présence de nombreux coréligionnaires , un peu comme les orcq et les uruk hai maghrébiques .

    orcq islamiques et gauchistes , c’ est chou vert et vert chou , les mêmes hyènes répugnantes .

    Pour ce qui est de la bataille idéologique , elle est gagnée par les natios , mais il nous reste maintenant la vraie bataille de rue à lancer : mon Jauressounet , persuadé que nous sommes des samourai de clavier , se rit de nous mais qu’ il fasse attention , les évènements pourraient se précipiter et alors …….

  12. vozuti14 août 2016 à 17 h 13 minRépondre

    selon jaurès « Il n’a jamais été présenté à l’ONU des arguments fallacieux pour liquider Kadhafi. »
    Pourtant, lorsque juppé est allé à l’ONU pour affirmer que Kadhafi avait massacré 6000 personnes, c’était un mensonge grossier.une enquête de l’ONU à montré plus tard que l’ensemble des troubles et des affrontements entre les forces de sécurité et les rebelles(islamistes pour la plupart) avaient causé la morts de 200 personnes en tout.
    juppé a juste multiplié le vrai chiffre par 30,pour pouvoir déclencher une guerre qui a tué 30000 personnes et qui a totalement déstabilisé toute la région.

    • Jacky Social14 août 2016 à 18 h 32 minRépondre

      @vozuti: moi, je ne suis pas contre le fait que Kadahfi ait ete liquide ou que Bachar soit en passe de l’etre ou que Merdogan soit coudetatise. Mais on accuse les USA a tort sur l’Iraq pour ensuite faire bien pire a cote. Pourquoi bien pire? Parce qu’en Lybie et en Syrie il devait y avoir des troupes au sol et un programme complet de nation-building. Comme pour l’Iraq. La MENA est le probleme No1 au niveau geopolitique. Le 9/11 aidant, l’Administration Bush-Cheney avait bien tout compris avant tout le monde. Il y a eu certes des erreurs corrigees avec le « surge » de 2005-2006. Les choses allaient mieux et le terrorisme etait en forte baisse. Ce n’etait que du pain beni pour les Irakiens. Cette histoure aurait pu offrir un « multiplier effect » a la region entiere Et tout benefice pour nous et notre securite. C’etait etre du bon cote de l’Histoire. Tout le projet a ete foutu par terre par les incoherences et les errements de Herr Obama. Pourtant, le monde est mieux sans les talibans, Saddam, Kadhafi au pouvoir et serait mieux sans Bachar, les Saoud et Kim Il-Jaures en Coree du Nord. Une chose a la fois Obama a defait ce que GWB avait construit si difficilement. Je peux comprendre que les Bush ne soutiennent pas Trump. Mais ils ne soutiennent pas Hillary B. Clinton non plus. Trump n’est pas mon candidat de coeur. Mais son programme economique et geopolitique me convient tres bien. La seule chose pour laquelle je me mefie de Trump, c’est justement en ce qui concerne son programme. Dans quelle mesure pourra-t-il le mettre en oeuvre?

  13. BRENUS14 août 2016 à 16 h 09 minRépondre

    JOJO. Je crois et je suis même certain de t’avoir dit de me lacher les burnes. Et surtout de dégager de ce site. Tu si t’imagines que je vais nourrir des complexes avec ta supposée pensée de mon « insuffisance culturelle », tu peux continuer à te palucher, comme tu le fais depuis… Contrairement à toi, je ne cultive pas la prétention ni la suffisance, dont je me fous totalement. Je déplore simplement (oh le beau verbe qui devrait te faire plaisir) que des gens réellement cultivés perdent leur temps et palabrer avec toi. N’en déduis pas pour autant que je ne suis pas capable de te river ton clou, de même de te mettre mon poing dans la gueule si, d’aventure, nous nous rentrions physiquement. Je reconnais, cependant, qu’avant, je mettrais des gants pour éviter de me salir avec la chiure de ta tronche. Ca c’est du populo ma crapule et ça n’a pas besoin d’aller prendre ses références sur Wikipédia ou auprès du conseiller pseudo culturel de ta cellule de merde. Toi et tes amis, vous êtes déjà finis, mais trop cons pour ne pas vous en apercevoir (avec un seul « P » au cas où tu l’ignorerais, ce qui est vraisemblable..i ite missa est §

    • Jaures14 août 2016 à 17 h 09 minRépondre

      Voilà un post tout à votre image, Brenus.
      Persévérez, vous m’amusez.

  14. Raoul Villain13 août 2016 à 21 h 32 minRépondre

    « Le problème ne réside pas dans le fait d’ avoir des immigrés dans son pays mais bien dans le nombre et la qualité des immigrés : on ne peut pas dire que les immigrés afromuzz , à des exceptions peu nombreuses près, soient des apports enrichissants pour le pays ( natalité effrayante , avec forte dépendance envers les aides sociales ,religion arriérée , populations hostiles , productivité faible , faible niveau intellectuel) » .

    Je souscris à 200%, c’est une description parfaite de la réalité. A une nuance près les immigrés afromuzz représentent le néo-prolétariat indispensable à la bonne marche de la machinerie socialisante.

    « Les masses arabes humiliées sont les alliées naturelles du prolétariat » Nathalie Ménigon Action Directe.

    • Jeanne13 août 2016 à 23 h 11 minRépondre

      « Les masses arabes humiliées sont les alliées naturelles du prolétariat » Nathalie Ménigon Action Directe. »

      Les attentats d’Action Directe et des Brigades rouges n’étaient-ils pas commandités dans le cadre de Gladio ?

      Les attentats actuels arrivent alors que les peuples européens veulent lever les sanctions contre la Russie……

  15. Raoul Villain13 août 2016 à 21 h 25 minRépondre

    « Sur la gestion des socialistes, je rappelle que, sur les 35 dernières années, les 5 qui cumulèrent croissance, baisse de l’endettement, forte baisse du chômage et progrès sociaux furent les années Jospin ».

    L’ardoise à Jospin représente la quasi-totalité de la dette.

    Si quand vous vous regardez vous vous désolez c’est tout simplement du au fait que vous êtes très laid. Ne vous comparez pas cela pourrait être pire.

    • Jaures14 août 2016 à 16 h 29 minRépondre

      Sur la période Jospin (1997-2001) la dette passe de 712,7 milliards d’euros et 58,1 % du PIB en 1996 (dernière année pleine Chirac-Juppé) à 853,3 milliards d’euros et 57,1 % du PIB en 1996. Soit donc en moyenne sur les cinq années Jospin, + 28 milliards d’euros en plus de dette par an, mais ce qui représente une diminution de la dette en pourcentage de PIB de – 0,2 % par an.
      Sur la dette actuelle (un peu plus de 2000 milliards), la période Jospin ne représente que 140 milliards.
      Vous avez donc Raoul, une fois de plus, écrit une grosse bêtise.
      D’autant que sous Jospin, ce qui est le plus important, le rapport dette/PIB a baissé.
      Pour mémoire, Sous Sarkozy, la dette a bondi de 597 milliards.

      • Raoul Villain14 août 2016 à 17 h 13 minRépondre

        Le coût des 35 heures est de 22 milliards par an. Pour ne citer que cette seule « largesse » du « gouvernement  » Jospin. 16 fois 22?

        Qui écrit des bêtises?

        • Jaures14 août 2016 à 18 h 14 minRépondre

          Les 35h n’ont pas augmenté la dette/PIB sous Jospin. Les 35h n’ont rien à voir avec la dette. Sinon il faut à chaque conquête sociale en intégrer le coût.
          Si c’est le cas, quel coût pour la retraite, le congé maternité, la prise en charge à 100% des accidents du travail, les congés payés,le repos hebdomadaire…
          Je vous rappelle que la première loi sur le temps de travail (1848) a été de limiter à 8 heures la journée de travail pour les enfants de 8 à 12 ans. Gageons que les Raoul Villain de l’époque devaient hurler à la ruine des entreprises.
          Sans doute souhaitez-vous revenir au bon temps de la journée de 10h 6 jours par semaine et de l’âge de la retraite au-delà de l’espérance de vie.
          Vous êtes un fin gestionnaire, mon Raoul.

          • Raoul Villain14 août 2016 à 20 h 34 min

            « Les 35h n’ont rien à voir avec la dette ». Puisque vous le dites. Depuis 2000 chaque année l’Etat débourse 22 milliards de plus à cause des 35 heures. Dans un budget en déséquilibre cela fait 22 milliards de trou supplémentaires. Multiplié par 16: 352 milliards de stock de dette cumulé. Et ce n’est qu’une partie des dépenses nouvelles engagées par Jospin qu’il faut encore financer.

            « Sans doute souhaitez-vous revenir au bon temps de la journée de 10h 6 jours par semaine et de l’âge de la retraite au-delà de l’espérance de vie ».

            Plus prosaïquement je souhaiterais que l’on mette fin au parasitisme social des permanents numériques cher gaucho, vous savez le précipité chimique qui tue l’abeille laborieuse.

          • Jaures14 août 2016 à 21 h 35 min

            Raoul, ce qui coûte 22 milliards, ce ne sont pas les 35h, mais le dédommagement fiscal octroyé aux entreprises. On aurait pu, comme le passage aux 39h, définir la durée légale sans cette remise fiscale. Celle-ci n’a pas plus de caractère obligatoire que les plus de 80 milliards de niches fiscales accordées chaque année.
            C’est un choix de l’époque qui correspond à un contexte de croissance et donc de rentrées fiscales.
            Si vous mettez, injustement, au passif de la gestion Jospin ces 22 milliards, il faut que vous mettiez à son actif la croissance moyenne de 3% de l’époque, la baisse de 3 points du taux de chômage et l’excédent du commerce extérieur. En additionnant le tout, vous verrez qu’à l’arrivée, la part dette/PIB a baissé de 1% en 5 ans (seul exemple en plus de 30 ans) et que les 22 milliards (qu’on aurait pu ne pas donner aux entreprises) sont largement dépassées par les rentrées fiscales dues à la dynamique économique.

          • Raoul Villain14 août 2016 à 22 h 17 min

            Je me souviens aussi d’une émission de télévision où Jospin s’était attribué le mérite de l’expansion rapide d’Internet. Les socialistes seront toujours des comiques.

            3% de croissance? En 2001?
            Baisse du chômage? Et combien de faux « emplois jeunes ».

            Pour le matraquage fiscal vous avez raison cf le rapport du Sénat de l’époque.

          • Jaures15 août 2016 à 14 h 30 min

            3% de croissance en moyenne sur les 5 années Jospin.
            « Faux emplois jeunes » ? Après 10 années, plus de 85% des emplois-jeunes étaient en CDI, 11% au chômage.
            Préférez-vous le sort des « stagiaires » surexploités pour quelques centaines d’euros alors qu’on leur confie des tâches de permanents ?
            Préférez-vous les expériences anglaises du contrat 0 heures ?
            Ou celles d’Allemagne des mini jobs à 450 € par mois sans droits sociaux ?
            Appelez-vous cela des vrais emplois ?

          • Raoul Villain15 août 2016 à 16 h 19 min

            La croissance européenne de l’époque est de 2,7%. C’est juste un tout petit mieux. Les 3% de croissance sont dus à des facteurs extérieurs à la France: dépréciation de l’euro (qui dope les exportations), baisse du prix du pétrole et forte croissance américaine. Dès l’éclatement de la bulle internet (2001) la croissance française flanche. Attribuer à Jospin cette embellie est aussi sérieux que de mettre à son « actif » le développement d’internet. Une sinistre farce.

            Les « emplois » jeunes sont devenus fonctionnaires mais bon grâce à eux de nombreux villages ont gagné le concours du « village fleuri ». Ridicule quand tu nous tiens.

            Il est à noter que pour calculer le PIB, on additionne les valeurs ajoutées des entreprises mais aussi « l’activité » des administrations à leur coût de production. L’obésité du « secteur public » aggravé par Jospin conduit donc à une très forte surestimation des richesses produites.

            Quant aux 35 heures, outre leur coût prohibitif, elles sont responsables de la désindustrialisation par absence de compétitivité. Mais puisque Montebourg a posé en marinière nous sommes sauvés.

          • Jaures15 août 2016 à 17 h 55 min

            Raoul, j’apprécie quand vous discutez avec des arguments rationnels et sans insultes inutiles. Comme quoi c’est possible.
            Reprenons les donc un à un.
            Comme vous le soulignez, la croissance française était supérieure à la moyenne européenne. On voit donc que le contexte extérieur n’a pas profité de la même façon à chaque pays. Rappelons que parmi les pays à forte croissance, certains, comme l’Irlande, recevaient des subsides de l’Europe alors que la France était contributrice.
            Je ne nie pas que le contexte international joue dans la croissance de chaque pays. Quand un pays sait profiter d’un contexte favorable, c’est qu’il est prêt pour le faire.
            On ne peut attribuer à une politique seule la prospérité d’un pays. Celle-ci relève de nombreux facteurs. Ce qui apparait c’est que les 35h, les emplois jeunes ou la CMU n’ont en rien empêché la France d’être durant 5 années l’un des pays les plus dynamiques et créateurs d’emplois.

            Tous les emplois jeunes ne sont pas devenus fonctionnaires. C’est une contrevérité. Certains le sont devenus, comme les étudiants, mais les emplois jeunes ne préparaient pas aux concours administratifs. La majorité a été employée en CDI, donc dans le secteur privé.

            Tous les pays intègrent l’administration dans le PIB. Ce n’est pas une spécificité française. Les commandes publiques participent à la croissance.On sait l’importance par exemple des commandes militaires dans le PIB de pays comme la France, le R.U ou les Etats-Unis.
            Il serait par ailleurs étrange de prétendre que l’Education ne crée pas de richesses.
            Et les investissements publics permettent au secteur privé de croître. Où en serait le tourisme en France sans les musées et monuments publics, sans les festivals organisés et financés par le public ?
            Enfin, certains secteurs, comme la santé, sont plus ou moins publics mais on constate qu’aux Etats-Unis où la santé est en grande partie privée, la part de ce secteur dans le PIB y est bien supérieure.

            La désindustrialisation a beaucoup plus impacté la Grande Bretagne que la France. Le R.U n’a pourtant jamais mis en place les 35heures.
            Je rappelle que les 35h ont été mises en place après de longues négociations entreprise par entreprise qui ont permis de repenser l’organisation du travail et de gagner en productivité.
            La désindustrialisation, en France et ailleurs, est un choix des investisseurs qui préfèrent placer leurs capitaux dans les secteurs financiers plus lucratifs et délocaliser plutôt que d’effectuer des investissements lourds. Entre une usine qui dégage 2 ou 3% de marge après un long délai et un placement qui va rapporter 7 ou 8% en quelques mois, voire en quelques semaines, le riche investisseur a fait son choix.

            Je ne dis pas que Jospin a réalisé des miracles. Il n’en existe pas en Economie. Mais son expérience a montré que l’intervention publique et les progrès sociaux ne nuisent pas au bon fonctionnement de l’Economie.

        • Jacky Social14 août 2016 à 19 h 33 minRépondre

          @Raoul: vous vous faites bouffer par Jojo car vous n’utilisez pas les arguments de liberte. Vous etes aussi etatiste que lui. Ce n’est pas a l’etat de determiner le nombre d’heure de travail de maniere arbitraire et a l’imposer dans les entreprises. Ce qui est du fascisme economique a l’etat (?) pur. L’etat peut recommander et l’employe choisir si cela lui convient avec le risqué que cela comporte. Le risque peut aussi se deplacer du chef d’entreprise vers l’employe. Moi, en tout cas, je n’engage personne. J’emmerde la social-democrassie et tous les Jojos de la Terre.

          • Jaures14 août 2016 à 21 h 45 min

            Qui prend le risque, Jacky, si vous croisez un chauffeur poids lourd qui a pris sur lui de conduire 18h d’affilée ?
            Qui paiera pour un salarié qu’on a fait travailler au-delà du raisonnable et qui se blesse ou se tue ? L’employeur ? Etes-vous sûr qu’il sera solvable ?
            Il est faux de dire que l’employeur propose et le salarié juge si cela lui convient. On constate déjà que quand un salarié rechigne aux heures supplémentaires ou au travail le dimanche, il vaut mieux qu’il ne soit pas en CDD.
            Le lien de subordination crée une responsabilité de la part de l’employeur. D’ailleurs aucun chef d’entreprise raisonnable ne le conteste. Personne de sensé (vous n’êtes donc pas concerné) ne souhaite que le travail hypothèque la santé ou la vie du salarié.
            Le profit ne prime pas sur tout.

          • Jacky Social14 août 2016 à 22 h 36 min

            @Jojo: et quand un president deconne comme Hollande, qui prend le risque? Croyez-vous faire la morale efficacement avec des lois et des penalites? Maintenant, certains ont besoin d’avoir un « bon maître » qui les rassure en permanence. L’etat et ses minusseteres par exemple. Vous n’avez encore une fois strictement rien compris. La santé et la securite au travail sont essentielles, mais le role de l’etat n’est pas de se substituer a tout. Quid de la subsidiarite? Vos chefs d’entreprise francais ne sont plus des chefs d’entreprise, mais des esclaves, des infeodes. Ils ne meritent que mepris pour la plupart. Ils ne m’interessent pas. Vous pouvez les garder et les bouffer. Comme vous, cher Jojojojojojojojojojojojojojojo, ils font partie du probleme.

          • Jaures15 août 2016 à 14 h 32 min

             » La santé et la securite au travail sont essentielles ».
            C’est tout ce qu’il y a à retenir de votre post.
            C’est mieux que rien.

  16. Jeanne13 août 2016 à 14 h 46 minRépondre

    Le clown du débat a encore pondu des âneries.

    Hernan Cortès s’est parfaitement entendu avec les populations amérindiennes, puisqu’il a épousé une ex-princesse, d’une ethnie ennemie des Aztèques, « la Malinche ».
    L’ennui d’être en bons termes avec les uns, c’est qu’on est de ce fait en mauvais termes avec les autres…

    Quant à la capacité des socialistes de créer les conditions de la prospérité et de la paix, il faut avoir une dose de cheval d’aveuglement mental pour y croire ou de cynisme pour le prétendre.

    On a cité cent fois l’action de Hollande qui a repris à son compte la guerre de Sarkozy contre Khadafi, qui a soutenu les « printemps arabes », et les opposants à Bacher el Assad, « qui ne mérite pas d’être sur Terre » selon le socialo-guignol Fabius, mais il continue à débiter sa récitation sur les bienfaits du socialisme.

    C’est un autiste, ou … un magnétophone.

    • Jaures13 août 2016 à 17 h 51 minRépondre

      Chère Jeanne, je ne sais si je suis un clown mais vous faites quant à vous preuve d’un cynisme confondant.
      La fameuse « Malinche », chacun sait que Cortès ne l’a pas épousée en justes noces après l’avoir séduite par une cour élégante et romantique.
      Cette jeune personne était une esclave déjà vendue et revendue avant d’être donnée aux Espagnols. Cortès l’a récupérée car son propriétaire l’avait délaissée.
      C’est là le respect des populations amérindiennes selon Jeanne.
      Respect qui s’est par ailleurs exprimé par le massacre de centaines de milliers d’Aztèques, la réduction en esclavage de ce peuple (Cortès était lui-même propriétaire de centaines d’esclaves), la déportation avec son corolaire de maladies et famines qui réduisit la population du Mexique de 90% en 7 décennies.
      Votre opinion prend tellement le pas sur votre réflexion, Jeanne, que vous vous efforcez de ne vous attacher qu’à la surface des choses.
      Un dauphin est peint en train de jouer au laboureur et vous vous émouvez de cet hommage au peuple des campagnes. Peu importe que par ailleurs ce dernier soit écrasé par l’impôt pour payer les guerres incessantes du souverain. Peu importe que les révoltes de la faim soient durement réprimées. L’image est si belle !
      Pareillement, rien ne vaut un joli mariage (peu importe les circonstances) pour faire oublier une conquête sanglante et l’éradication d’un peuple et de sa culture.

      Sur la gestion des socialistes, je rappelle que, sur les 35 dernières années, les 5 qui cumulèrent croissance, baisse de l’endettement, forte baisse du chômage et progrès sociaux furent les années Jospin.
      Les socialistes ne réussissent pas toujours mais ils n’ont pas à rougir de ce qu’ils ont accompli. « Quand je me regarde je me désole, quand je me compare je me console ».

      Enfin, sur Bachar, que dire de plus que ce que tout le monde sait: toutes les ONG le désignent comme le principal bourreau de son peuple.
      Ses uniques soutiens: Poutine, l’Iran et vous.
      Je vous laisse en belle compagnie.

      • Jeanne13 août 2016 à 18 h 26 minRépondre

        Un clown et un cuistre.
        Car visiblement, si je n’avais pas cité la Malinche, vous n’auriez pas été capable de consulter la page wikipédia qui lui est consacrée, et qui dit :
        « Devenue gênante, elle aurait été vendue ou donnée à des marchands d’esclaves mayas de Xicalango, un important centre commercial, situé le long de la côte, plus au sud et plus à l’est. À un moment donné, elle fut vendue ou donnée de nouveau, et emmenée à Potonchan, où elle fut finalement donnée aux Espagnols. »

        Pauvre tache…
        Elle n’était pas à des Espagnols, … puisqu’elle leur a été donnée par ceux à qui elle appartenait.
        Que Cortès ne lui ait pas fait la cour comme à une Grande d’Espagne, (la leur faisait-on ???) n’empêche pas qu’il en a fait sa compagne officielle, tellement que ses biographes la mentionnent et qu’elle est toujours après cinq siècles une figure importante du Mexique.

        Ce qui est consternant, c’est que le même argument serve à condamner quand vous voulez condamner et à justifier quand vous voulez justifier.
        Vous êtes un cas clinique fascinant.
        Mais très répandu.

        On parle beaucoup des méfaits des métaux lourds sur le cerveau. On a du vous donner trop de fluor et d’aluminium….

        • Jaures13 août 2016 à 21 h 47 minRépondre

          Jeanne, je suis désolé pour vous mais vous vous raoulvilainisez. Attention, cela peut devenir incurable.
          Tout d’abord, vous ne savez plus lire (premier symptôme).
          J’ai écrit « Cette jeune personne était une esclave déjà vendue et revendue avant d’être donnée aux Espagnols. »
          Vous ne faites que confirmer ce que j’écris en m’insultant (deuxième symptôme).
          Enfin, comme je l’écris plus haut, vous ne vous attachez qu’au superficiel. Quand bien même Cortès aurait été fou d’amour pour la Malinche, est-ce pour vous déterminant en regard des centaines de milliers de morts causées par la volonté de conquête de Cortès ? Cette épouse prouve-t-elle son respect pour un peuple qu’il a réduit en esclavage et déporté ainsi que pour sa culture qu’il a réduite à néant ?
          Je ne sais ce qu’en dit Wikipedia mais lisez le sort qui fut réservé aux peuples amérindiens relaté par un témoin de l’époque, Bartolomé de Las Casas (parmi d’autres).
          Si c’est cela que vous appelez le respect je préfère, et de loin, que vous ne me respectiez pas.

          • Raoul Villain13 août 2016 à 22 h 23 min

            Il y a deux « l » à « raoulvilainisez ». Encore un coup de Proust?

          • Jeanne13 août 2016 à 23 h 03 min

            « Tout d’abord, vous ne savez plus lire (premier symptôme).
            J’ai écrit « Cette jeune personne était une esclave déjà vendue et revendue avant d’être donnée aux Espagnols. » »

            Et donc ????????????????
            En quoi cela prouve-t-il qu’Hernan Cortes n’avait pas de sentiments pour elle ?

            vous avez écrit
            « La fameuse « Malinche », chacun sait que Cortès ne l’a pas épousée en justes noces après l’avoir séduite par une cour élégante et romantique.
            Cette jeune personne était une esclave déjà vendue et revendue avant d’être donnée aux Espagnols. Cortès l’a récupérée car son propriétaire l’avait délaissée. »

            C’est à dire que parce qu’elle était une esclave, il n’était pas pensable que Cortes ait eu une attirance pour elle.

            Et il l’a « récupérée car son propriétaire l’avait délaissée. »
            Même conclusion.

            On pourrait dire au contraire, que Cortes a eu une attitude galante, puisqu’il a « récupéré » une pauvre esclave délaissée dont personne ne voulait plus, et qu’il l’a élevée au rang de sa compagne, qui a eu un statut prépondérant.

            Vous nous jouez la chougnia sur les pov peuples colonisés et asservis, mais parmi eux, vous traitez avec mépris les personnes dont l’exemple ne colle pas avec votre doxa.

            Vous me gonflez avec Las Casas.
            Je ne vous ai pas attendu pour le connaître.

            Et si vous compreniez quelque chose à quelque chose, vous sauriez que c’est parmi les chrétiens que l’on trouve les seules personnes qui ont pris la défense des faibles et des opprimés parce que c’est une obligation évangélique.

            Et ce ne sont pas des socialistes, qui veulent seulement ramasser le pognon des Quataris, des Saoudiens, des Koweitiens, et qui leur vendraient le dentier de leur mère si ça pouvait leur rapporter quelques voix pour rester au pouvoir;
            Quand je vois Fly emirates sur le dos de nos mômes, j’ai envie de me faire faire un t-shirt f..k emirates and parti socialiste.

          • Jaures14 août 2016 à 16 h 49 min

            Jeanne, c’est avec un amusement bienveillant que j’observe le regard glamour que vous portez sur Cortès.
            Effectivement, je suis incapable de vous prouver que Cortès n’était pas épris de la Malinche. Comme vous même ne pouvez avancer quoi que ce soit sur ses sentiments.
            Quelle importance. Ce qui compte c’est que Cortès a massacré par pure avidité des centaines de milliers d’amérindiens qui n’avaient rien demandé et en a réduit en esclavage autant, que ce soit avant et après avoir connu son épouse.
            Cette dernière, quelle que soit la teneur de leur idylle, n’a pas rendu Cortès plus respectueux du peuple amérindien.
            Si, pour vous, épouser cette esclave était un signe de « bonne entente » avec les Aztèques, il parait bien mince à l’heure des comptes.

            Et si prendre la défense des faibles et des opprimés est une obligation évangélique, le moins que l’on puisse dire est que pour les chrétiens cette loi est demeurée de l’hébreu.
            Car les 19 siècles de règne des chrétiens sur l’occident n’ont été qu’une suite de guerres sanglantes. Les chrétiens se sont entretués et ont massacré les autres à l’occasion.Ceci non pas parce qu’ils étaient chrétiens, les autres, avant et après en ont fait de même, mais parce qu’ils étaient des hommes avides de pouvoir, de territoires, de richesse et de domination idéologique. Il n’y a pas de moments de paix, même relative, durant cette période dans le monde chrétien. Pour stopper les guerres, seules les épidémies et les famines fonctionnaient.
            Aucune idéologie prétendant détenir la vérité, parler au nom de Dieu ou du Peuple, n’amène la paix et l’ouverture aux autres.
            C’est dommage mais c’est ainsi.

      • Jacky Social13 août 2016 à 21 h 13 minRépondre

        C’est curieux, Jeanne, ce deux poids deux mesures. GWB a liquide Saddam Hussein, un autre boureau. Mais c’etait pas bien. Par contre, liquider Kadhafi et vouloir liquider Bachar pour les memes raisons, c’est bien. Cette gauche est vraiment hypocrite, Jeanne. Et la, le Jojo ne peut rien dire, car il est cuit vivant dans le jus de sa mauvaise foi. Quel con.

        • Jaures13 août 2016 à 21 h 58 minRépondre

          Il n’a jamais été présenté à l’ONU des arguments fallacieux pour liquider Kadhafi. Ce n’est pas Saddam qui était défendu à l’époque, qu’il ait été liquidé après avoir été un allié armé par l’occident ne me fait pas verser une larme, mais la légalité et les conséquences de l’invasion de l’Irak (ni la Libye, ni la Syrie n’ont été envahis).
          Vous êtes le dernier (avec Millière) à défendre une invasion que même Trump (que vous soutenez avec Millière) condamne jusqu’à mentir sur ses déclarations de l’époque.

          • Jacky Social14 août 2016 à 10 h 21 min

            @Jojo: Ben oui, toujours la mauvaise foi. Qui a dit que ces documents etaient fallacieux sinon les adeptes de Petrole contre Nourriture (OFF) et leurs complices tres bien representes (notemment le No2 de l’ONU – cette organisation de malfaiteurs, le fils de Koffi Annan, la femme de Boutros-Gali, l’ambassadeur de France de l’epoque (un certain Merimee), ce cher corse Pasqua, le groupe Total et tuttti quanti) au sein de votre ONU lui-meme, celebre Cosa Nostra new yorkaise ? Je ne defends rien, je constate. Il a ete rapporte par des sources internes a l’ONU que OFF causait la mort de quelque 150 enfants par jour. Jojo a besoin du droit pour justifier une intervention. Quel etait celui de liquider Kadahfi ou Bachar ? Les USA ont debarque des troupes au sol et developpe des programmes de Nation-Building. Ou sont les votres? Apres le surge de 2005, la situation etait stabilisee et les troupes devaient rester pour 24 ans au moins. Obama a retire l’essentiel du contingent. Est apparu l’etat islamique avec les collateraux que l’on sait. Grace a l’intervention en Iraq, Kadahfi a rendu ses ADMs. D’ou viennent celles de Bachar et de l’IS? Alors la legalite est tres secondaire. La legalite au niveau international, cela n’existe pas. Il y a des accords qui ne sont valides que tant qu’on les respecte. Le reste, c’est du vent et du papier. Mais vous aimez le vent et le papier, on le sait. De meme que l’ONU, cela n’impressionne que ceux qui veulent bien se laisser impressionner. Les etats-nations sont et restent souverains. Le reste est juste question de rapport de forces. Enfin, il fait etre gonfler en tant que syndicaliste d’invoquer le droit. Vous etes dans le « Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais ». Alors, vos lecons de morale du Aldi, vous les gardez pour vous et vos larbins dociles. On a negocie 12 ans avec votre protégé Saddam Hussein. Quant a Donald Trump, ce n’est pas mon candidat de coeur. Mais je ne peux me rallier a des Hillary B. Clinton ou a Bernie Sanders. Si pour vous mon cas releve de la psychiatrie (sovietique?), je ne suis pas encore tout a fait fou ! Oui, il vaut mieux Donald Trump qu’Hillary Clinton. Obama a cree un vide et il est temps de remettre les USA au centre du jeu mondial, les autres etant incapables de garantir quoi que ce soit. On parle mais on ne fait rien ou tres mal (e.g. Lybie, Syrie, Iraq post 2008). La question du MO doit etre reglee une fois pour toutes. Les faibles n’auront qu’a bien se tenir en etudiant leurs petits codes de lwhahahahas internationales. A ce sujet, qu’ont-ils a dire a l’etat islamique et aux etats terroristes?

  17. Jacky Social13 août 2016 à 10 h 02 minRépondre

    http://www.rtl.be/info/monde/international/d-impressionnantes-inondations-font-au-moins-3-morts-en-louisiane-842545.aspx
    GWB etait cense arreter le super-ouragan Katrina. Ici il s’agit d’inondations meurtrieres et je n’entends aucune critique plumitve de la gestion de cette catastrophe naturelle par le « grand » t’Obama. C’est malsain, ce deux poids, deux mesures. C’est sans doute ce qu’on appelle « informer ». Mais etes-vous dupes? Moi, pas! Idem pour Cologne, Londres, Paris, Bruxelles et Nice, ces villes au soudain concentre de gros louloups solitaires et desequilibres. Ben quoi?

  18. druant philippe13 août 2016 à 9 h 38 minRépondre

    « Dans le monde, il y a des pays de migration et des pays d’immigration. Il n’existe pas de pays sans immigrés et sans migrants. Les pays d’immigration sont les plus riches, les plus libres et les plus démocratiques. »

    Ridicule , un pays contenant (très) peu d’ immigrés n’ est pas spécialement un pays tyrannique et peu démocratique : Japon / Islande / Norvège / Finlande / Irlande / Corée du sud / Danemark en recèlent peu , sont pourtant des pays dynamiques et sont bien plus démocratiques que les pays dits d’ immigration comme la France .

    Le problème ne réside pas dans le fait d’ avoir des immigrés dans son pays mais bien dans le nombre et la qualité des immigrés : on ne peut pas dire que les immigrés afromuzz , à des exceptions peu nombreuses près, soient des apports enrichissants pour le pays ( natalité effrayante , avec forte dépendance envers les aides sociales ,religion arriérée , populations hostiles , productivité faible , faible niveau intellectuel) .

    Un pays d’ immigration , cela n’ existe que dans les cerveaux spongieux des socialos qui ont imposé avec leurs amis « libéraux » au moins aussi dégénérés qu’ eux, la venue de « travailleurs » et de pondeuses du 1/3 monde qui se sont avérés être de terribles boulets sans oublier leur racailleuse innombrable progéniture .

    • Jaures13 août 2016 à 18 h 37 minRépondre

      Qui est ridicule, Philippe ?
      La Norvège ? Elle a un taux d’immigration comparable aux autres pays d’Europe (7,5%).
      La Finlande, l’Islande ou le Danemark ont des taux faibles mais ce n’est pas en raison d’une politique anti-immigrés.
      Bien au contraire !
      En fait, ces pays n’attirent pas l’immigration, même celle des pays européens. Les freins sont multiples: la langue, le climat, le coût de la vie, le manque d’attaches historiques,…
      En plus, ces pays sont peu peuplés (11 millions à eux trois) et vieillissants.
      Le peuple irlandais, jusqu’aux années 90 et l’envol de son économie (grâce à l’U.E) a lui toujours été un peuple de migrants. D’ailleurs, aux premiers jours de la crise de 2008, avant que l’Irlande soit sauvée de la faillite par l’U.E, les Irlandais ont spontanément repris le chemin de l’émigration; de 2008 à 2009, plus de 65 000 Irlandais ont quitté leur île (comparé à la France, c’est comme si plus de 700 000 Français s’étaient exilés en 1 an).
      Seul le Japon a effectivement une politique anti-immigrés assumée, historique et culturelle.
      Mais pour quels résultats ? Le Japon a la pire natalité du monde, sa croissance est atone depuis plusieurs décennies, son endettement dépasse les 200% du PIB, son rôle international est nul, …
      Bref, un pays est attractif pour des immigrés s’il est riche et démocratique. Mais ce n’est pas suffisant. Un immigré ira plus spontanément vers un pays où il a des attaches (d’où l’attrait des Pakistanais ou Indiens pour l’Angleterre; les Algériens et Marocains pour la France; les Turcs pour l’Allemagne) et où il pourra s’adapter (culture, climat, proximité du pays,…).
      Et le Japon nous montre par l’exemple que ce n’est pas l’absence d’immigrés qui rend un pays dynamique, prospère et influent.

      • Raoul Villain13 août 2016 à 21 h 22 minRépondre

        Les immigrés vont davantage la Norvège pour son climat, son coût de la vie faible, pour sa langue. C’est vrai que la différence avec la Finlande, l’Islande est le Danemark est flagrante.

        Mon pauvre Jaurès à force de sophismes ridicules vous êtes devenu complétement idiot.

        • Jaures13 août 2016 à 22 h 08 minRépondre

          Révisez donc vos leçons avant d’intervenir, mon Raoul. L’essentiel de l’immigration en Norvège vient des pays du nord et de l’Est (surtout de Pologne).
          Vous m’écrirez 50 fois « je dois me renseigner avant d’écrire des imbécilités ».

          • Raoul Villain13 août 2016 à 22 h 18 min

            Cessez de jouer à la maîtresse on n’est pas chez Michou ici.

            À Oslo, le prénom le plus donné en 2010 a été Mohammed. «Les exigences (des musulmans) arrivent les unes après les autres : nourriture halal en prison, jours fériés religieux, cours de gym séparés, tempêtait, lors des dernières législatives, en 2009, Siv Jensen, la blonde présidente du Parti du progrès.

            Source: international/2011/07/27/01003-20110727ARTFIG00550-l-immigration-commence-a-etre-percue-comme-un-danger-en-norvege.php

            Je ne vous invite pas à copier, vu votre qualité d’écrit vous ne vous en sortiriez pas.

          • Jeanne13 août 2016 à 23 h 26 min

            Vous m’écrirez 50 fois « je dois me renseigner avant d’écrire des imbécilités ».

            Je n’ose imaginer combien de fois vous devriez l’écrire, vous.

            Vous indiquez le climat, le coût de la vie et la langue pour justifier que les migrants soient attirés par la Norvège et pas par les autres pays scandinaves…

            C’est vrai que la Finlande, l’Islande et le Danemark présentent des barrières sur ces domaines.

            Mais vous avez raison.
            Des Somaliens et des Soudanais sont vraiment désireux de bénéficier du climat norvégien, si semblable au leur, le coût modique de la vie est déterminant (mais on peut remarquer cependant qu’avec les aides sociales, il n’est élevé nulle part), quand à la langue, il faut reconnaître que le norvégien est moins difficile à apprendre que le finnois, une langue finno-ougrienne à la syntaxe très différente des syntaxes latines et germaniques ou slaves qui ordonnent les langues européennes, avec lesquelles les Africains sont fortement familiarisés, comme on sait.

          • Jaures14 août 2016 à 17 h 03 min

            Visiblement, vous n’avez pas lu mon post ci-dessus expliquant que l’essentiel de l’émigration en Norvège provient des pays de l’Est et du Nord. La Pologne est le premier contingent d’immigrés devant la Lituanie et la Suède.
            La Norvège arrive très loin derrière les autres pays européens pour les demandes d’asile.
            Même si des réfugiés arrivent en Norvège, leur nombre est très restreint et se cantonne à la capitale.
            Les autres pays cités ne reçoivent pratiquement pas de demande d’asile en raison des critères que j’ai évoqué car, contrairement à la Hongrie, la Finlande ou l’Islande n’ont pas installé de barbelés à leurs frontières.
            D’ailleurs, les autres européens boudent également la Norvège et on ne voit pratiquement pas de Français, d’Italiens ou d’Espagnols en Norvège (hormis quelques étudiants). Et l’épisode Breivik n’a rien arrangé.

          • Raoul Villain14 août 2016 à 17 h 30 min

            Mohammed est un prénom polonais bien connu, celui du plombier sans doute?

          • Jaures14 août 2016 à 18 h 34 min

            Pour Raoul (source: institut Norvégien des Statistiques « Statistisk Sentralbyra » – année 2015)
            Répartition par pays des immigrés en Norvège:
            Total: 698 550
            1er: Pologne: 95 724
            2ème: Lituanie: 37 376
            3ème: Suède: 37 134
            4ème: Somalie: 28 300
            5ème: Allemagne: 24 909

            S’il y a beaucoup de Mohamed à Oslo, c’est que 25% de la population de la capitale est d’origine immigrée et que la quasi totalité des 1,5% de musulmans de la population norvégienne y demeure.

          • Raoul Villain14 août 2016 à 20 h 55 min

            Ce sont des statistiques officielles qui ne prennent pas bien sûr en compte l’immigration illégale. On ne compte plus, comme en France, les crimes commis par les « Polonais ».

          • Jaures14 août 2016 à 21 h 47 min

            Oui, bien sûr, Raoul, ce ne sont là que des statistiques officielles qui n’ont pas les fondements scientifiques des vôtres.

          • Raoul Villain14 août 2016 à 23 h 01 min

            Mon Jojo la vie n’est pas une statistique. En Norvège aussi les nationalistes sont au portes du pouvoir à cause du rejet massif par la population de l’invasion musulmane.

          • Jaures15 août 2016 à 14 h 38 min

            Cher Raoul, les nationalistes sont au pouvoir en Hongrie où le musulman est aussi rare qu’un merle en mars.

          • Jeanne15 août 2016 à 15 h 59 min

            « Cher Raoul, les nationalistes sont au pouvoir en Hongrie où le musulman est aussi rare qu’un merle en mars. »

            1) « En mars, quand le merle a sifflé, – L’hiver s’en est allé »
            L’expression a vécu, elle ne correspond plus à rien.
            On a des merles dès février.

            2) La Hongrie a été occupée pendant un siècle et demi par l’Ottoman.
            Elle sait ce que c’est que la charia.

            Alors si c’est pour réciter le rabâchage « ce sont des gens qui n’ont pas de contacts avec les musulmans qui s’en plaignent », c’est raté.
            Justement, s’ils peuvent encore dire qu’ils n’en veulent pas, c’est
            1- qu’ils savent ce que c’est;
            2- qu’ils en ont encore la liberté. S’ils laissaient faire, ils seraient comme nous, harcelés dans les tribunaux et mis en prison…

          • Jaures15 août 2016 à 18 h 07 min

            Jeanne:
            1) Pourquoi ne reprenez-vous pas chaque dicton et proverbe pour le soumettre au criterium de la pratique ?

            2) Si les Hongrois ont peur des musulmans, pourquoi émigrent-ils en masse, au point de faire baisser la population de leur pays de 15% entre 2010 et 2016 pour travailler dans des entreprises française, allemandes, anglaises, aux côtés de musulmans ?

  19. BRENUS13 août 2016 à 9 h 22 minRépondre

    Mais pourquoi, « diantre », Jeanne, cette personne de réelle culture, persiste t elle a porter la réplique à ce ratiocineur de jojo. N’a t elle pas compris ( ce qui serait étonnant) que cette grosse m..de ne faisait que scotcher le site pour tenter de le rendre détestable. Que le ou les « modérateurs » des 4v se fassent des illusions quant à l’utilité de passer la vomissure joraissienne est une chose, le coco les ayant persuadés que sans lui le site serait mort. Mais que des intervenants qui le dépassent de plusieurs têtes s’abaissent à échanger avec ce con, c’est « chelou » comme disent les djeuns. Aux chiottes, jojo !!!

    • Jaures13 août 2016 à 18 h 42 minRépondre

      Demandez-vous plutôt pourquoi ce n’est pas avec vous que l’on discute.
      Quelle idée, quelle opinion quel commentaire avez-vous donc mis en débat ?
      Vous ne savez que m’insultez, d’ailleurs vainement (qu’ai-je à faire des injures d’un cuistre derrière son clavier !).
      Vous voulez que je parte ? Réfutez-moi avec des arguments rationnels et des exemples précis.
      Vous connaissant, j’ai encore ici un long bail !

      • Raoul Villain13 août 2016 à 21 h 13 minRépondre

        « Un cuistre derrière son clavier ». C’est un autoportrait de Jaurès?

        • Jaures13 août 2016 à 22 h 10 minRépondre

          Tiens ! Raoul vient d’émettre une idée ! Et de taille !
          « C’est celui qui le dit qu’y est ».
          Voilà une pensée d’une rare acuité que je vous engage à longuement méditer.

          • Raoul Villain13 août 2016 à 22 h 22 min

            « C’est celui qui le dit qu’il est ». Heureusement que c’est Brenus qui n’a pas beaucoup fréquenté l’école !

          • Jaures14 août 2016 à 17 h 05 min

            Effectivement ! J’en arrive à vous confondre, comme Tic et Tac.

        • Raoul Villain14 août 2016 à 17 h 28 minRépondre

          Vous êtes très confus et fus est un suffixe.

          • Jaures14 août 2016 à 18 h 53 min

            C’est que, comme Brenus, vous n’avez pas dû fréquenter beaucoup l’école pour ne pas connaître la réponse enfantine que j’ai écrite comme il se doit.
            Vous êtes tellement accroché à votre sacerdoce dérisoire que si je citais du Céline, vous corrigeriez mécaniquement les fautes de français.

          • Raoul Villain14 août 2016 à 20 h 42 min

            Tout le monde sait que vous êtes un génie: Montaigne, Alain, Proust et maintenant Céline. Mais comme vous refusez de nous dévoiler votre CV nous persistons à vous prendre pour ce que vous êtes un petit con vaniteux.

          • Jaures14 août 2016 à 22 h 02 min

            Vaniteux, moi ? Mais je ne fais qu’écrire des idées basées sur des arguments rationnels.
            Vous, vous vous contentez de relever les fautes d’orthographe ou les erreurs de frappe (enfin, uniquement les miennes).
            A ce sujet, je vous rappelle que pour jouer les correcteurs intransigeants, il convient d’être irréprochable.
            Or, dans votre post du 13 août à 21h25 vous écrivez « c’est tout simplement du au fait… » en oubliant l’accent sur le u. C’est dommage mais ça vaut 4 points à la dictée du brevet des collèges.
            Et pour vous, cela vous fait passer de la catégorie des ridicules à celle, plus funeste, des pathétiques. Un conseil, redevenez celui que vous étiez, un intervenant simplement désagréable et dérisoire. Pour postuler au grade de donneur de leçons (surtout en orthographe) il convient d’en avoir les moyens et de se faire discret par ailleurs sous peine que sous les gants blancs n’apparaissent soudain les mains sales..

          • Raoul Villain15 août 2016 à 12 h 28 min

            Qu’il est touchant le jauressounet, après une lecture compulsive de « la conjugaison pour les nuls », il a réussi à trouver une faute chez les autres. Ses petits bras boudinés s’agitent frénétiquement, c’est l’orgasme.

            Radoter des inepties n ‘a rien à voir avec des idées, encore moins rationnelles. La sénilité est une affection grave pas un gage de culture.

          • Jaures15 août 2016 à 14 h 47 min

            Raoul, vous prenez vos propres fautes avec un singulier dédain. Que n’avez vous semblable tolérance pour les intervenants qui vous réfutent.
            Mais si votre partenaire de violon était intransigeant sur la justesse, que diriez vous dés sa première fausse note ?
            Pour faire la leçon, il faut être irréprochable.
            Pour le reste, mes idées sont peut-être « des inepties » mais visiblement, si j’en juge à nos échanges ci-dessus, vous peinez à les réfuter.
            Il semble que même ce que vous appelez des inepties (mais que je suis sûr qu’au fond vous ne considérez pas ainsi), vous n’ayez pas les moyens de les affronter.

          • Raoul Villain15 août 2016 à 16 h 28 min

            Comment « réfuter » un si grand esprit familier de Montaigne, et d’Alain? Je ne sais si vous vous contentez d’enfoncer des portes ouvertes ou si vous préférez les maisons « clauses ». Ce que vous nous servez sur ce blog c’est surtout de la masturbation intellectuelle à éjaculation précoce.

            Des idées? Diantre ! Quelles idées peut bien avoir un avorton servile qui conspue « Millière » mais donne dans le « Madame Taubira ».

            Je ne donne pas de leçons mon petit pépère des peuples, je mets les points sur les i. Pour ce qui est des accents sur les u je progresse.

  20. druant philippe12 août 2016 à 19 h 15 minRépondre

    @vozuti :

    Jaures est his PS ‘ s voice, parti scélérat et sodomite qui a un besoin insatiable d’ électeurs car du côté des FDS , son électorat (ponctionnaires surtout) finira par tenir dans une cabine téléphonique .
    Ces afromuzz n’ apportent strictement rien , que du contraire , au pays , ce sont des parasites pour la plupart .

  21. vozuti12 août 2016 à 16 h 13 minRépondre

    jaurès n’a toujours pas compris la différence entre l’immigration de travail des années 60,relativement mobile(100000 par an décidaient de rester), et l’immigration de peuplement décidée en 1975 par chirac (250000 arabes s’installent définitivement chaque année depuis cette date),alors que la france n’avait plus besoin de main d’œuvre étrangère).
    La question politique la plus importante de ces 40 dernières années est POURQUOI (à partir de 1975 jusqu’à nos jours) LES DIRIGEANTS FRANCAIS ONT-T-IL PROVOQUE CETTE INVASION MUSULMANE ?

    • Le Ket12 août 2016 à 17 h 13 minRépondre

      @ Vozuti :
      Car comme cela nous a été seriné sur tous les tons : « c’étaient des chances pour la France ! « .

      Ces vaillants immigrés, par leur assiduité au travail, combleraient les déficits de la Sécu, augmenteraient les diverses caisses par leurs prélèvements sociaux, permettraient aussi d’améliorer le rendement des impôts et surtout, oui surtout, ces millions de travailleurs viendraient combler le vide dû au vieillissement de la population gauloise qui rechignait à faire des enfants…

      Donc, que des AVANTAGES ! ! !

      Et pour ceux qui contestaient ces utopies mortifères, la réponse était : « égoïstes, repliés sur eux-mêmes, extrémistes, fââââchistes, sinon nazis. »

      Les résultats des ces chimères on le constate chaque jour, à la ville comme à la campagne, de Calais à Marseille et de Nantes à Strasbourg : vous en voulez encore ?

      Patience, de nouveaux contingents se préparent sur les rives sud de la Méditerranée !
      Parce que, comme le martèle Jaurès, ces « pauvres hères » viennent chez nous pour accepter les mauvais boulots que les Français refusent d’accomplir : avec presque 6 millions de demandeurs d’emploi, il est exact qu’aucun chômeur ne daignerait vider les poubelles des ses voisins …..

      • vozuti12 août 2016 à 17 h 41 minRépondre

        @Le Ket,effectivement, l’explication officielle est absurde,vu le nombre de chômeurs,on ne voit pas quelle est l’utilité des arabes, à part peut-être pour bruler des voitures et pour le commerce de la drogue.
        Quant à la population, elle venait d’augmenter avec les baby-boomers,il n’y avait donc aucune utilité à rajouter 15 ou 20 millions de musulmans pour surcharger les villes.

        • Jacky Social13 août 2016 à 9 h 39 minRépondre

          Le Ket: voice les lecons de Maitre Jojo.
          1) Vous devez poser les bonnes questions, enfin. Mais quelles sont-elles? Saviez-vous que Jojo est egalement scenariste de greves a la CGT?
          2) Selon Jojo, c’est donc grace au socialo-communisme, au progressvisme et a l’immigration analphabete et inutile que la France fait partie des pays riches qui sont riches a credit, mais dans le rouge depuis toujours.
          3) Jojo viendra alors nous assener la dette americaine. Le probleme etant que les USA sont bien plus riches que la France et sont et restent la premiere economique mondiale avec une capacite de resilience que la France ne possede absolument pas. Tout cela grace au capitalisme. La France est toujours dans la vieille economie. Alors que les USA sont a la pointe de la recherche dans des domaines cles. Les USA sont ce que l’Anglosphere appelle une « bootstrap nation ». La France n’est qu’un pays socialiste parmi les autres, cad un pays qui achete la paix sociale via la redistribution en confisquant puis gaspillant 61% de son PIB. Comment voulez-vous que ca aille? Mais pour Jojo et les siens, tout est magnifique mais ne sera parfait que lorsque la France gaspillera 200% de son PIB dans des programmes d’aides et d’amour du bon peuple infantilise et paralyse par le fascistanat (assistanat force). Voila, la recette est simple. Et chaque president PS et UMPS offre son petit coup de boutoir populiste et demagogue afin d’y parvenir, histoire de laisser sa petite crasse dans l’Histoire. Ca marche, car la solidarite et autres billevesses obligatoires, ca marche toujours avec les idiots et les gogols. Et comme ceux-ci sont majoritaires, c’est tout bon. Mais Jojo, lui, n’a aucun merite. C’est juste un imposteur, comme les ecolos qui se fichent de l’ours polaire comme d’une guigne. Tout ce qu’il veut c’est le pouvoir, celui de nuire afin de garder ses petits privileges dans sa caste de gauchistes etatistes « progressivistes ». Comme Hitler et Staline, les Jojos n’aiment pas la concurrence. Et puis le peuple, quelle belle plasticine!!! On en fait ce qu’on en veut. Il dst tellement fainéant et amorphe. Un vrai plaisir.

          • Jaures13 août 2016 à 18 h 53 min

            Comme d’habitude, cher Jacky, vous comprenez à l’envers.
            C’est parce que la France fait partie des pays riches, prospères et démocratiques qu’elle attire les immigrés, et non le contraire.
            Son passé historique, la colonisation, le rend attractif pour les populations qui connaissent la France, sa langue, sa culture et y ont des attaches.
            Et je n’ai jamais dit ce que vous avancez sur les Etats-Unis. C’est D.Trump qui dit le plus de mal de son actuelle situation. Ce Trump que vous soutenez, si je ne m’abuse.
            Et si les socialistes ne vous plaisent pas, ce qui est votre droit, il y aura bientôt des élections où vous pourrez choisir un programme proche de vos idées.

          • Jacky Social13 août 2016 à 21 h 08 min

            @Troll-Jaures: Je ne me souviens pas vous avoir adresse un message recemment. Oubliez-moi.

          • Jaures14 août 2016 à 17 h 07 min

            Ce n’est pas à vous que je réponds mais aux opinions, même les plus frustres, que vous émettez.
            Si vous ne voulez pas qu’on y réponde, gardez les pour vous comme vous l’aviez récemment promis.

      • Jaures12 août 2016 à 21 h 55 minRépondre

        Vous ne posez pas les bonnes questions, Le Ket.
        Dans le monde, il y a des pays de migration et des pays d’immigration. Il n’existe pas de pays sans immigrés et sans migrants. Les pays d’immigration sont les plus riches, les plus libres et les plus démocratiques.
        Vous ne voulez plus d’immigrés ? Faites de la France une tyrannie miséreuse et plus personne ne voudra vivre en France.
        Même pas vous, probablement.

    • Jaures12 août 2016 à 21 h 48 minRépondre

      Merci de nous donner les références de vos chiffres fantaisistes !
      100 000 immigrés restaient en France dans les années 60 (contre 300 à 500 000 qui entraient chaque année) ? Et pourquoi donc seraient-ils repartis ?
      Merci également de nous donner les références sur les 250 000 arabes (donc non compris les autres immigrés parlant une autre langue).
      Pour en être aussi convaincu, vous devez posséder des études étayées et concordantes.

    • Jeanne13 août 2016 à 14 h 32 minRépondre

      « La question politique la plus importante de ces 40 dernières années est POURQUOI (à partir de 1975 jusqu’à nos jours) LES DIRIGEANTS FRANCAIS ONT-T-IL PROVOQUE CETTE INVASION MUSULMANE ? »

      Absolument.
      Et pourquoi continuent-ils ???

      Pierre Hillard et Rorschard proposent des explications troublantes.

  22. Le Ket12 août 2016 à 14 h 44 minRépondre

     » Les mensonges du Pouvoir sur l’islamisme »…sont dénoncés depuis longtemps par ceux qui ont démontré que les ‘terroristes » européens avaient été encouragé par les gouvernements européens à aller combattre en Syrie l’affreux Bachar qui « ne méritait pas de vivre » selon Laurent FABIUS, socialiste invétéré.
    La video ci-dessous permet aussi de comprendre le rôle des « djihadistes » étrangers au Proche-Orient =

    http://www.altermedia.info/france-belgique/uncategorized/isis-un-voyage-en-syrie-avec-pieter-kerstens_165870.html

  23. Jeanne12 août 2016 à 11 h 23 minRépondre

    Certaines assertions donnent l’occasion d’une mise au point.

    « Je crois que vous perdez un peu le sens commun, Jeanne. »
    L »ai-je perdu ?

    Je doute que qui que ce soit l’ait trouvé.

    « Un paysan sous l’Ancien Régime avait une espérance de vie de 3 décennies (inférieure pour les femmes qui mourraient souvent en couches). Sa vie n’était qu’un labeur quotidien interrompu parfois par une famine ou une épidémie. »

    Le nombre de fils de rois qui sont morts très jeunes, et sans même parler de Louis XVII, est très grand.
    Le jour où on a prétendu que Marie-Antoinette avait été hautaine et indifférente, où on lui a fait dire que le peuple n’avait qu’à manger de la brioche, elle venait de perdre un enfant.
    Le nombre de nobles morts au champ de bataille n’est pas faible non plus, et si on avait des chiffres, on trouverait peut-être que proportionnellement, il est plus élevé que pour la paysannerie.

    Qui donc étaient ces soldats pillards, sinon les paysans du seigneur ou du roi voisin ?

    S’il est exact que l’image que beaucoup de gens se font de la Noblesse est celle de bals et de fêtes, qui est exacte, elle ne montre pas le revers, c’est à dire tous les efforts personnels qu’il fallait faire pour conserver sa seigneurie ou son royaume.
    Pendant les 15 siècles de monarchie française, dont personne ne peut dire qu’elle n’a pas créé la France, les rois ont mené des luttes incessantes à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur, pour conserver et accroître leur domaine. Louis XIV enfant a dû fuir Paris pour se rendre à St Germain ; il a dormi sur des bottes de paille sans avoir mangé…
    Les dauphins recevaient une éducation les préparant à leur fonction, ils recevaient aussi un enseignement leur montrant les activités de leurs sujets, et ils y prenaient part : tapez « Monseigneur le Dauphin labourant » sur internet… vous verrez l’image.

    De plus, il arrivait que des nobles soient ruinés; ce fut le cas du père de Françoise d’Aubigné, qui a mendié pour manger, avant d’épouser Scarron, qui lui a ainsi donné un toit, et ensuite de devenir Mme de Maintenon…

    Gustave Le Bon, encore lui, a provoqué des vitupérations en disant que la Révolution n’était pas nécessaire, et qu’il suffisait d’attendre pour que les « améliorations » qu’elle a apportées au prix de tant de sang et de ruines ne se proposent d’elles-mêmes, grâce au progrès technologique.

    La Révolution a mis au pouvoir des financiers encore plus cupides que les Nobles, elle n’a pris que des mesures encore plus oppressives pour le peuple, notamment la diminution drastique des jours fériés par la suppression des nombreuses fêtes catholiques, la transformation de la semaine de 7 jours (6 jours ouvrés, 1 jour férié) en décadi (9 jours ouvrés, 1 jour férié); l’interdiction de se défendre dans des corporations, interdiction de pratiquer sa foi comme on le souhaite, interdiction de refuser de la monnaie de singe en assignats etc etc…
    Il y a eu plus de commerçants et artisans guillotinés pour refus d’assignats que d’aristocrates pour leur qualité.

    La Révolution a commencé par les exactions de criminels sortis des prisons à dessein, ou amenés d’autres villes, comme les fameux « Marseillais », et dont Rouget de l’Isle, originaire du Comtat Venaissin, dont certains se réclament fièrement de communauté, a repris le chant.

    Quant à celui qui a largement « arrosé » les folliculaires et les hommes de main, avec le concours de l’Angleterre, et qui croyait monter sur le trône à la place de son cousin Louis XVI, « Philippe-Egalité » (mais quel titre !!!) il a fini sur la guillotine, bien fait.
    Une fois qu’il n’a plus servi, on l’a expédié.

    Quant aux Nobles qui ne se sont donné que la peine de naître, Caron « de Beaumarchais » en a fait autant… Il s’est enrichi dans divers trafics qui ne lui ont pas coûté beaucoup de scrupules, pas plus que son premier mariage avec une riche veuve, qui possédait une terre grâce à laquelle il s’est attribué une particule…

    Un pauvre journalier pouvait aussi lui dire « vous vous êtes donné la peine de naître »…
    Le père de « Beaumarchais » était en effet , comme celui de Rousseau, un horloger -métier très lucratif- et qui lui a assuré une vie confortable.

    Alors, certes, la noblesse avait bien des défauts, mais pas celui de n’avoir contribué pendant 15 siècles à créer la France, et de n’avoir pas ménagé sa peine pour cela.

    • Jaures12 août 2016 à 14 h 59 minRépondre

      Il convient effectivement de préciser les choses.
      « Le nombre de fils de rois qui sont morts très jeunes…, est très grand ».
      Par ce « très grand », vous entendez par rapport à la mortalité infantile d’aujourd’hui. En ce cas, certes, vous avez raison, elle était importante. Mais sans commune mesure avec celle du monde paysan dont plus de 2/3 des enfants ne passaient pas leur quinzième année.
      On peut dire également aujourd’hui qu’un milliardaire peut être atteint du cancer ou perdre un enfant lors d’un accident ou une maladie subite. Cela ne crée pas pour autant une égalité de condition avec un SDF.

      Sur les nobles morts au combat, vous ne pouvez avancer de chiffres mais peu importe. Car qui déclenchait les guerres à l’époque ? Le peuple ?
      Pour s’en tenir à l’Ancien Régime, Louis XIV a engagé la France dans 50 années de conflits incessants par esprit de conquête, laissant un pays surendetté à la charge du peuple. Idem avec Louis XV qui engage la France dans la désastreuse guerre de 7 ans qui fit plus de morts civils que militaires.

      Penser que les choses peuvent évoluer spontanément, sans conflit, est d’une déconcertante naïveté.
      Si cela dépendait simplement du bon sens général, l’Histoire n’aurait connu aucun conflit. Les catholiques et les protestants, par exemple, auraient pris le temps de se connaître et s’apprécier au lieu de s’entrégorger. Cortès aurait proposé aux Aztèques des échanges culturels au lieu de les massacrer et réduire en esclavage.
      Pour que les choses évoluent « avec le progrès technique », il faut que les parties en soient d’accord.
      Or, même les réformes a minima proposées par Turgot et Maurepas ont été rejetées par noblesse et clergé.

      Pour le reste, inutile d’entrer dans le concours des exactions. L’Histoire n’est qu’une suite de guerres et massacres. La Révolution n’échappe pas à cette règle.
      Raison de plus pour apprécier nos 6 dernières décennies de paix relative.

      Quant à Beaumarchais, il n’a jamais prétendu être simple journalier. C’était un artiste et un aventurier. Sa célèbre phrase montre bien ce que signifie l’égalité en droit, celle définie par la déclaration des droits de l’homme. La possibilité pour chacun de s’accomplir par son travail, son étude et ses talents, quelle que soit son origine sociale.
      Certes, nous en sommes encore loin, mais nous n’en avons jamais été aussi proches. C’est que le chemin est bon.

  24. druant philippe12 août 2016 à 9 h 49 minRépondre

    Bigre , sur ce site flotte encore une forte odeur de poudre : les artilleurs Jacky / Jeanne et Raoul Villain n’ y sont pas allés de canon mort : FULL FIRE SUR L’ INTRUS JAURES !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

4Vérités Abonnement
Connexion
Rester connecté
Le dessin de la semaine
DVD
Partenaires
En Bref
Pétitions