Le Pape François a-t-il lu le Coran ?

Posté le 13 décembre , 2016, 1:52
4 mins

Le pape François est, non seulement le premier pape issu de l’Amérique latine, mais encore le premier jésuite qui accède au Saint-Siège.

Cet ordre religieux fut créé en 1534 par un aristocrate basque, Ignace de Loyola qui, blessé au combat en 1521, et contraint de s’aliter, découvre, par la lecture, la vie des saints.

Cette lecture le conduit à voyager pauvrement. Il arrive à Paris et, en 1534, avec plusieurs étudiants, dont le futur saint François-Xavier, il fonde la compagnie de Jésus, un ordre religieux.

Les membres de cette compagnie sont appelés jésuites. Ha­bitué au langage de l’armée, il donne à cet ordre des allures militaires. C’est ainsi que sa direction est confiée à un « Général ».

Les jésuites prononcent les trois vœux habituels des ecclésiastiques (obéissance, chasteté, pauvreté). Mais, pour eux, l’obéissance est dite « perinde ac cadaver », c’est-à-dire à « la manière d’un cadavre ».

Un jésuite doit se laisser mener et diriger par ses supérieurs comme s’il était un cadavre.

De surcroît, les compagnons de Jésus prononcent un quatrième vœu : celui d’obéissance absolue au pape. Un choix surprenant, alors que les relations entre les Jésuites et le Vatican n’ont pas toujours été les meilleures. Au XVIIe siècle, plusieurs pays chasseront les jésuites de chez eux. Au XVIIIe siècle, Rome à son tour commence à se méfier de cette « Église à l’intérieur de l’Église ». Le général de la compagnie de Jésus, est même qualifié de « pape noir ». En 1773, sous la pression des rois Bourbons qui les expulsent de France, mais aussi d’Espagne et du Portugal, le pape Clément XIV finit par supprimer l’ordre pour cause d’« inutilité » !

Vingt-cinq ans plus tard, il renaît en Europe centrale. Les jésuites retrouvent leur influence et leurs théologiens participent au concile Vatican I (1869-1870), puis à l’élaboration de Vatican II. Une autre de leurs particularités est qu’ils vivent en ville et non pas dans un monastère.

En 1974, la 32e congrégation générale des jésuites, à Rome, adopte le « décret 4 ».

Désormais, les compagnons de Jésus doivent se consacrer en priorité aux pauvres et à la justice sociale, à ceux qui n’ont ni maison, ni papiers, ni patrie.

C’est sans doute la raison pour laquelle, le 20 avril 2016, trois familles musulmanes et syriennes ont été accueillies en Italie par le pape François en provenance de l’île grecque de Les­bos.

Si certains louent la générosité du Saint-Père, d’autres dénoncent une simple démagogie de la part du Vatican.

Ce qui me paraît plus inquiétant, c’est que, dans l’avion qui le ramenait de Pologne, le 1er août 2016, le pape François a de nouveau déclaré son « a­mour » pour l’islam et répété la doctrine de Vatican II selon laquelle toutes les religions sont, par définition, des religions d’amour, vouées à dialoguer et à s’entendre.

Le pape François a-t-il jamais lu le Coran ?

12 Commentaires sur : Le Pape François a-t-il lu le Coran ?

  1. BRENUS

    16 décembre 2016

    Même si la devise de son ordre jésuite est « perinde ac cadaver », ce n’est pas une raison pour tenter d’entrainer toute la chrétienté à s’offrir aux muzz « ac cadaver ». Ou alors qu’il demande des volontaires.

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    14 décembre 2016

    le temporel et le spirituel ( ? )

    le Pape Francisco demande à Anne Hidalgo , qui on ne le sait pas assez, non pas assez , est attirée par la …. Spiritualité , lui demande donc dans une lettre signée de sa main, en remerciement de son implication en tant que Maire dans l’ accueil des  » réfugiés  » , de lui adresser ses prières ( ah ! bon ! ) ainsi que des …  » ondes positives  »

    Anne Hidalgo première femme chaman de France … quelle chance pour Macron … la Sibérie n’ est plus si loin que ça

    Répondre
  3. Jacky Social

    14 décembre 2016

    « priorité aux pauvres et à la justice sociale , à ceux qui n’ont ni maison , ni papiers , ni patrie » qui est la doctrine de tout clerc de la chrétienneté , la doctrine de Jésus » – Ah bon, si c’est ca la doctrine du Christ (on dirait surtout du Jaures), je comprends maintenant mieux pourquoi les eglises sont pretes a craquer sous l’effet du vide integrale qui les caracterise. On aurait pu ajouter a la liste: « ni hypocrisie ». Je crois qu’une relecture attentive des Evangiles s’impose d’un point de vue economique. Il y a urgence.

    Répondre
  4. BRENUS

    14 décembre 2016

    Que ce pape ait lu le coran ou non, je m’en fous totalement, surtout en considérant ses positions généralement anti-chrétiennes à mon avis. Ces jours, en Egypte, une fois de plus, une bombe placée dans une église à tué plus de 20 personnes. Avez vous entendu le pape en question manifester la moindre réprobation? Un appel à pardonner, peut être, mais jusqu’où ? Une invitation à demander de nouveaux assissinats? Pourquoi pas. Avec de telles laches positions, le clergé catholique n’aura bientôt plus de préoccupations : ses fidèles seront soit tués, soit partis. Quel est le père qui accepterait ainsi la décimation de ses enfants? Ce mec est non seulement nul pour les chrétiens, mais dangereux. C’est un catho qui vous le dit : il devrait pouvoir subir une procédure « d’empeachment » et dégager fissa!

    Répondre
  5. Gérard Pierre

    14 décembre 2016

    Pour le Catholique croyant que je suis, ce Pape François constitue une énigme, dont la ‘’complaisance ‘’ envers l’islam est l’un des éléments constitutifs de cette énigme !

    L’islam est, à mes yeux, une création d’inspiration satanique ! …… Il est l’antithèse même du Judéo-Christianisme de la Bible et des Évangiles ! …… dont il prétend d’ailleurs que les Juifs et les Chrétiens aurait frelaté les textes sacrés !

    Ben voyons ! … tant qu’à faire !

    Comme le fait remarquer ici Magne, à juste titre, un jésuite de ce niveau intellectuel ne peut pas ne pas avoir lu les six mille (et quelques) versets ventilés à l’intérieur des 114 sourates du coran, la sunna, ainsi que « La vie du prophète » !

    Alors ?

    Ce personnage a deux casquettes. L’une d’entre elle s’appelle la tiare pontificale, l’autre est celle de Chef d’État du Vatican.

    D’une part, sous la tiare, il est le gardien du DOGME de l’Église. Son domaine est L’INTEMPOREL En tant que tel, dans ce domaine restreint, son Infaillibilité est un postulat pour tout Catholique croyant. Dont acte !

    Sous la casquette de Chef d’État, il devient ‘’politique‘’ et diplomate. Il œuvre alors dans le domaine du TEMPOREL. Son action devient alors faillible, et par conséquent critiquable au sens constructif du terme, voire contestable.

    C’est donc sur le terrain ‘’politique‘’ que ce Pape est, pour moi, une énigme !

    Je n’attends pas de lui qu’il déclare la guerre à l’islam, au risque de fournir du grain à moudre à tout un environnement politique et philosophique très largement défavorable à l’Église. Outre le fait qu’il légitimerait ipso facto leur guerre de religion aux yeux des nazislamistes, le rapport de forces lui serait très largement défavorable.

    En revanche, cette ‘’complaisance‘’, … trop ostensiblement affichée, … n’est certainement pas un bon message adressé aux « savants » musulmans qui n’y voient là qu’un aveu de faiblesse et un encouragement à la poursuite de leurs visées hégémoniques !

    Il serait donc souhaitable, toujours à mes yeux, que notre brave Pape François recentrât son action politique et diplomatique sur une attitude doctrinale plus ferme à l’égard de l’islam, en faisant notamment valoir à l’ONU, …… où la voix des 57 États membres de l’Organisation de la Conférence Islamique est d’un poids disproportionné, …… la voix ‘’discordante‘’ d’une Église Catholique soucieuse du sort des Chrétiens dans le monde et de plus de justice objective à l’égard d’Israël.

    « Notre Père, qui êtes aux Cieux, … que votre Règne vienne ! … »

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      14 décembre 2016

      l’ infaillibilité du Souverain Pontife ( issu du … Pontex Impérial ) est loin d’ être admise par tous les Catholiques ; il s ‘ agit dans la réalité d’ un hold-up opéré au détriment des décisions théologiques … conciliaires beaucoup plus représentatives des … Eglises vivantes

      Répondre
  6. frei

    14 décembre 2016

    Je pense que le pape est fort instruit et qu’il a bien sûr lu le Coran .Par contre , il est probablement sous l’influence des « dialoguistes » dont parle fort bien le père François Jourdan : c’est à dire ceux qui croient qu’on peut avoir un dialogue religieux avec l’islam .Cette idée est bien sûr fausse et dangereuse puisque l’islam n’est pas une religion mais une idéologie politique maquillée en religion .Reste qu’on peut et qu’on doit dialoguer avec DES musulmans , en sachant qu’ils ne peuvent engager qu’eux mêmes .Reste aussi que le pape devrait être plus prudent face au détournement des mots : il ne faut pas traduire « Allah » par « Dieu » mais par « Allah » . Ysa n’est pas Jésus , pas .plus que Moses ou Ibrahim ne sont Moïse ou Abraham .Un « martyr » musulman n’est pas un martyr pas plus que le « hadj » n’est un pèlerinage au sens chrétien du mot . En bref , il faut arrêter d’être dupe de la supercherie islamique sur le sens des mots .

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      14 décembre 2016

      on en revient toujours au même ( ce que je dénonce depuis que je suis sur le site ) : quand on  » s’ adapte  » au vocabulaire de l’ adversaire on est déjà dans sa logique

      Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    14 décembre 2016

    oui, en bon Jésuite, il l’ a certainement lu ! quant à avoir rapidement compris j’ ai un doute …

    on accuse souvent les membres de la Compagnie de Jésus d’ être des adeptes qui le dissimulent de l’ Opus Dei , mais, dans la réalité, ce sont souvent des  » révolutionnaires  » pas si éloignés idéologiquement que cela du Marxisme surtout pour ce qui concerne les sud-américains … la Cité de Dieu a pour eux un champ d’ application tout autre que celui voulu par … Charlemagne

    Répondre
  8. Boismery

    14 décembre 2016

    @Magne
    « Nous ne connaissons aucun autre ouvrage antérieur au Coran écrit en arabe littéraire ».
    Allégation ridicule.
    Il existe une abondante poésie et littérature antéislamiques.
    Qui ne connaît en Orient « Antar Ibn Chaddad », parmi d’autres ?
    Allez ne serait-ce que sur Wikipédia pour découvrir combien ce que vous dites est une scandaleuse désinformation.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      14 décembre 2016

      je pense que vous avez tort

      la langue arabe n ‘ était qu’ un idiome sémitique seulement parlé , avec ses variantes , par quelques tribus, nomades pour la plus part, ainsi que dans quelques oasis et pour lequel n’ existait à l’ origine qu’ une tradition orale

      elle ne devint littéraire [ et conquérante ] qu’ avec l’ Islam

      le bédouin

      Répondre
  9. MAGNE

    13 décembre 2016

    Les jésuites ne sont pas ce que vous dites exactement ( » priorité aux pauvres et à la justice sociale , à ceux qui n’ont ni maison , ni papiers , ni patrie  » qui est la doctrine de tout clerc de la chrétienneté , la doctrine de Jésus ) .

    Les Jésuites pourraient êre appelés la Compagnie des meilleurs , meilleur en tout , en mathématiques , géographie , histoire , physique , ils ont le même niveau qu’un médecin pour certains et savent soigner … ils parlent toutes les langues , arabe , chinois , malais , japonais … tous les dialectes …

    Leur principal but c’est l’évangélisation , se répandre dans le Monde et diffuser le message d’amour du Christ et aussi important leur deuxième but , c’est l’enseignement … ils sont pratiquement tous professeurs dans les lycées , dans les Facultés .

    Entrer dans une écurie dans un collège , lycée , écurie de jésuites n’est pas une mince affaire , il faut avoir un excellent niveau , un livret de notes irréprochable ( excellent ) pour prétendre suivre les cours de prêtres jésuites .

    Le Pape doit connaître parfaitement le Coran , les hadith , la sunnah , l’ijma … le Coran , ce livre tombé du ciel , écrit avec une écriture jamais utilisé ( les chrétiens de l’époque avaient l’habitude d’inventer des écritures pour les peuples qu’ils évangélisaient … Le Coran est le premier livre écrit en arabe littéraire ( nous ne connaissons aucun autre ouvrage antérieur au Coran écrit en arabe littéraire ) )… d’ailleurs le Coran ne dit -il pas :  » nous t’avons donné le Livre , et nous t’avons appris à lire  » .

    Au pontifex ( pape qui fait la liaison entre terre et ciel ) , à nous les affaires de ce monde . Nous n’acceptons pas la hukma illa lli Llah * ( sans être désagréable ) , ni la suppression de la liberté de conscience qui fait notre identité et notre grandeur , et qui est refusé par d’autres , même dans nos rangs .

    * La Loi de Dieu est seule souveraine .

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)