les 4 vérités


Qui a tué les victimes du djihad en France ?

1 août 2016 par Milliere Guy dans Islam, Politique avec 12 commentaires

Combien de personnes sont mortes, victimes du djihad sur le sol français ?

Plusieurs dizaines, hélas, et le prêtre Jacques Hamel n’est que le dernier en date d’une liste bien trop longue.

Combien resteront mutilées à vie ? Un plus grand nombre encore.

Les assassins sont morts, pour la plupart, tout au moins les assassins qui ont directement utilisé les armes. Certains sont en prison. Leurs noms sont connus. Je ne les citerai pas ici. Le simple fait de les écrire suscite en moi une répulsion sans limites.

Des assassins qui n’ont pas directement utilisé les armes sont, eux, toujours en liberté et en pleine activité.

On peut compter dans leurs rangs des centaines de journalistes qui, au nom du politiquement correct et de la crainte d’appeler les ordures par leur nom et les islamistes des islamistes, n’ont cessé de trouver des excuses aux assassins qui ont directement utilisé les armes, et ont insisté mensongèrement pour dire qu’il s’agissait seulement de « loups solitaires », d’enfants perdus, voire de déprimés…

Ces journalistes ont été à l’œuvre encore au moment de l’attaque djihadiste de Nice. Quelques-uns d’entre eux se sont rendus jusqu’en Tunisie pour parler au père du terroriste, aux fins qu’il exprime son étonnement.

On peut compter dans les rangs des assassins qui n’ont pas directement utilisé les armes des imposteurs se prétendant islamologues venant avec complaisance tenir un discours mensonger sur l’islam et sur l’islam radical, et expliquer que les djihadistes ne sont pas musulmans et font partie de mouvements sectaires sans rapport direct avec l’islam.

On peut compter dans les rangs des assassins qui n’ont pas directement utilisé les armes, surtout, des hommes et des femmes politiques de tous bords. En fait, tous ceux qui se sont succédé au pouvoir en France depuis cinq décennies au moins, peut-être davantage.

Avoir passé des accords de complaisance cynique avec des régimes abjects du monde musulman depuis la fin de la guerre d’Algérie (qui, elle-même, a abandonné le pays au FLN et cautionné la mort de milliers de pieds-noirs et de harkis) a conduit la France sur une pente collaborationniste qu’elle n’a plus jamais quittée.

Avoir ouvert les portes du pays à des dizaines de milliers d’immigrants musulmans, devenus au fil du temps des millions, sans se préoccuper du fait que ces immigrants étaient musulmans a constitué une ouverture à la potentialité d’une barbarie qui vient aujourd’hui éclater : tous ces immigrants n’étaient et ne sont pas djihadistes, mais il suffit de quelques pommes pourries pour que les ferments du pire soient là.

Avoir laissé les enfants de ces immigrants musulmans aux mains d’enseignants frelatés qui leur ont appris à détester la civilisation occidentale et la France, plutôt que l’inverse, a été un moyen abominable de s’assurer que les ferments du pire conduisent effectivement au pire.

Avoir laissé s’ajouter aux enseignants frelatés des imams par centaines et des mouvements islamiques pratiquant l’invitation (dawa), le mensonge pieux (taqiya), et bien plus quelquefois, a été ajouter du pire au pire.

J’aimerais penser qu’il existe une possibilité de briser les en­grenages enclenchés et de sortir du piège infernal qui s’est trouvé peu à peu mis en place.

Je doute que cette possibilité existe, quand bien même je souhaite la voir émerger. Dans un article que j’ai publié voici peu aux États-Unis, je disais que ne rien faire pour briser les engrenages et sortir du piège conduirait à la déliquescence, à une soumission crépusculaire et à des violences croissantes.

Mais faire quelque chose, au stade où la France en est, ne permettrait pas d’échapper aux violences, impliquerait des émeutes, des peurs, un plus grand nombre de morts sans doute.

J’ajoutais que je pensais que l’hypothèse la plus probable était celle de la déliquescence et de la soumission crépusculaire.

Je me souviens du temps où le regretté Louis Pauwels dans le « Figaro magazine » disait que la France était atteinte de sida mental et était en train de perdre toutes ses immunités.

Le sida est jugulé par des thérapies innovantes. Le sida mental, lui, est loin d’être jugulé. Les thérapies tardent à venir.

12 Comments

  1. vozuti10 août 2016 à 16 h 42 minRépondre

    Seth Rich,l’employé du parti démocrate qui a sorti les emails compromettants d’Hillary Clinton,selon Julian Assange,vient d’être assassiné le mois dernier… la sorcière clinton a du sang sur les mains.

  2. vozuti4 août 2016 à 16 h 36 minRépondre

    le pape viens encore d’expliquer qu’il ne faut pas critiquer le terrorisme islamique car,selon lui,il y a aussi des terroristes catholiques.ce pape aime tellement l’islam qu’il invente des terroristes catholiques pour légitimer les violences islamiques!

  3. DESOYER4 août 2016 à 15 h 07 minRépondre

    Le gouvernement français doit d’abord veiller à la sécurité de ses concitoyens en stoppant l’immigration, notamment le regroupement familial et le droit du sang, renvoyer tous les clandestins et tous les indésirables dans le pays de leurs parents ou grand-parents, mettre en détention préventive tous les fichés S les plus dangereux, etc…. Quant à Daech, il sera battu un jour et? là, on pourra faire la fête!

  4. druant philippe3 août 2016 à 12 h 19 minRépondre

    Pour ce qui est de la béance de la France à l’ immigration muzz , rappelons que la droite de carnaval incarnée par giscard festin et l’ infâme chirac (burn in hell) est bien à la base de cette catastrop^he .
    La politicaillerie ne peut survivre sans le vote muzz car les FDS s’ en éloignent de plus en plus : vivement le jour où un parti muzz structuré émergera et raflera à ces crapules UMPSEELV leur électorat .

  5. Bistouille Poirot2 août 2016 à 21 h 51 minRépondre

    Un fiché « S » est un futur tueur en liberté qui peut avoir un cousin qui reste le cousin du fiché « S » passé à l’acte et dont on apprendra rapidement qu’il était son complice. Ceci pour vous manifester la célérité des forces de police dans l’élucidation d’une affaire.
    J’ai passé ce message à la population de Nice dont seules 84 personnes ne l’auraient pas lu. Je vous laisse un instant pour me renseigner sur un voisin qui aurait un cousin, fiché « S » qui fréquente une mosquée en voie de radicalisation. Bonne soirée….

  6. Bistouille Poirot2 août 2016 à 18 h 53 minRépondre

    La population musulmane qui siège sur notre territoire après nous avoir interdit de séjourner sur les nôtres et sous d’autres cieux, n’est pas officiellement mesurable (statistiques à caractère ethnique). Et en l’absence de tout strabisme convergent, il ne fait aucun doute que sa taille s’en va grandissante trahie par des moeurs, des accoutrements vestimentaires et des drapeaux qui sur nos stades, nous sont étrangers. Sans repère statistique, nous rendions sa natalité responsable et percevons aujourd’hui qu’elle n’en est pas seule responsable du phénomène. Elle se contentait d’être naturelle, voilà qu’elle se prend à l’envie de paraître à l’école, à la distribution des prix, au travail. Il suffit pourtant (et rappelez vous en), d’un premier Printemps Arabe dont l’origine tunisienne nous rapporta 25.000 jeunes ressortissants de ce pays qui ne sont jamais retournés chez eux. Ce printemps finit par laisser place à un été pourri repris en choeur par le reste du monde arabe et qui se refuse toujours à donner une suite naturelle à l’automne Un seul de ces jeunes (et c’est une chance toute relative) a cru devoir s’en distinguer sur la Promenade des Anglais et pour qui Orlando ou San Bernardino n’étaient que de vulgaires galops d’essai.
    Car c’est à la taille de ces massacres que la différence peut être faîte entre des amateurs américains et ces cow boys couscous qui n’ont pas besoin de passer par des centres de formation tant leur instinct mortifère leur reste collé à la peau comme la vérole sur le bas clergé breton . Le jeu de massacre des Twin Towers « organisé » par des musulmans c’est autre chose !… Ces tours dont quelques rongeurs de la famille des muridés faisaient la promotion dans une provocation indécente ! Orlando et San Bernardino n’ont pas été des témoins comparables et restent encore à cent lieux du carnage New Yorkais.
    « La différence est là et nulle part ailleurs »
    Le Bataclan et ses kalachs, Nice et son camion ont fait beaucoup mieux. En douteriez-vous? Et si parmi les victimes se trouvent quelques musulmans, nul doute que leurs plaies sont plus exposées à notre vue qu’à celle d’un urgentiste. Il faut dire à la décharge des tueurs que dans les crimes de masse, « Dieu reconnaîtra les siens ». Et si l’Allemagne et la Belgique jouent des rôles mineurs dans l’élimination définitive de l’EI, des signes avant coureurs laissent présager un sombre avenir. Quand la bête est blessée, elle charge. Ne craignez rien, paraissez, parlez quand des médias serviles préfèrent trouver quelques raisons identitaires pour excuser des assassins et nous enfoncer dans le crâne des « JE SUIS CHARLIE » quand Charlie Hebdo tombe, des « JE SUIS NICE » quand la Promenade des Anglais plie et ne tarderont pas à profiter de l’explosion d’une caravane chargée d’explosifs au milieu de ma résidence qui a nom « ROY D’ESPAGNE » pour dégager et je l’attendais, un fameux »JE SUIS ROY D’ESPAGNE » alors que suis pas du tout royaliste même si ils font partie de mes fréquentations. A suivre…

  7. quinctius cincinnatus2 août 2016 à 16 h 44 minRépondre

     » la laicità francese è responsabile per gli attentati  »

    propos tenus par Abdelkader Sadouni franco-algérien et imam de la mosquée la plus fréquentée de Nice qui se présente comme un  » proche  » d’ Estrosi ( sic )

    propos que vous pourrez lire sur le site de  » il giornale  » du 19/07 21h 47 ( article de Luca Steinmann )

    information dédiée à J@ucrisse

  8. quinctius cincinnatus2 août 2016 à 14 h 53 minRépondre

    appelons les choses par leur nom :

     » complaisance cynique  » signifie  » lâcheté  »

    c’ est à ces  » détails  » qu’ on reconnait ceux qui ne connaissent pas l’ histoire d’ un pays en guerre pour ne pas l’ avoir vécue

  9. IOSA2 août 2016 à 13 h 46 minRépondre

    Nous sommes en guerre contre l’état islamiste, ce que par ailleurs notre ministre JY le Drian à parfaitement reconnu.

    Mais alors, où se trouve les tribunaux d’exception tel que le tribunal militaire pour ceux qui sont partis rejoindre daesh ?

    Où se trouve donc le peleton d’exécution pour ceux qui sont reconnu coupables d’intelligence avec l’ennemi ?

    En temps de guerre, il faut différencier le droit commun du droit militaire et Hollande est le chef des armées.

    Alors qu’attend ce gouvernement de pleutres qui ne sait que chanter la Marseillaise sans en comprendre qu’il s’agit d’un chant guerrier ?

    • Jaures2 août 2016 à 14 h 41 minRépondre

      Pensez-vous qu’un tribunal militaire découragerait les attentats suicide ?
      Daech n’attend que cela: que nous renoncions à notre Etat de droit, que nous mettions en place une justice d’exception et une loi des suspects. Outre que cela ne résoudrait rien, Daech aurait atteint son but en nous entrainant sur son terrain.

  10. IOSA2 août 2016 à 12 h 50 minRépondre

    Comme dit Jaurès, il suffit de faire comme les autres pays et tout particulièrement l’ Allemagne, qui après avoir accueillit d’innombrable réfugiés de confession musulmane avec bien sur le lot de terroristes potentiels on tout de même subit des attaques à la hache et machette sur d’innocentes femmes et enfants totalement dépourvu de défense.

    Reste bien entendu la Suisse réputée pour détenir des comptes depuis la dernière guerre mondiale, qui n’a jamais subit une quelconque attaque.

    Doit on encore se demander pourquoi ?

  11. Jaures1 août 2016 à 17 h 38 minRépondre

    « Mais faire quelque chose, au stade où la France en est, ne permettrait pas d’échapper aux violences,.. »
    Mais, cher Admin (on vous a reconnu), ne partez pas ainsi perdant ! Quelles sont vos propositions ? Nous verrons ensuite si celles-ci sont pertinentes mais ne nous privez pas de vos lumières !
    Par ailleurs, le nombre de musulmans parmi la population est-il si important pour que s’épanouisse l’islamisme ? Les Etats-Unis ont moins de 1% de musulmans dans leur population. Cela n’a pas, entre autres, empêché un Orlando ou un San Bernardino.
    Par contre, la Suisse, avec plus de 5,5% de musulmans dans sa population ne subit aucune attaque, aucune menace.
    « Admin » nous proposerait-il une neutralité bienveillante pour échapper aux attentats ? Car si la France ou les Etats-Unis sont ainsi menacés, ce n’est pas en raison des musulmans présents (dont beaucoup comptent parmi les victimes) mais parce que ces Etats sont en guerre contre Daech.
    Contrairement à ce qu’écrit « Admin », la France ne se soumet pas. Elle ne cède en rien. Sa laïcité est la moins complaisante qui soit. Personne n’a jamais été capable de citer un élément permettant d’étayer cette thèse d’une « complaisance cynique ».
    C’est là juste le discours de quelqu’un qui règle avec la France des comptes personnels. Utiliser à cette fin des morts et des blessés est assez nauséeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

4Vérités Abonnement
Connexion
Rester connecté
Le dessin de la semaine
DVD
Partenaires
En Bref
Pétitions