les 4 vérités


Connexion
Rester connecté
Nos auteurs
Le dessin de la semaine
S’INSCRIRE À LA LETTRE D’INFORMATION
RSS
En Bref
RSS delitdimages
  • La couv’ du moment! 30 octobre 2014
    Cet article La couv’ du moment! est apparu en premier sur Délit d'im@ges. Lire la suite...
    Delit D'images
  • Miège relaxé: merci de votre soutien!!! 30 octobre 2014
    Heurté par la judiciarisation à outrance et ses corollaires… voulant donc s’en moquer, en octobre 2013, ce grand adepte de la liberté d’expression avait (osé) dessiner:   dessin publié dans la... Lire la suite...
    Delit D'images
  • Vidéo / Quand deux scandaleux en célèbrent un troisième! Retours en arrière… 30 octobre 2014
    À l’occasion d’une exposition sur le Maroc, Jack Lang, président de l’IMA, a donné « carte blanche » à Pierre Bergé pour être interviewé par Frédéric Mitterrand.... Lire la suite...
    Delit D'images
Sondages

Souhaitez-vous que Christiane Taubira démissionne?

Loading ... Loading ...
Derniers commentaires
  • euréka: "Etre dans de bonnes dispositions avec les musulmans" eh bien non. Cela veut dire accepter l'islamisation du pays. Je n'ai pas dit "rampante" car l'islamisation est de plus en plus décomplexée et agressive. La preuve ? Nous devons nous battre contre les projets de construction de mosquées "grandioses" comme à Bordeaux avec ce traître de Juppé. L'islamisation de notre pays est le plus court chemin vers le sous-développement et le recul des libertés fondamentales. D'ailleurs les premiers à s'opposer à l'islamisation de la France sont les Maghrébo-Africains qui se disent de "culture musulmane" mais qui sont non pratiquants. Ce sont bien les seuls qui soient légitimes à rester en France. Pour les autres, les bigots : dehors et retour au bled car les bigots ne renonceront jamais à la loi coranique. Nous sommes en France , un pays où ne peuvent co-exister droit musulman et droit français. Nous faisons déjà des dérogations ici et à Mayotte. Chaque dérogation est du terrain perdu pour le droit français et source de guerres à venir. Pareil pour les "accomodements" avec le droit coutumier en Guyane et en Océanie.
    Voir l'article
Catégories