les 4 vérités


Connexion
Rester connecté
Nos auteurs
Le dessin de la semaine
S’INSCRIRE À LA LETTRE D’INFORMATION
RSS
En Bref
RSS delitdimages
  • 20 novembre 2014 / Vernissage de l’exposition Miège 22 novembre 2014
                                                                          C’est au délicieux et si sympathique Stube que David Miège a posé ses anges, envahissant les deux étages mais aussi  les... Lire la suite...
    Delit D'images
  • Prix Interallié 2015 / Karpathia de Mathias Menegoz 22 novembre 2014
    Finaliste malheureux du Grand prix de l’Académie française, Mathias Menegoz a été récompensé du prix Interallié pour «Karpathia» (P.O.L), son premier roman, formidable récit d’aventures qui nous... Lire la suite...
    Delit D'images
  • Remigration / Comment arrêter toute immigration nouvelle ? 22 novembre 2014
      Intervention de Jean-Yves Le Galou aux Assises de la remigration ♦ « Voici une corbeille à papiers et un cadre : la corbeille, pour la Convention européenne des droits de l’homme dépravée par... Lire la suite...
    Delit D'images
Sondages

Souhaitez-vous que Christiane Taubira démissionne?

Loading ... Loading ...
Derniers commentaires
  • Hilarion: Mais cher Homère, votre scénario est très proche de celui décrit par la récente lauréate du Prix Femina la camerounaise Eleonora Miano. Pour cette Africaine il est grand temps que l'Occident qui a exporté et imposé sa culture par la colonisation, utilisé les Africains comme moyen de production au travers de l'esclavage,"paie la note". Et ce règlement elle le voit sous la forme d'une colonisation " à l'envers" par des Africains, qui peu à peu vont nous imposer leur présence physique et leur "culture". Bien sûr, ils ne nous construiront pas des voies de chemin de fer, des routes, des aéroports, des hôpitaux (Il est minuit Docteur Schweitzer), ils ne construiront pas de classes pour les petits enfants.. Fini Mozart, Beethoven, Rameau et tant d'autres.Tamtam obligatoire et onomatopées. Effacée la Chapelle Sixtine. Fini la transmission écrite, place à la transmission orale. On se demande bien pourquoi cette Eleonora Miano est venue acquérir cette langue française qu'elle manie d'ailleurs avec virtuosité alors que suivant son schéma d'égalité des cultures elle aurait dû trouver dans sa langue d'origine toute sa richesse d'expression...mais peut être pas le marché littéraire correspondant. Remplacement de nos habitats par des huttes, santé assurée par des sorciers. On aura bien entendu importé avec le reste, cette ardeur à se découper en morceaux chaque fois qu'une ethnie déplaira à sa voisine. Je lisais récemment un "post" dans un journal du matin, d'un Africain qui, dans une orthographe approximative déclarait que "les Français ne méritaient pas la France et qu'ils ne survivaient que grâce à la générosité de l'état". Sans doute généralisait- il à toute la population française les subsides dont il devait bénéficier lui même, sans comprendre que sans ces Français à l'égard desquels il ne manifestait que mépris, son état providence n'existait pas. Il semble que pour beaucoup d'immigrés, le pays de cocagne que représente l'Occident ne soit que la conséquence d'une injustice, celle d'une corne d'abondance se déversant sur lui par le pur fait du hasard et non le fruit du travail et de l'inventivité de ses habitants. On ajoutera à cela le prétendu vol des richesses des pays africains, qui, s'agissant par exemple du pétrole, ont permis à bon nombre d'entre eux, de constituer des fortunes fabuleuses (très inégalement réparties) alors que seul l'Occident avaient les moyens de les valoriser par les connaissances scientifiques et leurs applications technologiques qu'il avait su développer. En fait ce que nous préparent nos politiques européens qui n'ont pour objectif que l'assiette au beurre d'un pouvoir qu'ils ont délégué aux européistes de Bruxelles, c'est une lente tiersmondisation par invasion qui se traduira par des troubles de plus en plus graves et fréquents, un effondrement économique lié au poids de nouveaux arrivants incapables d'aucune valeur ajoutée mais néanmoins entretenus au frais des autochtones restés productifs. Le tout est de savoir si une réaction de sauvegarde se produira chez les dits autochtones ou bien si notre civilisation devra disparaître.
    Voir l'article
Catégories