les 4 vérités


Affaires politico-judiciaires : un parfum de fin de régime

Hasard du calendrier ou manipulation du pouvoir socialiste : lundi 5 septembre, deux des titres principaux de l’actualité concernaient les rapports de politiciens avec la justice.

Depuis plusieurs jours, nous savions que le procès Cahuzac allait enfin commencer le conseil constitutionnel ayant validé le fait que, dans des cas particulièrement graves, une personne pouvait à la fois être poursuivie fiscalement et pénalement.

Or, il est difficilement contestable que le dossier Cahuzac est particulièrement grave. D’abord, parce que l’intéressé a fraudé le fisc, alors qu’il a été pendant des années un des principaux dirigeants de la politique fiscale du pays, d’abord comme président de la commission des finances de l’Assemblée, puis comme ministre du Budget. Ensuite, parce que la fraude est, paraît-il, inhabituellement sophistiquée. Enfin, parce que Jérôme Cahuzac a, à maintes reprises, menti effrontément aux Français, dans les médias comme à l’Assemblée.

Mais, en ce lundi 5 septembre, nous avons également appris que le parquet réclamait la comparution de Nicolas Sarkozy dans l’affaire Bygmalion.

Il est tout à fait possible que ce ne soit qu’une mesquine manipulation du pouvoir socialiste, désireux de détourner l’attention de l’affaire Cahuzac, en mettant Nicolas Sarkozy sous les feux de la rampe. Toujours est-il que l’actualité politico-judiciaire se charge, en cette rentrée explosive…

Est-il besoin de préciser aux dirigeants socialistes que, s’ils sont pour quelque chose dans l’accélération de l’agenda judiciaire, ils ont pris un risque important : le « tous pourris », qui ne peut manquer de se dégager de ce cloaque, n’a aucune chance de profiter au PS, dont chacun sait qu’il a une relation assez malsaine à l’argent.

Le seul parti qui puisse en profiter est le FN.

Cela étant, le plus grave est ailleurs. La société française est aujourd’hui extraordinairement fragilisée par des décennies de gouvernements parmi les plus nuisibles de notre histoire et cette actualité politico-judiciaire laisse penser à l’ensemble des citoyens qu’aucun espoir d’alternance sérieuse n’est permis.

C’est extrêmement dangereux.

Alors que nous avons des groupuscules d’extrême gauche, aguerris à Notre-Dame des Landes et dans les manifestations contre la loi El Khomri (et paradoxalement protégés par le gouvernement), alors que la France compte des milliers de djihadistes prêts à passer à l’action, le pouvoir nous adresse ce message ravageur : « La caste politique est pourrie. Elle ne se préoccupe que de ses intérêts les plus sordides et vous demande de vous serrer la ceinture ! »

Tous les ingrédients d’une explosion sociale de grande ampleur sont désormais réunis.

François Hollande – qui nous avait chanté la ritournelle de la France apaisée et de la république exemplaire – portera devant l’histoire une responsabilité plus grave encore que celle de ses innombrables échecs économiques et sociaux : il aura divisé la société comme jamais et aura manifesté un mépris du peuple rarement atteint par une nomenklatura.

Il ne faut, dès lors, pas s’étonner si les Français, non seulement ne croient plus les politiciens ni les médias, mais ne croient plus non plus dans les institutions actuelles.

Un sondage publié récemment par Atlantico signalait que 75 % des Français n’étaient pas touchés par les termes de « République » ou de « valeurs républicaines », trop utilisés et donc galvaudés.

Je n’ai jamais réussi à savoir ce que recouvraient ces fameuses « valeurs républicaines ». Quant à la république, il est manifeste que les politiciens qui en parlent avec des trémolos dans la bouche ne le font que parce que le mot « France » leur écorche la bouche. Accessoirement, je constate que toutes les républiques ont fini dans le sang, après avoir commencé dans la guerre civile, et que ce n’est peut-être pas le modèle du « vivre-ensemble » dont nous parlent M. Hollande et ses semblables.

Jean-Luc Mélenchon a dit un jour de notre capitaine de pédalo national qu’il était Louis XVI. C’est méchant pour Louis XVI qui, du moins, aimait la France et les Français. Mais cette re­marque est plus profonde qu’il n’y pa­raît : de même que Louis XVI a réussi le tour de force d’ensevelir par son indécision une monarchie millénaire qui avait soudainement cessé de se réformer et de s’adapter, de même François Hollande, en refusant de prendre les mesures urgentes qui s’imposent, rend chaque jour plus vraisemblable la fin, probablement violente, de ce régime – de moins en moins conforme avec l’intérêt national !

54 Comments

  1. quinctius cincinnatus13 septembre 2016 à 15 h 37 minRépondre

    coup de pied de l’ âne :

    Cahuzac jure sous serment qu’ il n’ a pas menti à … Hollande

    ce qui veut dire que … Hollande SAVAIT

    pour un Président qui plaçait la transparence et l’ honnêteté au dessus de tout , ça la fout plutôt mal !

  2. druant philippe10 septembre 2016 à 19 h 21 minRépondre

    Elèves QC et Vozuti :

    je vous y reprends à discuter avec le propagandiste jaures et sa théorie du relativisme généralisé .
    De son avis , on se bat l’ oeil !
    On ne pactise ni ne débat avec l’ ennemi (à exterminer) socialistomondialiste

    • quinctius cincinnatus12 septembre 2016 à 8 h 25 minRépondre

      je ne  » dispute  » pas avec J@uresse je me contente d’ apporter sur le blog des connaissances que j’ ai … que J@uresse se réfugie dans un laïus pseudo-scientifique et jamais renouvelé et cela quel que soit le sujet abordé chacun peut et doit s’ en rendre compte

      peut être peut il répondre à cette question statistique : pourquoi y a t il tant de suicides chez les agriculteurs ( français ) ? … peut être  » y a t il de quoi  » … non ?

      dans mon exercice professionnel mes confrères disaient quasiment à l’ unanimité qu’ il n’ y avait pas pire patients que les fonctionnaires et parmi eux les enseignants sortaient nettement de la moyenne  » qui savaient tout sur tout  » … heureusement j’ avais peu d’ enseignants sauf des … scientifiques, les littéraires allaient eux chez les  » gourous « 

      • Jaures12 septembre 2016 à 11 h 56 minRépondre

        Vos « connaissances » ne sont rien moins que sujettes à caution. D’ailleurs vous racontez bien souvent des sornettes (comme ce peintre prof de lycée pro avec 2 années d’expérience professionnelle, juste impossible).
        Je ne dis pas que le suicide n’est qu’un hasard. Il y a toujours des raisons plus ou moins rationnelles pour que quelqu’un mette fin à ses jours.
        Le problème est que vous dîtes que si les Français se suicident plus que leurs voisins (Italiens, Britanniques, Allemands), c’est « qu’il y a de quoi ». La question est quelle exception française entraine selon vous ce taux de suicide plus élevé et quels points communs avec la Belgique, la Pologne, la Hongrie ou les pays Baltes qui ont un taux élevé, voire supérieur à celui des Français ?
        Les agriculteurs, par exemple, ne se suicident donc pas au-delà de nos frontières ? Qu’en savez-vous ? Pourquoi ?
        Pour info, le taux de suicide en Europe est de 12,3. Exactement le taux en France.
        Et permettez-moi d’être quelque peu stupéfait sur votre appréciation des patients. Je pensais naïvement qu’avant d’avoir un fonctionnaire, un enseignant, un littéraire ou un scientifique, un médecin avait devant lui un malade.

        • quinctius cincinnatus12 septembre 2016 à 12 h 59 minRépondre

          pour ce qui concerne le prof de peinture en bâtiment : je confirme ce qu’ il m’ avait dit à l’ époque

          pour ce qui est des suicides je confirme aussi ce que j’ ai dit dans mes deux posts ( vous devriez relire le premier il y a un point qui vous a échappé )

          pour ce qui est de la ségrégation de ma clientèle je confirme que les enseignants s’ adressent de préférence à des  » gourous  » ( médecins ou non ) ou à ceux qui se la joue  » grand médecin  » …

          et pour le plaisir de tous je renouvelle mon diagnostic ; vous êtes un  » con « 

          • Jaures12 septembre 2016 à 13 h 42 min

            Un « con » est celui qui ne vérifie pas ce que lui racontent entre autres les peintres en bâtiment.
            J’ai beau relire tous vos posts, je ne vois nulle part une explication de votre affirmation: « les Français se suicident plus que leurs voisins, il y a de quoi ! ».
            Pourquoi « y-a-t-il de quoi » ?
            Quels éléments avez-vous expliquant la différence de taux de suicide en France avec ses voisins ?
            Quelle est la convergence de ces éléments avec les situations, belges, hongroises, polonaises,…qui affichent des taux de suicide plus élevés encore que celui de la France ?
            Quels éléments de comparaison avez-vous avec les taux de suicide des agriculteurs des autres pays ?
            Enfin, le choix du médecin est libre et je ne crois pas que les enseignants soient différents des autres patients: ils vont voir le médecin qui les soigne bien, de préférence celui qui ne pratique pas trop les dépassements d’honoraires.
            Si les enseignants vous ont boudé, c’est que sans doute vous n’apparteniez à aucune de ces deux catégories.

      • vozuti12 septembre 2016 à 15 h 47 minRépondre

        si jaurès fréquente aussi les blogs scientifiques,il parasite certainement les discussions avec des dénis du genre « si la loi de la gravitation était vraie,la lune nous tomberait dessus », ou encore « si la terre était ronde,l’essentiel de la population mondiale habiterait au pole nord,pour ne pas avoir la tête en bas ».

        • Jaures12 septembre 2016 à 19 h 06 minRépondre

          Cher Vozuti, sortez donc de vos raisonnements de Shadok et si les réponses à mes questions vous semblent évidentes, prenez le relai de notre Quinctius soudain muet.
          « les Français se suicident plus que leurs voisins, il y a de quoi ! ».
          Pourquoi « y-a-t-il de quoi » ?
          Quels éléments avez-vous expliquant la différence de taux de suicide en France avec ses voisins ?
          Quelle est la convergence de ces éléments avec les situations, belges, hongroises, polonaises,…qui affichent des taux de suicide plus élevés encore que celui de la France ?
          Quels éléments de comparaison avez-vous avec les taux de suicide des agriculteurs des autres pays ?
          Quand on affirme quelque chose avec conviction, il faut détenir de solides arguments rationnels ou l’on passe vite pour un piètre imposteur. Je les attends.

          • vozuti13 septembre 2016 à 2 h 49 min

            lorsque vous nous expliquez que juppé est un voleur honnête,parce qu’il reverse à son comparse chirac (qui en échange lui offre des postes de ministre), vous êtes bien dans vos habituels raisonnements de Shadok ? non?

          • Jaures13 septembre 2016 à 8 h 58 min

            Je n’ai jamais écrit cela. C’est vous qui avez prétendu que la fraude fiscale est moins grave que la prise illégale d’intérêt, ce que je conteste.
            En plus, vous ne savez pas de quoi vous parlez: il ne s’agisseit pas de manipulation d’argent mais d’emplois fictifs (des employés de la mairie de Paris travaillaient en fait pour le RPR).

          • vozuti13 septembre 2016 à 13 h 16 min

            si vous étiez sain d’esprit vous comprendriez qu’il est plus grave de voler l’argent des autres, que de refuser de donner son propre argent(celui qu’on a gagné) à un état glouton et voleur.

          • Jaures13 septembre 2016 à 13 h 35 min

            D’accord mais il faut être conséquent: je refuse de payer mes impôts mais je n’appelle jamais la police, je laisse mon pays être envahi car dépourvu d’armée, je n’utilise aucune voie, route ou pont public, je ne fréquente aucune médiathèque, aucun théâtre autre que privé, aucun stade ou gymnase, aucun parc public, je ne mets mes enfants que dans des écoles hors contrat,…
            Sinon, chaque fois que je fraude le fisc, j’utilise un de ces services aux frais des autres: c’est du vol.
            Il n’y a pas de bons ou de mauvais délinquants, Vozuti, il n’y a que des délinquants.

          • vozuti13 septembre 2016 à 14 h 08 min

            ce raisonnement est valable,à condition de ne pas placer au pouvoir des individus comme juppé qui utilisent l’argent des impôts pour leur intérêt personnel et celui de leur réseau…sinon l’état devient une mafia et l’impôt devient du racket.

          • quinctius cincinnatus13 septembre 2016 à 15 h 32 min

            il y a surtout des  » délinquants  » qui nous donnent des leçon de Morale publique … et ils sont moins utiles à la Société ( puisqu’ il nous faut bien vivre en société ) que les … filles publiques

  3. BRENUS9 septembre 2016 à 19 h 48 minRépondre

    Q.C. a dit (et moi aussi) à différentes reprises que JOJO est un con. « C’est vrai qu’il y a de quoi ».

  4. quinctius cincinnatus9 septembre 2016 à 13 h 13 minRépondre

    la presse :

     » les Français plus suicidaires *** que leurs voisins  »

    c’ est vrai qu’ il y a de quoi !

    *** auxquels suicidaires  » normaux  » il faudra bientôt rajouter les kamikases de retour d’ Orient !

    • Jaures9 septembre 2016 à 14 h 42 minRépondre

      « C’est vrai qu’il y a de quoi ! »
      Ce qui est bien avec ce genre d’expression, c’est qu’on peut les placer partout avec le même air entendu.
      Les Français se suicident plus que leurs voisins ?
      C’est vrai qu’il y a de quoi !
      Les pays de l’Est (Pologne, Hongrie,pays Baltes) ont les plus fort taux de suicide d’Europe ?
      C’est vrai qu’il y a de quoi !
      Aux Etats-Unis on se suicide 3 fois plus qu’ au Mexique ?
      C’est vrai qu’il y a de quoi !
      Au Japon on se suicide 2 fois plus qu’en Chine ?
      C’est vrai qu’il y a de quoi !
      En Argentine on se suicide 2 fois plus qu’ au Brésil ?
      C’est vrai qu’il y a de quoi !

      • quinctius cincinnatus9 septembre 2016 à 17 h 24 minRépondre

        stupide est celui qui répond à tout … avec les mêmes arguments ! que faites vous donc du …  » contexte  » ?

        • vozuti10 septembre 2016 à 12 h 39 minRépondre

          jaurès est un robot de propagande qui répond automatiquement,on n’a pas pu encore lui intégrer le contexte,mais le résultat est prometteur:
          -l’invasion musulmane augmente considérablement la criminalité? oui,mais il y a pire ailleurs.
          -les impôts sont confiscatoires? oui mais ça pourrait être pire.
          -les musulmans vont s’imposer de plus en plus? oui,mais il y a des bons et des méchants partout.
          -la république française a été instituée par des sauvages sanguinaires? oui,mais ce ne sont pas les seuls.
          juppé est corrompu? oui,mais c’est le seul voleur qui ne s’enrichit pas lorsqu’il pioche dans la caisse.d’ailleurs si on trouvait ses comptes dans les paradis fiscaux,on s’apercevrait surement qu’ils sont dans le rouge.
          -la france est en déclin? oui,mais il y a eu pire avant.à l’age de bronze,lorsqu’on vivait dans des grottes,par exemple.
          …. y a encore du boulot,avant qu’il raisonne comme un humain…

          • Jaures10 septembre 2016 à 13 h 08 min

            Mais Vozuti, si vous raisonnez « humainement », vous serez capable de répondre rationnellement à mes questions:
            – si les musulmans augmentent la criminalité, pourquoi le taux d’homicides baisse depuis plus de 20 ans ? De même, pourquoi les pays avec moins ou pas du tout de musulmans n’ont pas de meilleurs taux de criminalité, voire même bien supérieurs ?
            – Que les musulmans s’imposent de plus en plus est une spéculation. La France ne cède rien à la laïcité et la majorité des musulmans se sécularise. Pour vous de toute façon, un seul musulman sera déjà trop.
            – Tout a commencé par la violence, la république comme le reste. Avant la révolution, n’a-t-il pas existé des massacres « sauvages et sanguinaires » ? N’en a-t-il pas été perpétré ensuite ? Si c’est le cas, il faut dire que l’Histoire est sanguinaire et que la révolution, comme le reste, fait partie de l’Histoire.
            – Pour Juppé, je n’ai fait que répondre à votre affirmation que son délit serait plus grave que la fraude fiscale de Le Pen. Ce n’est pas mon avis, les deux ne sont pas de même nature.
            – Si la France est en déclin, il faut que vous me disiez quand fut son apogée. Quelle période regrettez-vous tant ?
            N’est-ce pas tout simplement celle de votre jeunesse ?

        • Jaures10 septembre 2016 à 12 h 52 minRépondre

          Non, Quinctius. Stupide est celui qui prétend avoir réponse à tout, et notamment à des questions aussi complexes que le suicide.
          « C’est vrai il y a de quoi ! », dîtes-vous.
          Alors allez-y ! Enoncez les raisons objectives qu’il y aurait pour se suicider en France plus qu’ailleurs !
          Sauf qu’à chacune, et à toutes cumulées, je pourrai vous donner des exemples où, à situation rationnellement équivalente ou pire, on se suicide plus ou beaucoup moins.
          C’est que le suicide est d’abord un acte individuel, une décision intime qui doit autant à l’histoire psychologique de la victime qu’à sa situation sociale, affective, médicale,culturelle,…
          Mais je vous laisse la parole: décrivez-nous donc le contexte qui explique le taux de suicide français. Nous verrons ensuite si ces causes produisent partout les mêmes effets.

          • quinctius cincinnatus10 septembre 2016 à 14 h 04 min

            la première des raisons c’ est la disparition de la confiance en  » son  » avenir qu’ on peut avoir en soi ( on se suicide peu par culpabilité ) : le  » passage à l’ acte  » est , le plus souvent, si on excepte certaines pathologies psychiatriques à facteurs biologiques de mieux en mieux établis ( comme par exemple le  » suicide norvégien  » ), un  » raptus anxieux  » … et là  » il y a de quoi  » : quel peut être mon avenir ? …

            vous ne connaissez rien à la psychiatrie alors par pitié taisez vous

          • Jaures10 septembre 2016 à 20 h 57 min

            Que veut dire « son avenir » ?
            Il y a des riches qui se suicident comme des pauvres.
            Des policiers comme des détenus.
            Des vieillards comme des jeunes.
            Des cancéreux condamnés luttent jusqu’au bout et des jeunes se suicident pour quelques insultes sur internet.
            Et pourquoi un Français aurait tendanciellement moins confiance en son avenir qu’un italien ou un Anglais mais plus qu’un Polonais ou un Hongrois ?
            Vous qui êtes un maître en la matière puisque vous savez déceler qui s’y connait et qui est ignorant, éclairez nous donc !

  5. Hilarion8 septembre 2016 à 19 h 14 minRépondre

    Affaire Juppé. Pas d’enrichissement personnel ? Mais l’argent public qui a été détourné a été utilisé pour favoriser l’élection d’un candidat. Cet argent aurait dû être produit par le candidat lui même ou son parti. Or au lieu de venir au débit du compte du parti ou du candidat, c’est de l’argent public qui a été détourné. Il n’y a effectivement pas d’enrichissement personnel. On a simplement refilé au contribuable une note dont il n’était pas débiteur, en profitant d’une position qui donnait accès au pot de confiture.

    • vozuti9 septembre 2016 à 2 h 17 minRépondre

      bien sur, Pas d’enrichissement personnel,ça ne veut rien dire.
      un voleur n’est jamais désintéressé,peu importe comment il utilise son butin…il faut vraiment que le voleur s’appelle juppé, pour qu’on lui trouve une excuse pareille!

  6. quinctius cincinnatus8 septembre 2016 à 18 h 11 minRépondre

    avant la  » purge  » nous avons eu droit aux saignés ; c’ est sans doute pour cela que je me sens tout affaibli comme qui dirait … anémique

  7. quinctius cincinnatus7 septembre 2016 à 13 h 11 minRépondre

    la ruine des services publics ? mais c’ est déjà fait ! en grande partie grâce aux syndicats et aux fonctionnaires eux-mêmes !

    qu’ ils ne reposent à jamais sans paix dans l’ enfer !

    • Jaures7 septembre 2016 à 15 h 50 minRépondre

      Pouvez-vous étayer un peu cette affirmation péremptoire ?

      • quinctius cincinnatus7 septembre 2016 à 16 h 38 minRépondre

        il suffit de consulter les bilans comptables de hôpitaux publics comme par exemple ceux de Marseille, de Lille ou de Dijon

        et pour couper court à une éventuelle contestation qui aurait pour justification de dire que l’ hôpital public prend en charge, lui et à la différence du secteur privé, les traitements les plus onéreux en dépenses remarquons que les centres anti-cancéreux non publics, qui eux aussi assurent une médecine de pointe et de ce fait elle aussi dispendieuse arrivent à l’ équilibre financier … de justesse mais ils y arrivent

        • Jaures7 septembre 2016 à 17 h 23 minRépondre

          Les centres anti-cancéreux non publics sont sans but lucratif, Quinctius. On ne peut envisager une médecine totalement en mode associatif.
          Pensez-vous vraiment que les personnels de Gustave Roussy ruinent le service public ?

          • quinctius cincinnatus7 septembre 2016 à 19 h 19 min

            l ‘ Institut Gustave Roussy est lui en déficit c q f d et comme tout organisme du secteur public il est uniquement lucratif pour les fonctionnaires et les syndicats

          • Jaures7 septembre 2016 à 21 h 02 min

            Gustave Roussy fait partie de la vingtaine de centres anticancéreux en gestion privé. Les personnels ne sont pas fonctionnaires (convention collective spécifique).
            Plus haut vous louiez la gestion de ces centres et maintenant vous dîtes qu’ils ne sont lucratifs que pour les fonctionnaires et les syndicats. Je ne vous suis plus très bien.
            Il faut peut-être admettre que prodiguer à tous des soins anticancéreux de qualité n’est pas une activité lucrative et que, peut-être, c’est mieux ainsi.

          • quinctius cincinnatus8 septembre 2016 à 14 h 44 min

            Gustave Roussy est dirigé par un médecin nommé pour 5 ans par … le ministre de la santé

            le directeur général adjoint en charge DE LA GESTION opérationnelle est lui aussi nommé par le ministre de la santé

            le directeur de la recherche est nommé pour 5 ans par arrêté des ministres de la santé et de la recherche

            quelque chose à ajouter J@uresse ?

          • Jaures8 septembre 2016 à 17 h 06 min

            Quinctius, vous écrivez plus haut:  » remarquons que les centres anti-cancéreux non publics, qui eux aussi assurent une médecine de pointe et de ce fait elle aussi dispendieuse arrivent à l’ équilibre financier. » Je vous cite un de ces centres, et non des moindres, qui est régulièrement en déficit (18 millions en 2008 ).
            Vous expliquez cela par la nomination ministérielle des gestionnaires mais c’est le cas de tous les CCLC (article L. 323 du code de la santé publique).
            C’est là ce que j’avais à ajouter.

          • Jaures8 septembre 2016 à 17 h 07 min

            CLCC, bien sûr.

          • quinctius cincinnatus8 septembre 2016 à 18 h 18 min

            et c’ est bien là où est le problème … rien n’ est trop beau pour Gustave Roussy ( et ses résultats ne sont pas meilleurs que ceux des autres centres ) et ses gestionnaires publics … l’ Etat comblera !

            remarquons que les centres américains universitaires ne sont pas eux déficitaires ; pourquoi ? parce que ils sont gérés par des personnes qui ont elles des comptes à rendre à leurs administrateurs … privés !

          • quinctius cincinnatus8 septembre 2016 à 18 h 20 min

            de toute façon le problème des cancers est moins dans ses traitements que dans ses préventions

          • vozuti8 septembre 2016 à 19 h 14 min

            j’ai lu que les médicaments provoquaient la mort de 18000 personnes par an,en france,dont 6000 qui n’ont pas besoin de traitement.je ne sais pas si ces chiffres sont exacts,mais entre le charcutage et l’ingestion de produits chimiques,cette médecine est épouvantable…vivement une médecine basée sur la nutrition et le mode de vie.

          • Jaures8 septembre 2016 à 21 h 03 min

            Quinctius, par pitié, ne comparez-pas le système américain au français et même européen !
            La santé aux Etats-Unis c’est plus de 16% du PIB contre moins de 11% en France et en Europe. C’est plus de 33 millions de personnes sans assurance santé (51 millions avant l’obamacare).
            Avez-vous déjà visité une free clinic ?
            Est-ce l’idée que vous vous faites de la médecine ?

  8. quinctius cincinnatus7 septembre 2016 à 8 h 27 minRépondre

    dans le Monde du Media constatons que :

    les journalistes ( C’ est à dire ) sont très cléments avec Juppé tout autant qu’ ils sont impitoyables avec Cahuzac ; ils ne sont pas loin de vouloir nous faire admettre que l’ exilé ( non fiscal ! ) devrait bénéficier d’ une prime à la loyauté, à la fidélité, à l’ abnégation … ces mêmes journalistes déplorant par ailleurs cette particularité française chez … l’ électeur

    la France n’ est pas prête de devenir un pays … protestant !

    • vozuti7 septembre 2016 à 13 h 46 minRépondre

      exact,lorsqu’on écoute les médias,il en ressort que juppé mérite une médaille et des compensations pour ses malversations avérées,tandis que cahuzac et les autres(qui se sont fait attraper) sont cloués au pilori,pour des faits moins graves.

    • quinctius cincinnatus7 septembre 2016 à 14 h 24 minRépondre

      je pense que Jérôme Cahuzac est sincère dans ses dernières déclarations devant la Justice … encore une circonstance aggravante

      • vozuti7 septembre 2016 à 15 h 02 minRépondre

        dans cette ripoublique,dire la vérité est le délit le plus grave.

  9. Jaures6 septembre 2016 à 16 h 42 minRépondre

    Cette affaire Cahuzac est lamentable et cette personne doit payer le prix fort mais je ne vois pas en quoi le FN en profiterait. Celui-ci n’est lui-même pas composé que d’éléments irréprochables.
    On se souvient que les maires FN, notamment celui de Toulon ont eu également affaire à la Justice.
    Jean Marie Le Pen a été condamné pour fraude fiscale.
    Un responsable départemental mettait le feu aux voitures pour dénoncer l’insécurité.
    Un procès contre le FN a été demandé par le parquet pour escroquerie et recel d’abus de biens sociaux.
    Quant aux valeurs de la République, elles sont simples: Liberté, Egalité, Fraternité, Laïcité.
    Cela ne veut pas dire que les dirigeants seront des saints (même si les saints eux-mêmes…) mais que, comme pour Cahuzac, leurs méfaits éventuels pourront être dénoncés par la presse et jugés.

    • vozuti7 septembre 2016 à 3 h 32 minRépondre

      jaurès,plutôt que de chercher des poux au fn,intéressez vous plutôt aux condamnations pour corruption de votre préféré (le préféré de la franc-maçonnerie) juppé,qui est le seul a profiter des affaires contre sarkosy.
      hollande n’a aucune chance d’être réélu,s’il s’acharne sur sarkosy c’est parce qu’il obéit aux loges, qui utilisent tous les moyens pour placer juppé sur le trône.

      • Jaures7 septembre 2016 à 10 h 50 minRépondre

        Cher Vozuti, votre phobie des loges vous empêche de penser raisonnablement.
        Je ne cherche pas de poux au FN, je constate simplement que quand il accède au pouvoir, même au premier niveau, il ne se compromet pas moins que les autres et ses personnalités dirigeantes ne sont pas plus (ni moins) honnêtes que la moyenne.
        Quant à Juppé, je me fiche de savoir s’il obéit ou non aux loges. Ce que je vois, c’est que son programme nous conduit à la fin des 35h, à la retraite à 65 ans, à la fin de l’ISF et à la ruine des services publics. C’est pourquoi pour moi il est avant tout un adversaire politique.

        • vozuti7 septembre 2016 à 14 h 11 minRépondre

          ça c’est le programme sur le prospectus publicitaire,pour faire jaser les pipelettes,mais le vrai programme de juppé c’est l’intensification de l’invasion musulmane,la construction de mosquées,l’aide aux groupes islamistes pour faire tomber des dirigeants arabes,le détournement de l’argent public,etc…c’est ce qu’il a fait à chaque fois qu’il a eu du pouvoir,et ça,jaurès,c’est votre rêve…

          • Jaures7 septembre 2016 à 15 h 38 min

            Donnez-moi donc une seule raison que j’aurais à vouloir favoriser l’Islam et les groupes islamistes et quel intérêt j’aurais à voir détourné l’argent public (c’est à dire le mien autant que le vôtre) ?
            Pendant que vous fantasmez sur ces bêtises, si vous êtes salarié, on vous rogne vos droits pour en faire bénéficier la clientèle LR, c’est à dire les retraités aisés (Sarkozy vient de leur promettre l’exonération de l’héritage jusqu’à 400 000€ alors qu’un Français sur deux n’hérite de rien et que la succession moyenne n’excède pas 100 000€.)

          • vozuti8 septembre 2016 à 2 h 20 min

            jaurès,vous avez la critique facile contre le fn,contre sarkosy,et même contre cahuzac, mais jamais contre juppé qui est le seul candidat à la présidentielle condamné pour corruption,ce qui est bien plus grave que la fraude fiscale…alors ne dites pas que le détournement d’argent public vous dérange et que, pour vous, juppé est un adversaire…ce n’est pas crédible.

        • Jaures8 septembre 2016 à 11 h 35 minRépondre

          Vozuti, je me fiche totalement de la condamnation de Juppé d’il y a 10 ans (non pas pour corruption mais prise illégale d’intérêt. Il n’y a pas eu d’enrichissement personnel, contrairement à une fraude fiscale). Quasiment tous les candidat ont des casseroles plus ou moins bruyantes. Ce qui m’inquiète c’est son programme qui augure mal pour le sort des salariés.
          Si vous voulez élire une personne qui ne s’est pas compromise ni enrichie personnellement, votez pour Philippe Poutou !

          • vozuti8 septembre 2016 à 13 h 19 min

            « Il n’y a pas eu d’enrichissement personnel »
            cette phrase m’a toujours amusé,parce qu’elle n’a pas de sens,elle a été inventée spécialement pour les politiciens véreux.
            si ,par exemple,la police retrouve l’individu qui a cambriolé votre appartement et vous dit « votre cambrioleur vous a dérobé 2,5 millions d’euros,mais il ne s’est pas enrichi personnellement,il a tout reversé à des comparses,à sa mère,et il a même donné quelques billets, en passant, à des clochards ».
            vous allez répondre  » ah bon,alors c’est un cambrioleur honnête,je vais lui laisser les clés de mon appartement,il pourra prendre le reste,il n’y a pas de problèmes ».

          • quinctius cincinnatus8 septembre 2016 à 14 h 30 min

            Vozuty

            vous tenez trop aux biens terrestres ! élevez votre conscience !

            ou bien, vous ne serrez jamais socialiste ! ! !

          • vozuti8 septembre 2016 à 16 h 32 min

            oui,il faut prendre une hauteur jauressienne…la seule chose vraiment répréhensible,c’est de refuser de donner son argent aux dirigeants… mais lorsqu’un dirigeant prend l’argent des autres et le distribue à ses potes,ça part d’un bon sentiment,il faut le récompenser pour ça… cela dit, cet argument est surtout valable pour juppé,je ne crois pas qu’il s’appliquerait à quelqu’un d’autre.

          • Jaures8 septembre 2016 à 17 h 16 min

            Vozuti, en droit, si le cambrioleur n’a pas gardé l’argent mais distribué, comme vous le dîtes, cela sera retenu effectivement à sa décharge.
            Rassurez-vous, les Robin des Bois n’ont plus guère cours.
            Pour Juppé, je précisais simplement sa situation suite à votre affirmation que son cas serait « plus grave qu’une fraude fiscale ». C’est faux.
            Mais le problème encore une fois est ailleurs. Les projets des candidats LR, dont Juppé, sont si redoutables qu’ils sont qualifiés de « purges » par A.Madelin.
            Je précise que la purge est ciblée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

4Vérités Abonnement
Connexion
Rester connecté
Le dessin de la semaine
DVD
Partenaires
En Bref
Pétitions