Au premier tour… on élimine les gauchistes !

Posté le 21 avril , 2017, 10:09
6 mins

Voter utile au premier tour ? Quelle idée répugnante ! Comme chacun sait, au premier tour on choisit, au deuxième on élimine.

Oui, mais voilà ; ça, c’est dans une élection normale. L’élection présidentielle, qui s’annonce, enfonce, quant à elle, tous les indicateurs de normalité sous le plancher. Manipulations de l’électorat, coups fourrés, presse unanimement partiale, sondages truqués, justice instrumentalisée, présomption d’innocence bafouée, fuites d’informations organisées et distillées, insultes, trahisons et racolages électoralistes sont devenus à ce point banals que nous ne nous en étonnons même plus.

Le scénario de l’élection nous est dicté par la presse, et les électeurs sont invités à l’entériner.

Vous l’aurez compris, vous êtes invités à envoyer Macron au second tour affronter Marine Le Pen pour qu’il gagne contre elle ensuite. Invités ? Que dis-je ! Sommés. C’est un ultimatum. Sous peine des pires catastrophes prédites par les Cassandre de la presse aux ordres.

Et même si les instituts un peu sérieux comme Filteris (qui n’est pas un institut de sondage mais un analyste des réseaux sociaux) ne voient pas les choses exactement comme cela, il reste un risque sérieux que Macron soit présent au 2e tour et ensuite, mécaniquement, devienne président.

Quelle doit être, dans ces conditions, la démarche d’un militant du Front national ? C’est la vraie question qui se pose car, pour les sympathisants de tous les autres, il est suffisant et logique de voter pour son poulain en espérant l’amener au second tour. Tel n’est pas le cas si on est un sympathisant du FN. Pourquoi ? Parce que la présence de Marine Le Pen au second tour ne fait aucun doute, pas plus que n’est douteuse son éviction ensuite. L’imaginer élue, c’est gravement sous-estimer l’efficacité de ce qu’on peut appeler le front républicain ou l’effet Castor, pour faire barrage au FN.

On peut, d’ailleurs à bon droit, déplorer cet authentique déni de démocratie (ça n’en fait jamais qu’un de plus), mais c’est ainsi : elle n’a aucune chance, vraiment zéro. Toute autre opinion relève de la méthode Coué ou du militantisme aveugle.

Ça sera peut-être une autre histoire en 2022, mais, pour 2017, c’est plié.

Donc, en déposant un bulletin MLP dans l’urne au premier tour, on gâche sa voix. On ne contribue pas utilement à la présence au second tour de Marine Le Pen, qui est déjà certaine d’y être (quoi qu’une partie de la presse prétende, pour des raisons tactiques, en penser), et on ne contribue pas à choisir celui qui sera l’opposant de Marine Le Pen au 2e tour… et qui sera donc inéluctablement le président de la France de 2017 à 2022.

En clair, on donne un tiers de voix à chacun des opposants crédibles de Marine le Pen.

Personnellement, je ne m’y résous pas. J’irai, au premier tour, faire barrage (eh oui ! Les castors ne sont pas tous de gauche) au dangereux Mélenchon et au pathétique Macron en votant Fillon, car je veux que ma voix compte. Je me réserve de voter en fonction de mes convictions militantes au 2e tour : il sera bien temps.

On va m’objecter que, si tous les sympathisants du FN suivent mon raisonnement, Marine Le Pen pourrait être évincée au premier tour. Rassurez-vous, il n’y a aucun risque pour cela : il suffit de suivre les militants du FN sur les réseaux sociaux pour se rendre compte que, dans leur immense majorité, ils sont remplis de colère et d’animosité, ivres d’une possible victoire qui est une chimère, et fort peu accessibles au raisonnement.

La plupart d’entre eux ne réfléchira pas son choix, se moquant éperdument de contribuer ainsi objectivement à l’élection d’un Macron ou d’un Mélenchon, et, d’ailleurs, en général, inconscients de le faire. Seule une petite partie, composée de gens capables de raisonner froidement, est capable de faire taire provisoirement son militantisme dans le but d’éviter à la France une catastrophe.

Ceux-là, une petite minorité, pourraient faire la différence… et ainsi nous éviter un Macron ou un Mélenchon.

J’ai fermement l’intention d’en faire partie.

5 Commentaires sur : Au premier tour… on élimine les gauchistes !

  1. rh

    18 avril 2017

    Que votre oui soit oui, que votre non soit non, tout le reste vient du Malin.

    Répondre
    • Le Ket

      18 avril 2017

      RIEN ne garantit que Marine soit présente au second tour ! Donc, elle doit absolument faire le plein des voix dès le 23 avril.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        19 avril 2017

        Certes Mélenchon  » siphonne  » M. Le P. et la présence de celle ci au second tour devient plus incertaine … mais il y a un plus grand danger c’ est que le funambule Macron soit encore lui, sur son fil face à M. Le P. et pourquoi pas face à … Mélenchon … Mme Sylvie Danas a entièrement raison ( comme … moi ! ) la priorité est d’ avoir un duel Macron-Fillon

        p.s. ( à la rédaction ) … c’ est bien les  » 4V²  » ! vous nous donnez à lire , ce jour, des journalistes pour une fois  » censés « , comme le sont par exemple Mr Dumait et Mme Danas … certes, c’ est un peu tard ,mais c’ est, je l’ espère, un premier pas vers la réflexion stratégique

        Répondre
        • Le Ket

          19 avril 2017

          TOUS les cas de duels sont actuellement envisageables pour le second tour :
          1) Macron-Fillon
          2) Fillon-Le Pen
          3) Le Pen-Macron
          4) Le Pen-Mélenchon
          5) Macron – Mélenchon, ce dernier étant lui, le plus dangereux.
          Car depuis 1958, jamais 4 candidats ne se sont retrouvés ainsi estimés dans les sondages (?) en moins de 4 points à l’aube du premier tour. Et il ne faut jamais vendre la peau de l’ours, avant de l’avoir tué.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            19 avril 2017

            tous les cas de figures peuvent être effectivement envisageables et c’ est la raison pour laquelle il faut éviter que la plus mauvaise soit la … bonne … pour la gauche

            personnellement  » j’ adore  » le Pyrénéen , mais je voterai pour Fillon, je ne  » gaspillerai  » pas ma voix

Répondre

  • (pas publié)