Hollande, le démolisseur

Posté le 20 mars , 2017, 4:04
3 mins

François Hollande est « sorti des radars médiatiques », qui ne s’intéressent qu’à cette espèce de jeu de télé-réalité géant qu’est devenue, par la « grâce » des chaînes d’information continue, la campagne présidentielle.
Pourtant, la capacité de nuisance de celui qui joue depuis 5 ans au chef de l’État, sans en avoir aucune des qualités, reste intacte.

Il continue à nommer à qui mieux, mieux ses collaborateurs plus ou moins proches à des postes, d’où la droite, tétanisée, n’osera pas les dégager et où ils pourront poursuivre leur œuvre de démolition pendant des années.

Il continue à faire signer les décrets d’application de ses lois calamiteuses.

Il soutient, pas très discrètement, mais fort efficacement, le candidat Macron, dont il espère – hélas, avec de solides raisons – qu’il poursuivra sa politique désastreuse.

Ainsi l’homme fort de la campa­gne Macron, même s’il n’apparaît dans aucun organigramme, est-il le secrétaire général de l’Élysée, Jean-Pierre Jouyet, ancien ministre « d’ouverture » de Nicolas Sarkozy, européiste social-démocrate con­vaincu – et qui est resté, plus ou moins clandestinement, le véritable patron de la Caisse des Dépôts et Consignations, bras armé financier de l’État.

À ce propos, notons que, pour la première fois depuis la fondation de la CDC, ses comptes ont fait l’objet d’un référé de la Cour des comptes qui y a vu trop d’irrégularités.

Il est vrai que la CDC balance l’argent public à tout va. En particulier, la bagatelle de 250 millions d’euros annuels par la SNI, filiale immobilière de la Caisse, pour ce qu’on appelle pudique­ment « l’hébergement d’urgence » et qui consiste à loger les clandestins aux frais de la princesse. Aux premières loges de ce scandale, on trouve notamment Thomas Le Drian, fils de l’autre, et protégé de Jean-Pierre Jouyet !

Tout ceci n’empêche pas François Hollande de soigner sa « légende » et de twitter des déclarations aussi farfelues que celle-ci : « Aujourd’hui, ma fierté est de pouvoir remettre à mon successeur un pays plus fort, plus digne, plus soudé, plus cohérent qu’en 2012. »

J’avoue que ça m’avait échappé !

Mais, en termes de déclarations, je préfère encore cette déclaration que le camarade Hollande fit à Valérie Pécresse devant témoins.

Invité à graver ses initiales sur une pierre dans le cadre des travaux de remontage de la flèche de Saint-Denis, le capitaine de pédalo expliqua à Valérie Pécresse : « Madame la Présidente, je suis dans un travail de démolition que je mène depuis cinq ans avec obstination… »

On ne saurait mieux dire !

7 Commentaires sur : Hollande, le démolisseur

  1. quinctius cincinnatus

    27 mars 2017

    pour mesurer à sa juste valeur le courage de nos gouvernants ( actuels ) lire sur le site du  » Figaro  » les aventures de Ségolène Bravitude le 17 mars en Guyane sur le site du  » Figaro  » sous le titre  » des 500 …  » … édifiant

    p.s. comme on peut le constater sur les images vidéo les  » 500 cagoulés  » qui militent et manifestent , pacifiquement, pour la … sécurité sur le territoire  » sont en majorité des … Hommes Noirs

    Répondre
  2. HOMERE

    26 mars 2017

    C’est un signe…il redevient bedonnant …le ventre plus gros que la tête.
    Cet homme là,qui aura été la risée de tout un peuple,et au-delà.
    « Moi Président… » le pauvre…il ne l’à jamais été…un pitre amoureux et anecdotique…le vide sidéral devant un peuple sidéré !!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      27 mars 2017

      même cet embonpoint rad-soc troisième République *** n’ est pas … rassurant

      *** manque quand même la montre à gousset et sa chaîne

      Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    24 mars 2017

    socialisme v/s libéralisme : …

     » les salaires progressent plus vite en Allemagne qu’ en France  »

    ( la presse )

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    22 mars 2017

    François Hollande restera à jamais dans l’ Histoire comme  » un petit homme ridicule « 

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    20 mars 2017

     » changer la vie  » disent ils depuis 1981 . Hé oui notre vie a changé ! les  » socialistes  » ( tous partis confondus ) nous ont mené au désastre … et maintenant pour un avenir encore meilleur Hamon fait référence à … Jaurès et nous parle de la traite des Noirs

    Répondre
  6. BRENUS

    20 mars 2017

    Je ne comprends pas pourquoi la « droite », si elle arrive au pouvoir, devrait se gêner de démolir toutes les saloperies de la gauche. Et, SURTOUT, de dégager les parasites que ce gouvernement s’est efforcé de mettre en place partout. Si elle le fait (et elle doit le faire), vous verrez qu’après une courte période d' »indignation », un grand nombre des commensaux gauchistes se présenteront à la gamelle. La seule politique efficace est de taper au portefeuille (surtout avec les putes).

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)