Je ne baisse pas les bras…

Posté le 12 avril , 2016, 4:57
6 mins

Ma décision, pour l’heure, de quitter la France et l’Eu­rope m’a valu des réactions diverses.

Certains, venus de la gauche qui lit assidûment le « Nouvel Ob­servateur » et les œuvres complètes reliées cuir du défunt Jean Jaurès, ont ironisé avec l’aigre et méprisable méchanceté qui les caractérise. Ils n’ont rien fait de leur vie, sinon voter, année après année, avec une consternante cécité, pour ceux qui ont conduit ce pays vers le gouffre. Je prends leurs propos pour ce qu’ils sont, et les laisse à leur destin de feuille morte.

D’autres ont exprimé leur tristesse ou m’ont soupçonné de « quitter le combat », quand ils ne m’ont pas accusé de « pessimisme excessif ».
Je répondrai à ceux-là qu’ils n’ont aucune raison d’être tristes. Je ne quitte pas totalement la France. Je continuerai à écrire en langue française. Des articles, mais aussi des livres. Je reviendrai en France, pour des conférences. Je ne cesserai d’avoir des liens avec la France. Nul ne peut couper ses racines.

Je me contente de prendre du recul, loin de l’hiver et des espaces striés par un collectivisme oppressant. Je ne quitte aucun combat. Je discerne depuis longtemps que les idées qui sont les miennes, qui furent celles de Raymond Aron ou de Jean-François Revel, qui sont celles d’Alain Madelin, de Pascal Salin ou de Jacques Garello, sont minoritaires en ce pays, ce qui ne m’a jamais empêché de les affirmer. Sans fléchir. Depuis plusieurs décennies. Je continuerai et, si je compte, au cours des mois et des années à venir, écrire quelques livres de fond plus que d’intervention dans les débats plus immédiats, cela ne m’empêchera aucunement de continuer à traiter de l’actualité.

Je ne pense, enfin, pas faire preuve d’un pessimisme excessif. Je m’efforce de déchiffrer ce qui se passe autour de moi avec les moyens intellectuels dont je dispose. Je cite souvent une phrase du grand écrivain chrétien Gilbert Keith Chesterton : « Les hommes sages voient quels signes néfastes sont inscrits dans le ciel. » Je vois des signes néfastes écrits dans le ciel. Je les regarde, j’espère, avec sagesse. La démographie est une science exacte, et ses données n’incitent pas à l’optimisme pour l’Europe. L’écono­mie est une science humaine, mais ses penseurs les plus pertinents ont mis au jour des relations de cause à effet très vérifiables et souvent vérifiées. Ana­lyser la situation européenne à la lueur de ces relations de cau­se à effet ne rend pas plus optimiste que les données démographiques disponibles.

J’ai, de surcroît, des valeurs ancrées au plus profond de tout mon être, celles du droit naturel, du capitalisme démocratique et de la société ouverte, et je ne peux m’empêcher de voir que ces valeurs sont menacées, voire en voie d’abolition en Europe aujourd’hui.

On me répondra peut-être que, si l’Europe connaît un changement de population, un changement de population s’opère aussi aux États-Unis. J’en ai conscience, mais je dirai que ceux qui immigrent, légalement ou illégalement, aux États-Unis sont chrétiens, ce qui fait une immense différence : l’islam est bien moins ancré aux États-Unis qu’en Europe.

On me répondra que l’économie américaine ne se porte elle-même pas très bien. J’en ai conscience, encore. Mais l’économie américaine se porte mieux que les économies européennes. Je n’ai qu’à lever les yeux, là où je suis, pour le voir et pour discerner que la société américaine est moins asphy­xiante et, si je devais chercher un endroit où l’économie se porte très bien aujourd’hui sur terre, je devrais chercher longtemps.
On me répondra que les valeurs ancrées en moi sont menacées aussi aux États-Unis. J’en ai conscience, toujours. Je constate le succès remporté dans les élections primaires démocrates par le socialiste Bernie Sanders, et l’enthousiasme que celui-ci suscite présentement. Je constate aussi qu’Hillary Clinton, socialiste elle aussi, et corrompue, garde de grandes chances de l’emporter dans l’élection présidentielle de novembre prochain. Les valeurs ancrées en moi restent, malgré tout, plus vives aux États-Unis qu’en Europe. Je continuerai à me battre pour elles. Je ressens juste un besoin de recul. Je ne baisse pas les bras. Je ne baisse pas les yeux. Je ne baisserai jamais les bras. Je ne baisserai jamais les yeux.

ARTICLE SUIVANT

Nuit debout

249 Commentaires sur : Je ne baisse pas les bras…

  1. quinctius cincinnatus

    21 avril 2016

    le Jocrisse républicain dit que  » Rome a bien connu une dizaine de sacs bien avant que l’ Islam n’ existe  »

    en dehors du fait que  » une dizaine  » est simplement exagérée , il s’ agissait de  » sac  » et pas d’ occupation

    Répondre
  2. BRENUS

    18 avril 2016

    « toutes les communautés étaient ensemble – à Bruxelles- pour dénoncer le terrorisme » (dixit l’innommable) . Il croit encore pouvoir faire avaler ses couleuvres l’islamo-fachiste ? Les muzz se sont pour la plupart réjouis de faire sauter des « koufars », comme lorsque leur coréligionnaires de daesh égorgent sans mollir . Au lieu de venir nous faire chier avec sa prose de chiottes turcs, il ferait mieux d’aller laver la pisse que ses copains de la nuit-debout – bouleau-couché lache allègrement place de la République entre deux cassages et des tonnes d’insultes bien démocratiques comme seuls ce genre de cons à prétention intello mais nuls peuvent en sortir envers ceux qui ne leur lèchent pas le cul.

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    18 avril 2016

    @ de soyer vous n’ avez rien compris !

    le socialisme c’ est s’ en remettre toujours à la …. société !

    et comme cela ne marche pas, il faut donc changer encore davantage la société

    et de quoi est faite la société ? du peuple !

    il faut donc alors changer le peuple !

    c.q.f.d.

    Répondre
    • 18 avril 2016

      Je sais QC, parfois, je suis trop gentil envers le prévenu Jaurès. Il n’a pas hérité, il ne veut pas se tuer au travail. La vie n’est pas facile pour lui!

      Répondre
    • Jaures

      18 avril 2016

      Le peuple et la société changent tout seuls, Quinctius. Sinon il n’y aurait pas d’Histoire.

      Répondre
  4. druant philippe

    18 avril 2016

    Encore un débat cul cul la praline avec supermorpion qui ne mènera à rien (lequel s’ accroche au moindre commentaire de cher jacky ou irascible QC pour combler son immense vacuité intérieure et sa non moins grande solitude de bobo gaucho).

    La simple lecture de nombreux versets du coran , livre stupide et soporifique entre tous , mais néanmoins maléfique, devrait nous inciter à amalgamer , stigmatiser et refuser cette saleté issue des sables du désert arabique (Rub Al Kali ?) .
    Ce livre est très explicite sur le sort à réserver aux Chrétiens et mécréants : vu qu’ il est distillé à une masse d’ abrutis analphabètes (comme leurs pieds) par des imams , il représente un danger mortel pour nous .
    Morpionus , ce fourbe et félon, nous rétorquerait qu’ il faut laisser du temps à lise lame pour s’ adoucir : toujours ses manoeuvres de sophiste et de minimiseur socialiste .

    Avec lise lame , la main de fer dans le gant de fer et la laisse courte , pas de concessions à l’ ennemi !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      18 avril 2016

      où voyez vous que j’ engage un  » dialogue  » avec @Jocrisse ? … c’ est comme si Hollande me tendait sa main à serrer ! … je me contente ( toujours aux deux sens du verbe ) de relever de façon aussi neutre que possible ses contradictions, ses mensonges, ses amalgames, et encore pas toujours, certains le faisant bien mieux que moi ,même quand ce pou m’ insulte , Magne par exemple récemment ; je remercie donc Magnus

      Répondre
      • Jaures

        18 avril 2016

        C’est vrai, et j’en témoigne.
        Comment Quinctius m’a en quelques arguments pesés, précis et synthétiques démontré que le socialisme est une idéologie de l’envie !
        J’en ai encore les doigts qui tremblent sur le clavier.

        Répondre
    • 18 avril 2016

      Livre stupide et soporifique: c’est sûr! Un tissu d’âneries pour débiles mentaux!

      Répondre
      • Jaures

        18 avril 2016

        Vous exagérez ! « Econome ou socialisme: il faut choisir » n’est pas si mauvais !

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        18 avril 2016

        bientôt Jocrisse vous jurera qu’ il a lu  » la critique de la raison pure  » dans le texte original et dans son édition princeps … donc en langue allemande … et dans la typographie de l’ époque et que cela n’ a présenté pour lui aucune difficulté !

        comme Hollande il ignore, dangereusement pour les autres, le principe de Peter

        remarquons également qu’ il ne se risque jamais en terres intellectuelles qui pourraient être hostiles à son ego encore plus suffisant qu’ il est surdimensionné

        @ Jaurès ( fiche ) :

        élève socialiste très, très moyen, le plus souvent à la limite du médiocre, chez lequel il est douteux qu’ il puisse y avoir, dans l’ avenir, autre chose que du banal bien qu’ il ait une haute opinion de sa personne …cependant est à la fois discipliné, obéissant et soumis à la doctrine; n’ a aucune tentation ou curiosité extérieures; ferait un excellent apparatchik dans un poste strictement local … tendance à la délation mensongère qui devrait être mieux exploitée par le Comité … Exécutif

        Répondre
  5. Magne

    18 avril 2016

    @ Jaurès .18 avril , 10 h 32 .

     » Quant au reste, pourquoi les musulmans français devraient condamner le terrorisme autrement que les autres ? A-t-on vu les catholiques défiler pour condamner l’IRA ? Non et c’est normal: les catholiques ne se voyaient pas plus de points communs avec les poseurs de bombes irlandais que les musulmans qui vivent paisiblement en France ou en Belgique avec les tarés suicidaires islamistes. »

    La grande différence entre catholiques français et catholiques irlandais , c’est que les catholiques français ne faisaient pas la nouba dès qu’une bombe explosait en Irlande .

    Par contre , en Belgique , selon Jan Jambon , Ministre de l’Intérieur ,  »

    « Jan Jambon, le ministre belge de l’Intérieur belge, affirme qu' »une partie significative de la communauté musulmane » a pris part à ces célébrations ( » ils ont dansé se réjouissant des attentats « ) . Le Nouvel Observateur . 16 avril 2016 .

    Il ajoute :  »

    ils ont jeté des pierres et des bouteilles en direction de la police et de la presse au moment de l’arrestation de Salah Abdeslam (interpellé le 18 mars dans sa commune bruxelloise de Molenbeek, NDLR). C’est ça le vrai problème ».

    « Les terroristes, on peut les arrêter, les écarter de la société. Mais ils ne sont qu’une pustule. En dessous se trouve un cancer beaucoup plus difficile à traiter. Nous pouvons le faire, mais pas du jour au lendemain », assure encore le ministre, qui revendique de dépasser « la pensée politiquement correcte » et d' »appeler un chat un chat ».

    Il explique aussi que le « danger » lié à la radicalisation de jeunes issus des troisième et quatrième générations de l’immigration a désormais « trop profondément pris racine » dans certains quartiers, car la Belgique « a ignoré pendant des années les signaux de détresse ».

    Si la France veut s’en sortir , il faudra d’abord éradiquer ( du champ politique ) tous ceux ( sans distinction de couleur , de religion , de nationalité etc… ) qui ne peuvent pas , ou ne veulent pas voir le danger .

    Répondre
    • Jaures

      18 avril 2016

      Magne, les terroristes, quels qu’ils soient, irlandais, basques, corses,…ont toujours trouvé un appui dans une partie de la population. Croyez-vous qu’Yvan Colona aurait pu échapper durant 4 ans à la police sans complicités locales ?
      Ce qui compte, c’est qu’à la grande manifestation de Bruxelles, toutes les communautés étaient ensemble pour dénoncer le terrorisme. .

      Répondre
        • Jaures

          18 avril 2016

          Oui, en l’occurrence le terrorisme islamique.

          Répondre
      • Le Ket

        18 avril 2016

        @ Jaurès : cela fait 40 ans que Bruxelles et la Belgique servent de base arrière aux différents mouvements terroristes tels que l’ETA, le GIA, les CCC, et depuis les années 90′ à la nébuleuse islamiste. Je vous rappelle que le commando qui assassina le commandant MASSOUD en septembre 2001 était, lui aussi, originaire de Molenbeek Saint-Jean.

        Comme je l’ai déjà écrit précédemment, cette « tolérance » envers les assassins -souvent de la famille gauchiste- était appliquée par les gouvernements successifs , en toute connaissance de cause !

        Quand des journalistes, des politiciens ou des partis nationalistes flamands (comme le VB) dénonçaient ce cancer, TOUTE la mafia politico-médiatique les traitait d’illuminés, de racistes, d’extrémistes ou de « fâââchistes » !

        Depuis fort longtemps, la capitale de l’Europe n’est plus Bruxelles, mais BRUSSELABAD centre de l’Eurabia où 66% de la population est d’origine immigrée et 33% de religion musulmane, selon le sociologue Jan Vertongen, de l’Université de Gand .

        Le pouvoir en place récolte ce qu’il a semé et sa part de responsabilité est incontestable dans les attentats du 22 mars à Bruxelles.

        La population ne s’y est pas trompée et la manif « Contre la terreur et la haine » de ce dimanche 17 avril est un grand bide !
        Plus de 160 associations, mouvements politiques, coordinations citoyennes, syndicats et autres courroies de transmissions des partis ont appelé au rassemblement à longueur de médias en espérant compter au minimum 15.000 participants. Ce fut un énorme flop : 7.000 seulement se sont déplacés, alors que pour un thème moins mobilisateur, ils étaient 300.000 à crier leur dégoût des pédophiles en 1995 au centre de Bruxelles !

        Le citoyen lambda a bien compris qu’il existe une réelle connivence entre les partis politiques et la mouvance islamiste, vivier électoral des pourriticards au Pouvoir.

        Partout en Europe ceux  » d’en bas » ouvrent les yeux et ne se laisseront plus enfumer par des discours vaseux du « vivrensemble » ou du « pasdamalgam ».
        Cette majorité silencieuse va s’exprimer dans les urnes lors des prochains scrutins et pourrait créer des surprises SI les gouvernements ne changent pas radicalement leur politique envers l’immigration-invasion et sa conséquence dramatique de l’islamisation de nos quartiers.

        ICI, C’EST CHEZ NOUS ET « ILS » NE SONT PAS CHEZ « EUX » !

        Répondre
        • Jaures

          18 avril 2016

          Le Ket, je crois que vous oubliez un aspect déterminant. La Belgique comme la France sont en guerre contre Daech. Les attentats ne sont pas seulement venus d’un groupe d’islamistes mais de commanditaires étrangers qui ont formé les terroristes.
          Quand un Etat veut en déstabiliser un autre, trouver quelques illuminés que leur vie lamentable a chargé de haine suicidaire n’est pas si compliqué. Durant les années de plomb, il a été aisé de trouver des poseurs de bombes, des assassins et des kidnappeurs. Et il n’était pas nécessaire qu’ils soient musulmans.
          Si vous êtes contre le « pas d’amalgame », c’est que vous êtes pour l’amalgame. Qu’est-ce que cela signifie donc pour vous concrètement ? Que tout le monde doit être solidaire des membres de sa communauté et donc tenu pour coupable si un de ses membre a commis un crime ?
          Attention, cela vous reviendra comme un boomerang !

          Répondre
          • Jacky Social

            18 avril 2016

            @Jaures: je vous signale au passage que le boomerang, ce sont les musulmans amalgames qui doivent en payer le prix. C’est eux qui ont commence avec le Sac de Rome et du Vatican en 846.

          • Jaures

            18 avril 2016

            Oh, les sarrasins n’ont rien inventé: Rome a connu une demi douzaine de sacs avant même que l’Islam n’existe.

          • Le Ket

            18 avril 2016

            @ Jaurès = depuis quand La Belgique, comme la France sont-elles en guerre contre DAESH ? Depuis 1990 ?

            Qui selon vous seraient les commanditaires étrangers qui ont formé les terroristes actuels ?

            Qui sont les « illuminés que leur vie lamentable a chargé de haine suicidaire » ? D’où viennent-ils ? Où ont-ils été éduqués ?

            Concrètement, si je suis pour l’intégration et l’assimilation des nombreux immigrés issus des populations russes, italiennes, espagnoles, portugaises ou grecques durant le 20ème siècle en France ou en Belgique, par exemple, je suis tout à fait opposé à ce qu’une communauté impose ses us, ses coutumes, ses traditions ou ses dogmes politicos/religieux dans des zones de non droit ou des zones prioritaires de sécurité, bafouant par la même occasion les lois applicables à tous.

            OUI, « et donc tenu pour coupable si un des ses membres a commis un crime ? » exact : comme la mafia socialaud-libéro-écolo-capitaliste nous abreuve de repentance à propos de l’esclavage, des exactions colonialistes ou de la Shoah matin, midi et soir pour que nous puissions nous flageller en expiant les fautes de l’an 40.
            Idem pour le peuple allemand qui, jusque dans la nuit des temps, devra cracher des milliards d’euros à Israël, courber l’échine devant Yahvé et se rendre à Yad Vashem pour expier les crimes d’un petit moustachu !

            A ma connaissance, aucun des terroristes des attentats de Madrid en 2004, de Londres en 2005, du musée juif de Bruxelles en 2014, de Charlie hebdo et du Bataclan en 2015, et encore du 22 mars à Bruxelles n’appartenait à la communauté irlandaise, basque, bretonne ou flamande pour réclamer son indépendance et sa légitime souveraineté.

            Tous étaient musulmans et commettaient leurs crimes au nom d’Allah le Tout Puissant, que ce soit en France, en Belgique, en Espagne ou ailleurs à Beyrouth, à Bagdad ou à Damas, parce qu’ils combattent les « infidèles » d’une part et leurs ennemis chiites d’autre part !

            Le boomerang a été lancé depuis 40 ans en Europe par les charlatans du multiculturel et du pluriethnique qui sont les responsables du chaos infernal actuel, conséquence d’une immigration-invasion, « véritable chance » pour la France, la Belgique et le reste de notre continent.
            Il leur revient en pleine gueule aujourd’hui et ne soyons ni surpris, ni choqué, car plus le flot des immigrés enflera, plus les résultats en seront sanglants !

          • Jaures

            18 avril 2016

            Le Ket, la Belgique fait partie de la coalition contre Daech depuis le 24 septembre 2014. Daech a alors menacé explicitement la Belgique pour cette » nouvelle croisade ».
            Remarquez que la Suisse où la communauté musulmane est proportionnellement comparable à la Belgique n’est absolument pas menacée pas Daech.

            Je suis tout comme vous opposé à ce qu’une communauté impose ses us et coutumes. Pour ma part, je ne me sens pas obligé de prier 5 fois par jour, de manger hallal ou de faire un pèlerinage à La Mecque. Mais, pareillement, je ne me sens pas plus obligé de participer à certaines activités bien de chez nous comme tirer la caille ou le perdreau, brailler au stade ou descendre un litre de pinard à chaque repas.
            Chacun fait ce qu’il lui plait dans le cadre des lois.
            Quant aux ZPS, liées principalement au trafic de drogue, il en existe partout, sous toutes les latitudes et quelles que soient les religions localement pratiquées.

            Je ne me sens en rien coupable de l’esclavage, des colonies ou Dieu sait quoi. Les enfants d’assassins ne sont pas des assassins. L’Allemagne a payé 25 milliards d’euros de réparations à Israël sur 5 décennies. Ca ne fait pas lourd pour 5 millions de morts.

            Vous avez raison pour les attentats que vous citez mais ceux de l’IRA ont fait plus de 3000 morts. Les années de plomb plusieurs centaines. La guerre de la drogue fait plus de 20 000 morts chaque année au Mexique…
            Chaque contexte crée son terrorisme.Il y avait du terrorisme avant l’islamisme, il y en aura après, en Europe et ailleurs,que les sociétés soient pluriethniques ou pas, quelles que soient les religions ou les systèmes politiques en place.

          • 18 avril 2016

            Oh si, prévenu Jaurès, vous devriez boire un litre de pinard par repas comme certains de vos amis cégétistes: ce serait beaucoup plus marrant! Et un petit voyage à la Mecque vous permettrait de vous immerger dans le milieu de vie de vos amis!

          • Jacky Social

            18 avril 2016

            Ne confondez as es lutes internes avec les lutes externes. Quelle mauviaise foi.

          • Jaures

            18 avril 2016

            Aller à La Mecque en buvant du pinard ?
            Vous êtes pour le choc des civilisations

          • 19 avril 2016

            Vous vous feriez couper la tête pour la gloire du parti socialiste!

          • Jacky Social

            18 avril 2016

            @Jaures: le choc des civilisations inevitable. Je suis donc pour la guerre contre la menace qui en resulte. OUI. Et alors? Je reste un fervent admirateur de George W. Bush et de Richard Cheney. Et alors?

          • Jaures

            19 avril 2016

            Et alors ? Rien ne vous empêche d’aller faire la guerre ! Ils sont demandeurs sur le front. Des chrétiens combattent Daech aux côtés des Kurdes.
            Qu’attendez-vous ? « Je suis pour la guerre » écrivez-vous et bien ne perdez pas cette occasion d’allier vos actes et vos mots.
            Envoyez-nous bientôt une carte postale du front.

      • Jacky Social

        18 avril 2016

        @Jaures: de quelle grande manifestation de Bruxelles parlez-vous????

        Répondre
    • Jacky Social

      18 avril 2016

      @Jaures: le terrorisme irlandais de l’IRA n’a strictement rien a voir avec la religion. Il s’agit de rattachisme ou d’unionisme. La banniere catholique n’est que symblique. L’IRA n’a nullemet l’intention d’appliquer les precepts de Mgr Lefevre ou de tout autre mouvance catholique d’un autre age, qui ne se trouve d’ailleurs dans aucun Evangile, contrairement au torchon lunaire qui lui est une incitation a la haine et qui est incompatible avec les valeurs occidentales (cfr. charia).

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      18 avril 2016

      vous avez répondu ce que j’ aurai dit , si une certaine estime que j’ ai encore de moi-même ne me l’ avait empêché … on ne dialogue pas avec un Jocrisse on lui botte le cul : idem pour Hollande … jusqu’ à ce que mort s’ en suive *** !

      *** après tout, leurs révolutions ne sont elles pas faites pour ça ?

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)