les 4 vérités


La France a un président minable !

23 février 2016 par Milliere Guy dans Politique avec 67 commentaires

Au temps de la IVe Répu­blique, il y avait eu l’affaire des ballets roses, qui a fait passer le nom d’André Le Troquer à la postérité.
Avec François Hollande, nous avons connu les sorties en scooter rue du Cirque, et l’actuel Président de la République restera dans l’histoire comme l’homme au casque intégral se rendant chez sa maîtresse à quelques rues de l’Élysée.

Sous la IVe République, il y avait des ministres improbables, des combinaisons d’appareil minables, des cabinets démissionnaires avant d’avoir pu siéger.

Avec François Hollande, la Fran­ce a un Président minable, des ministères aux noms improbables, dotés de ministres eux-mê­mes improbables et des combinaisons d’appareil aussi minables que leur concepteur.

Le gouvernement mis en place, voici peu, par François Hollande sent la fin de parcours, la nullité crasse et ce qu’on appelait autrefois l’assiette au beurre.

François Hollande entend, sans aucun doute, garder cette équipe jusqu’aux élections présidentielles. Le pays et sa population vont devoir attendre et vont continuer à se déliter en attendant. On aimerait en rire si ce n’était pathétique.

L’une des appellations les plus grotesques est secrétaire d’État à l’Égalité réelle. Appellation typiquement socialiste, puisque les socialistes ne se contentent pas de l’égalité de droit entre les êtres humains, mais entendent niveler et abraser.

Ce nom me fait penser à cette ministre socialiste qui, voici quelques décennies, avait dit très sérieusement qu’elle était pour l’égalité des sexes et qu’elle prendrait elle-même les mesures.

Il me fait penser aussi à ce que me disait, voici quelques an­nées, le grand penseur américain Thomas Sowell qui, en m’entendant évoquer l’égalité réelle chère aux socialistes, m’avait demandé : « Selon les jours, je ne me sens pas égal à moi-même, est-ce qu’un socialiste peut trouver un remède ? » Moi-même, selon les jours, je ne me sens pas égal à moi-même et je ne pense pas qu’un socialiste y trouve un remède.

Je ne pense pas non plus qu’une secrétaire d’État à l’Égalité réelle soit à même de contribuer à remédier en quoi que ce soit à l’un des problèmes auxquels le pays se trouve confronté. Ericka Bareigts voulait un portefeuille. Elle en a un, qui ne servira à rien. C’est bien pour elle, pas pour le pays.

Un secrétaire d’État est chargé de la simplification. Quelle simplification ? Ce n’est pas dit. Jean-Vincent Placé voulait un portefeuille. Il en a un qui ne servira à rien. C’est bien pour lui, pas pour le pays.

On peut trouver, en descendant dans la liste, une secrétaire d’État chargée de la biodiversité. Elle sera sans aucun doute chargée de veiller sur les espèces en voie de disparition. Dès lors qu’elle vient des Verts, elle pourra commencer par s’occuper des électeurs de son propre parti, qui sont en voie de disparition accélérée.

Barbara Pompili voulait un portefeuille. Elle en a un, qui ne servira à rien. C’est bien pour elle, pas pour le pays, là encore.

Najat Vallaud Belkacem reste à l’Éducation nationale : elle doit mettre en œuvre la réforme de l’orthographe (dois-je écrire la reform de lortograf ?), ce qui est, bien sûr, crucial.

Il y a, c’est logique, une secrétaire d’État à la Lutte contre l’exclusion : il y a toujours un ou une secrétaire d’État à la lutte contre l’exclusion.

Il (ou elle) est chargé de s’occuper des pauvres. Comme ils sont de plus en plus nombreux, cela montre à quel point ce poste est nocif.

Emmanuel Macron reste à son poste. Dès lors qu’il semble relativement compétent, on se demande ce qu’il fait encore là (c’est la caution libérale d’une équipe nulle).

On se demande aussi ce que fait là Manuel Valls : participer à cette pantalonnade montre qu’il est un politicien très politicien et qu’il était à sa place quand il ajustait la cravate de Hollande.

Par charité, je ne dirai rien d’Emmanuelle Cosse, passée du mouvement LGBT à l’écologie, puis, maintenant, au logement durable (encore une appellation grotesque) ou du retour d’Ay­rault aux affaires étrangères.

Dans quelques mois, l’élection de 2017 se préparera pleinement. On peut espérer que tous ces gens seront renvoyés chez eux après l’élection. Les trois quarts des Français en ont assez de Hollande. Je les comprends.

67 Comments

  1. BRENUS25 février 2016 à 18 h 07 minRépondre

    JOJO, le – ou les – tireurs a la ligne continue (ent) de vous inonder. Normal, il – ou ils – sont payés aux mots d’où ces diarrhées épistolaires et sans limites qu’il ( ils ) vous – nous – infligent . Continuez, camarades : ce n’est qu’un début, continuons le combat…. (Je ne peux malheureusement publier que les paroles, sans la musique, dommage…. Mais nous l’avons tous entendue.

  2. druant philippe25 février 2016 à 12 h 49 minRépondre

    Que M. Millière se soit trompé sur les différents présidents issus de la goooche ou de la fausse droite en dit long sur les talents remarquable voire Goebbelsiens d’ enfumeurs des équipes de conseillers en communication entourant ces scélérats prêts à toutes les bassesses pour tenir le pouvoir !
    Il n’ hésite pas à le reconnaître dans son long commentaire : félicitons – le pour cela malgré le fait que ,comme le dit QC , je ne partage pas ses idées politiques .

  3. Guy Milliere25 février 2016 à 1 h 12 minRépondre

    Faute de frappe, je ne me suis pas relu: tout enfant a besoin, autant que faire se peut, d’un père et d’une mère. Errare humanum est, perseverare diabolicum.

  4. BRENUS23 février 2016 à 18 h 58 minRépondre

    Ah la vaache ! Quel stakanoviste ce jojo. A peine une nouvelle file est elle crée qu’il se dépêche de venir y pondre ses oeufs. Comme les mouches a merde en somme. Voila (comme ils disent) . Et pour nourrir le parallèle avec les MAM, vous remarquerez que plus plus vous faites des gestes pour les éloigner, plus elles vous collent.

    • Oxydent7523 février 2016 à 19 h 33 minRépondre

      Ce « cher » Jaurès n’est pas seul, tout le monde l’aura compris. Il anime une officine du PS, chargée de veiller aux écarts de pensée contraires à la ligne du parti… Celle-là même qui enfume les Français depuis 1981 et qui a réussi à faire élire Mitterand puis Hollande. Et à l’approche de 2017 la production de fumée monte en puissance sur tous les sujets qui pourraient conduire (enfin) les Français à une certaine lucidité (cf refugees welcome à Cologne)
      Les IDIOTS UTILES, chiens de garde du multiculturalisme, de l’électoralisme, de l’immigration islamiste, du nivellement scolaire et culturel, de l’assistanat, de l’angélisme, du boboisme, du rejet de notre histoire, de nos valeurs occidentales, de notre nationalisme, de notre libéralisme économique ETC. SONT LÂCHÉS Jaurès en tête.

      • Sylvain Drey24 février 2016 à 10 h 27 minRépondre

        Oxydent75 – épargnez François Mitterrand, homme de la vraie droite qui a réussi à amadouer toute la gauche, réduit les communistes à 5 % contre 21% au temps de Giscard – et qui, grâce à la proportionnelle de 1983 a fait(sciemment) émerger le FN. A aussi réhabilité les généraux du putch d’Alger – qui a mieux fait ?

        • Oxydent7524 février 2016 à 13 h 23 minRépondre

          @Sylvain Drey
          Effectivement Mitterrand, homme de droite par son Union de la Gauche a navigué, comme toujours entre deux eaux (une forme de manœuvre devenue coutumière de nos leaders de tous poils) . Je ne « l’épargnerai » pas car il a instauré une pensée unique gauchisante qui a perverti le corps électoral français, gangrené l’économie et déstabilisé une droite qui, à l’heure actuelle, subit les effets nocifs de l’idéologie soixantehuitarde. Quant à Jouhaud et Salan, réhabilités à 77 ans pour le premier et 82 ans pour le second, le matois Mitterrand réalisait une promesse de campagne faite, non par conviction politique, mais par intérêt électoraliste.
          Il symbolise une Gauche mi-figue mi-raisin, opportuniste qui n’a cessé d’enfumer le pays et l’a conduit à la perte de tous ses repères ainsi qu’à celle de son identité.

          • Sylvain Drey24 février 2016 à 14 h 14 min

            Oxydent 75 – François Mitterrand n’avait jamais promis de réhabiliter les généraux du Putch d’Alger – je ne vois pas le rapport avec les soixantuitards; il a devenu Président en 1981…
            D’autre part il a été Maréchaliste; il a fait déposer une gerbe sur la tombe de Philippe Pétain chaque 11 novembre jusqu’à ce que Klarsfeld (anti-France)
            en fasse un scandal. Brefd, nous ne sommes pas du meme bord, et de loin ! tant pis

          • DE SOYER24 février 2016 à 17 h 14 min

            Mitterrand: coeur à gauche, portefeuille à droite. C’était l’archétype du radsoc combinard!

          • quinctius cincinnatus24 février 2016 à 21 h 01 min

            ce qu’ il nous faut retenir pour NOTRE avenir ( c. à d. celui de vos petits enfants ) :

            François Mitterrand, petit notable de Province, était infiniment … plus HABILE que ses contemporains [ politiques ] et que ne le sont nos politiques [ contemporains ] ; à moins que, à moins que …. à son époque les citoyens français aient été encore plus crédules que nous ne le sommes ?

            cornélien dirait @ Jaurès qui a des lettres lycéennes

          • Raùs25 février 2016 à 6 h 04 min

            oxydent 75 – Si l’homme de Droite (la vraie) a toujours naviguer entre deux eaux (selon vous) c’est qu’il était fait pour être au-dessus des partis.
            néanmoins, je vous rappelle, votre mémoire me semblant courte, que jamais avant Mitterrand les écoles privées et confessionnelles n’ont été aussi bien soutenues.

          • DE SOYER25 février 2016 à 11 h 31 min

            A ce sujet, je connais un fait que je ne peux pas encore révéler!

          • Oxydent7525 février 2016 à 13 h 05 min

            @Raüs
            Mieux vaut une mémoire courte (plutôt sélective dans mon cas) qu’une courte vue. Votre culte de la personnalité Mitterrandienne vous appartient, grand bien vous fasse. Pour moi, de l’attentat de l’Observatoire à Françafrique en passant par Bousquet, Urba, Grossouvre et autres traficotages très dans son style, il demeure un personnage florentin dont la France se serait bien passée et qui a mis le pied à l’étrier de cette gauche nuisible dont nous subissons toujours les effets.
            Plutôt que navigation entre deux eaux, j’aurais dû écrire « en eaux troubles » (le pluriel est volontaire).

          • DE SOYER25 février 2016 à 14 h 16 min

            D’accord avec vous Oxydent. Je ne suis pas d’accord pour encenser une crapule, même si elle a un certain talent!

          • quinctius cincinnatus25 février 2016 à 8 h 57 min

            à @ Raus

             » il ne faut pas mentir. Il ne faut pas non plus dire toute la vérité  »

            cette citation ( de mémoire ) du Jésuite espagnol et casuiste Baltasar Graciàn , qui a fait l’ éloge de la … prudence, s’ applique parfaitement à François Mitterrand

            ou l’ art d’ avancer … masqué

          • Raspoutine29 février 2016 à 12 h 46 min

            oxydent75 Mitterrand sachant se situer en deux eaux était donc destiné à devenir le Président de tous les Français !

  5. Jaures23 février 2016 à 17 h 41 minRépondre

    Pas des femmes non plus ?

    • quinctius cincinnatus25 février 2016 à 9 h 32 minRépondre

      avez vous épousé une femme qui est votre égale ou bien plutôt avez vous épousez le féminisme qui est une forme de … communautarisme ?

      • quinctius cincinnatus25 février 2016 à 9 h 54 minRépondre

        deuxième  » épousez  » lire  » épousé  » bien sûr

        addenda : d’ une part le féminisme est généralement, sauf si l’ on a à faire à des harpies, plus … doux que le machisme … d’ autre part, certaines civilisations sont proclament un machisme brut et ce sont d’ elles dont il faut s’ occuper en toute urgence, pas de savoir si les heures de vaisselle sont justement réparties dans les couples … européens !

    • Raùs28 février 2016 à 14 h 51 minRépondre

      Jaures@ il faut pardonner à Hollande qui est trop con pour se rendre qu’il l’est !

  6. druant philippe23 février 2016 à 14 h 04 minRépondre

    En bon petit stalinien , ce cher Jaures archive les textes de GM et attend le moment propice pour les ressortir et le mettre face à d’ hypothétiques contradictions ou erreurs de jugement !
    Cela dit , les présiglands qui ont malmené ce pays ont été d’ une nuisance croissante : de Giscard Festin le regroupeur familial à Hollande , le terminator de la France en passant par Leprechaun avide d’ or Narkozy , autre crapule mondialiste .
    Remarquons malheureusement qu’ une seule de ces crevures a quitté ce monde : les autres risquent d’ être aussi vieux que Mathusalem : la vilénie conserve !

    • Jaures23 février 2016 à 15 h 56 minRépondre

      « hypothétiques contradictions » dîtes-vous ?
      Si c’était le cas, le mal ne serait pas bien grand.
      Mais vous, qu’en pensez-vous ? Voteriez-vous pour quelqu’un dont vous avez constaté qu’au pouvoir il était « sans scrupules », « autoritaire », incompétent en économie et en géopolitique ?

      • DE SOYER23 février 2016 à 16 h 58 minRépondre

        Jojo, vous avez bien voté pour un type sans scrupules, sans autorité et incompétent en économie et en géopolitique. Alors voter pour quelqu’un qui aurait au moins l’autorité serait un progrès!

        • Jaures23 février 2016 à 17 h 34 minRépondre

          Mais je n’avais jamais écrit préalablement sur Hollande ce que Millière écrit sur Sarkozy.
          Et l’autorité en soi n’est ni bonne ni mauvaise. Tout dépend à quoi elle sert.

          • DE SOYER23 février 2016 à 18 h 15 min

            C’est dommage! Vous aviez prévu le résultat des courses?
            Vous seriez plutôt dans la catégorie des malhonnêtes que des imbéciles.

          • quinctius cincinnatus25 février 2016 à 9 h 29 min

            comme le dit les  » 4V²  » :  » nous écrire c’ est courir le risque d’ être publié  » …Monsieur Guy Millière court ce risque, vous n’ en courrez aucun, vous contentant d’ être dans le domaine de la casuistique ce qui est après tout une position confortablement …  » morale  » et donc disons le sans fard parfaitement …. hypocrite

            merci pour vos interventions parfaitement ciblées sur le blog, elles contribuent à notre réflexion sur les dangers de la pensée unique

            P.S. 1 :

            je pense que Mr G.M. a des opinions qui effectivement peuvent varier voire même se contre-dire d’ une année l’ autre … seuls les imbéciles ne changent pas d’ avis

            P.S. 2 :

            il va sans dire que je ne partage guère souvent les motifs politiques même dans leurs … variations de Mr G.M.

  7. DESOYER23 février 2016 à 13 h 46 minRépondre

    Aux administrateurs des 4V: pourriez-vous nous débarrasser de la pub pour muslima.com?
    Merci.

  8. Jacky Social23 février 2016 à 13 h 24 minRépondre

    @Guy Milliere: je partage encore une fois votre analyse. Il est bien loin le temps ou nous prenions Sarkozozo pour un neo-conservateur. C’etait juste un neo-escroc, un neo-socialo a vrai dire.

    • Jacky Social23 février 2016 à 13 h 31 minRépondre

      « Un secrétaire d’État est chargé de la simplification »: quelle simplification? Un trou dans le budget? Ben, on augmente les taxes et/ou on diminue les retraites. C’est simple, non? On a peur de l’islam? Pas de probleme. On stigmatise ceux qui posent trop de questions en les taxant d’islamophobes. C’est simple non? On n’aime pas Donald Trump et ses analyses acerbes? Alors on crie a l’insulte et on le diabolise par media hysteriques interposes. C’est quand meme simple, non? Vous voyez, c’est utile et simple la simplification. Mais enfin, essayez de comprendre…

      • quinctius cincinnatus23 février 2016 à 13 h 42 minRépondre

        quand on est originaire à la fois des Balkans et du Pont Euxin il est impossible de ne pas être foncièrement et plus ou moins un escroc !

  9. Jaures23 février 2016 à 11 h 25 minRépondre

    Certains humoristes se plaisent à brocarder les pouvoirs en place. C’est là une vitalité démocratique, un privilège de la liberté qui nous est cher. Autrefois il y avait Coluche et Thierry Le Luron. Aujourd’hui on jubile aux dérisions d’un Frédérick Sigrist ou d’un Christophe Alévêque.
    Evidemment, il faut pour cela, comme dirait l’autre, « un peu de verve et d’esprit ». Pour le coup, nous ne somme pas vernis avec ce nouvel opus d’un Millière qui, en mal d’idées, ne produit plus que des éditoriaux à la chaine dépourvus de la moindre analyse, de la moindre volonté de penser le contexte.

    Pour ce qui est du président qualifié de « minable », pourquoi en serions nous étonné ? Millière se fait un plaisir de trainer dans la boue les présidents successifs, qu’il ait voté ou non pour eux.
    On se souvient qu’après avoir déclaré en 2007 qu’il « voterait Sarkozy au premier et au second tour », à quelques jours de la défaite du président, Millière écrivait de lui le 13 mars 2012 :
    « Pour trouver quoi que ce soit à sauver des cinq années qui viennent de s’écouler, il faut être imprégné d’une générosité absolue ou d’un aveuglement confondant : je ne suis imprégné ni de cette générosité, ni de cet aveuglement. »
    Plus loin, il ajoute: « Quant à Nicolas Sarkozy, quelqu’un a dû lui prêter un livre il y a quelques années, il n’a pas fini de le colorier, et ce n’était, à l’évidence, pas un livre d’économie. »
    Il conclut: « Nicolas Sarkozy est un dirigeant autoritaire, sans principes ni scrupules, qui non seulement ignore tout de la pensée économique moderne non socialiste et non keynesienne, mais ignore tout, en outre, de la géopolitique contemporaine »
    Ce qui ne l’empêche pas 3 ans plus tard de changer de braquet écrivant cette fois : »Cela fait de lui, à mes yeux, le meilleur (ou si on veut, le moins mauvais) candidat potentiel : je préférerais écrire le meilleur, tout court, mais j’attends la suite pour me prononcer. »
    Millière lui aurait-il entre temps confié une bibliographie ?

    De toutes façons, aucun président français n’a jamais trouvé grâce à ses yeux. D’autant moins qu’avant 1980, alors relativiste de gauche, Millière n’avait pas ménagé Giscard avant de soutenir (modestement) Mitterrand qu’il vouera ensuite aux gémonies. Pas plus de respect pour Chirac (je vous passe les citations) et ses suivants.
    Conclusion: Millière est allergique à tout président en place mais n’est pas contre soutenir à nouveau une personnalité qui, selon lui, serait « autoritaire », « sans scrupules » et incompétent tant en économie qu’en géopolitique.
    Comprenne qui pourra.

    Il est vrai que pour Millière, le président idéal est G.W.Bush dont aujourd’hui, le simple fait de porter le nom, vous conduit à l’élimination aux primaires républicaines.

    Enfin, pour ne prendre que ce cas, si Millière pense que l’égalité en droit est suffisante, qu’il nous explique pourquoi les femmes n’occupent qu’un poste de cadre sur cinq dans le privé, un sur trois dans le public. Pourquoi à travail égal les femmes gagnent en moyenne 20% de moins que les hommes ? Pourquoi les femmes assument 70% des tâches domestiques ? Pourquoi seulement un quart des élus aux assemblées sont des femmes ? Pourquoi seulement 23% des Professeurs et 15% des Présidents d’Universités ?
    On peut effectivement se parer de mots en parlant « d’égalité de droit » quand l’égalité de fait est une chimère.
    Mais peut-être que Thomas Sowell se disait avec un sourire en coin, assis sur son fauteuil, qu’il ne se sentait pas chaque jour égal à lui-même pendant que sa compagne lui préparait un bon petit plat après avoir astiqué la maison et s’être occupée des enfants.

    • Oxydent7523 février 2016 à 12 h 28 minRépondre

      @Jaurés
      Millière est sans conteste, une réelle source d’inspiration pour vous. Jaurès exégète de Millière. A quand une thèse sur lui ?

      • quinctius cincinnatus23 février 2016 à 13 h 44 minRépondre

        trop drôle l’ histoire de la thèse !

      • Jaures23 février 2016 à 16 h 12 minRépondre

        Lisez-donc ce que j’écris sur l’article de de Thieulloy.
        Ce qui m’inspire chez Millière est surtout le ton péremptoire qu’il adopte dans ses articles alors que depuis des lustres il affirme tout et le contraire de tout.
        Rappelons que si nous avions suivi Millière, nous aurions envoyé des troupes en Irak, élu J.M.Le Pen président, intégré la Turquie à l’Europe,…
        Sans parler de ses analyses de « spécialiste des Etat-Unis » nous prédisant qu’Obama ne serait jamais élu ou que Romney serait élu:
        » les plus pessimistes prévoient une victoire de Romney, comme moi. Les plus optimistes prévoient une victoire très confortable de Romney. »
        « J’ai laissé une chance sur cent de l’emporter à Obama. » (5/11/12)
        Si ce n’était que cela, on dirait simplement que chacun a le droit à l’erreur, mais Millière ne se contente pas d’affirmer, il se permet de prendre de haut ceux qui oseraient penser différemment de lui:
        « Il en est même qui donnent Obama vainqueur en Floride et en Virginie : si le ridicule tuait, il y aurait des morts subites bien avant mardi » écrit-il dans le même article.
        Rappelons qu’Obama a enlevé la Floride et la Virginie.

        • quinctius cincinnatus23 février 2016 à 16 h 16 minRépondre

          qui lit Millière et surtout qui croit en les  » prophéties  » de Millière ?

          qui lit et qui croit en les  » vérités  » de @Jaurès ?

          dos à dos !

          • Jaures23 février 2016 à 16 h 25 min

            La différence, Quinctius, mais cela vous a sans doute échappé, c’est que je ne prétends énoncer aucune vérité.
            Uniquement des opinions que j’étaye de faits et d’arguments. Mais vous avez tout à fait le droit d’en avoir des différentes et de les mettre au criterium du débat.

          • DE SOYER23 février 2016 à 16 h 36 min

            Je débats, je débats, je débats! A Droite, on ne débats pas, on agit!

          • Jaures23 février 2016 à 17 h 36 min

            Et quelle est votre actions dernière, Desoyer. A part votre bouquin destiné à nourrir le débat ?

          • DE SOYER23 février 2016 à 18 h 16 min

            Un 2ème livre! Programme celui-là!

          • quinctius cincinnatus25 février 2016 à 14 h 04 min

            vous n’ énoncez pas des vérités, uniquement des … certitudes !

    • DESOYER23 février 2016 à 13 h 44 minRépondre

      Jojo, vous êtes crasse comme d’habitude! Millière a raison de critiquer tous les présidents depuis Giscard. Si vous aviez lu mon bouquin, vous sauriez pourquoi, mais vous êtes d’une intelligence crasse et vous ne seriez sans doute pas capable de la comprendre.

      • Jaures23 février 2016 à 16 h 20 minRépondre

        S’il s’agissait de critiquer, bien sûr que Millière ferait bien ! Mais en quoi s’agit-il d’une critique ? Ce n’est là que dérision malhabile destinée à flatter un auditoire acquis.
        Au fait, votre bouquin, ça va ? Ca se vend bien ?

        • DE SOYER23 février 2016 à 17 h 01 minRépondre

          Donc vous admettez que Millière a raison de critiquer. Quant à mon bouquin, il se vend mieux que celui de Combadélices, bien que je soit présent dans peu de librairies aux ordres de l’UMPS!

          • Jaures23 février 2016 à 17 h 39 min

            Mais Millière, comme je vous l’ai dit, ne critique pas.
            Critiquer c’est décrire les différentes mesures, évaluer leurs effets et les analyser.
            Pas débiter son fiel et égrener quelques mauvaises blagues.

    • Le Ket23 février 2016 à 14 h 16 minRépondre

      @ Jaurès : « Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? ….. »

      Et pourquoi les mères ne feraient – elles plus l’éducation de leurs enfants ? On aurait sans doute moins d’analphabètes en secondaire et un niveau plus élevé au Bac ?
      Et pourquoi ne pas choisir ceux ou celles qui disposent d’un QI suffisant, qui fassent preuve d’efficacité et de compétences pour assumer leur fonction, au lieu de les nommer en fonction de leur sexe, de leur religion, de leur étiquette politique ou de leur race ?
      Les tares de la Vème République éclatent au grand jour et il ne serait pas étonnant qu’une majorité de citoyens réclament un bouleversement profond des lois, des normes et des règlements qui constituent des maux qui gangrènent notre quotidien.
      En route vers la VI ème République ? ? ?

      • Jaures23 février 2016 à 15 h 53 minRépondre

        Cher Le Ket, pour vous que la femme fasse l’essentiel des tâches domestiques participe-t-il positivement à l’éducation des enfants ? Ne vous est-il pas venu à l’idée que le temps consacré par les deux membres du couple à ces contraintes et à l’éducation des enfants puisse être équitablement réparti ?
        En quoi cela nuirait-il au QI de l’enfant ?
        Que chacun soit nommé en raison de ses compétences plutôt que de son sexe ou ses origines, je suis en total accord avec cela.
        Sauf si la disparité actuelle vous laisse penser que s’il y a si peu de femmes aux postes que j’ai énoncés (et a fortiori de femmes d’origines diverses) c’est que, par nature, celles-ci seraient moins compétentes. Il faudrait dés lors sérieusement argumenter.

        • DE SOYER23 février 2016 à 16 h 54 minRépondre

          Nous ne voulons pas de votre « diversité » jojo: allez la vendre sur le site de Libération!

          • Jaures23 février 2016 à 17 h 41 min

            Pas des femmes non plus ?

          • DE SOYER23 février 2016 à 18 h 20 min

            Les femmes aux fourneaux, évidemment! Vous savez que nous sommes rétrogrades! Sur le site de Libération, vous trouverez plein de femmes de choc, prêtes à vous faire passer la serpillère à la maison. Vous préférez être ici: c’est plus tranquille!

          • Jaures24 février 2016 à 11 h 49 min

            On ne peut pas nier que vous soyez cohérent, mon Pierre.
            Rétrograde est, vous concernant, l’euphémisme du siècle.

          • DE SOYER24 février 2016 à 12 h 42 min

            Expliquez-moi, cher Jobard, en quoi le bronzage de la France est un progrès?
            Pour répondre à votre aimable compliment, laissez-moi vous dire que les socialistes n’ont rien inventé, sauf l’art de se pisser dessus!

          • DE SOYER24 février 2016 à 12 h 43 min

            Pour masquer votre peur des harpies du site de Libération, vous préférez insulter les gens de ce site!

          • Jaures24 février 2016 à 13 h 54 min

            Cher Desoyer, je n’insulte jamais personne sur ce site (et ailleurs) et vous le savez bien.
            Et je n’ai jamais dit que « le bronzage » serait un progrès. Le métissage est une conséquence des colonisations, des guerres, des migrations, du développement des modes de transport.
            Vous vouliez garder une France blanche et catholique ? Il fallait la maintenir sous globe: pas de colonisation, pas de guerres, pas de contacts avec les autres pays, aucune migration ou émigration toléré.
            On ne peut pas refaire l’Histoire.

          • DE SOYER24 février 2016 à 17 h 08 min

            Pauvre con! Vous voulez passer par-dessus l’écrasante responsabilité des présidents français depuis 50 ans, dont vos amis socialopes, Mythe errant et ohl’andouillasse.

          • Jaures24 février 2016 à 23 h 15 min

            50 ans ! Diable ! Pour vous le socialisme va de De Gaulle à Hollande en passant par Pompidou et Giscard !
            Mais je suis sûr que bientôt vous vous considérerez vous-même un peu trop socialiste.

          • DE SOYER25 février 2016 à 10 h 13 min

            Millière vous a bien visé! Vous êtes incapable de lire un bouquin. Bien sûr deGaulle avait un côté socialiste. Vous-même ne cessez de le clamer en disant qu’il a laissé entrer un tas d’immigrés. A sa décharge, nous en avions besoin pour la reconstruction et le regroupement familial n’existait pas encore. C’est Giscard qui a porté le coup de grâce. Hé oui, je suis plus à droite que de Gaulle et que Giscard!

        • Le Ket24 février 2016 à 13 h 44 minRépondre

          @ Jaurès = le QI d’un enfant ne peut en aucune façon nuire à la qualité des tâches ménagères d’une mère de famille.
          Par contre, en ce qui concerne l’inné et l’acquis, à ce titre une mère de famille pourrait judicieusement enrichir les connaissances de ses enfants…
          Le QI dont je parle concerne essentiellement les « princes » qui nous gouvernent et les bécasses aux postes stratégiques, à l’exemple de Janet Yellen à la FED et Christine Lagarde au FMI qui en sont un exemple affligeant !

          • Jaures24 février 2016 à 13 h 59 min

            Vous comprenez de travers, Ket. J’ai écrit: que le QI d’un enfant ne serait pas affecté par la juste répartition des tâches domestiques entre les 2 membres du couple.
            Pour ma part, ne sachant pas ce qui relève de l’inné, je préfère ne rien en dire et me consacrer sur l’acquis.
            Et quand vous jugez quelqu’un incompétent, pourquoi rapporter cette incompétence à son sexe quand il s’agit d’une femme en employant le mot de « bécasse ?

          • DE SOYER24 février 2016 à 17 h 05 min

            C’est vrai qu’il n’y a pas de bécassines dans le gouvernement de Ohl’andouille!

    • Guy Milliere25 février 2016 à 1 h 09 minRépondre

      Juste un point. Il m’est arrivé de changer d’avis et d’évoluer. J’ai pu, il y a longtemps, me décrire comme anarchiste de gauche, ce qui était stupide. J’ai pu, en 1981, voter Mitterrand, ce qui était encore plus stupide. J’ai effectivement fini par considérer tous les Présidents français depuis très longtemps comme nuls, et François Hollande s’ajoute à la liste. Sarkozy a été nul la plupart du temps, et il est assez ignorant, je le sais pour l’avoir fréquenté il y a trente ans: il s’est peu arrangé depuis. Il m’est arrivé de penser qu’il pouvait devenir meilleur. Ce qui n’a pas nécessairement été intelligent de ma part, mais il m’arrive de souhaiter qu’un homme politique français soit moins nul que les autres. Les meilleurs de ceux que j’ai connu ont quitté la vie politique et quand je les revois, nous parlons d’autre chose. Je ne vois, hélas, pas en France quiconque qui soit à la hauteur de Margaret Thatcher, ou de Ronald Reagan. Je considère toujours que George Walker Bush a fait preuve d’un courage remarquable après le 11 septembre. J’ai sous estimé l’éligibilité d’obama, mais pas sa capacité de nuire une fois au pouvoir. Il y a les articles, qui sont le fruit de l’humeur du moment, qui me valent votre obstination d’archiviste à relever mon humeur du moment il y a des mois, des années ou des décennies, et dont vous etes seul à vous souvenir, et il y a les livres, qui ne vous intéressent pas. Je n’ai rien à retirer aux livres que j’ai publié sur la france depuis vingt ans, ou aux livres que j’ai publié sur les Etats-Unis, sur la doctrine Bush ou sur Obama, pas davantage aux livres que j’ai publié sur Israel, ou sur l’islam. Peu m’importe que vous ne vous intéressiez pas à mes livres, ce n’est pas pour vous que je les ecris. Vos propos sur les femmes montrent que vous etes décidément socialiste: l’égalité de droit ne signifie pas égalité de fait, et chercher l’égalité de fait est l’antichambre du totalitarisme. Les femmes sont aussi respectables et ont autant de droits, en termes d’égalité de droit que les hommes, mais les hommes et les femmes sont différents. Les femmes portent des enfants, les hommes, non. Les femmes interrompent leur carrière pour enfanter et s’occuper de leurs enfants lors d’un congé maternité, les hommes, non. Les femmes dans quasiment toutes les sociétés humaines ont été gardiennes du foyer, et les hommes ont travaillé hors du foyer parce que le foyer était la matrice de la stabilité et de la continuité. Les femmes ont été les gardiennes de la continuité. Vouloir indifférencier les hommes et les femmes conduit aux sociétés dans lesquelles nous vivons, à l’ébranlement de la famille, et aux enfants sans repères. Une mère et un père sont, dans une famille, deux fonctions également nobles, mais ce ne sont pas les mêmes fonctions. Et c’est entre autres pour cela que je pense que tout enfant a besoin, autant que faire se peut, d’un enfant et d’une mère. En tant que socialiste, vous etes, je pense, favorable au mariage gay et à l’idée que si Julien a deux mamans et Emilie deux papas, cela ne change rien. L’idée que l’humanité est indéfiniment modelable mène aux désastres. L’Europe est en train de mourir lentement. Le reste du monde occidental risque de suivre. C’est cela qui m’inquiète. Le reste est éphémère et très épiphénoménal. Je doute fort que vous en aperceviez un jour.

      • DE SOYER25 février 2016 à 10 h 02 minRépondre

        C’est beau les confessions! Ce n’est pas tout à fait du Jean-Jacques Rousseau, mais chacun son style! L’essentiel est que vous ayez bien cerné l’indécrottabilité de Jojo. Ce genre de type n’est pas très intéressant. Je pense même qu’il est plus con et/ou plus malhonnête que la moyenne des militants du PS. Ses tropismes cocos sont d’ailleurs détectables par ci par là.

      • Jaures25 février 2016 à 11 h 56 minRépondre

        Cher Guy, loin de moi l’idée de condamner vos humeurs.
        Nous en avons tous et les exprimer quand on sait le faire n’a rien de répréhensible.
        A condition d’être conscient que l’on est dans l’humeur et donc forcément sujet à l’erreur. Il faut dés lors veiller à n’être ni péremptoire, ni arrogant. Si l’on a pas cette prudence, il ne faut pas vous étonner que ces fautes d’analyses, ces égarements intellectuels vous reviennent tels des boomerangs.
        De plus, vous vous trompez: j’ai lu quelques uns de vos livres, y compris les plus anciens (comme « Mise à mort des cultures populaires ») et j’y ai déjà fait référence dans mes commentaires (notamment « La 7ème dimension »).

        Sur les femmes, nous divergeons en effet sur le fond. Déjà, je ne me permets pas de définir quel est le rôle des femmes. Il est celui que chacune d’elle souhaite tenir, comme vous et moi pouvons revendiquer ce droit. On ne peut pour justifier tel rôle que l’on juge conforme se référer aux temps anciens. Certains le faisaient pour récuser aux femmes le droit de vote, l’émancipation marital, l’accès à telle ou telle profession, autant de droits acquis il n’y a que quelques décennies après des millénaires d’oppression.

        Rien objectivement ne justifie qu’il n’existe pas une égalité de fait entre l’homme et la femme. Egalité ne veut pas dire identité: que les femmes aient les mêmes droits pour l’accès aux responsabilités ne veut pas dire qu’elles en useront pareillement.
        Vos a priori sont patent quand vous écrivez « les femmes interrompent leur carrière pour enfanter et s’occuper de leurs enfants », c’est de moins en moins vrai justement grâce à l’égalité des droits: de plus en plus d’hommes partagent le congé parental. Parfois, il vaut mieux financièrement que ce soit le père qui s’arrête. Parfois c’est même un choix.
        Le cliché du père qui part gagner l’argent du ménage pendant que la femme donne le biberon et passe l’aspirateur tend à disparaitre et c’est heureux.

        Ce n’est pas dans le partage des taches domestiques ou dans la primauté du mâle dans les instances dirigeantes publiques ou privées que l’homme et la femme se différencient. Quand vous dîtes que le père et la mère ont un rôle également noble mais qu’ils n’ont pas les mêmes fonctions, que voulez-vous dire ? Quelles sont les fonctions que vous refusez d’accomplir jugeant qu’elles incombent à une femme ?
        Pardonnez-moi mais je pense qu’un père peut tout aussi bien donner le biberon, faire la vaisselle ou aider aux devoirs que la mère. Pareillement, la mère peut exercer des responsabilités, bricoler, s’absenter pour faire du sport et gérer les comptes.
        La différence ne se fait pas dans la nature des taches accomplies mais dans la manière de les accomplir.

        Enfin, concernant le mariage gay, je ne suis ni pour, ni contre. Je tiens d’ailleurs ce discours sur le mariage en général. Chacun fait comme il veut dans la mesure où cela ne crée pas de problèmes spécifiques.
        Or, alors que des dizaines de milliers d’enfants ont été élevés par des couples homos, que ces enfants sont aujourd’hui eux-mêmes chargés de famille, il n’a jamais pu être montré que ces enfants seraient plus ou moins que les autres délinquants, drogués, suicidaires ou même enclins à l’homosexualité.

        Soyez pragmatique, Guy. Si vous craignez pour les enfants attaquez-vous aux vrais problèmes, quand ils sont victimes de conditions sociales dégradées, de mauvais accès aux soins ou à l’instruction, de violence ou d’abus sexuel…
        Si l’Europe meurt, ce ne sera certainement pas à cause des deux papas d’Emilie ou des deux mamans de Julien mais plutôt en raison des disparités sociales indécentes et de la pire précarité côtoyant l’arrogante cupidité.

        • DE SOYER25 février 2016 à 12 h 12 minRépondre

          Jobard, arrêtez vos élucubrations de trou-du-cul du monde.
          Toujours vos poncifs socialistes. Nous savons ce que nous avons à faire. Vous n’apportez rien.

        • quinctius cincinnatus25 février 2016 à 14 h 14 minRépondre

           » de plus en plus d’ hommes partagent le congé parental  » … et donnent le sein ? … ce qui serait très bénéfique pour le développement du cerveau et de l’ immunité ( y comprise et même surtout intestinale ) du nourrisson …

          • Jaures25 février 2016 à 14 h 35 min

            Cher Quinctius, vous confondez congé parental et congé maternité. Donner le sein est un choix de la mère et le père peut très bien accompagner ce geste par sa présence.

          • DE SOYER25 février 2016 à 15 h 55 min

            Les branleurs socialistes n’ont que çà à faire!

  10. Oxydent7523 février 2016 à 10 h 36 minRépondre

    La Cour des Miracles revisitée par la Gauche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

4Vérités Abonnement
Connexion
Rester connecté
Le dessin de la semaine
DVD
Partenaires
En Bref
Pétitions