les 4 vérités


La peste ou le choléra

22 septembre 2016 par Jean-Paul Faucounau dans Politique avec 9 commentaires

Les journalistes officiels nous inondent d’informations sur un sujet majeur : savoir quel gang va gérer nos impôts en commençant, bien sûr, par se servir en priorité.

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.

9 Comments

  1. quinctius cincinnatus26 septembre 2016 à 8 h 15 minRépondre

    sans surprise

    84 % des Français , nous dit un sondage subliminalement pro-Juppé, que ceux ci estiment que les deux quinquennats de Chirac furent plutôt positifs !

     » Français vous avez la mémoire courte « 

  2. Jacky Social25 septembre 2016 à 20 h 57 minRépondre

    Merci a tous pour la qualite de vos posts. Cela nous sauve du Jaures et ses trollages intempestifs et pathetiques.

  3. Gérard Pierre24 septembre 2016 à 18 h 15 minRépondre

    RÉPUBLIQUE NON VERTUEUSE

    « La société libre n’est pas celle qui a le droit d’élire ceux qui la gouvernent, mais celle qui élit ceux qui ont le droit de la gouverner. » – Nicolás Gómez Davilá – Aphorismes.

    La république française est un système de gouvernement non vertueux …… PAR ESSENCE, …… ET PAR NATURE !

    Je vais tenter d’expliquer en quoi elle n’est point un système vertueux et pourquoi !

    Benjamin Disraeli, le talentueux Chancelier de l’Échiquier, puis Premier Ministre, de la Reine Victoria avait coutume de distinguer trois formes de mensonges :

     Le mensonge crapuleux, qui consiste à dire le contraire de la Vérité,
     Le mensonge par omission, …… « si cher à nos compagnes » ajoutait-il,
     La statistique.

    Au cours des siècles passés et actuels, les cinq républiques qui se sont succédées sur notre sol n’ont cessé d’exceller dans ces trois formes de mensonge ! Elles en ont même hissé la pratique au niveau d’un art, en exercice d’esprit florentin imposé à tout affidé partisan, un tant soit peu ambitieux.

    La première chose qu’il faut avoir constamment présente à l’esprit est, qu’en France, RÉPUBLIQUE N’A JAMAIS ÉTÉ SYNONYME DE DÉMOCRATIE, …… pas plus d’ailleurs que l’inverse !

    Il y a à cela un FONDEMENT HISTORIQUE QUE TOUS LES POLITICIENS SE GARDENT DE RAPPELER, (mensonge par omission) à savoir :

    Le discours fondateur de l’abbé Sieyès en date du 7 septembre 1789.

    L’abbé Sieyès, un ecclésiastique aussi retord que l’évêque Talleyrand, …… l’un et l’autre étant des personnages déterminants de la révolution et du directoire, …… L’abbé Sieyès donc dis-je opposait le gouvernement représentatif, …… qu’il promouvait, …… et le gouvernement démocratique qu’il rejetait.

    Texte intégral de son discours FONDATEUR de la République :

    « Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif ; ce serait un État démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants. »

    Cela peut-il être dit et écrit plus clairement ?

    Depuis la fulgurante 1ère république jusqu’à la Vème, PERSONNE n’a jamais remis ce principe fondateur en cause ! …… et la VIème république réclamée par messieurs Mélenchon, Montebourg et consort, n’envisage pas de changer quoi que ce soit à cela !

    Nous comprenons maintenant pourquoi, après que les Français aient rejeté par 53% des voix le projet de traité constitutionnel européen, le Président Sarkozy [représentant, au sens sieyèsien du terme] s’est empressé d’aller dédire à Bruxelles le résultat de notre suffrage universel ! …… et ce en toute conformité des lois de la république une & indivisible, et de la Constitution !

    Les hommes politiques entretiennent sciemment dans l’esprit des électeurs l’idée fausse selon laquelle république = démocratie, et que réciproquement démocratie = république !

    Or, pour que nous fussions une démocratie, il faudrait, au minimum, que la république accepte DEUX PRINCIPES qu’elle rejette jusqu’à présent avec obstination mais qui sont pourtant pratiqués sans problème dans nos Assemblées Générales d’Associations, dans n’importe quelle Assemblée Générale de copropriétaires, ou dans n’importe quel Conseil d’Administration :

    1 ) Le QUORUM, …… c’est-à-dire l’obligation d’un taux de participation minimum de :

    50 + epsilon %.

    2 ) La reconnaissance et la prise en compte des ABSTENTIONS lors des votes.

    LE QUORUM

    Nous sommes 46 millions d’électeurs inscrits sur les listes électorales en France !

    Si 30 millions d’électeurs décident un jour de ne pas se rendre aux urnes, non seulement le quorum ne sera pas atteint, loin s’en faudra, mais par un tour de passe-passe sémantique d’une inqualifiable effronterie la république les réputera abstentionnistes (mensonge crapuleux), alors qu’ils seront en réalité ABSENTÉISTES ! …… ce qui est loin d’être la même chose !

    Il restera alors 16 millions d’électeurs qui se rendront réellement aux urnes, soit un taux de participation de 34,78% ! ! ! …… vive la ‘’démocratie‘’ concoctée à la sauce républicaine !

    Imaginons qu’alors 15.999.997 électeurs votent BLANC, … hypothèse bien sûr absurde, mais qui a pour but de bien mettre en évidence une autre absurdité, celle d’un système qui rend cette absurdité techniquement possible malgré tout ! ……

    La république, par un second tour de passe-passe les amalgamera aux bulletins nuls, SANS LES DISTINGUER QUANTITATIVEMENT LES UNS DES AUTRES, … (autre mensonge crapuleux ayant pour but de faire avaliser le mensonge par la statistique qui s’en suivra) … pour mieux les ignorer avec une arrogance civique insupportable, …… alors que ce sont là les VRAIES ABSTENTIONS ! ……

    Quand on se donne la peine de se déplacer vers un bureau de vote, c’est bien pour exprimer quelque chose, même si c’est pour dire en substance « Messieurs, vous n’êtes pas sérieux, je vous renvoie à vos médiocres copies ! …… représentez-moi ultérieurement quelque chose … ou quelqu’un … de plus acceptable ! »

    SEULES, les TROIS VOIX restantes seront donc prises en compte, sans état d’âme :

    Celle en faveur de Düchmûrtz …… et les deux autres, se portant sur Sproutzmôhl ! ……

    Et sans aucun complexe la république proclamera :

    Sproutzmôhl

    vainqueur du scrutin

    avec une majorité écrasante de 66,66% des bulletins ‘’exprimés‘’ !

    Nous sommes là totalement dans le mensonge par la statistique.

    RIEN, dans la Constitution, n’interdit cela !

    Je mets quiconque au défit de me prouver le contraire !

    …… Et l’argument selon lequel « ça n’arrivera jamais ! » est aussi réaliste que le ‘’pacifisme munichois‘’ de 1938 !

    RECONNAISSANCE DES ABSTENTIONS

    Comment cela se passe-t-il dans toutes les assemblées et dans tous les conseils d’administrations que j’ai cités ci-dessus ?

    Une résolution est mise aux voix :

    • QUI est CONTRE ? …… et on compte !

    • QUI S’ABSTIENT ? …… et on compte !

    • QUI est POUR ? …… et en partant du quorum constaté …… [et obligatoirement > à 50 + epsilon%] …… on a le nombre de VOTES POSITIFS ! …… que l’on recoupe en recomptant scrupuleusement les dits bulletins POUR !

    Ensuite, si [(Contre + abstentions) > POUR] …… la résolution est rejetée !

    si [(Contre + abstentions) < POUR] …… la résolution est adoptée !

    Si ce principe avait été appliqué au vote de la présidentielle de mai 2012, François Hollande n’aurait jamais été le locataire de l’Élysée !

    Démonstration :

    18.004.656 Hollande – [16.865.340 Sarkozy + 2.146.408 Blancs] = 1.007.092 voix manquantes.

    Hollande n’a donc recueilli que 48,64% des voix RÉELLEMENT EXPRIMÉES.

    Il n’a donc pas été élu à la majorité comme le proclament les sophistes de l’idéologie républicaine ! …… C’EST ARITHMÉTIQUEMENT, …… ET DONC DÉMOCRATIQUEMENT …… FAUX ! (mensonge par la statistique, une fois encore !)

    L’élection aurait du être à refaire, …… ce qui aurait constitué une bonne leçon pour l’ensemble de la classe politique, trop habituée à traiter un peu trop facilement les choses par-dessus la jambe !

    Or qui peut changer tout cela ?

    ¤ Le peuple ? …… pas par la voie démocratique ! …… La parole lui est confisquée depuis 1789 ! …… Elle ne lui est artificiellement consentie qu’après la livraison canalisée des prémâchés dogmatiques des partis politiques entre lesquels il est sommé de faire son choix, sans sortir de là ! …… « Il n’a pas de volonté particulière à imposer » comme l’indiquait ce cher abbé Sieyès !

    C’est donc aussi démocratique que de laisser le choix à un condamné à mort entre la corde, la guillotine, la chaise électrique, la piqûre létale, la décapitation au sabre ou le peloton d’exécution !

    ¤ Les élus de la république ? …… TECHNIQUEMENT OUI ! …… Ils le peuvent !

    Mais quel intérêt auraient-ils à le faire ? ……

    Le Parlement français vient d’accoucher au forceps, mercredi 12 février 2014, d’une proposition de loi centriste reconnaissant le vote blanc ! …… MAIS, …… car il y a un « mais », …… cette reconnaissance se bornera à compter séparément les bulletins nuls et les bulletins blancs ! …… et le bulletin blanc continuera à ne pas être électoralement pris en compte !

    Il nous faudra donc continuer à subir les arguties de ceux qui, …… alors qu’ils n’écoutent jamais le peuple, …… prétendent interpréter la signification (naturellement à leur avantage) de son vote blanc ! …… puisqu’étant nos représentants la république leur en donne, sinon le droit, du moins le pouvoir !

    Autre exemple : un collectif d’une trentaine de députés a proposé récemment une baisse de leurs indemnités à leurs collègues de l’Assemblée Nationale afin de montrer aux électeurs que leurs élus étaient capables de pratiquer une pédagogie de l’exemple en période de crise touchant les couches les plus humbles de la population : Tollé général dans les rangs !
    Leurs pairs leur expliquèrent que ce n’était pas ‘’politiquement pertinent‘’ !

    Nous sommes donc dans une situation bloquée !

    Comment la débloquer ?

    DEVINEZ ! …… il n’existe malheureusement qu’une façon de débloquer la situation ! …… celle précisément que nous redoutons le plus !

    Alors ? …… vous voyez mieux à présent vers quoi nous nous acheminons

    inexorablement ?…..

    par le simple mutisme de nos élus,

    sans que ce soit un choix délibéré de notre part, …

    MAIS UN CHOIX IMPOSÉ !

    Alors ? …… que penser à présent de cette république qui se drape dans les atours de la démocratie comme un travesti qui tente de convaincre une ‘’proie‘’ de passage en lui laissant imaginer qu’il est autre chose que ce qu’il est réellement ?

    Gérard Pierre

    • quinctius cincinnatus25 septembre 2016 à 19 h 29 minRépondre

      pourquoi voudriez vous que la Démocratie soit LA solution aux problèmes politiques ?

      prenons l’ exemple de la Démocratie Mère : la Cité d’ Athènes

      les citoyens libres étaient au nombre d’ environ 25.000 pour la plus part bien éduqués et … patriotes , hé bien le pouvoir élu démocratiquement a toujours fini dans les mains soit d’ un démagogue, soit d’ un tyran

      les livres d’ Histoire vous parle du siècle de Périclès comme d’ un exemple ; hé bien c’ est ce même Périclès qui amena la guerre et la ruine d’ Athènes

      pourquoi voudriez vous que ce que n’ ont pas réussi à faire un groupement culturellement homogène d’ hommes réussisse avec 65 millions d’ hétérogènes ( et là je ne parle pas de races ) ?

  4. jacques goguy22 septembre 2016 à 14 h 21 minRépondre

    En France une association de malfaiteurs est mise en place par les électeurs.
    Que ces malfaiteurs crèvent, cela ne me réjouit pas, mais je ne vais pas pleurer pour ces crapules.
    La preuve : c’est le soutien de Jacques Chirac dans son épreuve finale de malfaiteur, de voleur, d’escroc, de voyou criminel, qui a de terribles tourments de conscience, lorsqu’il faudra comparaître devant le tribunal de Dieu, ce fils dévot du mal ne renaîtra pas de ses cendres.
    Ainsi, les Thénardier et consorts.
    C’est le soutien de tous ses complices : Hollande, Juppé, Sarkozy, etc
    Tous ces admirateurs dévoués dans l’action de manipuler le peuple temporairement, une assemblée déontologique d’incapables aux yeux du peuple.
    Tous des traîtres qui déshonorent la France.
    Chirac a détourné la fortune d’un orphelin de père et de mère, il devrait rougir toute sa vie d’une injustice aussi criante, et de l’impunité d’un aussi grand crime.
    Les Français peuvent regarder avec douleur les effets pernicieux d’un désastre annoncé ; la fermeture de centaines d’entreprises, ce pervers sadique avait mis en place des directeurs pour couler ces usines exemple Moulinex, Bata, l’usine LU, Metaleurop, et les autres.
    Il n’y a que la vérité qui délivre vraiment, consentir au mensonge, c’est choisir la mort.
    Ces créatures ont une infirmité d’orgueil, et à la fin d’une prosopopée superbe, les esprits inquiets et turbulents peuvent se servir pour brouiller l’océan même à ses bornes dans sa plénitude, et, les outrepassent sans mesure.
    Dans ce pays, les contribuables versent des salaires des retraites à des malfaiteurs. ce sont des chevaux en rut, pourvus de testicules vigoureux, voilà ce qu’ils sont devenus. Ils hennissent chacun après la femme de son compagnon. Jérémie chapitre 8 la fin du verset 2 : On ne les recueillera pas et on ne les enterrera pas. Ils deviendront comme du fumier sur la surface du sol.
    Rien ne changera ; ce ne sont pas les hommes qui vont détruire ce monde satanique, mais des forces supérieures qui ont pour guide le lion de Juda.
    Nous sommes à la veille de ce changement ;
    J’ai fait un choix, il y a fort longtemps entre la fortune et condamner ce monde corrompu ; j’ai choisi de bastonner ces mécréants, pour une destruction éternelle ;une voix avait dit « j’ai fait le bon choix ».
    L’homme, et son passage sur la terre, soixante-quinze ans, c’est une vapeur.
    L’univers inanimé, je jette une pierre dans l’infini, elle continue sa chute sans fin.
    Le cerveau humain n’est pas suffisamment développé pour comprendre qu’il existe un créateur qui est une entité sans commencement, ni fin.
    Notre système solaire est relativement récent. Dans le Nouveau monde débarrassé de la domination satanique, sans pollution, sans le mal, sans argent pour exploiter les humains, les gens vivront en paix.

    Je prends la responsabilité de mes écrits : voir sur Internet jacques goguy

  5. quinctius cincinnatus22 septembre 2016 à 14 h 19 minRépondre

    François Bayrou et son MoDem s ‘ étoffent et prennent de l’ envergure :

    deux ex-E.E.L.V. rejoignent le mouvement ( ? ) centriste ( un centre est généralement fixe )

    p. s. bientôt on y retrouvera Nicolas Hulot !

    • vozuti22 septembre 2016 à 15 h 03 minRépondre

      c’est pour remplacer le vice-président, qui se tripotait ostensiblement dans les magasins de bricolage.

  6. quinctius cincinnatus22 septembre 2016 à 9 h 19 minRépondre

    Enrico Macias ( celui qui a trahi les Pieds Noirs ) est prêt à quitter la France si Marine Le Pen arrive au pouvoir … espérons que B.-H. L. et el Kabache ainsi que quelques autres notoriétés médiatiques du même acabit sont dans la même disposition d’ esprit et se réfugieront à … Monaco !

    • vozuti22 septembre 2016 à 13 h 36 minRépondre

      oui,mais ils vont aussi menacer de quitter Monaco,si la royauté n’est pas immédiatement remplacée par une ripoublique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

4Vérités Abonnement
Connexion
Rester connecté
Le dessin de la semaine
DVD
Partenaires
En Bref
Pétitions