Macron, un Eltsine français : prémices d’une catastrophe

Posté le 12 mai , 2017, 11:45
9 mins

Avec Macron, la France revivra le désastre final de l’URSS ainsi que les années sombres d’Eltsine. Les Français, victimes de l’enseignement antinational post-soixante-huitard, ont porté au pouvoir un idéologue frénétique qui, sous ses apparences de technocrate maîtrisant quelques dossiers, cache une haine viscérale de la civilisation occidentale et de la culture française. Il est d’ailleurs dans sa méconnaissance de cette culture française un produit par excellence de l’Université française qui nous fabrique, depuis trois générations de professeurs post-soixante-huitards, de parfaits crétins fonctionnarisés comme « spécialistes » de pseudosciences totalement détachés de la Vie. La démocratie a donc offert le pouvoir quasi monarchique de la Ve République française à ce précieux ridicule Macron, et ce, au moment même où notre instinct de survie face à une mort que ce bankster hors-sol représente aurait dû nous inciter à faire preuve de bon sens : quand vos maisons se font piller et vos filles, violer, il est préférable de commencer par mettre les criminels dehors ainsi que par installer une porte blindée. Quand votre budget familial part presque entièrement remplir les poches d’un endoctrineur qui méprise votre famille, il faut lui enlever la gestion de votre foyer pour vous en occuper vous-même. Quand une puissance étrangère vous impose ses règles d’existence avec sa religion et que vous vous apercevez que cela démolit votre famille, il faut commencer par revenir à la gestion ancestrale de votre maison ainsi que revenir à la foi de vos aïeux. Voilà pourquoi dans le cas de la France de 2017, il aurait fallu privilégier non la fille Le Pen en tant que personne, mais une politique qui aurait abouti à la sortie de l’Union dite « européenne », et donc des accords de Schengen, au retour naturel à la monnaie nationale et à un renversement drastique des flux migratoires venant d’Asie et d’Afrique.

Malheureusement, la France de 2017 a été poussée par des manipulateurs habiles vers le destin de l’URSS expirante dont le suicide a conduit au génocide de ses propres populations. Souvenons-nous que ce fut Eltsine qui a contribué à l’assassinat de l’Empire soviétique et à la création de sa principale héritière, la Russie nouvelle. La population de l’URSS avait soif de goûter aux « bienfaits » de la civilisation marchande : naïvement, les ex-Soviétiques pensaient devenir Occidentaux par la consommation. Cela est pardonnable quand cela se passe au début des années 90, la plupart d’entre eux n’avaient en effet jamais mis le pied hors de leur pays, n’avaient jamais écouté un média étranger (déjà, la plupart des Soviétiques ne maîtrisaient couramment aucune langue autre que la leur, à l’instar des Français actuels …) et Internet, à cette époque, n’existait quasi pas. En quelques années, des mafieux liés à la fois au grand banditisme et à une police corrompue ont bradé une industrie qui était le résultat de dizaines d’années de sacrifices et se sont mis à piller les ressources naturelles. Tous ces Berezovski, Goussinski, Khodorkovski qui ont surgi derrière le dos d’Eltsine n’auraient pu exister quelques années auparavant. Le phénomène des oligarques cosmopolites était totalement inconnu de cette population encore récemment soviétique, pardonnable donc en raison de sa naïveté cuvée derrière le rideau de fer.

Qu’est-ce qui a suivi cette « ouverture » ? Nous le savons tous et les Russes ne font que le subir aujourd’hui encore : guerres inter-ethniques, actes de terrorisme de masse, déchéance totale des services publics, extermination physique des vieux, jeunesse sombrant dans la drogue, la violence et l’inculture, prostitution et avortement à grande échelle, corruption effrontée des oligarques qui a contaminé la quasi-totalité des dirigeants, lesquels se maintiennent d’ailleurs au pouvoir grâce à une police qui a ouvertement fusionné avec les gangsters. En somme : le génocide des Slaves de l’Est.

Bien différente de celle de l’empire soviétique expirant est la situation de notre France actuelle. En effet, nos braves Français, contrairement aux ex-Soviétiques, savent parfaitement qui est Macron, ex-ministre de Hollande, et connaissent bien les oligarques qui finiront par démolir leur pays, car ces criminels ne se sont même pas cachés pour meurtrir la France au cours des dernières décennies. Ce sont les séniles fabricateurs de Macron-président qui ont importé des millions d’Africains en France, enlevant aux Français la capacité de résister psychiquement à l’occupation en les accusant de « fascisme » http://www.dreuz.info/2017/04/13/france-tyrannie-antifasciste/. Ce sont eux qui ont fait sauter le précieux verrou libyen et avaient enlevé à la France la gestion de ses frontières, ce qui a inévitablement abouti à des centaines de meurtres perpétrés par une terreur allogène et donc à l’instauration de l’état d’urgence (détourné pour mieux persécuter pénalement les dissidents français). Ce sont les oligarques, maîtres de Macron, qui ont fait voter, aggravant par une jurisprudence psychopathique, des lois liberticides inspirées directement du code pénal stalinien. Ce sont toujours eux qui ont fabriqué un système académique géré par des professeurs universitaires analphabètes et produisant des idiots fort utiles par leur inculture et leur arrogance https://fr.novopress.info/176872/tribune-slavistes-francais-capos-du-goulag-universitaire-paranoia-stalinienne-au-service-du-nivellement-bas/. Ce sont eux qui ont poussé un président de la République (il y a quelques semaines encore en campagne électorale !) à tenir des déclarations d’un racisme époustouflant quand il a clamé « l’obligation » d’un métissage auquel les pouvoirs de la République devaient « contraindre » les Français https://www.youtube.com/watch?v=1XIhTG6JyW0. Nul doute que l’ignare technocrate Macron parachèvera cette œuvre pour faire pardonner les « crimes contre l’humanité » que la France coloniale aurait commis (http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/02/17/oui-la-colonisation-est-un-crime-contre-l-humanite_5081481_3212.html) également sans doute aussi sur la désormais célèbre « île de Guyane » http://www.huffingtonpost.fr/2017/03/26/macron-gaffe-a-nouveau-en-parlant-de-la-guyane-comme-dune-ile_a_22012962/ …

Ces oligarques criminels qui n’ont pas pu installer à l’Elysée en 2012 un Dominique Strauss-Kahn pervers établissent actuellement à la présidence de la France son non moins étrange élève qui amènera avec lui une bande de vieux détraqués, perfides et vicieux, liés eux aussi au grand banditisme et à des services de la sureté corrompus. Ils finiront de faire sombrer la France dans cette guerre civile que, contrairement au pouvoir de la Russie contemporaine, ils n’auront aucune possibilité de ne serait-ce que limiter puisque, justement, Macron et les siens ne maîtrisent ni les frontières, ni la monnaie, ni l’ensemble du territoire français (je parle ici des centaines de « zones de non-droit » occupées par des nomades extra-européens haïssant la Nation-hôte). Par conséquent, la clique cosmopolite de Macron subira elle aussi ce « mondialisme » qu’elle promeut avec tant de frénésie. Que la comédie commence !

6 Commentaires sur : Macron, un Eltsine français : prémices d’une catastrophe

  1. Gérard Pierre

    15 mai 2017

    « Malheur au pays dont le roi est un enfant et dont les princes ont mangé dès le matin » …… dit l’Ecclésiaste !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      18 mai 2017

      merci de me citer !

      Répondre
  2. Jacky Social

    14 mai 2017

    Monsieur Livry,
    Comparaison n’est as raison. Seriez-vous atteint du syndrome Jaures? Comparer Yeltsine et Macron, c’est debile. Je crois que vous etes un academicien au savoir tout juste academique pour ne pas dire pathetique. Votre texte est de la disinformation a la francaise: une moitie a du sens tandis que l’autre n’est que foutaise. Voulez-vous que je demonte votre texte point par point? Merci de me le dire !

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    13 mai 2017

    Ce qui me plait dans l’ élection de Macron c’ est qu’ il pourrait bien être l’ exécuteur testamentaire du socialisme à la française, et pas seulement  » le syndic de faillite  » comme dit Mr Fromantin , ce que n’ ont pas réussi à faire ni les  » gaullistes  » et leurs alliés centristes, ni les frontistes en vérité un peu bas du front faut il ajouter

    aucun avenir pour les  » patriotes  » par contre de l’ avenir pour ceux et celles qui sauront s’ adapter et lutter intelligemment

    Répondre
  4. lepelblanc

    12 mai 2017

    Hélas pour nous patriotes, l’ignare est élu par des idiots à la cervelle ratatinée. Il faut se regrouper et résister pour que le peuple français puisse réagir avec force et conviction et chasser toute cette bande de salopards. Leur faire rendre l’argent qu’ils ont volé au peuple et bouter les étrangers hors de France

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      19 mai 2017

      c’ est peut être un ignare mais alors cultivé , ça nous change de M. Le P. ou de Sarko

      ne jamais mésestimer l’ ennemi surtout quand on n’ est pas à sa hauteur !

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)