Vers un deuxième mandat de François Hollande ?

Posté le 29 mars , 2017, 12:23
6 mins

François Hollande a décidé de ne pas se représenter et achevé son mandat de Président en haillons, avec un taux de popularité proche de zéro, rejeté par une grande majorité de Français déçus et qui semblaient jurer qu’on ne les y reprendrait plus.

Ses prises de position, jour a­­près jour, continuent à faire alterner débilité et conformisme incolore, inodore et sans saveur.

Des émeutes ont eu lieu à Paris, voici peu encore, où gauchistes et immigrants clandestins ont crié « Allahou Akbar » et pratiqué quelques saccages.

Un attentat raté a eu lieu à Orly et vient s’ajouter aux attentats, hélas réussis et sanglants, qui ont marqué le quinquennat écoulé.

Certains auraient pu penser que les élections qui vont avoir lieu auraient été l’occasion d’exprimer un mécontentement et une volonté d’alternance claire.

Tout ou presque indique désormais que le mécontentement sera insuffisant, et que l’alternance sera réduite à un simulacre.

Deux candidats incarnent la gauche marxiste et vont totaliser à eux deux 30 % des voix, ce qui est considérable et consternant.

François Fillon s’est laissé démolir par une campagne médiatico-judiciaire et il ne sera, sauf miracle, sans doute pas au deuxième tour.

Marine Le Pen réalisera un score important au premier tour, sera au second tour, mais verra se dresser contre elle l’inusable front républicain.

Restera un seul candidat.

J’ai dit depuis des mois ici qu’il avait été calibré et formaté comme un produit de marketing, et que le produit pouvait trouver consommateurs. De fait, le produit trouve consommateurs. C’est triste, mais incontestable.

J’ai dit depuis des mois aussi que ce candidat était le fils spirituel de François Hollande, et cela se confirme de jour en jour.

Quasiment toute l’aile centre-gauche du PS l’a rejoint.

Le produit en question est aussi séduisant qu’une enveloppe vide, et il y a apparemment beaucoup de gens en France qui sont séduits par les enveloppes vides.

Le produit est un peu socialiste, sans le dire ouvertement, et il est conçu pour attirer les électeurs de gauche qui veulent rester de gauche, mais pas trop.

Le produit est aussi un peu libéral, sans le dire ouvertement non plus, et il est conçu pour attirer les électeurs de centre droit qui veulent voter au centre-droit, mais pas trop.

Il a tout pour faire oublier qu’il est une sorte de travailliste façon Tony Blair et que ce qu’il a à offrir ressemble à une cargaison d’anesthésiants et d’anxiolytiques, et quasiment aucun journaliste ne le dira.
Des lecteurs m’ont dit cent fois que les Français allaient s’apercevoir de l’imposture et se détourner du produit.

Il reste peu de temps pour que les choses se passent ainsi.

J’ai évoqué plusieurs fois la mise en place d’un totalitarisme doux comme une drogue douce.

Les grands médias, pour l’essentiel, sont au service de ce totalitarisme.

Le système éducatif lessive les cerveaux. Les livres disponibles en librairie et les pseudo-informations complètent le lessivage.

Il y a encore des élections, mais désormais les résultats seront de plus en plus définis d’avance, et, de toute façon, les décisions essentielles sont prises au-dessus des peuples et hors d’atteinte pour eux.

Il y a encore du pluralisme mais, dans le pluralisme à la française, manquent significativement les explications cruciales concernant le fonctionnement du monde aujourd’hui.

Il y a près de sept millions de chômeurs en France et plus de huit millions de pauvres, les chiffres resteront sans doute identiques d’ici cinq ans si le produit est élu.

Il y a près de six cents zones de non-droit, il y en aura vraisemblablement autant, sinon plus, d’ici cinq ans si le produit est élu.

Le changement de population en cours se poursuivra, et de multiples libertés seront encore plus érodées qu’aujourd’hui, si le produit est élu, mais la plupart des gens se résigneront.

Des émeutes auront lieu, des attentats aussi : ce sera la vie quotidienne dans un contexte de déclin et de déliquescence.

Le fils spirituel de François Hollande sera à l’Élysée.

Dans de nombreux endroits, on vivra une vie misérable et précaire, mais, à l’Élysée, on mangera de la brioche, et il y aura à la télévision des journalistes pour dire que tout va bien.

12 Commentaires sur : Vers un deuxième mandat de François Hollande ?

  1. BRENUS

    1 avril 2017

    Micron fait la retape auprès des relous de Marse-aille, particulièrement quartiers nord. D’ici à ce qu’il aille se présenter en djellaba dans ce bled, il n’y a pas long feu. Un peut comme trudeau, le bogosse de ma cabane au canada qui croit utile de se déguiser pour les fêtes muzz. La dernière de micron ce jour, à l’occasion de son discours : il remet ça avec la culture « multiculturelle » en mettant sur le même plan « iam » et Giono ! Et ça à fait des études supérieures ça… Brigitte ne devait pas être un très bon prof, à défaut d’autre chose.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      3 avril 2017

      on sait maintenant pourquoi cet élève d’ excellence [à la française] n ‘ a jamais pu, malgré ses mérites et des cours très privés sur oreiller, intégrer Norm. Sup. car comme disait mon prof de maths de terminale des élèves  » qui passe-partout  » ils pourront toujours faire l’ E.N.A. ou H.E.C. !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        3 avril 2017

        des élèves  » passe-partout « 

        Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    1 avril 2017

    encore une erreur de casting … sarkosyste , mais est ce vraiment un …  » erreur  » ? :

    Estrosi reçoit Macron ; leur point commun ? … : le  » Front républicain « 

    Répondre
  3. Hilarion

    31 mars 2017

    Effacée, la IVème république est revenue au galop. Les mêmes causes engendrant les mêmes effets, magouilles, tripatouillages non sanction à ceux qui ont échoué, forfait, qui ont été condamnés pour avoir mis la main dans le pot de confiture, Emmanuelli, Juppé et les autres etc… Et la VIème république de Mélanchon n’y changera rien, les barrières de la constitutions seront débordées par les mêmes. Mais comment réformer un système instauré par ceux à qui il profite. Qui, mandature après mandature ne recherchent qu’à se vautrer le plus confortablement possible dans ce système au mépris d’un peuple qu’ils subvertissent par des discours enjôleurs. Et il faut bien l’admettre ce peuple a bien le comportement d’un troupeau d’oies qui défile en cancanant à la gloire du foie gras.

    Répondre
  4. HOMERE

    30 mars 2017

    Allons…allons…
    si la société française veut du Macron,elle l’aura…mérite t elle autre chose ?
    A y regarder de près,la réponse st probablement,non !
    A y regarder de loin,la réponse est sûrement,oui
    Nos concitoyens,broyés par le mondialisme et saturés de numérique,sont harassés et à l’écart de toute atteinte culturelle qui leur permettrait une réflexion et un jugement mieux construits.
    Les convergences des moyens mis en oeuvre pour parvenir à cet état de fait,ont imposé une standardisation ravageuse des esprits et nivelé toute velléité d’analyse individuelle,et,par conséquence,toute action concertée cohérente et réfléchie.
    Le jugement est simplissime (on veut du neuf,du sérieux,du probe….) et purement factuel,consolidé par les acteurs du marketing mis en place pour vendre le sirop « Macron »
    De constater les résultats qui montre la persistance et la poussée des candidats marxistes,est bien la démonstration de ce qui précède…
    Nous sommes à la veille d’une terminaison d’un monde gavé de matières et de matériels qui dérape vers une overdose le conduisant à sa ruine….le climat ? il s’en fout….l’avenir ? il s’en fout..seul le présent susceptible de les combler l’intéresse.

    Alors Macron …….ou un autre….ils s’en foutent….peu importe le breuvage pourvu que l’on ait l’ivresse !!!. la gueule de bois ? ils s’en foutent …nous sommes devenus la grande et noble civilisation du … »après le déluge…moi !!  »

    Alors le totalitarisme médiatique….les zones de non droit…..le changement de population….ils aiment çà !!! c’est du concret et ils s’en foutent !!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      30 mars 2017

      le CONCRET que vous évoquez , c’ est , pour la majorité des gens et quel quels soient la classe sociale et le niveau d’ éducation , de pouvoir consommer jusqu’ à l’ indigestion ce qu’ on leur dit ce qui est  » bon  » d’ être consommé [ y compris les nourritures  » intellectuelles  » ou les  » voyages  » ] … ce qui fait les ( bonnes ) affaires de ceux qui sont ( plus ou moins bien ) placés dans le circuit de communication et de distribution

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        31 mars 2017

        pour la majorité des gens et quels que soient la classe etc …

        Répondre
    • alain

      30 mars 2017

      C’est tout le processus du « Meilleur des mondes » de A. Huxley, avec les technologies du 21° siècle.
      Ceci dit, pouvons/devons nous , depuis notre tour d’ivoire – si nous y survivons- le léguer sans rien faire à nos petits enfants. ( Nos enfants étant dans la même situation)

      Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    29 mars 2017

    pour J@uresse

    le général [ de Gendarmerie ] Soubelet lâche … Macron … Merde alors ! déjà que le général Royal, cousin germain de La Bravitude, et chef des opérations spéciales ***, avait rejoint … Fillon

    *** un des rares domaines régaliens où nous brillions dans la Monde

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    29 mars 2017

    Christophe Castaner, porte-parole officiel de Chouchou, justifie ainsi le patrimoine [ avec approximativement le même compte en banque que celui de … Poutou ] de son Maitre ainsi :

     » [ pendant son passage chez Rothschild ] il a dépensé son argent avec … fierté  »

    confieriez vous l’ argent public , qui est celui du contribuable comme le rappelait Mme Tatcher qui niait qu’ il y ait un argent  » public  » , confieriez vous donc votre argent à une cigale ? … Chouchou la Cigale ce serait un beau personnage dans un dessin animé ( … des meilleures intentions ) Je demande l’ avis de Jean de La Fontaine et vous donnerai ma réponse plus tard

    au fait je n’ ai pas lu ce que disait Millière ; de quoi parle t il ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      29 mars 2017

      pour ce qui est de la lecture des pensées milliéresques :  » nihil novo sub sole  »

      une pensée qui pourrait être utile à beaucoup :

       » quand on lit les livres écrits par d’ autres on suit leur pensée, on ne pense pas par soi-même ; et on ne peut approfondir que ce que l’ on connait bien, c’ est à dire ce que l’ on a découvert soi-même par son propre raisonnement « 

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)