Alain Dumait sur Radio Courtoisie – r�ecouter

Posté le décembre 20, 2006, 12:00
31 secs

Alain Dumait était sur Radio Courtoisie lundi 18 décembre, voici l’extrait de l’émission :

 

Fut annoncé au cours de l’émission :

la création du Libre Journal des Contribuables animé par Benoîte Taffin.

Premiere émission le 26 décembre 2006 – ensuite toutes les 4 semaines.

Voir la grille des programmes sur Radio Courtoisie

2 réponses à l'article : Alain Dumait sur Radio Courtoisie – r�ecouter

  1. Observateur

    24/12/2006

      

          Cher M. Dumait,

         On ne peut s’allier qu’avec des personnes avec lesquelles on partagent une vision et des idées communes. Mais dans le cas où on ne partage AUCUNE idée commune avec la "droite" socialo-trotskiste  (ou fausse droite  si vous préférez), toute idée d’union à "droite" avec des courants (qu’on pourrait qualifier pour simplifier appartenant à l’UMPS) qui veulent imposer toutes les idées de gauche et d’extrême gauche relèverait de l’ordre de la psychiatrie.

    J’imagine que vous n’appeliez jamais à voter pour un parti qui prônerait :

    –  un nouvel impôts Européen en plus des autres, "la constitution totalitaire Européenne votée par l’assemblée nationale au mépris de la décision du peuple, 
    –  la condamnation de toute forme de "nationalisme" (1), "une République ennemie du nationalisme" (1),
    – la relance de l’immigration (immigration dite positive), la non expulsion des clandestins et des criminels étrangers, le droit des votes aux étrangers aux élections locales,
    –  "une politique massive de discrimination positive" (1), "la lutte par tous les moyens contre les discriminations, contre les ségrégations et contre le racisme" (1), "la diversité partout où elle a du mal à s’imposer" (1), "les conseils d’administration des entreprises publiques où il y ait au moins 50% de femmes" (1), le mariage homosexuel
    – "une République qui s’attaque aux nouvelles inégalités" (1), "le droit à l’hébergement opposable devant les tribunaux et que les collectivités publiques concernées" (1), "le droit au logement opposable" au bout de 5 ans (1),
    – "le dialogue entre l’Etat et les grandes religions" (1), le financement des mosquées par l’état, la légalisation en France d’une organisation proches des frères musulmans qui sont interdits dans les pays musulmans
    – "le service civique obligatoire" (1),
    – le "maintien des exonérations de charges pour les entreprises dorénavant conditionné à la hausse des salaires et à la revalorisation des grilles de rémunérations fixées par les conventions collectives" (1),  "le droit de bénéficier d’indemnités de chômage équivalentes à leur niveau antérieur de rémunération" (1) …

    Et pourtant c’est le programme du parti UMP/Sarkozy avec lequel vous prônez l’alliance !!!!

    Depuis des années en France, il y a une fausse droite ou "droite socialo-trotskiste" qui trompe ses électeurs sur sa nature profonde d’extrême gauche, ce qui explique pourquoi aucune réforme censée ne fait jamais chaque fois qu’elle accapare le pouvoir par tromperie.

    Alors, monsieur Dumait, voilà pourquoi toute alliance est impossible avec l’UMPS ou la fausse droite si vous préférez, et vouloir l’alliance avec ces gens là est impossible.

    (1) : voir le discours de Périgueux de Sarkozy du 12 octobre 2006

    http://www.u-m-p.org/site/index.php/ump/s_informer/discours/reunion_publique_perigueux_12_octobre_2006

     

     

    Répondre
  2. jacques

    23/12/2006

    Je viens de vous écouter.

    Quel bon jugement!

    C’est tout-à-fait vrai que si on voulait vraiment remettre la France en marche cela prendrait fort peu de temps.

    Ce qui prend le temps c’est le temps de la prise de conscience antérieure pour arriver au point de l’action.

    Et il n’y a parfaitement rien à attendre de Royal et Sarkozy qui sont profondément bornés du point de vue économique. Hollande, Sarkozy et Royal même promotion, même professeur (probablement) en économie, même idées désuètes, même désastre. J’aimerais connaître le non de leur professeur incompétent: c’est une véritable honte que ce type enseigne dans un établissement français.

    Je vote Alain Dumait comme président.

    N’oubliez pas… il est encore temps de poser candidature. Une candidature surprise de votre part bouleverserait la politique française et votre élection transformerait la France en un paradis de prospérité.

    A moins que la prise de conscience économique en France ne soit encore à l´âge de pierre…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)