Burqa et niqab : autant en emporte le voile

Posté le novembre 16, 2009, 12:00
9 mins

Faute d’avoir su réagir lorsque les islamistes ont voulu imposer le tchador, nos responsables politiques doivent affronter aujourd’hui une menace plus grave : la multiplication du port de la burqa.

L’on reparle aujourd’hui d’un phénomène qui est né en 1988 et s’est banalisé au fil du temps pour apparaître désormais comme une situation naturelle dans la société française.

A l’époque, hormis quelques journaux nationalistes, nul ne s’était soucié du signe très fort que nous adressaient, par-delà le voile porté par des gamines innocentes et manipulées, les intégristes musulmans. Pourtant, l’avertissement lancé le 10 septembre 1986 dans le journal « Le Matin » par Hussein Moussavi, premier ministre de l’Iran et chef de la branche dure des Hezbollah, était lourd de menace : « La France, c’est sûr, deviendra une République islamique ! »

Qui s’en souciait alors ? Les gouvernements, de gauche comme de droite, poursuivaient leur politique d’immigration, négligeant le fait que les « nouveaux arrivants » importaient également leur religion. Pour favoriser l’intégration des musulmans, on leur abandonna des espaces publics pour leurs prières, on leur construisit des mosquées, on octroya aux enfants des repas spécifiques dans les cantines. Les différents ministres de l’Intérieur, dont Nicolas Sarkozy, créèrent, puis développèrent un « Conseil français du culte musulman », espérant promouvoir ce cercle carré qu’ils appellent « islam des Lumières », en oubliant que la seule « lumière » que les musulmans reconnaissent est celle du Coran.

Pour avoir fait preuve d’une excessive tolérance, le conflit ressurgit 21 ans plus tard, plus menaçant… car il ne s’agit plus du tchador, mais de la burqa et du niqab, ces longs voiles noirs qui ne laissent apparaître que les yeux.

Les femmes deviennent salafistes comme on entre dans une secte

Face à cette nouvelle situation et aux prises de position de nombreux élus locaux, 58 députés, soit 10% des élus de l’Assemblée Nationale, ont réclamé, à l’initiative du député-maire communiste (ça ne s’invente pas) de Vénissieux, André Gérin, la création d’une commission d’enquête sur le port de ces voiles. Elle aurait vocation à mesurer l’ampleur du phénomène avant de proposer éventuellement l’adoption d’une mesure d’interdiction. Les incendiaires de la classe politique veulent ainsi devenir pompiers ! (1)

Après 25 ans de règne sur Vénissieux, et avant de passer la main, le 27 juin 2009, à sa collègue communiste Michèle Picard, André Gérin a voulu alerter la République sur « l’intégrisme qui gangrène sa ville, et bien d’autres régions de France » (2). « La burqa, dit-il, est la pointe de l’iceberg. Dans certains quartiers, toutes les relations entre hommes et femmes sont sous surveillance. L’islamisme nous menace réellement ».

Car, à « Vénissieux la rebelle », symbole des « villes chaudes de banlieues », « le pays de la burqa » comme l’appellent les Musulmans, où plus de la moitié de la population est d’origine étrangère et principalement maghrébine, l’islam est la première religion et la pression religieuse s’accroît de jour en jour. Si certaines femmes souffrent du voile qui les ensevelit de la tête au pied, « la majorité a volontairement adopté cette tenue », affirme Bernard Godard, ancien du Bureau des cultes au ministère de l’Intérieur. « Beaucoup ont la nationalité française et l’on compte pas mal de converties dans leurs rangs. Elles deviennent salafistes comme on entre dans une secte. »

Ils crachent sur les "infidèles" mais profitent des avantages sociaux

Partout en France, le nombre de femmes « ninja » suit une courbe ascendante, selon l’imam de Guyancourt (Yvelynes), Abdelali Mamoun, qui prévient : « Il faut apporter une réponse religieuse à ces dérives. Même si ces salafistes (tenants d’un islam radical, ndlr) ne sont pas djihadistes, ils haïssent l’Occident, ils crachent sur les koufars, "les infidèles", mais profitent de tous les avantages sociaux de la France en refusant de s’installer sur une terre musulmane comme le veut pourtant leur doctrine. Leur duplicité nuit aux Français de confession musulmane. » Et cet avis est partagé par de nombreux Musulmans de France qui n’hésitent pas à s’élever contre ces « Belphégor » d’un nouveau genre.

Cette affaire de la burqa et du niqab met en lumière les contradictions entre les sectaires de la laïcité et les idéologues des droits de l’homme. Il faut rappeler que nos aïeux ont construit ce pays sur des principes chrétiens et cela devrait être enseigné dans les écoles. Si ces valeurs millénaires offusquent les intégristes islamistes, et s’ils injurient notre drapeau et notre hymne national… alors, qu’ils partent !

José Castano

  1. Le 18 décembre 2008, Nicolas Sarkozy déclarait à l’Ecole Polytechnique : « L’universalité de la France est basée sur le métissage »

  2. Le Figaro – 1er Juillet 2009

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

22 réponses à l'article : Burqa et niqab : autant en emporte le voile

  1. Anonyme

    10/12/2009

    Toujours ce même disque rayé,lassant à force. Si vous êtes heuresue en vivant comme une ombre, grand bien vous fasse mais évitez ne nous claironner tous les jours, vous ne convaincrez que vous.

    Répondre
  2. Anonyme

    25/11/2009

    salam. ben quoi, en quoi ça vous dérange si je porte un jour le niqab? le porter ne m’empèchera pas de continuer à être française; arrêter s’il vous plait de penser que seules les femmes non françaises le porte. pour qui prenez vous les femmes pour être persuader qu’on ne peut pas librement choisir le voile intégrale? pour des gens incapable de prendre une décision peut-être? et qui là dévalorise les femmes? ben c vous, vous qui pensez qu’on ne choisi pas le niqab ou la burqa!

    Répondre
  3. Anonyme

    21/11/2009
    Musulmans noirs pratiquant  la ‘chasse aux blanc’ à Paris la semaine dernière !
    Les sacs à patates des salafistes sont un tout petit problème à coté de cette guerre qui est  désormais dans nos villes !
    Il est plus qu’urgent de mettre en pratique les principes du premier verset de la Marseillaise :
    Aux armes citoyens etc….

    Répondre
  4. Strogof

    19/11/2009

    Pire que les voiles et autres hallal, les mahométans salafistes -veulent grâce à la complicité du gouvernement imposer la finance islamique. Cela est le début de la fin. Vraiment. Il ne nous reste à conseiller à nos enfants de partir loin, très loin.
    Une mise au point, ou plutôt deux: les insoumis ce sont ceux qui n’acceptent en aucun cas leur doctrine matérialiste (il faut être un peu niais pour penser que cette doctrine mahométane à quelque chose à voir avec le divin) d’oppression et de pillage. L’autre mise au point, est la suivante: il est tout à fait normal qu’ils percevoient toutes les aides possibles et imaginables, puisque c’est le tribut que le Dhimmis leur doivent . Ceci en attendant de leur prendre tout le reste. Regardez ce qu’ils font en Iraque, Gaza, Pakistan et j’en passe.

    Répondre
  5. Raybaut

    19/11/2009

    Profitons de nos libertés car elles sont peut être amenées à disparaître. Lire « Les corps indécents  » Editions Edilivre Paris http://www.edilivre.com ou « La Force de la Raison » d’Oriana Fallaci éditions du Rocher. Il y a de quoi se faire du souci.

    Répondre
  6. Gérard Alloin

    19/11/2009

    complètement d’accord avec alf007.

    Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, qui le nez dedans ose encore dire: non, ça n’en est pas !

    L’incurie de nos dirigeants nous a déjà fait dépasser, depuis longtemps, le point de non-retour.

    Répondre
  7. JP JEUNET

    19/11/2009

    Par inconscience, par médiocrité, par bêtise, sans doute aussi beaucoup par manque de courage, par de petits renoncements quotidiens nous laissons tranquillement notre pays glisser vers le pire. Ce n’et pas vrai seulement de l’intégrisme musulman mais aussi de la gestion des finances publiques, de la fonction publique et de tout ces dossiers brûlants que le pouvoir connait mais dont il préfère cacher la réalité, pour ne pas avoir à tenir des discours impopulaires et prendre des décisions qu’ils ont peur de n’être pas acceptées par les français. On se demande si les dirigeants ne sont pas plus médiocres que le peuple.

     

    Répondre
  8. Ster

    19/11/2009

    J’arrive au terme de ma vie et, tout comme le général Bruno Bigeard, bon Lorrain comme moi-même, je ne reconnais plus mon pays.

    Faut-il qu’il soit tombé bien bas sous le nespotisme marxisme qui prévaut encore en France, surtout dans les milieux populaires manipulés par une presse écrite et télévisée, digne de Staline. Je crains fort qu’avec la mise en place imminente du traité de Lisbonne, cela ne soit pire encore. Pauvres idiots qui s’imaginent que tout cela, burqua, interdiction des signes religieux catholiques dans des pays dont c’est l’essence même, etc. ne sont qu’insignifiances. Prenez donc le temps de lire le coran, traduit intégralement en bon Français, qui incite au mensonge, à la violence, au meurtre envers "les incroyants", "les infidèles", vendu librement dans le pays et vous comprendrez, ignares que vous êtes, que l’islam est en train de conquèrir l’Europe en sapant ses fondements même.

    Lorsque la langue française ne sera plus tolérée en France et que la mosquée Notre Dame de Paris deviendra une réalité, ne venez pas pleurer sur votre malheureux sort, celui de vos enfants, celui de vos petits-enfants. Je ne serai plus là pour le voir, mais je vous plains car vous êtes totalement ignorant de ce qu’est l’islam.

    Répondre
  9. bernard

    18/11/2009

    Je suis tout à fait d’accord avec l’auteur de l’article et avec le deputé communiste . D’adord le voile, puis le tchador, maintenenant  la burqa et enfin le niqab,.. Comme au Soudan l’interdiction du soutien gorge sera aussi interdit. De concessions en concessions, c’est ainsi qu’ils grignotent! Pour le moment quelques femmes , bientot toutes les femmes.  . En Angleterre il y a , désormais, un deputé musulman au parlement; rien de choquant….jusqu’à ….ce que je prenne connaissance de cette vidéo :

    http://fr.novopress.info/26977/le-parlement-anglais-deviendra-completement-musulman-shahid-malik-ministre-britannique/

    Et maintenant je me dis… il est temps de soutenir les quelques deputés qui voudraient réagir. Il s’agit bien d’une stratégie mondiale!

    Répondre
  10. Anonyme

    18/11/2009

    A Richard et aux autres bobos:

    J’ai récemment été à Gennevilliers. En à peine 1h, rien qu en me baladant autour du Carrefour, j’ai vu la moitié du chiffre officiel de "voiles intégraux".

    Je vous laisse le loisir d’intérpreter ceci comme il vous chante.

     

    Attention, si les musulmans parviennent à inmposer leur loi en France, bientôt vos femmes devront porter le voile intégral…

    Répondre
  11. fradet

    18/11/2009

    à Carole…

    voilà exactement le propos que l’on entendait naguère (30 ans) quand on a lancé le regroupement familial. Cela procède ou d’une grande ingénuité ou d’une grande ignorance ou d’une grande lâcheté face à une religion qui avance pas à pas mais jamais ne recule jamais car elle sait qu’il y a plein  de Carole dans ce pays qui ignorent tpout de la progression géométrique voire exponentielle

    Répondre
  12. R. Ed.

    18/11/2009

    Je suis souvent désolé de voir que la touche "capitale" des claviers soit si souvent utilisée à mauvais escient.

    Un "  français  ", la " france " et un peu plus loin un " Musulman ". Alors que cela doit être l’inverse.

    Leur conférer la majuscule, qui est dans ce cas un titre de respect est une aberration.

    C’est pourtant facile, l’emploi de de la majuscule, il n’y a que deux possibilités, avec ou sans.

    Répondre
  13. alf007

    18/11/2009

    Les porteurs de burquas et autres insoumis des citées assassinent la france un peu plus chaque jour, a voir les réactions de certains on doit se poser des questions sur leur  QI.

    Répondre
  14. Jean Claude LAMBERT

    17/11/2009

    Les intégristes Musulman doivent être comparés aux Nazisme, au Communisme, ils ont décidé de nous conquérir. Chaque fois que l’on leur accorde un espace de liberté ils prennent cela pour de la faiblesse.
    Si nos policiers avaient un tant soit peu de liberté de mouvement et un appui sans faille de leur hiérarchie il suffirait de faire appliquer la loi et de demandé leur papier à tous ces belfégor. Pour ma part, je suis très heureux en province où je n’ai encore jamais rencontré ce genre de carnaval.

    Répondre
  15. LEPIAF

    17/11/2009

    Oui Richard, un jour " ça va péter" car les français sont des nuls en gestion, en  anticipations et même en orthographe !  En somme,  ce sont des cons!

    Répondre
  16. preulx

    17/11/2009

    @Richard

    Je ne sais où vous vivez, en tout cas pas dans le monde réel. Il ne s’agit pas que de burqa, partie émergée de l’iceberg : il s’agit de tout ce que nous cédons petit à petit aux musulmans, qui exigent toujours plus, au détriment de la paix sociale et des valeurs qui sont les nôtres.

    Sans compter l’extrême tolérance de nos gouvernants face aux actes d’insurrection permanents : match Algérie-Egype -> émeutes à Marseille ou Lyon, distribution avortée d’argent -> émeutes en plein Paris, et la liste est longue…

    Ceci finira en guerre civile.

     

    Répondre
  17. bouana

    17/11/2009

    meme s’il n’y avait que deux voilées seulement le danger est le meme . l’invasition feutrée se poursuivant on arrive maintenant aux uniformes

    la situation est plus grave qu’en 1940 car alors l’ennemi avait un uniforme………………..

    Répondre
  18. carole

    17/11/2009

    il n’y a pas de burqa en France !

    Vous vous complaisez à employer ce terme qui renvoie uniquement au terrorisme ! La burqa est un vêtement imposé par les talibans et on ne le trouve qu’en Afghanistan !

    Finalement, à vouloir interdire à ces femmes qui porte le niqab (voile intégral) de pouvoir le faire, vous agissez comme ces talibans qui obligent les femmes à porter la burqa…

    Répondre
  19. carole

    17/11/2009

    il n’y a pas de burqa en France !

    Vous vous complaisez à employer ce terme qui renvoie uniquement au terrorisme ! La burqa est un vêtement imposé par les talibans et on ne le trouve qu’en Afghanistan !

    Finalement, à vouloir interdire à ces femmes qui porte le niqab (voile intégral) de pouvoir le faire, vous agissez comme ces talibans qui obligent les femmes à porter la burqa…

    Répondre
  20. R. Ed.

    17/11/2009

    En France, il n’y a pas que la pauvreté pécuniaire qui s’installe, mais aussi la pauvreté du language et surtout le respect de sa forme écrite.

    Laosi sava pt  

    Répondre
  21. Anonyme

    17/11/2009

    je suis tout a fais d accord avec richard ,surtout avec la phrase :"C’est quoi cette propagande, cette article est de la désinformation, n’importe quoi." mais liser aussi les articles de dominique dutilloy c est tres interressant.

    Répondre
  22. richard

    16/11/2009

    C’est quoi cette propagande, cette article est de la désinformation, n’importe quoi.
    En France on estime meme pas à 1000 le nombre de femme qui porte la burqa, de quoi parlez vous?
    Vous essayez de nous faire peur, en inventant des problèmes la ou il n’y ‘en a pas. Vous voulez faire diversion, pour que les gens se focalise sur un problème qui n’existe pas, et mettent de coté les vrais problème.
    Parlons plutot de la pauvreté qui s’installe en France, parlons des vrais problèmes, que les jeunes aujourd’hui n’arrive plus a trouvé un emploi stable, parlons des étudiants pauvre, parlons des retraités qui n’arrive plus a finir leur fin de moi, alors qu’ils ont travaillés toute leur vie, parlons un peu de tous cela, et laissons de coté les problèmes qui n’existe pas. Arretez de vous foutre de nous, parce qu’un jour sa va pété!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)