Chirac dans la Bérézina

Posté le novembre 27, 2005, 12:00
7 mins

Il existe un petit animal dont j’ai oublié le nom (un rongeur, je crois), qui n’a pas conscience de la troisième dimension. Il se déplace normalement dans la largeur et la longueur, mais ne connaît pas la hauteur. Si on le place dans un large cerceau posé à terre, il tournera en rond jusqu’à épuisement, mais ne pensera jamais à élever son museau au-dessus de la barrière pour tenter de la franchir. Et bien qu’il n’y ait aucun obstacle au-dessus de lui, il se sentira aussi complètement enfermé que s’il était dans une cage hermétiquement close. C’est à lui que je pensais en écoutant le discours de Jacques Chirac du 14 novembre. En matière d’immigration, notre Président ne connaît, lui aussi, que deux dimensions : l’intégration et la discrimination. Il tourne en rond inlassablement dans ce cercle fermé, totalement incapable de lever les yeux vers la simple réalité. Et toute la classe politique tourne avec lui, comme un troupeau de zombies aux cerveaux bien lavés, enchaînés mentalement à l’idéologie dominante, à cette utopie dogmatisée qui prétend que tous les hommes sont semblables et aptes à tout, pour peu qu’on leur offre « l’égalité des chances ». Et, certes, il faut offrir à chacun l’égalité des droits et l’égalité des chances, mais il est exclu que cela produise automatiquement l’égalité des efforts, l’égalité des courages ou l’égalité des mérites, et encore moins la similarité des tempéraments et des caractères.
Jacques Chirac et ses valets fustigent la « discrimination ». Mais la discrimination, c’est la vie ! La vie discrimine sans cesse, en toute occasion, et c’est précisément cette discrimination biologique, que l’on appelle aussi sélection naturelle, qui est le moteur de l’évolution et du progrès véritable. Quant à la discrimination ethnique, qui est principalement visée par le Président, elle est INÉVITABLE, en vertu du principe bien connu « qui se ressemble s’assemble », lequel implique son corollaire : « qui ne se ressemble pas se désassemble ». Ce n’est ni du racisme ni de la xénophobie. D’ailleurs ce n’est pas une doctrine : c’est un fait ! Et comme chacun sait, les faits sont têtus. Hélas, les imbéciles le sont aussi. Mais ce sont toujours les faits qui vaincront les imbéciles, et plus les imbéciles refuseront de voir les faits et mieux les faits les écraseront, tôt ou tard.
Les Européens, les Africains et les Arabes sont différents. Parce qu’ils ont suivi durant des siècles des évolutions différentes à des rythmes différents et sous des climats différents. Il en résulte qu’un blondinet dans la forêt tropicale est aussi incongru qu’un crépu dans les glaces nordiques. Bien entendu, ils ont l’un et l’autre le droit d’y aller voir. Ils ont également le droit d’y travailler, tant que le pays qui les accueille peut leur offrir un emploi ou s’ils peuvent y créer eux-mêmes une entreprise viable. Si ce n’est pas le cas, ils n’ont plus qu’à retourner d’où ils viennent, et c’est du reste leur intérêt, car leur santé et celle de leurs descendants risquent fort de se détériorer, s’ils vivent dans un climat trop différent de celui de leurs ancêtres. Par exemple : Un pâle rouquin au soleil du Sénégal est sérieusement menacé du cancer de la peau, par suite du déficit de celle-ci en production de mélanine préservatrice des rayons UV, tandis qu’un Noir en Irlande nuageuse risque la décalcification et l’ostéoporose pour la raison inverse : excès de pigmentation freinant la production solaire de vitamine D, fixatrice du calcium, avec danger de rachitisme aux deuxième et troisième générations. Toutefois, ce sont là des réalités concrètes superbement ignorées par Jacques Chirac et autres fanatiques de l’intégration, à moins qu’ils fassent seulement semblant de les ignorer, ce qui serait encore plus grave.
Dans une population relativement homogène, l’intégration d’éléments allogènes ne peut se réaliser par décret. Si les différences physiques, psychologiques et culturelles sont trop importantes, il y aura nécessairement inadaptation des immigrés et de leurs enfants et phénomène de rejet instinctif de la population d’accueil, a fortiori s’il y a pénurie d’emplois. S’imaginer que l’on puisse surmonter ces obstacles naturels à force de propagande, de pseudo éducation et d’intoxication médiatique est une attitude dramatiquement irréaliste, accumulatrice de tensions grosses de catastrophes. La flambée des banlieues n’a été qu’un signal d’alarme. S’il n’est pas compris, la nation française se dirigera tout droit vers une épouvantable guerre civile, inexorablement suivie d’une dictature fascisante et isolationniste qui fera de notre pays l’infirme de l’Europe.

68 réponses à l'article : Chirac dans la Bérézina

  1. sas

    11/02/2006

    A grepon le texan….combien d’américains seraient encore ou sont encore pour le modèle fédéral américain ???il y a eu référendum ????cela c’est-il passé comme pour le referendum français sur la constitution européene ??? QUID DE CES INTERROGATIONS…. sas

    Répondre
  2. TL

    25/12/2005

    grepon, votre expérience américaine vous amène à confondre constitution et nation. Personnellement j’avoue ne pas me formaliser sur la constitution de mon pays, du moment qu’il reste démocratique et d’économie libérale, mais la France m’inquiète plus actuellement… La France est en retard sur les états unis ? peut etre plutôt sur le Liban ?

    Répondre
  3. grepon le texan

    23/12/2005

    D’accord Alborg, mais attention a ce que vous dites quand vous parlez aux americains de nations « jeune ». Notre constitution est plus vieille que celle de la France, et de tout les autres pays du continent europeen, par un facteur de 2x jusqua 7x, suivant le pays. Nous sourions donc a entendre parler d’une immaturite ou jeunesse quelquonque des EUA par rapport aux etat-nations europeens. A propos, vous donnez combien d’annees de vie pour le…5ieme Republique?…vu le chemin que les choses prennent? A propos d’une difference d’homegeniety entres les EUA et l’Europe, voyons. Notre constitution a ete construit justamment a une epoque ou les divers etats americains etait tres diverses, culturellement, economiquement, et en matiere de religion. Les problemes auxquelles « Europe » fait face aujourdhui ressemblent beaucoup aux problemes resolus il y quelque 215 ans je crois sur le continent americain. Vrai il vous prendra des generations pour rattraper, mais c’est une chose plus souhaitable que de retomber encore une fois dans des tyrannies et saignees echelle industrielles. En ce qui concerne l’idee comme quoi, a la difference ou non des EUA, les nationalismes en Europe ont une importance qui prime et qui doivent continuer a primer en tout, d’accord si vous voulez. Ce fait, pour vous ineluctable, expliquerait les barbaries passees et a venir, mais CA NE LES EXCUSE PAS. A propos des traditions culturelles intouchables ancree dans l’histoire etc etc: En quoi le socialisme, machine a ecraser les libertes, doit etre garde a tout prix? Ca fait partie inseparable de la culture profonde/haute/vieille, ou bien es ce que c’est un peu independant finalement? Vu d’ici l’histoire europeen ressemble a des series de tyrannies etatiques ponctues en moyen tous les qq decennies par des saignees impressionnantes. Le chemin suggere par PL menerait a une saignee purificatrice a l’ancienne. Un autre possibilite plus heureux, serait de liberer les gens et les entreprise, ce qui resoudrait mechaniquement, par la loi de demande et offre, vos problemes avec vos immigrees..et vos impots..et vos retraites..et votre taux d’inactivite impressionant, liste non exhaustive. A PL, je vous attaque avec vos propres mots. Vous avancez des idees cons, sans subtilite. Je les souligne. Get used to it…..ou alternativement, n’ecrivez plus de conneries. Je preferait la deuxieme voie, mais bon.

    Répondre
  4. Mancney

    21/12/2005

    C’est vrai, pour les gens, brillants, surcultives, et Super Absolulement Sagace les pauvres et simples « explications » ne satisfont pas toujours, genre « Don’t state the obvious ». Alors, pour eux, et dans l’espoir vaniteux de recevoir leur pardon, je re-ecris differement mon precedent post: 1- Nous sommes envahi. 2- Il va falloir resister. Best, Mancney

    Répondre
  5. sas

    21/12/2005

    Les super arguments éculés et annonés niaisement d’antidémitisme,de racisme….n’ont AUCUN INTERET,il ne sert donc en rien de s’en défendre…puisque leurs buts inavoués sontsont le dillatoire et le changement de sujet pour ne pas à répondre des questions pertinentes soulevées et redondantes ces jours ci… sas le clarinetiste,philateliste et marionetiste…

    Répondre
  6. Mancney

    20/12/2005

    Merci Monsieur Alborg, d’avoir apprecie mon humour simpliste. Je voulais seulement approuver les mots de Pierre Lance, du moins dans cet article. Il se passe la meme chose, evidemment, avec le mot « discremination » qu’avec le mot « racisme ». Bien sur que la discremination fait partie de la vie, de Mother Nature; meme la Bible a son « peuple elu ». Qui va encore tenter de nier que l’Eskimo appartient a la banquise et le Touareg au desert? Et c’est parfait comme cela. Si vous voulez discutter avec un Touareg, ca passe par un Aller/Retour Niamey ou Agades, par par un ticket de metro pour St Michel! Seule une grande motivation, une grande force d’esprit peut attenuer la puissance de nos genes, et l’individu qui veut aller se planter ailleurs, devrait d’abord se deraciner. Et oui, il y a des risques individuels, et c’est difficile, et oui, c’est sujet a acceptation du peuple d’accueil, et oui, ce ne peut etre que sporadique car au dela d’un certain nombre, cela devient une invasion. Merci monsieur Lance pour tout ce bon sens. Sans doute est ce une recherche du bonheur, du non-malheur plutot, et un vouloir legitime a ce que les hommes vivent heureux, (au moins les Americains ont inscrit cela dans leur Constution) qui, paradoxalement, fait que « The World Turned Upside Down » . Peut etre la generosite et la grandeur d’ame de ces « rechercheurs » est-elle liee a une occultation du Monde reel. Il faut un reveur, pas un comptable, pour imaginer un monde meilleur (on ne se fache pas, certains comptables peuvent etre reveur); et le reveur, celui qui a cette chance d’entrevoir « autre chose », de sortir de son quotidien, d’avoir un ideal altruiste, n’est sans doute pas tres dispose a « integrer » la realite du Monde des Hommes, qui s’oppose si souvent a son desir de perfection et d’humanisme. Cette generosite et ce souhait de monde parfait se trouve plus particulierement repandu… chez nous-meme, a vingt ans. Avec toute la force de nos jeunes cellules pour appuyer nos idees trop simples et trop tranchees, avec toute cette incroyable pretention qui fait croire que, nous on va le faire ce perfect world, et qui sous entend que, les autres, avant, depuis dix mille ans, ils n’avaient rien compris. Je ne pense pas qu’il faille attendre soixante ans pour s’exprimer, mais je crois qu’il est bon, a vingt ans, de savoir que l’on manque terriblement de connaissances humaines, que la lecture de mille livres ne remplace pas vingt annees de vie, de contacts avec les hommes et de reflexion; et d’ailleurs, c’est tres bien comme ca…Ce n’est pas nouveau le « Si jeunesse savait… » mais, on le lui dit quand et comment a la jeunesse? L’ideal serait bien sur de toucher les deux bouts; le sommet de ses reves et le sol rugueux sur lequel on vit pour de vrai. Ca va prendre du temps, je veux dire ca necessite la somme des efforts de toutes les generations successives (pas besoin de rejeter le boulot des mecs d’avant, hein? plutot les remercier un peu!), et comme n’on est pas egoiste, on veut etre sur de laisser du boulot aux generations suivantes. Non, on ne verra pas le bout. Ca va aussi necessiter de faire des trucs pas toujours comme on voudrait. Acceptons de n’etre que des hommes, ayons le courage de faire ce qui nous repugne. A moins d’un miracle, demain, il faudra sans doute encore tuer. Bonne journee. Mancney

    Répondre
  7. SAS

    20/12/2005

    A pierre lance…harmonie et fraternité….et pourquoi pas humanisme PIERROT…. SAS spécialiste es science maçonnerie.

    Répondre
  8. Alborg

    19/12/2005

    Cher MR.MANCNEY, J’applaudis des 2 mains à votre talentueuse et époustouflante démonstration, laquelle m’a fait également beaucoup rire car avec plein de passages qui relèvent d’une sorte de « théatre de l’Absurde »(les gens cultivés comprennent): quelle parfaite démonstration de tout le RIDICULE d’une époque, et quand donc les bien-pensants de tout poil vont-ils enfin s’en rendre compte ?? Nous vivons véritablement dans un monde qui marche sur la tête……. Cordialement vôtre Cher ami texan, Oui, vous êtes bien Américain et le prouvez de toutes les manières possibles….. Attention! Défense de mal interpréter ce que je viens de dire, car en réalité, ce n’est pas péjoratif du tout – et même au contraire. Néanmoins, je suis ici en total désaccord avec vous bien que je comprends et même que je RESSENS tout ce que vous cherchez à démontrer…(« So what ?? What the devil is he trying to tell me ?! ») Simply that : j’ai la plus grande admiration pour le melting-pot américain, je l’ai souvent dit ici, et c’est pas demain la veille que je vais changer d’avis…. Mais ce multi-racialisme et/ou ce multi-culturalisme convient SEULEMENT pour de jeunes nations(comme la vôtre), et encore, pas n’importe lesquelles ! Car cette option (Multi-multi…etc) ne sera bénéfique que si cela correspond bien à la SITUATION historique, économique, politique, culturelle et religieuse du pays d’acceuil ! Autrement dit si votre pays est pour ainsi dire ESSENTIELLEMENT, je devrais même dire CONSUBSTANTIELLEMENT une terre d’immigration ! Comme le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande…. et bien sûr les USA ! Je pense que dans toutes ces « terres d’immigration », même les structures mentales des gens sont légèrement différentes que celles d’autres pays…Et de nouveau il en est de ce problème comme de tous les autres problèmes, car contrairement à un certain égalitarisme décidément maladif, de même que les individus et les cultures ne sont pas égaux entr’eux, de même NOS PAYS NE SONT PAS EGAUX FACE A L’IMMIGRATION ! Là aussi, il faudrait remettre un peu d’ordre « dans la baraque », parceque là aussi l’idéologie égalitaire/humanitaire, CA NE MARCHE PAS ! ………….. Les Européens m’agacent souvent au plus haut point lorsqu’ils cherchent à réduire toutes les dimensions qu’ils sont incapables de comprendre chez les Américains, mais l’inverse existe JUST AS MUCH !! Mefiez-vous donc de ne pas trop projeter vos principes moraux -fort honorables par ailleurs- sur une réalité EUROPEENNE qui est, au noble sens du terme, une terre de tradition et de haute culture, mais aussi une BABEL aux multiples langues et particularités, donc des territoires extrêmement compliqués dans leur histoire, leur géographie, et donc des nations qui sont plus fragiles au niveau de leurs différentes IDENTITES. Cette Europe n’est donc rien d’autre qu’un patchwork des plus délicats et il conviendrait, pour nos dirigeants(et aussi nos médias déchaînés) de gérer cette question de l' »immigration » avec LA PLUS GRANDE PRUDENCE ! Or, que voit-on ? Est-ce,sont-ce,une, des « IMMIGRATION(S) » tout cela ?? BIEN SUR QUE NON, c’est une INVASION PURE ET SIMPLE, c’est tellement l’évidence qu’il en devient totalement dérisoire de chercher à le démontrer, et je continuerai jusqu’au bout d’accuser nos « dirigeants » »Européens »(!)(flanqués de leurs complices préférés les media), soit d’IRRESPONSABILITE CRIMINELLE, soit de HAUTE TRAHISON de la nation Européenne toute entière – ce qui revient exactement au même ! Le reste est littérature. Cordialement Alborg

    Répondre
  9. grandpas

    19/12/2005

    Cher Monsieur Lance On est toujours le con d’un autre,et si l’on voulait eliminer tous ces personnages,le monde serait bien vide.

    Répondre
  10. Pierre LANCE

    19/12/2005

    Je suis toujours étonné par certains commentaires des colleurs d’étiquettes qui ne réfléchissent pas une minute à ce qu’ils lisent. Je précise donc que je ne suis ni raciste ni xénophobe et que ce que je souhaite pour le peuple françaçs auquel j’appartiens, c’est-à-dire l’harmonie et la fraternité, je le souhaite à tous les peuples de la Terre sans exception. Je considère l’immigration systématique et massive comme une calamité tout aussi dommageable au peuple migrant qu’au peuple envahi et je condamne l’immigration pour les mêmes raisons qui m’ont fait condamner le colonialisme. Je serais d’ailleurs personnellement incapable de m’expatrier, malgre toutes les déceptions que mon pays m’inflige. Si je crois que les actes des jeunes immigrés qui brûlent les voitures sont intolérables et doivent être sévèrement punis, cela ne m’empêche pas de plaindre ces enfants déracinés et assis entre deux chaises, voués à la délinquance et à la violence parce que leurs parents n’ont pas su prévoir ce qu’il adviendrait de leurs enfants dans un pays étranger dont ils seraient incapables d’assimiler la culture et les moeurs. Quant à grepon le texan, il commence vraiment à me fatiguer par son incapacité quasi pathologique à comprendre le moindre mot de ce qu’il lit et à vaticiner à tort et à travers. Pour se donner raison à tout prix, il se livre à des interprétations et à des extrapolations qui tournent au procès d’intention et n’ont pas le moindre rapport avec ce que j’écris. Je reste néanmoins favorable à la plus totale liberté d’expression de tout un chacun, y compris des imbéciles, sinon, comment saurions-nous qu’ils le sont ? Je dois avouer cependant qu’il existe une race que je ne peux pas souffrir : c’est celle des cons. Et force est de constater qu’il y en a de toutes les couleurs…

    Répondre
  11. Mancney

    18/12/2005

    Vous disiez « raciste » ? Voici une petite histoire pour vous faire sourire; elle est authentique. Centre Commercial Les Ulis, region Parisienne, été 2000. « Rachid, vous devriez enlever votre voiture de cette place de parking, elle est reservée aux handicapés. » « Rien a fout’ des zandicapés, et pis rigarde, ti vois bien, y’a pas d’places ailleurs » « Ok Rachid, il faut déplacer votre voiture. Réservée handicapés, mon vieux, c’est serieux » « Toi, arrete, arrete tot’d’souite, attention, tu es raciste, raciste.. » Voila, voila exactement comment est utilisé le mot « Raciste » et, please, ne me dites pas que vous ne l’avez pas observé. Je crois qu’il nous faudra un jour réaliser que ce mot n’a plus aucun sens, qu’il est utilisé pour culpabiliser les Francais de souche, et que ca marche tres bien. C’est quand meme formidable: Si l’on vous traite de c… , vous n’allez quand meme pas le croire, n’est ce pas? mais Raciste, oui? Mais d’ou vient cette culpabilité déplacée? Bon, je connais le complexe de culpabilité chez les nanas et j’avoue que parfois ca me fait bien marrer de les voir se mortifier pour quelques pécadilles. On se demanderait meme si elles ne culpabilisent pas en realité pour quelque péché réel et caché, if you see what I mean. Il nous faudra bien un jour realiser que le mot « Raciste » a été vidé de son sens, et est employé tres efficacement comme arme verbale par de petits malins. Je n’ai pas ouvert mon Robert, mais je crois que le Racisme contient une notion tres negative, de superiorité et/ou d’hostilité, n’est ce pas? Genre ; « Les Martiens sont tous des c…s » , c’est raciste, ou bien , je vais demolir ce mec parcequ’il est Martien », c’est raciste aussi. C’est bien ca? Bon, « les Martiens n’ont pas la meme couleur de peau que les non-Martien ». Ce n’est pas raciste, ca, c’est factuel, non? si? non? si? Et bien non, ce n’est pas raciste du tout. C’est un constat exact de differences, et rien d’autre. Eventuellement, c’est ausi la vérité. Les differences, c’est notre richesse a tous. c’est notre diversité humaine, c’est la tulipe qui n’est pas une rose, c’est le Kalahari qui n’est pas le Groenland. Ce serait dramatique si nous avions tous sur terre, la meme couleur, si nous n’avions pas ces differences. Vous voyez ca d’ici, la meme gueule a Vladivostok et a Brazzaville, a Sydney et a Abu Dhabi…Ca, ca serait l’enfer… Les differences existent chez les hommes, c’est parfait comme ca, et l’on espere bien que ca va continuer. (On ne metisse pas trop, hein, un peu mais pas trop…on n’exagere pas la dessus, on fait dans l’équilibré, le raisonnable, sans ca, a terme, on termine tous gris. ) Et bien justement, le vrai Racisme, c’est le rejet de ces différences, le vrai Racisme, c’est de vouloir absolument, et avec l’aide de la sacro-sainte équation égalitaire, (celle la aussi, elle marche bien et elle en aura fait des idiots) , le Racisme c’est de vouloir annuler toutes les differences, transformer l’homme en une race unique…Je ne vois pas de plus grave danger pour les hommes de demain. What next? La culture unique? Couscous et Nique ta mere pour six milliards de Terriens? Sortons de cette paranoia, arretons le ridicule, cessons de nous infliger des reproches totalement faux, si nous sommes respectables, faisons nous respecter et balancons une claque ou plutot faisons un proces (penser aux temoins) au prochain qui nous insulte, qui nous met dans le meme sac que ce cher Adolphe … Raciste, moi, nous? Non, mais ca va pas, non? Bien amicalement. Mancney

    Répondre
  12. grepon le texan

    18/12/2005

    Alborg, je ne fait que constater que Pierre LANCE avance tres clairement sa position comme quoi les humains, par leur race ou ethnie, sont inadaptes a vivre aillieurs que la ou leur race ou ethnie est fait pour vivre. Ce n’est nullement nuance ce qu’avance Pierre LANCE. Ce determinisme base sur race ou ethnie est d’abord tres con car constamment fausse (aux EUA pour exemple), mais aussi a vomir car c’est une version light des arguments politique pour l’apartheid generalise et discriminations musclees, souvent executer par l’etat a grande echelle, comme nous avons deja vu dans l’histoire europeen recent. Quand PL ecrit que la discrimination chez les humains est inevitable, je suis d’accord et je lui felicite pour oser le dire. Ca va d’aillieurs tres bien avec la nouvelle ligne « anti-bourrage de crane. » Je lui felicite d’avoir avance aussi que quand il y a penurie d’emplois, les populations minoritaire/etrangers en souffrent tout naturellment plus que les authochones. Mais il me semble toujours que PL, a la difference de moi ou toute personne quelque peu libertaire ou libertairienne, prend un haut taux de chomage comme un donne ineluctable, ce qui ne laisse aucune sortie heureuse pour les, erm, inadaptes, que de les encourage a redemenager chez eux, la ou ils sont faits pour vivre. PL est assez explicite sur ce registre, et ne differe pas enormement avec un Le Pen, au passage quant la meillieur adequation des minorites francais avec leur pays d’origine. Une autre solution, jamais avance par PL depuis que lise ce journal, c’est tout betement plus de liberte, moins de gouvernement. Un etat de laissez-faire. Comment ca fonctionne? Le boites americaines n’ont pas commence a adjuster leur « corporate culture » par maintes trainings etc que du fait d’une menace de proces ou reglementations federale(quoique, ca faisait malheursement partie de leur calculs). Ils l’ont fait aussi et SURTOUT car ils avaient et ils ont toujours besoin de pouvoir recruter dans toutes le populations, les taux de chomage et conditions du marche du travail etant ce qu’ils sont dans un system liberale. Alors les lieux de travail americaines sont tres friendly au minorites raciales, ethnique, sexuelles et tutti frutti. Un bureau quelquonque a Dallas ou Atlanta ou est tres « diverse » du simple fait que les boites ont besoin de main d’oevre. Ainsi, les minorites s’integre rapidement a cette civilisation, du fait de pouvoir participer pleinement. Etat a contraster avec la France, ou il semble une bonne idee a certains que les inadaptes le restera pour toujours, donc autant pense a les encourage a retrouver leurs pays d’origine.

    Répondre
  13. Alborg

    17/12/2005

    GREPON, Expliquez-moi ce mystère : je suis au plus profond de moi et depuis TOUJOURS (j’ai pas attendu le MRAP ou autre AMNESTY) A N T I – R A C I S T E ! ! (OK ? vous avez bien lu ?? J’aurais des dizaines de preuves à fournir, prises dans mon existence réelle et vécue, où j’ai plus d’une fois PAYE DE MA PERSONNE mais ce n’est pas le sujet )…. Je répète donc pour vous, GREPON : je suis anti-raciste, et pourtant les organisations « pacifistes » et/ou « anti-racistes » me font GERBER ! Comment cela est-il possible, d’après vous ?? -(1er mystère) Etant donc anti-raciste (sans guiellemets!), non seulement les propos de Pierre LANCE ne me font PAS « vomir »(ou gerber), mais en plus je les approuve totalement !! – (2nd mystère) Cela devrait normalement vous troubler au plus haut point, ce que je vous dis… Mais êtes-vous seulement capable d’être troublé ? Etes-vous seulement capable de lire et de comprendre la vraie signification de textes comme le mien ou (a fortiori) ceux de Pierre LANCE ? Vos commentaires prouvent que vous n’avez rien compris à l’ESPRIT de ce texte, et que vous vous êtes juste braqué sur les quelques MOTS sur lesquels on vous a habitué à vous braquer, all right ?? A propos, si vous êtes réellement TEXAN vous avez bien sûr de très grosses excuses (contrairement à d’autres) pour ne pas saisir toutes les nuances du Français, je comprends parfaitement…. Dans ce cas je pourrais éventuellement vous aider, pratiquant la langue de Shakespeare depuis fort longtemps….. Cordialement Alborg

    Répondre
  14. grepon le texan

    14/12/2005

    A Alborg a propos de Michel Rose: Le determinisme raciale ou ethnique declare comme fait naturelle par Pierre LANCE, est effectivement a vomir, pour ceux qui sont au courant de l’histoire des genocides. Une enquete sur cette position basee sur des methodes scientifiques ne pourait pas ignorer l’adaptabilite etonnant(parmi tous les animaux connu) de l’homme, a s’adapter a son environment. Pierre LANCE a meme mis en avance sur les pages de les4verites la couleur de la peau comme argument comme quoi certaines personnes seraient evidemment mieux aillieurs sur la planete, la ou il y a plus de soleil. Faudrait donc exporter une grosse pourcentage des francais qui ont, je sais pas, des allergies aux flora et fauna francais, n’esce pas? Au fait, eux, ils prennent pillules ou autres precautions divers pour s’adapter au pays de leurs aieux. Les trop bruns dont se plaint Pierre LANCE peuvent frequenter des salons de tanning ou acheter qq lampes UV approprie, et ou prendre des vitamines D tres peu chers. Le plus gros probleme d’adaptation des etrangers en France est moins leur capacite d’adaptation que le refus par les francais qu’une adaptation suffisante soit meme possible. Un probleme secondaire est le manque de liberte economique, le dead hand, qui garantie un taux haut de chomage permanant. Bref, je suis d’accord que pas mal des positions prises ici sont a vomir, a commencer avec celles de Pierre Lance. Bonne chance.

    Répondre
  15. sas

    14/12/2005

    a rose,tu fais erreur cher ami ;JMLEPEN c’est pas 17 mais bien 25% qu’il fait et fera encore….envisages tu le suicide ??? sas fournisseur de corde en tout genre…

    Répondre
  16. Alborg

    13/12/2005

    A MICHEL ROSE (Brièvement, car je n’ai pas envie de m’étendre, ressentant toujours cette même sorte de fatigue….visàvis de ceux qui n’ont pas compris le film…) Si vous avez « envie de vomir » après cet article de PL, ne vous inquiétez donc pas : c’est juste un petit symptôme passager d' »ESTRANGEMENT », comme disent les Américains, dû principalement au fait que vous êtes encore assez « puceau » sur le plan intellectuel, et donc des vérités contraires à tout ce qu’on vous a enseigné jusqu’à récemment vous donnent le tournis -donc la « nausée »! C’est naturel! Encore quelques années de patience, et je suis sûr de vous voir rappliquer dare-dare vers ceux-là même qui ….etc ! Cordialement.

    Répondre
  17. grandpas

    13/12/2005

    Pour monsieur Rose Si nos discours ne vous plaisent pas ,lisez ceux de l’ami tizi,il est vrai qu’ils sont plus en rapport avec votre mode de pensée.

    Répondre
  18. michel rose

    12/12/2005

    Je n’ai lu depuis longtemps aucun discours qui me donne autant envie de vomir que celui-ci. Nous sommes en 2005, et les racistes de tout poil ont encore toute leur verve. A lire ces lignes je ne m’étonne plus qu’un Le Pen obtienne plus de 17% à l’élection présidentielle. Ce discours est proprement dégueulasse et je pense que ceux que vous décrivez comme différents à cause de leur couleur de peau ont plus leur place en France que vous autres nazis en puissance.

    Répondre
  19. Florent

    12/12/2005

    C’est hélas bien vrai, après Louis XIV, Pétain, Napoléon, qui sera le suivant? Probablement de Gaulle. Son « Colombé Les Deux Mosqués » ne plaisant sûrement pas aux nouveaux censeurs néo orwelliens, il a toutes les chances de passer à la casserole. En même temps, ce peut être une chance: ce sera peut être le choc nécessaire pour les sortir de leur torpeur et les faire monter au créneau. Et revaloriser leur profession qui en bien besoin.

    Répondre
  20. sas

    12/12/2005

    a sembourg…tu as raison notre machine politico/administrative incapable de se réformer et de s’autocontrôler…évident, d’où les instances de contrôle (sous auto-contrôle aussi et contraire à toutes démocraties sérieuses et durables)exemple:ordre des avocat:un avocat;ordre des médecins ;un medecin;la police des police;des flics;le conseil superieur de la magistrature;un droit commun super menteur…. IL N Y A DONC RIEN A ATTENDRE DE L INTERIEUR…c’est la différence fondamentale entre nos pseudo démocratie olygarchiques mafieuses et LA DEMOCRATIE HELLENISTIQUE….Les maîtres à penser et chercheurs de france en NAVARRE n’en sont pas encore là…patience, et en attendant donnons des leçons au tiers monde et en IRAK; sas

    Répondre
  21. grandpas

    11/12/2005

    Quelles célébrations,nos gouvernants ont eu peur d’une bande d’excités iconoclastes. Il aurait fallu aller en Tchéquie,pour la plus grande reconstitution historique des guerres napoléoniennes et trés peu de français parmis eux. Si vous voulez trouver d’excellents livres sur les armées napoléoniennes les éditions Osprey editent de trés beaux fascicules malheureusement en langue anglaise,la peste djihadique avaitn raison,nous assassinons nos grandes gloires une deuxiéme mise à mort. Honte à ces gens de peu d’honneur.

    Répondre
  22. Florent

    10/12/2005

    OK, granpas, autant pour moi, je croyais que vous faisiez allusion aux célébrations d’Austerlitz. Cependant, Kolwezi et tempête du désert, c’étaient un peu des promenandes vu l’état des armées zairoises et irakiennes, plus douées pour génocider leurs propres peuples respectifs que pour se battre. Cela n’enlève cependant pas de mérite à nos troupes. Au fait, pourquoi ne les utilise-t-on plus. A SAS: hélas bien vrai, et pas que ça.

    Répondre
  23. sas

    08/12/2005

    …honneur??? LE FRANCE EST EN RUPTURE DE STOCKS DEPUIS UN MOMENT DEJA… SAS

    Répondre
  24. grandpas

    07/12/2005

    Monsieur Lance parle de Bérézina et non d’Austerlitz dans son titre sauf mauvaise lecture de ma part,cher Florent. Vous oubliez Kolwési et l’action de la légion pendant l’opération tempête du désert.

    Répondre
  25. Florent

    06/12/2005

    Austerlitz, une défaite? Vous devez confondre avec la Bérézina granpas. Du reste, Austerlitz reste à méditer: elle montre qu’un jour la France fut capable de se battre pour son honneur et son peuple. La dernière fois, c’était à Dien Bien phu. Depuis…

    Répondre
  26. grandpas

    06/12/2005

    Faites attention faire référence à Napoléon devient politiquement incorrect,vous serez pardonné par nos bien pansants car dans ce cas,il s’agit d’une défaite du petit corse qui malgré des conditions plus que déplorables réuusit l’exploit de faire passer la majorité de la grande armée quifait insolite avait dans ses rangs un grand nombre d’allemands.

    Répondre
  27. Philippe Landeux

    04/12/2005

    A grepon le texan Qu’est-ce qu’un salaire ? C’est, outre la contrepartie du travail, le moyen, pour un travailleur, d’accéder au marché, c’est-à-dire à la production des autres travailleurs ou de ses concitoyens. Un salaire, sous forme monétaire, est également permis par l’Etat, puisque c’est lui qui cautionne la monnaie. Et vous ne voyez pas en quoi la Société ( l’ensemble des citoyens ) ou l’Etat ( qui n’est pas la Société, mais sa représentation, son organe ) sont concernés ! Vous ne voyez pas en quoi le fait de travailler dans une entreprise qui met ses produits sur le marché de la Société, revient en fait à travailler pour la Société ! Vous ne voyez pas en quoi le fait que l’Etat, au nom de la Société, dote les entreprises d’un moyen de paiement avec lequel elle payent ( ou exploitent ) leurs employés, concerne la Société, fait du salaire un droit ( d’accéder au marché ), & du travail un devoir ( envers la Société, rempli dans le cadre de l’entreprise ) ! Je ne suis pas fondamentalement contre ce que vous dites, je suis pour le libéralisme, mais je ne peux pas vous suivre tant que vous ne prendrez pas en considération la dimension sociale du travail & du moyen d’échange. Vous parlez de la Liberté. Mais qu’est la Liberté elle-même sinon un Droit ? Or qu’est-ce qu’un Droit sinon une possibilité reconnue & garantie par la Société, c’est-à-dire l’ensemble des citoyens, possibilité qui doit par conséquent être reconnue & garantie à l’ensemble des citoyens, faisant que les citoyens sont égaux en droits ? C’est en travaillant que les citoyens ( du moins les travailleurs ) récoltent ou devraient récolter le principal droit qui est celui de profiter des bienfaits de la Société, condition pour jouir pleinement de la citoyenneté. Travailler sans être payé, c’est être esclave. Ne pas avoir d’argent, dans un système monétaire, c’est être exclu de fait de la société ou plutôt du système. Et vous voudriez que l’Etat, au nom de la Société, ferme les yeux sur le monde du travail & se sente en rien concerné par le sort de ses citoyens ? Vous n’avez pas compris le problème que je soulève. Je ne prône absolument pas un système capitalo-communiste ; je rejette le capitalo-libéralisme ( qui n’est pas le libéralisme au sens propre, mais un libéralisme biaisé par la monnaie ).

    Répondre
  28. Luc Sembour

    04/12/2005

    A Grepon le texan: sure you are right. Mais le centre du problème français et à un degré presque aussi grave, du problème européen, est que les structures d’administration et de commande de l’Europe et de la majorité des Etats Européens sont faites pour permettre l’existence de la « dead hand » qui planifie, régule, freine et détruit. Je pense que beaucoup de personnes, peut-être même une majorité de fonctionnaires et d’élus, pensent en fait comme vous (et moi) qu’ils sont effectivement eux-mêmes, des acteurs objectifs d’une main morte néfaste ou au mieux inutile. Cependant la capacité d’AUTO-CORRECTION d’un système tel que l’ensemble du complexe administrativo-politique qui existe en Europe, est NULLE. Sauf révolution chaude, jamais aucun organisme, aucune administation, aucune chambre, aucune strate inutile du pouvoir supra-national, national ou local, jamais personne ne se déclarera inutile et ne s’autodissoudra. L’Europe meurt debout, sous le poids de son organisation, fruit de nombreux siècles de stratifications successives.

    Répondre
  29. Jérôme

    04/12/2005

    Je rajouterai que notre cher président à préférer aller faire le « suceur » au Mali qu’aller assister à la reconstitution des 200ans de la bataille d’Austerlitz, bataille faisant, ELLE, partie de notre histoire! Aller dire des choses du genre « La France continura d’accepter des émmigrés », « La France soutien l’Afrique » à ce pays dont les 3/4 de la population a 25ans ou moins, preuve de son manque d’intelligence totale (on fait pas des gosses quand il n’y a plus de boulots!), tien du mensonge total et de ses intérêts personnels, car plus de la moitié des francais pensent tout le contraire! J’énnoncerai un autre constat: comment expliquez-vous que notre président mette quelques heures à condamner une tentative d’incendie d’une mosquée, berceau de la fénéantise et de l’envahisseur, alors qu’il n’a jamais condamner le incendies d’églises (qui je le rapel sont des lieux SAINTS, le contraire d’une mosquée quoi, et qui font parti du patrimoine de la France ELLES!) et a mis une semaine et quelque à réagir pitoyablement aux émeutes anti-francaise! Comme la dit quelqu’un plus haut, Monsieur Chirac et ses complices ont une grosse préférence à tout ce qui est africain et arabe, musulman et islamiste, ou noir et pauvre, qu’au peuple Francais! Pour ma part, moi et mes collégues d’université envisageons sérieusement de quitter le pays vu la tournure des évènements! Tout ce joura en 2007: si la gauche passe ou Chirac réélu (impossible quoi!) nous on part dans un pays non-envahi! Ca fera plaisir au gouvernement: des emplois en plus pour les étrangers! Mais ca fera mal au peuple francais!

    Répondre
  30. grepon le texan

    03/12/2005

    M. Landrieux, d’abord, dans une « Societe » libre, le travail n’est aucunement un devoir « envers la Societe » un n’est aucunment un « droit » « reconnus & garantis par cette Societe ». Donc, dans une Societe libre, « la Societe » (Dis le, vous voulez dire l’Etat!) n’a rien a faire a negocie quoi que ce soit dans une affaire totalement PRIVEE entrepris entre deux personnes, morale ou physiques. L’Etat reste a part dans de tels negotiations, et il vient eventuellement post-facto, pour assurer, par les cours, qu’un contrat negocier entre les deux personnes, soit respecte, suivant les termes et conditions librement entrepris par les personnes signataires. Dans une « Societe » libre, ces contrats =ont tendance= a avoir une clause d’echappement qui dit que l’employeur peut virer quelqun n’importe quand, et sans raison. Suivant le rapport de pouvoir entre les deux personnes, ils peuvent negocier toutes les langages qu’ils veulent pour restreindre les cas de licenciements et d’assigner des remedies. C’est encore ce truc etrange, la LIBERTE. Encore, L’Etat est la pour veillez seulement a ce que les personnes fassent ce qu’ils ont librement entrepris de faire dans les contrats qu’ils auraient negocie ENTRE EUX. Ceci maintenat eclaire: Pourquoi voulez vous toujours que l’etat soit partout dans « la Societe » declarant comment chaque relation entre personnes doit etre execute? Adam Smith a explique des effets nefastes du « Dead Hand » de la reglementation il y a bien longtemps. On a vu ca en action dans le defunt URSS, dans le pauvrissimes Cuba et Koree du Nord, et dans tout le Warsaw Pact. C’est la Main Morte du planning centralise. La France et les autre pays de l’Europe du continent, sont fanas depuis quelque decennies du planning centralise, version light, et sont eux aussi sur la pente d’un declin continue. Voyez de pres votre denatalite soutenue, vos impots ecrasants, vos taux de chomages, et vos pensions etatiques impossibles, votre reglementation liberticide, vos ghettos sans espoir guette par le fascism islamique, votre faiblesse strategique dans un monde toujours aussi dangereux que avant la creation du CE. Soit l’Etat libere les acteurs economique a faire comme bon ils semblent, soit vous continuer votre chute qui prendra bientot de vitesse suivant la courbe de votre demographies et vos dettes sociales. Ironiquement, nous les Anglo-Saxon utilisent un mot en V.O. pour decrire la solution a vos problemes: « Laissez-Faire » nous disons entre nous, certe avec un accent atroce, mais le principe marche toujours. C’est la liberte. La France devrait essayer de remettre un peu de ca, au lieu de le faire retrecir encore plus.

    Répondre
  31. Guillermo

    03/12/2005

    D’accord avec la première partie de l’article sur l’égalité des chances, sur l’obstination stupide de nos dirigeants, sur le fait que les populations ramenées en masse chez nous ont, avec nous, des divergences criantes de mentalité et de mode de vie. Tout le monde s’accorde d’ailleurs là-dessus. Par contre, la part faite au biologique par PL me scandalise un peu. En extrapolant, le summum pour chacun de nous, ce serait de rester dans le village où habitaient nos propres parents. Comme dit la devise : « restons chez soi et les vaches seront bien gardées ». Et puis, il ne faut pas assimiler l’être humain à n’importe quel animal : si l’on mettait un cheval en montagne ou bien un âne dans les steppes, il est certain qu’on le placerait dans un contexte totalement déroutant. Par contre, l’être humain est profondément adaptable par essence et pour lui une migration de 1000 km est généralement peu conséquente au plan biologique, surtout avec des moyens de conforts modernes. Contrairement à l’avis de PL, le problème n’est pas à la fois socio-politique et biologique; il est surtout socio-politique et très peu biologique. Ainsi, les Irlandais se sont fractionnés en deux peuples ennemis : or biologiquement il s’agit du meme peuple. Le cas est identique en Corée. Nos dirigeants, à commencer par Giscard, se sont certes conduits comme des idiots en ouvrant de façon scandaleuse notre pays. Mais il convient de ne pas répondre à cet abus par une frilosité démeusurée, même si celle-ci aurait été sans doute bien préférable à la politique d’invasion qu’on nous a imposée. Avec une argumentation comme celle de PL, qui pourtant d’habitude parait chercher à aller de l’avant, les générations suivantes ne seront pas prêtes de sitôt à conquérir d’autres planètes.

    Répondre
  32. bolick

    03/12/2005

    Pour compléter ce propos de Philippe Landeux : « Je crois que vous fixez trop un détail de mon propos et vous en négligez l’ensemble »… On peut rappeler cette expression « que c’est l’ensemble des points qui forment l’image qui donne de la véracité à cette image. Pris individuellement, chaque point est extrêmement critiquable…  » Autrement dit, il ne faut pas se focaliser sur un défaut qu’on a repérer… et perpétuellement tirer à canon rouge dessus (pi=3.14). Il faut regarder si l’image fournie tient la route, en l’occurrence ici notamment le fait de se regrouper sous la bannière nationale (pi=3). En d’autres termes, il s’agit de la jouer subtil.

    Répondre
  33. Philippe Landeux

    03/12/2005

    A grepon le texan, Je crois que vous fixez trop un détail de mon propos & vous en négligez l’ensemble. Je maintiens d’ailleurs que le plein emploi, dans un système monétaire, est illusoire dans le sens où un travail payé une misère est plus un esclavage qu’un Travail. Vous n’avez pas pris garde que mon propos était l’intégration, dont je condition le succès au plein emploi, à l’Egalité en Droits, & au patriotisme. Le plein emploi ne résoudrait pas le problème majeur des inégalités dont les immigrés sont & seraient les premières ou plutôt les plus grandes victimes, ce qui fatalement nourrit en eux du ressentiment & réduit fortement les chances qu’ils soient patriotes ( d’un point de vue Français ), d’où la discrimination, l’accroissement de leur ressentiment, &c. Quand les inégalités inévitables portent sur des Français fondus dans la masse, elles n’empêchent pas qu’ils soient patriotes. Mais quand elles frappent des immigrés, elles multiplient les obstacles à leur intégration, sans même parler du fait que la population d’origine, frappée elle aussi par les inégalités, voient dans les immigrés des gens qui viennent manger leur pain, ce qui n’arrange rien. Du reste, sans allez aussi loin que vous, je suis pour la suppresion de l’emploi garanti à vie. Je considère que la seule garantie pour un travailleur est le fait de faire correctement son travail. Autrement dit, je considère que le travail est un devoir ( envers la Société ) dont découle des droits ( reconnus & garantis par cette Société ), mais que la Société n’a pas à reconnaître de droits à celui qui bacle ou se soustrait à ses devoirs.

    Répondre
  34. grepon le texan

    02/12/2005

    A Phillipe Landrieux: Je suis grepon, donc je rabache: J’ai propose, comme concurrent au prix machin propose par Bourbaki, d’elliminer toute regelementation (etatique) empechant un organisme public ou prive de virer qui que ce soit comme ils le veulent bien. C’est mon formule de plein-emploi, qui ouvrirait mechaniquement plus d’opportunites d’insertion(insertion=toute premiere boulot d’une carriere) aux moins-que-franchouilles qui posent probleme a Pierre LANCE et a la France. La solution de Pierre LANCE etant de deporter manu militari les non-franchouilles, je pensais proposer une solution moins radicale, qui, en plus, marcherait, et sauverait la France de son declin pour le moment ineluctable. Alors M. Landrieux: Quand vous dites que de telles solutions seraient mauvaises pour les conditions de travail, je suis d’accord dans la mesure que: A la suite de l’institution du liberalisme, des gens voulant garder leur place(ou, que sait-on changer leur relation avec leur boss dans l’interet des deux ET de l’entreprise) devraient entrer en mode de negotiation. Ils auraient peut-etre besoin de travailler plus serieusement dans le cas ou il n’y a pas penurie de gens qualifie pour leur boulot. Ou bien souvent ils devraient accepter de moindre salaires ou conditions pour faire le meme boulot, quand ils sont determine a ne rien changer aillieurs. Peut-etre meme qu’ils perdraient leur place sur le champ, du fait d’etre reconnus comme parasitique depuis qq temps, ou bien pour toute autre raison, meme sans raison, quelques soit leur autres qualites. D’autre gens, ayant skills pour lequelles il y a penuries, se retrouveraient en position de demander de MEILLIEURES conditions(Je pense notamment aux medecins francais, tous de fait des masos dans le system actuel). En tout cas les organisations se retrouverait en meillieur sante rapidement, la croissance et la productivite reprendrait mechaniquement, et les embouches ne manqueraient pas, du simple fait qu’il y aurait la croissance, et que les entreprises ne prendraient pas de risque a essayer quelqun. L’argent d’investissment arriveraient de l’etranger comme un tsunami continu, du fait de la croissance. Qui sait, un bureau quelqonque en France, d’ici 5 ou 10 ans, pourrait devenir aussi positive et internationale en caractere qu’un bureau quelquonque a Dallas, ou tout le monde bosse a cote d’immigres de partout sur la planete. On peut toujours rever non?

    Répondre
  35. Pierre

    02/12/2005

    L’etat Villepin-Sarkosy-Chirac…nous prend vraiment pour des idiots (preference etrangere et musulmane; mesures derisoires pour soi-disant controler l’immigration; impots qui montent et montent…). Si Le Front National est maintenant le seul rempart. Amities

    Répondre
  36. sas

    02/12/2005

    1 léeconomie ne se décrête pas elle se construit. 2 il convient pour fabriquer des emplois ,de fabriquer des employeurs, nombres de petites unités, comme le monde artisanal 1er employeurs de france…et corvée et taillé à volonté… 3 la planification de l’économie mondialisée donc ultralibéral porte en elle les stigmates et la certitude d’une concentration et d’un nivellement par le bas…il est impératif de s’orienté autrement. 4 A l’impossible nul n’est tennu, mais il n’y a jamais de fatalité ,encore moins en économie…nous devons reprendre la main , nation par nation, supprimer les concentration , la déréglementation,et les dérogation…faire de l’excellence durable notre objectif premier…et le reste suivra. C’est le seul chemein…pas le plus simple ,mais le seul? SINON DEFICITS SUPPLEMENTAIRES,FAILLITE,concentration,PAUPERISATION et liquidation et chômage sont au rendez vous… sas la pente est raide et le chemin pas droit du tout.

    Répondre
  37. Philippe Landeux

    02/12/2005

    A grepon le texan, Bravo, mais vous avez inversé le problème. Je dis que, dans une situation de sous-emploi, qui est le lot ordinaire dans un système monétaire, on ne peut espérer le plein emploi qu’à condition de tirer les salaires &les conditions de travail vers le bas, d’une manière ou d’une autre. Regardez le genre de mesures qui nous sont proposées par les uns & les autres, au niveau des statuts & des salaires, & vous conviendrez qu’elles ne tirent pas vers le haut mais bien vers le bas.

    Répondre
  38. sas

    02/12/2005

    A red, avec les % actuels, ce sont au français de souche a essayer de s’intégrer….c’est cela la logique « enarquiene »….mais peu importe ,puisqu’ils sont théoriquement vitaux pour payer les retraites à vennir…problème de dénatalité oblige !!!! sas

    Répondre
  39. R. Ed.

    01/12/2005

    Le seuil d’intégration d’une « espèce » à une autre dépend de son pourcentage (%) Au delà de 3 % d’étrangers, les proplèmes se posent, et s’amplifient exponentiellement. 6 à 7 % de « pas trop différents », qui essayent de s’intégrer bon gré mal gré, cela passe encore. 10 % de « différents », et c’est le bordel ! C’est le cas dans les deux cas en France ! 10 % de différents qui ne veulent pas s’intégrer, c’est ingérable, et on le voit, on arrive plus à nous le cacher. Maintenant, la grande force de ceux qui nous « dirigent », c’est de mettre des emplâtres sur des jambes de bois. Des emplâtres hors de prix et à crédit, en plus.

    Répondre
  40. grepon le texan

    01/12/2005

    Voila un niveau de connaissance economique digne d’un fier produit du Mammouth: Phillipe Landreux ecrit: « Le plein emploi y est soi temporaire soi illusoire, car il se fait nécessairement aux dépens des droits des travailleurs, par une précarisation de leur situation, par la baisse de leurs revenus, &c. » Grepon le Texan ecrit[/SARCASME ON]: Oui, c’est cela, quand il y a penurie de travaillieurs dans le marche du travail, c’est evident que les employeurs sont dans l’obligation de =baisser= les salaires pour pouvoir garder leurs employees et pour pouvoir attirer de nouveaux employees. Ainsi, les salaires baissent mechaniquenment quand il y le plein emploi, et c’est pour cela que le « plein emploi » est soi illusoire ou temporaire. Aussi, les travailleurs, du fait que leurs services sont tres en demande, se trouvent ainsi vachement precarise, et ils depriment grave car comme on a vu plus haut, leurs revenus baissent au meme temps. Tenez, je vais redemenager en France, pour trouver un emploi protege contre le marche du travail, pour que je puisse avoir des revenus superieurs et avoir un sens de securite professionel toujours accru. C’est logique, il n y a pas le plein emploi en France, donc les salaires offerts doivent etre tres tres haut. Apres, le chomage est tellement haut partout que, une fois mon boulot securise, je me sentirais en securite pour toujours et toujours. -Pas de facture grepon le texan

    Répondre
  41. Eiff

    01/12/2005

    Bien sur, les emeutes auxquelles on a assiste n etaient qu une demonstation de force pour tester le pouvoir et sa capacite de reaction. D ailleurs la solidarite des casseurs et des voyous a tres vite fait boule de neige devant l inertie des forces de l ordre pour se repandre dans des zones sensibles mais pas encore acquis aux caids. Les zones de non-droits relativement epargnees ont tres bien demontre leur capacite a endiguer le phenomene car ce sont des territoires deja pacifies par la terreur, le racket et les traffics. Ces emeutes ressemblent a une conquete de nouveaux territoires a affranchir des lois republicaines et a une extension de la culture rap-violence-drogue-racket.

    Répondre
  42. Florent

    01/12/2005

    Alborg va être content, pour une fois je suis pleinement d’accord avec l’article de Pierre Lance, à la fois bien vu, rélaiste et impertinent. Je crois juste qu’il aurait put aller plus loin en rappelant que, l’égalitarisme tant prôné par Chici, la LDH, SOS Racisme et les racailles des dernières semaines N’EST ABSOLUMENT PAS et ne le sera probablment pas dans un long avenir appliqué dans les pays du Tiers Monde. Pour en rester au Maghreb, avez-vous vu au moins un ministre, un chef de cabinet, un prèfet ou même un maire d’origine européenne en Algérie? Non vraiment? Bon, je ne suis donc pas le seul. Du reste, ces pays ne veulent même pas accueillir des européens chez eux et ne se gênent pas pour, soi les génocider, soi les forcer à partir en masse. Rappelez-vous les pieds-noirs d’Algérie ou les blancs de Tanzanie plus récemment. Voila, des faits, que des faits. Ah une dernière chose Alborg, à son époque Descartes avait raison, quasiment tout le monde était raisonnable. Il ne pouvait évidement pas prévoir ce qui se passerait ensuite jusqu’à maintenant.

    Répondre
  43. R. Ed.

    01/12/2005

    La comparaison entre les banlieues « françaises » et les « zones » iraquiennes est d’une fantaisie tout à fait orientale. La guerre en Iraq est maintenant le fait de « résistants courageux » qui se font péter la tronche aux milieu de femmes et d’enfants au nom d’Allah « le miséricordieux ». Un peu plus loin, il y a un peuple gouverné par des représentants de la même chimère dont le voeux le plus cher serait d’anéantir son voisin, l’Etat d’Israël, également au nom d’Allah « le miséricordieux ». Miséricordieux ? On est en droit de se demander pour qui . Beaucoup plus près, on entend aussi des Allah akhbar, on voit des mosquées pousser comme des champignons et dans de plus en plus de quartiers de grandes villes on se croirait à la casbah. Elle devient belle, la France multicolore ! Et là, on est en droit de demander des comptes à ceux qui ont permis cela. Avant de donner des leçons aux autres, il faudrait peut-être commencer à remettre l’ordre chez soi.

    Répondre
  44. Josick Croyal

    01/12/2005

    Merci à Philippe Landeux qui, le 24 nov 05 par un premier commentaire à l’article de Pierre Lance « Emeutes en banlieue, la facture » a bien relevé le niveau des commentaires qui sombrait dangereusement. Il est regrettable que majoritairement les critiques dont Pierre Lance est l’objet sur le web n’imaginent pas une seule seconde l’ampleur de son travail d’investigation… Réactions réflexes inconsistantes… Merci pour lui de cette belle reconnaissance dans cette liste de commentaires majoritairement lui accordant qu’il a mis dans le 1000. Il me semble en effet légitime d’avoir honte dont sont traitées certaines personnes fournissant pourtant un effort considérable de tentatives de compréhension, effort s’étalant parfois sur des dizaines d’années. Je suis désolé de remarquer que la « fine » culture qui s’étale parfois dans les commentaires n’a nullement été en mesure de donner le nom de l’animal (ou de la référence) que Pierre Lance signale en tout début de cet article, animal ne connaissant pas la 3ième dimension, 361°. Pour ma part je n’ai trouvé en http://revel.unice.fr/noesis/document.html?id=28 que cette expression : « Aucun animal ne peut s’arracher au cercle de sa propre pulsion et, en s’élevant au-dessus de son environnement qui, ajoute Heidegger, est « pauvre en monde », pour ne pas dire qu’il en est privé, ne peut se tenir dans l’éclaircie de l’être. » Désolé.

    Répondre
  45. bolick

    30/11/2005

    Pas mal l’observation de Luc Semour. Initialement des journaleux ont fantasmé affirmant qu’on était là en face d’une guerre de gangs. Puis de faire remarquer plus tard que les zones bien noyautées par le commerce parallèle s’étaient tenues calmes… Comme chacun sait, les conflits ouverts ne sont pas bons pour les affaires. La devise d’IBM était : « la paix mondiale par le commerce international ». En conclusion, les dealers ont maintenant connaissance des zones mal tenues en main et donc à conquérir. On peut imaginer que les zones restées calmes étaient sous contrôle comme l’était l’Irak sous Saddam, alors que les zones en irruption était sous le régime Irakien de Bush…

    Répondre
  46. Philippe Landeux

    30/11/2005

    Pierre Lance a mis dans le 1000. Il est évident que l’immigration africaine & nord africaine pose en soi plus de problèmes que l’immigration d’européens. L’ignorer, c’est prendre des vessies pour des lanternes, c’est être une véritable cruche, c’est même être criminel car alors il devient impossible de prévenir les problèmes qui fatalement surgiront. On voit aujourd’hui à quel point nos politiques ont été prévoyants ! Comment maintenant vont-ils nous sortir de ce pétrin ? Je ne dis pas qu’il ne doit y avoir en France que des blancs ( pour moi, être Français est avant tout une question d’état d’esprit ), mais qu’il fallait prendre en compte la dimension particulière d’une immigration non blanche, qu’il fallait la maîtriser plus que toute autre & la limiter dans l’intérêt même des immigrés. En très petite quantité, l’intégration n’aurait posée aucun problème. En quantité plus grande, l’intégration devient plus difficile, mais les problèmes qui en résultent sont bénins. Par contraire, passé une certaine limite, un pays ne peut plus absorber ou intégrer tous les immigrés… peu importe à quoi cela est du. Le fait est que cette situation nourrit une rejet mutuel qui nuit à ceux qui sont acceptés ou veulent s’intégrer. Ceux qui nous parlent avec chaleur de l’immigration ou qui ne voulaient pas en parler sont aussi ceux qui ont laissé les immigrés s’entasser dans les cités, livrés à l’anarchie capitaliste ! Avant même d’aborder les moyens de l’intégration, il faudrait savoir en quoi elle consiste. Elle réside moins dans les efforts que peuvent faire les immigrés ou leur descendants pour se fondre dans la population française, que dans le regard que portent sur eux les Français. Quoi qu’il fasse, un immigré de couleur ne se fondra jamais physiquement dans une population blanche. Pour qu’il puisse s’intégrer, pour que des blancs puissent malgré tout le considérer comme un des leurs, il faut qu’il pense & se comporte comme eux, qu’il aime & serve le pays en question autant qu’eux ; il faut, en un mot, qu’il dispose les autres à le voir avec leur esprit, non avec leurs yeux. ( C’est en cela que le voile islamique qui attire les regards autant qu’il choque les esprits occidentaux est un poison pour l’intégration. ) Il n’y a donc pas d’intégration possible si la population d’origine n’est pas elle-même patriote, car alors, même patriote, l’immigré ne sera pas accepté ( les Harkis sont un bon exemple ). Mais s’il n’y a pas de patriotisme dans ce pays, les immigrés sont d’autant moins portés à être patriotes ; ils se croient toujours les fils du bled, marquent leur différence, insultent le pays dans lequel ils se trouvent, suscitent un rejet justifié de la part des gens intelligents, & amènent les imbéciles à faire des amalgames qui nuisent à leurs compatriotes d’origine qui, eux, font tout pour s’intégrer. Je dirais donc qu’il y a 3 conditions à une véritable intégration : le plein emploi, une véritable Egalité en Devoirs & en Droits, le patriotisme. Or il est impossible que ces 3 conditions soient réunies dans un système monétaire. Le plein emploi y est soi temporaire soi illusoire, car il se fait nécessairement aux dépens des droits des travailleurs, par une précarisation de leur situation, par la baisse de leurs revenus, &c. L’égalité entre riches & pauvres est une blague. Le patriotisme est possible, quoiqu’il me paraisse difficile de faire aimer un pays à des gens qui, de par leurs handicaps sociaux & culturels, s’y trouvent exploités plus que les autres. Pourtant, même en supposant que ces trois conditions puissent être réunies, il n’en restera pas moins qu’une population blanche se sentira envahie & nourrira, qu’on le veuille ou non, un sentiment de rejet face à une population de couleur devenue trop importante & prétendant, comme notre ami tizi, lui en imposer. En conclusion, j’ai bien peur, cher M. Lance, qu’il ne faille nous préparer à affronter d’ici quelques années la tempête que vous annoncez & que les apôtres du calme plat & autres marcheurs sur la tête nous ont préparée. Salut & Fraternité

    Répondre
  47. pierre

    30/11/2005

    Pierre a dit: Thierry Henri (footballeur multi-millionaire issu de l’immigration) a legitime les violences ethniques en France sur ITV (Parkinson), cela en dit tres long… Charles Durant ecrit ‘Faux, thierry henry n’est pas issu de l’immigration, il vient des antilles françaises, ce qui en fait un français de souche. En revanche, vous avez raison de denoncer la legitimité qu’il donne aux violences urbaines’ Tout cela est tres politiquement correct, Charles. Je pense que tu t’es trompe de salon (Le salon UMP-PS-PC-UDF, c’est a gauche, voir a l’extreme gauche aux vues de certaines politiques..). Il est un fait que les arabes et noirs prendront tres souvent (si ce n’est toujours) parti pour leurs ‘freres'(Thierry Henri, meme multillionaire, ne deroge ainsi pas a la regle!), et c’est malheureusement a nos risques et perils. Les antillais sont des francais a part entiere (tant que ce departement reste un departement francais et s’ils se declarent et s’engagent individuellement comme tels) mais dire qu’ils sont des francais de souche, je pense que ce n’est pas tres honnete. Amities

    Répondre
  48. Luc Sembour

    30/11/2005

    Bourbaki propose ici une mesure drastique. Elle procède d’une vision cartésienne de la réalité. Je propose d’imaginer un instant qu’elle soit mise en application. Vendre le shit en grande surface, casser les prix, et anéantir la recherche excitante puis la consommation illicite du « fruit défendu », c’est littéralement étrangler les banlieues et déséquilibrer encore plus le budget de la nation France. C’est anéantir 30 ans de très gros sacrifices, d’ intimidations, de rackets, de « prises en mains », pour des tribus entières qui ont bâti des commerces de shit florissants, permettant de pallier à la mesquinerie des prestations sociales de l’administration française, lesquelles sont prévues pour d’honnêtes imbéciles qui acceptent de vivoter éternellement assistés et de remercier en votant « bien ». Les entrepreneurs immigrés qui ne sont ni imbéciles ni honnêtes ont trouvé ce moyen efficace de s’extirper du « piège administrativo-politique » français. Ce faisant, ils font régner l’ordre (maffieux et terroriste mais ordonné), ce qui évite au Trésor Public de financer les salaires des fonctionnaires îlotiers et autres. Ils sont les amis du concessionnaire Simca1000-Peugeot-mon frérr, et de plus en plus de celui qui vend les belles « BM » neuves. Ils font planer les fumeurs/ses des classes moyennes des beaux quartiers. Ils sont la joie des douaniers espagnols qui ont beaucoup d’avancement chaque fois qu’ils mettent la main sur un contrebandier marocain-français maladroit. N’oublions jamais, que TOUS les riches français ont disparu de France et se terrent apeurés à Bruxelles, Londres, Luxembourg et Genève (pour les plus proches). Les électeurs de la véritable droite (voire extrême droite si elle existe) comptent incontestablement parmi eux ces héroïques résidents riches de France, que sont les vendeurs de shit et leurs tribus. Ne ruinons pas une des seules bases sérieuses avérées (pour l’instant) de l’avenir du libéralisme économique véritable en France. J’ajoute que personnellement je n’ai rien fumé ce soir et n’ai d’ailleurs jamais fumé une seule cigarette, même de tabac ordinaire de ma vie. Ceci explique ma vision un peu détachée mais que je sais véridique d’une réalité chaude.

    Répondre
  49. grepon le texan

    29/11/2005

    Voila une solution d’inspiration libertarienne: « mettre en vente le shit dans les Monoprix. » Ce serait peut-etre un peu trop pour un journal qui se veut de droite liberale, mais ca va dans le sense de plus de liberte, et c’est quelque-chose. Mon plan a moi c’est que toute reglementation empechant un employeur, public ou prive, de virer qui que ce soit, soit rayee d’un seul coup. Voila ce pourrait reveiller deux ou trois millions priviligies sur leur lieux de travail, et voila ce qui pourrait permettre aux entreprises d’essayer des non-tout-a-fait franchouilles qui essaient tout-de-meme de s’integrer(malgre le determinisme, disons genetique, decrit par Pierre LANCE cette semaine). Oh, et les taux de chomage baisseraient. C’est juste une petite idee de droite liberale. Cheers, Grepon le Texan

    Répondre
  50. charlesdurant100

    29/11/2005

    Pierre a dit: Thierry Henri (footballeur multi-millionaire issu de l’immigration) a legitime les violences ethniques en France sur ITV (Parkinson), cela en dit tres long… Faux, thierry henry n’est pas issu de l’immigration, il vient des antilles françaises, ce qui en fait un français de souche. En revanche, vous avez raison de denoncer la legitimité qu’il donne aux violences urbaines.

    Répondre
  51. Aude

    29/11/2005

    Le tabac est bien en vente libre et c’est pas pour ça qu’il n’y a pas de traffic…

    Répondre
  52. gaius

    29/11/2005

    Bon texte , à part ce qui concerne chichi , il sait exactement ce qu’il fait et où il va , en plus d’être un fachiste communiste c’est un traître à son pays à l’instar de sarko , et toute la clique du gouvernement présent et antérieur , leur but la destruction de la crétienté et de notre civilization issus de l’héritage helléno-romain (ou gréco-latine si vous le voulez). Ils haïssent notre socièté , notre culture , ceux sont des traitres et des bandits et beaucoup d’entre eux appartiennent à la secte sataniste des FM . Regardez ce qui ce passe , nous sommes tous perplexes devant la dégringolade de la France, rien n’est fait normallement , rien n’est fait logiquement , tout est pretexte à des actions irresponsables qui non aucun sens et qui attaquent toute les valeurs de notre socièté. Je vous le dis mes amis , mes frères résistants , tout cela fait partis d’un plan.

    Répondre
  53. sas

    29/11/2005

    A SEMBOUR LUC…de l’oxygène et des perspectives pour la France….no problémo…1 solution une seule…démenteler les réseaux maçonniques et les obliger à quitter l’appareil institutionnel…de gré ou de force…dont la justice, ainsi les lois civiles ,commerciale et pénal seront communes à TOUS LES FRANCAIS…et il y aura un espoir…le reste est vain…sans intérêts et spéculatif.CQFD sas postulant au 1er prix du concours sembour

    Répondre
  54. Adolphos

    29/11/2005

    Si Chirac est contre la dicrimination, qu’il démissionne, car aprés tout qu’il soit président et pas moi c’est une discrimination. Sinon, merci de rappeler quelques vérités simples, évidente pour moi depuis mon service militaire avec les t’i gars des cité. Comme quoi la « Mixité », nouvelle coqueluche de la gauche, ca ne produit pas une revélation sur l’amour qu’on devrait porter à je ne sais qui, au contraire. Précisons aussi que, emploi ou pas, il est à craindre que cela ne change pas fondamentalement la situation des cités. Par contre peut être que les français seront plus receptif à payer plus d’impôts pour les « aider ».

    Répondre
  55. Bourbaki

    28/11/2005

    Je suis partant pour le concours de Luc Sembour et je propose un audacieux plan commercial : mettre en vente le shit dans les Monoprix. Voilà qui fera marcher le commerce et rendra caduques les petites affaires des caïds de banlieue.

    Répondre
  56. Luc Sembour

    28/11/2005

    Il y a peu j’écrivais : « CHIRAC occupe depuis 35 ans une position de tuile faîtière trop haute. Poreux, fêlé, mouillé, vieilli, il fuit, donc toute la toiture fuit. Les dégâts à la maison FRANCE sont proportionnels aux pluies d’ennuis. » Monsieur Lance a fait un bon article. Il faut bien-sûr, sauf improbable guerre civile totale, avec intervention des chars et de l’aviation, renoncer à voir renvoyés chez eux les indésirables. Il n’y a donc que 2 issues probables à tout ça : – la partition larvée de la France en zones communautaristes plus ou moins typées avec des statuts administratifs, fiscaux, etc. plus ou moins spéciaux, et dans un lointain avenir une possibilité d’autonomie, d’autodétermination, d’indépendance etc… – un virage à droite toutes, à l’imitation du Canada, des USA, de la Chine, de L’Australie et de bien d’autres, et donc la création d’emplois véritables (pas ceux de M. Borloo), menant à une nouvelle prospérité où tout le monde est occupé à « gagner des sous », en fournissant un travail de valeur économique indiscutable (seul le marché en décide), plutôt qu’à flémarder en s’enquérissant constamment de la situation de ses voisins, dans le seul but de vérifier qu’ils restent bien aussi pauvres et malheureux que soi, conformément au principe dévoyé d’Egalité mal comprise. Puisque M.Lance est un spécialiste des inventeurs fous ou géniaux, je lui propose de lancer sur 4V, un grand concours Lépine des inventions pour tirer la France de sa situation catastrophique. Tous les lecteurs seraient formellement, selon un règlement à faire, appelés pendant un an à soumettre LEURS meilleures solutions à notre situation archi-bloquée. Le gagnant, premier prix désigné, serait récompensé par un abonnement gratuit à vie sur 4V, (accès électronique seulement, afin de limiter les frais de timbres). Il y aurait un 2ième prix et un 3ième prix. Quelques accessits enfin… Un document synthèse des meilleures idées pourrait faire un plan d’action, base d’un candidat aux élections, ou programme d’un putschiste déterminé.

    Répondre
  57. sas

    28/11/2005

    C’est bien là toute la problématique d’avoir un droit commun aux affaires…idem la racaille de L AN, et du SENAT sas

    Répondre
  58. bolick

    28/11/2005

    La bannière de la civilisation ? Que faire face au chaos ? Se crisper vers un plus d’ordre, vers un plus d’homogénéité ? Cela apparaît quand même assez manichéen ! Y a-t-il une tierce solution ? L’option de plus de liberté, moins d’Etat que rabâche Grepon le Texan est, à prendre en considération. Par rapport aux stricts tenants de l’ordre, il est vrai qu’un peu plus de liberté, cela ne peut que faire désordre surtout lorsque le chaos est perçu comme un excès de liberté. Quadrature du cercle à résoudre qui serait le fondement même de toute civilisation digne de ce nom ? Impossibilité géométrique et donc impossibilité tout court ? Un original sur la toile prétend, dans le sillage des Babyloniens et des Hébreux que Pi égal 3 et annonce résoudre cette quadrature au prix d’un démélange : considérer un diamètre non pas droit mais « courbe » (ainsi la longueur de la circonférence vaut 3 fois la longueur de son diamètre). Sur http://plato-dialogues.org/fr/faq/faq009.htm, on rappelle que la tradition veut que cette phrase « Que nul n’entre s’il n’est géomètre » ait été gravée à l’entrée de l’Académie, l’école fondée à Athènes par Platon. Un égalitarisme forcé aurait produit l’irréductible monstre 3.1418…que, paradoxalement, certains considèrent alors « transcendant ». Notons que ce carré avec ses 4 diamètres courbes (http://science-univers.qc.ca/divers/quadrature.html ) ressemble étrangement à un drapeau, à mon sens, ayant alors à l’origine 20 de côté (base gauloise), ce qui nous fait 19 lignes de croisement, soit 361 points de croisement. Ce carré illustrerait la stabilité dans l’ouverture du cercle, la base civilisatrice constructive. Ainsi compris le : « Mieux vaux une tête fêlée (361° stabilisé) vivifiée par la bise de l’inspiration (liberté), qu’une tête étanche (360°). Et comme homme inspiré on pourrait alors citer Louis Tora et ses 361 courants « briques de la vie » http://monsite.wanadoo.fr/louis.rota/page5.html . Etant tous les fils du mammouth (comme aime à nous le rappeler le Texan), nous serions inconsciemment adossés peu où prou à une notion d’ordre nous faisant spontanément rejeter le chaos et donc en même temps une certaine liberté ; inconsciemment manichéens et donc incapables d’envisager une tierce solution civilisatrice par nature, solution réputée géométriquement insolvable…

    Répondre
  59. dolf

    28/11/2005

    un bon article de pierre lance, il faut bien le reconnaitre,pour une fois! Quand il fait simple et sans chichis, il est efficace, et c’est tout ce qu’on lui demande.

    Répondre
  60. grandpas

    28/11/2005

    Article extremement réaliste et j’éspere pour la fin non prophétique. Le petit Jacques ne fera rien contre les amis de « tizi la peste » trop vieux et puis ses enfants et petits enfants,possedent une sortie de secours avec tout l’argent que « Mange-sous » leurs a economisé. Même les crétins et les mauvais savent reconnaître un bon article,l’avez vous fait lire au docte professeur Millière. Bien à vous

    Répondre
  61. grepon le texan

    28/11/2005

    Pour une fois, je suis assez d’accord avec une affirmation d’importance dans un article de Pierre LANCE. Oui, la discrimination est inevitable. Aucun gouvernement ou systeme educatif n’arrivera au bout de la discrimination, du moins chez les humains. Par contre, je ne trouve toujours pas une seule idee qui peut etre qualifie de libertaire. Pierre LANCE evoque ici un fait que je ne cesse de repeter: quand il y a penurie d’emplois, les minorites en souffrent bien plus que les autres. Ce que Pierre LANCE m’ajoute pas, est que la penurie d’emplois qui existe en France et sur presque tout le continent depuis trop longtemps, est un resultat mechanique d’une manque de liberte economique, de trop d’etat. La France ne va pas prendre las solution sous-dit dans l’article, cette-a-dire de renvoyer les non franchouilles la ou ils ressembleraient le plus aux indigenes. Alors, pourquoi Pierre LANCE ne parle pas d’une liberalisation des reglementations concernant l’emloi?, d’une legerification generalise du poids de l’etat? Ces solutions la, mechaniquement, ouviraient des opportunites pour tous, mais aussi pour les non-franchouilles avec qui Pierre LANCE ne sait pas quoi faire. Ces solutions-la serait « libertaires », le genre de solutions que l’on pouvait attendre a lire dans un journal de droit libertaire.

    Répondre
  62. Eiff

    27/11/2005

    CHIRAC jour j -18mois.

    Répondre
  63. Willy

    27/11/2005

    Merci Mr Lance d’avoir démonté l’imposture égalitariste. C’est justement sur le dogme égalitariste – pilier le plus sacré des « valeurs républicaines » – que Chirac a été élu à 82 % des suffrages. Si le dogme s’effondrait Chirac se retrouverait alors tout nu, comme le roi de la fable d’Andersen. Même chose pour « l’opposition » de gauche qui l’a soutenu pour la même raison. La classe politique ne peut donc traiter le problème des émeutes que sous l’optique égalité-inégalité, c’est à dire intégration-discrimination, puisque officiellement elle ne reconnaît que les « valeurs de la République ». On ne sortira pas de cette logique, à moins d’y être forcé sous la pression d’évènements encore plus graves.

    Répondre
  64. A lborg

    27/11/2005

    Je vous salue, Pierre LANCE ! Heureux de vous voir fidèle au poste contre vents et marées hostiles…. Bien sûr que des esprits chagrins trouveront que vous n’êtes pas assez « scientifique », ou peut-être pas assez « religieux » ? Qu’importe. Car vous rappelez avec l’entêtement nécessaire ce que d’autres avant moi ont appelé des « banalités de base »! Et malheur aux régimes, aux sociétés ou aux peuples qui méprisent ces banalités de base, car c’est alors que l’on s’installe dans la schizoïdie souffreteuse du futur vaincu, de la VICTIME. Tout ce que vous nous rappelez ici DEVRAIT être évident – mais il ne l’est bien sûr pas ! Et tout cela devrait être MEDITE, comme devrait normalement être méditée toute « leçon de choses »(comme l’on disait naguère) sur la réalité concrète….. Contre Descartes et en accord avec je ne sais plus quel philosophe contemporain, je pense que le « bon sens » est en réalité la chose du monde « la MOINS partagée » ! Car nous vivons dans un monde qui, pour la première fois dans son histoire, est en train de perdre sa substance et sa réalité jusqu’ici bien « réelle » au profit du VIRTUEL tous azimuths ! Et les illusions tragiques que vous dénoncez font précisément partie de toute cette IMPOSTURE, décortiquée tantôt par Philippe Muray tantôt par Baubrillard…..Et c’est pour tout cela que certaines « évidences » doivent sans cesse être rappelées inlassablement. Je vous dis donc MERCI. Cordialement. Alborg

    Répondre
  65. Jean-Pierre

    27/11/2005

    merci Mr Lance d’avoir clairement indiqué le principal responsable de toute cette énorme gabegie, et maintenant devant cette évidence il ne nous reste plus qu’à le déloger au plus vite de l’élysée pour l’envoyer en retraite au maroc.

    Répondre
  66. 27/11/2005

    Un Grand Bravo pour cet article. Pierre Lance a tout dit.Chapeau Bas. Mais aussi, Je ne pense pas que Chirac soit dupe ou utopiste comme notre « bonne » vieille gauche archaïque…. Mais je crois plutôt que notre « président » est plus du genre fripouille, qui trempe dans des affaires douteuses et extrêmement Risquées dans les dos de ses compatriotes. je crois que c’est encore plus grave que l’epoque Mitterand et compagnie, car eux, avait le merite de croire réellement à leur utopies, et on ainsi vraiment fait ce qu’ils avaient promis(malheureusement d’ailleurs). Voyez-vous, je crois sincerement que Chirac à signé des accords avec certains pays contre des ventes d’Airbus ou autres ou encore des rabais sur de l’essence et du gaz en echange de choses dont jprefers même pas être au courant, bien que j’en imagine bien la nature…. Il a signé avec le diable, avec des pays mal-saint(ArabieSaoudite, Algerie..et compagnie) et il est en train de se rendre compte(ou pas) qu’il s’est fait avoir, mais il ne peux faire marche arriere, il est coincé(trop de milliards sont en jeu), d’où sa réaction pitoyable suite aux emeutes….et sur la situation actuelle du pays. Faîtes que ces voyous imcompetants degagent!! tout ce ci ne sont que des hypotheses, a prendres avec des pincettes!! encore bravo pour l’article.

    Répondre
  67. PHILIPPE

    27/11/2005

    Cher Monsieur Lance, Puisse Jacques Chirac vous lire et vous entendre! Mais il n’est de pire sourd que celui qui ne veut entendre et il lui faudrait des qualités dont il est totalement dénué honnêteté et courage pour reconnaître qu’il se trompe depuis trente ans. Malheureusement les (pleins) pouvoirs liés à sa charge lui permettront, sauf accident, d’exercer ses capacités de nuisances à l’encontre de notre pays encore quelques mois. Cordialement, Guy PHILIPPE

    Répondre
  68. pierre

    27/11/2005

    Thierry Henri (footballeur multi-millionaire issu de l’immigration) a legitime les violences ethniques en France sur ITV (Parkinson), cela en dit tres long… Amities

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)