Contre le conformisme, et contre la censure

Posté le 30 juillet , 2008, 12:00
8 mins

La petite controverse que nous avons eue, avec Pierre Lance, au sujet de la prière d’Ingrid Bétancourt, a suscité des réactions diverses de lecteurs – les uns me priant de « virer » Pierre Lance au plus vite, d’autres s’offusquant de mes « offenses » au paganisme. J’en profite pour repréciser notre ligne éditoriale.

Je dis souvent, en forme de paradoxe, que notre « ligne » éditoriale consiste à ne pas en avoir. Il est clair que ce n’est pas tout à fait vrai, car nous sommes clairement de droite; nous sommes clairement favorables aux libertés économiques…
Toutes choses qui constituent bien une ligne. 
Mais, derrière ce paradoxe, se cache une hantise, au moins aussi importante que ces prises de position clairement identifiables de notre journal: la hantise de devenir un jour le journal d’une coterie.

Non pas qu’il soit méprisable d’être le journal d’un parti ou le journal d’une chapelle.  Mais, précisément, pour cela, il faut être adossé à un parti ou à une chapelle. Ce n’est pas notre cas. Et il est hors de question que ça le devienne dans l’avenir.

Car nous apportons un service unique en son genre – à ma connaissance, du moins: nous offrons à des personnes qui ont, par ailleurs, leurs choix particuliers, la possibilité de lire et de discuter avec des personnes qui ont fait d’autres choix particuliers.

Ce n’est pas du relativisme. Ou ça ne l’est qu’en apparence. Chacun de nous, lecteurs et rédacteurs, nous avons nos choix. Et ces choix ne nous paraissent pas un choix parmi d’autres, une vérité parmi « quatre vérités » ou plus encore.
Nous y avons, en général, suffisamment réfléchi pour être assurés d’être dans « le » vrai. Par une faiblesse de la nature humaine, qui est aussi une richesse de l’humanité, cette unique vérité n’est pas, le plus souvent, perçue comme vérité par nos voisins.

Naturellement, nous avons tout lieu de le regretter, mais c’est ainsi et, sans en prendre notre parti, nous devons bien tenir compte de cette situation.

Pour revenir à notre exemple de départ, je ne crois pas du tout que la vérité religieuse soit facultative. Je ne crois pas davantage que Pierre Lance et moi-même exprimions différemment la même réalité transcendante dépassant nos pauvres mots (même si je crois que ladite réalité dépasse effectivement nos pauvres mots !). Je serais évidemment ravi de permettre à notre ami de découvrir le vrai Dieu. Il reste que, pour le moment, cela ne semble pas d’actualité.

Jusqu’ici, la plupart des médias font, peu ou prou, la même analyse que nous. Ce qui nous différencie, c’est la suite : je crois (et je ne pense pas me tromper en disant que Pierre Lance croit, lui aussi) que ce fossé apparemment infranchissable entre nous n’est pas le dernier mot.
Nous faisons le pari que, discutant au fil des semaines, de différents sujets, constatant, au fil des semaines, que nous sommes tantôt d’accord, tantôt en désaccord, nous pourrons d’une part apprendre à apprécier des personnes qui sont fort éloignées de penser comme nous ; d’autre part, et surtout, apprendre de ces personnes.

C’est la principale raison qui nous pousse à laisser autant de place au courrier des lecteurs. Et c’est la raison qui pousse la rédaction à s’interdire de censurer telle ou telle chronique, fût-elle profondément éloignée de la philosophie du rédacteur en chef ou du directeur du journal.

Ce journal n’est pas le journal de Jean Rouxel, ou de Guillaume de Thieulloy. Il est le journal des quelque 13 000 abonnés qui, ensemble, en débattant, en approuvant, ou en critiquant telle prise de position, telle chronique, tel rédacteur ou tel lecteur, apprennent à découvrir les arguments de voisins qui tiennent sur la même « barricade » un autre front.

Par conséquent, je demande instamment que personne ne compte sur moi pour censurer tel ou tel chroniqueur ou tel ou tel courrier de lecteur.
Ce n’est d’ordinaire pas mon genre, mais ça l’est, si je puis dire, moins encore, dans les « 4 Vérités », dont toute la raison d’être est précisément ce refus systématique de la censure.
Il me semble que ce rejet pratique du caporalisme intellectuel et du conformisme constitue le meilleur service que nous puissions nous rendre les uns aux autres, lecteurs et amis des « 4 Vérités » ; et surtout le meilleur service que nous puissions rendre à notre malheureux pays.

La France, en effet, crève, non pas seulement des lois ineptes que ses gouvernements successifs lui ont imposées, la plupart du temps sans lui demander son avis ; elle crève aussi, et surtout, de l’impossibilité pratique – et parfois de l’impossibilité légale – de discuter franchement des sujets les plus importants pour l’avenir du pays.

Tant que ce conformisme ambiant, tant que cette censure d’État, seront d’actualité, notre ligne éditoriale le sera aussi ! 􀁑

12 Commentaires sur : Contre le conformisme, et contre la censure

  1. Anonyme

    6 août 2008

    Sorry, Hans, my mistake, et merci pour la precison/rappel, anyway.
    All the best,
    Mancney

    Répondre
  2. HansImSchnoggeLoch

    5 août 2008

    Pas de problème Mancney, cela ne vous concernait pas particulièrement. Le mot antisémite est d’ailleurs souvent confondu avec anti-juif, dans toutes les langues d’ailleurs. Expliquer le pourquoi serait un beau thème pour un rédacteur…

    Répondre
  3. Anonyme

    4 août 2008

    HansImSchnoggeLoch : " D’après le classement ethnique généralement admis par le monde scientifique les Juifs et les Arabes font partis de la famille des Sémites."
    –  Thanks pour avoir relevé mon lapsus, Hans.  J’espere que, au dela de mon imprécision, vous avez quand meme compris le fond de mon propos, ou préférez vous que je vous copie une page du Littré?

    Best,

    Mancney

    Répondre
  4. HansImSchnoggeLoch

    4 août 2008

    D’après le classement ethnique généralement admis par le monde scientifique les Juifs et les Arabes font partis de la famille des Sémites.

    Un antisémite est donc quelqu’un qui hait ces deux groupes de personnes

    Peut-être serait-il bon de consulter un dictionnaire d’avant l’ère de la bien pensance pour remettre les choses en place.

    Répondre
  5. Anonyme

    4 août 2008

    Vitruve : " Encore une fois, vomir l’Islam et ses représentants à longueur d’articles n’est pas racisme pour vous (..) "

    –  Non, Vitruve, désolé, ce n’est pas du racisme, en aucun cas.  C’est du ressentiment a l’encontre de gens ou de populations que l’on considere ennemi. Et le mot "raciste", qui n’a rien a voir ennemi, est essentiellement utilisé a tort et a travers par ceux qui sont vraiment racistes.
    Maintenant, des que vous touchez l’anti-sémitisme, faites gaffe, car c’est de LA que vient le mot "racisme". Ce mot a été fabriqué, dans les années trente, je crois, pour exprimer, entre autres choses, les horreurs subis par les juifs, et donc, l’association d’idée juif-racisme est bien naturelle : sans les juifs, nous n’aurions pas eu ce mot.
    Le mot racisme, bien qu’utilisé complétement a tort par tous ceux qui haissent l’Occident, est tres récent : le Monde a vécu et s’est etrippé pendant plus de 10 000 ans, sans aucun racisme…
    Intéressant, n’est ce pas? Et cela laisse songeur. Vous n’avez plus qu’a gamberger un peu la dessus, et vos yeux s’ouvriront. Vous savez faire.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  6. Anonyme

    3 août 2008

    Vitruve, divers opinions sont émises sur la politique israelienne dans les commentaires du site et  les articles du journal. Ce n’est pas la question.

    J’ai énoncé clairement les règles concernant la modération des messages, si vous en en désacord avec cela rien ne vous oblige à poster ici.

    Répondre
  7. Daniel

    3 août 2008

    Au modérateur:

    Comment faire pour démontrer un crime, avec à l’origine un  ou des criminels quand ces actes sont couverts par la légalité du moment? sans tomber sous le coup de la diffamation? Ferait-on une seule nouvelle loi si tous les crimes, désordres et violences étaient déjà effectivement répertoriés?  

    Démontrer que notre légalité est elle même perverse au point d’être à l’origine de drames humains devient un numéro d’équilibriste impossible. Votre rôle est difficile!. Mais en face, peut-on laisser pourrir une situation indéfiniment quand on voit le nombre de laissers pour compte qui n’ont aucun moyen de s’exprimer? 

    Répondre
  8. vitruve

    3 août 2008

    au modérateur
    encore une fois, par votre réponse non assortie de la diffusion de la protestation que je vous ai envoyée , vous appliquez une technique classique de désinformation laissant entendre par vos arguments (racisme, diffamation etc…) que j’ai pratiqué cela et en suis coutumier, alors que je me bats à longueur de posts contre le VRAI racisme (facile à vérifier, demandez donc à mes contradicteurs habituels) et n’ai fait que contester la priorité aux thèses sionistes et SURTOUT à la prédominance et la durée d’exposition des articles de Guy Millière sur le site des 4V… est-ce interdit de le penser? encore plus de l’exprimer haut et fort?
    Encore une fois vomir l’Islam et ses représentants à longueur d’articles n’est pas racisme pour vous alors que contester la politique israëlienne est automatiquement refoulé comme racisme et antisémitisme…
    De qui vous moquez-vous?
    voila pour tous ceux qui pourraient lire ce post si vous avez le courage( ou l’autorisation de votre maître) de le passer.
    C’est tout ce que Vitruve reproche aux 4V

    Répondre
  9. Anonyme

    2 août 2008

    Message pour Vitruve : Dans la mesure ou je ne connais pas votre adresse e-mail je ne peux pas vous prévenir de la non diffusion de vos commentaires.

    Je confirme qu’en tant que modérateur je m’efforce de ne pas laisser passer les messages contraires aux lois françaises sur la presse (racisme, diffamation, etc …)
    les propos relevant des théories du complot ,
    ainsi que les messages de ceux faisant usage trop fréquent d’insultes envers leurs contradicteurs.

    Le modérateur

    Répondre
  10. Daniel

    31 juillet 2008

    Apprendre des personnes différentes?    mais qu’aurait-on à apprendre de personnes identiques?

    Et chercher la vérité ensemble: discuter âprement avec le secrêt désir d’être surpris par un angle de vue différent, produisant des convictions et des arguments nouveaux, lesquels, pour l’esprit curieux, sont autant de nourriture. Nourriture qui va devoir être digérée pour affiner ses propres analyses et se sentir plus près de la Vérité.

    Ce désir d’apprendre et comprendre n’est  pas partagé à égalité entre tous mais certains sont et font dans le juste sans avoir à passer forcément par l’intellect…   Les femmes, exemple extrême  de différences et tellement attirantes, ressenties comme complémentaires.  Car Dieu, pardon…  la Vie nous a fait incomplets afin de nous renvoyer toujours à une juste humilité comme passage obligé de la Connaissance. Incomplets pour être attirés par l’unité.   Pas un n’y échappe mais ce n’est pas simple pour l’égo de concevoir qu’il n’est qu’une partie. Ce qui produit les rivalités, le désir d’imposer (pouvoir)  et  les confrontations destructrices plutôt que contructives.  

    Merci de nous rappeler les motivations du départ et les régles qui en découlent. 

    Répondre
  11. UN chouka

    31 juillet 2008

    A mon humble avis, "le point de vue "  des autres ,  "s’ilest honète"  (………………..),aporte beaucoup ,pour l’éveil,meme s’il dévoile des  mensonges grossiers , une stratégie pèrfide et chérie avec soin, ou tout simplement une grosse ignardise profonde ?

    C’est pourtant bien mieux que le silence des èsclaves ,comme "tout le monde le sait ,mais ne le dit surtout pas "? ;——–)

    Ne pouvons nous, nous mettre  simplement  a la place des autres?

    Dans cette veine, la religion est ,de mon point de vue ,la parfaite révélation de " l’ésotérisme"  (réalités profondes  supèrieures ou simple lucidité  rafinée),qui s’adresse a des gens qui ont justement dépassés leurs  pensées "exotériques" (religieuses , croyances aveugles  ,avec ses injonctions pèrfides ), avec ses vérités a double ou triples sens a dèstination des plus intelligents et  des plus cultivés . 

    La religion pour les frustres(dressage du bétail qui ne voit pas plus loin que le bout de sa gamelle  )et le vrais savoir  (ésotérique ) sans contrainte pour les cultivés intelligents" RESPONSABLES"?(Il ya un doute a cet endroit ? 🙂

    Cèrte, il y a surement ,bien des gens intelligents , qui s’autorisent a brimer ou égarer   "parfois" de manière brutales, la lucidité des naifs avec l’aide de vieilles histoires inèptes , ceux qui n’ont pas eu d’entourage pour les éveiller aux réalités simples de la vie. La morale,ou la religion ,tout comme la politique d’ayeur ,sont  peut etre de la partie pour justement tromper les moins avèrtis de la "réalité artificielle " ,ce qui en fait de nos jours des sujet méprisés de manière plus ou moins ouvèrtement  déclaré,voir ouvèrtement chassés  par cèrtaines victimes  abusées,mais a coup sur un sujet qui inquiète les gens qui aiment la nature  ?

    La légitimité du capitalisme,avec ses droit de propriété  est malmenée ?

    Les lois de "l’humains "sont contèstées ?

    Les dogmes religieux sont discrédités  ?

    Les citoyens ne sont que des animeaux méprisables ?

    La puissance violente est l’ultime vérité ?

    Il ne rèste que la jungle avec son écosystème impitoyable,et ses armes sales a l’autre bout  ?

    C’est dingue,non ?

    Les intérets bassement "humains "sont  menacés,ils sont sans doute cachés par le mensonge (mytomanie que soutient le déni?),bien plus que par la raison pragmatique ?

    C’est encore la peur de la mort qui incite a croire comme d’hab en des procédés adictifs ?

    Cela suffira t ‘il maintenant ? 😉 

    Ce n’est que l’avis d’un ignard .

    Répondre
  12. Anonyme

    30 juillet 2008

    Sympathique, Guillaume de Thieulloy, ce que vous écrivez, sur le "fond" des 4 V. 
    Définitivement, cela tient la route, et je vous souhaite la réussite que vous méritez.  D’une certaine facon, vous avez choisi les memes principes que Fox News (pas avec les meme moyens, évidemment), qui, bien que de définition conservatrice affirmée, tend a rechercher d’abord la vérité. Il est vrai que, pour celui qui aime la vérité factuelle, qui n’est pas trop stupide, et qui ne veut pas avoir tort trop souvent, il est plus comfortable d’etre un peu a Droite, et c’est pourquoi les 4 V peuvent se permettre cette ligne de conduite, sans avoir a renier pere et mere. Tout ca est cohérent.
    Bravo, les 4 V, keep up the good work.

    Best,

    Mancney

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)