François Hollande : vérité et volonté de vive voix !

Posté le 18 septembre , 2012, 12:00
3 mins

Rappelons-nous la profession de foi du candidat Hollande au début de Janvier 2011, dont il avait réservé l’exclusivité à l’excellent et impartial journal Libération : « Vérité, Volonté, Justice, Espérance ».

Son intervention, l’autre soir sur le plateau de TF1, a réveillé la moitié de son slogan quadrupède, qui s’était noyé dans les eaux tièdes et la quiétude azuréenne des vacances à Brégançon.

La Vérité qui, durant la campagne du candidat, fut enrobée de colifichets joliment vaporeux, est enfin tombée, cruelle et carrée, de ses lèvres. La France est en crise grave et le redressement est indispensable et inéluctable !

La Volonté semble de ce fait honorée, enfin, après une prise d’élan longuement réfléchie, mais avant même que les nombreuse commissions, missions et discussions lancées à l’occasion aient rendu leurs conclusions.

La Justice et plus encore l’Espérance font les frais de ce signe martial de la reprise ferme des rênes présidentielles, après avoir laissé le Premier ministre s’user ( ou s’amuser ?) au démontage du mécano Sarkozy durant l’été.

La justice, qui s’entend « sociale » par l’équipe exécutive, est en effet l’ennemie première de l’espérance dissoute dans ses annonces brutales et chiffrées ! 30 milliards d’euros à trouver en 2013 (décidément un très mauvais chiffre), dont les 2/3 seront extraits des poches des contribuables !

Quoiqu’en disent les commentateurs agréés et nombreux qui justifient, en support du chef, la quête gigantesque vers les plus fortunés, le petit peuple a bien compris qu’il sera de cette  mauvaise partie et non pas dans les gradins à contempler le cirque fiscal !

Et qu’il a été floué le 6 mai…

3 Commentaires sur : François Hollande : vérité et volonté de vive voix !

  1. HOMERE

    22 septembre 2012

    En rappelant que Le Saupiquet de Tulle est un accident de l’histoire, nous voilà engagés dans un roman feuilleton où l’on voit Dante revenir du Paradis avec son cortège de groupies,pour plonger dans l’Enfer avec son cortège de harpies….dans le chaudron magique,nous avons la consistance d’un repas propre à affamer le Styx dans lequel les malheureux,après avoir dévorés les gras et gros,se contente d’urine et d’excréments…..mais la vie continue…comme la corrida !!

    Olé !!!!!

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    20 septembre 2012

    @ oeildevaricon

    par nature , atavisme , résignation , ou je ne  sais quoi d’autre , l’électeur est toujours le cocu des  hommes et femmes " politiques " … tromper l’électeur ne relève même plus d’une absence de Morale , c’est LA MORALE ELLE MÊME !

    c’est pour cela que je m’étonne que le sieur Jaurès n’ambitionne pas de hautes fonctions publiques et pourquoi pas dans le micro-syndicalisme *

    * au vu et su du nombre considérable de syndiqués dans le pays

    Répondre
  3. Oeildevraicon

    18 septembre 2012

    Ma foi "le petit peuple de gauche", c’est à dire : Bobos, fonctionnaires, étrangers, artistes et journalistes, ont le droit d’etre cocufiés, tout comme le peuple de droite l’a été en 2007!
     
    C’est ça l’égalité voulue par normal 1er…

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)