Gouverner par l’aveuglement

Posté le juillet 16, 2019, 2:42
6 mins

Pendant quelques jours, le gouvernement français a saisi l’opportunité d’un moment où il faisait en France un peu plus chaud que de coutume pour parler de «canicule».

Et cela a été un véritable matraquage.

Les ministres ont conseillé aux Français de boire de l’eau fraîche, de ne pas marcher au soleil et de prendre toutes les précautions requises, comme si les Français ne savaient pas qu’il faut boire de l’eau, ne pas marcher au soleil, et prendre des précautions quand il fait chaud.

Dans la foulée, il a été question aussitôt du réchauffement global et de la nécessité de prendre des mesures.

Ces mesures sont en préparation.

Une loi va prendre forme qui va instaurer en France «l’économie circulaire» (contrairement à ce que le nom indique, il ne s’agira pas de tourner en rond, mais de cibler le plastique et les déchets).

Des spots publicitaires suivront sans doute, qui s’inscriront dans la lignée de ceux apprenant aux Français qu’ils ne doivent pas laisser leurs appareils électriques en veille, qu’ils doivent éteindre la lumière derrière eux, et que prendre des douches trop longues n’est pas bon pour l’environnement.

Le but semble être tout à la fois de créer des névroses obsessionnelles et de pousser tout un chacun à se demander si le geste qu’il fait, la façon dont il respire ou se déplace pollue ou non.

Le but semble être aussi de dire que le gouvernement s’occupe de tout et est présent partout, à chaque instant.

En parallèle, un nouveau combat a pris forme que des membres du gouvernement entendent mener aussi, en disant que l’heure est grave.

Des femmes sont tuées par des personnes de sexe masculin!

Ce ne sont ni des assassinats ni des meurtres, non, vous vous trompez: ce sont des «féminicides», mot qui laisse entendre que ces femmes sont tuées parce qu’elles sont des femmes, et que les hommes qui les ont tuées l’ont fait parce que ce sont des hommes.

Les êtres humains de sexe masculin vont, c’est clair, se trouver placés sur le banc des accusés, sur un mode qui rappellera le féminisme radical des années 1970.

Des réunions seront organisées. Des colloques.

Nul ne dira, bien sûr, que des femmes sont aussi tuées par des femmes, que des hommes sont tués par des hommes et parfois par des femmes, et qu’il n’y a pas de spécificité radicale et absolue permettant de séparer les morts de femmes tuées par des personnes de sexe masculin des autres catégories d’assassinats ou de meurtres.

Nul ne dira que vouloir créer un pendant féminin au mot homicide parce qu’il contient la syllabe «hom» est grotesque.

Nul ne demandera quelle proportion parmi les hommes qui tuent des femmes est constituée de gens qui ont des problèmes d’alcoolisme, ou prient en direction de La Mecque.

Nul ne se demandera dans quels pays de la planète les femmes ne jouissent d’aucune égalité de droit.

Peut-on dire qu’au moment où ce combat prend forme, une loi prend forme aussi, qui va punir lourdement tout propos que quelqu’un considérera comme «islamophobe» si le propos n’est pas effacé dans les vingt-quatre heures, ce qui fera de la France le pays du monde occidental le plus hostile à la liberté de parole?

Peut-on ajouter que d’autres mesures prennent forme qui vont créer des instances musulmanes françaises placées sous la coupe des Frères Musulmans?

Le gouvernement français détourne l’attention de certains sujets pour mieux faire passer des décisions délétères. Cela s’appelle agir en provoquant l’aveuglement.

Pendant ce temps-là, une victoire de l’Algérie dans une compétition de football s’est achevée en émeutes que la police a fort peu réprimées, des immigrants illégaux ont envahi le Panthéon et en ont été chassés avec mansuétude, une déliquescence généralisée s’installe, la pauvreté en France reste élevée, le chômage ne baisse pas, la croissance est asthénique, mais qui va s’en soucier?

N’oubliez pas, en tout cas, si vous buvez de l’eau fraîche pendant les jours où il fera encore chaud pendant l’été (c’est étonnant qu’il fasse chaud en été, non ? Le climat se détraque, comme dit le gouvernement), d’utiliser une paille. Dans quelques mois, le gouvernement supprimera les pailles. Voilà une décision importante, que dis-je: une décision fondamentale pour l’avenir du pays.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

4 réponses à l'article : Gouverner par l’aveuglement

  1. quinctius cincinnatus

    22/07/2019

     » au royaume des aveugles * les borgnes ** sont rois  »

    * Trump

    ** Macron

    Répondre
  2. OMER DOUILLE

    19/07/2019

    Mais non, nous ne sommes pas aveuglés. La preuve : écoutez la porte-parole du gouvernement miss Sibeth (j’eusse préféré Sismart, plus rassurant quant au degré intellectuel) qui explique que bien sûr tous les français n’ont pas les moyens de manger des homards géants et qu’ils absorbent bien plus souvent des « kébabs ». Des kébabs, dans son monde, peut être. Mais nous, les « leucos » locaux , ce serait plutot le sandwich au jambon beurre (vous avez dit jambon, mais c’est haram francislamie) . Sans oublier le béret basque si cher aux ricaneurs ricains dès qu’ils évoquent les frogs que nous sommes.
    Décidément il faut créer une chaire d’ethnologie « franchouillarde  » – comme dirait le muzz du site – et ouvrir un grand Erasmus universel accessible aux ricains aussi, totalement cadeau pour les candidats étudiants de la spécialité. Pas besoin de ceux d’Afrique, invités ou non, ils entrent avec le pied dans la porte.

    P.S. : A l’attention de la rédaction du site, je signale qu’hier après midi, voulant me connecter, je tombe systématiquement sur un site US genre « protection de vos données etc » , signalant que ma requête n’est pas bonne en indiquant que le ID 46.3.96.74 c’est très caca et dangereux et priant de leur envoyer un mail, nani nanère. Méfiant, je coupe, réessayé a travers NordVPN US, FR, Tor, etc. Toujours le même cirque. J’essaie alors le site  » Le Point » : tout est bon. J’en déduis que ce n’est pas ma ligne ni mon PC, mais peut être le site des 4V qui subit des attaques (j’ignore son IP, à vérifier) . Avec la lutte contre la « haine » – sic de la , AVIA la bélé bélé comme ont dit en Afrique (ne vous excitez pas : bélé bélé, c’est simplement gros, et même très gros) on pourrait vouloir faire taire tout ce qui n’est pas lèchage de bottes, voire de babouches. Quelques heures après: plus trace de ces bizareries.

    Répondre
  3. Molina

    16/07/2019

    C’est le déclin de la France ! A 62 ans, j’ai envie de quitter mon pays … Et le Panthéon envahi par des illégaux ! Et les Algériens qui sèment le désordre dans la rue . Combien de temps , allons-nous rester passifs sans sortir les armes ???

    Répondre
    • BRENUS

      18/07/2019

      « Sortir les armes » ? Il faudrait d’abord aller les chercher dans les caves des immeubles des cités interdites. Car il est là le véritable arsenal, pas dans les maisons de campagne avec des pétoires calibre 16 et cartouches pour canards. Une armée de grand’pères avec des manches à balais, sur que cela va impressionner les copains de Q.Q.

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)