La clause de conscience de Jean-Michel Colo

La clause de conscience de Jean-Michel Colo

On voudrait sanctionner, voire révoquer, Jean-Michel Colo, maire d’Arcangues, pour avoir fait valoir une clause de conscience afin de ne pas célébrer un mariage gay.

Il y 36 000 communes en France. Il fallait choisir celle-là précisément (coup monté ? provocation ?).

Ne serait-il pas plus simple et moins coûteux de remplacer tous nos élus locaux par des robots, infaillibles larbins de notre pouvoir totalitaire ?

 Jean-Claude Allin

Partager cette publication

(1) Commentaire

  • Plumauzille Répondre

    Je suis abonné à la version « papier » et tente vainement d’accéder à la version premium. Je reçois un message qui m’annonce que ma demande est acceptée et à la tentative suivante on m’annonce que je n’ai pas accès à cette formule. La chose est arrivée deux fois déjà et je renonce à cette formule.

    Bien cordialement

    27/06/2013 à 10 h 23 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: