La perte du triple A: On vous l’avait bien dit (bis) !

La perte du triple A: On vous l’avait bien dit (bis) !

Il n’y a pas très longtemps, l’une de mes chroniques était déjà intitulée : « On vous l’avait bien dit » (n° 742 du 21 mai 2010). Je récidive aujourd’hui sur la situation financière, économique et sociale de la France. Nul n’ignore que l’agence de notation Standard & Poor’s, la plus importante, a dégradé la note de la France.

Le triple A, ce « trésor national » disait Sarkozy, c’est fini. De plus, dans la note exposant les motifs de la décision, l’agence anglo-saxonne (mais néanmoins parfaitement crédible, quoi qu’en disent certains) fait savoir de la façon la plus claire qu’une nouvelle dégradation est prévue.

En outre, huit entités du secteur public sont également dégradées pour mauvaise gestion financière – dont la SNCF, EDF, RTE, et les Aéroports de Paris.

Sarkozy, de toute évidence, est visé. À trois mois de l’élection présidentielle, il laisse une situation que beaucoup jugent regrettable ; d’aucuns disent même désastreuse. La dette, 1 700 milliards d’euros, a augmenté de 630 milliards pendant son quinquennat. Coût des intérêts : 50 milliards d’euros par an. Déficit annuel : 90 milliards d’euros (47 milliards en 2005). Déficit commercial : 75 milliards. Chômage à presque 11 %, chez les jeunes à 25 %, dans les DOM-TOM à 23 %.

En réalité, on approche des 5 millions de chômeurs. L’UNEDIC, fortement endettée, prévoit 214 000 chômeurs de plus en 2012. 20 millions de Français perçoivent moins de 1500 euros par mois. 8 millions d’habitants, dont de nombreux immigrés, sont au-dessous du seuil de pauvreté (800 euros par mois). Faillites à répétition des entreprises, désindustrialisation du pays, délocalisation des industries à l’étranger, avec 700 patrimoines qui s’expatrient chaque année pour échapper à l’ISF (cf. le livre d’Alain Mathieu, président de « Contribuables Associés » : « Ces mythes qui ruinent la France », p. 103).

Augmentation de l’immigration à raison de 200 000 nouvelles arrivées par an, des migrants généralement non qualifiés qui sont payés à ne rien faire par l’État-providence, c’est-à-dire le contribuable, ce que dénonce S & P sous le titre de « Prodigalité budgétaire ».

La France est le pays développé où l’on travaille le moins, à cause notamment des 35 heures, payées 39, qui coûtent au budget national 20 milliards par an. Les Allemands travaillent chaque année 225 heures de plus que les Français.

Ce bilan administre la preuve d’une gouvernance dépourvue de compétence, avec des affaires de corruption qui surgissent en permanence: Françafrique, contrats d’armement avec le Pakistan, l’Arabie saoudite, Taïwan, et leurs intermédiaires interlopes, chinois, kabyle, druze… Certains de ces contrats (l’affaire de Karachi) ont même entraîné la mort de 11 Français.

Cette affaire des rétro-commissions de Karachi pourrait conduire à la mise en examen de l’ancien Premier ministre Balladur, de son ancien ministre du Budget Sarkozy et l’on pourrait en arriver à des arrestations. Déjà, l’ex-directeur de cabinet de Balladur, Nicolas Bazire, est mis en examen…

Par ailleurs, la réputation de la police des polices est atteinte et on peut même se demander si le pouvoir n’est pas complice de la délinquance, dès lors qu’elle est commise par la « diversité ».

Les policiers prennent de grands risques à agir contre les fauteurs de trouble, s’ils sont originaires des « colonies ». La magistrature elle-même est mise en cause. Elle est politisée, syndiquée et divisée.

L’insécurité de toute nature s’aggrave tous les jours. 60 bandes d’immigrés opèrent à Paris et dans sa banlieue. Des quartiers entiers sont en sécession. La police ne peut, ni ne veut, y pénétrer. Ce sont désormais des sortes d’enclaves que les émirs du Proche-Orient commencent à contrôler. Si vous ne me croyez pas, allez vérifier sur place.

« Les cambriolages explosent » titre la presse. Le ministre de l’Intérieur déclare: « Ils sont surtout le fait des immigrés » – les « Roumains » notamment, à qui souvent l’impunité est assurée. En attendant les « mesures spécifiques » annoncées, il n’y a pas à s’inquiéter : si, d’aventure, des mesures efficaces devaient être prises, Bruxelles aussitôt les condamnerait.

La politique étrangère, quant à elle, paraît incohérente.

On reçoit solennellement Kadhafi, puis on le fait assassiner
. Et voici que la nouvelle Libye « démocratique » de Sarkozy et Bernard-Henri Lévy reçoit en grande pompe Omar Al-Bachir, chef de l’État soudanais, accusé par la cour pénale internationale de génocide et des pires atrocités.

Et, maintenant, en Tunisie, hier admirablement « printanière », il faut crier : « Tuer les Juifs est un devoir ». On honore le Syrien Bachar Al-Assad, qui a présidé le défilé du 14 juillet, puis on cherche à le faire assassiner. On crée « l’Union pour la Méditerranée », avec un déjeuner de gala à 7000 euros par tête au frais du contribuable. On en rit encore. Et qu’est devenue cette union dont le co-président était l’Égyptien Moubarak, grand ami de Mitterrand, Chirac et Sarkozy ?

Pour en arriver là, les impôts sont les plus élevés du monde.
Soyons précis : la Cour des comptes a donné la liste des principaux prélèvements français qui n’existent pas en Allemagne: taxe d’habitation, taxe professionnelle, taxe sur les salaires, taxe d’apprentissage, versement transport, 1 % logement, 1,6 % pour la formation…

D’après l’OCDE, le coût total des salaires des fonctionnaires était de 259 milliards en France et de 182 milliards en Allemagne, beaucoup plus peuplée que la France.

Quoi qu’on dise, les dépenses publiques vont encore augmenter dans les deux prochaines années. Il faut à la France 182 milliards d’euros à emprunter en 2012. Le taux de financement à 10 ans, au 14 janvier, était de 3,055 % en France et seulement de 1,759 % en Allemagne.

C’est que l’Allemagne se porte à merveille, bien qu’elle ne soit pas peuplée d’extraterrestres : dette maîtrisée, exportations de 1 000 milliards d’euros par an, excédent commercial de 150 milliards d’euros par an, chômage à 6 %, croissance prévue en 2012 :
3 % (en France, 0 %). Politique étrangère prudente et cohérente. Comparaison et bilan accablants pour la France!

Oui, mais tout n’est pas perdu. Nous avons en France une opposition démocratique et marxiste. – Mais qu’est-ce donc que cette opposition ? – C’est François Hollande, l’incarnation du néant qui module, flanqué d’Éva Joly, qui a un tel accent étranger qu’on ne la comprend pas, et de Jean-Luc Mélenchon, ce pied-noir qui aime tant les Maghrébins et qui en est encore à Staline.

Le programme de tout ce petit monde qui, naguère, avait placé tous ses espoirs dans le socialiste Strauss-Kahn, client de Dodo la Saumure, c’est : plus d’impôts pour écraser les classes moyennes et les petits patrons, plus d’immigrés, plus d’insécurité.

Il y a bien le Front national, 25 % de l’électorat français,
mais il faut faire en sorte que Marine Le Pen ne puisse pas se présenter, tant on redoute à l’UMP que, présente au deuxième tour, elle laisse Nicolas en rade au premier tour, la honte suprême à éviter à tout prix.

Il nous faudrait un De Gaulle entend-on, mais quel De Gaulle ? Celui qui avait comme bras droit le chef du Parti communiste, agent de Moscou, déserteur devant l’ennemi en 1939, et comme ministre de l’Armement l’agent stalinien François Billoux, ou bien le De Gaulle qui, en 1968, dénonçait la « chienlit » anarchiste, mais la « chienlit » est là, plus que jamais. Ce sont les Verts et les « indignés ».

Alors que faire? Devenir un Land allemand?

Partager cette publication

(13) Commentaires

  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    <<quinctius cincinnatus: à l’exception du Pays de Montbéliard rendu à l’Allemagne>>

    Le territoire de Belfort (90) s’était exclu en 1871 du département 68, je ne pense pas que votre proposition va les enchanter.
    Ci-joint 2 liens pour vous faire écouter ce que la relève alsacienne peut faire:
    http://www.youtube.com/watch?v=2QnGMEa_UhQ
    http://www.youtube.com/watch?v=hCTa2dyZlpY

     

    28/01/2012 à 13 h 47 min
  • R. Ed. Répondre

    Quelle sanction ?

    Oui, c’est une bonne question, quelle sanction ? Un  stage de sky à la montagne en est une, à la condition qu’il soit – obligatoire -. Si il est facultatif, on ne peut plus le  considérer comme une sanction. 

    27/01/2012 à 10 h 28 min
  • Daniel Répondre

    Guillermo:   A propos des radars  "Je desteste Sarko mais votre argumentation me le rend sympathique. Si Jospin avait été président, y a des milliers de personnes qui auraient été tuées et qui aujourd’hui sont indemmes."

    Voilà le fondement des raisonnements simplistes qui assurent l’avenir des dictateurs. Guillermo n’a pas assez d’imagination pour trouver d’autres solutions plus satisfaisantes que punir ceux qui savent mieux maitriser leur véhicule que lui:  Tuez les tous, Dieu reconnaitra les siens!.
    Que Sarko se soit enrichi en ayant appauvri la France de 600 milliards est sympathique à tous ceux qui rêvent de voler encore plus facilement qu’ils ne peuvent le faire aujourd’hui. Sarko est leur idole. Qu’il détruise par cette dette des milliers d’entreprises et l’avenir de millions de personnes est en effet beaucoup moins grave que dépasser la vitesse sur la route de quelques kms/heure. 
    Mais comment celui qui a atteint son plafond de capacités en choisissant l’irresponsabilité professionnelle  pourrait-il concevoir que d’autres n’attendent pas du droit  qu’il leur définisse en détails ce qu’ils doivent penser et faire, y compris sur la route!. Respecter les autres implique de maitriser la vitesse que l’on choisit et de payer les accidents provoqués, mais cela implique également de maitriser les désirs, les ambitions et le pouvoir sur autrui … et de payer les accidents provoqués si l’on s’est surestimé. 

    26/01/2012 à 23 h 58 min
  • François Répondre

      Guillermo, je serais entièrement d’accord avec vous le jour où les délinquants ( les vrais) et les criminels seront sanctionnés avec autant de sévérité et de façon aussi systématique que les automobilistes.

      Question à cent sous: Si dépasser la vitesse autorisée de 3 km/h est sanctionné de 90 € d’amende en de la perte d’1/12 du permis de conduire, si cette sanction est juste, quelle doit être la juste sanction pour un voyou qui brûle une voiture? Détruit une cabine téléphonique? Pille un magasin? Cambriole une bijouterie? Tabasse un policier à coups de barre de fer?…Question à 200 sous: Quelle sanction ont aujourd’hui les susnommés délinquants et criminels?

      Ce que Richa 83 critique n’est pas tant la sanction des automobilistes que l’outrance dans la tolérance de la plupart des crimes et délits hors circulation routière.

    26/01/2012 à 20 h 28 min
  • ozone Répondre

    Ce ne sont pas les radars automatiques qui ont sauvé des vies sur la route,faut pas déconner,cela avait commencer bien avant Sarkozy,se sont deux décisions capitales qui en sont responsables en plus des progrès de la réanimation ainsi que des moyens d’évacuation,l’obligation du port de la ceinture et la multiplication des ronds points aux carrefours,presque plus de "cartons" aux croisements importants de voies de circulation.

    Leur installation a produit de la dette,mais il faut savoir ce que l’on veut.

    C’est absurde et indécent de récupérer a des fins politiques étroits le résultat .

    26/01/2012 à 20 h 21 min
  • richa83 Répondre

    """
    y a des milliers de personnes qui auraient été tuées et qui aujourd’hui sont indemmes.
    """
    ————————————————————————————————————-
    Avec des " SI " on  fait rentrer Paris dans une bouteille !!!!

    si on n’autorisait pas les produits toxiques dans les cuisines, il n’y aurait pas ces morts par accident domestique!
    Si on était plus stricts en terme d’hygiène hospitalière il n’y aurait pas autant d’affections nosocomiales ( combien de DC…..oubliée la légionelose ???,)
    Si on n’envoyait pas de soldats sur les théatres d’opération extérieurs nous n’aurions pas de morts…
    si on mettait des barrières plus hautes sur les ponts, il y a moins de personnes qui pourraient se suicider par noyade…
    si on aménageait correctement la traversée de certains villages ( la TV nous en donne tous les ans des exemples ) il y aurait moins d’accidents…
    Si les passages à niveau à risque étaient aménagés, il y aurait moins de drames…

    ce genre de constat peut se multiplier à l’infini

    tout le monde déplore les accidents de la route, est ce une raison pour mettre des radars dans les zones ou il est facile de mettre une prune plutot que d’exercer une surveillance des zones dangereuses ou de punir ceux qui ont une conduite à risque comme le mec qui se rabat à 1 m devant vous pour prendre la sortie’??? là , il n’y a pas de controle !
    Si l’idée des radars, sur le plan théoriques est bonne, cette idée a rapidement été dévoyée et est devenue un excellent moyen de faire rentrer facilement du fric dans les caisses de l’état!

    26/01/2012 à 16 h 59 min
  • HOMERE Répondre

    L’incantation….vous êtes dans l’incantation…..vous appelez de vos voeux une France dont vous savez pertinemment que celle qui l’incarne a zéro chance de parvenir au pouvoir.Vous persistez et signez à cette conjuration digne de Monsieur Couet avec les accents et le désespoir des perdants.

    Mais bon sang de bonsoir,allez vous enfin vous rendre compte de la réalité politique de ce pays ?

    Le Hollande qui se dessine va ruiner mes espoirs de ma France que je veux….il ruinera aussi les vôtres.Le nationalisme dont nous rêvons sera alors non seulement interdit mais hors la loi….vous rendez vous compte de ce que vont devenir les officines droit de l’hommistes transformées en Police politique ? Etes vous certain que vous même pourrez encore vous exprimer demain comme vous le faites aujourd’hui ? J’ai de la sympathie pour MLP mais hélas elle reste toujours la meilleure caution de la gauche pour que celle ci parvienne au pouvoir pour la plus grand malheur de notre peuple……

    Marine Le Pen ne veux pas un peu de pouvoir…elle veut tout le pouvoir.Cette utopie est la pire des choses pour la droite et la meilleure pour la gauche….mais fi de celà.Nous allons subir le pire des humiliations de notre situation de français de souche,de la religion que nous avons reniée et de notre fierté abandonnée.

    Viva la muerte……!!!

    26/01/2012 à 15 h 24 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    @  limite 50 #( c’est à dire aux automobilistes-éponges)

    pourriez vous sortir des écrans … radars …
    bien sûr que vous êtes rackettés , puisque vous êtes encore ( un petit peu ) solvables …
    sans compter que cela fait (enfin ) des "affaires  résolues" par la maréchaussée !
    attendez donc  la suite des "châtiments" * socialistes et vous ne serrez pas déçus !
    *anti-français bien entendu !

    26/01/2012 à 12 h 53 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    personnellement je suis pour un rattachement de la Franche-Comté à la Confédération Helvétique *( a l’exception du Pays de Montbéliard rendu à l’Allemagne, de la Flandre à la Flandre , de la Catalogne à la Catalogne , du Pays Basque et du Béarn à la Navarre , de la Savoie à la "Padanie"  enfin et surtout de la Corse  et du Comté de Nice à l’Italie  mais … du Sud  !  !   !
    reste le cas de Marseille que l’on pourrait "refourguer" aux … Grecs !  !   !

    26/01/2012 à 9 h 59 min
  • Guillermo Répondre

    @richa83. Je desteste Sarko mais votre argumentation me le rend sympathique. Si Jospin avait été président, y a des milliers de personnes qui auraient été tuées et qui aujourd’hui sont indemmes. Faut reconnaitre ça de positif dans le bilan de Sarko, meme si c mal fait en beaucoup d’endroits (limites de vitesse bien trop basses en beaucoup d’endroits). C’est jubilatoire pour moi chaque fois qu’un beauf gueule contre les radars. Si vous avez perdu des points ou pris quelques tunes, j’en suis ravi.

    26/01/2012 à 7 h 45 min
  • Danton Répondre

    Plus rien à espérer dans cette ex-douce France. Quitter le pays au plus vite si l’on peut, reste l’ultime salut avant les violences urbaines à répétition, les émeutes et la révolte des banlieues. On ne pourra plus occulter la vérité encore longtemps. Le pays s’enfonce dans une misère grave. Bonjour tristesse et bonjour les dégâts après 30 ans de gouvernance cynique et opportuniste. Le pire est bien devant nous. Sauve qui peut !

    26/01/2012 à 7 h 04 min
  • richa83 Répondre

    """"""""""""""
    Des quartiers entiers sont en sécession. La police ne peut, ni ne veut, y pénétrer.
    """"""""""""""

    il faut les comprendre, c’est tellement plus facile de jouer les batman inflexibles derrière un radar !!!!

    25/01/2012 à 19 h 28 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    <<Alors que faire? Devenir un Land allemand?>>

    Chiche! On pourrait commencer par les départements 57, 67 & 68.
    Bismarck avait créé en 1871 le Reichsland Elsaß-Lothringen. Pourquoi ne pas le ressusciter?
    Les autres régions de France aurait là un merveilleux laboratoire à ciel ouvert et pourraient observer la progression en cours. Si cela leur convenait elles pourraient ensuite tour à tour rejoindre la BRD.
    Le PS et les divers collectivistes quant à eux n’aurait d’autres choix que de s’allier soit à la " Linke" soit à la "SPD" soit de se sublimer. La dernière option aurait bien sûr ma préférence.

    25/01/2012 à 13 h 14 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: