Le nouvel 1dividualiste

Posté le février 21, 2007, 12:00
2 mins

Edité par José Luis Goyena et Alain Laurent, et principalement consacré à la recension critique d’ouvrages récemment parus du point de vue de l’individualisme rationnel et en réaffirmation de la valeur suprême de la liberté individuelle d’expression (donc dans le sillage d’Ayn Rand et de Jean-François Revel…), LE NOUVEL 1DIVIDUALISTE paraîtra désormais chaque trimestre sur le site

http://web.mac.com/nouvel1dividualiste

courrier : [email protected]

Au sommaire du N°2 – Février 2007 :

Au sommaire :

1. La cause de l’individu dans quelques livres récents: P. Bruckner et R. Redeker (A.L.)

2. Quand l’individualisme passe l’arme à gauche: un “individualisme” sans…individu (souverain): F. de Singly (L’individualisme est un humanisme ) et autres auteurs… (A.L.)

3. Raymond Boudon sur l’individualisme et la rationalité: biais et édulcorations.(A.L.)

4. Détribalisation et horreur tribale, par Jacques Baillet.

5. Apologie de Stirner, par Vincent Valentin.

6. Michael Oakeshott: “Morale de l’individualisme versus morale du collectivisme” (extrait).

7. Lectures américaines: The Invisible Heart, an Economic Romance, (J.L.G.)

8. Anthem d’Ayn Rand, par Roland Soyeux.

9. Ayn Rand en espagnol (J.L.G.)

10. Trois films “randiens”. (J.L.G.)

11. Créativité et Envie dans La source vive d’Ayn Rand, par José Luis Goyena.

Une réponse à l'article : Le nouvel 1dividualiste

  1. Bois-Guisbert

    22/02/2007

    On lit, sur le site du Nouvel Individualiste :

    "L’individu véritablement accompli use de son libre arbitre en s’autodéterminant rationnellement, sans confondre sa subjectivité avec le réel. Fort et fier d’être responsable de soi et de marcher debout tout seul sans tuteur, ni coach ni béquilles, il entend avant tout  se décider par lui-même. Il tient à son intimité et son quant-à-soi, tirant sa force d’âme et son identité seulement d’une vie intérieure exigeante. Il sait qu’il faut être dur avec soi-même pour connaître l’estime de soi, que rien ne lui est dû et n’est jamais acquis. (…)

    A la vérité, je ne sais pas où on peut rencontrer cet "individu véritablement accompli" qui "use de son libre arbitre en s’autodéterminant rationnellement…" Tous les gens que je connais, moi inclus, sont composés d’environ 20 % de rationnel et d’environ 80 % d’affectif… 

    Et il en est ainsi depuis que le monde est monde, puisque c’est ce qui fait que l’homme est homme, plutôt que robot asservi à sa raison. Cette caractéristique le conduit à perdre son temps à des activités complètement inutiles, rationnellement parlant, comme construire le mont Saint-Michel, peindre la Joconde, composer des Concertos brandebourgeois, rédiger Le Voyage au bout de la nuit…

    Ou faire des enfants !!! Ces emmerdeurs qui nous empêchent d’"individualiser en rond", tout notre saoul…

    "Le nouvel individualiste n’est personne d’autre, dans les circonstances actuelles,  que cet individu à part entière, déterminé à réaffirmer sa souveraineté morale sur soi sans se laisser faire et sacrifier.",

    Et moi, le nouvel individualiste que je connais, fonctionne en ne respectant que deux axiomes en tout et pour tout : "IL EST INTERDIT D’INTERDIRE" et "J’AI ENVIE, DONC J’AI LE DROIT", et ce faisant, il fossoie nos sociétés en même temps que notre civilisation.

    Alors, Messieurs les individualistes, je vous dis non merci. Ne me répondez pas que je n’ai rien compris à ce qu’est le Nouvel Individualiste, je me suis contenté de vous dire comment les gens qui ne sont pas « vraiment accomplis », le traduise dans leur pratique quotidienne. Et c’est ce qui fait que votre Nouvel Individualiste est aussi « impossible » que l’homme nouveau des communistes.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)