Le pouvoir de nuisance des grands médias

Posté le mars 03, 2009, 12:00
6 mins

La plupart de nos médias s’admirant dans un miroir déformé, il me fallait bien écouter chaque matin la station de référence radiophonique, France Inter, de 7 h 00 à 9 h 00 animée par Maître Paoli, comme d’autres lisent Le Figaro au bureau, Le Monde à 17 h 00, ou encore visionnent France 2 ou France 3 avant de dîner.

Or, pour augmenter son audimat autant que par appétence intellectuelle, France Inter, comme ses confrères susnommés, s’emploie délibérément à vouloir capter la clientèle la plus malléable qui soit, celle des malheureux, des mécontents, des râleurs, des rebelles, des assistés, des revendicateurs de tous poils, en invitant à l’antenne, préférablement l’opposition, et quasi exclusivement les lobbies minoritaires : ceux qui se moquent éperdument de la pensée et du bon sens de la grande majorité des citoyens, parqués et muselés par eux dans le ghetto d’une « bien-pensance molle et indécrottable ».

C’est ainsi qu’au cœur de la crise économique et financière dont il faut maintenant payer le prix fort, nos médias, de manière subtile et hypocrite, mettent en scène avec complaisance le mauvais théâtre des syndicats minoritaires qui font descendre professeurs, élèves, fonctionnaires et cheminots dans la rue au mépris des besoins et du travail d’une majorité de citoyens, travailleurs et mères de famille, qu’ils tiennent en otage sans rougir… au nom de la démocratie, bien entendu !

Au cœur de la crise économique et financière toujours, avec une autosatisfaction désarmante, et sur un ton enjoué, nos grands médias choisissent délibérément d’amplifier le mécontentement social qui nous vient d’outre-mer, de la Guadeloupe à la Réunion en passant par la Martinique (France Inter du 13 février).

Ces mécontentements, qu’il faut prendre en compte, sont exploités d’une façon irresponsable par une classe politique aux abois, conduite par des ténors formés au barreau, planqués à la Poste, prêts à tout pour reconquérir le pouvoir perdu, fût-ce au prix d’une guerre civile !
Chacun sait que la majorité des Guadeloupéens, des Martiniquais et des Réunionnais, se gardent bien de revendiquer une indépendance qui leur serait fatale. Ce qu’ils veulent, ce que certains exigent, c’est obtenir de la métropole une assistance globale permanente, une carte blanche à leur bénéfice et sans contrepartie.

Qui doit payer ? La majorité des citoyens, représentée par l’État, évidemment ! Au bénéfice de qui ? D’une société, la leur, dont ils revendiquent l’indépendance de fait vis-à-vis de la culture métropolitaine et de ses mœurs, voire dans certains cas, des lois de la république, toutes reléguées au Panthéon de l’Histoire… au nom de leur histoire personnelle !

Nos médias feignent d’ignorer cette contradiction sociopolitique au nom du « politiquement correct ». Le ton est donné : ce sont les ravages du colonialisme et d’un esclavagisme originel qui justifieraient, à leurs yeux, une inversion des rapports, et le retournement d’une pyramide sociale de type collectiviste.

Quel gouvernement peut gérer, avec cette résonance médiatique, notre avenir en société, ici et ailleurs ?

Je vais me sentir mieux en ignorant cette information pernicieuse qui désespère quotidiennement la majorité, et j’ai fait le choix d’écouter dorénavant R.N.D le matin. Les mêmes nouvelles y sont traitées de façon plus respectueuse du citoyen que je suis.

16 réponses à l'article : Le pouvoir de nuisance des grands médias

  1. HansImSchnoggeLoch

    9 mars 2009

    Jaures <<Un media dont "on peut déduire ce qu’on veut" est-il plus fiable qu’un autre ?>>

    Les media français déteignent systématiquement sur le bruit de fond mondial. L’exception culturelle française n’est sans doute pas étrangère à ce phénomène.
    En écoutant les informations de diverses sources internationales je suis certainement plus près de la vérité que vous, qui vous contentez de croire les informations débitées par une seule instance. Les observations et remarques que vous faites sur ce site réflètent très bien votre situation d’individu formatté à outrance. Ce formattage est tellement bien réussi, que vous ne le remarquez même pas.

    Répondre
  2. siniq

    9 mars 2009

    Jaures

    Simplement que nos médias à nous sont plus pourries que les autres car plus à gauche mais en cherchant bien certains médias américains en prennent le chemin voir sont déjà dans le bain jusqu’ au cou.

    Encore quelques efforts de leur part et vous serez parfaitement heureux en écoutant CNN.

    Répondre
  3. Anonyme

    9 mars 2009

    "Les-4-Vérités"   – 09 03 09

    A Philippe ZELTNER : je ne sais pas si, comme vous l’écrivez, la Presse (j’ entend par là les prétendus "Grands Médias") se "regarde dans un miroir déformé". Il est vrai que je n’ai pas très bien compris, même si je suis d’accord globalement avec votre article, ce que vous entendez par là.

    Une chose est certaine, c’est que la   – sans parler de l’emprise des partis de gauche et des lobbies – quasi-totalité des journalistes qui sévissent dans notre pays ont été formés à gauche, pensent à gauche et même, j’ose l’écrire, portent à gauche ! Et les quelques journalistes de Droite (j’entends par là de la vraie droite) sont cantonnés sur de petits espaces et dans des pages intérieures, ou à des heures de faible écoute (1). Et la crise de la Pressse est pain bénit pour le Pouvoir entre les mains duquel vont s’alimenter des journaux sans cesse quémandeurs de subventions. Nicolas SARKÖZY qui ne manque pas de triompher avant même la victoire, n’a pas manqué de lui indiquer sa "mission" : elle est

    "de former le peuple à être le collaborateur conscient des représentants qu’il s’est lui-même donnés". (fin de citation) (2) On ne peut être plus cynique. Tout comme l’avait été Patrick LELAY, alors patron de TF1, lorsqu’il avait dit en substance que l’objectif de sa chaîne était que les programmes mettent les téléspectateurs en état de recevoir les annonces publicitaires. Et, comme pour déblayer le terrain à la "Presse-amie", non content de lui apporter des subventions améliorées (payées par des contribuables de moins en moins lecteurs !) après les Etats-Généraux de la Presse qu’il a "convoqués" pour résouydre la "crise de la Presse", Nicolas SARKÖZY fait débarrasser la toile de tous les sites "gênants" en leur refusant, par exemple, le statut d’entreprise de presse. On le sait, Internet est, en matière de presse, la véritable riposte aux "bobardements" de la presse aux ordres, de la presse bien pensante.

         Bonne semaine à toutes et à tous, cordialement, Jean-Claude THIALET

    P.S. Pour l’anecdote : après avoir pu passer, régulièrement, sur un "forum" de discussions d’un quotidien national, j’ai été empêché – sans préavis – d’adresser mes "posts". Ce qui fait que le modérateur n’a plus eu à les "censurer". Malgré mes demandes répétées, le "journal" (mot à mettre entre guillemets) n’a jamais daigné me donner la moindre réponse. Même du genre "parce que tel est notre bon plaisir …"

    (1) Comme devait le révèler au cours d’une table Ronde François FOUCARD (alors qu’il venait de prendre sa retraite) qu’il était libre de dire ce qu’il voulait à … 6h00 du matin sur la Radio dite nationale !

     

    Répondre
  4. Jaures

    9 mars 2009

    Comme vous le dîtes, cher Hans, de vos chaînes étrangère "on peut en déduire ce qu’on veut". Je dirai la même chose de n’importe quel media.

    Un media dont "on peut déduire ce qu’on veut" est-il plus fiable qu’un autre ?

    Répondre
  5. sas

    8 mars 2009

    Les évènements des antilles, martinique guadeloupe…..sont systématiquement monté en épingle pour faire accroire aux gens….qu il y aurait des problèmes raciaux et que les noirs n aiment pas les blancs et inversement….

    C’est absolument faux…il y a bien quelques incidents….mais c’est simplement pour prentériner le nouveau statut d autonomie imposé….à tous par les réseaux maçonniques locaux…

    On affame donc le peuple, on désorganise totalement,on indique des boucs émissaires et l’etat sur place co gère le chao et la faillite économique privée…qui elle ne se relèvera pas…

    Il s’agit dons bien la d une manipulation….où les médias initiés et sous contrôle….ont largement contribuésà l opération séditieuse…

    La maçonnerie est tout…..la ripoublique n’est rien …juste un leurre….le principe est déjà plié..pesé…jaugé…tranché.

    sas

    Répondre
  6. HansImSchnoggeLoch

    6 mars 2009

    Doris <<à  Hans…. pouvez-vous nous donner des sources d’informations fiables…..  merci!>>

    J’avais répondu à ce souhait il y a deux jours, mais rien n’a été publié, soit le webmaster a zappé, soit la réponse s’est perdue. Je vais essayer de reconstruire le contenu.
    Sur le toit de la maison j’ai deux paraboles Astra, l’une pointée à 19d Est et l’autre à 28d Est. Cela me permet de capter environ 400 chaînes de TV.
    Étant un eu polyglotte j’ai la possibilité d’écouter les informations de pas mal de pays, dont les plus importants sont l’Angleterre, l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche, la Russie, le Pakistan, l’Inde, la Chine, le Japon, le Nigeria, les UAE etc…. Les sons de cloche qu’on y entend sont rarement en phase avec ce qui est débité par les media français. On peut en déduire ce qu’on veut…
    Cette installation n’a pas coûté une fortune, comptez environ € 500.-

    Répondre
  7. HansImSchnoggeLoch

    5 mars 2009

    Dans les DNA de ce matin *), jeudi le 5 mars,  un chroniqueur que je ne citerai pas, s’offusque du fait qu’un site internet ose offrir aux élèves en difficulté des devoirs corrigés moyennant rétribution. Pour ce gentleman cela troublerait l’ordre publique et remettrait en cause l’égalité des chances des élèves ainsi que la main-mise du mammouth sur l’éducation nationale. Belle logique éculée de socialiste, le bonheur massique des peuples étant chez-eux synonyme de bonheur individuel.
    Heureusement pour ce site, aucune loi actuelle, d’après ce même chroniqueur,  interdit leur activité. Ouf, tant mieux pour eux!
    Connaisant les pratiques françaises il est 100% sûr que les autorités ne vont pas tarder à réagir pour [[[encadrer ce genre de site]]]. Vite un triple encadrement sanitaire, crac, boum, hue, …, hop, c’est fait!

    *) Vautours au-dessus de l’école

    Répondre
  8. siniq

    4 mars 2009

    @ Jaures

    Les médias sérieux sont ce qui nous passent Besancenot à longueur de journée, vos Isvestia en sorte.

    Répondre
  9. sas

    4 mars 2009

    Florin….très interessant tes assertions…

    Remonte ton short, vient ici vivre aux antilles…créer et monter ta petite entrprise de fruits et légumes….achete les produits premiers, essaide faire bosser correctement ton petit monde avec les lois sociale à la con de la france technocratiques( je te conseil vivement de potasser car ici, tous connaisent les textes mieux que le moidre spécialiste)….et lorsque tu te sera retiré les doigts du cul et tu t’apercevras que tu es juste bon a payer des taxes, des impots, de l octroi de mer, de la tva, de la csg, des salaires…de gérer les conflits, les merdes, les prudhommes, le fisc, la secu, la repression des fraudes…..et que tu verras tous ces losers surémunérés commencer leur journées à 10h00 (quand ils la commencent) et la finir à 14 h00 (quand ils viennent), vennir avec des bagnoles 4×4 a 60 000 euros,partir en vacances et autres croisières 3à4 fois par ans (tous les ponts et fetes sont à rallonges ici pour eux)…..que tu auras mesurer l energie et le temps dépenser inutilement pour récupérer un formulaire ou une CA12….que tu croiseras ces mêmes fonctionaires en job ou mission chez ton proche copain ou connaissance commune….

    alors tu pourras la ramener….seulement tu pourras la ramener et parler du béké….

    Car la captation coloniale n’aurait jamais pu prospérer si l etat n’etait pas l allier objectif de cet economie captive soviétisée reposant sur les transferts sociaux ,aspirés par le grand capital local et la fonction publique sous la haute magistrature de la maçonerie locale qui en croque au passage ,noubliant pas de nourrir les chiens de france.

    Car il est là le modèle ripoublican….comme sur la cote d azur ou la corse…

    sas qui se marre et qui dit que la fin et faim sont proches.

    Répondre
  10. Florin

    4 mars 2009

    Oui, bof ! Personne ne vous oblige à écouter … à la place, mettez Radio Classique, y’a du Mozart …

    Ce qu’il est davantage redoutable, c’est que les journalistes "non-gauchistes" (minoritaires !) oublient de plus en plus de faire correctement leur boulot.

    L’autre jour, je regardais sur une "grande chaîne privée" l’interview d’un patron béké, qui nous expliquait doctement les raisons des prix de vente démentiels sous les cocotiers. "Vous comprenez, on produit en petites séries, on amortit mal nos investissements etc etc etc". Très timidement, vraiment du bout des lèvres, le journaliste essaie de glisser "certes, mais même les fruits et légumes produits sur place sont plus chers qu’en Métropole" … L’autre a fait semblant de ne pas entendre, affaire emballée et classée !!!

    TANT QUE LES VRAIES QUESTIONS NE SERONT PAS ABORDEES là où il faut, avec les mots qu’il faut … les gens vont crier leur mécontentement dans la rue.

    La Guadéloupe : une MINORITE de syndicalistes ont forcé la majorité silencieuse de sortir de sa lâcheté et les rejoindre dans le combat contre une MINORITE mafieuse. Minorité contre minorité, mais ça nous intéresse tous !!!

    Même en Europe, les prix sont sous contrôle des mafieux (voir le tout dernier scandale des pâtes en Italie, où la justice a pu prouver l’entente délictueuse des fabricants).

    Face à cette réalité, l’Etat n’a que deux possibilités : prendre la défense des mafias et tenter d’arroser les têtes qui dépassent coté syndical, ou alors agir loyalement et en toute transparence pour un équilibre économique acceptable à tous.

    Vu les mesurettes prises … c’est encore M. H…. qui a gagné le round !!!!  Pour combien de temps encore ?

    Répondre
  11. Jaures

    4 mars 2009

    Mais oui, bien sur ! Ce n’est pas la crise, la cause des troubles sociaux ! Rien à voir avec les 50 à 100 000 chômeurs de plus chaque mois ! La précarité qui se généralise ! Les inégalités qui se creusent !  Tout ça n’a rien à voir !

    Tout est de la faute de France Inter et son million d’auditeurs quotidien.

    Ah ! Si tout le monde écoutait RTL, de préférence "Les grosses têtes", tout irait pour le mieux.

    Vous avez raison, Hans, il faut savoir choisir ses medias. Dans un périodique que je ne citerai pas, j’ai lu que Obama ne serait jamais élu, que les Etats Unis ne serait pas en récession, que l’Irlande est un paradis économique, …Si, si, je vous assure !

    Heureusement, on ne lira jamais de telles choses dans des medias sérieux.

    Répondre
  12. Matrix

    4 mars 2009

    Cela fait des dizaine d’annees que je n’ecoute plus France Inter… C’est l’inexistence de leur sens de l’humour qui m’angoisse le plus, leur pret-a-penser et la condescendance de leurs journalistes. Brrr !….

    Répondre
  13. doris

    4 mars 2009

    à  Hans…. pouvez-vous nous donner des sources d’informations fiables…..  merci!

    Répondre
  14. Barthélémy

    4 mars 2009

    Ici France Inter! Les français… de gauche parlent aux français…de gauche !

    Ici France Inter ! Les français… de gauche parlent aux français…  de gauche. Depuis l’élection démocratique du président Nicolas Sarkosy, France Inter, tel Radio Londres sous l’occupation, ouvre ses ondes à tous les résistants qui luttent contre l’occupant de droite. France Inter devient ainsi le rendez-vous quotidien des français rentrés en résistance et qui veulent faire appliquer leurs propres lois dans la rue par tous les moyens violents possible: Intimidation, propagande,occupation, blocage, désinformation, mensonge et même pillage et saccage comme cela se voit hélas de plus en plus souvent.

    Le drapeau de El Che flotte sur Radio France !

    Rompant avec le style " objectif " d’une radio service public, le journalisme nouveau et "engagé "de France Inter insuffle un ton original et invente la radio de proximité avec message subliminal et blagues vulgaires anti-gouvernementales ainsi que  publicités détournées au seul profit des oppositions… de gauche.

    S’ouvre alors une guerre détournée et redoutable contre Radio Vichy Europe 1 ou le quotidien collaborationniste " le Figaro".  Fiers d’eux mêmes, les journalistes de France Inter se sentent menacés par le pouvoir dans leur intégrité, et leur liberté journalistique. Les journalistes de France Inter en appelent à tous les patriotes et compatriotes à résister et à s’insurger contre l’occupant…de droite et contrer  l’intox des radios et journaux collabos. 

    Sur France Inter, la  redoutable purification politique bat son plein. Il est vrai que, pour nous assurer qu’elle représente le bien, le bon et le juste universel, France Inter a besoin de nous exposer ses boucs-émissaires et ses diables incarnés par la seule droite et faire tourner en permanence ses pénibles moulins à prières " anti-capitalistes, anti-libéraux, et anti-fascistes.. Ses journalistes en arrivent même à faire croire aux crédules et à ceux qui veulent l’être que la liberté d’expression est menacée en France alors que c’est eux qui obstinément, limitent la liberté d’expression de ceux qui ne pensent pas comme eux.

    Sur les plateaux de France Inter, les petits gardes roses de la mauvaise foi intensive concentrent en eux des pouvoirs que le vrai savoir et l’honnêteté intellectuelle n’ont jamais eus.  Sur France Inter, chaque jour, on déroule le tapis rouge devant tout ce que la France compte de " Lacrymal – bolchévisme " et autres pleureuses abonnées à ‘Libé" et à ‘ l’Huma".  Sur France Inter, la majorité gouvernementale n’est plus appelée sur l’Agora, elle est aux Assises. 

    Et tout cela, comme d’habitude, grâce à l’argent public c’est-à-dire l’argent de TOUS les citoyens.

     

    Répondre
  15. HansImSchnoggeLoch

    4 mars 2009

    La grande majorité des media français sont de type soviétique, animés par du personnel formé à l’agitprop. Écouter leurs balivernes débitées à longueur de journées est une perte de temps considérable. A celles et ceux qui le désirent, il existe de nos jours des possibilités techniques pour capter des sources d’informations fiables non dénaturées par des désinformateurs professionnels. Pour celles ou ceux qui se laissent intoxiquer malgré elles ou eux il n’y a pas beaucoup d’excuses.
    Frappez fort et réagissez en boycottant ces media!

    Répondre
  16. OU812

    4 mars 2009

    Penible hein?

    No medias d’ici, bien plus libre ici que les votres labas, viennent du nous donner le President Teleprompteur, un radical qui n’a aucune accomplissments autre que de se faire elire, et aucune reputation autre que d’etre associe a des escrocs, des corrompus, et organisations radicales. voir terroriste.    C’est celui la va se demontrer la menace existentielle le plus important que la France a vue depuis, je dirais l’epoque du fascisme.    Pour comprendre la crpossance de faillites et troubles qui se faillite se repandent en accelerant(les manifestations dans le tiers monde franchouille, y compris vos banlieux tiermondique), il ne faut aller plus loin que ce imposteur, qui s’affaire a laminer l’engin meme du l’economie mondiale:    Il erode la confiance des investisseurs, entrepreneurs, et autres travaillieurs determinees a chaque fois qu’il se met derriere un teleprompteur(sans teleprompteur, il fait "um, uh, um ah, erm"  plus qu’il ne parle).   La France et les autres pays europeens ont pu survivre le socialisme que vous connaissez merci au client et protecteur qui s’appellait les Etats Unis d’Amerique/   Merci en grand parti a nos medias d’ici, voila la montee d’un menteur, d’un imposteur, qui vous enleve a la foi un partenaire economique fort, et un protecteur militaire.   Commencez a faconner des armes.  Vous allez avoir besoin pendant les annees a venir ou les Etats-Unis redevenu isolationiste et nationaliste et socialiste et faible ne vont pas lever la main pour demerdez le reste de l’occident.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)