Le président imaginaire

Posté le septembre 08, 2014, 10:46
9 mins

francois-hollande-rire-grimace

Acte III Scène X Marinette, en médecin, Porcinet, Mentonnet,

Marinette – Monsieur le Président je vous demande pardon de tout mon cœur.

Porcinet – Cela est admirable !

Marinette – Vous ne trouverez pas mauvais, s’il vous plaît, la curiosité que j’ai eue de voir le malade illustre d’un pays qui l’est encore bien plus, et votre réputation, qui s’étend sur la terre entière, peut excuser la liberté que j’ai prise malgré la désapprobation du Conseil de l’Ordre.

Porcinet – Madame le Professeur, je suis votre serviteur.

Marinette – Je vois, monsieur, que vous me regardez fixement. Peut-être ne m’avez-vous jamais vue rue de Solferino ?

Porcinet – Je crois tout au plus vous avoir croisée dans le Parc de Saint-Cloud.

Marinette – Oui, d’autres moins sérieux que vous pensent m’avoir aperçue sur les remparts d’Orléans lors de sa délivrance.

Porcinet – Enfin peut me chaut, votre réputation est venue jusqu’à mon bureau, et ce fut dans un accès de réalisme que je me résolus à faire appel à vos capacités.

Marinette – Je suis médecin passager, je vais de ville en ville, de circonscription en circonscription pour chercher des patients ou bien plutôt des électeurs. Je dédaigne m’amuser de petits impôts et de taxes médiocres, de mariage homo ou de profanation d’églises. Je veux des crises d’importance, de bonnes grosses manifs assorties d’exactions énormes, des magouilles imparables, des scandales effrayants, des faillites assourdissantes, des mensonges incommensurables, du racisme anti-blanc inimaginable voici trois lustres encore. C’est là que je me plais, c’est là que je triomphe ; et je voudrais, monsieur, que vous eussiez toutes les responsabilités pour tous les maux que je viens de dire, que vous fussiez à trois pour cent dans les sondages, que vous fussiez abandonné par tous les socialistes, désespéré, à l’agonie, pour vous montrer l’excellence de ma politique, et l’envie que j’aurais de vous rendre service.

Porcinet – Je vous suis obligé, madame, des bontés que vous avez pour moi.

Marinette – Imaginez-moi à votre place. Allons donc, que l’on fasse du changement comme il faut. Ah ! Je vous ferai bien raisonner comme il se doit. Ouais ! Ce ministère fait bien l’impertinent ; je vois bien que vous ne me connaissez pas encore. Qui est votre premier ministre ?

Porcinet – Monsieur Mentonnet ici présent.

Marinette – Cet homme-là n’est point écrit sur mes tablettes entre les gens compétents. De quoi dit-il que la France est malade ?

Porcinet – Il dit que c’est d’un manque de socialisme depuis bientôt cinquante ans, d’autres premiers personnages disent que c’est d’un manque de diversité.

Marinette – Ce sont tous des ignorants. C’est de l’attente du Pacte de Responsabilité que l’ex-France est malade.

Porcinet – Je l’avais bien dit. Dès ma triomphale élection j’aurais dû l’imposer avec la vigueur qui m’est propre !

Marinette – Et que vous dit l’opposition participative ?

Porcinet – Qu’il y a trop de fonctionnaires.

Marinette – Justement, le Pacte !

Porcinet – D’autres incompétents accusent l’A.M.E.

Marinette – Le Pacte !

Porcinet – J’ai même lu que certains pensent que les impôts…

Marinette – Le Pacte !

Porcinet – Un laquais m’a soufflé que l’immigration ruine le Pays.

Marinette – Le Pacte, vous dis-je !

Porcinet – J’ai quelquefois des doutes sur mes immenses capacités.

Marinette – Le Pacte. Vous avez plaisir à voir la France sombrer aussi rapidement ?

Porcinet – Parfois je me demande si les Verts…

Marinette – Le Pacte ! Dites-moi, les Verts le soutiennent-ils ?

Porcinet – Un jour oui, un jour non, ils veulent que l’Élysée se chauffe au bois l’hiver !

Marinette – Appliquez, matin, midi et soir le Pacte ! Rien que le Pacte. Mais pour quoi encore ces veaux de Français ne vous plébiscitent-ils pas comme votre grand ancien François de la Nièvre ?

Porcinet – Je ne sais pas, à cause de mon nœud de cravate ou de ma braguette mal fermée peut-être.

Marinette – Ignorants !

Porcinet – Mais aussi pour je ne sais quelle affaire de scooter pour aller aux putes.

Marinette – Ignorants !

Porcinet – Et Bécassine que j’ai pourtant reprise au dernier remaniement.

Marinette – Ignorants !

Porcinet – Et pour les miennes vannes qu’ils trouvent stupides.

Marinette – Ignorants !

Porcinet – Pour simplement me causer du chagrin.

Marinette – Ignorants !

Porcinet – Et pour l’amour, l’enthousiasme et la ferveur que les Maliens m’offrent chaque jour qu’Allah fait.

Marinette – Ignorantus, ignoranta, ignorantum ! Il vous faut pour votre réélection, de bonnes grosses bourdes qui feront rire à gorges chaudes dans les chaumières, il vous faut une maîtrise bien plus totale de la presse et de la télévision, un garde des Sceaux qui sévisse autrement plus toute déviance du dogme socialiste et emprisonne tous ces Veilleurs et autres opposants, il vous faut, pour retrouver les voix de tous les condamnés de droit commun, bien plus de remises en liberté et enfin décupler le nombre des allocataires pour services rendus à l’islam. Suivez bien mes conseils et je viendrai vous voir de temps en temps, tandis que je serai dans cette ville.

Porcinet – Vous m’obligerez beaucoup.

Marinette – Mais que diantre faites-vous avec ces lunettes-là ?

Porcinet – Comment ?

Marinette – Voilà des lunettes que j’écraserais de mon talon, si je n’étais que de vous.

Porcinet – Et pourquoi ?

Marinette – Mais pour le Changement, le Changement monsieur, le Changement depuis 81. On change, on réforme, et le bon peuple en est si content.

Porcinet – Oui, cela délasserait les bœufs de ne pas toujours voir la même face sur leur petit écran.


Marinette – Mais vous avez là un costume qui vous boudine odieusement, il vous faut un bermuda ou un jean, les électeurs apprécieront, cela fera moderne.


Porcinet – Croyez-vous ? Une djellaba ne m’apporterait-elle pas plus de suffrages ?


Marinette – Mais ne voyez-vous pas toute cette graisse ? Il vous faut d’urgence faire un traitement de liposuccion.


Porcinet – Cela n’est pas pressé et mes maîtresses me trouvent bien comme ça, d’ailleurs je n’en ai jamais eu autant à la fois et elles réclament le mariage pour toutes.


Marinette – Adieu. Je suis fâchée de vous quitter si tôt, mais il faut que je me trouve à un grand meeting de compatriotes musulmans soucieux de chercher à gagner encore plus sans rien faire d’autre que d’aller à la mosquée.


Mentonnet – Voilà un médecin qui paraît fort habile et si peu porté à la discrimination !


Porcinet – Oui, mais avec elle je ne suis pas certain d’arriver à sept pour cent avant 2017


Mentonnet – Tous les grands médecins politiques sont comme cela, possiblement pense-t-elle plus à elle qu’à vous.


Porcinet – Écraser mes lunettes, faire le 14 juillet en djellaba, soustraire ma graisse que Julie aime tant ! Ah ! non ! non, rien que le Pacte, ça suffira !

Pierre B. 

18 réponses à l'article : Le président imaginaire

  1. quinctius cincinnatus

    09/09/2014

    il n ‘ y a plus qu’ à attendre maintenant le livre de Delphine Batho, auprès duquel , politiquement parlant , celui de Valérie Trierweiler paraîtra avoir été une bluette !

    Répondre
  2. HOMERE

    09/09/2014

    Comme à son habitude Cincinnatus reste dans le mépris pour tout ce qui n’est pas….lui !! un peu de considération pour les intervenants et de modestie dans ses propos seraient les bienvenus…..j’ai beau chercher des propositions documentées,charpentées,illustrées de perspectives réalistes venant de ses interventions,je m’écarquille les yeux…
    Mon Dieu qu’il est laid….

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      09/09/2014

      je parle des  » journalistes  » des  » 4V²  » , pas de Votre sarkosienne Personne ! lisez moi correctement ! et pourtant mes propositions sont claires : pas de neo-conservatisme agressif ( le livre du fils Besson vous lèvera peut être le voile que vous avez sur les paupières )

      Répondre
  3. 09/09/2014

    Homère a tout à fait raison de se gausser de la laideur…..quand elle transparaît à ce point c’est que les qualités intérieures ne la font point oublier….c’est là que le bât blesse !

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    08/09/2014

    arrêtez ces scénettes d’ un vaudeville digne ( sic ) d’ une autre  » belle  » ( ? ? ? ) époque … la situation est suffisamment grave ( avec les hommes politiques que nous avons en magasin et en … réserve ) pour écrire plutôt une tragédie ! … quand  » les 4 V²  » en finiront elles enfin avec ce journalisme tout juste digne de la  » corpo  » de Droit de d’ Assas , pour explorer enfin , dans des articles documentés,charpentés, illustrés, des perspectives réalisables ? quand ?

    Répondre
  5. SansDents

    08/09/2014

    Pourquoi un président qui ne recueille plus que 13% d’avis favorables ne démissonne-t’il pas?
    Qu’est ce qui le retient ou qui le retient?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      08/09/2014

      ce qui le retient , mais comme tout autre homme politique la foi qu’ il a en son destin et la conviction que ses idées sont les bonnes !

      Répondre
      • Kouroutien

        09/09/2014

        Quinctius cincinnatus, vous déraisonnez, et vous êtes absurde, ce qui retient « porcinet  » c’est tout simplement le POUVOIR, les excellents crus de nos vignobles qui sont dans les caves de l’ Elysée , les petits dejs, les déjeuners, et les diners tous les jours que Dieu fait mitonnés par un grand chef, ( il a encore grossi vous ne trouvez pas ? ) il doit avoir un taux de cholestérol au-dessus de la normale.

        La foi qu’il a en son destin ? vous plaisantez ?, avec un QI aussi fort que le sien il ne sait même pas ce qu’est le Destin, quand aux convictions qui selon vous sont les bonnes, avec 13% dans les sondages, à mon avis IL devrait complétement revoir sa boite à outils

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          09/09/2014

          F.H. est certes un épicurien dans la plus pure tradition rad-soc, mais il ne faut pas pour autant le réduire à un palais ( anatomique et élyséen ) … ce qui m’ a toujours frappé dans le comportement de  » LaDroite  » c’est le mépris qu’ elle a des autres , et la satisfaction qu’ elle a d’ elle même … le  » socialisme  » à la française doit être considéré comme une maladie et soignée comme telle si possible de la de façon la plus intelligente et ne pas être traitée simplement ( aux deux sens du terme ) par le … mépris
          Quant à dire que je déraisonne et que je suis  » absurde  » cela ne me blesse pas puisque venant de vous ; je lis vos interventions et le moins que l’ on puisse dire c’ est qu’ elles ne brillent pas, comme tant d’ autres sur le blog , par la finesse et la lucidité de leurs analyses !

          Répondre
          • Boutté

            09/09/2014

            Il avait pourtant promis de quitter le pouvoir « si d’aventure » les Français venaient à le désapprouver démocratiquement .
            Peut-être que personne ne lui a fait part des résultats des récentes élections ?

    • Kouroutien

      09/09/2014

      SansDents, vous n’avez pas compris ? il prend plaisir, et ça c’est une certitude simplement à humilier tous ceux qui l’ont élu Président de la République, mais le retour de bâton sera horrible et terrifiant le moment venu, et ce moment se rapproche, vous verrez après le 16 Septembre

      Répondre
  6. vozuti

    08/09/2014

    Vous ne croyez pas plutôt que c’est jupette qui est allé voir porcinet,il y a quelques mois,dans un premier temps pour couler sarkonet ; avant de faire valoir le front maçonnique(ou républicain) contre marinette en 2017 ?
    les 4v sont aveuglés par leur soutien rigide à l’ump et préfèrent tordre les faits plutôt que de changer de logiciel.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      08/09/2014

      le Conformisme et l’ Obéissance *** sont Les Vertus fondamentales du Catholicisme ! … et voilà pourquoi les  » 4 V²  » roulent pour le Levantin !

      *9**  » perinde ac cadaver  » et … le cadavre de Sarko bouge encore !

      Répondre
  7. SansDents

    08/09/2014

    Mardi le 16 septembre aura lieu un vote important à l’AN.
    Que se passera-t’il si ce vote est négatif?

    Répondre
  8. HOMERE

    08/09/2014

    Mon Dieu qu’il est laid…même avec les dents il est laid….comment baiser avec une horreur pareille…sont elles aveugles? tortiller leurs culs avec ce bouffi me paraît être une provocation à la décence….peut être a t il des qualités cachées ? alors elles sont vraiment bien cachées…..mon Dieu qu’il est laid !!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      08/09/2014

      Mirabeau était d’ une laideur … attirante ; on ne juge pas un homme sur sa beauté … on laisse ce critère de jugement aux bon usage des cerveaux de coiffeuses !

      Répondre
      • Oieldevraicon

        08/09/2014

        @Quinctius: « des cerveaux de coiffeuses »

        Blondes de préference!

        Répondre
    • Kouroutien

      09/09/2014

      oui Homère, je suis tout a fait d’accord, il est vraiment « laid », mais il a le POUVOIR, il peut faire ouvrir beaucoup de portes, faire taire beaucoup de personnes, promettre et offrir beaucoup de choses, et il y a des femmes hélas qui sont prêtes à écarter leurs cuisses rien que si vous avez le « POUVOIR « 

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)