Le rapport Balladur sur la réforme des collectivités territoriales

Posté le mars 18, 2009, 12:00
3 mins

 	François VermandeLa réforme de l’organisation territoriale de la France démontre une nouvelle fois, les doubles langages, les doubles attitudes, les contradictions des hommes politiques et de l’État : halte aux Janus ! La République française est « une » et « indivisible ». Or, l’aménagement du Territoire est de plus en plus concentrationnaire au bénéfice des métropoles, au détriment des zones rurales, à l’encontre de l’harmonie territoriale et de l’économie durable.

Tous les citoyens aspirent à une moralité de la vie politique. Or, les acteurs au pouvoir (politique, financier, institutionnel…) en profitent pour confirmer le fil conducteur de leurs actions : l’argent, la rentabilité, les pouvoirs pour les pouvoirs, l’omniprésence, l’omnipotence.

Quelles devraient être les décisions ?

1) Supprimer le cumul des mandats.
2) Refuser toute forme de concentration monopolistique.
3) Dissoudre les « pays ».
4) Conforter les Conseils généraux en assemblée départementale : être élu pour siéger au département et à la région est d’une stupidité sans nom.
5) Associer les représentants des Communautés de communes au Conseil général pour conforter ce dernier, sans en faire des assemblées pléthoriques.
6) Harmoniser d’abord les deux réformes : révision générale des politiques publiques (RGPP) faite par l’État et cette réforme territoriale.
7) Supprimer ensuite les redondances administratives et financières pour lutter contre la gabegie en argent, en temps, en papier pour responsabiliser chacun et mieux gérer les deniers publics : l’abus est inacceptable.

En privant les départements de leur souveraineté, en rompant le lien fort entre les citoyens et l’assemblée départementale, c’est la proximité qui est sacrifiée ! Supprimer un échelon, ce ne sera pas moins de dépenses, mais moins de services de proximité et de solidarité.
Oui, cette proposition de réforme est jacobine, égocentrique, concentrationnaire, allant à l’encontre du partage des compétences et des responsabilités.

François Vermande – Conseiller général UMP du Cantal
Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

Une réponse à l'article : Le rapport Balladur sur la réforme des collectivités territoriales

  1. legen

    20/03/2009

     Sur quoi monsieur Vermande se base t-il pour attribuer de telles arrières pensées aux auteurs de ce rapport  Balladur -du nom d’un des rares UMP ayant une statut d’homme d’état ?

    Pas brillant…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)