Le triomphe de George Bush

Posté le novembre 14, 2004, 12:00
7 mins

Pourquoi Bush sera réelu[Acheter Chapitre]
[Achetez Amazon]

Je n’ai pas été surpris par la réélection de George Bush le 2 novembre dernier. Celle-ci s’est opérée dans l’ensemble comme je l’avais prévu, et pour les raisons très précises qui m’avaient conduit à la prévoir voici plusieurs mois lorsque j’ai rédigé mon dernier livre, seul outil de déchiffrement de cette élection disponible aujourd’hui. Je ne serai pas surpris non plus par la politique étrangère et intérieure que George Bush mènera au cours des quatre années à venir : je dois le dire et je le dis, car j’ai d’excellentes raisons de le savoir, Bush ne fléchira pas, et il ne changera rien aux orientations majeures qui ont marqué son premier mandat. Ceux qui attendraient le contraire en seront vite pour leurs frais ( je reviendrai amplement sur le sujet).

Je n’ai pas été surpris non plus par le cortège d’imbécillités entendues ou lues dans les médias français pendant la campagne présidentielle américaine. L’heure a été au défoulement collectif, presque à la danse du scalp. Bush a semblé servir de punching ball providentiel. Nous vivons, nous Français, dans une société à l’économie sclérosée, au chômage élevé, aux systèmes de retraite et de santé asphyxiés et en situation de faillite, nous voyons monter comme des fatalités inéluctables l’islamisme et l’antisémitisme, mais nous avons ces derniers mois disposé d’un ensemble de remèdes providentiels pour oublier nos problèmes : suivre Michael Moore dans ses délires, lire Eric Laurent narrer les siens, disserter sur la stupidité ou la méchanceté de l’occupant de la Maison Blanche. Cet ensemble va perdurer incontestablement. Moore, Laurent et autres hallucinés ont quatre années de plus pour gagner leur vie confortablement en pratiquant la stratégie de la rumeur.

Certains journalistes ont pleuré, trépigné ou montré leur dépit lors de la nuit des élections, mais ils devraient voir très vite des raisons de se rassurer : ils ont obtenu eux-mêmes quatre années supplémentaires pour déverser leur bile et se donner les moyens de reconduire tous les problèmes de la France et de la planète à une cause unique, une grande, une immense, une « effroyable » cause : Bush a été réélu.

Je n’ai pas été surpris, non, mais je me suis inquiété de la santé mentale de mes concitoyens. N’y a-t-il vraiment plus personne ou presque en ce pays pour dire que la menace qui pèse sur la France et sur la planète aujourd’hui ne vient pas de la morale chrétienne et de la lecture des Evangiles, mais de l’islamo-fascisme ? N’y a-t-il plus personne ou presque pour sortir du simplisme consternant sur la base duquel, façon Lénine il y a une centaine d’années, on répète que la guerre contre le terrorisme se fait pour le pétrole et le « profit de grandes entreprises capitalistes » ? N’y a-t-il personne pour rappeler que si les Afghans et les Afghanes disposent du droit de vote et de la liberté de parole, c’est parce que les taliban ont été chassés du pouvoir, personne pour dire ou penser que si Ben Laden ne dispose plus de camps d’entraînement et est condamné à se terrer aux milieu de populations qui lui servent de boucliers humains dans les zones tribales des montagnes du Pakistan, c’est grâce à l’action américaine, personne pour se réjouir du fait que les Irakiens disposent eux aussi de la liberté de parole et bientôt du droit de vote et pour dire qu’ils sont, eux Irakiens,i les principales victimes en Irak d’un fanatisme meurtrier qu’il faut absolument éradiquer ?

Nous reconnaissons-nous vraiment en un Chirac qui a soutenu jusqu’au bout le bourreau de Bagdad, indifférent au malheur des hommes, femmes et enfants irakiens, en un Chirac qui esquive toute rencontre avec Iyad Allawi en train de ramener la décence dans son pays, mais qui héberge dans un hôpital militaire français, aux frais du contribuable, le cadavre de l’inventeur du terrorisme moderne et parle d’ »amitié » avec lui ? Sommes-nous devenus un peuple cynique, sans scrupules, sans éthique, aux valeurs inversées, prêt à s’accommoder des tyrans les plus abjects et des criminels les plus sordides, et qui pratique la préférence pour le totalitarisme palestinien plutôt que pour la démocratie israélienne ? Sommes-nous devenus un peuple qui préfère les dictateurs et les criminels à des hommes qui veulent un futur paisible et libre ? Si la réponse à toutes ces questions est oui, nous ne méritons pas de survivre longtemps, nous méritons l’opprobre et le déclin, nous méritons d’être traités par le mépris, et cela m’attriste infiniment de le dire.

Le triomphe de George Bush aux Etats-Unis est celui de l’éthique de la liberté sur le relativisme décadent. Ceux qui se reconnaissent en ce que l’Occident a produit de plus lumineux se réjouiront et se réjouissent déjà de ce triomphe. Ceux qui se vautrent dans le relativisme et dans ce que l’Occident a produit de plus cloacal s’en lamentent. C’est normal. Terriblement normal.

66 réponses à l'article : Le triomphe de George Bush

  1. Florent

    28 octobre 2005

    Que dire sionon que Millière avait encore une fois raison et que cela s’est largement vérifié. Par contre, pour l’issue du conflit en Irak, Il est trop tôt pour se prononcer. Affirmer à la va vite dans le feu des évènements est la pire des bêtises à faire. A F. Morlan, j’avoue ne pas comprendre votre position. Je me sens comme vous, nationaliste et en suis fier. Mais pourquoi alors critiquer un pouvoir américain qui ne fait que ce que devrait faire la France depuis 30 ans. Il ne s’agit pas d’impérialisme, d’ailleurs à ce que je sache, Washington n’a imposé aucun gouvernement en Europe contrairement à ce que tente de faire la France en ce moment. Bref, je crois qu’il y a comme un malentendu à ce sujet. Je pensais comme vous il y a quelques années. A JC Lahitte, pour répondre à votre question, oui les français sont des lâches à supporter ce régime corrompus et totalitaire composé de bureuacrates vénaux et de lobbys gauchistes. Les irakiens au moins avainet l’excuse de vivre sous un régime de terreur, et ont tenté de liquider Saddam Hussein ( l’attentat de 1982 ).

    Répondre
  2. Ryan

    20 novembre 2004

    Bonsoir Jean Claude, Oui, dans les 2 millions sont bien évidemment comptés les victimes de la guerre Iran/Irak. Mais même sans la guerre, le nombre de tués est faramineux. Kurdes, noir des marais, opposants au régime etc….L’Irak a été une des dictatures les plus meurtrières du 20ème siècle. Tous les chiffres exacts ont été transmis à l’ONU. Comme je vous le disais, pour vous faire une idée du régime antérieur et du régime actuel, lisez les ouvrages suivants : Irak an I, dans l’ombre de Saddam et premier retour à Bagdad. Vous aurez des témoignages des gens d’en bas qui ont dû s’exiler à cause de ce magnifique régime de paix comme vous dîtes. Ensuite (notamment dans premier retour à Bagdad) vous apprendrez qu’il y a des régions en Irak qui ont repris une vie normale, où les quotidiens ont explosés alors qu’ils n’étaient que quelques un avant, bref que la liberté s’installe peu à peu. Ne vous laissez pas influencer par la vision très partiale de nos médias. Maintenant, vous avez raison : voir des civils qui sont tués par des bombes de terroristes islamistes ou par des balles américaines n’est pas une vision de paix. Les terroristes islamistes ne veulent pas la démocratie et ils n’hésitent pas à tuer des enfants pour cela. C’est dans cette optique que nous devrions tous aider le peuple irakien à redevenir libre. Cela ne peut jouer qu’en notre faveur. Cordialement et bon week end.

    Répondre
  3. Jean-Claude Lahitte

    20 novembre 2004

    Réponse à Ryan et au courageux anonyme: 1°) deux-millions de morts ? pas moins ! en êtes-vous certain ? même s’il s’agit, comme je le pense, de ceux de la Guerre Iraq/Iran faite à l’instigation,- faut-il le rappeler ? – notamment, des USA qui voulaient en découdre, par chair à canon interposée, avec le satan iranien. 2°) ne pas confondre, je ne plains par les terroristes qui attaquent les Américains, tuent des otages, etc. mais les victimes civiles innocentes d’un conflit qu’ils n’ont pas souhaité, même pour être débarrassé d’un “tyran” … Quant à la situation du peuple iraquien AVANT la Seconde Guerre du Golfe, interrogez ceux de vos amis qui ont vécu en Iraq pendant cette période. Ils vous diront que le peuple iraquien (après cette guerre terrible à laquelle la “Grande Guerre” n’aurait rien eu à envier!) vivait en paix dès lors qu’il ne se mêlait pas de politique… Et ce que demandent les “gens d’en-bas”, c’est tout simplement de vivre en paix, de pouvoir commercer tranquillement, de travailler, et de profiter de la vie. Si simple soit-elle ! Même si d’aucuns les qualifient de lâches. Les Français qui supportent depuis des décennies sans réagir (même avec un bulletin de vote !) les gouvernants qui mènent la France au désastre ne sont-ils pas, à leur façon, des lâches ? Cordialement à vous deux, Jean-Claude Lahitte

    Répondre
  4. Ryan

    20 novembre 2004

    Juste pour info, je n’ai pas écrit le précédent message. Quelqu’un a pris mon pseudo. Cela étant, nous avons atteint les 60 posts, le “débat” s’est transformé en insulte dans le cas de Florent (au fait bravo pour vos écrits ; même si je n’aime pas trop le style, je trouve votre initiative très bonne). Il faudrait maintenant lui demander si en éteignant son PC, ses opinions sur les Etats-Unis ont changé. J’en doute. Les Etats-Unis ne font plus l’objet d’un simple débat d’idée, depuis longtemps. D’où mon premier message. Cordialement

    Répondre
  5. 317eme section

    20 novembre 2004

    Vraiement, chez vous les Français, la thahtche, comme vous dites, çà y va . Vous avez rien à faire d’autre . Pour travailler c’est un autre problème . Bande de rigolots !

    Répondre
  6. Ryan.

    19 novembre 2004

    Ryan a gagné, le seuil des soixante posts est atteint….. Il va fonder un club avec Guy Millière….. Comme on dit, jamais deux sans trois. Quel va être le nouveau pari ?

    Répondre
  7. Ryan

    19 novembre 2004

    Bonjour Jean-Claude, Concernant les relations entre SH et le terrorisme, si les liens avec Al Quaida, bien que latents, ne se sont pas concrétisés (rapport Duelfer et commission du 9/11), il n’en va pas de même pour le terrorisme palestinien pour auquel SH a beaucop contribué(http://fr.biz.yahoo.com/041117/5/457nk.html). Concernant votre vision déformée de la vie du peuple irakien avant l’intervention de l’armée américaine, je vous invite à lire l’ouvrage “Irak an I” (collectif). Vous y apprendrez notamment qu’en 25 ans, SH a eu sur les mains le sang de 2 millions de personnes. Drôle de paix il me semble…Et si le peuple irakien souffre encore aujourd’hui c’est surtout parce que des terroristes islamistes ne veulent pas de l’instauration d’une démocratie en Irak. Cordialement.

    Répondre
  8. eric assuied

    18 novembre 2004

    A Lyu, Oui vous avez raison, il faut repondre a la violence par un sourire, ainsi en 1944, les Americains et Anglais n auraient pas du utiliser la violence pour chasser les Nazis de France, ils auraient du gentiment sourire et dire poliment ” pouvez vous partir s il vous plait monsieur” cela aurait surement marche, Hitler se serait excuse, aurait meme pleure. Et idem pour les nazislamistes. Vous etes un genie de politique internationale! Quant aux Juifs, sans armee pour se defendre ils n ont jamais pu repliquer(sauf depuis Israel) et cela a debouche a la Shoah. Alors voila, un conseil : si on veut vous tuer laissez vous faire, au fait votre doctrine ne s appelle t elle pas de l impuissance au mieux ou dans votre cas de la lachete???

    Répondre
  9. Florent Morlan

    18 novembre 2004

    pps : que va nous pondre Guy Mimi pour cette fin de semaine ? une autre parabole de l’évangile selon Saint-Bush ? en tout cas je fais confiance à son imagination, c’est qu’il en a beaucoup ce garçon

    Répondre
  10. Florent Morlan

    18 novembre 2004

    ps : merci Isabelle, vous êtes bien gentille

    Répondre
  11. Florent Morlan

    18 novembre 2004

    Théodore, merci de m’apprendre la définition de plumitif mais garde tes bisous, j’aime mieux ceux de Marie-Julie

    Répondre
  12. R. Ed.

    18 novembre 2004

    Pour JC Lahitte, ceux qui foutent la merde en Iraq pour l’instant, ces “activistes” iraquiens sont tout simplement des fous de dieu, des égorgeurs d’innocents en un mot des islamistes. En France, à l’AFP on appelle ceux-là des résistants à l’occupation américaine. La presse aux ordres des pouilleux qui “dirigent” le pays, la vérité pour tous les bobos qui peuplent le pays, près à se faire égorger comme des moutons, en bêlant à qui mieux!

    Répondre
  13. SIRIUS

    18 novembre 2004

    Je ne parlerai pas ici de G. W. BUSH, mais de ces contempteurs, notamment en France et ce que la haine rageuse à l’égard de l’Amérique me semble traduire. L’évolution du régime en France est très inquiétante : chape de plomb médiatique (aucune oreille ne dépasse : il est désormais quasi impossible d’allumer son poste sans entendre des insanités anti-américaines), double langage permanent (ex : l’attitude envers l’antisémitisme), complaisance envers les dictatures (Chine, Cuba, Iran, Syrie, Lybie, et.), éloignement progressif des démocraties (Etats Unis, Grande Bretagne, Italie, Israel, Australie, etc.), aventure dérisoire en Afrique (Cote d’Ivoire) où on envoie sans raisons valables des jeunes soldats mourir, immigration gigantesque et catastrophique, complaisance envers les extrémismes de tout poil notamment islamistes, médiocrité insondable du personnel politique, régression inexorable de l’activité économique, glissade économique, financière et, surtout, morale. Quand à la pierre angulaire du régime, Chirac, celui-ci s’enfonce dans une sénilité rageuse dont l’obsession consiste, d’une part, à tenter de laisser un nom dans l’histoire fût-ce en tendant la main à la barbarie, d’autre part, à étouffer son inexorable successeur. Il y a du Pétain dans cette sinistre fin de règne.

    Répondre
  14. Bryan Travis

    18 novembre 2004

    A Florent Morlan, C’est un drole d’imperialisme qui a pour sa base le principe de la liberte de tous sur la planete a pouvoir faire des echanges commerciaux dans un marche aussi libre que possible, c’est a dire avec un minimum de trucage par des gouvernements, y compris le gouvernement de l’imperialiste lui meme. C’est meme du jamais vu. Aujourdhui l’imperialiste se fait massacre dans son propre jeu si on prend la pleine mesure de ce que veut dire les chiffres de leur deficit commerciale. Si c’est ca la nouvelle imperialisme (neoimperialisme?), alors, les americains sont de pietres imperialistes. Mais si ils sont de mauvais neoimperialistes, ils sont celebres pour etre de pietres paleo-imperialistes. Ils font bien la guerre, mais depuis un siecle et demi environs ils ratent a chaque fois de consolider leur gains territoriales. Pour le probleme de nationalisme/patriotisme: Faisons donc plus simple. IL N Y A PAS de nation americaine. La seule origine profonde ou experience communue qui tient pour tous dans ce pays est la constitution et ce qui en decoule. Ceci fait que la combinaison “national” + “ism” n’a pas enormement de sense. Par contre il y a incontestablement un =pays= qui s’appelle les USA, et malgre le fait que ses citoyens sont d’origines et croyances et cultures on ne peut plus diverses, ce qui les unifient c’est ce qui constituent ce pays, sorte de contrat qu’ils appellent La Constitution. Ca marche si bien a constituer un pays que les tres diverses americains, malgre leur manque collective d’une loyaute envers une quelquonque nation, en sont tout de meme fieres, et donc meme dedies. Pas de nation, un plein de patriots, rien de “louche”.

    Répondre
  15. Florent Morlan

    18 novembre 2004

    A Bryan Travis, Le terme “nationalisme” est suspect chez nous à cause du travail de sape de toutes nos valeurs effectué par les gauchistes, suivi servilement en cela par la fausse droite. Quand à moi je revendique fièrement la dénomination nationaliste (faussement accordée par nos médias aux terroristes séparatistes basques ou corses qui n’appartiennent pas à une nation autre que la France). Je me définis également comme patriote, et comme je vous l’avais déjà dit je ne vois pas de différence fondamentale entre “patriotisme” et “nationalisme”. Lorsque j’ai qualifé les états-unis de nationalistes, ce n’était aucunement une critique. Ce que je critique c’est leur volonté de détruire les autres nations pour imposer le mondialisme qui n’est rien d’autre que le bras armé de leur impérialisme.

    Répondre
  16. théodore

    18 novembre 2004

    bisous florent le plumitif… PLUMITIF : se dit par plaisanterie d’un Homme de bureau, d’un commis, ou alors : (plymitif) n.m.(pej) 1. écrivain médiocre… ————————————————- http://mariejulie.monblogue.com/commentaires/mariejulie/3113 2004-05-18 16:46:34 Florent Morlan – http://www.plumitif.com j’ai lu ton journal, la page du jeudi 29 nov. 2001, j’ai trouvé ça tres bien et j’aimerais avoir la suite, comment je pourrais faire ? bisous Marie Julie Florent

    Répondre
  17. Isabelle

    18 novembre 2004

    Je ne sais pas si ce message apparaitra plus d’une fois car j’ai apparemment des problemes pour le faire passer: Cher Floran Morlan: Merci pour votre reponse. Je ne suis pas d’accord avec vous mais je la trouve honnete. Cher Lyu: J’irai dans le sens de Ryan quand vous semblez excuser les terroristes islamiques pour leur manque de culture, acces a la laicite et confort materiel. S’il y a en effet de pauvres bougres ignares et endoctrines, ce n’est certainement pas le cas de Ben Laden, un milliardaire qui a grandi avec tout le confort materiel, etudes et voyages dans l’occident qui auraient pu lui faire realiser que ses activites sont barbares. Meme chose pour Al Zahawiri, No.2 d’Al Qaeda, un medecin! La meme chose s’applique aux terroristes du 11/9 comme Mohammed Atta, fils d’avocat aise du Caire, etudes avancees d’architecture en Allemagne, etc., polyglottes, voyageurs, apparemment suffisemment “eclaires” pour passer leurs dernieres soirees dans des boites de strip-tease et autres “lieux de perdition” avant de commettre leurs crimes. Reveillez-vous Lyu! Votre stereotype du terroriste islamique comme “pauvre type qui ne peut pas faire mieux” n’est pas du tout confirme par les faits.

    Répondre
  18. Jean-Claude Lahitte

    18 novembre 2004

    Vous êtes vraîment indécrottable. Si, personnellement, je souhaitais la réélection de Bush (pas seulement pour lui permettre de “finir le boulot”, comme disent les militaires US, mais pour lui permettre d’endosser pleinement toutes ses responsabilités en cas d’échec en IRAK comme au Proche-Orient, et parce que, dans d’autres domaines qui n’ont rien à voir avec l’étranger, Bush est préférable à Kerry) il me paraît malsain, pour le démocrate patenté que vous êtes assurément, de trouver, après le constat d’échec des recherches d’armes de dissuasion, d’utiliser, pour justifier la guerre d’Irak, l’argument que, de toute façon, Saddam Hussein, etc. Quel que soit le régime que celui-ci avait instauré (au prix que l’on sait,et ne serait-ce que parce que, en aucune façon, le régime Husseinien n’a été impliqué dans des actes de terrorisme, rien ne justifie les souffrances accrues que subit actuellement le maheureux peuple irakien. Sous le régime que vous abominez, il vivait dans la paix, ses hôpitaux fonctionnaient, ses écoles aussi, etc. et les différentes religions cohabitaient sinon dans l’harmonie, du moins dans l’infifférence réciproque…Accomodant à sa façon notre fameux “Enrichissez-vous”,le “tyran” avait institué un “ne vous mêlez pas de politique, vaquez tranquillement à vos occupations…”. On a reproché aux religions (particulièrement la musulmane !) se s’être imposées dans des bains de sang, mais avec ce qui s’est passé ou se passe au Kossovo, en Afghanistan, en Irak… la religion démocrate est en train d’atteindre les sommets… Cordialement, Jean-Claude Lahitte

    Répondre
  19. Didier

    18 novembre 2004

    Cher Lyu; On pourrait vous reprocher la même chose ! Vous qui voyez de la prétendue violence chez les autres parce que vous ne supportez pas le simple fait qu’ils ont une opinion, des idées différentes des votres; vous devriez vous relire avant d’envoyer. Et tenter d’imaginer comment vos propos peuvent être reçus. Vous aimez écrire le mot “intelligent”… C’est assez symptomatique ! Je rappelle que l’intelligence caractérise la capacité à comprendre et rien de plus. Le pacifisme n’est qu’une posture politique. Il faut être nombreux pour discuter. Pensez vous que l’on puisse converser pacifiquement avec des gens qui ont décidé de nous soumettre avant de commencer cette discution ? Les armes ont changé de mains, est-ce une raison pour oublier qu’un jour on en a eu besoin ?…

    Répondre
  20. F&H

    18 novembre 2004

    Bonjour, Red, “Chirac et les Américains se moquent éperdument de ce que pensent les Français.” :-))))) Excellent. Bonjour, Théodore, “Chirac et la France se moquent éperdument de ce que pensent les américains.” Vrai. Mais qu’est ce qu’on en parle…. 😉 F&H

    Répondre
  21. Ryan

    17 novembre 2004

    Bonjour Lyu, Vous dîtes : “A titre individuel, vous faites sans doute parti des gens qui répondent a une insulte par une autre insulte (voir par un coup). Avez-vous dejà essayé des paroles calmes ou ne serait-ce qu’un sourire ? Si oui, vous auriez constaté que c’est infiniment plus surprenant et destabilisant pour votre adversaire ….. A titre collectif, pourquoi n’avez vous toujours pas trouvé d’autres réponses que la violence pour répondre à la violence ? Pourquoi reprochez-vous à vos ennemis d’en faire de même (au moins, de moins point de vue, ceux-ci ont l’excuse de ne pas disposer des moyens d’information, d’education et de confort du monde occidental …)” Connaissez-vous bien l’Islam et l’Islamisme ? Je crois bien que non. C’est pour cette raison que vous écrivez cela. Vous faites une analogie avec une situation purement individuelle qui ne peut-être transposée à ce phénomène. Cela étant, c’est très beau. Tendez l’autre joue, envoyez les colombes et Beni cessera de nous importuner. J’aimerais tant que vous ayez raison Lyu, le monde serait sans doute meilleur. Notons toutefois que cet angélisme a conduit l’Europe aux accords de Munich, au nazisme, au communisme, au Rwanda, à la Tchétchénie, etc…. C’est parce que nos politiques d’après guerre ont utilisé cet angélisme (qui s’est traduit sur le plan purement diplomatique et juridique par le principe de non-ingérence)que nous connaissons les problèmes actuels. Si nous avions réagi avant, nous n’en serions pas là. Nous payons notre attentisme et nos alliances amorales. Vous dîtes également : “Par contre j’introduis une nuance en disant que ce malheureux terroriste ne dispose pas des moyens (education, laicité, moyens d’information, confort materiel, etc…) pouvant le conduire à prendre conscience de la betise et de l’ignominie de ses actes et le conduire à changer d’attitude. ” Là encore, votre connaissance de l’islamisme et de sa version armée, le terrorisme, n’est pas suffisante. Derrière tout terroriste inculte (et pour information, il n’est pas malheureux. Ce sera un honneur et un grand bonheur pour lui de tuer vos enfants en les égorgeant), vous avez des personnes cultivées, qui ont énormément voyagé, étudié à l’étranger, qui ont de l’argent et tout le confort dont vous parlez. L’assassin de Pearl était un brillant étudiant aux UK avant d’aller égorder une personne qui cumulait deux défauts, être américain et juif. Les oulémas en Arabie Saoudite sont loin d’être des personnes non éduquées. C’est une grande simplification de croire que les islamistes sont de pauvres arriérés beaucoup moins civilisés que nous (certains diraient même que vos propos tiennent du racisme). Je note également l’argument marxiste qui veut que l’inégalité des richesses (d’un côté les riches capitalistes, surtout juifs et américains et de l’autre le nouveau prolétariat incarné par les musulmans) a crée le terrorisme islamiste. Cet argument, qui est plausible dans certains cas, n’est pas totalement pertinent à l’échelle de l’islamisme mondial (cas du berceau idéologique du fondamentalisme musulman, l’Arabie Saoudite par exemple). L’islamisme et le terrorisme ont des causes plus vastes que cela et sont intimement liés à l’histoire de l’Islam. Vous parlez également de moyens “intelligents”. Nous ne faisons pas une partie d’échec, Lyu. C’est nos vies qui sont en jeu. Peu importe si les moyens ne sont pas “intelligents”, ce qui compte c’est qu’ils soient efficaces, tant pis si cela doit contrevenir parfois aux idées que nous nous faisons de notre “civilisation supérieure pacifique” et donneuse de leçons. Cela étant dit, je suis d’accord avec vous sur un point. La violence seule ne pourra jamais résoudre ce nouveau totalitarisme. D’autres moyens devront être employés en complément. Toutefois, exclure des rapports de force pour des raisons d’angélisme digne de la période “peace and love”, est très dangereux. L’islamisme n’a que faire de vos valeurs pacifistes. Il ne faut jamais l’oublier. Cordialement.

    Répondre
  22. Bryan Travis

    17 novembre 2004

    Cher Florent Morlan, Le fait que les definitions de “nationalisme” et le “patriotisme” ne soient pas differentie chez les francais et meme parmi d’autres nationalites europeens ayant un sense d’identite millenaire ne peut pas surprendre. Par contre, chez les americains, la difference entre les deux est tres marquee. Le mot “patriot” peu definir aussi bien un avocat du l’ACLU se battant pour les droits des prisoniers de guantanamo que ce qu’un neoconservateur se battant la transformation du moyen orient en depit de toute opposition etrangere. Le mot “nationalist” ne s’applique que tres rarement a une mouvance sur le sol americain, et dans ces cas c’est du fait de revendications ethniques/raciale ou nationale marquee de ces groupes. Le “patriot” et le “patriotisme” sont revendique par presque tout le monde ==sans aucune trace de honte== aux Etats-Unis car ils referencent les valeurs et institutions de la constitution. Si les europeens trouve le patriotisme honteux car indifferentiable du nationalisme…qui est lui meme associe a tant d’horreurs dans la longue histoire de conflits entres les maintes nations europeens…, ben, c’est belle et bien le probleme des europeens. Mais vous pouvez essayer tout de meme de comprendre que chez d’autres, et surtout chez les echappes du nationalisme qui sont les americains, le patriotisme peut etre compose toute autrement, et surtout il peut etre une force beaucoup moins “suspect” que chez vous.

    Répondre
  23. Franck

    17 novembre 2004

    Les libertes d’expression: Les detracteurs gauchistes ne doivent surtout pas etre censures, au contraire, quand ils deviennent mechant c’est qu’ils sont frustres et ne trouvent plus d’arguments legitimes. Voyons les libertes d’expression: le scandale des ecoutes telephoniques, “tais-toi ou je t’envoi le FISC”: j’ai remarque qu’il ne faut pas trop parler en France, ce journal les4verites n’a t-il pas eu des tentatives de censure par le gouvernement francais? La France est a la 35e place sur le palmares des pays les plus corrompus, merci les gauchistes/ socialistes/ communistes! Pour leur part, les gauchistes americains n’ont pas donne leur dernier mot, maintenant ils essayent d’attaquer au niveau mediatique avec la chaine CNN (Clinton News Network), CBS (Clinton Boy Scouts) et son fameux Dan Rather. La machine Gauchiste a Desinformer: M. Morlant risque de prendre une flambee orgasmique. Les Medias en France sont hypocrites et malhonnettes, ils assument les informations au lieu de les retranscrire. Les medias ne veulent pas laisser le public se faire une opinion. Pourquoi? Le gouvernement francais controle les medias: merci la liberte d’expression… Mais remercions les ‘Libs’ (gauchistes)car si la France etait une entreprise aujoud’hui, elle serait en faillite! Les US nationalistes? Voila une vision de gauchiste pure, plus de 3000 morts lors d’attentats terroristes mais il faut les excuser ses malheureux islamiques, ils ne savent pas ce qu’ils font, il faut les comprendre, leur donner plus d’argent pour …manger, vivre mieux, peut-etre envoyer des psychologues et therapeutes. Il faut les aider ces pauvres gens… Mon Dieu, ce pauvre Saddam persecute, un homme d’une telle sagesse et bonte, il faut le laisser vivre en paix. BlaBla, en bref baisser son froc comme toujours. La vision US: apres 3000 morts nous proposons quelques methodes psychologiques avec l’envoi de centaines de MOAB!! Et n’oublions pas nos therapeutes de qualites nous les appelons… US Marines, US Army. Nous les comprenons les fascites islamiques et faisons notre mieux pour leur donner une bonne lecon … enfin, je veux dire, leur donner une meilleur education, leur montrer le chemin le plus court pour monter au ciel et nous foutre la paix! Conclusion: la difference fondamentale entre les gauchistes et nous c’est la methode… C’est tout. Nous ne sommes pas tres fort pour les bisous sur le front et les tapettes sur les mains, par contre on est plus dans le domaine du coup de pieds au C..

    Répondre
  24. lyu

    17 novembre 2004

    Pour répondre tres clairement à Isabelle, je donne un 0/20 a tout “terroriste islamique”. Par contre j’introduis une nuance en disant que ce malheureux terroriste ne dispose pas des moyens (education, laicité, moyens d’information, confort materiel, etc…) pouvant le conduire à prendre conscience de la betise et de l’ignominie de ses actes et le conduire à changer d’attitude. Quand une personne comme Sharon donne l’ordre de lancer un missile, qui peut oser me dire qu’il a été endoctriné ou qu’il agit par betise, ignorance ou fanatisme ? Il s’agit d’un homme intelligent, pleinement conscient de ses actes, élu par ses concitoyens, chef d’une democratie, etc … et POURTANT cet homme et ses collaborateurs ne trouvent pas de moyens plus intelligents que de répondre aux terroristes avec la même arme: celle de la violence. N’y voyez vous pas quelque part une absurdité ?

    Répondre
  25. lyu

    17 novembre 2004

    eric> Quant a imputer a Bush l’obesite des americains, je me marre Cette référence à l’obésité des américains est a associer au passage “un publicitaire qui, dans l’interet de son portefeuille, est prêt à toutes les astuces et supercheries pour influencer le comportement des consommateurs occidentaux,” car à ma connaissance, G.W. Bush n’a pas encore d’actions chez Mc Donald ou CocaCola. Bref, votre reaction est assez symptomatique, tout comme les autres: vous vous sentez agressé et vous réagissez aveuglement et violemment dès que l’on emet une opinion qui semble un tant soit peu différente de la votre. Ma pensée se résume à: – vos positions sont tout aussi “extremistes” que celles des journalistes dénoncé par Millière dans son article (oui je sais, c’est ca qui vous fait mal à entendre) – il est dommage que le camp disposant de l’intelligence (Bush) agisse de facon aussi haineuse et violente que le camp s’appuyant sur l’ignorance et la betise (les terroristes) Mais voila … c’est toujours la meme rengaine qui ressort … se defendre plutot que de mourrir, hitler, etc … Quand comprendrez-vous enfin que l’attitude intelligente n’est pas de rester passif (ou ai-je ecrit cela ???) mais d’agir en refusant d’entrer dans le cercle vicieux de la violence (ce que, soit dit en passant, les Israeliens comprennent encore moins que Bush …). Etes-vous réellement intelligents ? Si oui, pourquoi n’arrivez-vous pas à trouver d’autre réponses ? A titre individuel, vous faites sans doute parti des gens qui répondent a une insulte par une autre insulte (voir par un coup). Avez-vous dejà essayé des paroles calmes ou ne serait-ce qu’un sourire ? Si oui, vous auriez constaté que c’est infiniment plus surprenant et destabilisant pour votre adversaire ….. A titre collectif, pourquoi n’avez vous toujours pas trouvé d’autres réponses que la violence pour répondre à la violence ? Pourquoi reprochez-vous à vos ennemis d’en faire de même (au moins, de moins point de vue, ceux-ci ont l’excuse de ne pas disposer des moyens d’information, d’education et de confort du monde occidental …)

    Répondre
  26. R. Ed.

    17 novembre 2004

    Chirac et les Américains se moquent éperdument de ce que pensent les Français. Chirac et les Américains se moquent éperdument de ce que pensent les Français. Chirac se moquent éperdument des Français .

    Répondre
  27. Florent Morlan

    17 novembre 2004

    pour le fanatique des itérations (mot qui n’existe d’ailleurs pas sous cette forme nominale): les camps de rééducation soviétique ont parfaitement su tirer parti de ce procédé pour abrutir les opposants qu’ils y emprisonnaient. pour Bryan Davis qui veut faire une oiseuse comparaison entre nationalisme et patriotisme : Le patriotisme c’est l’amour de la patrie, le nationalisme, c’est l’amour de la nation. La nation, d’après le Petit Robert, est un groupe humain assez vaste qui se caractérise par la conscience de son unité et la volonté de vivre ensemble. Nul critère racial ou ethnique dans cette définition. Donc si le mot nationaliste vous gène dans mon propos, remplacez-le par patriote sans craindre aucune modification sémantique d’importance. Chère Isabelle, je suis hargneux avec Guy Millière parce que c’est un traître. S’il préfère les états-unis à la France, alors qu’il fasse comme vous, qu’il demande la nationalité américaine, qu’il abandonne la nationalité française et qu’il cesse d’être salarié de l’éducation nationale française. S’il fait cela, il aura droit à tout le respect que m’inspire un adversaire loyal.

    Répondre
  28. théodore

    17 novembre 2004

    Bonjour F&H , Ne dit on pas que l’itération est une forme d’éducation ? alors : Chirac et la France se moquent éperdument de ce que pensent les américains.Chirac et la France se moquent éperdument de ce que pensent les américains.Chirac et la France se moquent éperdument de ce que pensent les américains.Chirac et la France se moquent éperdument de ce que pensent les américains.Chirac et la France se moquent éperdument de ce que pensent les américains. etc… etc…etc

    Répondre
  29. Bryan Travis

    17 novembre 2004

    lyu declare comme si c’etait une evidence que: “Le monde ne peut pas être tel que vous le souhaitez. Il n’est pas possible de supprimer les “problèmes” (les terroristes, palestiniens, islamistes, et autres empecheurs de vivre “paisiblement et libre”). En essayant de le faire par la “manière forte”, tel que Bush s’y emploie, cela ne conduira qu’a accroitre les dissensions et les antagonismes. En un seul mot, cela conduit à de la haine.” Bryan Travis dirait plutot: Le monde peut devenir tel que l’on souhaite, si on agit de facon approprie. Tout comme nous avons fini avec le fascism nazi, l’imperialisme japonais, ou l’empire sovietique, nous pouvons vaincre le fascism islamiste. Les dissensions et antagonismes et haines que cela pourraient inspirer aux islamistes leur serviront beaucoup moins que ne le feraient une civilisation productive et eduquee en matieres pratiques. Au fait la seul facon de perdre devant un ensemble d’ennemis aussi faibles…et ils sont terriblement faibles dans l’objectif…serait d’adopter une posture de passivitee devant eux. C’est ce que vous semblez vouloir faire, en declarant l’action futile.

    Répondre
  30. eric

    17 novembre 2004

    A Lyu, Sharon a construit la barriere de securite pour proteger sa population, nous n allons pas nous laisser massacrer sans reagir pour faire plaisir aux gens de votre espece qui s en moquaient quand les 6 millions de Juifs ont vecu la Shoah. Israel se defend, les Juifs rendent les coups au centuple et si cela ne vous plait pas on s en moque, nous preferons etre impopulaires que morts. Quant a imputer a Bush l obesite des americains, je me marre, alors si vous avez les pieds plats c est la faute a Ben Chirak!

    Répondre
  31. Isabelle

    16 novembre 2004

    Cher Lyu: Vous avez ecrit: “Entre la conviction sincère d’un terroriste islamique, prêt à donner sa vie pour des convictions et le cynisme machiavélique d’un publicitaire qui, dans l’interet de son portefeuille, est prêt à toutes les “astuces” et “supercheries” pour “influencer” le comportement des consommateurs occidentaux, lequel est le plus “honnête” des deux?” Isabelle repond: je n’ai rien contre quelqu’un dont les “convictions sincere” le rendent pret a donner sa vie a condition qu’il ne pense pas que ces convictions si sinceres sont une raison suffisante pour essayer de prendre la mienne aussi. Croyez-moi, je prefere de loin les “supercheries” d’un publicitaire astucieux qui, au moins, me laissent en vie pour choisir si je veux etre influencee ou non. Je trouve votre argumentation plutot choquante et naive. En gros, vous donnez au terroriste islamique un 20 sur 20 pour sa sincerite malgre le fait que celle-ci est diabolique. J’imagine qu’Hitler aussi etait sincere dans ses convictions qu’il fallait eliminer les juifs et on peut dire en un sense qu’il a donne sa vie a sa cause puisqu’il s’est finalement suicide plutot que de se faire capturer. En d’autres termes, je ne vois pas en quoi la sincerite de quelqu’un est en soi necessairement louable et je vous invite a serieusement reflechir a votre conception de l’ethique si c’est la facon dont vous jugez un homme.

    Répondre
  32. Isabelle

    16 novembre 2004

    A Mathieu et Floran Morlan: Mathieu d’abord: Vous avez quand meme du toupet! Vous ne savez apparemment rien sur Guy Milliere. Il n’est pas un franchouillard moyen qui ne connait rien aux Etats-Unis. Pour vous informer, il passe regulierement une partie importante de son temps aux Etats-Unis depuis des annees et enseigne regulierement dans une universite americaine. J’habite moi-meme aux USA depuis plus de 20 ans et pense bien connaitre la France (ou j’ai grandi) et les Etats-Unis. Je lis regulierement ce qui s’ecrit en France sur les USA et je puis vous assurer, qu’a mon avis, Guy Milliere est l’un des intellectuels francais qui connait et comprend le mieux les Etats-Unis. Si vous lisez ses ouvrages, vous constaterez que c’est aussi un grand voyageur et qu’il a aussi enormement de connaissances sur le monde entier. Que vous ne soyez pas d’accord avec lui, c’est une chose mais votre posting a son egard plus qu’injuste. Vous meme semblez ne pas connaitre grand chose des Etats-Unis quand vous faites de telles generalites que de dire que la politique americaine de Bush ne fonctionne qu’avec les incultes. C’est vous qui semblez avoir une connaissance tres superficielle et basee sur la presse dite specialisee dans la matiere. Votre ignorance evidente devrait vous forcer a exercer un peu plus de modestie. Cher Floran Morlan: J’ai eu l’occasion de visionner l’emission sur France 5 avec Guy Milliere et Eric Laurent et je ne vois pas du tout de quoi vous voulez parler. Ce que j’ai vu c’est que Eric Laurent s’est fait completement bouffer par le presentateur qui avait fait de tres bonnes recherches et lui a vraiment mis le nez dans son caca et Eric Laurent ne savait plus quoi repondre. Guy Milliere malheureusement n’a pas eu l’occasion de dire grand chose, non pas parce qu’il n’avait rien a dire mais parce que justement le presentateur s’est acharne sur Eric Laurent ce qui a monopolise pratiquement toute cette partie de l’emission. J’aurais bien aime que Guy Milliere puisse en dire plus mais on ne lui en pas donne l’occasion. A mon avis le temps etait trop limite et les questions trop superficielles pour qu’il puisse developper ses arguments. Vous aussi Floran Morlan etes injuste vis-a-vis de Guy Milliere.

    Répondre
  33. Bryan Travis

    16 novembre 2004

    Florent Moran a ecrit==>: “Mais au fait, les états-unis ils ne seraient pas un peu nationalistes eux ? Ils dirigent le monde, veulent à tout prix lui imposer le mondialisme, mais restent un des pays les plus nationalistes qui soient. C’est louche ça, non? ” Bryan Travis repond===> Non, pas nationalistes, mais assez patriotiques, oui. Vous comprennez deja, et evidemmment d’apres le contenu de vos postes ici, que les notions de patrie et de nation se confondent dans un pays comme la France. La France est peut-etre meme l’originale et definitive “nation-state”. Mais tel n’est pas le cas, ou beaucoup moins, des Etats-Unis d’Amerique. La fierte du citoyen americain envers son pays nait dans un profond respect pour la Constitution et le succes indeniable de celle-ci et des institutions et surtout l’etat de liberte qui en decoulent. Par contre, la notion d’origine nationale correspondrait a une revendication ethnique ou identitaire, du genre “African-American” “Chinese-American” “Gay-American” “Mexican-American” etc etc. Il existe des americains qui s’imaginent faire parti d’une nation proprement americaine, et on pourrait y voire une sorte de “nationalisme”, mais c’est quand meme bien floue. Quasiment tous, par contre, sont patriotiques. Par ce qui en est de la reputation du nationalisme aux Etats-Unis, c’est considere comme un des Maux du reste du monde, a l’origine de genocides, guerres, discriminations historique et actuelle. Le mot “patriotism” en anglais americain, par contre, quand il s’applique au patriotisme d’un americain, fait reference plutot a une loyaute envers les institutions decoulant de la constitution.

    Répondre
  34. olac

    16 novembre 2004

    Encore une fois Monsieur Milliere, merçi et bravo pour vos articles.

    Répondre
  35. Bourbaki

    16 novembre 2004

    “En tout cas, qu’on m’explique un peu pourquoi, si les américains sont si crétins, ils sont plus riche que nous, et pas qu’un peu !” Tout d’abord tous les américains ne sont pas riches. (Ni crétins non plus !) Ensuite, cherchez bien parmi vos connaissances : ah ! Vous voyez bien qu’il existe des gros richards pas fu-futes pour deux sous !

    Répondre
  36. Thierry

    16 novembre 2004

    Cher Lyu, Ce n’est pas parce que tout existe que tout est égale a tout: Pendant la seconde guerre mondiale, une des difficulté de l’église catholique était de statuer sur le coté ou Dieu se trouvait, car on se tirait dessus entre alliés et Allemands, on se bonbardait et on se massacrait a tour de roles. Pour résumer: la cruauté se rivalisait des deux cotés. La moyens etaient les mêmes, mais les fins étaient complétement différentes. Hitler etait un tyran que les accords de munich avait montré indigne de confiance, violent et totalitaire. De l’autre coté, les alliées luttait pour la liberté des peuples opprimés pour délivrer de la terreur la France et l’Europe.. Souvenez-vous: les fins sont distincts mais les moyens sont les mêmes… C’est cette même différence qui distingue Bush et Ben Laden, Blair de Sadam hussein… Le vrai cynnisme est de nier cette différence, de croire qu’un discours de paix peut égaler un attentat suicide dans une cour d’école. De penser, comme le fait notre président, que tout peut se résoudre autour d’une table. Non, L’histoire a montrer durant Munich et dans bien d’autres circonstance que la violence brutal aveugle et malsaine a l’égards de fous sanginaires ne peut avoir pour réponse l’option pacifique sauf , bien entendu, si elle est motivée par la peur ou la lacheté… Les opinions de gens comme Mr Miliere dérange car elle montre que la France a fait part de lacheté a l’égards de tyrans: elle a refuser de voir dans le terrorisme islamique la plus grande menace du 21eme siecle et que notre position aurait du d’être solidaire de notre allié de toujours, de celui qui sera toujours la en cas de pépins…. Notre devoir moral, apres toute la générosité dont les USA ont fait preuve avec nous dans le passé, c’est d’être a leurs cotés dans l’épreuve. Ce n’est pas d’être pour ou contre Bush, mais d’être avec les États-Unis (n’en déplaise aux révisionistes). pour conclure, je dirais que Le cynisme absolu, cher Lyu, n’est pas de nier qui nous sommes; c’est de nier a qui nous le devons.

    Répondre
  37. Christophoros.

    16 novembre 2004

    Le post de FH me fait penser à la dernière punition de mon fils aîné : 50 lignes de ” je me parle pas au cours de catéchisme”. ( sourire )

    Répondre
  38. lyu

    16 novembre 2004

    Votre article manque cruellement de recul et fait montre d’un sérieux parti pris. La France, un peuple cynique ? En tout cas vous en faites partie en osant dire que les accointances entre le pouvoir administratif américain et des interets privés n’a rien de répréhensible (votre intervention dans l’émission “arret sur image”). > Sommes-nous devenus un peuple qui préfère les dictateurs et les criminels à des hommes qui veulent un futur paisible et libre ? Peut-être y a t’il ceux qui ne pensent qu’à eux même (et apparament il s’agit bien de votre facon de voir les choses car vous encouragez les autres à raisonner ainsi : “Certains journalistes ont pleuré, trépigné ou montré leur dépit lors de la nuit des élections, mais ils devraient voir très vite des raisons de se rassurer : ils ont obtenu eux-mêmes quatre années supplémentaires pour déverser leur bile …” et ceux qui pensent aux autres et à la société dans son ensemble ? Alors quitte à choisir entre une démocratie qui construit des murs pour se proteger et qui cherche à détruire systématiquement et sans arrière pensée tout ce qui l’empêche de vivre dans “un futur paisible et libre” et le totalitarisme, je préfère m’abstenir. Ce qui est clair c’est que ces deux systèmes s’entretiennent l’un l’autre. Vos belles démocraties Israeliennes et Américaines nourrissent la haine dans laquelle le totalitarisme puise ses forces. Et en retour le totalitarisme est un écran de fumée et un leurre bien utile aux intérêts de Mrs Bush et Sharon. Entre la conviction sincère d’un terroriste islamique, prêt à donner sa vie pour des convictions et le cynisme machiavélique d’un publicitaire qui, dans l’interet de son portefeuille, est prêt à toutes les “astuces” et “supercheries” pour “influencer” le comportement des consommateurs occidentaux, lequel est le plus “honnête” des deux ? La bétise et le fanatisme de l’un sont exploités par des crapules comme Bin Laden. L’intelligence et le cynisme de l’autre sont exploités par des bien-pensants tel que G.W. Bush. Mais l’un des deux aurait pourtant la capacité de sortir de son aveuglement. Mais non !!! Par confort personnel, il préfère égoistement rester dans ce schéma stable et rassurant. Mais après tout, qu’en on occupe la bonne place, pourquoi prendre le risque de vouloir la partager (a fortiori si l’on sait que l’on ne peut pas tenir à deux sur le fauteuil et que, comme à la bourse, le système ne trouve son équilibre que si il existe une contrepartie). En tout cas, le cynisme et la malhonneteté intellectuelle, nous savons très bien TOUS LES DEUX où ils se trouvent. Tout ce que vous écrivez dans votre article est VRAI. Mais votre objectif est tandencieux. Et vous occultez une grande partie de la réalité. Le monde ne peut pas être tel que vous le souhaitez. Il n’est pas possible de supprimer les “problèmes” (les terroristes, palestiniens, islamistes, et autres empecheurs de vivre “paisiblement et libre”). En essayant de le faire par la “manière forte”, tel que Bush s’y emploie, cela ne conduira qu’a accroitre les dissensions et les antagonismes. En un seul mot, cela conduit à de la haine. Votre article en contient déjà quelques particules (“suivre Michael Moore dans ses délires, lire Eric Laurent narrer les siens, disserter sur la stupidité ou la méchanceté de l’occupant de la Maison Blanche. Cet ensemble va perdurer incontestablement. Moore, Laurent et autres hallucinés ont quatre années de plus pour gagner leur vie confortablement en pratiquant la stratégie de la rumeur.”). Ce n’est pas à votre honneur et cela dessert votre crédibilité, vous ne devriez pas vous y laisser aller 😉 Mais au bout du compte je ne vous jette pas la pierre. Je tiens juste à vous faire remarquer (au cas ou vos reflexions cyniques ne vous auraient pas poussé jusque là) que vous participez au même jeu que les journalistes que vous villipendez dans votre article (en soulignant à juste titre leur comportement déplacé). Vous êtes simplement dans l’autre camp. Mais au final on pourrait vous appliquez les termes que vous employez vous mêmes à leur encontre. Alors, un futur paisible et libre pour qui ? Pour tous (y compris les millions d’americains en dessous du seuil de pauvreté ou victimes de l’obésité) ? Ou bien simplement pour vous et les admirateurs de G.W. Bush (selon qui “il faut chatier les Francais” ….) ?

    Répondre
  39. Florent Morlan

    15 novembre 2004

    Répondons maintenant au sympathique ff Savez-vous que dans l’Antiquité il existait des judéens qui étaient en fait des citoyens romains ? (loin de constituer une majorité c’est sur…) Cela n’a pas empêché la naissance de la nation française un peu plus tard. Cette nation est millénaire. De siècle en siècle nos ancêtres l’ont édifié, ont lutté pour elle, ont sacrifié leur vie pour elle car ils savaient ce qu’ils lui devaient. Alors je sais que maintenant la nation n’est plus à la mode, que tout cela est bon à jeter aux orties et qu’il faut se ruer béat et confiant dans les bras du mondialisme. Car le mondialisme ça c’est bien. Tellement bien qu’on a même pas besoin de prouver en quoi. En tout cas c’est mieux que l’internationalisme qui était vraiment pas bien même si tout le monde disait à un moment donné que ça aussi c’était bien. Maintenant on fait les états-unis d’europe, on va tous parler angliche, manger, s’habiller et vivre comme des vrais américains. Tous obèses et abrutis on sera quand même autrement plus beaux que les soldats de l’Empire où je ne sais quel machin ringard. La dissolution des nations dans le mondialisme. Voila le glorieux destin de l’humanité. Mais au fait, les états-unis ils ne seraient pas un peu nationalistes eux ? Ils dirigent le monde, veulent à tout prix lui imposer le mondialisme, mais restent un des pays les plus nationalistes qui soient. C’est louche ça, non?

    Répondre
  40. Adolphos

    15 novembre 2004

    En tout cas, qu’on m’explique un peu pourquoi, si les américains sont si crétins, ils sont plus riche que nous, et pas qu’un peu ! A quoi peut bien servir toute votre “intelligence” et votre “culture” si c’est finalement pour vivre moins bien ? “J’ai juste une petite remarque, c’est que les jeunes voyagent beaucoup plus facilement de nos jours et ça va en s’accentuant, donc la notion de nation se dilue… ou en tout cas n’a plus du tout la meme signification que dans le passé.” Pourtant, la psychologie sociale nous annonce que plus les contacts sont nombreux, plus la polarisation vers les extrémes est inévitable. En d’autre terme, plus l’on connait l’étranger, plus l’on se sent français.

    Répondre
  41. F&H

    15 novembre 2004

    Bonjour, Ne dit on pas que l’itération est une forme d’éducation ? Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français.Bush et les USA se moquent éperdument de ce que pensent les Français. F&H

    Répondre
  42. Florent Morlan

    15 novembre 2004

    Petite explication au sujet de mon dernier message que je m’étonne de voir diffusé. J’avais envoyé un premier message dans lequel j’invitais les pondeurs d’articles de ce site à rejoindre un peu notre arène de débats. Je précisais que je comprenais néanmoins qu’un Guy Millière préfère se complaire dans un onanisme verbeux plutot que de croiser le fer rhétorique avec un contradicteur, vu sa remarquable prestation dans Arrêt sur images. Ce premier message n’était pas passé sur le forum et j’en ai accusé, peut-être à tort, le modérateur du forum. Etant donné qu’il a publié ma virulente réclamation et qu’il publie également, j’ose l’espérer, ce présent commentaire, peut-être est-ce un problème technique qui a empêché la publication de mon message. Si tel est le cas, je prie le modérateur de ce forum d’accepter mes plus plates excuses et le loue pour son profond respect de la liberté d’expression. Cette liberté exclut bien sûr la calomnie, dont voici la définition : accusation fausse, mensonge qui attaque la réputation. Dans tout ce que j’ai pu dire de Guy Millière, il n’est pas plus de fausseté et de mensonge que d’armes de destruction massive en Irak. Bien à vous

    Répondre
  43. Thierry

    15 novembre 2004

    Monsieur Morlan, Vous avez beaucoup de chance que les 4 verites publie encore vos textes haineux a l’égard de Mr Miliere. Si vous pensez que Mr Miliere a tord, ayez aux moins la descence d’argumenter plutot qu’être grossier…Qui sait? En écoutant un peu plus ce que les autres vous dises, vous pourriez un jour comprendre pourquoi nous pensons que vous avez tort !!

    Répondre
  44. ff

    15 novembre 2004

    Pour Florent Morlan. J’ai lu plusieurs de vos remarques sur les divers articles, à un moment vous disiez que vous refusiez que l’on défende les interets d’une nation étrangère (ou qqch comme ça). J’ai juste une petite remarque, c’est que les jeunes voyagent beaucoup plus facilement de nos jours et ça va en s’accentuant, donc la notion de nation se dilue… ou en tout cas n’a plus du tout la meme signification que dans le passé. Deja pendant la seconde guerre mondiale il existait des soldats allemands qui en fait étaient des résidents américains. (loin de constituer une majorité c’est sur..) voila c’est tout

    Répondre
  45. Bryan Travis

    14 novembre 2004

    Mathieu ecrit: “Je peux vous affirmer en connaissance de cause que la politique actuelle appliquee Outre-Atlantique ne fonctionne qu’avec les incultes se raccrochant a certaines valeurs religieuses et patriotiques qui leur permettent d’oublier qu’ils habitent au milieu de nulle part et n’interessent personne.” Bryan Travis repond: Mathieu revele ici la source de son ignorance des electeurs de Bush, en declarant qu’ils ne sont pas interessants, et que, d’aillieurs, les endroits ou ils vivent sont toute aussi ininteressants. Voila que Mathieu, qui ne s’interesse pas a un sujet, n’y comprend rien au dela de la caricature qu’il a adopte pour le decrire. Guy Milliere, par contre, s’est interesse au sujet(s), qui sont a l’origine de l’election de Bush et et les gains republicains dans le House et Senate. Et voila que, Guy Milliere, en s’y interessant, a compris tant de chose de l’Amerique et du monde. C’est un erreur grossier de croire que les electeurs de Bush sont “inculte” et que rien d’interessant pourrait se passer parmi eux. Prenons un “red state” exemplaire, le Texas, etat en croissance continue, etat d’immigration du monde entier, et source de tant de progres en electronique(TI, AMD), biologie(medical city a Houston), aeroespace(NASA pour commencer), et recherche et development de pointe. Peut-etre que ces gens la sont inculte en matieres post-modernes(Derrida, Lacan, Sartre et cie), mais du fait meme de leur existence on a tort de declarer toute la zone ininteressante. Sur le plan culturelle, je ferait l’observation… caricaturale, que le tourist europeen moyen aux Etats-Unis achete un package assez conforme au prejuges de Mathieu. Il rendent visite prioritairement aux villes centralisees facon europeenne qu’ils sont plus armee pour comprendre et apprecier: New York, Boston, San Francisco. Le reste, ces villes sans centre autre que commerciale, etendus sur une centaine de kilometres, ne peuvent pas etre capture dans leur essence dans trois jours de visite. Mais voila que c’est ca l’Amerique qui est en croissance continue depuis un siecle, de facon absolue et relative en rapport avec les vieille villes centralisees des deux cotes. C’est aussi dans ces villes etendues ou vivent une bonne partie des americains engages dans d’innombrables et etonnants innovations culturelles, sociales, et technologiques qui rendent les Etats-Unis en son entier si ebullient. Cette Amerique la n’est pas du tout ininteressant, mais ce n’est facile a capter dans trois jours de visite. Mathieu fait tort a lui meme a rejeter d’un bloc les observations d’esprits qui ont fait preuve d’autant de curiosite et serieux qu’un Guy Milliere sur l’evolution de la societe americaine. Cheers, Bryan Travis

    Répondre
  46. david Martin

    14 novembre 2004

    Débat : mot de plus en plus rare dans notre société. Guy Millière lance une idée et tout à chacun peut la contester ou l’approuver. Cela dit, cela doit se faire dans la dignité et le respect de l’autre. N’est ce pas Mr Morlan ?? Pour ma part, Bush réélu , c’est une excellente nouvelle !! Quand aux prédictions de Mr Millière , ayant lu son bouquin en septembre, je confirme qu’il avait vraiment tout juste. Et pour être aller aux USA (en Arizona et dans l’Utah), je confirme que seul quelqun qui a déjà été là bas peut écrire ce qu’il a écrit. Un jour peut être la France se choisira des dirirgeants responsables et sérieux. Dernière chose : ce n’est pas un PC que je vais éteindre ce soir mais un Macintosh. Ne vous laissez pas gagner par l’omniprésence de Windows . La résistance informatique existe aussi. Bien à vous tous, même ceux qui se laissent aller

    Répondre
  47. Didier

    14 novembre 2004

    Lorsque la critique devient nauséabonde et fruste celà s’appelle de la calomnie. Merci au modérateur d’avoir montré ce dont sont capables ces gens-là… Ils ne se rendent pas compte de l’image qui ressort de leurs minables écrits.

    Répondre
  48. Florent Morlan

    14 novembre 2004

    Merci au modérateur de m’avoir censuré. Merci à ce site pour son respect de la liberté d’expression. Et désolé à Guy Millière de l’avoir vexé. C’est vrai quoi il était vraiment mauvais à la télé. Il est est bien conscient puiqu’il refuse qu’on le dise dans son petit forum. En plus d’etre un philosophe vendu, un orateur pitoyable, Guy millière est donc aussi un lache qui ne supporte pas la critique.

    Répondre
  49. Mathieu

    14 novembre 2004

    Monsieur Milliere, Le simplisme dont vous faites preuve envers les sujets que vous abordez n’a pour egal que la frustration de votre ego a n’etre ni publiquement reconnu ou ecoute. Quel magnifique Nostradamus vous faites ! – “JE vous l’avais bien dit…” En dépit de la naivete des medias francais a sous-estimer le candidat Bush, il semble que votre connaissance du territoire americain soit limitee a votre lecture de la presse specialisee. Je peux vous affirmer en connaissance de cause que la politique actuelle appliquee Outre-Atlantique ne fonctionne qu’avec les incultes se raccrochant a certaines valeurs religieuses et patriotiques qui leur permettent d’oublier qu’ils habitent au milieu de nulle part et n’interessent personne. Les seconds interesses sont les hyper-capitalistes dont les revenus du plus modeste d’entre eux ferait palir de jalousie le PDG francais moyen. Les autres, les 48 pour cent ayant vote Kerry (tout de meme la moitie des Etats-Unis, excusez du peu) soutiennent tout de meme une politique tout aussi capitaliste, tout en y incorporant les aides sociales les plus rudimentaires et une politique etrangere plus comprehensive et moins condescendente. La majorite d’entre eux reside etrangement dans les zones les plus civilisees et instruites des Etats-Unis… Les 8 ans de Clinton n’ont pas mis les Etats-Unis dans le rouge, au contraire, il a surtout comble la dette astronomique de son predecesseur republicain Reagan. Les choix de Chirac ne sont certainement pas representatifs de ceux de la population francaise – cela veut-il pour autant dire que nous soyons tous pro-Saddam ou Arafat ? De grace, arretez-la vos raccourcis a 2 centimes d’euro et presentez-nous plutot un adversaire qui tient debout face a Chirac aux prochaines presidentielles. Croyez-vous reellement que les Americains n’ont pas soutenu dans le passe ceux qui les font maintenant fremir ? – Les archives en temoignent, ce n’est pas la un delire de Michael Moore. D’ailleurs, au sujet de ce dernier, vous semblez ne pas avoir compris qu’il s’agissait la de propagande democrate et non d’affabulations auxquelles Moore croit vraiment. Son film a certainement rallié de nombreuses voix au mouvement democrate et c’etait uniquement le but recherché. Subtil comme du Paulo Coelho, mais neanmoins, cela a apparemment tres bien fonctionné, meme avec vous. Par pitié, Mr. Milliere, enrayez donc votre esprit de contradiction ou allez donc postuler pour votre Green Card mais votre esprit de pseudo-anti-conformisme ne fait pas d’erreur a mes yeux: vous etes tout a fait conforme a l’archetype du francais moyen je-sais-tout qui parle beaucoup pour ne rien dire dans ses illusions de grandeur et de sagesse revolues. Les USA sont une nation d’immigrants, la France est une nation dont les immigrants ne sont jamais les bienvenus d’ou qu’ils viennent. Deux pays, deux cultures, deux histoires, plusieurs modes de pensee. Arretez donc la vos comparaisons France-USA de franchouillard effarouché – ce sera toujours le premier pas de fait vers la sagesse.

    Répondre
  50. Ryan

    14 novembre 2004

    Pour La vérité, nous sommes malheureusment loin du simple débat. Si ce n’était que cela, je n’aurais pas rédigé mon message. Les Etats-Unis ne font pas l’objet d’une simple bataille d’idée, cela va beaucoup plus loin. A noter que la semaine dernière j’ai acheté un magnifique ouvrage : “50 bonnes raisons de détester les américains”. Splendide!! Vous avez dit débat ? Cordialement.

    Répondre
  51. Liza

    14 novembre 2004

    A Andra Lamoussia, Vous voulez rire? Vous savez pourquoi 80 pour cent des électeurs qui ont bien voulu se déplacer pour aller voter lors du second tour des élections présidentielles ont voté Chirac. Il est bien certain qu’un petit nombre seulement de ces électeurs apprécie Chirac et ses fantaisies. Pour ma part, je suis choquée par le fait que mon gouvernement paie les dépenses causées par la prise en charge d’Arafat le milliardaire, alors que des SDF meurent dans les rues de nos villes.

    Répondre
  52. eric

    14 novembre 2004

    Oui Mr Milliere, hier Petain, aujourd hui Saddam et Arafat, il semble qu une grande partie du peuple francais croyant que c est l Islam conquerant qui va gagner prefere se soumettre sans meme combattre! Et embrasser la main qui veut frapper. Mais cette attitude lache et sans dignite ni honneur represente ce que la France moderne est devenue, eduquee par des medias aux ordres. Les civilisations sont perissables et il semble que c est le debut de la fin pour cette civilisation qui fut brillante mais n a plus de ressort. De plus l influence culturelle et politique des arabes vivant sur son sol se font lourdement sentir, et ce n est qu un debut vu l immigration et leur demographie galopante, cela n ira qu en empirant. Deja dans certains lycees francais des francais de souche jeunent pendant le ramadan par solidarite, et oui, alors l antiamericanisme et l amour d Arafat, ca va ensemble. A Isabelle : merci pour votre gentil mot de soutient, que j apprecie me sentant de plus en plus etranger dans un pays que je ne reconnais plus et aime de moins en moins. J admire votre intelligence. A mr Milliere : je vous adore, vous etes pugnace et courageux.

    Répondre
  53. latapie

    14 novembre 2004

    Monsieur Millière je vous trouve très modeste : vous aviez prédit ce résultat ! Cela dit, je suis, comme vous navré de l’attitude de mes chers “compatriotes” qui ne comprendront la situation que lorsqu’il sera trop tard.

    Répondre
  54. Christophoros.

    13 novembre 2004

    Quelle âme française ? Elle n’existe plus depuis 1789. Depuis ce pays survit tant bien que mal livré au Mal, dont le dernier avatar est l’Islam radical. Comme l’a écrit si justement Doistoievski, la France est la patrie de l’athéisme. En france les hommes spirituels ( au sens de Witziger Mensch ) sont majoritaires, tandis que les spirituels ( au sens de Geistiger Mensch ) sont minoritaires. Il y a des exceptions marquantes certes ( style l’abbé Pierre par exemple ) mais ils prêchent ( c’est le cas de le dire ) dans le désert….. L’Amérique n’est pas non plus un modèle. Quand on voit LE faux/vrai texan Georges Bush dans le bureau ovale pourquoi pas Michael Moore dans la Chapelle Sixtine ?

    Répondre
  55. VALET

    13 novembre 2004

    en tant que militant d’Alsace d’abord, parti régionaliste, j’en suis très content de la réélection de BUSH malgré que j’ai essayé d’expliquer à mon entourage ami ou trvail qu’il allait être réélu avec un peu d’insistance car j’avais très bien compris et donné toute crédibilité à GUY MILLIERE ,FINALEMENT il m’ont pris un peu aux sérieux et sans plus car je fais de la politique depuis quelques années d’une part et d’autre part c’est parce que notre mouvement est crédité de 10% en Alsace aux dernières élections, http://www.alsacedabord.org ( régionaliste identitaire & conservateur ) dont nous soutenaons l’UDC suisse, la ligue du nord ( italie ) et le Vlaams Blok maintenant je pense qu’ils auront compris que la télépropagande leur ment systè_matiquement OLIVIER VALET DU HAUT RHIN

    Répondre
  56. Franck

    13 novembre 2004

    Bonjour Monsieur Millère, J’étais, tout comme vous, persuadé de la réelection de M. BUSH. La parti pris des médias et des hommes politiques francais, de droite comme de gauche était à vomir… Mais tant que l’on crache sur quelqu’un (le Pdt Bush), les français n’évoquent pas les vrais problèmes qui pourraient fâcher… Je suis fonctionnaire et pourtant libéral, plutôt adepte de M.Friedman que de Keynes….cela n’est pas incompatible. Il suffit de se dire qu’il est vrai qu’en France il y a trop de fonctionnaires, qui représentent un poids énorme pour le contribuable… c’est un fait! Point n’est utile de le nier…. On ne peut que faire alors, en sorte que le contribuable soit bien traité et au besoin accepter comme dans le privé que l’on soit remercié!!…

    Répondre
  57. andre hozer

    13 novembre 2004

    Bush poursuivra sa politique et c est tant mieux. En disant apres le deces d Arafat qu un etat palestinien doit etre democratique; il entend par la qu il n est pas question que le hamas ou le jihad etablissent un etat islamo-faschiste comme voue le dite si bien soutenu par les etats arabes avoisinants totalitaires comme l Iran la Syrie et l arabie saoudite. Heureusement que le regime de Sadam a disparu, en esperant que l Iran ne reussisse pas a mettre au pouvoir un parti islamiste le sheeite.Le peuple palistinien voudra si on lui laissait le choix de creer un etat democratique a l instar d Israel avec parlement elu par differntes tendances politiques et cela aucun pays arabe ne l acceptera et c est une des raisons majeure qu ils financent le terrorisme.

    Répondre
  58. Andra Lamoussia

    13 novembre 2004

    je veux remercier sur ce site, n’en deplaise a beaucoup d’entre vous, le President Chirac -elu avec 80% des suffrages- qui a permis au president ELU de l’autorite palestinienne -lui aussi elu avec 80% des suffrages- de venir mourir entoure de sa famille -a ceux qui l’ignorent sa femme et sa fille sont aussi de nationalite francaise, et le regroupement familial sert aussi a cela. Le peuple de France, de la France profonde, suit comme un seul homme le President Chirac et nous sommes nombreux a penser que si demain le President Sadam -elu quant a lui avec 100% des sufffrages- venait a avoir des problemes de prostate les portes des hopitaux francais lui seraient grandes ouvertes Et en cela la France ne ferait que respecter les valeurs islamo-chretiennes.

    Répondre
  59. pedro

    13 novembre 2004

    Belle analyse Mr Milliere! Il est de plus en plus navrant de constater a quel point le conformisme est en train de miner notre cher France..

    Répondre
  60. La vérité

    13 novembre 2004

    “Après avoir déballé des tonnes et des tonnes d’arguments en faveur des Etats-Unis et contre les Etats-Unis, chacun des intervenants éteindra son PC toujours persuadé d’avoir raison, ruminant l’argument soulevé par l’adversaire et essayant d’y trouver la parade.” Cela s’appelle un “débat”, M. Ryan, chose devenue hélas extrèmement rare aujourd’hui en France.

    Répondre
  61. théodore

    13 novembre 2004

    Je n’ai pas été surpris, non, mais je me suis inquiété de la santé mentale de mes concitoyens. / dixit GM oui, moi aussi M. Millière je fais le même constat que vous depuis longtemps… dans un sens ,( avec cette élection et les choses a venir… ) c’est peut être une opportunité pour beaucoup de commencer a ouvrir les yeux. ( et avec la mort d’arafat encore mieux car beaucoup de choses vont changer ) salutations.

    Répondre
  62. alain D

    13 novembre 2004

    Bravo monsieur Millière pour votre juste pronostic des élections US, bravo pour votre analyse de l âme française de ce début de 21ème siècle.

    Répondre
  63. Danielle Guez

    12 novembre 2004

    Magnifique !!!

    Répondre
  64. Ryan

    9 novembre 2004

    Monsieur Millière a prédit la victoire de Bush. Pour ma part, je prédis au moins 60 messages de commentaires pour cet article et une lutte acharnée entre pro-américains et antiaméricains. Après avoir déballé des tonnes et des tonnes d’arguments en faveur des Etats-Unis et contre les Etats-Unis, chacun des intervenants éteindra son PC toujours persuadé d’avoir raison, ruminant l’argument soulevé par l’adversaire et essayant d’y trouver la parade. Que le combat commence!!

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)