– Livres à gagner -La France est malade, écrivons-lui un poème

Posté le juin 14, 2006, 12:00
25 secs

Marianne ne se sent pas très bien ces temps-ci, heureusement le docteur est là pour lui prescrire un excellent médicament : France Intox.

Un conseil laissez la vidéo se charger un peu avant de la lire.
Pour la voir dans un grand format téléchargez le Divx  (50 M0)


CONCOURS : Aidez Marianne à se sentir mieux, laissez-lui un gentil petit poème en 5 vers sur le site du chatborgne. Les 5 poèmes les plus drôles ou les plus émouvants recevront plusieurs livres des éditions Underbahn. Vous pourrez ensuite voter pour vos poèmes favoris, le plus populaire sera récompensé.

France Intox Frédéric ValandréFaites suivre à vos amis.

« Si j’ai écrit ce livre, c’est pour pointer du doigt le prêt-à-penser qui règne dans notre pays sur des sujets qui me tiennent à coeur:le pacifisme, l’Islam, la Justice et les violences urbaines ».
Frédéric Valandré

http://www.chatborgne.com

 

(Pour copier cette vidéo sur vos sites web lire les explications en bas de cette page )

4 réponses à l'article : – Livres à gagner -La France est malade, écrivons-lui un poème

  1. McCarthy

    18/06/2006

    abeille04, « tu as une vision purement franco-française de problèmes qui sont internationaux » C’est peut-être pour ça que le livre s’appelle « France intox », et non « Monde intox » ? Monde Intox existe déjà, il s’appelle le Courrier international.

    Répondre
  2. Helios

    17/06/2006

    Une nation dégénère Quand elle perd les valeurs qui jadis ou naguère ont bâti sa grandeur. Une nation dégénère quand elle perd la mémoire de ce qui dans le passé lui a permis d’être un phare pour la civilisation. D’où vient le mal français? Pour répondre à cette question il faut en premier lieu savoir de quoi était faite la grandeur passée de la France. Le génie de la France et sa grandeur reposaient sur des êtres exceptionnels qui ont crée et soutenu l’état français. Son maintien ne pouvait se concevoir sans l’apport de ces hommes dont certains ont fait l’histoire alors que d’autres moins connus mais tout aussi importants ont permis au génie français de rayonner dans le monde. La grandeur de la France est née du travail acharné et de l’amour du travail bien fait, de la conscience professionnelle des travailleurs manuels et de ceux de l’esprit. Le mal français vient de ce que l’état n’est plus soutenu par le talent et l’engagement d’êtres exceptionnels, l’état repose désormais sur la Médiocrité qui est devenue une forme de Noblesse dont chacun se réclame. Les médiocres se reconnaissent et ont horreur de la comparaison d’où leur propension à se cloner à l’infini, à dupliquer leur mode de pensée, à le diffuser partout, à en faire la norme. À présent l’état français nourrit et supporte la médiocrité sous toutes ses formes (politiciens, syndicalistes, enseignants, fonctionnaires, journalistes et faiseurs d’opinion, fanatiques religieux agréés, parasites de toutes sortes…) sans compter les millions de désoeuvrés qui vivent aux crochets de la collectivité et qui n’ont aucun intérêt à se mettre au travail. Sans l’État la médiocrité ne peut se maintenir, mais tel un cancer elle finira par détruire l’organisme dont elle se nourrit. Le seul espoir réside dans la chute de l’État et de la médiocratie qui le parasite. Helios

    Répondre
  3. Frédéric

    17/06/2006

    Cher (e) »abeille O4″, Tu as parfaitement le droit de ne pas être d’accord avec ce que j’écris, mais dire que je suis peut-être une cause du mal français sans le savoir, c’est un peu fort de café! De toute façon, le mieux est de lire l’intégralité de mon ouvrage si tu souhaites te forger ton opinion. Cordialement, FV

    Répondre
  4. abeille04

    14/06/2006

    Bonjour, je viens de lire quelques extraits de ton livre et je perçois que tu as une vision purement franco-française de problèmes qui sont internationaux. Ton travail de critique est important mais il me semble que tu ne vois qu’une partie des choses, ce qui t’arrange. Aussi, tu ne sembles pas apporter d’arguments solides à tes propos. D’un point de vue personnel, je pense qu’un des grands troubles de la France est la subjectivité de ses habitants qui expriment leurs opinions sans recul objectif et sans analyse entière des faits. J’ai l’impression que tu en fais partie et tu es peut-être toi aussi une cause du mal français, sans le savoir en plus.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)