Lu pour vous : Se battre en Algérie

Posté le 30 octobre , 2008, 12:00
45 secs

Se battre en AlgérieLa guerre d’Algérie n’en finit pas de tarauder les mémoires françaises. Pourtant, les générations qui l’ont vécue sur le terrain quittent peu à peu cette vie et les jeunes générations ne savent plus ce qui s’est réellement passé – au-delà de l’aspect politique, idéologique, ou « mémoriel »…
Patrick-Charles Renaud nous relate dans cet ouvrage ce que fut la vie des militaires français – européens et musulmans – là-bas.

Il nous décrit ce pays superbe que le FLN a si bien laissé à l’abandon pendant 40 ans qu’un homme comme Hocine Aït Ahmed, ancien chef de la rébellion, a pu s’exclamer en rentrant d’exil en 1989 : « Ici, il y a trente ans, c’était le paradis » !

Mais ce livre est surtout un livre d’hommage aux soldats connus et méconnus qui se sont battus en Algérie.
Un beau livre, et un livre émouvant.

ACHETER AVEC AMAZON

4 Commentaires sur : Lu pour vous : Se battre en Algérie

  1. HansImSchnoggeLoch

    4 novembre 2008

    «Que les Français en grande majorité aient, par référendum, confirmé, approuvé, l’abandon de l’Algérie, ce morceau de France trahi et livré à l’ennemi, qu’ils aient été ainsi complices du pillage, de la ruine et du massacre des Français d’Algérie, de leurs familles, de nos frères musulmans, de nos anciens soldats qui avaient une confiance totale en nous et qui ont été torturés, égorgés, dans des conditions abominables, sans que rien n’ait été fait pour les protéger, cela je ne le pardonnerai jamais à mes compatriotes. La France est en état de péché mortel. Elle connaîtra, un jour, 
le châtiment.»

    C’est une très belle citation, tout à l’honneur des jeunes soldats qui ont été envoyés se faire massacrer là-bas. Beaucoup de survivants en portent encore maintenant des séquelles physiques et psychiques. Les politiciens de l’époque se sont eux tirés de l’affaire avec des médailles et de confortables rentes.

    Morale de l’histoire, apprenez le métier de politicien, vous n’aurez jamais à travailler et vous disposerez de la vie de celles ou de ceux que vous représentez sans jamais devoir en rendre compte.

    Répondre
  2. IOSA

    3 novembre 2008

    @dombert….

     

    Désolé, mais à cette époque et sauf erreur d’écriture dans les registres de naissance de mairie….je jouais encore aux billes à la récré, donc de devoir de mémoire m’appartenant soit par reconnaissance aux " frères musulmans" ou encore aux soldats français morts pour la patrie dans une guerre de conquête de territoire et non de défense du territoire….ben ?  je dirai tout simplement que la faute du père ne doit pas retomber sur ses enfants et encore moins sur la tête des enfants des voisins.

    Quant à vos remarques concernant le pardon que jamais vous ne donnerez à vos compatriotes en englobant de fait les descendants, dont justement vous en êtes aussi, je dirais tout simplement que cette révélation devrait en elle même vous suffire à comprendre que vous n’êtes pour rien dans ces massacres et encore moins pour quelque chose dans la Shoah ou la guerre d’Indochine, ni même dans la déportation des esclaves, des bûchers dressés pour les hérétiques, etc.

    Quant à vos prédications d’un événement futur, la probabilité d’un tel désastre va dans le bon sens, puisque la terre et nul ne l’ignore, va mourir un jour tout comme chaque être vivant.

    Mais en aucun cas, celà ne fera de vous un prophète auprès des personnes non prédisposées à croire à un châtiment divin.

    Donc, n’utilisez pas d’anathèmes pour convaincre, celà ne fonctionne pas chez les non croyants ou chez les personnes lucides.

    Vivement la coupe du monde de football, celà aura le mérite d’occuper l’ esprit des baufs, comme aux temps des gladiateurs.

    Cordiales salutations

    ps: le pire est à venir et le mal viendra sans doute de vos descendants.

     

    Répondre
  3. Dombert

    3 novembre 2008

    @IOSA. Toujours la même rengaine depuis 46 ans. Dès qu’il s’agirait de se pencher enfin sur les crimes de De Gaulle en Algérie, commis avec la complicité passive ou active de 95% des français, il y en a soudain marre du devoir de mémoire. Qu’on ne vienne surtout pas vous importuner car comme par hasard, il n’y a plus de place dans votre cerveau. Continuez donc à dormir tranquillement et à vénérer votre zhéros national et – inch’allah – qu’un jour tout cela vous retombe finalement sur … En attendant, au risque de perturber votre conscience, je livre à votre méditation cette citation du maréchal Juin : «Que les Français en grande majorité aient, par référendum, confirmé, approuvé, l’abandon de l’Algérie, ce morceau de France trahi et livré à l’ennemi, qu’ils aient été ainsi complices du pillage, de la ruine et du massacre des Français d’Algérie, de leurs familles, de nos frères musulmans, de nos anciens soldats qui avaient une confiance totale en nous et qui ont été torturés, égorgés, dans des conditions abominables, sans que rien n’ait été fait pour les protéger, cela je ne le pardonnerai jamais à mes compatriotes. La France est en état de péché mortel. Elle connaîtra, un jour, 
le châtiment.»

    Répondre
  4. IOSA

    31 octobre 2008

    Ben voilà ! ….Encore un devoir de mémoire.

    HELP ME !!!!! ya plus de place dans mon cerveau.

    Et le combat éternel des sans abris, des miséreux, des crèves la faim, de ceux qui n’ont rien..que dalle ?

    Sans doute aux oubliettes….jusqu’à Noël !

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)