Ouvrage : « Homéopathie L’évidence » du Dr Daniel Scimeca

Posté le août 27, 2019, 4:07
16 secs

Alors qu’Agnès Buzyn vient d’annoncer le déremboursement de l’homéopathie par la Sécurité sociale, ce livre explique les avantages des traitements homéopathiques – dont le moindre n’est pas le fait que ces traitements soient sans danger pour le patient. Tout se passe comme si le ministère de la Santé vivait encore sous un scientisme poussiéreux du XIXe siècle, considérant que, si nous ne savons pas expliquer un phénomène, c’est tout simplement qu’il n’existe pas ! Nous n’avons pas les compétences scientifiques suffisantes pour dire si le Dr Scimeca a raison ou si, au contraire, l’homéopathie est une méthode de charlatan. Mais ce qui est sûr, c’est que Mme Buzyn aggrave l’emprise du « Big Pharma » sur nos vies !

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

6 réponses à l'article : Ouvrage : « Homéopathie L’évidence » du Dr Daniel Scimeca

  1. KAVULOMKAVULOS

    01/09/2019

    Benveniste et « la mémoire de l’eau » . Vaste sujet. Qui en a fait ricaner plus d’un. Mais sait on jamais.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      01/09/2019

      le docteur Jacques Benveniste n’ a jamais parlé de la  » mémoire de l’ eau  » qu’ il cite entre guillemets dans son livre d’ auto-défense

       » Ma vérité sur  » la mémoire de l’ eau  »  » ( éditions Albin Michel ) actuellement introuvable

      avec une préface du professeur Brian D. Josephson du célèbre laboratoire Cavendish de Cambridge University, prix Nobel de physique ( 1973 ) pour ses travaux sur les supra-conducteurs

      les travaux de Jacques Benveniste avaient pour but d’ élucider les mécanismes BIOLOGIQUES relatifs à la STRUCTURE de l’ eau  »

      la structure de l’ eau avait déjà été étudiée par un physicien australien dans les années 50 : Campbell

      Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    29/08/2019

    le titre du livre est mauvais

    REMARQUE :

    il n’ y a pas d’ évidence homéopathique

    je rappelle le sens d’ évidence

     » caractère de ce qui s’ IMPOSE à l’ esprit et que l’ on NE PEUT METTRE EN DOUTE  »

    hé bien justement TOUT DOIT être mis EN DOUTE

    ce titre est donc un acte de Foi mais pas un appel à un raisonnement scientifique : le doute étant le fondement même de la pensée scientifique

    il est typique des homéopathes et de l’ esprit des  » 4 Vérités  » .. . c’ est un a priori , une pensée transcendantale

    Répondre
  3. Hagdik

    28/08/2019

    Ma formation de chimiste et 12 ans de pharmacie ne faisaient pas de moi un fan de l’homéopathie.
    Jusqu’au jour ou un homéopathe m’a débarrassé d’une affection récidivante avec un traitement d’une précision horlogère.
    36 ans après j’en suis encore baba bien que le franchissement du nombre d’Avogadro heurte encore ma conviction.
    Cette pratique ne mérite pas le haro qu’on jette sur elle.
    Elle a un gros avantage : les parents qui en sont adeptes sont extrêmement attentifs aux symptômes de leurs petits et sont beaucoup plus autonomes pour toutes les affections courantes. J’ai la conviction que leur recours à SOS Médecins est bien inférieur au reste de la population.

    Il y a quelques années, des enfants avaient trouvé des tubes de remèdes homéopathique jetés et en avaient absorbé quelques granules. Un chambard médiatique s’en était ensuivi, on avait conduit les enfant aux urgences et les médias en furent tout frémissant deux jours durant.
    L’abrutissement médiatique existait déjà.
    Aujourd’hui, le balancier médiatique à atteint l’autre rive de la connerie et on tue l’homéopathie « qui ne contient rien ». Ah bon ?
    Avant l’euro, ces remèdes étaient les moins chers qui soient et ne risquaient pas de couler la Sécu (que le monde entier nous envie).
    Aujourd’hui, nous subissons l’escroquerie des génériques, fabriqués on ne sait où avec on ne sais quoi par on ne sais qui … avec des notices et des boîtes écrites en arabe. Le progrès quoi !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      29/08/2019

      aviez vous signé la pétition de défense de l’ homéopathie ?

      pour information du chimiste il semblerait que le mode d’ action du médicament homéopathique ne soit pas, bien sûr, de nature moléculaire mais de nature électromagnétique ainsi que l’ a montré Benveniste avec ses expériences couplées de l’ INSERM avec l’ Université de Tel Aviv

      Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    27/08/2019

    deux problèmes majeurs ( parmi d’ autres )

    – 1 l’ homéopathie ne peut pas tout soigner et la condition nécessaire ( mais pas toujours suffisante ) est que l’ organisme malade soit encore en état de réagir par lui – même ( une appréciation qui demande beaucoup d’ expérience clinique et un jugement, une estimation holistique des capacités naturelles de réaction de la personne à soigner ) et que d’ autre part il existe une substance qui soit  » spécifique  » de la  » maladie  » ( qui peut être un simple déséquilibre physiologique de plus ou moins grande importance et qui peut  » affecter  » un seul ou plusieurs systèmes physiologiques ) substance spécifique donc qui reproduise à dose pondérable le déroulement physio-pathologique de la maladie ( d’ ailleurs, à ses débuts, Hahnemann ne parlait pas de médicament homéopathique mais de remède spécifique )

    – 2 beaucoup de médecins homéopathes, surtout parmi les plus  » renommés  » ( voire mondains ), se comportent comme des gourous animés par des constructions théoriques ( y compris d’ ailleurs Hahnemann lui – même ) parfois même  » mystiques  » , qui, je le redis, n’ ont aucun fondements physio-pathologiques, mais qui sont dans le courant des idées dominantes philosophiques ou médicales d’ une époque ; ces médecins sont donc dangereux car ils retardent le diagnostic et le traitement efficace ( celui ci pouvant d’ ailleurs être … homéopathique ! )

    en conclusion, l’ homéopathie est une thérapeutique incontestablement efficace lorsqu’ elle est pratiquée de manière stricte dans un cadre clinique et un raisonnement physiopathologique scientifique ; elle est donc moralement et intellectuellement plus exigeante que la médecine  » classique  » ; de plus elle exige une grande expérience médicale avant que d’ être pratiquée

    voilà résumé en peu de mots le problème vrai de l’ homéopathie

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)