Pauvre George Bush

Posté le janvier 17, 2007, 12:00
7 mins

Je commence à avoir vraiment pitié de George « Deubleiou » Bush, dont la persévérance dans l’erreur est proprement sidérante. Et je crains fort que les historiens du prochain siècle ne le considèrent comme le Président le plus calamiteux que le peuple américain ait jamais eu à sa tête.
Pourtant, au lendemain du 11 septembre, il disposait d’un immense capital de confiance auprès de ses concitoyens, majoritairement prêts à le suivre dans la lutte contre le terrorisme. Les opérations en Afghanistan contre les talibans, complices et protecteurs de Ben Laden, furent approuvées par son opinion publique et par l’opinion internationale. Le gouvernement de la France s’y associa et des soldats français combattent aujourd’hui encore dans les montagnes afghanes auprès de nos alliés américains. (Mais plus pour très longtemps, semble-t-il…)

Et puis ce fut la stupide invasion de l’Irak, désapprouvée par le monde entier, y compris par les peuples anglais, italien, espagnol, entraînés malgré eux dans cette aventure par des gouvernants égarés reniant tous les principes démocratiques, tels Tony Blair, Sergio Berlusconi, José-Maria Aznar. Il fallut pourtant près de six années pour que les citoyens américains commencent à comprendre que l’expédition irakienne était une absurdité, que non seulement elle ne permettait en aucune manière de combattre le terrorisme, mais que tout au contraire elle lui offrait le meilleur prétexte pour recruter et se développer.

Car si, dans l’esprit des Américains, leur armée ne visait qu’à abattre un odieux dictateur nourrissant les pires intentions à leur égard, il en allait tout autrement dans l’esprit des Arabes : Eux voyaient seulement que plusieurs États occidentaux coalisés sous commandement américain envahissaient un pays musulman. Pour ces populations, que Saddam Hussein ait été un despote est tout à fait secondaire, pour la simple raison qu’elles n’ont, pour la plupart, aucune expérience de la démocratie.

Le beau résultat de ce gâchis, en plus de 3 000 soldats américains morts pour rien, c’est pour les Républicains la perte de la majorité au Congrès et au Sénat et très probablement un Président démocrate à l’issue des prochaines présidentielles. Car à la déception en Irak est venue s’ajouter l’indignation devant l’imprévoyance et la passivité de l’administration Bush lors de l’ouragan Catrina qui ravagea la Nouvelle-Orléans. La prétendue “efficacité” des Républicains s’est alors trouvée gravement prise en défaut et cela a pesé lourd dans l’opinion américaine.
Ont pesé lourd également la non-signature des accords de Kyoto et le refus de prendre des mesures écologistes pour rendre l’industrie américaine moins polluante, alors que le public américain a pris conscience, lui aussi, que nous étions en train de détruire notre berceau planétaire. De sorte que l’administration américaine va repasser de la droite à la gauche, ce dont aucun libéral ne peut se réjouir, même si la gauche américaine est moins socialiste que la française. Car, sur le plan de l’économie, le gouvernement Bush avait pris un certain nombre de mesures positives, mais dont le bénéfice a été annulé par le coût exorbitant de la guerre irakienne.

Or, pour couronner le tout, voilà que Bush-la-Bévue envoie 20 000 soldats supplémentaires en Irak, ce qui est complètement idiot, car, de l’avis même de ses généraux, c’est 200 000 au moins qu’il faudrait pour avoir la moindre chance de redresser la situation. C’est donc un coup d’épée dans l’eau, que Bush et ses conseillers croient peut-être symbolique d’un refus de plier, mais qui en fait ne symbolise qu’un profond désarroi.

Bien sûr, comme je l’écrivais dans notre N° 571, les Américains ne peuvent pas quitter soudainement l’Irak en laissant derrière eux la guerre civile qu’ils ont allumée, avec en outre le risque de voir l’Iran s’annexer purement et simplement toutes les régions chiites de l’Irak. Il faut donc trouver une solution politique, et celle-ci ne peut être que la partition de l’Irak en trois républiques autonomes aussitôt reconnues par la communauté internationale. Mais il faudrait se dépêcher de mettre cette organisation en place avant que le chaos n’emporte tout.
……………..
Recommander cet article sur les sites de syndication d’information :

35 réponses à l'article : Pauvre George Bush

  1. ozone

    27/01/2007

    Sur le "theme" de Jordi….."dur,dur d’etre un G’ i"

    Bonjour le moral des 21000 renforts pour l’Irak,une chose c’est risquer d’etre tuè au combat lorsque le pays est en peril et une toute autre affaire courrir le mème destin alors que d’un cotè il est demontrè qu’ils ont menti et que les choses tournent a la "vietnamienne",certainement que beaucoups de ces gars rèvent depuis leur tendre enfance de devenir des soldats sacrifies dans une guerre aussi utile que l’aventure Indochinoise de leurs ancètres.

    Répondre
  2. grepon le texan

    26/01/2007

    "Euh, pour la navigation sur les océans, toutes les marines veillent au grain et assurent la sécurité pour l’instant, pas seulement que l’US Navy.   Restons réaliste."

    Oui, restons realistes.   La US Navy et tres preponderant dans sa superiorite dans toutes les oceans quelle navigue, et surtout les consequences d’une attaque contre la US Navy sont autrement plus serieuses.   Tres tres tres clairement.    Mais, nous remericion les europeens pour leur petit contributions symboliques dans l’affaire.  En effet vos batiments font un bel "tripwire" pour l’entree en action de votre surpuissant allie, nous.  l’OTAN, voyez…    Qu’escequils seraient ridiculent naviguant les mers du monde touts seules, loin de votre allie surpuissant et omnipresent.   Remerciez si vous voulez l’impose americain pous ce petit sacrifice.

    Répondre
  3. Anonyme

    26/01/2007

    Grepon le Texan : Oh que si le meilleur de l’humanité meurt sur les champs de bataille.  Par définition, les gens les plus aptes ou valides. la WWI fut la plus grande boucherie qui diminua fortement la France après la grande saignée napoléonienne.

    Et je ne parle pas des jeunes GI’s qui sont mort dès le débarquement en Normandie..  Ni des soldats de la Wermarch ou des millions de soldats de Staline.

    Certes, beaucoup de soldats reviennent mais martyrisés physiquement et ou mentalement, ce qui n’arrange pas vraiment la suite.

     

    Euh, pour la navigation sur les océans, toutes les marines veillent au grain et assurent la sécurité pour l’instant, pas seulement que l’US Navy.   Restons réaliste.

     

    Répondre
  4. Annika

    26/01/2007

     Bonjour Jean-Claude THIALET:   (J’avais poste le message qui suit sur un commentaires d’article)  Vous vous trompez gravement sur l’Amérique si vous croyez que les dirigeants américains se moquent de l’avis du peuple.  Le système politique américain est basé sur l’idée du ‘gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple’ (le pouvoir vient du bas, pas du haut).  C’est un système qui a des lacunes (comme tous les systèmes) mais elles sont moindres, la preuve étant que l’Amérique vit sans dictature oppressante depuis plus 200 ans – un fait que les européens ne peuvent pas denier et voudraient bien pouvoir partager.  C’est pourquoi Clinton ne prenait aucune décision sans écouter les derniers sondages.  C’est pourquoi le gouverneur de Californie (qui est en fait le ‘président’ de l’état) – fut renvoyé par le peuple californien avant la fin de son terme – et le peuple élut Schwarzenegger en remplacement.  C’est pourquoi la guerre du Vietnam prit fin, quand la marée des jeunes ainsi que  la presse  s’éleva contre Nixon – la voix du peuple fut écoutée.  C’est pourquoi le peuple renversa les législatives en 1996 (vers la droite) et en 2006 (vers la gauche). 

    Les Etats-Unis ne dirigent pas complètement la Turquie – a l’aube de la guerre d’Irak, c’était la France qui dirigait la Turquie.  En 2003, l’Amérique demanda l’appui de la Turquie afin d’avoir le droit d’y placer des forces militaires pour envahir l’Irak venant du nord.  La France s’interposa et décréta que si la Turquie permettait ces mouvements militaires américains, la France s’opposerait à la participation de la Turquie dans l’Europe unie… la carotte devant l’âne en fait !  La France gagna cette bataille contre l’Amérique, et causa sûrement la mort de G.I., car envahir à partir sud n’était pas la meilleure stratégie.  Les américains de droite s’en rappellent, et pour vous dire franchement, en tant que française de souche vivant en Amérique… j’en ai marre de m’excuser … (avec des allies pareils, qui a besoin d’ennemis).

     Vous étés donc un vétéran ?  Je vous présente mon respect.  Où serions nous sans nos braves ? 76 ans ? Bravo ! Tous mes hommages – God bless you.  Quant a votre phrase «  les dirigeants jouent avec les "boys" comme d’autres aux échecs, ou aux soldats de plomb » –  Vrai ! Pas toujours bien sur, mais ça arrive trop, mon père disait cette même phrase.   Peut-être étiez-vous en Algérie ? – mon père y était aussi et ça l’a marqué  jusqu’à sa mort (cancer) – un grand homme qui me manque. 

    Vous dites :  (3) ce traité, et l’influence d’un président américain, me font penser à YALTA où l’Oncle SAM (représenté par Roosevelt) et l’Oncle Jo (Staline) s’étaient allègrement partagé le monde, sans se soucier de l’avis et de l’avenir des pays qui passaient sous le joug soviétique …  Vous avez raison, mais que faire?  On nous blâme si on fait quelque chose (Irak ‘03, Vietnam) et on nous blâme si on ne fait rien (Kosovo après l’inaction européenne durant 8 ans de massacres, ainsi que L’Iran aujourd’hui)… Soyons heureux que ce soit les américains (plutôt que les russes) qui libéraient la France…

    Vous dites : (5) le peuple américain oublie régulièrement qu’il est lui même un peuple de colonisateurs, et qu’il a chassé les Indiens de toutes leurs bonnes terres !  Non il n’a pas oublie complètement, mais ce peuple américain c’est aussi moi (française) mes enfants, vos petits enfants, ainsi que les 60% d’hispaniques qui vivent dans le sud de mon état.  Le monde américain est très divers et a tendance a ne pas connaitre hier – et le remplacer par – demain !  Une chose est certaine, d’ici une génération ou deux ils s’intègrent. Ce qui est plus à dire que les immigrants musulmans de France. 

    Oui, les indiens furent colonisés, brimés, massacrés – tout comme la plupart des peuples du monde a l’époque – ça n’excuse pas les actions des blancs,  mais elles n’étaient pas uniques aux blancs –  les indiens eux-mêmes s’oppressaient, traînaient en esclavage, certains pratiquaient le cannibalisme, et tous se massacraient les uns les autres pour leur terre.  Ils n’étaient pas sages et sans reproches comme Hollywood aime nous le décrire !  Ils n’étaient qu’humains.

    Je suis complètement d’accord avec vous avec votre paragraphe sur la charia, l’interdiction du politiquement correct, les arabes ont été colonisateurs et esclavagistes, etc.… l France devrait prendre exemple sur l’Australie…

    Vous dites :  Et ce n’est pas l’Armée américaine qui, après les 655 mille civils irakiens tués depuis l’entrée en guerre,  me démentira…"       Ce nombre de 655,000 vient de l’ONU et est disputable :  Drzz rapporte dans son ‘petit tout d’horizon du 16 Janvier 07’ : http://drzz.over-blog.org/article-5277556.html  « Environ 25’000 Irakiens, civils et forces de sécurité, sont morts en deux ans (2005-2006). Ce bilan est bien assez douloureux pour ne pas faire de désinformation obscène, que ce soit à l’ONU ou dans les médias de la France pétainiste ». http://www.iraqbodycount.org/  Même si ce chiffre était vraiment le double, il est loin d’être 655,000… 

    Vous dites également :  Pas plus que les bombes d’HIROSHIMA ou de NAGASAKI !  Une belle horreur ces deux bombes – personne ne peut denier cela.  Mais ces deux bombes atomiques sur le Japon mirent fin à la guerre immédiatement.  Ce qui épargna les centaines de milliers de civiles japonais qui étaient prêts au suicide (plutôt qu’au surrender) – suicide collectif impose par Hirohito et les moeurs culturelles Japonaises.   Ces deux bombes épargnerent également aux américains un « ground attack » qui leur aurait coûte plus de 100,000 hommes.  Les americains ont le droit de penser a leurs interets et ne pas traiter leurs militaires comme des soldats de plomb, non? Je sais que vous etes d’accord!  Nice talking to you. 

    Good day!

    Répondre
  5. sas

    24/01/2007

    ca c’est un fait……tout comme le bon coté de l’esclavage….l’eugénisme……regardez les equipes sportives de france et ca vous sautera aux yeux…..

    mais alors il y aurait eu un coté positif à la clonisation….à l’insue du plein gré des sportrifs milliardaires francais d’aujourd hui….ben merde alor…

    sas

    Répondre
  6. grepon le texan

    24/01/2007

    "Le meilleur de la race humaine meurt donc sur le champ de bataille, et ce sont ceux qui restent à l’arrière qui assurent la continuité de la nation et font des gosses."

    Oups, ca suppose que les soldats que vous envoyez a la guerre meurent.  Ce qui a ete souvent vrais dans l’experience de la France, n’esce pas?  😉   MAIS ce n’etait meme pas le cas pour les USA dans le cas du Vietnam, guerre a laquelle vos soixanthuitardes et nos propres moonbats et medias compare le beaucoup moins meurtriere(pour les USA) action policiere en Iraq.   Dans le deploiement actuelle nous perdons 3000 sur 300,000,000, une personne parmi 100,000 sur quoi, cinq ans?    Nous mourons chez nous beaucoup plus souvent d’ ennui, a regarder les stats sur les accidents de route fatale sur le meme periode.   Telle est l’ecrasant superiorite des armees des Etats-Unis dans tout ce qu’elles entreprennent aujourdhui.    Depensez plus chaque annee sur vos armees, pendant des decennies d’affile, que les 25 suivante dans liste pris ensemble et vous pouviez, vous aussi pouvez faire la guerre aussi efficacement.   Vous pouviez ecrasez une armee redoute par des pays comme la France, comme si c’etait un exercice d’entrainement d’envergure, sans consequence remarquable pour l’economie sans causer d’une "degenerescence".   Un des messages que nous envoyons ainsi est, "don’t fuck with us".   Merci a cela, vous pouvez naviguer les mers du monde, faire la commerce internationale, etc sans entraves serieuses de la part des pirates, dictatures, et cie.   Pas la peine de nous remercier.   Les adultes sur ce planete prennent leurs responsabilites.  C’est normale.

    Répondre
  7. Anonyme

    24/01/2007

    Durant les guerres, on envoie au front les plus costauds, les plus solides, et à l’arrière, il reste les handicapés, les malades, les tarés, etc. , tous ceux qui ne sont pas aptes au combat.

    Le meilleur de la race humaine meurt donc sur le champ de bataille, et ce sont ceux qui restent à l’arrière qui assurent la continuité de la nation et font des gosses.

    Napoléon a été, selon les experts, responsable de la baisse de taille des Français.  Au début de son règne, les soldats étaient grands et costauds, mais par la suite, restrictions et boucherie obligent, la taille moyenne a baissé.

    Bref, la guerre est donc un facteur accélérateur de dégénérescence de la race.

    Répondre
  8. grepon le texan

    24/01/2007

    "on est entièrement d’accord. le pb c’est que "l’Amérique" (si tu sais ce que c’est) n’entreprendra pas. Ne rêve pas."

    Euh, excusez moi, on y est.  Nous agissons.  Ca ne s’arrettera pas.  Malgre les cas aigue de BDS genre le cas de Pierre LANCE ou meme les divers collectivistes qui partage son avis.   Le regime iranien va en -comment cas se dit?-….morfler.   Et, comme vous dites, ce faisant les "l’Amerique" ne doit pas faire un effort demesurer pour y arriver.   Il nous faut seulement maintenir les collectivistes de chez nous dans la minorite et hors de l’Executive Branch.   Les "Red States" ont l’avantage demograpiquement, sans que le "Swing vote" relativement conservateur latino, car influence catho, ne votent pas trop democratique.  

    Voila que Al Gore a perdu de justesse un compte cle en Floride merci a un changement important chez les immigres cubains, suite a la traitement de Elian Gonzales par Janet Reno.   Swing massif vers les Republicains chez les cubains dans ce compte cles apres cet affaire sous Clinton.  Et oui.   Tout comme si vous, les europeens desunis, impuissants, en declin, se faisant remplace par des fous de dieux de la lune, n’ont vraiement pas d’influence dans cette affaire D’Iraq comme dans tant d’autres domaines.  Des details de la politique interieur americaine, jusqua la traitement en trop fasciste d’un enfant par une certaine Attourney Generale, peuvent basculer pour le reste du monde du fait de la dominance americain dans presque tout, mais surtout en tout ce qui est militaire ou economique.

    "Grépon, reviens, ou viens, sur terre."

    Je prefere quand meme le paradis, c.a.d. le Texas.  Ici le droit a la propriete prive comprend aussi le droit a se proteger soi meme, ou ses proches, a force d’armes.   Le deuxieme amendement est le droit qui est le garant de tout les autres.  Repetez apres moi:  "Cold, dead, hands."   L’Amerique va survivre le 21ieme siecle.  L’Union zeropeen, malgre ses beaux paroles, certainement pas.

    Répondre
  9. Anonyme

    23/01/2007

    Raoul : " Entre parenthèses Mancney, ce ne sont pas les bons chromosomes qui ont disparu à Verdun. Les bons sont ceux qui survivent et se multiplient. C’est le "survival of the fittest".
    Effectivement, Raoul, les cloportes aussi survivent et se multiplient.
    Mancney

    Répondre
  10. raoul

    23/01/2007

    Grépon, reviens, ou viens, sur terre.

    je repete que l’affaire en Iraq n’est pas grande chose par rapport avec ce que l’Amerique pourrait entreprendre.

    on est entièrement d’accord. le pb c’est que "l’Amérique" (si tu sais ce que c’est) n’entreprendra pas. Ne rêve pas.

    vous recevez du petrole regulierement a un bon prix, car elle est determine assez largement par les marches, c.a.d. largement malgre les preferences de l’OPEP

    et la plus sûre façon de faire baisser les prix intervient seule : c’est la concurrence entre les pays de l’OPEP, ainsi que le désir des plus gros acteurs OPEP de ne pas voir se développer des zones concurrentes ou trop tôt pour eux des énergies massives alternatives (hydrogène?).

    comme si vous comptez pour quelque chose.

    regarde ce qui se va se passer (mais prends du recul par rapport au temps politique) et tu commenteras toi même

    etc.

    Répondre
  11. sas

    23/01/2007

    a jean claude lahitte…….si tu veux l’avis "éclairé" de sas sur la santé mentale de w bush……je pense modestement "qu’ils sont plusieurs à habiter dans sa tête"…….un peu comme le super film avec russel growe(gladiatore)…le titre c’est je crois "un monde presque parfait "???? où il est un eminent prof de fac , prix nobel….et largement dérangé du bocal…..et histoire vrai de plus….

    sas

    Répondre
  12. grepon le texan

    23/01/2007

    Tout ceci est tres beau comme argumentaire si on prend comme un fait avere que ce que l’Amerique a fait, et ce que l’Amerique fait actuellement en Iraq, est un erreur.   Mais ca reste a etre prouve.   Prennons par exemple le commentaire suivant:

    "Le Viet Nam était adossé à la Chine et l’URSS et l’Irak est adossé à quoi? L’Iran et la Syrie? Ouaf! Ouaf!"

    Oui, et regardons un peu le rapport de pertes americaines au Vietnam, comparee a l’Iraq.   Facteur de dix fois plus meurtriere, la guerre du Vietnam.   Alors, je renvoie maintenant le Ouarf Ouarf Ouarf "in your general direction" comme le disiez si bien les Monty Python.    Comme j’ai explique deja, niveau "guerre" nous n’avons meme pas commence a nous battre, et meme peut-etre que nous ne font pas que nous battre, eh?  Regardez un peu ce que Iran doit sentir quand les Saoudi reprenne a pomper du petrole a un debit vaguement plus agressifs.  Bonjour les problemes financieres pour un regime impopulaire chez lui, au moment meme ou Bush augmente le ton et envoie un groupe aeronavale de plus dans le coin.   Le regime importe de l’essence car elle n’est pas capable d’en produire pour elle meme, faute d’entretien, d’investissement.   Pas difficile de comprende comment mettre le regime en difficulte sans meme lui faire la guerre franchement.

    Pour retourner a l’Iraq, je repete que l’affaire en Iraq n’est pas grande chose par rapport avec ce que l’Amerique pourrait entreprendre.   3,000 morts pour un hyperpuissance?   Pour refaire la carte d’une partie du monde ou aucun autre pouvoir quelque peu responsable et capable d’intervenir?   Vous vous rendez compte de l’aspect infantile de vos plaintes?   L’Amerique patrouille toutes les mers du monde sans vous facturez quoi que ce soit, et en retour vous recevez du petrole regulierement a un bon prix, car elle est determine assez largement par les marches, c.a.d. largement malgre les preferences de l’OPEP.  Sans nous, c’est les dictatures et les autre empires nationalistiques classiques qui agiraient dans ce domaine, avec tout les aleas que cela a toujours donne, genre, guerres mondiales.  Quant aux desagrements entre les differents acteurs de ce coin ou pratiquement toute autre coin du monde, c’est a l’Amerique, pas a l’Europe, le ridicule ONU, et autres pantins d’elitistes savent-tout franchouilles qu’il s’addresse ou se reference en matiere d’interventions possibles.   Mais continuez a parler entre vous comme si vous comptez pour quelque chose.

    Répondre
  13. Anonyme

    22/01/2007

    Aaah, enfin !!!  Celà fait plaisir de lire la prose de deux femmes sur ce site.  Ouf, je m’ inquiétais et là, ça donne un peu de fraîcheur aux dialogues et un autre angle de vue.  Bienvenue Mesdames et merci pour vos opinions ; continuez SVP.

     

    Pierre Lance est un homme brillant et il n’y a rien d’étonnant qu’il soit de ce fait jalousé.  Il a une forte personnalité et je souhaiterais que tous les Français soient comme lui dans le bon sens du terme.  Il a un très fort égo parce qu’il est très cultivé, efficace dans ses actions et effectivement conscient de celà.  Les gens réalistes sont souvent ainsi.  La seule chose qui lui reste est à maïtriser la partie négative de son égo et accepter que tout homme peut se tromper, surtout lui inclus.

    Celà dit, les raisons pour lesquelles Bush a attaqué l’Irak me semblent sûrement plus complexes que Pierre Lance ou d’autres le croient.  Je doute que Pierre Lance soit dans le secret des infos de la CIA ou de la NSA.  Il se trouve toutefois que Bush a surtout commis l’erreur de ne pas écouter les recommandations de ces organismes, ou qu’il a écouté de mauvaises personnes appartenant à ces organismes.  Juger Bush sur les seuls faits transmis par les médias (surtout Français) est absurde.  Si Bush avait attaqué la Syrie ou l’Iran au lieu de l’Irak, il y aurait eu les mêmes problèmes voire pire car il aurait eu les Irakiens dans le dos.  

    3000 morts parmi les GI’s, Monsieur Lance, ne veut pas dire un mauvais choix stratégique mais des erreurs tactiques peut-être (Qui n’en fait pas ?), et plus sûrement qu’on ne fait pas de guerre sans morts.  Les GI’s ne sont pas ce qu’il y a de mieux au combat, mais pas non plus ce qu’il y a de pire.

    Maintenant que les USA et leurs alliés dont la France aient attaqués les talibans en Afghanistan est de la même veine : il y a moins de morts car seules les troupes d’élites des pays respectifs sont sur site, mais le ressentiment des islamistes est le même, voire pire que pour l’Irak ; et nous sommes dans le lot…    Alors cessons de dire que seul Bush fait des erreurs. 

    De toutes façons, il fallait bien faire quelque chose quelque part pour répondre au terrorisme.  La seule action défensive sur nos territoires respectifs est hautement insuffisante, voire naïve.  Clausewitz disait "la meilleure défense, c’est l’attaque".   La France n’a pu "se payer" qu’une intervention du COS en Afghanistan et n’avait sûrement pas les moyens de suivre Bush en Irak, ce qui ne fait pas de Chirac un président lucide et prudent mais un président économe, nuance.  Et de toutes façons, même l’intervention des alliés en Afghanistan semble foirer : les talibans reviennent en force.  L’affaire est loin d’être résolue.

    Aussi, Pierre Lance devrait plutôt dire "pauvre Chirac" parce que ce dernier n’est pas fichu de prôner une solution après avoir joué les anti-Bush pour cette guerre.   Quant à Bush, il a en apparence fait de mauvais choix stratégiques, mais en attendant, son choix d’agir concrètement contre le terrorisme au Moyen Orient sera retenu par l’histoire comme un choix juste et brave.  C’est toujours mieux qu’un président qui se couche et un peuple déjà dhimmis dans l’esprit.

    Répondre
  14. Jean-Claude LAHITTE

    22/01/2007

    Je ne sais pas  si, comme je le pense également, "Modeste quand je me juge, fier quand je me compare" est bien de BOSSUET, mais je peux vous citer en écho à ce propos, celui  – certes de moindre allure – de Georges HENEIN : "Il faut être modeste. Modeste, mais hautain !". J’ajouterai "hautain avec ceux qui vous "prennent de haut" quand vous ne pensez pas comme eux, ou plutôt comme la majorité du "policilally-philosophically-medically-correct" à laquelle ils appartiennent, englués qu’ils sont dans tous les préjugés et présupposés qu’ils ont têtés à la mamelle, particulièrement celle de l’Education (prétendue) Nationale et des prétendus "grands" médias ! Jean-Claude LAHITTE

    Répondre
  15. raoul

    22/01/2007

    Vous avez raison Pierre Lance, les Américains, ou plutôt un gouvernement américain, va prendre une pile en Irak, comme l’un d’entre eux l’a prise au Vietnam, ce que Grépon ne semble pas savoir. C’est risible : parler d’empire, de gendarme du monde et caler sur un petit pays. Le Viet Nam était adossé à la Chine et l’URSS et l’Irak est adossé à quoi? L’Iran et la Syrie? Ouaf! Ouaf!

    Vous avez aussi raison : être anti américain n’a pas de sens.

    Les USA sont trop vastes, trop variés, trop divers humainement et intellectuellement… Qu’est -ce que c’est d’ailleurs que "les Américains"? Les WASPs sont sur le déclin, les latinos montent, les divers et apparentés aussi, les Noirs sont anthropologiquement en plein succès.

    Entre parenthèses Mancney, ce ne sont pas les bons chromosomes qui ont disparu à Verdun. Les bons sont ceux qui survivent et se multiplient. C’est le "survival of the fittest". Le fittest est souvent paradoxal, pas forcément le plus beau ni le plus musclé.

    Les Américains ont plus d’opinions différentes que les Français et plus énergiquement exprimées. L’équipe actuelle au pouvoir n’a ni talent ni chance. Une autre la remplacera, qui ne peut guère être pire, et puis dans quelques décennies on aura oublié. Un petit grépon remplacera le vieux.

    Les Américains (relapse dans un collectif) n’ont aucun talent pour un empire militaire. Les Hollandais et les Anglais en leur temps ont eu ce qu’il fallait pour concilier commercial et militaire. Visiblement pas les Américains. Ils ont – ou auraient s’ils ne chargaient pas trop la mule aujourd’hui – du génie pour un empire commercial.
    C’était la feuille de route des plus talentueux parmi les pères fondateurs.
    De temps en temps une équipe dirigeante se laisse trop entraîner, croit en des possibilités militaires ou même sociales et se plante.
    (C’est autre chose d’avoir un gros bâton dans le placard, juste en cas, et de le faire savoir, que de vouloir se promener partout avec en bousculant les autres.)

    Répondre
  16. Jean-Claude THIALET

    22/01/2007

    22/01/07     – 4 V –

    Ou bien la "pitié" de Pierre LANCE à l’égard de  George W. BUSH est feinte. OU bien sa charité "ère-nouvellienne" dépasse largement la charité chrétienne. Et là, je lui tire mon chapeau !

    Car enfin, lorsqu’on examine la conduite de Georges W. BUSH, depuis son engagement dans la Seconde Guerre du Golfe jusqu’à son envoi tout récent ( voulu malgré les avis contraires)  de renforts en IRAK, on ne trouve rien en lui qui inspirât la pitié. Cet homme est un entêté forcené. Outre qu’il ne veut écouter les remontrances ni de l’opposition (on peut se dire que c’est de bonne guerre quand on se souvient qu’à l’époque, les démocrates étaient POUR cette guerre)(1), ni celles (toutes fraîches mais grandissantes) de Républicains éminents, IL SE REFUSE A VOIR LES SOUFFRANCES DU PEUPLE AMERICAINS PAS PLUS QUE CELLES DES SOLDATS AMERICAINS. Lesquels font certes leur devoir, mais avec la certitude grandissante qu’on leur fait mener une "sale guerre" dont ils commencent à comprendre qu’elle est  injustifiée, et même injuste.

    Alors, de deux choses l’une, ou bien George W. BUSH qui croit être l’inspîré de Dieu EST FOU (tout comme le sont dans le camp islamiste, les "fous de Dieu"), et il mérite notre compassion. OU bien, il a toute sa tête, et, dans ce cas, pourquoi avoir pitié de lui plutôt que de ses "victimes" ?

    Pour moi, j’accorderai ma pitié à BUSH junior que le jour où, ayant perdu son mandat, et sera abandonné et vilipendé par tous. A commencer par les médias qui l’ont encensé lorsqu’il a entrepris ce qu’il voulait être une croisade contre l’IRAK et contre le terrorisme islamiste, et ceux-là même qui l’y ont entraîné. Particulièrement les "néocons".

    Cordialement, Jean-Claude THIALET

    (1) Y compris Hillary CLINTON dont je gage qu’elle ne ménagera pas ses critiques à l’aventurisme irakien de GWB si elle se lance dans la course à la MAISON BLANCHE ! Faisant semblant d’oublier qu’elle avait elle même approuvée l’attaque de l’IRAK …

    Répondre
  17. Pierre LANCE

    22/01/2007

    A Grandpas : Le « seigneur » n’est pas « revenu » parmi les humbles. Simplement, il a besoin de dormir un peu comme tout le monde et il refuse de travailler plus de 70 heures par semaine. Lui contesteriez-vous ce droit ? Je suis en effet un nationaliste bon teint, mais au sens initial du terme, et non pas compris comme adhérent au Front National, ce que je ne suis pas et ne serais jamais. Je ne suis pas « un peu » écolo, je suis énormément écolo, principalement écolo, primordialement écolo, parce que nous sommes en train de pourrir cette planète et que nous ne laisserons à nos petits-enfants qu’un monceau d’ordures. Suis-je « très imbu de moi-même » ? Cela dépend de mes interlocuteurs, car tout est relatif en ce bas monde. Comme disait un cardinal (Bossuet, si je ne me trompe) : « Modeste quand je me juge, fier quand je me compare. » Disons que j’ai conscience de ma valeur, mais je ne suis jamais si heureux que lorsque je rencontre des égaux, voire des supérieurs. Hélas, ils sont rares, et je le regrette, surtout pour la France. Je n’ai jamais été antiaméricain et j’ai toujours beaucoup espéré de l’Amérique, malgré bien des déceptions. Mais je me demande avec inquiétude ce que l’on peut attendre aujourd’hui d’un peuple qui se partage entre la bondieuserie et l’obésité. Un Américain sur trois est obèse. Vous vous rendez compte ? Que peut-on attendre d’un peuple qui bouffe aussi mal tout en commençant ses repas par des dévotions ? Effrayant, non ? Si la France devait être un jour « vert islamiste », comme vous en émettez l’hypothèse, je n’irai certainement pas me réfugier à l’étranger. Je prendrai plutôt le maquis, comme je l’aurais fait lorsque d’autres « verts » étzient ici, si j’en avais eu l’âge. Comme quoi, mon cher Grandpas, vous n’avez vraiment rien compris à ce que je suis. Et que voulez-vous dire par « il faut vendre du papier » ? Vous ne vous imaginez tout de même pas que « Les 4 Vérités » est une entreprise commerciale ? Faites-moi plaisir : évitez les mesquineries; elles ne vous grandissent pas. Cordialement.

    Répondre
  18. grepon le texan

    21/01/2007

    "autant l’armée US sait bombarder, autant elle a une mauvaise infanterie pour occuper le terrain et les populations, au contraire de la France ."

    Rolling on the Floor Laughing Out Loud!!!!    Voyons, la listes des defaites de l’armee francaise est quand meme tres tres longue.  Le probleme a mon avis est un exces de hierarchie qui ne met pas assez de confiance dans le soldat inviduel et/ou a l’unite le plus petit sur le terrain.   La difficulte en Iraq est que ce n’est pas une guerre, mais plutot une occupation policiere ou on s’efforce de respecter la souverainete des instances locales.  Heureusement, on vient de larguer une bonne partie de ce respect, et les "insurgents" sont en train de subir les effets.  Avec ou sans les 20K effectifs annonces, les resultats seront les memes, car c’etait les "rules of engagment" c.a.d. un systeme de commande centralisee trop restrictive, qui a laisse tout ce bordel flourir.

    Répondre
  19. Jean-Claude THIALET

    21/01/2007

    21 01 07 – 4-V –

    Chère ANNIKA. Je ne puis laisser passer le mot "cowards" sans le commenter à votre place. Pour être moi-même un ancien combattant (un "veteran", si vous préférez !) je ne puis accepter que vous appliquiez ce mot à tous les Français qui, des siècles durant, dans des guerres innombrables, et sur presque tous les continents, se sont battus, et se battent encore.Et qui, je parle là des anciens combattant d’Indochine (j’en fus un) ou d’Algérie, n’ont pas besoin de psychologues pour se réconforter cinquante ou quarante année plus tard.

    Par contre, je conviens qu’en tant que "citoyens" (et non donc en tant que "soldats") la République (particulièrement la Cinquième) a fait des Français des lâches. Des lâches qui n’osent pas dire ce qu’ils pensent de tel ou tel sujet, de tel ou tel individu, de telle ou telles catégorie d’individus. Qui n’osent, et QUI NE PEUVENT, sous peine d’encourir de lourdes peines, de lourdes amendes. La faute en est notamment à la loi (1) FABIUS/GAYSSOT (rectifiée, en l’alourdissant, par Pierre LELLOUCH, sus le gouvernement RAFFARIN). Mais aussi aux députés qui l’on votée. Et encore à tous les médias qui s’en sont fait les propagandistes et qui, au besoin, se chargent même de dénoncer ou de traquer les m"al pensants", que dis-je, les contrevenants. Une lourde chape de plomb s’est étendu sur les Français. Et cela pas seulemet dans le domaine politique. Il en est de même dans le domaine médical, social, religieux…. Essayez simplement, dans une Assemblée, de défendre tel ou tel point de vue jugé "policically-medically-philosophically ou religously NO CORRECT. Vous verrez les regards lourdement réprobateurs. en attendant le jour  – il est peut-être plus proche qu’on ne le pense – de la dénonciation. Alors je comprends que, comme en d’autre temps, les Français se transforment progressivement sinon en "lâches" du moins en "jésuites" ou même en "muets du sérail". Il est temps que cela change !

    Cordialement, Jean-Claude THIALET

    (1) une Loi dont je me souviens qu’à l’époque un certain Jacques TOUBON (tiens, qu’est-il devenu ?) avait qualifiée de "scélérate" (depuis Zola, le mot est très à la mode !). Le même TOUBON qui, devenu Ministre de la Justice, s’était bien gardé d’en demander l’aborgation ! Tout comme d’autres, tel un RAFFARIN ou un VILLEPIN se sont bien gardé de toucher à la satanée Loi sur les "35 heures" qu’eux-mêmes et leurs compagnons de l’UMP avaient tant décriée ! Peuve que nous sommes sinon dans une république bananière, du mojns dans une république moutonnière où même ldes dirigeants sont devenus des suiveurs ! 

    Répondre
  20. sas

    20/01/2007

    A pierre qui roule…..je crois que tu n’as pas bien mesurer l’impact et la trace laissé en france par superjacquot……l’homme aux milles cagots…..qui n’aura eu de cesse de mettre la gauche en selle….organiser la collecte pour le cancer……et chopper les automobilistes en cravattes afficionados de l’exces de vitesse dominical…..(5 à 10 au dessus de la vitesse autorisée…)

    si ca c’est pas un bilan de manche à couille ???? quest-ce donc ???

    sas

    Répondre
  21. Annika

    19/01/2007

     Père Fouettard;  Ne nous resoudons pas à l’insulte comme des enfants, nous sommes ici pour débattre en adultes.  A noter, « coward » (lâche) est un attribut que j’emploi pour définir beaucoup des français… Un triste fait.  J’ai le droit de m’exprimer ainsi voyez-vous car je suis française de souche, ai été élevée en France, et compte (sûrement) parmi mes ancêtres – Danton (‘de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace’ disait-il).  Même la descendante de Danton a dut partir en Amérique pour y trouver la liberté…  

    Répondre
  22. Père fouettard

    19/01/2007

    J’ai répondu à M.LANCE par mail, ne pouvant alors accéder au Site. L’un et l’autre des 2 protagonistes a raison :

    M.Lance prétend que la gestion irakienne de BUSH est nulle en IRAK. Il a raison..Il a fait une affaire personnelle de l’élimination de Saddam alors que son père avait eu l’excellente réaction de le maintenir après l’avoir vaincu. La surveillance du dictateur était facile et il aurait été aisé de détruire ses armes de mort massive avant qu’il ne dispose des vecteurs nécessaires. Pendant ce temps, paix en Irak et aux alentours avec la possibilité de laisser Saddam "s’occuper" sérieusement de l’Iran, au besoin par la guerre en le soutenant pâr endessous pour le laisser anéantir les "cocottes-minutes" de M. Ahmanidedjad, le "cinglé d’Allah"

    M.Millière pense probablement que Bush ne peut tolérer les menaces gravissimes du "cinglé" et qu’il déclenchera la foudre américaine sur les "cocottes". A mon avis ce sera certainement cette année, vu les déplacements des porte-avions américains dans la zone. On y voit même le Charles de Gaulle !!!! Quant à Israêl, il se prépare lui aussi à cette guerre et se dote de missiles "patriot". M.Millière a donc raison quand il dit que Bush aura les "Co……s" de s’attaquer aux sites iraniens et qu’il convient donc d’étoffer les effectifs en Irak pour s’opposer à la réaction iranienne. Déjà des terroristes iraniens ont été arrêtés lors d’une récente attaque américaine en Irak et le "cinglé" s"est beaucoup excité à ce sujet

    Ceci dit, je m’aperçois que certains correspondants, apparemment américains, sont, en définitive bien aussi cons que certains de leurs homologues "frenchies" dans leur arrogance vis à vis d’eux. Vrai, pourtant que nos dirigeants n’ont rien dans le pantalon!

    Quant à dire que M. Lance se prend pour l’être suprême…Idiot non ? Il a bien le droit d’être athée et de le dire encore que face à la mort on puisse devenir agnostique. La trouille peut saisir tout un chacun et on peut se prémunir..au cas où… C’est ce qui s’appelle "ne pas avoir la foi du charbonnier"

    Répondre
  23. Anonyme

    19/01/2007

    BUSH qui a le sens des responsabilités avait certainement 2 objectifs : contrôler le pétrole au Moyen-Orient (intérêts US légitimes) et au nom de l’ingérence humanitaire instaurer la démocratie en Irak .

    Malheureusement pour lui, autant l’armée US sait bombarder, autant elle a une mauvaise infanterie pour occuper le terrain et les populations, au contraire de la France .

    Celle-ci n’est pas intervenue pour 3 raisons : 1) après le gouvernement Jospin, l’armée française était inopérationnelle 2) l’armée française a maintenant 1/3 de soldats musulmans qui ne pouvaient aller en croisade chrétienne 3) les Américains, lors de la 1ère guerre du golf, n’avaient pas laissé de contrats aux entreprises françaises, sauf pour le déminage .

    Personne ne s’indigne du terrorisme musulman dans cette partie du monde .

    La solution est évidemment la partition de l’Irak en 3 parties : druze, chiite et sunnite .

    Persone ne présente de solution alternative à la politique de Bush sauf une défaite comme au Vietnam

    Roland de PHILY

    Répondre
  24. Anonyme

    19/01/2007

    Le seigneur est revenu parmi les humbles

    Monsieur Lance est un nationaliste bon teint un peu écolo et surtout  trésimbu de lui même.

    Il est anti-américain comme tous français qui se respectent,il a des amis américains comme tous les anti-américains qui pensent comme lui enfin il est surtout trés anti-bush comme tous les anti-américains de ce site ou  d’ autres.

    Peut on lui en vouloir,non!Il faut vendre du papier,mais une chose est certaine quand le vert envahira nos campagnes(pas la forêt),il prendra la direction de l’ ouest pour  se réfugier comme tous les anti-américains l’ on fait et le feront un jour ou l’ autre.

    GOD BLESS AMERICA

    Grandpas

    Répondre
  25. Annika

    19/01/2007

      Hi « Repon the Texan » – That’s what the cowardly French need, some good old John Wayne influence on their blog!  Essayer de discuter avec les gens braques – c’est (comme disent les français) gaspiller sa salive.  Pourquoi braqués dites-vous ? Lisez ce qu’a dit Pierre Lance « alors qu’il n’existe aucun paradis nulle part ».  Inutile de chercher beaucoup plus loin, il vente connaître l’essence de l’univers, l’inexistence d’un être supérieur,  et présente cette croyance  comme fait accompli, avec toute la pseudo sagesse et réflexion d’un grand homme – un homme qui s’estime a la grandeur de Dieu puisqu’il sait tout.  Quelle impunité prétendre ainsi savoir ce que personne ne sait – l’existence ou non d’un être suprême, l’existence ou non d’un paradis ! Même Einstein est mort agnostique. 

    Soyons humbles, nous ne sommes qu’humains et mortels.

    Répondre
  26. grepon le texan

    18/01/2007

    "L’épouventail iranien ou chiite ou ncléaire, ce sont les américains qui le brandissent pour demeurer les gendarmes du monde"

    Eux, non.  C’est les armements que nous brandissons qui font de nous les gendarmes du monde.  Ca et notre volonte maintes fois demontree par la force, de voir la liberte d’echanges(liberte des mers et des airs et de l’espace) et un certains degre d’ordre et de securite pour les pays deja liberees.  Securite contre des pays  qu’on a pas encore libere    😉

    Nice try though.

    Répondre
  27. Pierre LANCE

    18/01/2007

    A « visiteur » : Pourriez-vous citer des textes de moi dans lesquels j’exprime « ma haine de l’Amérique » ? Quand on déforme ou exagère les termes d’un auteur pour pouvoir le critiquer, cela prouve seulement que l’on est sans arguments, ou bien qu’on ne sait pas lire. A « Ana » : Merci de votre visite. Tous les peuples ont des surnoms. Et tous les peuples, hélas, ont servi de cobayes. Le drame particulier des Arabes en ce siècle, c’est qu’ils servent de cobayes à leurs propres fanatiques. Quand on pense que des imams extrémistes sont capables d’utiliser des adolescents comme bombes humaines en leur faisant croire qu’ils gagnent ainsi leur paradis (alors qu’il n’existe aucun paradis nulle part et que s’il en existait un, il serait fermé aux kamikazes et plus encore à ceux qui les utilisent), on se dit que certains hommes ne sont rien d’autre que des bêtes féroces. Et il y en a aussi dans tous les peuples. Cette planète est bien mal fréquentée…

    Répondre
  28. grepon le texan

    17/01/2007

    Aucun raison pour s’alarmer, en Europe, de tout ca.  Vous avez des problemes bien pire en developpment chez vous depuis quelques decennies, et qui sont irreversibles.  Je parle evidemment de l’impossibilitie de payer les pensions etatques, ou de maintenir le charactere occidentale, du fait que vous n’avez pas fait assez d’enfants, et du fait que vous continuez  dans la meme voie.

    Pour  ce en est des elections de 2008, vue ce que fait Pelosi et cie, et vue la demogoguerie comique des candidats presidentiels chez les Democrats, nous (c.a.d. les forces de la liberte) n’allons pas perdre la presidence, et au pire les deux chambres vont rester bloque.

    Pour ce que en est des "20K troupes de plus", eh bien ma foi, les democrates fustigait a cet effet pendant quelques annees, donc il est maintenant difficile pour eux de se renverser.   Aussi, il se souvient de ce qui est devenu du Cambodge et du Vietnam apres qu’ils ont arrete de maintenir en fonds le Vietnam du Sud.   Aussi, voyez vous, meme les Democrates les plus cons comprennent qu’il faut contrer les iraniens, faut de quoi il y aura franchement une autre guerre, quelques annees plus tard, et ils haissent faire la guerre.  Si jamais cela arrivait, ce serait  le type de guerre que les americains font si bien..avec aviation, chars, missiles, degommant du soldat et de l’equipment militaire ennemi a tour de bras presque sans pertes americaines.   Ils n’aiment pas trop l’amerique, les democrates, donc ils perdraient pour de bons leur tetes dans une agonie de dissonance cognitive trop trop atroce.

    Finalement, je met entre gimes "20K troupes de plus" car le changement significatif n’est pas du tout l’augmentation des troupes pendant un temps.    Le changement significatif va etre dans les "Rules of Engagement" sur le terrain.   Les militaires  ont ete brade par des reglementations trop restricitve concernant l’engagement contre les militias (comme ceux de Sadr, qui devrait deja etre tres tres mort),  et les agents disons non-iraquiens le long des frontieres avec l’iran et la Syrie.    Bush a dit clairement que tout cela allait change, et d’apres les "imbeds" c’est fait.

    Il faillait, il parait, essayer des methodes "softly softly" acceptables par des democrates et autres croyants dans un legalisme forcene en matiere d’occupation de pays etranger et tactiques "anti-insurgency" ou "counter-terrorist."    Il fallait essayer avant de passer dans un mode serieuse, car les "pussies" du type que ‘on trouve en pouvoir partout en Europe existent aux Etats-Unis aussi, et il faut leur demontrer, "the hard way" que leurs idees sont invalide.   Maintenant, apres trois annees de leur interference, il ne leur reste aucune idee coherente a part abandonner le champ de bataille -ce qui n’est pas une option-, et donc les adultes peuvent donc agir merci a ce vacuum.

    Attendons pour un bel causus belli pour la Syrie ou l’Iran.   Comme si leur propre declaration de guerre en 1979 est chaque moment depuis par leur financement du terrorisme n’etait pas suffisant.

    Répondre
  29. Anonyme

    17/01/2007

    Pauvres Frenchies qui n’ont rien compris.
    On a vraiment perdu les bons chromosones a Verdun, ceux qui avaient des neurones et des "balls". En fait, on mérite ce qui nous arrive, et profitez bien du moment, faites des fetes, car ce n’est pas terminé.
    Le futur des Iraquiens est meilleur que celui des Francais.
    Best,
    Mancney

    Répondre
  30. drzz

    17/01/2007

    Pauvre Pierre Lance, dont la persévérance dans l’erreur est proprement sidérante.

    L’Europe est littéralement soumise à une pression énorme des totalitaires islamistes et Pierre Lance a pitié du seul dirigeant mondial qui s’exprime avec vigueur contre ce totalitarisme.

    La France est perdue. Plus je lis des articles comme celui de Pierre Lance, mais aussi la monstrueuse désinformation quotidienne qui alimente ce genre d’écrits, et plus je me dis que les Français doivent fuir leur pays qui lui, réellement, fait pitié. Pas de la pitié feinte.

    La France est pétainiste à nouveau. Triste pays. S’enfoncer dans la médiocrité avec autant d’ardeur, c’est vraiment du masochisme.

    drzz

    http://drzz.over-blog.org

    Répondre
  31. Ana

    17/01/2007

    Bon, on sait bien que l’Amerique a soutenu saddam et elle a parvenu a reussir le coup d’etat que hussein le niguot a raté au premier coup, aprés ils l’ont dressé contre l’iran (résultat: tensions entre chiites et sunnites jusqu’à nos jours et guerre civile en Irak). et nous les arabes on a plusieurs surnoms : bougnoul, terroristes, melons, integristes… Mais celui qui nous va bien c’est cobailles

    Répondre
  32. robocup555

    17/01/2007

    Aucun pays arabe n’acceptera la partition de l’Irak, car il faudrait également diviser la Syrie, le Liban, la Turquie et tous les pays muliconfessionels. Les américains justifient leur présence en Irak par la crainte de la guerre civile. Or c’est leur présence qui alimente la guerre civile. S’ils se retiraient, l’Irak renaitra de ses cendres. L’épouventail iranien ou chiite ou ncléaire, ce sont les américains qui le brandissent pour demeurer les gendarmes du monde

    Répondre
  33. gaius

    17/01/2007

    "Il faut donc trouver une solution politique, et celle-ci ne peut être que la partition de l’Irak en trois républiques autonomes aussitôt reconnues par la communauté internationale"

    c’est exactement le but original du gouvernement américain , proget qui date d’avant 1991 , quand à la victoire prochaine des démocrates , comment on dit déjà …ha oui , bonnet blanc et blanc bonnet .

    Es ce que les troupes américaines vont se retirer , y aura t’il un conflit avec l’Iran , quel est le but ultime de tous ce m*erdier  je n’en sais rien , mais ce que je sais c’est que nous Européens , on va payé les pots cassés ,  la seule chose positive c’est que le soutien du gouvernement américain à l’entrée de la turquie dans l’UE va s’en trouver décrébilisé.

    Répondre
  34. visiteur

    17/01/2007

    Pauvre Pierre Lance… Il ne sait plus comment assouvir sa haine de l’Amérique alors il donne dans la fausse pitié…

    Répondre
  35. O

    17/01/2007

    Sergio Leone est un cinéaste. SILVIO berlusconi un politicien. La différence est quelque fois subtile, mais somme toute importante….

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)