Proche-Orient : rappel des faits

Posté le 04 juillet , 2007, 12:00
7 mins

Contentieux Israelo-arabePrenez quatre décennies de propagande, de falsification de l’histoire, ajoutez un zeste d’antisémitisme, une cuillerée de cynisme, de « politique arabe de la France », comme on disait au temps du gaullisme triomphant, saupoudrez avec les ingrédients permettant l’islamisation progressive de la France, et vous obtenez l’image d’Israël dans la mentalité française, l’apitoiement sur le sort des « Palestiniens », l’indifférence aux actes terroristes au Proche-Orient, surtout s’ils touchent des juifs. D’où la nécessité de rappeler les faits les plus élémentaires.
La parution du livre de Paul Giniewski, « Le contentieux israélo-arabe » sera, pour moi, l’occasion d’un rappel.

1) La revivification d’un « foyer national juif » a commencé dès la fin du xixe siècle. À l’époque, il n’y avait pas de « Palestine », Jérusalem était une ville désertée où survivaient, dans la pauvreté, des familles juives et quelques familles arabes, les terres alentour étaient stériles et non défrichées. Cette revivification a été considérée comme positive et féconde par les autorités ottomanes et par les autorités arabes locales qui y voyaient l’occasion de voir émerger une matrice de prospérité là où régnait le dénuement.

2) Pendant la Première Guerre Mondiale, la Grande-Bretagne, prévoyant la victoire, a passé des accords avec les Arabes et avec les Juifs, anticipant la renaissance d’une nation arabe au Proche-Orient et la renaissance d’une nation juive.

3) Quand vint le démantèlement de l’Empire Ottoman, les accords furent respectés de manière imparfaite. Les Saoud reçurent l’Arabie, devenue « Arabie Saoudite », la dynastie chérifienne reçut l’Irak, pays nouvellement créé, et la Transjordanie, pays nouvellement créé aussi, et qui correspondait à 80 % du territoire du « Mandat palestinien ». La Syrie et le Liban émergèrent, placés sous autorité française. Le territoire palestinien restant était sous autorité britannique : il représentait 20 % du territoire initialement censé constituer la nation juive. Il y a eu, dès les années 1920, un État palestinien, avant même qu’il y ait un État juif.
Cet État s’appelle aujourd’hui Jordanie.

4) Dans les années 1920-1947, une immigration juive menant vers le territoire du foyer national juif des milliers de gens créatifs qui ont acheté des terres et créé des entreprises. Une immigration arabe de main-d’œuvre. Se sont ajoutés la découverte de pétrole en Arabie, la montée d’un fanatisme et d’un national-socialisme arabe que les Britanniques ne tenteront pas de juguler, l’abandon graduel, au nom du pétrole, des promesses faites aux juifs par la Grande-Bretagne.

5) Pendant la Seconde Guerre Mondiale, la Grande-Bretagne a empêché l’accès au foyer national juif des populations cherchant à fuir l’antisémitisme, le nazisme et la Shoah, ce qui a eu pour conséquence, des dizaines de milliers de morts. Ali al Husseini, mufti de Jérusalem a collaboré activement avec Hitler. Des mouvements de résistance juive sont nés au Proche-Orient pour contrer la violence raciste arabe.

6) Quand la Grande-Bretagne a confié le dossier aux Nations Unies nouvellement créées, il a été prévu de diviser le territoire résiduel (20 %) entre un État arabe et un État juif. Les juifs ont accepté un État. Les Arabes ont refusé un deuxième État palestinien et ont lancé, trois ans après la Shoah, la première guerre contre Israël. La haine, depuis, n’a pas cessé. Les « réfugiés » sont ceux qui sont partis à la demande des autorités arabes. L’extermination n’a pas eu lieu. Les « réfugiés » n’ont pas été chassés par Israël, mais par la haine arabe. C’est avec des travailleurs immigrés résidant en Israël depuis deux ans en 1947 qu’on a prétendu depuis 1967 faire le « peuple palestinien » : les adeptes du « peuple palestinien » seraient-ils prêts à ce qu’on fasse un « peuple musulman de France » avec tous les musulmans qui peuvent prouver deux années de résidence en France, et seraient-ils prêts à considérer que le « peuple musulman de France » a droit à un État ?

Paul Giniewski
Le contentieux israélo-arabe
Cheminements Éditions
207 pages – 12 euros
Cheminements Éditions
1 bis rue du Moulin à Vent
49560 Coudray-Macouard
Tél : 02 41 67 74 54
ACHETER AVEC AMAZON

19 Commentaires sur : Proche-Orient : rappel des faits

  1. MICHELIS

    19 janvier 2008

    Merci à ce site Chrétien d’ouvrir une porte de lucidité, de fraternité et d’intelligence..
    Merci à certains des intervenants pour défendre des idées par leur grande connaissance de l’histoire.
    Car, malgré ce que certains peuvent penser, l’histoire est la clé de voûte de tout problème.
    Il est tellement facile de commenter des idées en se bornant à se croire érudit ou connaisseur d’un sujet en ne tirant son raisonnement que par les images de France2 ou des unes des journaux.
    Pour exemple, rappelez-vous la une de Libération: Djéninn rasée, massacre à Djeninn, ou pire encore, dans le journal Le Monde, "Génocide à Djeninn".
    Résultat de l’opération Djeninn connu quelques semaines plus tard: 52 morts chez les palestiniens dont 23 tués par leurs propre explosifs…La ville rasée ???!!!…Les vues par satellites montrent clairement un espace d’environ 400 m sur400 de détruit.
    La rectification de ces pages de "Une" à sensation se fera en page 4 sur 3 lignes des semaines après.
    Les lecteurs ne garderont à l’esprit que la page de la UNE…!
    Par contre, la manipulation faite par des journalistes( seulement ceux accrédité par l’Autorité Palestinienne), aura fait son oeuvre. Oeuvre de propagande" Goebbell’ssienne" et…ça continu.
    Pour les bonnes âmes sensibles, je leur conseillerais de s’immoler, sur le Parvis des droits de l’Homme au Trocadéro mais, pas pour les palestiniens, plutôt pour les 800 000 hommes femmes et enfants massacrés devant les forces internationales et surtout françaises ( opération épervier)au RUWANDA,
    ou pour les 200 000 hommes femmes et enfants massacrés au Darfour , même pour  les milliers d’Agériens et d’Algériennes massacrés sauvagement par le FIS , ainsi, que pour tous ceux de Bali à Bagdad tués au nom d’Allah aveuglement.
    Quand on parle des camps de réfugiés ou croupissent les palestiniens, il faut savoir de quoi on parle.
    Ce sont des villes avec des taudis pour certains et de belles maisons pour d’autres.
    Les camps de réfugiés pour moi, c’est les tentes et les abris de fortunes du Darfour ou du Ruwanda.
    Allez,…les bonnes âmes , parlez, parlez, continuez à vous laisser manipuler, mais, ne prétendez pas connaître un sujet. Vous n’êtes que des"Muniquois" en herbe.
    La peur vous donne le "Syndrome de Stockolm", en 38 , vous auriez défendu la prise des Sudètes par Hitler pour éviter des morts.
    Churchill a dit après les accords de Munich: "Vous avez voulu la Paix dans le déshonneur, mais vous aurez la Guerre et le déshonneur.
    Méditez, méditez bien, le djihad ne vous lâchera pas,… il est ici en France, et , vous êtes des " mécréants" à convertir de force ou à massacrer.

    Répondre
  2. Anonyme

    11 juillet 2007

    11/07/07    – "Les 4-Vérités"

    GREPON LE TEXAN  : sorry ! je n’avais pas vu que votre "Que le meilleur gagne"(1) étant entre guillemets, il ne vous appartenait pas.  Je vous présente mes plus vives excuses.  Et j’en profite pour vous dire que je partage en gros les commentaires qui accompagnaient votre mise au point !

              Cordiallement, Jean-Claude THIALET

    (1) si comme je le crains, c’est le poids du nombre qui l’emporte en ISRAËL mais aussi partout où l’on accueille sans discernement une flot ininterrompu et accru d’immigrés, il n’est pas certain que ce soit "le meilleur" qui aura gagné ! Le jour où les Juifs de France auront compris que le "combat" qu’il soutienne à l’autre bout de la Méditérannée mériterait d’être soutenu en France(2) n’est maheureusement pas arrivé !

    (2) où les augures de l’ONU prévoient qu’en 2050 les deux tiers de la population seront composés d’allogènes majoritairement extra-européens …

    Répondre
  3. grepon le texan

    10 juillet 2007

    "Raison pour laquelle je pense que l’intelligence et l’instinct de survie voudraient que les descendants d’ISRAËL  finissent par s’entendre avec leurs frères ISMAËLIENS.."

    Apparamment M. THIALET a des problemes a comprende le message tres claire des frères ISMAËLIENS.    Leur message aux infidels comme nous est convertir ou (au mieux) vivre comme citoyen de deuxieme classe(dhimmitude).     Leur message aux israeliens est "partez ou crevez, de preference les deux".    Israel a donc entendu et compris parfaitment le message, et ils agissent de la sorte.    Je suis convaincu que M. THIALET est suffisamment intelligent pour decoder, lui aussi, le message des ISMAELIENS, simplement en prenant leur paroles au premier degre.

    Répondre
  4. grepon le texan

    10 juillet 2007

    M. THIALET, ce n’est pas moi qui a dit ici "que les meillieurs gagnent!". Vous confonder avec quelqun d’autre. Au fait, je me suis exprime CONTRE cette phrase, employe par un autre posteur sur ses forums..

    Pour faire court je dirait plutot "que les modernes gagnent"  ou bien, "Que les moins barbares gagnent" OU que les "heritiers des lumieres gagnent" OU que "que les adeptes du secte du guerrier pedophile perdent".

    J’ai ajoute a cela "qu’on les aide".    

    Je n’ai jamais dit "Que les meillieurs gagnent".      Si vous avez raison que les hordes vont peut-etre gagner par les ventres de leur femmes-esclaves, je reponds "qu’on =fasse= on sorte que nos allies naturels ne perdent pas."      La phrase "que les meillieurs gagnent" laisserait entendre que je suis partisan de l’idee qu’on regarde sans intervenir, comme si on regardait un match de foot.    Non, je suis faucon.   Les heritiers de lumieres doivent combattre l’ombre, non seulement pour contrer son avance, le mettre en echec, mais pour le faire battre en retraite, partout.

    C’est un monde Hobbesien.   Nous devons le reconnaitre, mais ca nous oblige pas de perdre l’espoir, d’etre defaitiste,  de faire sypmpa avec le mal.  

    Répondre
  5. Anonyme

    10 juillet 2007

    je vois qu’aux moins y en a ici quelques uns qui ne cachent pas leurs jeu!!

    le plus fort mange le plus petit!  c’est mêmes endividus qui sont fiers de leurs raisonement archaiques des hommes des caves n’avaient pas la même opinion le siecle dernier quand l’allemagne nazi montrait ses musles, on criait partout aidez-nous nous, nous sommes si faibles et seuls au monde face à une machine à tuer . après qu’on les a sauver de l’enfer ils se permetent de faire les mêmes attrocités à des peuples bedouins qui sombre dans le cao total. 

    POURQUOI VOUS AVEZ ATTENDU SI LONGTEMPS POUR FAIRE CE COMMENTAIRE!! FALLAIS CRIER QUE LE  MEILLEUR GAGNE  BIEN AVANT.

    pour ce qui concerne cet article. il existe bien une histoire de la terre sainte et c’est surement pas celle là. et pour conclure, est ce qui aura pas quelqu’un ici qui reviendra sur sa parole quant soudain un changement de la balance penchera vers l’autre coté?

    le peuple palestinien existe, y a que deux pays qui disent le contraire israel et les etats unies faut mentionner les 30 vetos à l’ONU de ces dernier en faveur des occupants et contre un peuple reconnu par tous les peuples du mondes.

    enfin laissant au temps le "TEMPS" de s’exprimer. 

     

    Répondre
  6. Jean-Claude Thialet

    9 juillet 2007

    09/07/07    – "Les 4-Vérités" –

    Sans dire comme GREPON-LE-TEXAN "… que le meilleur gagne !"(1), et sans souhaiter (pour des tas de raisons objectives ou non) qu’il y ait un "vainqueur" dans cette folle aventure où principalement les Anglais ont précipité le monde, je pense qu’une fois de plus Guy MILLIERE abuse ses lecteurs en présentant avec une apparence d’objectivité l’histoire et la légalité absolue de la présence des Juifs sur la terre d’Israël devenue l’ETAT D’ISRAËL

    Pourquoi ne pas se réfèrer à la Bible pour se rappeler que les Juifs, en gagnant la "TERRE PROMISE" ont été, eux aussi des envahisseurs.? Des envahisseurs qui ensuite avaient été chassés de la terre d’ISRAËL en guise de "punition divine" ! … Pour ce qui concerne les Arabes, je veux bien considérer qu’ils sont, eux aussi, des envahisseurs ? Mais dans ce cas, pourquoi ne pas accepter de considérer que les Albano-Bosniaques et les Albano-Kossovars musulmans  (je fais le distinguo avec les chrétiens de Bosnie et du Kossovar devenus musulmans) ne sont pas des envahisseurs ?  Pourquoi les Juifs de France (ou les Français juifs, comme on voudra !) qui, à l’autre bout de la Médidétarrannée revendiquent, comme le fait Guy MILLIERE le droit des Juifs à être chez eux sur la Terre d’ISRAËL, se font-ils en FRANCE les défenseurs d’une immigration musulmane qui, selon la prophétie de feu HOUARI BOUMEDIENNE(2) doit conquérir la FRANCE (et pas seulement elle, d’ailleurs) avec les "ventres" des femmes musulmanes ? Les partisans de la survie de l’Etat d’ISRAËL devraient comprendre que le "COURAGEUX PETIT ETAT"   – si ses dirigeants ne changent pas radicalement de politique –   finira par succomber sous le poids du nombre(3). On peut dire ce que l’on veut des "Arabes" (et Guy MILLIERE ne manque pas d’arguments pour montrer tous leurs défauts, toutes leurs tares), mais, grâce à la fécondité(4) de leurs femmes ils finiront par l’emporter par leur nombre. Et, on le sait, pour les Musulmans, le temps travaille d’autant plus pour eux qu’il ne compte pas pour eux. Et quand on sait que la plupart des "Palestiniens" (n’en déplaise à je ne sais plus quel ‘"posteur", oui, les Palestiniens existent !) sont au chômage, ils ont au moins le temps de faire des enfants… Des enfants auxquels ils ont tout le temps d’enseigner la haine. Une haine qui est exportable (et exportée !)  dans tout le monde occidental !

    Quoiqu’en pense Guy MILLIERE (ou quoiqu’il fasse semblant de penser), même si l’Etat d’ISRAËL avait tous les (bons) droits pour lui   –  ce qui reste à prouver  –    nous vivons dans un monde où seule la force et/ou le  nombre finissent toujours par l’emporter. Raison pour laquelle je pense que l’intelligence et l’instinct de survie voudraient que les descendants d’ISRAËL  finissent par s’entendre avec leurs frères ISMAËLIENS.. Et le plus tôt sera le mieux …

       Cordialement, Jean-Claude THIALET

    (1) il n’est pas certain que, si ce sont les Palestiniens qui l’mportent (serons-nous d’ailleurs encore de ce monde pour le voir ?) ce soient réellement "les meilleurs"

    (2) "Nous conquerrons la FRANCE avec les ventres de nos femmes !" (Houari BOUMEDIENNE)

    (3) il est à noter que les Français juifs qui habitent certaines banlieues parisiennes où dominent les "musulmans" sont en train d’émigrer. Pas en ISRAËL (même s’il y en a une minorité) mais vers PARIS, ou vers d’autres banlieues moin "chaudes", moins racistes. Ce qui ne les incitera pas pour autant à voter FRONT NATIONAL aux prochaines élections. A moins que Nicolas SARKÖZY n’échoue piteusement et que Le PEN ou son successeur ne soit finalement le dernier recours !

    (4) une fécondité qui égale celle des Juives de stricte obédience, lesquelles sont beaucoup moins nombreuses en I¨SRAËL que les ISRAËLIENNES "laïcs", et même que les ISRAËLIENNE musulmanes !

     

    Répondre
  7. Anonyme

    8 juillet 2007

    Je ne crois pas du tout que Dieu ait demandé aux hébreux de vaincre puis d’exterminer les peuples de la "terre promise" pour en prendre la place , mais que seul Lucifer donne un tel esprit. Ces peuples étant exterminés, la question de leur droit au retour ne se pose certes pas. Mais comment parler de droit au retour du peuple hébreux qui a acquis "sa" terre par un cynisme proprement hitlerien?
    Le sort qu’on subit les Judéens de la part des romains est quand même plus enviable. C’est de Jérusalem dont ils ont été strictement exclus, les autres départs ont été largement volontaires, comme fréquemment à cette époque. C’est de leur religion que viens celle des juifs actuels, pour ceux qui en ont une.
    Les Samaritains ne sont plus qu’un groupuscule, leur situation de peuple envahi et dominé n’a certes pas facilité leur pérennité. Eux n’ont au final pas de diaspora.

    Je ne donne là que deux éléments de la fin de l’occupation par les hébreux… de quelle terre ? Les royaumes issus de l’invasion par les hébreux sont d’une extension extrêment variable, d’une unité des plus discutable tant sur le plan ethnique, politique que religieux.

    En conclusion ce droit au retour des juifs n’est qu’un délire complètement infondé si ce n’est sur un racisme désespérant, heureusement renié par bien des juifs.

    Quant à la suite de l’histoire, n’oublions pas qu’aux yeux de Dieu, c’est la raison du plus faible qui est toujours la meilleure.

    Répondre
  8. grepon le texan

    7 juillet 2007

    "Et que le meilleur gagne. Et le meilleur c’est celui qui gagne. On trouvera cela injuste ? Possible, mais c’est la vie."

    Oh, shais pas.  Je prefere qu’on =fasse= en sorte que les adeptes de la religion le plus totalitaire perdent.    Genre, en les aidant, car en tant que hommes libres, nous avons le devoir de faire perdre les tyrans, les dictatures, les sectes nefastes, les barbares.  C.A.D. nous sommes dans l’obligation de s’allier avec Israel.  De l’autre cote, en tant que humains humanitaire on doit s’opposer aussi au genocide, et proteger les faibles etc.   C.A.D. que nous ne pouvons non plus, accepter la discrimination contre, la corruption de, l’instrumentalisation des, …millions de veritablement pauvre refugiers arabes parmi les six millions.  Avec un age moyen de 15 ans, cette population est presque a moitier irresponsable de ses actes…encore.   C’est pour ca qu’uil faut renverser les mullahs d’Iran, et l’idiotique dictature en Syrie, les divers terroristes du liban, pour sauver ce qui peut etre sauver des innocents de Palestine.   Ah quescequ’il est vertueux d’etre faucon, des fois…

    Répondre
  9. grepon le texan

    7 juillet 2007

    "il normal de s’attendre à ce qu’ils se comportent comme des animaux , puisque les israéliens (comme leur frère arabes) leur ont enlevé toute dignité."

    Perso, sur ce genre de reflection, je suis de la bonne vieille ecole:   Personne n’est plus responsable de ce qui leur arrive que eux meme.    La dignite de quelqun ne peut pas etre enleve par une tierce personne.  Seul le sujet perdant son dignite peut le renoncer.   Voyons un peu un autre peuple qui a subit tant de miseres aux mains d’autres peuples a travers les siecles, meme les millenaires…le juifs.    Ils sont toujours aujourdhui croyants dans la valeur des connaissances, de l’education, du travail, apres maintes humiliations, tant de pogroms, de massacres, de banissements.   Les "palestiniens"?   Zero.     Perso je crois que ca a quelque chose a voir avec une certaine secte qui serait (je frole maintenant les limites de la jurisprudence francaise) le plus con des trois religions abrahamique.   De par le resultat les deux autre sont relativement moins pire, si vous imaginez un peu ou je veux en venir….

    Répondre
  10. Dr Zapata

    7 juillet 2007

    Francois Lallemand et Michelangeli … j’aimerais tant etre votre ami !

    Répondre
  11. Anonyme

    7 juillet 2007

    Merci, Guy Milliere, pour avoir, une fois de plus, remis les choses a leur places.
    Merci, également a Fancois Lallamend pour sa parfaite mise au point, exepté que je ne pense pas que ce pauvre Reuben meritait d’en etre le destinataire priviligié. Nous avons d’autres ennemi, cher Francois Lallamend, tout autour de nous, et je ne pense pas que Reuben en fasse vraiment parti. Enfin, il nous aura au moins permis de vous lire.
    Merci, enfin, a Michelangeli, pour ce post RARE qui, comme ceux de Grepon le Texan, explique clairement que la lutte et la guerre font partie intégrante de la vie, et que la prétention sans limite de ceux qui voudraient voir les conflits cesser dans le monde, n’a d’égale que leur inintelligence et leur lacheté.

    Thanks, Gentlemen, you just made my day.

    Best,
    Mancney

    Répondre
  12. Anonyme

    7 juillet 2007

    Les “Palestiniens” je ne sais vraiment pas ce que c’est. Des Arabes qui parlent arabe et qui n’ont aucune culture distincte des autres Arabes de la région. Personnellement le “palestinisme” forcené que nous subissons continuellement commence à m’emmerder sévère. Mais, bon. Que les Palestiniens n’acceptent pas la présence juive d’Israël sur un territoire qu’il revendiquent comme le leur, soit. Des Juifs contre des Arabes donc. Et que le meilleur gagne. Et le meilleur c’est celui qui gagne. On trouvera cela injuste ? Possible, mais c’est la vie. La vie, à quelque échelle que ce soit, des micro-organismes jusqu’aux complexes sociétés humaines, est une lutte permanente pour la domination. Je domine, tu domines, nous cherchons tous à dominer. Seules diffèrent la manière et les circonstances. Injuste la vie ? C’est vrai. Mais c’est surtout parce que la Justice est une fiction, une invention, un traquenard qui a la vie dure et dont la quête illusoire est une source intarissable de souffrances. Les Australiens n’avaient aucune légitimité sur l’Australie, les Romains sur la Gaule, les Celtes sur l’Europe de l’Ouest, les guerriers musulmans sur le Maghreb et le Machrek, etc., etc., etc. Les Français et la culture française ont-ils une légitimité en France ? Seule la volonté de dominer confère la légitimité. Que les Juifs aient oui ou non une légitimité historique sur Israël (et ils en ont une) est-ce vraiment la question ? Non vraiment, que le meilleur gagne. Le favori, à mon avis, c’est Israël. Le seul doute cependant concerne la capacité de la société israélienne et de ses responsables à avoir le courage de la lucidité nécessaire à la victoire. Il est à craindre pour eux qu’ils préfèrent s’illusionner sur la possibilité d’une paix future avec des Palestiniens finalement convertis à la démocratie et au pacifisme. Ce n’est pas le rôle d’Israël de s’affaiblir en attendant ce moment plus qu’hypothétique. Chaque concession faite au “palestinisme” donne raison aux anti-juifs de toutes sortes.

    Répondre
  13. grepon le texan

    5 juillet 2007

    "Vouloir justifier le présent avec la passé est une imposture."

    D’accord, prenons que le présent.    D’un cote nous avons un etat democratique, pluraliste respectant l’inheritance des lumieres.    Il est menace, attaque, par des proxies d’etats et d’organisations tyranniques s’inspirant de la barbarie koranique.

    Alors, en tant que pays relativement libres, democratique, et inspire par les valuers des lumieres, faisons un choix logique et ferme.  Agissons de la sorte.    Genre, demandez au peuple iranien de faire arreter leur gouvernement de financer et entrainer les barbaries qui posent probleme a notre allie, ou bien, de voir ce gouvernment renverse par la force, humiliant ce pay atrocement.

    Répondre
  14. grepon le texan

    5 juillet 2007

    "Vouloir justifier le présent avec la passé est une imposture."

    D’accord, prenons que le présent.    D’un cote nous avons un etat democratique, pluraliste respectant l’inheritance des lumieres.    Il est menace, attaque, par des proxies d’etats et d’organisations tyranniques s’inspirant de la barbarie koranique.

    Alors, en tant que pays relativement libres, democratique, et inspire par les valuers des lumieres, faisons un choix logique et ferme.  Agissons de la sorte.    Genre, demandez au peuple iranien de faire arreter leur gouvernement de financer et entrainer les barbaries qui posent probleme a notre allie, ou bien, de voir ce gouvernment renverse par la force, humiliant ce pay atrocement.

    Répondre
  15. Anonyme

    5 juillet 2007

     "Des mouvements de résistance juive sont nés au Proche-Orient pour contrer la violence raciste arabe."

    on pourrait dire la même chose sur les amérindiens.: Des mouvement de résistance  de colons européens sont nés en Amérique pour contrer la violence raciste des apaches.

    d’accord avec vos mensonges , mais que faire des 6 millions de palestiniens ?

    aucun pays arabes ne les acceptera chez lui, d’ailleurs pourquoi il le ferait?! si l’on voit ce qui c’est passé en jordanie en 1970 "black septembre" et durant la guerre civil au liban et maintenant dans les camps de réfugies palestiniens au nord du liban et les tentions qui existent entre jordaniens et palestiniens en jordanie …. il est pratiquement impossible pour les palestiniens de vivre dans un pays arabe car ces derniers soufrent déjà de surpopulation, de chômage , "de tribalisme" , de pauvreté et d’analphabétisme…et comme exemple vous n’avez qu’ a lire les news sur le pogrom que vivent les palestiniens dans le seul  pays arabe qui soit  démocratique , l’irak

    aucun pays n’acceptera les palestiniens chez lui pour que les juifs puissent vivre tranquille sur les terres qu’ils ont quitté il y a 2000 ans  et que leur dieu  leur a promis

    La solution qui reste c’est de les mettre dans des reserves ou des ghettos comme gaza ou ramallah (les accords d’oslo); mais encombrer comme du bétails dans ces zones , il normal de s’attendre à ce qu’ils se comportent comme des animaux , puisque les israéliens (comme leur frère arabes) leur ont enlevé toute dignité.

    je m’excuse pour l’orthographe.

    Répondre
  16. Francois Lallemand

    5 juillet 2007

    @Rieubon ! ! !

    Monsieur (Madame ?) avant de proférer de telles insanités il serait en effet convenable que vous appreniez un peu d’histoire !

    Sous l’empire Ottoman, il était interdit sous peine d’amende que la population juive de Jérusalem dépasse 3.000 habitants.

    Non les arabes et les juifs ne vivaient en bonne intelligence selon les normes actuelles, juifs et chrétiens étaitent soumis au statut, insultant, infâmant et ignominieux de dhimmi, seul statut permis aux non musulmans en terre islamique, statut qui pris fin avec la colonisation, mais qui vient d’être rétabli à Gaza par le hamas.

    Les "arabes" comme vous dites ont colonisés toute l’afrique du Nord (Égypte, Libye, Tunisie, Algérie, Maroc), colonisation toujours effective à ce jour, mais il semblerait que la situations des Berbères ou des Coptes contre lesquels sont fréquemment lancés des pogroms ne vous émeuvent pas.

    Ce sont encore les "arabes" qui tuent au nom de l’islam (logique cette religion est un appel permanent au meurtre) aujourd’hui au Soudan.

    Les arabes ont également pratiqué de manière intensive l’esclavage, à un point tel que le mot qui désigne un esclave ou un noir africain est le même dans leur langue.

    Depuis le VIIéme siècle nous devons au monde arabo-musulman la disparition de trois grandes civilisations au moins (Byzantine, Persanne, Berbère), civiisations auxquelles les troupes mahometanes ont déclarés la guerre suite à leur refus de se soumettre à la religion d’un pédophile soufrant également d’autres dérangements mentaux (Mahomet).

    Nous devons aux arabes la présence sur notre planète la présence de plus d’un milliards dindividus qui pensent que tuer au nom d’Allah est un acte pieu !

    Effectivement Rieubon vous ne copnnaissez pas l’histoire, aussi afin de tenter quelque analyse devriez vous vous penchez sur ce dommaine de connaissance, concernant le monde arabes et la faon dont il traite les juifs et les chrétiens depuis 14 siècles, je ne puis que vous recommandez ceux de Bat Ye’Or !

    Les ouvrages de Richard Francis Burton ne sont pas non plus dénués d’intérêt et ont de plus l’avantage de bien révéler l’antisémitisme qu’il soit d’europe ou d’orient.

    François Lallamend

    Répondre
  17. Rieubon

    4 juillet 2007

    Il est possible que pour des gens qui reviennent 2000 ans après dans un continent ( le Moyen-Orient ) cela passe mal . Même si certains étaient présent depuis toujours . Les anciens qui étaient restés vivaient avec les arabes et étaient plus ou moins acceptés . Cela s’appelle la loi du plus grand nombre qui est la même dans le monde entier . Je ne dis pas que j’approuve , mais je constate . Les nouveaux arrivants ont voulu un pays pour eux cela n’a pas été accepté par la loi du plus grand nombre . Les arabes ont eu la colonisation européenne , après celle des juifs sur une petite partie de leur territoire . C’ était la goutte de trop qui déborde . On ne doit pas oublier que les arabes ont été aussi des colonisateurs qui ont réussi et sont restés au Moyen-Orient . Je ne connais pas assez leur histoire . Il me semble que les médias , critiques et l’histoire apprise dans nos écoles négligent cette page de colonisation .

    Répondre
  18. angelaume

    4 juillet 2007

    L’histoire n’est pas une science exacte ! Vous pouvez l’interpréter et lui faire dire ce que vous voulez en isolant les faits qui vous intéresse. Consultez donc par exemple des livres scolaires serbe et croate.  

    Vouloir justifier le présent avec la passé est une imposture. Quel passé ? A quelle époque ? Il existe peu endroits sur cette terre qui n’est pas connue de migrations , de mélange de races , de guerres etc. 

    Reste le présent et une douloureuse réalité pour des centaines de miliers de personnes. Poser des bombes ou parquer des gens dans des camps sont des faits inexcusables qui demandent des réponses urgentes et immédiates. Pas des histoires.

    Slts

    Répondre
  19. Gérard Pierre

    4 juillet 2007

      

          Merci monsieur Guy Milliere de mettre l’accent sur ce qui, malheureusement, n’est pas encore une évidence pour la majorité de nos nationaux. Il est très utile de rappeler qu’effectivement  les Juifs ont pour eux une légitimité historique à occuper la terre d’Israël.
     
       Ce peuple existe depuis prés de quatre mille ans. Malgré de multiples exodes ou exils forcés (Egypte, Babylone, etc…) il a su conserver son unité, sa culture, sa religion et ses traditions millénaires. Pour utiliser un langage actuel, nous dirions que sa traçabilité est avérée. En dépit des sanglantes répressions romaines qui forcèrent les Juifs à s’exiler massivement après la chute du temple en l’an 70 de notre ère, il resta toujours un foyer juif sur place, notamment à Hébron. Les marins vous diraient : « Tant qu’il reste un membre de l’équipage à bord du navire, on ne peut pas parler d’épave et le bateau appartient toujours à son propriétaire. » Ensuite, qu’après avoir chanté pendant deux mille ans « L’année prochaine à Jérusalem » et subi tant d’avanies, de pogroms, d’humiliations et de sévices jusqu’à un anéantissement industrialisé et idéologiquement argumenté, les Séfarades et les Ashkénazes s’en reviennent au pays ! ! ! …… je ne vois là rien de plus que de tout à fait normal.
     
       Il était également très utile de rappeler que ceux qui sont revenus chez eux ont racheté des lopins de terre en friche. Ils n’ont donc ni spolié ni chassé qui que ce soit. Ils ont mis en valeur une terre à l’abandon, mettant ainsi en évidence qu’on fait pousser des fruits et des légumes en utilisant pelles, pioches, bêches et autres instruments aratoires, tandis que des illuminés pensent encore qu’un tel résultat peut s’acquérir légitimement par la kalachnikov.
       On n’insistera jamais assez sur le rôle diabolique que joua le grand mufti de Jérusalem, le triste Amin Al Husseini (*), oncle du non moins triste mais fortuné mafieux Yasser Arafat. En matière de désinformation, nos élites politiques, intellectuelles, journalistiques ont réalisé des prouesses.
       Enfin, n’omettons pas de préciser qu’Israël n’a jamais fait la guerre pour son plaisir ou pour conquérir. A peine reconstitué en mai 1948, le jeune Etat est attaqué par une coalition armée comprenant l’Egypte et un certain nombre de pays voisins. En 1956, l’Egypte bloque le golfe d’Aqaba et ferme le canal de Suez aux navires israéliens, escomptant ainsi l’asphyxie économique de la jeune nation. Après l’expédition israélo franco britannique avortée, Israël comprend dés lors qu’il ne doit compter que sur lui-même pour assurer sa survie. En 1967, il anticipe l’attaque d’une nouvelle coalition formée par l’Egypte, la Jordanie, la Syrie et l’Irak. Cet épisode entrera dans l’histoire sous le nom de « guerre des six jours ». En 1973, le jour de Yom Kippour, l’Egypte et la Syrie déclenchent une attaque surprise et simultanée contre Israël. Une fois de plus cette petite démocratie, isolée parmi les dictatures qui l’environnent, sortira vainqueur d’une confrontation qu’elle n’a pas sollicitée. Les guerres contre le Liban, ou plutôt contre certains éléments extrémistes occupant son sol, ne sont que des attaques d’anticipation. En revanche, l’abandon de la bande de Gaza aux illuminés, et l’incapacité de ces derniers à y vivre « en bons pères de famille » démontre à tout observateur un peu sain d’esprit qui est qui dans cette vaste affaire.
       ………… mais pour recevoir la Lumière, il faut d’abord accepter d’ouvrir ses volets !
    §§§§§§§§§§§§§§§§§§
    (*) Il serait d’ailleurs grandement temps que des historiens, non affectés par le prurit de la repentance, mettent une fois pour toute en évidence son rôle dans les évènements criminels qui précédèrent en Algérie la capitulation de l’Allemagne nazi, contraignant la France à réprimer énergiquement leurs auteurs et ceux qui les soutinrent. Ce qu’on appelle, non sans arrières pensées fielleuses à l’égard de la France, « les massacres de Sétif », a en réalité pour origine des menées subversives entreprises en Algérie par cet ami personnel du chancelier Hitler. Il faut aussi s’en souvenir.
    Répondre

Répondre

  • (pas publié)