Radio Courtoisie – Henry de Lesquen s’explique (video)

Posté le décembre 01, 2006, 12:00
43 secs

Henry de Lesquen explique aux 4 Vérités Hebdo dans quelles conditions il a pris la succession de Jean Ferré à la tête de Radio Courtoisie.

Webmestres : vous pouvez diffuser cette vidéo sur vos sites en indiquant votre source. Les codes à copier sont ici : Henry de Lesquen – 4 Vérités Hebdo

 

Henry de Lesquen – Radio Courtoisie
envoyé par Les4verites

(Veuillez nous excuser pour la qualité technique moyenne de ce document)

50 réponses à l'article : Radio Courtoisie – Henry de Lesquen s’explique (video)

  1. Tournemire

    22/02/2007

    J’ai regretté de ne pas comprendre le quart du discours d’Henry de Lesquen – patron de Radio Courtoisie ceci, compte tenu de la qualité technique moyenne de ce document.

    Je lui transmets mon bon souvenir … il avait une douzaine d’années lorsque je le croisais à Dakar … il y a 46 ans … je ne l’ai pas revu depuis …

    Radio Courtoisie … j’en aime les débats philosophiques et littéraires

    Beaucoup moins les journaux politiques animés par quelques clowns, de talents souvent, professant des idées curieuses …

    L’un d’entre eux qui se dit « créationniste » mouvement qui, aux USA  veut interdire que soient enseignées les thèses évolutionistes … comme contraires à la foi catholique … ?

    Il soutient le président d’un mouvement de droite et traîne les autres dans la boue (y compris celui dont Henry entend assurer la promotion)  

    Depuis le décès de Jean Ferré … l’action proprement politique de la station part à la dérive…

    Casse-cou !

    Tournemire

    Répondre
  2. Nicolas

    24/01/2007

    On les connaît trop ces discours d’apparatchiks qui nous ont mené aux désastres avec les meilleures intentions au monde. Moi, Moi, et mon ego chéri qui justifie à lui seul ma nommination parce que je fais partie des "élites". Mettre un fonctionnaire de Bercy à la tête de RC est en soi une totale absurdité, pace que cette nommination est radicalement contraire aux orientations politiques de cette radio. D’ailleurs Jean Ferré avait-il toute sa tête lorsqu’il a choisi son successeur? Le ver était déjà dans le fruit et ne demandait qu’à prospérer. Les jours de RC sont maintenant comptés. Fermez le banc!

    Répondre
  3. Carel

    17/01/2007

    L’enarargie débarque à radio courtoisie et fait comme le coucou qui débarque ces frères du nid.

    Hier j’apprends que Pichon est viré.après Reichman d’autres sont dans le collimateur

    ceci ne me surprends pas après avoir assisté au repas en nov.

    quand on voit que une parti des directeurs furent exclu de micro puis quand à la fin troisquart des invitées sont parti un énèrgumaine se met derrière une table et marmonne quelques phrasses incomprehensible puis dit comme dans les plus beaux moments de pur stalinisme qui est contre

    personne? qui est pour personne? les statuts sont adoptés.

    ça fait 20 ans que j’écoute notre radio mais ce nouveau dictateur est un fou furieux et je vois mal radio courtoisie continuer dans cette ambiance déletère.

     

     

    Répondre
  4. carolinekisch

    05/01/2007

         Mancney a demande quel pourcentage d’americains effectuent des taches benevoles chaque annee. Une reponse est a peu pres 30% de la population et le moyen d’heures est 50 heures par an, soit une heure par semaine.  Une autre reponse est que 45% de la population disent qu’ils effectuent de telles taches "souvent" ou "de temps en temps."  Je ne sais pas quelle reponse est la vraie.

         J’ai aussi une question a poser.  Je lis souvent les forums des4verites pour essayer de comprendre ce qui se passe reelement en France et ce qu’en pense les francais qui n’ecrivent pas pour Le Monde, etc..  Qu’est que je dois lire d’autre? 

        Merci d’avance

        Carol Williams Kisch

        

    Répondre
  5. dolf

    02/01/2007

    navrant. tout cela est navrant.

    jai 24 ans, jai deja participe longuement sur les forums des4verites a une epoque, sur plusieurs autres sites de la mouvance de la vraie droite sur internet…. et puis je suis un auditeur de RC depuis 2001.

    Jai tjrs ecoute les emissions de Claude reichmann qui etaient a mon gout les seules vraiment interessantes,
    les plus actuelles "modernes" et touchant le plus a ma vie de jeune francais patriote.

    Parfois de beketch , tres cru et franc, mais dont les idées trop décalées par rapport a ma réalite de tous les jours et sa vieillesse, comme pour tous les autres presentateurs d’emissions, rendaient ininteressants 2 heures sur 3 que duraient leurs emissions.

    Seul Reichmann et l’excellent mounicq avaient cette once de "jeunesse", de combativité réelle, qui s’est tout simplement traduite logiquement par la création de la revolution bleue.

    Au final, je n’ecoute plus, je n’ecoutais RC que pour reichmann, de tps en tps de beketch, et j’aimais bcp les emissions de lesquen qui est extremement intelligent, mais omnibulé par le pouvoir, la fonction de "patron" comme il se proclame lui meme.

    Toute son inteligence s’evanouit, quand on se rend compte que tout ce qui l’interesse, c’est le titre de "patron". Il n’a aucune volonte, que de "perdurer".

    Il est evident que reichmann, leur a posé probleme, a ces vieux de la vieille qui ne voulaient aucun changment, et qui ne souhaitent que se plaindre laconiquement comme ils en ont l’habitude depuis tant d’années.

    Reichmann etait different. Il voulait vraiment le changement, il a senti l’occasion de s’imposer et pour radio courtoisie de se moderniser, de s’inscrire dans le monde d’aujourdhui; il a sans doutes voulu en etre l’instigateur.

    Il a ete ecarté par les vieux clan des mous.

    Quoiqu’on en dise, c’est ce qui s’est passé.  Tout cela est pathetique, et privera la radio de toute possibilite de changement, mais au fond on voit son vrai visage; la plupart des gens qui oeuvrent a cette radio, ne veulent pas de changement, et la seule qui le desirait profondement, et aurait tout donné pour le faire, a ete jetée.

    Je me suis tjrs demandé pourquoi il nyavait pas de jeunes patrons d’emissions, pourquoi pas d’interviews des gens, plutot que ces messages un peu abstraits et ultra controlés lus de temps en temps…

    J’ai cru que c’etait par peur de ce que les gens pouvaient dire, maintenant je comprend que ces tparceque les presentateurs d’emissions, ne veulent pas entendre les gens.

    Ils sont completment fermés dans leur monde, et leur seule satisfaction est de savoir que la plupart des auditeurs de radio courtoisie, pleurent avec eux  et se lamentent, en attendant de finir a l’hospice.

    RC est et restera une radio de vieux, et donc n’a aucun avenir.

    Je ne trouve plus rien dans cette radio,  a part du vide, et des volontes, des reves, qui ont ete aneantis.

    Et je suis un "jeune" de 24 ans, qui reussit tres bien dans la vie de tous les jours, et qui attend son visa pour le canada.

    Il nya plus rien a faire en ce pays, et cela n’est qu’un exemple de plus; quand j’ai entendu parler de ces dissentions consecutives a la mort de jean ferré, cela a confirmé ce que j’ai longtemps pensé sans vraiment vouloir l’accepter; radio courtoisie n’est qu’une radio de pleureuses, et maintenant je sais que c’est de la volonté des gens qui la dirigent.

    Je souhaite cependant réussite a reichmann et mounicq, mais comme moi, ils devraient cesser de perdre leur temps avec des gens qui ne veulent pas avancer, et voler vers l’amerique du nord comme moi et d’autres.

    Répondre
  6. Al-Ghamdi

    23/12/2006

     

    Monsieur le Directeur de Radio Courtoisie,

     

    Je m’oriente à votre bienveillance, pour vous exprimer ma volonté d’avoir un rendez-vous, de m’accorder la chance et l’occasion de visiter votre Station de Paris, et par la suite, de voir et de juger si je peux être utile à votre Radio.

     

    En attendant une réponse favorable, je vous prie, monsieur le directeur, d’accepter mes meilleurs souhaits et vœux de bon Noël, de bonne fête, de bonne fin d’année 2006 et d’une bonne et heureuse nouvelle année 2007, pleine de santé et de succès à vous tous et toutes.

     

    Joyeux Noël – Bonne fête à vous monsieur le Directeur, à toutes et tous au sein de votre Radio.  

     

    Al-Ghamdi.

     

    Répondre
  7. Anonyme

    23/12/2006

    Auditeur de RC depuis la création jusqu’en 2000.
    Parti dans une province d’où, en voiture,  il est déjà difficile de recevoir France-Info, ne parlons pas de RC… 

    Je me replonge dans le débat par un mail qui m’arrive des 4 Vérités!

    "Puisque seules les idées de droite génèrent un tissu économique capable d’engendrer des richesses et du développement, pourquoi celle qui se veut la SEULE radio vraiment de droite, est-elle condamnée à végéter comme une association de paralytiques, pendant que l’ensemble des autres radios du « language-unique-de-la-gauche-plurielle» jongle avec les milliards? On danse sur la tête."

    J’avais préparé tout un texte, mais Luc dans les qelques lignes qui précèdent, a fait une magistrale synthèse et j’en resterais là. tout est dit , rien à redire!

    Mais je ne peux m’empêcher de m’inquiéter sur la provenance Bercy de HdL

    Prosunt

     PS 2 solutions bousculer ce qui est en place ou recréer  un nouvelle station de vrai droite

    Répondre
  8. Hibou

    22/12/2006

    RC devient de plus en plus "plan-plan": pas de ligne ouverte aux auditeurs, trop d’émissions dites "culturelles" ennuyeuses à mourir, pas assez d’intervenants excellents et charismatiques style Christian Marin…Beketsch est vulgaire et lorsqu’il critique, il ne se contrôle pas et devient carrément abjecte. Lesquen aurait dû être plus stratégique en tentant d’arranger les choses avec Reichman qui avait d’excellentes émissions avec Mounicq. Je suis webmaster et un grand Merci aux 4V de m’avoir envoyé cette vidéo-entretien, mais je ne la mettrai pas en ligne sur mon site web. Les 4V, faitesmoi signe dès que vous aurez d’autres entretiens réellement percutants et politiques !

    Hiboux

    Répondre
  9. bacalou

    20/12/2006

    FERRE et DE LESQUEN  = le jour et la nuit.                                                                                                               Pas convainquant, R.C. va devenir radio congratulaion d’ailleurs beaucoup de cotisans vont aller s’investir ailleur l’oeuvre de feu Jean Ferré va sombrer dans dans l’insipidité avant de sombrer pour toujours comme cela H D L sera libéré du fardeau.  C’est ce qui est arrivé à Radio Solidarité en 86 quand le clan Chirac à tenté de s’en empare.

    Répondre
  10. Anonyme

    17/12/2006

    Je croyais qu’il boudait. Pensez ! 10 jours sans intervenir ! Mais non, il est revenu et a retrouvé son complice. Les congratulations  ont pu reprendre.

    Sehr gut, (seulement pour faire bien) !

    Répondre
  11. Anonyme

    16/12/2006

    Luc Sembour : "Mais il FAUT maintenant passer à la vitesse supérieure (…) Sinon il est absolument évident que les résultats plafonneront et que la médiocrité sera finalement au rendez-vous, ce qui serait tout de même dommage.".
    Agreed.
    Best,
    Mancney

    Répondre
  12. Luc SEMBOUR

    16/12/2006

    A Mancney:

    Je partage tout à fait votre opinion sur le bénévolat qui est particulièrement développé aux USA, spontané, très répandu et très efficace.

    J’ai moi-même distribué des victuailles pendant deux jours de suite aux sinistrés de "Hurricane ANDREW" en 1992 au sud de MIAMI. Les hypermarchés PUBLIX nous donnaient toute la boulangerie qu’ils allaient jeter le soir (et donnaient aussi beaucoup de choses qu’ils n’auraient pas jetées), sur la simple affirmation que nous allions les distribuer aux sinistrés le lendemain.

    Pour RC, je trouve que les bénévoles qui se sont magnifiquement décarcassés pendant si longtemps peuvent être très fiers d’avoir fait atteindre à cette radio le stade qu’elle connait, avec si peu de moyens. Mais il FAUT maintenant passer à la vitesse supérieure par simple respect pour tous les efforts bénévoles déjà consentis. Sinon il est absolument évident que les résultats plafonneront et que la médiocrité sera finalement au rendez-vous, ce qui serait tout de même dommage. Et ceci justement parce que le bénévolat en France a des limites plus étroites qu’aux USA. 

    [email protected]

    Répondre
  13. monmignaut

    14/12/2006

    Apres avoir visione la video de la conversation de Mr de Lesquen ,je lui adresse toute mes remerciments pour son engagement.       GM

    Répondre
  14. Anonyme

    13/12/2006

    Vraidroite : " Mais on s’en fout que le FN (ou n’importe qui) puisse s’exprimer (…)"
    Qqs soit la véracité de vos propos, si vous écrivez cela, vous vous flinguez tout seul. La chasse aux mensonges est un jeu qui ne peut se jouer que si tout le monde s’exprime.
    Vraidroite : "il y a des républiques islamiques dans les balkans (mensonge) "
    Ok, Mais on sait aussi quelle sera la prochaine r
    épublique Islamique en Europe. Vous avez une idée?
    Best,
    Mancney

    Répondre
  15. Anonyme

    13/12/2006

    Pas nmal ces discussions sur l’avenir de radio fausse droite

     

    L’ennui c’est que ce soit CR ou HdL ou Ferré c’est pareil: une machine à abrutir la droite française

    Homme de droite, de la vrai, cela fait des années que j’écoute radio fausse droite, en passager clandestin, et j’en sui fier, car je ne suis pas assez c. pour payer des gens qui me prennent pour un c.

    Je m’explique.

    Sur cette radio en bon libéraux, ce que l’on prime c’est la liberté celle de dire n’importe quoi, mais jamais la vérité

    Quand j’ai découvert cette radio, j’ai trouvé cela très bien pendant 8 jours

    Ensuite j’ai commencé à me poserdes questions mais au bout de 15 jours j’avais la réponse:

    Ferré interviewait Desjardins qui affirmait que le FN appalait à voter communistes contre les gaullistes.

    Alors que c’était exactement le contraire.

    Que Desjardins mente, c’est normal, on n’est pas journaliste au Figaro pour rien.

    Mais la réaction de Ferré était très révélatrice: "Je me battrai pour que le FN puisse s’exprimer"

    Mais on s’en fout que le FN (ou n’importe qui) puisse s’exprimer, ce qui compte c’est de ne pas raconter des mensonges.

     et depuis cela a continué:

    Il suffit de voir la façon dont cette radio s’est transformé en organe de désinformation pendant les événements de l’ex-Yougoslavie: elle était devenue l’organe de propagande de Milosevic en France, grâce à une maison d’édition du côté de St-Sulpice, éditeur du-dit Milosevic en français, et au centre d’un réseau de propagande serbo-communiste

    Aujourd’hui, le crétin qui cotise à radio fausse droite est convaincu que:

    il ya des républiques islamiques dans les balkans (mensonge)

    que l’UCK était une organisation islmiqte:

     

     

     

     

    Répondre
  16. Anonyme

    10/12/2006

    Mister Mediateur, bravo pour votre volonté de "médiation’.
    Si cela ne marche pas, le plan "B", l’autre option, serait d’offrir a Claude Reichman, qui y a bien sur déja pensé, la possibilité de faire une deuxieme Radio Libérale en France, "Radio Bleue", (copyright Mancney), et si celles-ci sont de qualités, plutot que de se "partager" les auditeurs, elles vont en "augmenter" le nombre, car il est tres probable que beaucoup de Francais ne reviennent vers des stations qui proposent, ressuscitent et soutiennent les VALEURS humaines et traditionnelles.
    Sur ce, ce n’est pas si facile, mais le financement doit bien exister (ou alors, il faut tous se barrer de ce Pays qui n’existe plus). En cas d’appel aux auditeurs, je mettrais probablement mon obole.
    Juste pour etre clair, il existe bien en France, aujourd’hui, plus de stations en langue Arabe que de Stations "Conservatrices" en langue de Moliere, est ce bien correct?
    Best,
    Mancney

    Répondre
  17. mediateur

    10/12/2006

    depuis l’éviction de Claude REICHMAN j’ai décidé de ne plus écouter Radio Courtoisie

    et je ne suis pas le seul dans ce cas

     Henry de Lesquen,que nous connaissons tous et que nous apprécions,  accroîtrait son audience personnelle et sa crédibilité , s’il  réintégrait cet homme de valeur dont les émissions étaient trés écoutées

    il est aussi de l’interêt de Claude REICHMAN de retrouver son temps d’antenne sur la radio, qui lui permet d’annoncer trés régulièrement les manifestations de sa REVOLUTION BLEUE

    personnellement, je suis prêt à organiser une rencontre, à mes frais, dans un restaurant, entre les deux

    protagonistes

    ou un duel?

    à eux de décider

    réponse  sur ce blog

    ou un duel?

    Répondre
  18. Pierre

    08/12/2006

    Henri de Lesquen et Claude Reichman sont des personnes de grands talents, des grands patriotes qui contrastent avec ceux et celles qui detruisent la France au quotidien de Sarkosy-Chirac a Chirac et Royale!

    Cordialement

     

    Répondre
  19. Anonyme

    08/12/2006

    Bonjour,

    L’éviction de M. REICHMANN est une perte pour les auditeurs de Radio Courtoisie. M. Reichmann y tenait un libre journal trés intéressant.

    Quelqu’en soient les raisons, la droite nationale est perdante, tous les patriotes sont perdants.

    Par conséquence, cela renforce encore un peu plus les politiques actuellement au pouvoir. Et j’entends les médias aux ordres ricaner fièrement de cette nouvelle déconvenue…

    Plus les partisans de la droite nationale, c’est à dire les gens qui aiment profondément la France et ne veulent pas la voir disparaître se facheront et se rejetteront, et moins il nous sera possible de renverser le pouvoir en place. Cela me fait penser à l’impossibilité des partisans de la droite de réaliser l’Union des Patriotes lancée par le FN.

    Radio Courtoisie est unique en son genre. Tous les amoureux de la France peuvent où pouvaient (?)s’y exprimer. N’y a-t-il pas un médiateur, qui au nom de la France, serait susceptible de réconcilier un tant soit peu les différentes parties afin de ne pas fragiliser encore plus notre famille de pensée.

    Salutations,

    Répondre
  20. Jean-Claude THIALET

    05/12/2006

    05/11/06 ("4-V")

    LUC SEMBOUR. Etonnant, non, un "RADIO-COURTOISIE" qui a le culot de n’employer que des bénévoles. Et des bénévoles qui ne demandent aucune récompense sinon celle de faire ce qu’ils estiment être leur devoir ! Et ce, en plein siècle de consumérisme, où même les "humanitaires" se font payer, pas seulement en honneurs ou en prix Nobel. Et des bénévoles qui, de surcroîr,  se disputent (1). Pas parce qu’ils n’ont aucun argent à se partager sinon la défense de certaines valeurs communes. Dont celles qui ont fait de la Nation française ? A se partager l’amour de la France. Que sais-je encore ? Vous évoquez les Kolhozes ? rappelez-vous qu’ils affamaient les paysans, ont causé la mort de millions d’Ukraniens. Rappelez-vous aussi que les dirigeants soviétiques, eux, s’en mettaient plein les poches. Alors, de grâce, cher ami, montrez-nous vite vos talents d’entrepreneur créateur de richesses matérielles. Créez par exemple une station de radio qui accepte l’argent des annonceurs, qui rémunère ses collaborateurs, etc, tout en remplissant le rôle d’un "RADIO . Après, vous aurez tous les droits pour ironiser ! Cordialement à vous, cortdialement à toutes et à tous (particulièrement aux auditeurs d’un certaine station de bénévoles), Jean-Claude THIALET

    (1) comme le faisait remarquer ce matin sur RTL le président des "Restos du Coeur" auquel ont reprochait certaines "chickayas" au sein de cette Association : "Vous en connaisez beaucoup, vous des familles de seulement 11 persinnes où l’on ne se chamaille jamais ?"

    Répondre
  21. Anonyme

    05/12/2006

    Luc Sembour, merci pour votre confirmation.
    Egalement, je pense, un peu tristement, que vous avez raison: Le "bénévolat" en France, n’est pas facile a gérer, pour cette raison du "Droit" et "privileges qu’il semblerait conférer a ses pratiquants, et de la connotation qu’ils y placent, genre,  "je-travaille-moi-monsieur ou bien, ch’uis-pas-payé-alors-me-gonflez-pas. Difficile.
    Pourtant, vous n’ignorez pas la réussite phénoménale du Volontariat aux Etats Unis, ou chaque ville comporte ses bataillons de Bénévoles, qui s’occupent de Charity, de Pompier, de travaux hospitaliers, de mutiples sortes d’assistance aux déshérités, c’est extraordinaire. Le pourcentage d’Américains qui effectuent des taches bénévoles est probablement énorme (si quelqu’un le connait, thanks). Question d’éducation, sans doute… 
    Je trainais ma flemme en Floride, il y a deux ans, quand le cyclone "Charley" s’est occupé de la ville de Port Charlotte, entre Fort Myers et Sarasota. Apres son passage, le résultat était intéressant; les batiments en dur avaient résisté, évidemment, (sauf une bonne partie de leurs toits), mais des centaines de "Mobile Homes", de construction légere, étaient réduits en miettes, en tas d’allumettes sur le sol.
    Donc, des gens démunis, et qui avaient entre autre, besoin de bouffer. Alors vingt ou trente tentes blanches ont été dressées a droite, a gauche, et, a l’intérieur, alimentés par des marchandises des grands Groupes (Walmart, MacDo, etc..) et par des dons individuels, (conserves, fruits, bouteilles d’eau, etc.. rappliquaient de partout), des volontaires distribuaient des repas a des gens qui en avaient bien besoin. Il y avait de tout dans la file d’attente, le petit mec basané type latino, l’Americaine conservatrice genre votre grand mere, la famille de black, le couple de chinois grave et silencieux, les vacanciers qui se demandaient ce qui leur arrivait… Pendant plusieurs jours, on a vu les memes personnes (certaines faisaient deux heures de route pour venir aider) de tout age, jeunes et vieux, qui se relayaient pour distribuer, gratuitement, de la nourriture, de la chaleur humaine, et de l’altruisme. Voila, juste un exemple parmi TANT d’autres, que je vous raconte parce que je l’ai "vu". Bénévolat.
    Best,
    Mancney

    Répondre
  22. Anonyme

    05/12/2006

    M. Sembour développe, depuis plusieurs jours des idées définitives sur la stratégie que devrait suivre Radio- Courtoisie pour sortir de la profonde misère où il la voit

    1° Il ne faut plus de bénévoles ; il n’y a que l’argent pour "hiérarchiser" les talents.

    2 Il faut bien se rendre compte que RC souffre d’un "syndrome d’anorexie" ; il faut qu’elle mange  de "la bonne soupe".

    3°RC n’est qu’une force potentielle ;il faut absolument la doper. Pour celà, il lui faut suivre les conseils longuement exposés par M. Sembour.

    4° Et surtout, "publicité massive ! publicité massive!"

    Mais enfin ! Comment  se fait-il que ce "brave homme" (le mot est de M Sembour) de Lesquen n’ait pas encore fait son profit de conseils aussi avisés ? Quand donc ce personnage "bercyesque" (le mot est encore de M Sembour) prendra-t-il son téléphone pour lui demander une consultation ?

    Nous attendons avec impatience.

    Répondre
  23. aymeric

    05/12/2006

    Bravo à Henri de Lesquen pour cet entretien !

    Les choses sont dites avec clarté et modération.

    Répondre
  24. Luc SEMBOUR

    05/12/2006

    A szenberg :

    Merci de vos appréciations.

       J’ajouterai qu’il n’y a rien de plus difficile que de gérer des bénévoles, et surtout des bénévoles d’un très bon niveau intellectuel.

       Une première raison est que par définition-même du bénévolat , il n’y a pas l’étalon de mesure financier qu’est un salaire, pour hiérarchiser les prestations des bénévoles.

       Tous se drapent dans leur manteau de complet bénévole et chacun a tendance à estimer qu’il est le plus méritant, compte tenu du fait que ceci ou que cela. Ceci est vrai à RC, comme dans des myriades de clubs de bridge ou de dames patronnesses.

       Or il peut y avoir un rapport de 1 à 100 entre le volume-qualité des prestations d’un bénévole et le volume-qualité des prestations d’un autre bénévole. Celui qui fournit 100 s’en rend en général très bien compte et réagira mal quand il aura l’impression que celui qui fournit 1 ou 10 ou 50, tire aux flancs ou pire lui met des bâtons dans les roues, ou pire encore, compromet (à ses yeux) l’avenir du projet d’ensemble de l’association.  Sachant que beaucoup pensent qu’il fournissent 100 et les autres beaucoup moins…

       A partir d’une certaine taille, aucune structure ne peut vivre avec des bénévoles sans la salutaire hiérarchie imposée par la dure loi de l’argent.

       Certes, RC défend avec ardeur et conviction les idées de droite, mais elle ne veut pas manger la bonne soupe qu’elle sert aux autres. Résultat : elle est squelettique et peut mourir de faim aisément un jour. Il y a chez RC un syndrome d’anorexie patent. Ils savent qu’il faut bien manger pour vivre mais il font vœu de mourir à côté d’une table de festin mise et décrite par eux-mêmes. Ils prônent Milton FRIEDMAN mais sont organisés comme un kolkhoze soviétique où tout le monde reçoit la même rétribution (en l’occurrence zéro). Il n’y a pas de hiérarchie financière : comme à Versailles, du temps de Louis XIV, il ne faut surtout pas déroger. L’argent c’est bon pour les maquignons et les usuriers.

       Une deuxième raison est qu’on ne peut pas menacer ni réprimander un bénévole. Si les prestations se dégradent, ou s’il faut obtenir un plus gros effort, il est difficile de l’imposer. Et qui le fera, puisque la pyramide hiérarchique est forcément molle et bancale, en l’absence de structures durcies au feu des lois économiques réelles ?

       Comment gagner des batailles avec des soldats sans solde ni droit de pillage? Faut-il attendre d’être encerclé par l’ennemi pour repenser toute l’armée.  Il semble que les ennemis de RC (les médias de la pensée unique) aient très bien compris le danger potentiel que pourrait représenter une RC hypervitaminée. Les idées de droite sont invincibles et ont parfaitement le potentiel de tout renverser en France. C’est arrivé en Chine. Les gens de gauche le sentent ou le savent. Ils se gardent donc bien d’attaquer trop durement RC, du moins assez violemment pour la forcer à se mettre véritablement en position de combat pour la conquète. Le statu-quo satisfait donc bien tout le monde à RC comme ailleurs.  

       RC doit manger de sa propre soupe, quitte à se mettre un entonnoir les premiers temps. Sinon c’est l’hôpital, le cimetière, ou le musée des radios bonsaï.

    A Mancney:

    Vous avez raison, voilà ce que j’ai trouvé:

    ‘I disapprove of what you say, but I will defend to the death your right to say it,’

    These words were first used by Evelyn Beatrice Hall (1868-1919), writing under the pseudonym of Stephen G. Tallentyre in The Friends of Voltaire (1906). They were not a quote, but a paraphrase of Voltaire‘s attitudes, based on his Essay on Tolerance where he asserts: "Think for yourselves and let others enjoy the privilege to do so too". Its ultimate origin may lie in a letter to M. le Riche (February 6, 1770): "Monsieur l’abbé, I detest what you write, but I would give my life to make it possible for you to continue to write."

    This statement was misattributed to Voltaire as a ‘Quotable Quote’ in Reader’s Digest (June 1934), but in response to others misattributing it, Hall had declared: "I did not mean to imply that Voltaire used these words verbatim and should be surprised if they are found in any of his works." The 1906 paragraph in which the statement first appears reads:

    "On the Mind" [De l’Esprit by Helvétius] became not the success of the season, but one of the most famous books of the century. The men who had hated it and had not particularly loved Helvétius, flocked round him now. Voltaire forgave him all injuries, intentional or unintentional. ‘What a fuss about an omelette!’ he had exclaimed when he heard of the burning. How abominably unjust to persecute a man for such an airy trifle as that! ‘I disapprove of what you say, but I will defend to the death your right to say it,’ was his attitude now.

    [email protected]

    Répondre
  25. 04/12/2006

    Mais bon sang de bonsoir, pourquoi cette guerre civile au sein de Radio Courtoisie ?

    Reichmann et De Lesquen sont des hommes de grandes valeurs tous deux, la droite a besoin de tels hommes.

    Je suis triste et scandalisé que Reichman soit viré de RC, même s’il a commis une faute…L’émission de Reichman m’a énormément apporté, elle m’a fait découvrir l’économie libérale que je connaissais mal…J’ai découvert Pascal Salin, Charles Gave, Jean Jacques Rosa et d’autres grâce à ces émissions de qualité…

    Je n’arrive pas à croire que Reichman a été viré, c’est un cauchemar : ce que la gauche a rêvé, un homme de droite l’a fait  !

    La vraie droite se porte-t-elle donc si bien en France qu’elle puisse se permettre de luxe de guerre internes ?

    Je suis écoeuré.

    Je n’ai rien a priori contre de Lesquen…mais il a fait sauter une de mes émissions préférées… Il faut que la raison l’emporte et que ces deux hommes de qualité fassent la paix. Qu’ils oublient leurs égos et pensent à la France, et aux Français comme nous qui s’en prennent déjà plein la gueule…Voilà ce qui devrait être la vraie  philosphie de RC !!!

    Répondre
  26. goodmorning

    04/12/2006

    Bien d’accord avec Louis, 3 dec 2006.

    Beaucoup de bruit pour pas grand chose : tout ceci aurait dû se nettoyer en famille.

    Or, malheureusement, la responsabilité de la publicité faite à la chose est claire.

    Mon avis, c’est que CR n’aurait pas dû utiliser le micro pour rendre publique le différent. On ne peut s’empêcher de penser que cela ressemble à un coup de force. Et puis cette manifestation de Révolution  Bleue devant RC est d’un mauvais goût flagrant. Qui discrédite ce mouvement .

    Dommage : RC faisait de très bonnes émissions.

    Pour conclure, laisser-les se débrouiller avec leurs histoires.Cela ne nous concerne pas.

    Ce qui est important c’est que RC vive.

    Et surtout sans publicité : c’est essentiel.

     

     

    Répondre
  27. Anonyme

    04/12/2006

    J.C.Thialet. Ok, Vous ne m’avez pas compris, car je n’ai pas été clair et me suis mal exprimé, comme souvent. Sorry. Précisions :
    Je n’aime, ni n’aime pas, de Lesquen; j’ai du l’apercevoir une fois ou deux, en trainant mes guettres au Club de l’Horloge, il y a des lustres, mais je ne le connais pas. Aucun sentiment de ma part a son égard; neutre.
    Maintenant, j’ai regardé, deux fois, une vidéo, et j’ai écrit ce que j’ai vu : Bien plus que sur des projets, ses propos portent sur l’affirmation de sa "légitimité, et justement, il cite Jean Ferré a tout bout de champ, beaucoup trop souvent, 16 fois comme vous le précisez. Suspiscion. A part cela, ce qui m’a géné, DANS CETTE INTERVIEW, c’est, je répete, qu’il semble se préoccuper de "l’outil", c-a-d de la Station, bien plus que de l’homme, c-a-d les auditeurs, qui sont l’oxygene de la station, et sa raison d’etre. Il ne regarde pas "au loin". Un Commandant de Bord, je crois, s’occupe, et fait en sorte que l’on s’occupe des passagers; il ne leur fait pas une description de son outil, l’avion.
    Cela m’a rappelé le fonctionnement de l’administration Francaise, au service du Public, que nous connaissons tous, et ou les places de parking des mairies sont attribuées d’abord aux fonctionnaires, quand aux citoyens, c’est si il en reste; L’Etat au service de l’Etat. Vous n’avez pas observé ca?  Ok, ce n’est probablement pas de Lesquen qui attribue les places de parking.
    Enfin, plus bas, j’ai écrit : " je suis sur de la réussite de Radio Courtoisie, et je souhaite tous mes meilleurs voeux a Henry de Lesquen et a son équipe. " . C’est pas gentil, ca? C’est "acerbe"?
    By the way, vous écrivez : " Je crains que vos remarques acerbes fassent douter du sérieux  et de l’objectivité de vos autres "posts".
    Pas malin, ca. Mal dormi, cher Jean Claude? Cela a du vous échapper, je ne répondrai pas.
    Best,
    Mancney

    Répondre
  28. christophe DUYT

    04/12/2006

    Je souhaite apporter mon point de vue sur ce qui se passe sur Radio Courtoisie.

    Le problème de Radio Courtoisie c’est qu’il nexiste pas une véritable gestion financière de cette radio.

    Certains auditeurs envoient de l’argent fort bien,hélas il ne se demandent pas ou va leurs cotisations.Une association se doit de rendre des comptes à ses adhérents.En 2002 j’avais écrits à la direction de R.C pour obtenir le dernier rapport d’activité,j’attends toujours!!!! Je m’en été plains à monsieur J.G MALLIARAKIS et qui fut d’accord avec moi.

    Les patrons d’émmisions sont des gens à forte personnalité.Je ne connais pas monsieur de Lesquen,certe il à l’air moins commode.Personnellement,je regrette l’éviction de claude Reichman,qui ne veut pas en rester là,il va contreattaquer c’est certains!

    Je crois que ce type de problème s’il n’est pas régler rapidemment va compromettre l’ambiance et la pérrennité de Radio Courtoisie.

    Quel dommage et surtout quel gâchis!

    DUYT

    Répondre
  29. gaius

    04/12/2006

    Le fondateur de RADIO COURTOISIE avait désigné Henry de Lesquen pour être son successeur , donc Henry de Lesquen a toute légimité de son poste , point barre .

    Il a un style et un comportement différent , es ce que cela lui enlève les qualités d’être un chef , sans doute pas , puis il débute , donc il se bonifira avec l’expérience .

    Autre chose , RC est un élément de la résistance ,elle n’est pas la résistance à elle seule , elle joue son rôle d’information et de divulgation de vérité à la perfection et c’est trés important …  A NOUS D’AGIR , convertissez vos amis , votre famille , donnez des livres  , formez des groupes , entrainez vous , infiltrez les partis etc … soyez actif à votre niveau et celon vos moyens , c’est ca la résistance.

    Répondre
  30. Jean-Claude THIALET

    03/12/2006

    06/12/06  ("4-V")

    A MANCNEY – Combien de fois Henry de LESQUEN, dont j’ai apprécié la réserve dans un entretien où ne faisait que répondre à des questions, aurait-il dû, selon vous,  citer Jean FERRé pour trouver grâce à vos yeux ? Quarante, cinquante … ? Je me suis donné la peine de repasser la vidéo : il a cité très exactement 16 fois le nom du fondateur de "RADIO-COURTOISIE". Sans parler du nombre de fois où le "il" remplaçait Jean FERRé. Que vous n’aimiez pas celui que Jean FERRé, à l’article de la mort ,avait désigné pour lui succéder est parfaitement votre droit. Comme, tout simplement, vous avez celui de regretter qu’il n’ait pas le charisme de celui auquel "RADIO-COURTOISIE" et ses auditeurs/actionnaires (1) doivent tant. Je crains que vos remarques acerbes fassent douter du sérieux  et de l’objectivité de vos autres "posts".

    Personnellement, j’ai apprécié chez le nouveau patron de "RADIO-COURTOISIE"(2) outre le fait qu’il n’ait pas cité le nom de celui qui avait peut-être espéré prendre en mains la station, la capacité qu’Henry de LESQUEN a eu   – alors qu’il venait seulement d’en prendre la direction  –    de régler cette affaire sans temporiser si louvoyer, tout en prenant l’avis des "pères-fondateurs". Je pense qu’il faut maintenant lui laisser le temps de prendre en mains une station sans laquelle beaucoup d’entre nous se sentiraient orphelins (comme le sont ceux qui ont eu la chance de connaître Jean FERRé), et, notamment, d’étendre sa diffision sur Lyon, Marseille, etc. comme il en a marqué l’intention. D’améliorer aussi sa présence sur la "toile" qui mérited’être améliorée. Laissons aussi le soin à la Providence et aux auditeurs/subventionneurs d’aider celui qui a la lourde charge de ne pas décevoir Jean FERRé pour que VIVE RADIO-COURTOISIE !

                                                        Jean-Claude THIALET

    1er P.S. Toujours à MANCNEY. Comment me pardonnerez-vous ne d’avoir accordé que six citations à Jean FERRé ? Pardon sept, avec celle-là ?

    Scd P.S.. A propos de l’exclus de "RADIO-COURTOISIE", dont je rappelle qu’il avait disparu sans explication d’un hebdomadaire que nous connaissons bien, tout comme – me semble-t-il – d’une Association à laquelle certain(e)s d’entre nous adhèrent ou ont adhéré, que l’on me permette d’attirer l’attention sur le fait que dans le n° du 18 novembre du "LIBRE JOURNAL", Serge de BEKETCH (un des "patrons d’émission" de "RADIO-COURTOISIE" avait relaté (de manière vigoureuse) cette "affaire" dans un article de trois pages (pas moins !) titré "Les "Marx Brothers" ont voulu faire la peau de Radio-Courtoisie" (http://www.francecourtoise.info ). Entre le site de l’un, et le "décadaire" de l’autre, à chacun de se faire "librement" son opinion. Sans souhaiter avoir la peau de l’un ou de l’autre !

    (1)j’entends par là ceux qui paient leur cotisation et sans laquels cette station vraîment exceptionnelle et unique n’existerait plus. 

    (2) que je n’ai rencontré qu’une seule fois (il y a plus de 15 ans !), lors d’une réunion organisée par le  "CLUB DE L’HORLOGE" dont je ne fais pas partie.

    Répondre
  31. Anonyme

    03/12/2006

    Du calme, les visionnaires ! Vous voulez faire de Radio Courtoisie une radio comme les autres ! Non, Non et non ! L’intuition géniale de Jean Ferré a été de faire une radio différente caractérisée 1° par des émissions longues, denses et charpentées 2° par le refus  de toute ingérence des puissances d’argent.

    Votre "publicité massive", comme vous dites, est à l’opposé de celà.  J’en éprouve du dégoût à l’avance.

    Certes, Radio courtoisie est pauvre ; c’est sa noblesse.  Son refus de la facilité est tout à son honneur. La hauteur de ses émissions est un délice pour l’intelligence.

    Qu’avez-vous  besoin de prendre modèle sur Fun Radio ou sur Europe 1 ? Vous nous mettez là en plein cauchemar ! 

    J’espère de toutes mes forces que d’autres auditeurs passionnés de RC  pensent comme moi.

     

    Répondre
  32. Anonyme

    03/12/2006

    Hello l’incongru.
    Tout le monde sait bien que la générosite débridée et maladroite de la jeunesse conduit ou peut conduire aux idées socialo-communistes, et que le collectivisme est un attrait pour le jeune, qui n’a encore rien fait, qui ressent pleinement ses manques, et qui a donc besoin du troupeau pour apprendre et progresser. Plus tard, a la suite d’expérience et de réussite personelle, la confiance vient et, apres avoit battaillé dur pour avancer dans la vie, on apprécie la Liberté avant tout, ce qui est normal, et ceci meme au Libéralisme. Surprenant, n’est-ce pas, la part de notre "l’inconscient" dans nos prises de positions politiques et sociales..(et chez les femme, c’est encore pire).
    Anyway, votre mérite est "l’engagement" (les) que vous avez pris, meme pour de courtes périodes, et ceci est la marque des responsables et des courageux, qqs soit leur bord. Bravo.
    Qqs détails pour sourire un peu ; Voltaire : "je ne suis pas d’accord avec vos idées mais je me battrai pour que vous puissiez les exprimer".  Pas sur que ce soit de Francois Marie, cela pourrait avoir été écrit par une Anglaise, Evelyn Beatrice Hall :  " I disapprove of what you say, but I will defend to the death your right to say it. " Bon, vous qui connaissez les femmes d’une part, et les Anglais d’autre part, vous conviendrez que ce genre de "contradiction" pourrait bien venir "d’eux".
    "Vive la Liberté des hommes," Ok. C’est essentiel ,  "l’Egalité devant le droit", Ok, rien a redire, ca ne peut pas etre autrement. , "la Fraternité comme valeur humaine" , Mmouais, ca, ca se "ressent" plutot, ca ne se décrete pas, et vous voyez, ca ne marche pas bien, et ca ne marchera jamais si c’est  imposé   …  " et à bas les c..s."  . La, vous allez vous retrouvez tout seul, je commence déja a me sentir mal.
    Best,
    Mancney

    Répondre
  33. Luc SEMBOUR

    03/12/2006

    Félicitations à Incongru. Son parcours est remarquable. Tout le monde sait combien il est difficile de réfléchir sans « suivre bêtement le mouvement ». Quand les indices objectifs s’accumulent pour montrer que l’ensemble du troupeau fait fausse route, très peu osent le quitter. Sinon, le communisme serait mort bien avant 1989 et l’Islam n’aurait jamais survécu jusqu’en 2006.

    Ce n’est pas pour rien que l’Evangile de Luc 15,7 rapporte la parole presque comique du Christ:« C’est ainsi, je vous le dis, qu’il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour quatre-vingt-dix-neuf justes, qui n’ont pas besoin de repentir. »

    Beaucoup de gens de droite le sont plus par habitude et conformisme de famille que par suite d’une réflexion critique approfondie, avec observation détaillée des faits.

    Les suggestions de Yann sont toutes excellentes. Il y a des millions de choses à faire pour RC. L’introduction de sang neuf et jeune pour la nuit  pourrait très bien conduire RC à entrer en compétition avec des radios gauchistes parties de rien comme Fun Radio et contrer les absurdités idéologiques et  les horreurs morales (comment avorter vite et bien à l’insu des parents, etc.etc.), débitées à longueur de nuit, qui sont les seuls repères laissés aux auditeurs nocturnes. Il vaut beaucoup mieux occuper le terrain avec des programmes améliorables que d’attendre d’être parfait et riche pour se lancer.

    [email protected] 

     

    Répondre
  34. szenberg

    03/12/2006

    Je partage l’excellent commentaire de Mr Luc Sembour(g)sur l’avenir de radio courtoisie et la qualité des « patrons » d’émissions qui doivent arrêter de jouer avec des  » bouts de ficelle » mais dans la cour des GRANDS. Lorsque j’ai découvert la radio j’ai repris espoir mais découvrant ces moyens de diffusion dérisoire et ce refus « obtus » de recettes massives publicitaires GARANTISSANT UNE INDEPENDANCE l’échec sera certain. Votre analyse, pleine de bons sens, puisse-t-elle être entendue par les intervenants permanents et les auditeurs réfractaires…Il est certain qu’un fonctionnaire à la tête de la radio n’arrangera rien … »sa vidéo à elle toute seule résume tout le drame français… » Revenez Mr LucSembour vous exprimer plus souvent sur ce site, celui de radio courtoisie et….LA REVOLUTION BLEUE.

    Répondre
  35. incongru

    03/12/2006

    Quel dommage, quel gâchis, H de L et CR ne peuvent-ils mettre au clair leur différent dans l’intimité d’un salon pour finalement s’accorder sur ce qui les unit plus que sur ce qui les sépare.
    Je suis mal placé pour émettre un avis. Electeur de gauche jusqu’à ce qu’elle accède au pouvoir, inscrit aux jeunesses communistes pendant … deux semaines (le temps de comprendre qu’il ne m’était pas demandé de penser mais de penser bien), secrétaire syndical CGT à l’époque où le salaire minimum n’existait pas et démissionnaire au bout de six mois devant l’incongruité des revendications de mes correlégionnaires. J’avoue humblement ne pas verser mon écôt à cette radio que j’écoute en clandestin car, bien que mes revenus soient au-delà du smic (salaire de misère imposé par les communistes) on me laisse juste de quoi ne pas rêver, et  je me sens moins seul avec mes idées bassement libérales.  Certains diront que passer de la gauche au libéralisme revient à tourner sa veste, virer sa cutie. En réalité, toutes ces années à cirer les bottes des collectivistes m’ont plutôt fait perdre mon pantalon. L’idée exprimée plus haut de délocaliser l’antenne de RC me semble judicieuse. Il est impératif de faire entendre le point de vue des hommes libres. Je ne souscris pas à tous les points de vue exprimés sur l’antenne mais je me réjouis qu’ils puissent  le faire. Comme disait Voltaire (c’est la seule chose que j’ai retenu de lui) je ne suis pas d’accord avec vos idées mais je me battrai pour que vous puissiez les exprimer (approximativement dans le texte). Tout cela est un peu décousu mais je ne suis pas un politicien.  Vive la Liberté des hommes, l’Egalité devant le droit, la Fraternité comme valeur humaine … et à bas les c..s.

    Répondre
  36. Yann

    03/12/2006

    Cher Luc je suis en accord avec vous sur tout, cette radio devrait aussi laisser du sang neuf de Droite prendre un peu de pouvoir, offrir à des jeunes la possibilité de proposer des projets et ouvrir son antenne à des musiques différentes. Je propose des programmes spécifiques par tranche d’âge, la journée aux anciens la soirée et la nuit aux jeunes, tout ça en restant bien spécifiquement  à la Droite de tout le paysage radio Francophone, en se faisant connaitre, en devellopant au max le relais internet et en achetant des antennes dans les grandes régions je suis convaincu que la radio pourrait devenir un gros relais, dommage que la Présidentielle ne soit que dans 5 mois car tout ça ne sera pas mis en place d’ici là, avec un fonctionnaire en plus… Mais bon courage à Henry de Lesquen .

    Répondre
  37. Anonyme

    02/12/2006

    J’ai mal envoyé mon message hier, ce qui explique sans dout qu’il ait été tronqué. Maintenant, je me suis enregistré et je pense que ça va marcher.

    Voici donc comment je voulais conclure :

    Le conseil d’administration est sans légitimité ; son vice-président (puisque c’est de lui qu’il s’agit ) n’existe pas ; qu’HdL me pardonne ! ; il est juridiquement un fantôme ! Il faut une assemblée générale pour régulariser – ou non – la situation. Il faut donc faire appel aux contributeurs, tous membres de l’association.

    Qu’à cette occasion CR soit rappelé, qu’il puisse s’expliquer devant tous, c’est à dire au micro.

    Nous verrons alors ce qui sera démocratiquement décidé. Radio-Courtoisie ne peut plus être l’affaire d’un seul homme.

    Pour moi, ce combattant qu’est Claude Reichmann est nécessaire à RC, même s’il dérange certains autres patrons d’émission.

    En tout état de cause, si ce geste intelligent n’est pas fait, RC va connaître des turbulences qu’elle risque malheureusement de ne pouvoir surmonter.

    Répondre
  38. marie

    02/12/2006

    merci à tous pour vos commentaires sur cette radio ,dont je ne connaissais même pas le nom, il y a 15 jours et dont depuis,j’avais lu sur un des liens des 4v ,la lettre de Reichman et vu la video en me posant diverses questions,sans reponses.

    je m’etais dit ,bon,c’est un rapport des forces ,entre  freres  d’armes,devenus enemis apres la mort du pére .." à qui aura le fauteuil" ,donc toujours une volonté personnelle au detriment de l’objectif commun pour lequel ils semblaient pourtant auparavant aller de concert,  pour des infos differentes ,etayées , lucides,expertes ?  mais bref,  je n’ai plus eu aucune envie d’aller ecouter cette station rc où l’on etait encore en maternelle….

    ça vient de changer,grace à vous tous , à vos explications claires où tranparait l’interet de cette radio, je vais aller ecouter de plus pres… et decouvrir dans les archives des 4v d’autres infos sur cette radio .,ces deux personnages ,celui qui est dcd,,l’origine et la volonte exprimée de RCenvers ses auditeurs…bon quand je lis L.Sembour je me dis que je me reveille un peu tard!!!. tant pis j’aurais un ensemble interressant de passé, present..

    Répondre
  39. Luc SEMBOUR

    02/12/2006

    Il m’est arrivé de donner mon billet (de banque) pour Radio Courtoisie qui a d’excellentes émissions.

    Pourtant, j’ai cessé car je pense que au fond, cet argent est perdu, même si je donnais 100 000 Euros pour essayer de faire un "gros" coup de pouce (ou de "pousse"). En effet , j’ai la certitude que les intervenants permanents de RC, tous autant qu’ils sont, ne se donnent pas les moyens de véritablement remplir, de façon déterminée, volontariste et efficace, la mission qu’ils disent avoir. Examinons pourquoi…

    “When there is a will, there is a way" disent les anglo-saxonsA  RC, pas de "will" et donc pas de "way". Tout se passe avec une vision étriquée, typiquement à la française, du potentiel réel de leurs idées. Voilà des gens qui sont tous extraordinaires par leur bonne volonté, leur abnégation, presque tous bénévoles, consacrant énormément de leur temps et de leurs énergies à leur radio. Pourtant RIEN de positif n’en sort, à part des débats de très grandes qualités, des témoignages rares et importants, des soirées très satisfaisantes pour les quelques auditeurs qui les connaissent.  La véritable vocation, faire une radio qui compte et qui pèse significativement sur le débat français tout entier, est volontairement passée à la trappe, tout en certifiant la main sur le cœur (et peut-être avec sincérité) que c’est pourtant bien le seul souci de RC.

    RC attend son salut de ses auditeurs, qu’elle gratifie avec grand mérite, d’excellentes émissions, alors que son salut doit venir d’elle-même. Il ne peut absolument pas en être autrement.

    Ce qui est extraordinaire est que tous à RC se disent de droite, et que RC professe de laisser parler tout le spectre des idées de droite (ce qu’ils font d’ailleurs de façon satisfaisante, dans la mesure de leurs moyens financiers limités).

     Alors, qu’est ce qui ne va pas? pourquoi RC ne se développe-t-elle pas de façon convaincante? 

    Puisque seules les idées de droite génèrent un tissu économique capable d’engendrer des richesses et du développement, pourquoi celle qui se veut la SEULE radio vraiment de droite, est-elle condamnée à végéter comme une association de paralytiques, pendant que l’ensemble des autres radios du « language-unique-de-la-gauche-plurielle» jongle avec les milliards? On danse sur la tête.

    Les contraintes que s’auto-impose RC, rappellent le cilice de Blaise Pascal. En France, il y a du jansénisme latent partout, même parmi les plus brillants.

    A gauche, il est « politiquement correct » de parler couramment, sans bredouiller ni bafouiller, le langage unique, quitte à rouler sur l’or (produit exclusivement par des activités gouvernées par les principes de droite), alors qu’à droite il est « intellectuellement incorrect » de réussir effrontément, de rouler sur l’or, et de pouvoir payer ses factures sans pleurnicher partout avec appel massif à des bénévoles corvéables à merci.

    Tout se passe comme s’il était  incorrect voire indécent à RC, de prétendre boucler aisément les fins de mois, puisque leurs auditeurs, de droite certes, mais ruinés par Bercy, souvent retraités, sans ambitions dévorantes, fatalistes, savent qu’en dépit de leurs convictions de droite, ils ne pourront plus les mettre en application de leur vivant, en France. ll est acquis pour tous les auditeurs que tout ce que la France compte d’économie de marché fonctionne exclusivement pour faire fonctionner la France gouvernée par la logique économique de gauche.

    En conséquence, RC s’est fabriqué un objectif a minima qui n’est pas de gagner des esprits aux idées de droite, mais bien de montrer qu’eux à RC, font héroïquement face à l’adversité (qu’ils contribuent à perpétuer de toutes pièces) en déployant des trésors d’ingéniosité, de bénévolat et de peines pour maintenir presque  par miracle cette radio la tête hors de l’eau. Fi du reste.

     Je ne connais nullement aucun des permanents de RC. Je remarque que sur la vidéo H de Lesquen affichée sur le site de 4V, dit qu’il est fonctionnaire (ça commence mal), au ministère des finances (là c’est beaucoup plus grave) et qu’il a dû défendre un jour son ministère face à des patrons, en débitant des sornettes de gauche auxquelles il ne croyait pas (là tout est dit). Ce brave homme résume à lui seul tout le drame français et il ne peut qu’insuffler cette vision Bercy-esque étriquée à tout ce qu’il fait.

    Indépendamment de H de L, même (et surtout ) s’il est rigoureusement irréprochable et qu’il se décarcasse pour sa radio, il tombe sous le sens qu’il ne se passera jamais rien de déterminant à RC avec à sa tête un fonctionnaire de 57 ans, affecté depuis 30 ans au ministère des finances.  RC continuera à ronronner comme auparavant , poursuivant indéfiniment son objectif a minima.

    A mon avis, il faut tout simplement convoquer à RC un consultant senior réputé pendant une semaine et lui demander d’analyser toutes les options stratégiques ouvertes ou à ouvrir. Il est amusant de voir qu’au fil des mois défilent à RC des invités qui ont toute latitude d’exposer leurs brillants travaux et délivrer leur messages. Jamais semble-t-il , n’est venu à l’idée de RC de profiter de ce défilé d’expertise pour demander humblement à l’un ou l’autre, contre rétribution, d’appliquer son expertise au cas d’espèce de RC elle-même. Je pense à Charles GAVE par exemple.

    Je pense qu’il est probablement obligatoire (ou en tout cas à analyser très sérieusement) de domicilier RC à l’étranger comme je crois RTL, afin de limiter la dépendance française.

    Il sera de toutes façons impératif de nommer un directeur qui soit rémunéré avec un petit fixe et un bonus calculé sur des résultats. Il faut lui donner carte blanche, à l’intérieur de contraintes raisonnables garantissant l’indépendance de fait de la radio sans lui interdire des recettes publicitaires MASSIVES. Il existe de nombreux moyens très sûrs de rester indépendant à vie de tous les clients annonceurs, en commençant par les diversifier énormément, les choisir pour leur indépendance relative de la politique française, et évidemment pour leur  fidélité aux crédos de droite (ce qui n’est pas difficile).

    D’une extension du nombre des auditeurs doit automatiquement résulter une croissance exactement proportionnelle des dons de bénévoles. Il faut maintenir la constance des appels de cotisation, voire la développer. Un doublement de l’auditorat doit correspondre au minimum à un doublement des 600 000 Euros de dons du budget actuel. Un décuplement correspondra à 6 millions. Des réserves solides doivent être constituées pour faire face à tout chantage éventuel mais improbable d’un groupement d’annonceurs. Ces réserves peuvent être tout simplement, entre autres, de nouveaux émetteurs achetés en pleine propriété et  entraînant des économies de frais de diffusion sur les réseaux fournisseurs de transmission satellite. Etc..

     Il faut un manager, pas des fonctionnaires bénévoles, ni des retraités, aussi gentils, intelligents ou fermes ou méchants, ou bornés, soit-ils. Quand va-t-on en France cesser de chercher la troisième voie, de réinventer l’eau chaude et de faire des montages de bouts de ficelles, alors qu’il est tellement simple de procéder comme tout le monde hors de France, en se fixant un but précis et en se donnant les moyens de l’atteindre sans se torturer avec des contraintes alambiquées.

    RC n’a pas d’avenir ou aura un destin glorieux, selon la volonté de ceux qui ont la possibilité d’infléchir DE L’INTERIEUR sa politique. L’auditeur ne peut RIEN faire. Il n’a pas la CLE.

    [email protected] 

     

    Répondre
  40. MINUX75

    01/12/2006

    Bonjour Il est clair que le combat s’il existe sera porté sur le plan judiciaire, c’est en tout cas ce qu’a dit CR Lundi dans son allocution l’ors de la manifestation bleue en face de de Radio Courtoisie. il semble que HDL et son équipe ont viré CR dans des conditions précipités ou le fond et la forme ne semblent pas respéctés sur le plan juridique. De plus, la légitimité du conseil d’administration peut être mise en doute. Nous serons fixé dans un ou deux ans par une décision des tribunaux sur: 1) le retour de CR à radio courtoisie 2) sur la légitimité de HDL, de son équipe à la tête de radio courtoisie ainsi que des décisions prises. à bientôt

    Répondre
  41. Anonyme

    01/12/2006

    Je viens de regarder cette video. Cet homme, qui n’est certes pas un orateur (voir les mouvements de ses mains) ruisselle d’intelligence. Sa faiblesse est de n’inspirer aucune sympathie.

    Si l’on se souvient bien de la chronologie des événements, on ne peut être convaincu par son argumentation. En effet, il prétend que les déclartations de Reichmann sont à l’origine du conflit et de l’éviction de ce patron d’émission. Or, il n’en est rien ; le coup de force est antérieur ; il date de la fameuse lettre aux patrons d’émission et de ce qui sest passé à la Mutualité le 12 novembre.

    Pourquoi reprocher à un patron d’émission de dire les choses comme elles sont et, en particulier, de protester contre la prise du pouvoir par le conseil d’administration au dépens du comité éditorial qui a toujours dirigé Radio-Courtoisie jusque là ?

    Quant à ce conseil d’adminisration, parlons-en : Où est sa légitimité ? Quand donc s’est réunie l’Assemblée générale  des membres de l’association (dont tous les contributeurs font partie) pour élire ce conseil conformément à la loi ? Quel était  le quorum requis ? Quand donc un bureau a-t-il été élu  ? Quand a-t-il désigné son président ? etc,etc…

    Heureusement que Reichmann n’a pas attaqué sous cet anglecar il gagnerait à coup sûr. La structure juridique de Radio Courtoisie est sans consistance ; son conseil d’administration est devant

    Répondre
  42. Anonyme

    01/12/2006

    ponthus, merci pour votre avis.
    Par contre crains que le mien n’apporte pas grand chose. Un peu éloigné de France en ce moment, je ne savais rien des "problemes" de la Station avant de trouver d’autres informations sur le site de Claude Reichman, ( http://www.claudereichman.com/ ) sur lequel je me suis rendu apres avoir lu le post de Albert68 (Thank you, sir) .
    Il va sans dire que j’ai trouvé la des explications a l’attitude "genée" de Lesquen lors de l’interview. Je n’ai pas les éléments suffisants pour emettre un avis (qui aurait d’ailleurs une importance tres limitée) et me contenterais donc, tout en souhaitant que vous ayez raison, de confirmer ce que j’ai "vu", lors sur cette vidéo.
    Cette Radio porte un grand potentiel, qui va aller croissant, si personne ne fait de co..ies. Ses fondateurs et ses animateurs ont été courageux ET clairvoyants, dans l’environement que l’on connait. Bravo Gentlemen. If it works, don’t fix it.
    Best,
    Mancney

    Répondre
  43. Anonyme

    01/12/2006

     

    Pour Albert68 : Claude Reichmann se défend très bien sur son site.

     

    En résumé

    – on peut attaquer tel ou tel intervenant sur RC, tout à fait normal

    – mais sur le principe de RC il faut rester vigilant : c’est un des seuls radeaux de secours qui nous restent

    Répondre
  44. Anonyme

    01/12/2006

    J’ai oublier de préciser plus haut, que, en tant qu’auditeur, je suis sur de la réussite de Radio Courtoisie, et je souhaite tous mes meilleurs voeux a Henry de Lesquen et a son équipe.
    Best,
    Mancney

    Répondre
  45. ponthus

    01/12/2006

    Je suis ok mais H. de Lesquen n’est pas un orateur né, de plus il est tres intelligent mais par contre il n’est pas trés "anguille" , il est plutot direct et bourru … attendons de voir !!!

    Une chose cependant, Serge de Beketch lui fait entierement confiance et de Beketch pour le rouler c’est pas facile… donc s’il fait confiance à de Lesquen et a pris parti contre C. Reichman c’est qu’il s’est réellement passé quelque chose !!!

    Pas d’accord ?

    Répondre
  46. Albert68

    30/11/2006

    J’y comprends rien.

     

    Pourquoi Lesquen et Reichman sont-ils ennemis ?

     

    Pourquoi dans cet interview le journaliste qui pose ses questions à Lesquen ne lui "propose"-t-il pas la version de Reichman qui est en ligne sur son site.

     

    Pourquoi une interdiction de micro lors d’une fameuse réunion?

    Une interdiction de Libre-journal ?

    Apparemment Reichman n’est pas seul. Il dit qu’il voulait garder la radio comme avant…

    Pourquoi empêcher quelqu’un de parler quand on n’a rien à se reprocher ?

    Perso je n’aurais jamais peur de donner la parole à un ennemi politique. Vaut mieux l’avoir en face que dans son dos.

     

    Quel gâchis. C’est nul

     

     

     

    Répondre
  47. Richard

    30/11/2006

    Bravo pour cet entretien.  Cher Alain,  n’auriez-vous pas un peu de temps pour animer un libre journal? Vous seriez un parfait remplaçant de Claude Reichman.

    Répondre
  48. Blondin

    30/11/2006

    Alain Dumais pourrait reprendre l’émission du mardi, il serait dans le ton de RC

    Répondre
  49. Anonyme

    30/11/2006

    Merci, les 4V,  pour la vidéo.
    Décevant, Henry de Lesquen, tres moyen, tres en retrait, genre "c’est pas ma faute, on m’a demandé, j’ai été obligé de …". Combien de fois cite-t-il le nom de Jean Ferré? Et puis des tas de lieux communs, "je ne mélange pas mes activités politiques et professionnelles", etc… Bien loin du Commandant Guillaume, tout ca, qu’il ne cite d’ailleurs meme pas. Non, je ne suis pas convaincu. Mais la plus grosse erreur qu’il commet, est le fait qu’il ne parle QUE de la RADIO, et non pas des AUDITEURS : Radio Courtoisie par ci, Radio Courtoisie par la… Alors qu’il eut fallu insister sur "Nous allons VOUS apporter telle ou telle chose, informations, idées, VALEURS, etc" .. Il y en aurait des choses a dire et a faire, et pour pas en cher en plus, dans une Radio Libérale. De Lesquen ne pense qu’a "l’outil", pas aux Hommes. Parfait fonctionnaire, au service du Systeme, et non pas des Citoyens. Vous avez pigé ca Henry? Je crois que oui.
    Rare phrase intéressante, "Radio Courtoisie est une oasis de vérité dans un désert de propagande et de politiquement correct". (pour le coup, son interlocuteur en a bafouillé d’émotion).  Cette phrase, enfin, s’adresse aux auditeurs. Bravo.
    Avec d’autres moyens, mais sur ce principe de Média-vérité, Fox News a le succes que l’on sait aux US, non pas pour les INFOS, que l’on peut voir partout, mais parce qu’ils encouragent des VALEURS, et du Common Sens. Ils parlent "FOR the People".
    Best,
    Mancney

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)