Stallone et les Guignols

Posté le mars 06, 2004, 12:00
7 mins

Manhattan, la fumée ne s’était pas encore dissipée que déjà « Les Guignols de l’Info » ne trouvaient rien de mieux que de faire jubiler leur Stallone en disant que la destruction des Twin Towers est un bon prétexte pour en venir – enfin – aux armes. En d’autres mots, les Américains ne seraient, fondamentalement, rien de moins (ni de plus) que des fous de guerre.

Depuis, il y a une volonté affichée chez les marionnettistes « d’enfoncer » les événements du 11 septembre 2001 pour bien montrer qu’ils ne sont pas bernés par la tragédie, car il faut bien que chacun se rende compte que les Yankees n’ont rien d’humain et que leurs malheurs sont dûs à leurs propres erreurs, et donc que la dernière chose à faire, c’est s’apitoyer sur eux. Pour les Guignols, les Américains n’ont aucune humanité en eux, puisqu’ils n’auraient aucun amour pour leur prochain (ils ne seraient même pas capables de pleurer leurs milliers de morts – ils ne seraient que trop contents de s’en servir comme prétexte – et encore moins capables de voir quelles pourraient être les conséquences d’un conflit).

Les marionnettistes de Canal+ sont heureux quand il y a polémique sur leur émission, car ils prétendent que cela prouve qu’ils ont (bien) fait leur boulot de « provocation ». Or, la différence entre leur Stallone et les autres marionnettes est qu’elle est la seule qui ne soit pas la caricature d’une personnalité (il ne s’agit aucunement de l’acteur du même nom, évidemment, malgré la ressemblance), mais celle de tout un peuple. (D’ailleurs, on voit souvent deux ou trois Stallones, voire des salles entières, dans leurs sketches.) Et ce peuple est toujours bête, borné, mesquin, fourbe, raciste, barbare, incapable de raisonner calmement, avide de dollars et de pouvoir, fou de guerre, responsable de la grande majorité des malheurs de ces soixante dernières années, et sans le moindre amour pour son prochain, fût-il étranger ou américain. En un mot, l’Américain, sans valeurs réelles, est tout sauf humain. Il ne serait par conséquent pas trop exagéré de dire que le « Yankee » représente une race, ou un peuple, qui n’est jamais à la hauteur de la situation (pour ne pas dire carrément à côté de la plaque) et qui donc, à tous points de vue, est inférieur : c’est un monstre pour qui les gens raisonnables doivent alternativement afficher du mépris, de la colère, ou de la crainte.

De ce point de vue, le Stallone de Canal+ n’est ni plus ni moins la version moderne de la caricature des Juifs du xixe siècle.

Trouve-t-on cette comparaison exagérée ? (Les Guignols sont loin d’être les seuls ; pensez à certains dessins dans « Le Monde », notamment ceux de Plantu et Serguei). Souvenez-vous des dessins grotesques de l’époque : selon le préjugé qu’ils reflétaient, le malfaisant « Youpin » ricanant diaboliquement, était mesquin, ne partageait pas « nos » valeurs, ne serait intéressé que par le « fric » (au risque même de provoquer la guerre)… En tous points de vue, donc, il était inférieur, inhumain, monstrueux. Où se trouve la différence ? Dites-nous. En fait, comme nous l’avons déjà vu, c’est à peine si les Américains constituent encore un peuple, selon les Guignols, ils ne seraient plus que les membres aseptisés (des clones de Stallone) de la « World Company »…

Certains prétendent que la marionnette de Stallone ne caricaturerait pas le peuple américain, mais bien ses dirigeants politiques, les commandants militaires, les dirigeants des grandes multinationales… et que c’est contre ces leaders, et non le peuple entier, que l’on se défend…

Or, si de tels monstres (le mot n’est pas trop fort) sont au pouvoir depuis un demi-siècle, il s’ensuit logiquement que les sujets qui les ont élus peuvent difficilement être, pour leur vaste majorité, autre chose que… bêtes, avides, racistes, ou tout du moins (criminellement ?) inconscients, et donc qu’ils sont quelque part, eux aussi – directement ou non – des monstres.

Il est d’ailleurs étrange que ce soit toujours – par le plus grand des hasards – les « autres » peuples, races, religions, classes, ou autres types de communautés qui seraient inférieurs et représentatifs de danger, et jamais le sien propre.

Il n’est pas illégitime de se demander quelle espèce de mérite il y a à proclamer que ce sont les « autres » qui sont bornés et qui provoquent les catastrophes et jamais soi-même ni le groupement auquel on appartient ou auquel on s’identifie, qui, lui, évidemment – encore par le plus grand des hasards – est composé de gens raisonnables, pacifiques, et attachés aux vraies valeurs de l’humanité.

En tout cas, Stallone est la caricature qui permet au marionnettiste de Canal+ et au téléspectateur – qu’il s’identifie à un Européen, un Français, ou un gauchiste regorgeant d’humanisme – de se doter, avec facilité, d’un sentiment de supériorité suffisant.

 

* Blog d’Erik Svane : http://www.eriksvane.com

19 réponses à l'article : Stallone et les Guignols

  1. SEN

    11/12/2005

    dans 100 ans, il n’y aura plus de français pour emmerder les américains. Etonnant n’est ce pas ! soyez patient le communautariste s’installe et nos lois, nos pensées, nos idées, etc … seront sous l’empire du métissage démocratique positif. Plus de problème pour nos descendants de couleur qui pourront revendiquer une action discriminatoire en cas d’incidieuses attaques contre le pays france. Ces « héritiers » sauront se décharger du « blanc » responsable des maux d’alors. Elle est pas belle la vie …. Dormez tranquilles Américains, vous n’entendrez plus les veaux braillés dans l’étable. salut

    Répondre
  2. berni du 64

    06/05/2005

    ah ça fait plaisir pour un petit socialo comme moi de tomber sur un site ou les libéraux peuvent cracher leur fiel en toute impunitée!Vous dénoncer la caricature des guignols donc vous dénoncer la liberté de la presse ,et à mon avis le fascisme il est plutot là!Et quand vous parler du complot américano-sionniste relégué par les guignols ,je me demande si vous n’etes pas betes!Vous ne vous etes pas rendu compte que justement ils dénoncent ceux qui parlent de ce complot(mais bon vu que vous avouez vous meme ne pas les regarder souvent,je me demande comment vous pouvez critiquer quelque chose que vous ne regardez pas?).Et là la référence au fascisme est assez importante!De plus quand vous dites que les guignols caricaturent de manière abjecte les américains ,ils faut que vous vous rendez compte qu’ils critiquent l’ensemble du monde et des partis politique(un françois hollande en trisomique vous n’allez quand meme pas me dire que c’est une preuve de leur rattachement au PS?De plus la caricature du chirac fainéant,magouilleur et sympathique est en elle meme la caricature du français de base (le « beauf »qui peut-etre de droite comme de gauche et riche ou pauvre),alors s’il vous plait arreté le martyrisme!

    Répondre
  3. emmanuelle

    05/07/2004

    Pourquoi ne pas enoncer clairement que « les guignols de l’info » est un instrument de propagande neo-nazie?

    Répondre
  4. Adolphos

    12/03/2004

    Le probléme est que justement les guignols ne raisonnent absolument pas. Leurs « blagues » sont mécaniques, est souvent sans aucun rapport même de loin avec la réalité. Mais suivre cet émission est interessant pour savoir ce que les gens de gauche pensent. Car c’est bien de cela qu’il s’agit : de la propagande idéologique de gauche dit sur un ton qui se veut plaisant. Concernant la nourriture : ces disposition sont établit pour empécher que des maladies Européennes frappe les USA. Je ne vois pas ou est le probléme. « Quant-aux Américains (j’entends les instances digeantes), ils ne sont pas exempts de toutes caricatures, loin s’en faut. » Charabia. McDO n’a rien d’une « bouffe abject », et en plus ce sont des produits français, produit par des francais (MC ne posséde que quelques locaux en france, le reste ce sont des patrons affiliés). Mais si vous n’aimez pas, ne les achetez pas. Au passage je n’entends pas beaucoups de plainte sur les pizzeria, qui elles aussi ont envahi le monde. Pourtant la nourriture de la planete, c’est bien la cuisine Italienne, pas US ou francaise…

    Répondre
  5. Guillermo

    11/03/2004

    Je trouve que certaines des blagues des guignols sont trop crues. Mais pour autant je ne suis guère de votre avis. Où va-t’on si l’on commence à exiger des comiques qu’ils se mettent à raisonner en toute conformité avec le , le vôtre en l’occurrence ? Quant-aux Américains (j’entends les instances digeantes), ils ne sont pas exempts de toutes caricatures, loin s’en faut. Récemment en transit aux USA, j’ai été stupéfait de risquer une amende colossale si je transportais le moindre sandwich provenant de France, alors que leur bouffe abjecte (Mac-Do + coca/pepsi)innonde le monde entier. Dans le prolongement de ce genre d’insultes, se situe leur récente interdiction d’importer du foie gras. (Je ne peux m’empécher d’ailleurs de me dire, qu’au moins, ils ne le tremperont pas dans du coca-cola.)

    Répondre
  6. Aude

    11/03/2004

    Mon prof de philo avait coutume de dire que la gauche prend la droite pour des méchants et la droite prend la gauche pour des cons. C’est tellement vrai. En ce qui concerne les guignols, je suis une fan bien qu’étant proaméricaine et pire encore pro-Bush. La politique française en prend également pour son grade. Quant à Ben Laden et Arafat, ils passent pour des gentils mais Sharon aussi…

    Répondre
  7. ikbal

    10/03/2004

    Dieudonné est un imbécile irresponsable à l’insu de son plein gré.

    Répondre
  8. Adolphos

    09/03/2004

    « Les gens de gauche, cons ? C ‘est un parfait euphémisme cher Adolphos.  » C’est bien triste, et pour la France, et pour nous.

    Répondre
  9. Adolphos

    09/03/2004

    « Ce sont tous ces négriers reconvertis dans la banque, le spectacle et aujourd’hui l’action terroriste qui manifestent leur soutien à la politique d’Ariel SHARON. Ceux qui m’attaquent ont fondé des empires et des fortunes sur la traite des Noirs et l’esclavage…Mais c’est Israël qui a financé l’apartheid et ses projets de solution finale » http://figaro.concileo.com/user/non-frames/message.asp?forumid=213&messageid=312421&threadid=312421&parentid=3 Franchement, j’ai les idées larges, mais là il est carrément dans le complot Judeo-Massonique ce monsieur…

    Répondre
  10. Gabriel

    08/03/2004

    Je n’y comprends plus rien!A Combien de diners ai je pu assister ou l’on me parlait de Bush comme d’ un malade et l’on comparait S Hussein à un humaniste! J’en suis arrivé à un point ou lorsque quelqu’un ne me tient pas un discours anti américain ,j’ai l’impression qu’il se moque de moi.Je n’y comprends plus rien!

    Répondre
  11. stef95

    08/03/2004

    alors si on va pas là, chirac serai representatif du peuple français dans les guignols ? ben on est pas dans la merde …

    Répondre
  12. ikbal

    08/03/2004

    Bien que j’ai pas mal rigolé à certaines de leurs plaisanteries, je ne suis pas certain que les guignols méritent un commentaire quel qu’il soit: leurs sketchs sont caricaturaux et d’ailleurs ils sont payés pour ça.

    Répondre
  13. léo léo

    07/03/2004

    Moi aussi je n’aime pas comme on traite les américains , nous avons un complexe de supériorité . Pourtant nous sommes toujours à sa traîne , nous la suivons dans ses dérives pour la bouffe , les lois , notre bourse tousse quand l’Amérique ne consomme pas etc . Je crois que nous sommes jaloux , je confirme nous sommes jaloux ! Pour moi ce qui est grave c’est que nous assistons à une dérive fasciste de la plus part des pays puissants du monde . L’Amérique n’est pas la seule à être concernée . Quand on analyse notre époque il me semble que Hitler était un petit . Tous les jours des pays puissants assassinent à doses homéopathiques leurs voisins près ou lointains . En Irak cela a duré 10 ans , au Tibet depuis +de 50 ans , le Serbie paie toujours par un sous développement que nous contrôlons etc etc . Comparé à notre époque Hitler est un détail , notre seul regret c’est de ne pas avoir les moyens d’être les méchants , mais pour la Serbie nous avons servi avec soumission , complicité au montage intellectuelle d’une Serbie coupable , méchante ? Je dérive , salut

    Répondre
  14. alain D

    07/03/2004

    Quant il m’arrive (très rarement car je ne reçois pas canal+)de regarder les « guignols de l’info », j’ai rapidement un sentiment de colère mélé de honte et de dégoût!!! Il y a deux semaines j’ai vu leur façon de traiter l’affaire Dieudonné présenté comme une victime de l’ensemble de la classe politique et des médias. Sa marionnette semblait inoffensive, était polie, et n’arricait pas à en placer une, Poivre d’Arvor lui coupant systématiquement la parole, puis était montrée une succession d’interventions d’hommes politique-marionnettes aux propos politiquement incorrects ! Le message était clair comme de l’eau de roche : on peut tout dire sur tout le monde sauf quand il s’agit des juifs, dieudonné est une victime du lobby juif. De l’antiaméricanisme on arrive rapidement à l’antisémitisme!

    Répondre
  15. yann

    07/03/2004

    Les gens de gauche, cons ? C ‘est un parfait euphémisme cher Adolphos.

    Répondre
  16. Henri Nicaise

    07/03/2004

    Réfléchissons à cette possibilité, à savoir que ce qui est le plus affigeant dans l’anti-américanisme c’est que c’est la réaction jalouse d’un peuple feignant, vieilli, incapable de se réformer et fier de sa décadence. Démographie catastrophique masquée, ce qui n’est pas le cas de U.S.

    Répondre
  17. Adolphos

    07/03/2004

    Amusant de plus de constater que ce sont les même individues qui appelent à lutter contre la prétendu guerre contre l’intelligence… D’ou la question : les gens de gauche ne seraient-ils pas tout simplement con ?

    Répondre
  18. FF

    06/03/2004

    j’ai bien apprécie l’article d’Erik Svane. Je suis ecoeuré par l’américanophobie ambiante auquelle tout le monde se déléte sauf içi et d’autres sites peu nombreux. Ils osent dire des choses sur les Américains alors que si on les observaient sur d’autres peuples, ils auraient crier au racisme. Et pour finir, je suis atterré quand les Guignols présentent Ben Laden comme un type sympathique tout comme Arafat.

    Répondre
  19. CHATAIGNER Frédéric

    06/03/2004

    Je félicite à nouveau Erik Svane pour cet article tout à fait percutant. Il est certain que si l’americanophobe maladif qu’était Jean-Paul Sartre était en vie aujourd’hui, il s’entendrait à merveille avec les auteurs des Guignols, dont le discours viscéralement anti-US devrait interesser les psychiatres. Encore bravo Erik! Frédéric Chataigner.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)