Vu sur le net 06 septembre 2010

Posté le septembre 06, 2010, 12:00
2 mins

Programmes d’histoire

Sur le site Polémia, l’internaute libre d’esprit trouvera (entre autres…), en cette période de rentrée scolaire, un article très instructif sur les nouveaux programmes d’Histoire réformés. « L’historien Dimitri Casali a soulevé une polémique à ce sujet, suivi par MM. DenisTillinac, Max Gallo et Eric Zemmour. Il s’agit de critiquer une approche essentiellement thématique où la chronologie et les grands hommes de notre passé sont sacrifiés à une conception trop abstraite et trop ambitieuse de l’historiographie ; ainsi Louis XIV, englobé dans l’étude de la Monarchie absolue, et Napoléon, clôturant l’ère révolutionnaire, et de plus placés l’un et l’autre en fin des manuels de cinquième et de quatrième, risquent d’être réduits à la portion congrue dans des programmes surchargés par l’ouverture aux civilisations lointaines. »

Autre caractéristique des nouveaux programmes : la quasi-disparition de l’histoire du christianisme, alors que l’islam est beaucoup mieux traité. Nicolas Sarkozy n’avait-il pourtant pas parlé, dans son discours du Latran, des racines chrétiennes de la France ?

L’école à la russe

Images non moins instructives, sur le site de fdesouche, de la rentrée scolaire en… Russie. Fleurs pour les maîtresses, et promesses des écoliers d’avoir de bonnes notes !

L’Eglise catholique et l’immigration

Alors que les évêques français ont pris une large part à la polémique concernant les Roms, Ichtus diffuse sur son site un dossier intéressant sur l’Eglise et l’immigration.

3 réponses à l'article : Vu sur le net 06 septembre 2010

  1. UN chouka

    06/09/2010

    Bravo!

    Encore quelques efforts, et bientot,ce sera dirèctement l’execution sommaire des sales gueules sur le pavé, sans se cacher dèrière "l’ordure public".

    Répondre
  2. HOMERE

    06/09/2010

    Comme pour les syndicats, il faut écarter les révisionnistes et les mettre devant la justice.

    L’Histoire de notre pays est inaniénable de notre culture.Les criminels qui en veulent la mort doivent être comdamnés comme l’ été en son temps Faurisson….

    Non au révisionnisme…….l’histoire s’écrit, mais ne se réécris pas….l’histoire est entièrement le fait des historiens et non pas des histrions…….les travaux forcés pour les tueurs de notre bien commun….

    On en a rien à foutre de l’histoire des Afriques…..elle est zéro pointé !ici,sur notre territoire on apprend l’histoire de France pas du Sénégal ou du Niger….

     

    Répondre
  3. UN chouka

    06/09/2010

    C’est une très bonne adresse que ce Polémia.

    Merci a vous .
    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)