Vu sur le net

Vu sur le net


La France face à la crise, vue d’Allemagne

Le site Backchich info traduit et met en ligne un article du quotidien allemand Der spiegel, des plus intéressant. L’article pointe les principales incohérences de l’économie française, en particulier le poids de la fonction publique et l’incapacité à couper dans les dépenses publiques. Les petites et moyennes entreprises, qui font la richesse de l’Allemagne – et ont longtemps fait celle de la France – sont exsangues, écrasées sous les charges sociales. Un reproche, pourtant : le Spiegel laisse penser que les Français échappent à l’impôt (couplet sur les niches fiscales à l’appui), alors qu’ils sont beaucoup plus imposés que les Allemands. L’auteur cite Laurent Fabius, qui s’en est pris aux niches fiscales alors que – fils lui-même d’un antiquaire parisien richissime ­, il en a aménagé une dorée aux possesseurs d’œuvres d’art lorsqu’il a créé l’impôt sur les grandes fortunes ! (Il a prétendu ne pas être responsable de cette exonération, dont la paternité reviendrait à Jack Lang, mais ce n’est pas Jack Lang qui était alors ministre du Budget…)

Mayotte en proie aux clandestins

« L’ambiance à Mayotte est en train de tourner à la chasse ethnique, beaucoup de gens sont en train de quitter le territoire. » C’est le constat que fait France-Info au terme d’un mois de manifestations et d’émeutes à Mayotte, devenue département français en mars 2011. La chasse aux blancs n’y est cependant pas le fait des Mahorais, mais des immigrés clandestins comoriens en provenance de l’île d’Anjouan : selon France-Info, il seraient 50 000 sur 190 000 habitants – d’autres sources parlent du tiers de la population de l’île et « il en rentre beaucoup plus qu’il n’en sort », dit un chef d’entreprise de Mayotte. Selon le témoignage de ce même chef d’entreprise, « Ce sont [les clandestins] en grande majorité qu’on retrouve dans la rue et qui casse, qui sont extrêmement violents, qui agressent, qui volent… » Selon les commentaires des journalistes de France-Info, ces violences s’expliquent par la pauvreté de leurs auteurs, à laquelle la mise en place du RSA pourrait apporter la solution (au moment où la France s’enfonce dans la crise et où la dette publique menace d’atteindre en fin d’année 90 % du PIB…) Faut-il comprendre que l’on accordera les aides sociales aux clandestins ? France-Info omet de rappeler que les Anjouanais ont opté par référendum pour l’indépendance en 1974, tandis que les Mahorais choisissaient de rester Français. Faut-il tolérer aujourd’hui que les Anjouanais arrivent massivement et illégalement à Mayotte et qu’ils y sèment la terreur ? Qu’attend le gouvernement pour renvoyer les clandestins aux Comores ?

Facebook is watching you

Selon le site Rue 89, un étudiant autrichien ayant demandé à Facebook de lui communiquer les données personnelles le concernant que possédait ce réseau, s’est vu remettre « après plusieurs semaines de patience et de relances », un fichier PDF de plus de 1200 pages !

Big Brother est embusqué sur la Toile…

Partager cette publication

(1) Commentaire

  • quinctius cincinnatus Répondre

     1 °)  vu d’Allemagne  : au maniement de la défausse Fabius a toujours été le roi !
      2°)  Mayotte : rien qu’une entrée exotique de ce qui nous attend !
      3°) Facebook : pour vivre heureux vivons cachés !

    31/10/2011 à 18 h 23 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *