Vu sur le net

Posté le septembre 24, 2012, 12:00
3 mins

Délinquance « administrative »

Le département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines (DRMCC), dont le site mérite la visite (http://www.drmcc.org/) publie une « note d’alerte » sur la « criminalité identitaire », autrement dit « le vol, la falsification, la captation des documents d’identité ».

Selon l’auteur de l’article, le criminologue Christophe Naudin, « en 2012, la criminalité identitaire est sans doute la troisième infraction en France avec environ 210.000 cas par année, derrière les cambriolages (333 338 en 2011) et le vol de véhicule (552 125 en 2011). Les faux documents sont désormais partout, si bien que l’administration y perd son latin, devenue bien malgré elle …pourvoyeuse de faux papiers d’identité. »

Arguments libéraux contre le « mariage » homosexuel

Le professeur Jacques Garello, économiste libéral et président de l’Association pour la liberté économique et le progrès social (ALEPS), développe une argumentation libérale contre le « mariage » homosexuel et l’adoption d’enfants par des homosexuels. « Une société se déshonore quand elle livre l’enfant au caprice des adultes », écrit-il (et il n’est pas besoin d’être libéral pour le penser). A lire sur le site de Nouvelles de France.

Le rap de l’exilé fiscal

Les Inconnus avaient naguère créé le rap d’Auteuil-Neuilly-Passy (« tel est notre ghetto) ; voici sur Youtube, un peu dans le même esprit (avec moins de talent et plus de longueurs, cependant) le rap de l’exilé fiscal, qui ne jure que par le matérialisme. On y reconnaît au passage un pauvre ex-jeune homme riche, ancien joueur de tennis reconverti dans le show-biz, qui s’est produit sur scène au soir de l’élection de François Hollande mais préfère mettre ses économies au-delà de nos frontières. T’aimes le rap, Yannick ?

Une réponse à l'article : Vu sur le net

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)