Vu sur le net

Vu sur le net

Arma contre Morano

Retour sur le clash, le 4 janvier 2012 sur France-Inter, entre Nadine Morano, ministre chargé de l’Apprentissage et de la Formation professionnelle, et l’humoriste auto-proclamée Sophia Aram. Quoi que l’on pense de Nadine Morano, elle est non seulement ministre, mais députée de Meurthe-et-Moselle, donc élue du peuple. En face d’elle, Sophia Aram me paraît devoir plutôt son poste à sa petite gueule et à sa qualité de représentante de la diversité qu’à un (prétendu ) humour qui ne fait pas rire davantage que celui, par exemple, d’un Stéphane Guillon qu’elle paraît avoir pris pour modèle. A moins, bien sûr, que l’agressivité gratuite et l’arrogance imbécile ne tiennent aujourd’hui lieu d’humour…Bel exemple de communautarisme médiatique l’essentiel des reproches adressée à Nadine Morano par Aram à trait aux banlieues. Le moins stupéfiant n’est pas le commentaire du journaliste de Télé-Loisirs.fr, qui écrit en commentant l’algarade entre les deux femmes : « Nadine Morano se permet de répondre à l’humoriste… » Quel toupet, ce ministre ! Oser répliquer à une lécheuse de micro qui l’insulte ! C’est vraiment le monde à l’envers, non ?

Où les socialistes veulent une Provence musulmane… en attendant la France

Un ami m’envoie par Internet une information qui date un peu : en mai 2010, Michel Vauzelle, président de la région PACA, s’affirmait sans grand souci de la laïcité chère à la franc-maçonnerie « fier d’être le président d’une grande région musulmane ».

On aurait tort de croire à un propos en l’air, dicté par la démagogie, puisque l’année suivante, en juin 2011, l’adjoint de Michel Vauzelle à la culture, le socialiste Patrick Mennucci, renchérissait : « Marseille est une ville arabe, en même temps qu’une ville méditerranéenne. Si l’on n’est pas capable de se regarder tels que nous sommes, nous reculons, et tous les beaux discours sur l’intégration sont dépassés. Marseille doit assumer pleinement sa part arabe. » Décidément, le provençal est démodé, sans doute va-t-il falloir réécrire les poèmes de Mistral en arabe et rebaptiser Mireille du doux prénom de Malika. On sait en tout cas ce qui attend les Français si François Hollande, candidat du parti de Michel Vauzelle, est élu en mai 2012 : il sera rapidement fier d’être le président d’un grand pays musulman. Allah Akbar !

Partager cette publication

(3) Commentaires

  • HOMERE Répondre

    Les autochtones ?  "coupez cabèche"

    La culture ? quelle culture ?

    Guillon et Aram sont les puinés de Bedos….ce gros con plein de fric et plein de haine.Avec çà mes chéris,il vous reste rien que pleurer sur votre sort et sur votre pays……..

    Ou votez SARKOZY !!

    31/01/2012 à 11 h 36 min
  • Odette Répondre

    La France sera dans peu de temps le premier pays musulman d’Europe. Il faudra donc changer nos bonnes vieilles habitudes ou quitter le pays (livre « les corps indécents ») Quel sera le sort des autochtones devenus minoritaires sur la terre de leurs ancêtres ? Le changement d’une culture par une autre culture semble laisser les français indifférents. Que restera-t-il des Trenet, Piaf, Brel, Brassens et autres Victor Hugo, Zola, etc ?

    31/01/2012 à 8 h 53 min
  • ozone Répondre

    Mais ou est donc le pétrole?

    A force il finira par y en avoir…..

    30/01/2012 à 18 h 37 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *