Vu sur le net

Posté le mars 15, 2010, 12:00
5 mins

Record de jeunesse

C’est l’American Papist qui le signalait hier, ayant repris cette information du Telegrah de Londres. Des médecins allemands viennent de rendre public la photo d’un fœtus de 25 semaines né par césarienne à la Faculté de Médecine de Göttingen en juin 2009 : c’est le plus jeune jamais enregistré dans les annales de la médecine. À sa naissance, ce très, très grand prématuré (moins de 4 mois de gestation) ne mesurait pas 21 cm et pesait 275 g. x
Ceux qui pensent que l’avortement consiste à se débarrasser d’un « amas de cellules » feraient bien de méditer sur cette photo…
Vive la vie !

L’information est diffusée, photo à l’appui, par Daniel Hamiche sur le blog Americatho. un fœtus de 15 semaine est né par césarienne à la faculté de médecine de Göttingen en juin 2009 : « c’est le plus jeune jamais enregistré dans les annales de la médecine ». Il ne mesurait pas 21 centimètres et pesait 275 grammes à la naissance. « Grâce aux soins de l’équipe médicale, ce bébé "Tom Pouce" comme on l’a surnommé, pesait un peu plus de 4 kg en décembre – poids moyen à la naissance des bébés allemands –, et a été voici peu rendu à ses parents, étant désormais suffisamment costaud. Ceux qui pensent que l’avortement consiste à se débarrasser d’un « amas de cellules » feraient bien de méditer sur cette photo… », écrit Daniel Hamiche.

En particulier Roselyne Bachelot, qui tente actuellement d’encourager les médecins à pratiquer les avortements en rendant cet acte de mort financièrement plus attractif.

Rachid Arhab contre Zemmour

La liberté a beau être inscrite au fronton des bâtiments publics, il ne fait pas bon la mettre en pratique. La liberté d’expression et de ton déplaît particulièrement, comme est en train de le vérifier le journaliste Eric Zemmour. Le Mrap et le Club Averroès l’ont dénoncé au Conseil supérieur de l’audiovisuel pour avoir tenu des propos qui seraient selon eux « à tonalité raciste ». Le CSA n’avait pas attendu cette saisine pour examiner la question « de très près », a déclaré le conseiller Rachid Arhab… A lire sur le site du Figaro.

Marseille, le minaret sacrifié

Selon Novopresse, à Marseille, le Conseil régional du Culte musulman a constaté qu’il n’y a pas un sou en caisse pour financer les travaux de la future Grande Mosquée, dont le coût est estimé à 22 millions d’euros. Les musulmans envisageraient de renoncer au minaret de 25 mètres qui devait être construit. Les Suisses n’y sont pour rien…

Article précédent

Vu sur le net

Article suivant

Vu sur le net

4 réponses à l'article : Vu sur le net

  1. REBOUL

    15 mars 2010

    Comment régler alors le principal problème de l’humanité qui est la surpopulation de la planète; estimée aujourd’hui à plus de 2 milliards ? Il vaut mieux encourager la limitation des naissances même par avortement plutôt que de ne rien faire comme le font nos politiques, les responsables religieux et nos média. La meilleure solution serait d’améliorer le niveau d’éducation des pays sous-développé mais cela prendra du temps, et il faudrait s’en occuper.

    Max Reboul

    Répondre
  2. PIGIS Yves

    15 mars 2010

     En augmentant le nombre d’avortements en France Roselyne Bachelot arrivera certainement à justifier les besoins en immigrés de la France : un bébé en getation de moins équivaut à un immigré de plus !

    Répondre
  3. STER

    15 mars 2010

    Bravo ! Il devrait en être ainsi partout en France étant donné que depuis la loi de 1905, si la République assure la liberté de conscience et garantit le libre exercice des cultes, elle ne doit reconnaître ni subventionner aucun culte.

    Je pense que ces règles ne sont pas respectées puisque, bien souvent, les mosquées qui fleurissent comme des champignons au printemps, sont souvent élevées avec, en grande partie, l’argent du contribuable et bien souvent à son insu !

    En plus de nous imposer une religion – idéologie – qui est contraire aux aspirations des Français, et de nous obliger à des coutumes africaines qui sont anti-intégration, on nous ment et on nous vole pour faire de notre pays un nouveau Balkan ou un nouveau Liban d’où, dans moins de 50 ans, ne resterons plus que des dhimmis européens minoritaires, esclaves de tous ces nouveaux arrivants.

    Voyez ce qui se passe déjà aux Pays-Bas où, un élu qui dénonce cette progression malsaine, se retrouve devant un tribunal pénal. Une fois majoritaires, les musulmans ne font pas de cadeau et, surtout pas aux imbéciles qui les ont porté au pouvoir. Il n’y a pas d’islam tolérant. Il n’y a qu’un islam conquérant. Il suffit de l’étudier de près pour s’en rendre compte!

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)