Vu sur le net

Posté le juillet 23, 2012, 12:00
4 mins


Rafle du Vel d’Hiv : Hollande se pose en accusateur et en juge de la France

Avec un courage et une audace qui n’ont d’égale que son indépendance d’esprit, François Hollande, idéologue en chef de la République socialiste, a affirmé que la rafle du Vel d’Hiv était un « crime commis en France par la France ». Pour notre président justicier, le fait que la France nord ait été occupée et sous la botte des nazis n’avait évidemment pas d’incidence sur les événements qui s’y sont produits… La France est donc officiellement coupable d’avoir collaboré à la Shoah. Le Salon beige met en ligne un article intéressant d’Alain Michel, qui conduit à relativiser quelque peu cette sentence facile à prononcer, 70 ans après les faits, par un homme qui travaille par ailleurs à la vassalisation de la France au bénéfice de l’Allemagne.

D’un président socialiste l’autre : Mitterrand condamne Hollande

Le site royaliste La faute à Rousseau met en ligne une vidéo où François Mitterrand refuse de faire endosser à la France une responsabilité dans la shoah : « Je considère que c’est une demande excessive de gens qui ne sentent pas, profondément, ce que c’est que d’être Français et l’honneur d’être Français, et l’honneur de l’histoire de France. (…) Qu’est-ce que ça veut dire ? C’est l’entretien de la haine ! Et ce n’est pas la haine qui doit gouverner la France. » Voilà une belle condamnation de François Hollande, portée par un prédécesseur que notre actuel président fait profession d’admirer.

L’Art contemporain hors la loi

Le site Défi culturel met en ligne une étude de l’historienne d’art Christine Sourgins, consacrée aux dérives de l’art contemporain et à la prétention qu’affichent les prétendus artistes de cette mouvance de se situer au-dessus des lois – avec, hélas, la complicité des pouvoirs publics.


Peugeot : comment le Lion a quitté l’Iran

En marge de la polémique autour de la fermeture de l’usine Peugeot-PSA d’Aulnay, le site Gestion des Risques Interculturels publie une étude de Benjamin Pelletier, chargé de cours à l’Ecole des Mines, à l’école Centrale de Paris, à l’Ecole de guerre économique (entre autres), sur l’abandon par le groupe français de ses fortes positions en Iran, sous la pression d’un lobby américain. Instructif…

Article précédent

Vers un orage planétaire ?

Article suivant

Vu sur le net

4 réponses à l'article : Vu sur le net

  1. ozone

    24 juillet 2012

    L’inédit

    A voir,expliquez moi comment j’utilise votre e-mail

    Et pourquoi?

    Suis-je un hacker chevronné ?

    j’ai comme l’impression que ce que vous n’appréciez pas c’est ce que j’écris.

    Répondre
  2. L' Inedit

    24 juillet 2012

    OZONE SE PERMET D’ UTILISER MON E-MAIL;

    JE NE CONNAIS PAS CE PERSONNAGE  ET JE N’ APPRECIE PAS SON INDELICATESSE.

    Répondre
  3. L' Inedit

    24 juillet 2012

    A PROPOS DU VEL D’ HIV
    Ce crime, abominable, a été commis en France, mais initie par la cruelle OPUS DEI.
    Le Marechal Petain jouant le role de Tomas de Torquemada.
    C’ est l’ Inquisition Espagnole, version moderne.

    Répondre
  4. ozone

    23 juillet 2012

    Qu’attendre de la gauche caviar nourrie a la tambouille de SOS racisme

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)