Citation 1019

Citation 1019

La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures.

Noam Chomsky

Partager cette publication

Comments (5)

  • Bistouille Poirot Répondre

    Le comble de cette absurdité vient de se manifester au travers de la procédure de récupération du nain des « Républicains » par Pleurtre 1er. L’actuel locataire descendit les marches de son squat pour aller serrer la louche de son prédécesseur puis les escalada en sa compagnie pour une seconde poignée de main destinée aux photographes qui avaient oublié d’armer leur appareil à l’occasion du premier salut.
    – Tu m’aimes ?
    – Moi non plus !
    Puis de l’absurde, on sombra dans le souvenir du grotesque, celui que nous laisse encore la remise des clefs de l’Elysée en 1972 où la même paire se sépara en haut des marches sans même se regarder, le premier pour aller s’en plaindre auprès de Carla, le second pour en faire de même dans les bras, ..les bras.. de je ne sais plus qui….Mais avez-vous remarqué la réception de Marine, flanquée de deux eunuques et contrainte de passer par une porte dérobée qu’on lui interdit d’emporter à la fin de son entretien ? J’ose à peine imaginer l’absurdité de la scène du baiser de Judas à l’occasion du prochain bail, en 2017 ou… 2022.

    17/11/2015 à 18 h 51 min
  • Bistouille Poirot Répondre

    Excuse moi Bonaparte mais les temps ont changé, c’est l’obstacle qui est absurde en s’installant à l’Elysée pour cinq ans.
    – « Pardon ! qui a dit qu’il en aurait pour dix ans ? »

    17/11/2015 à 18 h 22 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: