Attention, vous risquez de ne plus regarder la télé comme avant

Attention, vous risquez de ne plus regarder la télé comme avant

Voici plusieurs années que je suis un consommateur fort modéré des « étranges lucarnes ». Pour des raisons évidentes. La première, c’est que je ne suis pas masochiste au point de rester des heures à écouter de doctes pédagogues (démagogues ?) m’enseigner le contraire de ce que je crois.

La seconde, corollaire de la première, c’est que les « valeurs » véhiculées par la télévision sont le plus souvent des contre-valeurs et qu’aucune civilisation n’a jamais été fondée sur ces contre-valeurs (qui vont de l’impératif catégorique de la non-discrimination à la ridiculisation de la famille en passant par la promotion de la consommation de drogue).

Et la troisième, qui, à tout prendre, pourrait bien être la plus décisive, c’est que la vie est courte ! J’admire ceux qui ont le temps de passer 3 heures par jour devant la télévision (la moyenne des Français étant de l’ordre de 3 h 25 par jour), mais j’avoue sans fard que je ne dispose pas de tout ce temps…

Cela étant, un lecteur des « 4 Vérités » m’a fait découvrir une foule de raisons d’être encore moins empressé à regarder la télévision.
Cette foule de raisons est réunie dans un livre intitulé très sobrement « TV lobotomie ».

L’auteur de ce livre, un chercheur spécialisé dans les neurosciences, a eu une idée, en apparence un peu saugrenue, mais qui se révèle à l’usage proprement géniale : compiler l’ensemble des études scientifiques évoquant l’effet de la télévision sur la santé.
Le résultat est décapant !

La quatrième de couverture vous en donne un petit – et fort peu engageant – aperçu : « Sophie, 2 ans, regarde la télé 1 heure par jour. Cela double ses chances de présenter des troubles attentionnels en grandissant.
Lubin, 3 ans, regarde la télé 2 heures par jour. Cela triple ses chances d’être en surpoids.
Silvia, 7 ans, regarde la télé 1 heure par jour. Cela augmente de plus d’un tiers ses chances de devenir une adulte sans diplôme.
Lina, 15 ans, regarde des séries comme Desperate Housewives. Cela triple ses chances de connaître une grossesse précoce non désirée.
Entre 40 et 60 ans, Yves a regardé la télé 1 heure par jour. Cela augmente d’un tiers ses chances de développer la maladie d’Alzheimer… »
Et ce n’est qu’un aperçu !

D’après l’auteur, chaque mois, les revues scientifiques donnent des dizaines de résultats statistiques de ce genre.
On peut distinguer plusieurs grands domaines où la télévision pose de sérieux problèmes pour la santé des téléspectateurs.
Tout d’abord, dans le domaine de la concentration. Bon nombre d’études dont parle Michel Desmurget font état des problèmes rencontrés dans les études par des enfants trop « accrocs » à l’étrange lucarne.

Ensuite, dans le domaine du développement : la télévision a des conséquences néfastes sur le sommeil, et donc sur la croissance des enfants. Par définition, elle est également un passe-temps assez peu conforme au besoin de se défouler des enfants et conduit souvent à l’obésité… Quand ce n’est pas à l’anorexie, car les jeunes filles ne sont pas toujours capables de faire la part des choses quand elles regardent des « top-models »…
Enfin, dans le domaine des comportements addictifs. Regarder la télévision conduit à boire de l’alcool en plus grande quantité et plus tôt. Cela conduit à des rapports sexuels plus précoces. Ou encore, la télévision rend la violence – y compris la plus sadique – plus acceptable (c’est ainsi qu’une étude a montré que des étudiants, ayant visionné pendant 3 jours des films d’horreur représentant notamment des scènes d’agressions à l’encontre de femmes, manifestaient moins d’empathie pour des victimes – réelles, elles ! – d’agressions sexuelles racontant leur calvaire).
La liste des informations « politiquement incorrectes » contenues dans cet ouvrage serait trop longue et je ne peux que vous conseiller d’aller le lire au plus vite.

Ce qui est clair, c’est que, pour offrir du « temps de cerveau disponible » pour Coca-Cola, comme disait Patrick Le Lay, je trouve que le prix à payer pour mon cerveau est un peu trop lourd !

Michel Desmurget
TV lobotomie
La vérité scientifique
sur les effets de la télévision

Max Milo

318 pages à commander auprès de notre service abonnements : 19,90 euros (+ 4,50 e de port) 4 Vérités-DIP 18 à 24, quai de la Marne 75164 Paris Cedex 19
OU ACHETER SUR AMAZON

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • IOSA Répondre

    Modéré ou non, le fait est là….tout le monde regarde la téloche pour oublier la gueule des cons qui nous gouvernent ou celle de son patron…voir même la tronche de sa bonne femme.

    Tout le monde veut une part de bonheur…même si c’est une illusion.

    La preuve, pourquoi il y a tant de monde qui regarde les matchs de foot , bien assis dans un fauteuil avec sa bouteille de bière ?

    Pourquoi tout les cyclistes du dimanche sont habillés comme les coureurs du tour de France ?

    IOSA

    13/05/2011 à 0 h 40 min
  • Guillermo Répondre

    En plus ça fait pisser pendant les pubs au milieu des matchs de foot.   Raison supplémentaire de ne pas la regarder

    11/05/2011 à 15 h 06 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: