Chroniques du déclassement français

Posté le 19 octobre , 2016, 4:24
6 mins

Eric Zemmour fait partie des très rares journalistes français à être à la fois cultivés et attachés à la France.

On comprend sans peine que ses brillants confrères soient excédés devant ses prestations télévisées.

D’autant qu’Éric Zemmour n’hésite pas à défier le politiquement correct – y compris sur des sujets notoirement « risqués » comme l’islam, l’immigration ou l’identité française.

Ces défis ont eu un double résultat. D’une part, il a été chassé de nombreux « grands » médias. Et ceux sur lesquels il continue à s’exprimer, comme RTL, se sentent obligés de le tancer régulièrement comme un petit garçon turbulent pour éviter d’être jugés responsables de ses « dérapages ». D’autre part, Zemmour est devenu la coqueluche de la « majorité silencieuse ».

Et ce deuxième résultat explique pourquoi l’intéressé n’est pas viré de partout : il « fait de l’audimat » et ses livres se vendent remarquablement bien…

D’ailleurs, son éditeur, Albin Michel, utilise désormais ces attaques comme argument de vente.

Je précise – même si cela va de soi – que l’on peut apprécier ce succès d’Éric Zemmour sans partager nécessairement tous ses choix. Je suis sans doute beaucoup moins gaulliste et beaucoup moins étatiste qu’il ne l’est. Il n’en reste pas moins qu’il est l’une des rares voix à défendre l’identité française dans les médias du « Système ».

En tout cas, après le « Sui­cide français », son dernier livre, « Un quinquennat pour rien », semble destiné à une belle carrière.

La polémique ne va d’ail­leurs pas lui manquer.

C’est ainsi que les ligues de la bien-pensance ont eu l’incroyable culot de porter plainte contre lui pour « apologie de terrorisme ».

Son crime ? Avoir dit qu’il ne fallait pas sous-estimer les terroristes islamistes et que les prendre pour des illuminés ou des demeurés ne nous aiderait pas à les combattre.

Cela semble pourtant tomber sous le sens. Des personnes – qui ne sont pas toutes analphabètes, il s’en faut de beaucoup – qui acceptent de mourir pour leurs idées méritent à tout le moins que l’on s’intéresse à ces idées et qu’on les étudie sérieusement pour les combattre.

Il est assez cocasse de voir que Zemmour est supposé être désormais un suppôt du djihadisme, quand ceux qui ont volontairement financé le communautarisme islamique et détruit l’identité française paradent sous les ors du régime.

Mais revenons à l’ouvrage.

« Un quinquennat pour rien » est un recueil des chroniques radiophoniques prononcées par le journaliste plusieurs fois par semaine, à partir de janvier 2013.

Comme il le dit très bien, elles pourraient être titrées : « Chroniques de la guerre de civilisations ».

Relire ce quinquennat, semaine par semaine, fait mesurer les dégâts que cette gauche fanatique, et aussi libertaire que liberticide, a fait à la France – à son identité, à son peuple, à sa culture, à sa souveraineté, à son industrie, à son agriculture…

Et le diagnostic de Zemmour, enraciné dans la connaissance historique récente, comme dans la mémoire longue, est toujours d’une précision chirurgicale.

On comprend que la gauche le déteste : il est d’une redoutable sévérité pour ses incohérences et pour son idéologie.

Mais on comprend aussi que nombre de dirigeants de droite préfèrent l’écraser de leur mépris : il est redoutable pour rappeler leurs renoncements, leur lâcheté et leur soumission idéologique à la gauche soixante-huitarde.

Je ne saurais trop conseiller la lecture de cet ouvrage. Ne serait-ce que pour se souvenir de ce que ce gouvernement (et, hélas, trop de ses prédécesseurs, y compris « de droite ») a fait à la France.

Mais aussi pour rappeler que, voici quatre ou cinq décennies, la France – qui n’était pas la France « rance » ou « moisie » que prétendent y voir les « philosophes » dans le vent – était une grande nation, fière de son histoire, travailleuse, épargnante et ingénieuse.

Il ne tient qu’à nous de renouer avec cette France-là !

 

Offre spéciale : 22.90€ + 5€ frais de port 22.00€ et livraison offerte jusqu’au 10 novembre inclus.

Acheter le livre ici

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion.fr ici

10 Commentaires sur : Chroniques du déclassement français

  1. quinctius cincinnatus

    24 octobre 2016

    déclassement de la France ? … plutôt péremption du ” petit ” personnel politique !

    dans quelques semaines Mme Cassada directrice du service politique au J.D.D. va faire paraitre un ” livre d’ entretiens ” avec Alain Juppé dans lequel vous apprendrez que celui ci n’ ” n’ aime pas les flics ”

    barrez la route à Sarko et à Juppé ! allez voter pour Fillon ! ne gaspillez pas vos voix sur Poisson

    Répondre
  2. Gérard Pierre

    22 octobre 2016

    « L’anarchie menaçant une société qui s’avilit n’est pas un châtiment, mais un remède. » – Nicolás Gómez Dávila – Aphorismes.

    En matière d’avilissement, notre société n’a plus guère de preuves à produire !

    L’exemple vient d’en haut !

    Un président ‘’livreur‘’, qui congédie publiquement sa dernière favorite, et aménage ses couloirs pour favoriser l’entrée de la suivante, …… un président menteur, hâbleur, gaffeur, passé virtuose dans l’art de l’enfumage, …… un président sans convictions, sans courage, sans honneur, sans talent, …… nous tient lieu de chef d’État ! …… et il plastronne, content de lui !

    Des ministres obtus, arc-boutés sur une idéologie pleine de toiles d’araignées, goinfrés de prébendes, détruisant frénétiquement la France et toute son ossature, …… s’agitent avant le naufrage pour vider tout ce qu’ils peuvent du navire en péril !

    Des élus cumulards, distillant généreusement subventions et blancs seings avec l’argent qui n’est pas le leur, …… tentent de culpabiliser leurs électeurs en leur reprochant un égoïsme inexistant, voire insultant pour qui donne tant !

    Des journaleux aplaventristes, serviles, lecteurs de prompteurs, ou plagieurs conformistes, …… des intellectuels ronronnant dans leurs prémâchés verbeux, …… des artistes cachetonneurs au générique des film et de séries subventionnées, …… le cœur en bandoulière, inondent l’espace de leurs discours sirupeux sur le « vivre ensemble », « l’accueil », le ‘’populisme‘’ qui serait une maladie honteuse, le ‘’fachisme‘’ de ceux qui ne pensent pas comme eux, et toutes autres sortes d’incongruités passant à portée de leurs neurones de moins en moins sollicitées !

    Et pour couronner le tout, …… panem et circenses, …… une prolifération de chaînes télévisées livrant des émissions de plus en plus abrutissantes, promouvant le vide absolu, des émissions de téléréalité où l’imbécile est porté au pinacle, … émissions de plus en plus envahies par la cuisine [c’est consensuel], l’art de relooker madame Michu [c’est social], le jardinage et la décoration potagère ! ! ! …… [c’est écolo]

    En revanche, peu d’émissions de nature à éveiller le téléspectateur à la connaissance de l’économie [dangereux ! … il pourrait comprendre], …… peu d’émissions de nature à le familiariser avec la musique classique [musique bourgeoise et élitiste], ……

    Les émissions littéraires sont consacrées à ceux qui ont d’abord quelque chose à vendre [faut bien penser aux libraires], …… les émissions culturelles sont envahies par les artistes ‘’modernes‘’ pour les uns, ‘’contemporains‘’ pour d’autres ! … [parait qu’il y a une différence] !

    Et puis, il y a les fameuses émissions dites d’information, … celles où ce sont toujours les mêmes qui se réunissent autour d’une table, sous la houlette d’un maître de cérémonie apolitique (mais de préférence apolitique pas de droite !) …… pour nous servir leurs soupes stérilisées !

    Par-dessus tout cela, la police se délite, l’armée s’essouffle, l’administration pénitentiaire subit, les enseignants se font de plus en plus insulter, tabasser, les juges se réservent, les entreprises rament, les contribuables raclent leurs fonds, la délinquance augmente, … comme le chômage (même l’officiel), … les kékés coranisés se radicalisent, …… ET LE PAYS SE TÉTANISE !

    Comment ne pas sentir l’effondrement qui se prépare ?

    Patiemment, morceau par morceau, les apprentis sorciers retirent un à un les éléments de la charpente de notre civilisation millénaire. Ils les remplacent par du clinquant à deux sous, comptant sur la tapisserie pour tenir le tout puisque, selon leur idéologie, il doit en être ainsi !

    …… et lorsque tout s’écroulera, il se trouvera encore des survivants irresponsables pour condamner l’absence de civisme, … non pas ce ceux qui jouèrent avec les lois de la nature, … mais de ceux qui ne se sont pas sacrifiés pour retenir les murs !

    Entre, d’un côté ceux qui ne voient pas mais accélèrent quand même, et de l’autre ceux qui voient mais n’ont pas accès à la fonction freinage, …… l’avenir est totalement prévisible ! …… Ça va faire très mal !

    Répondre
    • HELA PERNOLLET

      2 mars 2017

      oui, effondrée, je suis… il faut être aveugle pour ne pas voir comment ”fonctionne” la France avec ces institutions , y compris l’organisation des élections. Il faudrait une proportionnelle à un seul tour!
      Il faudrait un courage civique des citoyens de virer tout cela. Mais ils sont vaccinés à l’assistanat donc ”moutons”.
      Bref, c’est une catastrophe, vous l’avez bien expliqué.

      Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    22 octobre 2016

    un reportage passionnant sur la longévité des entreprises japonaises à lire sur le blog du ” Figaro ”

    avec cette étonnante pratique japonaise en tout cas pour nous autres Français, car les Romains la pratiquaient eux aussi : l’ adoption d’ un … adulte pour continuer la ” lignée ”

    nul doute que notre petit J@urès va trouver cela scandaleusement anti-social

    Répondre
  4. Gérard Pierre

    22 octobre 2016

    « Les guerres intellectuelles ne sont pas gagnées par les armées régulières mais par des francs-tireurs. » – Nicolás Gómez Dávila – Aphorismes.

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    20 octobre 2016

    ne soyons pas ingrats avec les Socialistes :

    Mitterrand a liquidé le P.C.F.

    Hollande est en train de liquider le P.S.F.

    dans la nature les charognards ont aussi leur utilité

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    20 octobre 2016

    certains [ journalistes ] trouvent que le quinquennat de François Hollande a été ( je cite ) … ” laborieux ”

    à part tout le temps consacré à SA com. ( entretiens fleuves avec les journalistes compris ) vous l’ avez trouvé ” laborieux “, vous, le quinquennat de Hollande ?

    Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    20 octobre 2016

    pourquoi être à ce point défaitiste ? ne savez vous pas qu’ une aube … dorée ( sic ) se lèvera bientôt à notre horizon devant nos yeux éblouis par tant de ” Lumières ” ?

    voici ce qui vous attend pour 2017 et que vous attendiez tous ( c’ est les penseurs de la rue Solférino qui l’ écrivent ) :

    ” une société de qualité dans un Etat social-écologique ”

    pas moins que cela ! … à moins que ce ne soit que des mots qu’ emportera le vent solaire

    Répondre
  8. Bistouille Poirot

    19 octobre 2016

    Ses chroniques abusivement estimées au nombre de 260 (soit une pour chacune des semaines d’un trop long mandat présidentiel), n’en concernent que 160. Un second tome nous régalera peut être de ce que nous réserve la face cachée de la Lune.

    Répondre
  9. TRICOT

    19 octobre 2016

    Un grand bravo à Eric Zemmour pour toutes ses parutions et ses intervention télévisées ou à la radio.
    Heureusement qu’il est là pour défendre notre pays avec le courage que l’on sait, malgré les injures qui pleuvent..
    S’il le fallait, nous serions de milliers à le soutenir dans la rue.
    Chapeau Monsieur Zemmour!

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)