Copenhague: le spectacle est terminé

Posté le 24 décembre , 2009, 12:00
7 mins

Affligeant et consternant, a dit Nicolas Hulot en parlant des résultats du sommet de Copenhague. « Un désastre », a déclaré Pascal Husting, de Greenpeace. Nicolas Sarkozy et Jean-Louis Borloo, qui ont brassé beaucoup d’air, avaient eux-mêmes une allure fort dépitée.

On peut adopter un tout autre point de vue. Si on regarde le sommet qui vient de s’achever comme un spectacle de cirque, on peut considérer que beaucoup d’argent a été gaspillé, mais que le résultat était seyant.

Dans les rues de la capitale danoise, ce fut un grand carnaval, avec un échantillonnage de tout ce que le crétinisme gauchiste a produit de plus niais au cours des vingt ou trente dernières années : hommes déguisés en ours polaires, femmes revêtues d’un globe en caoutchouc, adorateurs de la nature pure et du partage des richesses, nostalgiques de Guevara.

À l’intérieur des salles de conférence, les hommes politiques occidentaux s’efforçaient de garder leur sérieux pendant la tempête.
Les augustes de service n’avaient pas de nez rouge, mais ils n’en avaient pas besoin, et les recruteurs avaient fait appel aux plus grands talents de l’époque : Mugabe, Chavez, Morales, Castro, Ahmadinejad lui-même…

La fête n’aurait pas été complète sans le beau Barack de Chicago, venu tout exprès pour se livrer à son numéro habituel : un discours emphatique lu sur des téléprompteurs, une main tendue à des gens qui sont censés le gifler (et qui le giflent parce qu’ils trouvent qu’il a une tête à claques).
Le rôle de celui à qui Barack demandait une gifle a été tenu ici par le Premier ministre chinois.

Le tout s’est achevé sans décision collective contraignante, mais il fallait être Nicolas Hulot, Pascal Husting pour penser qu’il en irait autrement.

Il fallait être Nicolas Sarkozy ou Jean-Louis Borloo pour s’imaginer qu’il suffisait de brasser de l’air pour que l’air brassé cesse d’être de l’air. Il fallait être aveugle ou avoir l’esprit profondément intoxiqué par les dogmes ambiants pour ne pas voir que tout cela ne reposait sur rien, sinon sur des lubies ineptes, des falsifications grossières, un océan de corruption, et une grande tentative d’imposer, de manière frauduleuse, une tyrannie planétaire.

Symboliquement, le jour où le sommet s’est achevé, la température à Copenhague avait chuté à vingt degrés en dessous de zéro, et la neige tombait, ce qui est logique, puisque nous sommes depuis une douzaine d’années dans une phase où, presque partout sur la planète, les températures moyennes baissent :
quel meilleur décor aurait-on pu trouver pour parler de la fiction du « réchauffement global »?

Significativement, quelques jours avant le sommet, des mails par milliers ont été divulgués qui révélaient à quel point les « scientifiques » du GIEC avaient trafiqué les données aux fins qu’elles correspondent aux exigences de leurs employeurs :
quelle plus belle base aurait-on pu trouver pour démontrer que la science soumise au politique n’est plus qu’une imposture façon Lyssenko ?

Attendre de la Chine qu’elle détruise sa croissance pour faire plaisir à des hurluberlus planistes relevait de l’utopisme le plus niais.
Attendre des dictateurs qui ont ruiné tant de pays autre chose que des paroles de chantage et des discours fustigeant le capitalisme occidental pour obtenir de celui-ci des milliards supplémentaires à dilapider aussitôt relevait de la niaiserie, sans l’excuse de l’utopisme.

Penser que le beau Barack allait signer un morceau de papier qui l’engagerait découlait d’une incompréhension totale de la situation aux États-Unis, où Barack n’est pas en mesure de faire voter n’importe quoi par un Congrès qui va devoir affronter les élections de novembre 2010 en sachant déjà qu’elles promettent d’être désastreuses pour les démocrates.

Seuls des pays européens, tels la France, feront du zèle, mais nombre de ces pays agonisent déjà. L’ONU ne va pas renoncer pour autant :
la prochaine fois, le cirque plantera son grand chapiteau à Mexico.

À Copenhague, où la prostitution est légale, les maisons closes offraient gratuitement leurs services aux délégués pendant tout le temps des festivités :
les souteneurs avaient compris qu’ils avaient beaucoup en commun avec des gens tels que Ban Ki Moon et son peu reluisant cortège…

17 Commentaires sur : Copenhague: le spectacle est terminé

  1. Anonyme

    14 janvier 2010

    Le commentaire : "Je reste halluciné par le nombre de sombres crétins qui croient dur comme fer que le CO2 est la cause du rechauffement planétaire et que c’est l’homme qui le cause."  et la suite sont de moi.  Apparemment mauvaise connexion.

     

    Saint-Tex

    Répondre
  2. Anonyme

    6 janvier 2010

    Je reste halluciné par le nombre de sombres crétins qui croient dur comme fer que le CO2 est la cause du rechauffement planétaire et que c’est l’homme qui le cause.

    Les mesures effectuées montrent que la terre à augmenté sa température de 0.7 à 0.8 °c en 140 ANS !!

    Le climat a toujours varié passant tour à tour de la baisse à la hausse pendant 4 milliards d’années avant le paléozoïque. Nous sortons actuellement d’un "petit âge glaciaire" qui a culminé au 17ème et 18ème siècle et allons vers un réchauffement comme il s’en est produit successivement durant des millions d’années.  Ce n’est donc pas nouveau. Ce réchauffement naturel s’est accéléré depuis les années 80 du fait de l’activité humaine mais celle-ci ne le cause pasElle l’accélère seulement.

    Sans entrer dans les détails techniques parce que c’est long, complexe et ça en saoulerait plus d’un (j’ai un fichier power point d’un docteur es-science en géologie pour ça), je précise que le réchauffement est causé à 99.41 % par la vapeur d’eau, et seulement à 0.45 % par le CO2.  Le GIEC le sait très bien parce que cette réalité n’est contestée par personne, MAIS le GIEC prétend ce que les gouvernements veulent bien entendre et dire à leur citoyens pour faire accepter de nouvelle taxes sans broncher, voire même en les réclamant eux-mêmes !

    La vapeur d’eau ne fait pas peur, mais le CO2 oui !  CQFD.  Et la taxe carbone à la con est la première d’une série que les gens (les baisés, comptez-vous), morts de trouille vont appeler en se conformant fiévreusement au bréviaire de St Hulot et sa nouvelle religion-secte avec ses connards de dévots : les écolo-gauchistes nuls en science.  Tous ceux qui ne croiront pas à ce que dit St Hulot seront traités de "salauds de pollueurs", la nouvelle insulte qui sera employée par les terroristes intellos après "salaud de raciste".

    Celà n’elève pas pour autant la nécessité urgente de changer de technologie, de se remuer les méninges, de ne plus gaspiller l’énergie et de respecter la planète, autrement d’arrêter de scier la branche sur laquelle on est assis et de prendre notre lit pour une poubelle.

     

    Répondre
  3. françois

    4 janvier 2010

     @ dagmar

    Nos "réchauffistes" ne regardent QUE des émissions qui vont dans leur sens. Pour en revenir à votre observation, Monsieur Pachauri ( président du Giec) vous répondrait probablement avec l’aplomb et le sérieux dont il a fait preuve dans d’autres cas embarrassants: " Oui mais ce qui était vrai pendant des millions d’années ne l’est plus depuis l’ère industrielle"! Fermez le ban!

    Répondre
  4. dagmar

    3 janvier 2010

    hier, devant ma cheminée ecologique j’ai regardé un seul canal regardable entre les 250 disponibles: celui sur la nature. Le thème était la somptueuse nature de Cuba et ses galeries des grottes souteraines . Que n’ai j pas entendu?
    " PENDENT DES MILLIONS D’ ANNÉES LE NIVEAU DES OCEANS REMONTAIT, REDESCENDAIT, REMONTAIT ET REDESCENDAIT ET les GROTTES SE REMLISSAIENT D’ EAU………."
    Est ce que nos réchaufistes ont regardé le même canal?

    BONNE ANNÉE A TOUS
    DAGMAR

    Répondre
  5. Gérard Pierre

    2 janvier 2010
    @ Magny
     
    « Dieu sait bien que dans le cas contraire nous ne saurions pas nous en sortir avec l’équipe de bras cassés ( nos "élites" ) qui nous exploitent . »
     
    En vous lisant je succombe à la tentation de croire que Dieu finit par exhausser un passage du Notre Père qu’il doit entendre des milliards de fois par jours : «  … que Ton Règne vienne, que Ta Volonté soit faite sur la terre comme au Ciel, … / / … »
     
    Ah ! …… la Puissance de la Prière !
    Répondre
  6. Daniel

    1 janvier 2010

    Magny:  "En fait il existe une seule raison pour laquelle nous ne subissons pas de réchauffement climatique : Dieu sait bien que dans le cas contraire nous ne saurions pas nous en sortir avec l’équipe de bras cassés ( nos "élites" ) qui nous exploitent ."  :   savoureux! .

    Répondre
  7. Frank

    1 janvier 2010

    Mais cela importe bien peu à ceux qui raisonnent à court terme.

    Les marxosaures sont de retour avec leur economie planifiee a long terme qui debouche sur le chaos et la ruine. Jaures, avez-vous reussi a comprendre pourquoi l’economie planifiee ne marche pas?

    Répondre
  8. Magny

    31 décembre 2009

    Le bilan écologique de cette superbe réunion doit être bien salée !

    Il faudrait leur dire que l’on a inventé la vidéoconférence pour économiser les transports inutiles …

    L’imagination est loin d’être au pouvoir . Sauf pour confectionner des taxes , des impôts et des normes contraignantes , bien entendu .

    En fait il existe une seule raison pour laquelle nous ne subissons pas de réchauffement climatique : Dieu sait bien que dans le cas contraire nous ne saurions pas nous en sortir avec l’équipe de bras cassés ( nos "élites" ) qui nous exploitent .

    Répondre
  9. stefek

    31 décembre 2009

    dis-donc mon gerard pierre,  tu nous fait la messe?

    Répondre
  10. Daniel

    29 décembre 2009


    Jaurès :   "Mais cela importe bien peu à ceux qui raisonnent à court terme."
    …   et sont persuadés qu’ayant beaucoup accumulé, ils seront à l’abri en cas d’évènements graves… Le raisonnement à court terme fondé sur l’intérêt immédiat est aussi la loi de la jungle. En cas d’incendie, il ne reste pas grand chose de ce qui a été accumulé.

    Répondre
  11. Jaures

    29 décembre 2009

    De plus en plus subtil, l’ami Millière qui ne s’attache plus guère à argumenter ses éditos rageurs mais se contente à présent d’invectiver les "crétins", "hurluberlus" ou "têtes à claques" qui auraient l’impudence de penser différemment de lui.
    Certes, on pouvait s’attendre à ce que la Chine et les Etats-Unis se trouvent des intérêts communs.
    Le propre des dictatures et de l’ultra-libéralisme est de ne considérer le monde qu’à l’aune du très court terme et des intérêts de quelques privilégiés, tyrans ou milliardaires.
    Les lobbies et le cynisme auront eu raison d’une réflexion, par delà même le réchauffement de la planète, sur notre mode de développement et de consommation. Avec le développement simultané de l’Inde et de la Chine qui vont mettre à mal les ressources de la planète, la facture à régler, qu’elle soit économique ou environnementale, viendra à son heure.

    Mais cela importe bien peu à ceux qui raisonnent à court terme.

    Répondre
  12. Gérard Pierre

    28 décembre 2009

    Aprés avoir entrepris la babélisation de l’Europe, les …… écolocrates voyaient d’un bon oeil (celui qui regardait Caïn ?)  !  !  !  …… son extension à l’ensemble de la planète !

    « Ils dirent : Allons ! Bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet pénètre les cieux ! Faisons-nous un nom et ne soyons pas dispersés sur toute la terre !

     

    Or Yahvé descendit pour voir la ville et la tour que les hommes avaient bâties.

     

    Et Yahvé dit : Voici que tous font un seul peuple et parlent une seule langue, et tel est le début de leurs entreprises ! Maintenant, aucun dessein ne sera irréalisable pour eux.

     

    Allons ! Descendons ! Et là, confondons leur langage pour qu’ils ne s’entendent plus les uns les autres.

     

    Yahvé les dispersa de là sur toute la face de la terre et ils cessèrent de bâtir la ville.

     

    Aussi la nomma-t-on Babel, car c’est là que Yahvé confondit le langage de tous les habitants de la terre et c’est de là qu’il les dispersa sur toute la face de la terre. »

            

                                                                                        Genèse, chapitre 11, versets 4 à 9

     

    Répondre
  13. dbp

    26 décembre 2009

    petite rectification : dans les dictérions locaux , c est la premiere prestation qui était gratuite , la suivante devait  vraisemblablement entrer dans les frais généraux  des  délégués
    il n y a pas de raison que cela ne se passe pas de la meme façon dans tous ces grands rassemblements
    Le prochain a mexico?? Des avions seront affrétés de Colombie ou d ailleurs  pour satisfaire messieurs les congressistes si le " local " est insuffisant en nombre ( c est ainsi que cela se passe lorsqu une grande marine de guerre a prevu une escale en amerique du sud )

    Répondre
  14. Gus

    26 décembre 2009

    L’immigré de seconde génération qui préside aujourd’hui la France n’aura pas mis longtemps à adopter ce redoutable travers des Français: donner perpétuellement la leçon au reste du monde…    On l’a vu, à Copenhague, tenir le devant de toutes les TV, peremptoire, moralisateur agressif’,tentant de faire avaler un discours pompeux dans un gigantesque capharnaum, "qui osera, qui osera, etc…?"

    Qui, ce jour, croira que les USA, la Chine, l’Inde, les saoudiens, et les autres, sont prets à compromettre leur croisance, et leur niveau de vie au nom d’un rechauffement climatique contestable, pour alimenter-propre et figuré- la démographie exponentielle des africains ???  La messe est dite…

    Répondre
  15. grepon

    25 décembre 2009

    Du point de vue de quelque observateur alien, ce serait quand meme bizarre de voir tout ceci discute serieusement par des gens vivant vers la fin d’une epoque interglaciere entre deux ages de glace.   C’est le resultat terrible de la faillite de nos systemes d’education depuis plusieurs decennies.   Le record de periodes de glaces et periodes interglacieres est connu et documente depuis longtemps depuis les decennies, et les preuves sont encore plus fortes aujourhui.   Le timing des quatre dernieres ages de glaces et les periodes interglacieres peut etre lu directement dans les "ice cores" prise au Vostok avec une precision impressionnante.   Le present period interglaciere a ete bien plus long que les precedents, et nous sommes quelque milliers en retard pour un retour des glaces.   Ces periodes la, d’une duree de 80.000 ans environs, sont terribles pour toute les especes de la planete.   Les rechauffements, au contraire des theses des environmentalistes, sont tres positives pour la vie.   Tout ce passe comme si ce business de global warming n’est pas faites pour la planete ou la vie ou l’environment.   L’enthousiasme pour cette forme de catastrophisme vient d’aillieurs:  consolidation de pouvoir.  Benefices pour banques et financiers et boites axees visant l’or vert, dont Al Gore, et l’IPCC(GIEC), Goldman Sachs, et grosses boites(GE par exemple).  

     

    Répondre
  16. yves Marchat

    25 décembre 2009

    Au moins un point est positif:les bordels etaient gratuits pour ce grand evenement! A quand l’harmonisation europeenne surle sujet?Ca nous rechaufferait…

     

     

    Répondre
  17. golem

    24 décembre 2009

    Si ce forum a ete un succes, car depuis la temperature a baissé.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)