Des imams, contre le vaccin anti-polio

Des imams, contre le vaccin anti-polio

Le Nigeria est l’un des derniers pays du monde où la poliomyélite fait encore des ravages. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) avait donc décidé d’y entreprendre une campagne de vaccination pour éradiquer la maladie, comme la polio a été éradiquée en France depuis déjà des décennies. Elle en avait aussi assuré le financement.
Mais dans plusieurs régions du nord du Nigeria, des musulmans intégristes proches de Ben Laden, et viscéralement anti-américains, se sont opposés à cette vaccination. La foi en Allah serait bien supérieure à l’efficacité du vaccin, vaccin introduit par un Occident matérialiste, paganisé, voire chrétien.
Les Imans ont alors lancé une excellente et efficace campagne de désinformation. Ils ont dit que le vaccin était inutile et dangereux, c’est évident. Mais ce type d’argument ne fait en général pas recette. Ils ont alors diffusé une information parfaitement adaptée à la mentalité nigérianne. Ils ont affirmé que les vilains Américains, finançant l’opération, avaient spécialement fabriqué un vaccin rendant les femmes nigériannes stériles. Il fallait y penser… Les Nigérians l’ont cru.
En février dernier, la pression que les ayatollahs ont exercée sur le gouvernement de la région de Kano au Nigeria a été suffisante pour que la campagne de vaccination soit stoppée. Mais les responsables politiques de la région de Kano, soucieux de la santé de leur peuple, ont fait expertiser le vaccin pour savoir s’il rendait les femmes stériles. Ils ont choisi pour une telle expertise un laboratoire situé dans un pays musulman, en Indonésie. Les résultats fournis par un laboratoire situé dans un pays chrétien n’auraient pas été crédibles pour un musulman…
Le 27 mai, avec une rapidité exemplaire, le laboratoire rendait son verdict. Le vaccin ne rend pas les femmes stériles. La vaccination va pouvoir reprendre.
Tout semble être pour le mieux dans le meilleur des mondes. Malheureusement le virus de la poliomyélite se moque des états d’âme des Nigérians. Alors que dans toutes les régions du Nigeria vaccinées, aucun cas de poliomyélite n’est observé, une brutale épidémie survient dans la région de Kano et le 29 juin, 257 cas sont déjà recensés par l’OMS.
Les ayatollahs ont donc envoyé au ciel, avec beaucoup d’années d’avance, des dizaines d’enfants nigérians. Et ils en ont aussi transformé des centaines en invalides à vie.
À la lecture de cette bien triste histoire, toujours en train de se dérouler dans un pays éloigné et pauvre, un occidental riche, cultivé et chrétien, pense en général qu’il ne risque absolument rien.
Immédiatement, il a raison, avec une seule réserve. Qu’il ne prenne surtout pas l’avion avec ses enfants pour aller passer de merveilleuses vacances africaines, à moins que tous les rappels de vaccination ne soient parfaitement faits. Sinon, il joue à un jeu bien connu, la roulette russe.
À terme par contre, il doit terriblement se méfier. Il n’y a pas encore en France d’ayatollahs musulmans capables de faire croire aux Français que la vaccination rend les femmes stériles. Mais il y a tout un cénacle d’intellectuels de tous niveaux, de professeurs en mal de notoriété, de médias en mal d’audimat, qui ont peur du futur. Pour eux, le monde ne peut plus évoluer vers quelque chose de meilleur (symbolisé par l’oméga des chrétiens), il évoluerait nécessairement vers des désastres écologiques. La vaccination anti-polio ne protégerait plus de la maladie, elle donnerait au contraire d’autres maladies, tout en remplissant de dollars les caisses des laboratoires américains. De nombreux Français ont tendance à les croire. Aux millions de vies certainement sauvées par la vaccination, ils opposent les quelques vies peut-être détruites par la vaccination. Ils ne veulent pas faire le bilan.
Nous sommes en Démocratie. Si le courant de pensée anti-vaccination est suffisamment fort pour influencer le pouvoir, il se passera en France exactement ce qui se passe à Kano. Les centres de rééducation pour poliomyélitiques pourront rouvrir leurs portes.

Partager cette publication

(9) Commentaires

  • Casteur Répondre

    Si vous lisez ce mail, c’est que je n’ai pas eu ma deuxième injection d’un fameux vaccin, sinon, je serais déjà dans la tombe.

    28/08/2009 à 15 h 56 min
  • T.Larger Répondre

    et le jour où il y aura un impot sur la conn…, la france remboursera sa dette haut la main et certains seront obligés de faire des efforts surhumains pour ne pas etre taxés sur des signes extérieurs de richesse

    16/07/2004 à 22 h 21 min
  • Thierry Répondre

    Les musulmans intégristes sont des ânes et il y a des intellectuels français qui leur emboitent le pas

    15/07/2004 à 22 h 31 min
  • VOLTAIRE Répondre

    Le jour où il y aura un vaccin contre la conn…., comment voulez-vous que les imams laissent faire ?

    14/07/2004 à 19 h 05 min
  • carole Répondre

    et oui les imam des laboratoires imposent les vaccination en France comme le code de deontologie medicale et contre les lois europeenne… Mais bon….

    13/07/2004 à 21 h 33 min
  • debey Répondre

    Lors d’une épidémie, tout le monde est d’accord par affirmer que les vaccinations sont bénéfiques. Par contre, certains médecins constatent que les effets secondaires des vaccinations ne sont pas négligeables et deviennent inadmissibles au regard des avantages contre des maux qui sont en réalité trés faibles compte tenu du niveau sanitaire des pays développés ( voire les ravages qu’a causé le vaccin contre l’hépatite B – dont mon frère devenu diabétique- )à cause notammment des métaux lourds qui y sont incorporés (aluminium, mercure, etc..). Cela engendre beaucoup de désagréments à beaucoup de personnes : ne serait-ce pas les vaccins qui serait responsables de l’augmentation des allergies, de l’asthme?. Dans un vrai pays démocratique, le débat serait ouvert afin que chaque spécialiste contradicteur puisse s’exprimer. Cela permettrait aux français d’avoir une opinion fondée. Enfin, dans un pays libre, la vaccination serait laissée au libre choix de chacun. L’attitude des imamns au Nigéria est déplorable certe, mais la vaccination obligatoire en France est tout aussi criticable.

    13/07/2004 à 12 h 04 min
  • gil et olive Répondre

    Pour une fois qu’ils prennent une bonne décision!!!souhaitons, que les musulmans de France, suivent le mouvement de leurs « freres »!!! Une fois de plus, ils nous montrent leur capacite « faible » à réflechir!!!

    12/07/2004 à 15 h 14 min
  • Aude Répondre

    De toute manière, la planète est surpeuplée, alors si grâce aaux musulmans et à leurs idées archaïques, on peut faire diminuer la population mondiale, tant mieux. Pour une fois, ils auront servi à quelque chose.

    12/07/2004 à 9 h 32 min
  • Joel Répondre

    Ecoutez, vous ne pensez pas qu’il y a assez de souci a avoir avec ce qu’il se passe EN FRANCE? En ce qui me concerne, je n’ai pas honte de dire que ce qu’il se passe au Niger (entre autres pays d’Afrique) me laisse bien indifferent. Concernant la France donc, j’avoue que si des musulmans, que je considere comme des envahisseurs, refusent de se faire vacciner au nom de leur « religion » (…), eh bien grand bien leur fasse! S’ils attrapent une maladie suite a cette position, ma foi…. Ceux-la au moins n’agresseront pas nos femmes et enfants dans la rue! Joel

    11/07/2004 à 16 h 41 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: