Dylan le facho

Dylan le facho

Bob Dylan est un artiste moralement irréprochable. Il est même l’artiste moralement irréprochable par excellence. « Pacifiste », « contestataire », « engagé »: les qualificatifs laudatifs à son égard peuvent s’accumuler indéfiniment. Obama l’admire et l’appelle le plus grand chanteur américain de tous les temps. Cela suffirait à une béatification immédiate, sanctionnée par un prix Nobel de Littérature, sur les listes duquel il figurerait, paraît-il, chaque année. Mais voilà que, horreur, il se trouve accusé de « racisme ». Stupeur dans l’assistance. « Bob Dylan est-il raciste? » s’interrogeait ce matin, mercredi quatre décembre, la Revue de Presse de France Culture. Il est vrai que la question a de quoi surprendre. Elle a manifestement pris de court Marc Voinchet, animateur des Matins de cette même radio, qui en bégaya presque de panique.

Les faits en question? Le Conseil représentatif de la communauté et des institutions croates de France (CRICCF) a déposé une plainte contre le vertueux chanteur en raison de propos tenus lors d’un entretien accordé à l’édition américaine du magazine Rolling Stone et publié en octobre 2012. Fustigeant l’obsession de la race en Amérique, et à juste titre, pourrait-on penser, quoique n’ayant pas lu l’entretien dans son intégralité, je ne m’y aventurerai pas, car nul doute qu’il ne fait pas ici allusion à la systématique tendance de minorités de minorités à se poser sans cesse en victimes du capitalisme blanc, ou à un opuscule signé de son admirateur Barrack Hussein Obama intitulé, justement, « De la race en Amérique », auquel cas il eût pu dire adieu à son statut de légende vivante et au Nobel, il enchaîne sur les propos ici mis en cause: « Les Noirs savent que certains Blancs n’auraient jamais abandonné l’esclavage, que si on les avait laissé faire, ils seraient encore sous leur joug, et ils ne peuvent pas faire semblant de l’ignorer. Si vous avez du Ku Klux Klan dans le sang, les Noirs peuvent le sentir, même encore aujourd’hui. Tout comme les juifs peuvent sentir le sang nazi et les Serbes le sang croate ».

Le Conseil représentatif de la communauté et des institutions croates de France (CRICCF) dont on ignorait jusque là l’existence n’a visiblement pas apprécié et à déposé plainte. Que ces propos soient discutables, au sens littéral, c’est-à-dire, « dont on peut discuter », fort bien. Je ne suis guère bien placé pour prendre la défense de Bob Dylan, dont j’aime peu la musique et qui me paraît une des icônes préférées de la Gauche, ce qui suffirait à me le rendre antipathique, mais il faut avouer qu’il y en plus qu’assez de ce genre de ligues de vertu persécutrices qui finiraient par inventer le racisme s’il n’existait pas. C’est d’ailleurs ce à quoi elles occupent la majeure partie de leur temps.

Etienne Warion

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • MEROU Gérard Répondre

    « Qui finiraient par inventer le racisme… » la formule est parfaite, bravo pour votre sens du raccourci.

    12/12/2013 à 14 h 25 min
  • SOS sentiers battus. Répondre

    ……. qui finiraient par inventer le racisme s’il n’existait pas. C’est d’ailleurs ce à quoi elles occupent la majeure partie de leur temps.

    J’aime beaucoup !

    12/12/2013 à 11 h 05 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: