Écologistes ? Non : communistes !

Posté le 03 mai , 2006, 12:00
6 mins

Lors d’une conversation avec un ami californien, j’ai employé par inadvertance le mot « écologistes ». « Non, communistes », m’a coupé mon ami. Et il a raison. Il faut toujours utiliser les mots adéquats si nous voulons éviter les pièges qui nous entourent.
Ceux qui s’appellent pacifistes doivent être désignés comme ce qu’ils sont : des partisans de la terreur totalitaire. Les altermondialistes sont des partisans du collectivisme…

Les « écologistes » ne sont pas des amis de l’environnement, mais des néo-communistes qui veulent détruire la liberté individuelle, l’esprit d’entreprise ou, plus simplement, ce qui a été le moteur de l’essor de la civilisation occidentale au fil des siècles : la création de richesse.

Tous les économistes dignes de ce nom (je sais, ils sont rares en France) savent que l’avancée infinie vers l’optimum économique implique des gains de productivité, qui impliquent eux-mêmes une diminution des coûts de transaction. Des taxes prohibitives sur les carburants à la création volontaire de l’asphyxie des grandes villes françaises qui, depuis l’expérience Delanoë, s’est répandue partout comme une immense coulée de lave, l’écologisme en ce pays s’est ingénié à augmenter les coûts de transaction.

Leurs confrères gauchistes et socialistes font, en parallèle, eux, leur possible pour anéantir toute perspective de gains de productivité. Les uns et les autres, par médias interposés, disséminent l’intoxication mentale requise pour que les populations acceptent en baissant la tête et ne voient pas qu’on les conduit vers la mort prématurée. L’« aménagement des voies de circulation », comme ils disent, n’est pas fait pour diminuer les embouteillages et la pollution, ni pour épargner le temps de ceux qui subissent les uns et l’autre. Non ! le but de l’« aménagement » susdit est la « pureté de l’air ».

La destruction des gains de productivité par les grèves, la rigidité des contrats de travail, les « avantages acquis », l’hypertrophie de la fonction publique, la réduction du temps de travail et autres inepties débouche sur une croissance quasi nulle, un chômage de masse et des déficits cataclysmiques, mais c’est pour la « qualité de la vie » et la « justice sociale », bien sûr.

Pour bien intoxiquer les esprits, on peut ajouter diverses autres inquiétudes ineptes : on inscrit le « principe de précaution » dans la Constitution. Dès lors qu’il n’y a pas d’expérience sans risque, on devrait sans doute, cela ne saurait tarder, réclamer la fermeture de tous les centres de recherche scientifique du pays. Puisque vivre est une expérience qui, en général, finit par la mort, on devrait éviter à quiconque de subir ce risque : la dénatalité qui touche toute l’Europe montre que nous avançons dans la bonne direction sur ce plan. Même si on parvenait à zéro naissance chez les Européens de souche, il n’est pas du tout certain qu’on atteindrait un même objectif chez les membres des communautés musulmanes, mais rien n’est parfait, n’est-ce pas ?

Partout dans le monde, les progrès de la génétique permettent d’envisager de soigner des maladies autrefois incurables, de créer des plantes poussant dans des conditions impensables voici quelques décennies, mais on a créé en France le sigle OGM en le diabolisant aussitôt. Mission accomplie : les recherches génétiques se mènent pour l’essentiel hors de France !

Au nom d’un réchauffement global pour partie imaginaire, pour partie dû à des causes non humaines, on s’ingénie à créer des entraves supplémentaires au développement en France et en Europe, où on n’avait pas besoin de cela pour glisser dans la spirale du déclin…

On ne parlait plus, depuis une vingtaine d’années, des risques de pénurie de matières premières, mais avec la hausse du prix du baril de pétrole, l’accalmie est terminée. L’alarmisme se vend bien : Yves Cochet l’an dernier, Éric Laurent cette année. La réalité est différente, plus complexe : on ne manque pas de pétrole, il n’y a pas risque de pénurie d’énergie (j’y reviendrai), mais il y a bien longtemps que ce n’est plus en disant la vérité qu’on vend des livres. Il y a de surcroît une matière première surabondante en ce pays : l’imbécillité. Il faut bien écouler les surplus, quitte à mettre en vente des produits défectueux et dangereux pour la santé physique et mentale d’éventuels consommateurs…

47 Commentaires sur : Écologistes ? Non : communistes !

  1. FOSSILEUR

    11 juillet 2006

    http://fossilisme.over-blog.com/ Bonnes analyses de LAHITTE SENIOR et de D. DURAND mr MILLIERE confond : – un groupe ” les verts ” , de stalino -trotskystes recyclés , après l ‘echec de mai 68 , pour obtenir de gras postes de” deputés européens et autres planques : confer COHN BANDIT et d’autres , ou senateurs style VOYNET ” – est bien decrit l ‘ENTRISME de ces fascistes , qui ont noyauté les mouvements écologistes , expulsés les vrais defenseurs de la nature , type WAECHTER – je suis allé moi meme , il y a longtemps a des reunions de la FRAPNA ISERE ou predominait la phraseologie issue du KGB les diktats , les exclusions – neanmoins il reste de vrais ecologistes – le mot ayant ete tellement DETOURNE et bafoué par ces groupuscules mao-fascistes , c est là qu est le probleme – il vaut mieux parler d ENVIRONNEMTALISTES ( comme en anglais ) mais ce mot est bien long !!! – pour les vrais ECOLOGISTES ils sont a l opposé des COMMUNISTES – les dictatures COMMUNISTES Ont ete les PIRES ENNEMIS ET DESTRUCTEURS DE L ENVIRONNEMENT – et sont en opposition totale avec la VRAIE ECOLOGIE – pour les reserves , croissance indéfinie , négation de l epuisement du petrole , rappelons cela : LES ARBRES NE POUSSENT PAS JUSQU AU CIEL J ACCEPTERAI LES PROPOS NON MESURES ET TROP PROVOCATEURS ET FINALEMENT AUTO NEGATIFS DU SPECIALISTE EN GEOLOGIE ( mr MILLIERE ) des qu ‘il m aura fait une demonstration par les LOIS DE LA PHYSIQUE D ARBRES POUSSANT JUSQU AU CIEL ET QU IL M AURA DEMONTRE QUES LES LOIS DE LA THERMODYNAMIQUE SONT NULLES

    Répondre
  2. un_ami_qui_vous_veut_du_bien

    1 juin 2006

    Florent, toutes les questions que tu te poses trouvent leur réponse dans le massage original, soit immédiatement avant ce que tu cites, soit immédiatement après. De rien, ça me fait plaisir. Si tu as d’autres questions concernant la maîtrise des paragraphes, n’hésite pas à me le faire savoir.

    Répondre
  3. Florent

    30 mai 2006

    Tiens le roquet Youri accourt encore, décidément c’est obésissant ces bêtes là. Au fait, qui est ce nous? vous êtes le seul coco ici. Quant aux exploiteurs, ouais, bien sûr, 100 millions d’exploiteurs qui ont eut le tord de défendre leur terre. Scandaleux! Quant à lire, euh, mieux vaut ne pas s’y attarder, t’es assez ridicule comme ça! A l’ami (de qui on se le demande), de deux choses l’une: soit vous aimez vraement, mais alors vraiment beaucoup les cocos, socialos et autres gauchos, du coup vous en voulez beaucoup aux 4V qui osent les attaquer; soit vous haissez atrocement les libéraux, pour je ne sais quelle raison obscure (encore un trauma d’enfance, un futur voisin de palier pour Jaures) et du coup vous vous lâchez, sachant que là on vous autorise à le faire (Au fait, vous pourriez dire merci petit ingrat!). Pour le reste, ben rien d’autre à dire, vu qu’il n’y a rien d’intéressant dans ce que tu dis. Vous noterez que je ne prends même pas la peine d’argumenter sur le fond des idées avancées, puisque: – primo elles reflètent un “ego de groupe” tellement démesuré qu’elles en deviennent ridicules (“ah ma brave dame, si tout ces crétins pensaient comme nous, le monde irait bien mieux”) – deuxio (et je vous demande ici d’être attentifs, je vais vous y révéler une chose que vous n’avez pas l’air d’avoir saisie) : la “réflexion” et “l’analyse des faits (économiques ou autres)” ne permet pas de se forger une orientation politique “correcte”. En effet, on peut être de droite ou de gauche qu’on soit riche ou pauvre, bien ou mal informé, bien ou mal entouré. Alors, c’est pas joli, hein? Totalement idiot et ça sert à rien, mais c’est si joli; Je crois BHL lui-même n’aurait pas fait mieux. Ah et puis le fait de dire que l’idéologie prônée par Mr Millière est “obscène”, en quoi, comment, pourquoi? On n’en sait diable rien et on ne le saura sans doute jamais, mais c’est un fait, quand on demande aux gens d’être travailleur et responsable, on est obscèneuh!!! Ah, pauvre, pauvre France! Il y a de ces gens je vous jure! Pauauauauavre France, vraiment! En espérant que ça passe!

    Répondre
  4. grepon le texan

    30 mai 2006

    Touche! comme on dit dans les films genre les trois mousquetaires. Vous comprennez bien donc. D’accord. C’est bien pour vous car, moi, le riche, je suis du cote de la propriete prive, et je suis bien arme, et en plus..de ce cote de l’atlantique…ou l’occident va tres bien merci, nous sommes bien arme. C’est pour miuex proteger la propriete prive…pige? Quel q

    Répondre
  5. Jaures

    29 mai 2006

    A grepon:de “a propos de la richesse” jusqu’à ” a mon grand plaisir” je crois que vous avez atteint le sommet de votre oeuvre! Vous devriez arréter ici votre contribution à ce site. Comme le disait Gide, lorsque l’on a atteint le sommet on ne peut plus que redescendre.

    Répondre
  6. un ami qui vous voulait(?) du bien

    29 mai 2006

    Eh bien, les foudres pontifiantes ne se sont pas faites attendre longtemps. Et j’ai été gâté sur les insultes : sectaire, passif, peu employable (mais à quelles fins? Mystère…). Passons sur le fait qu’un compréhension approximative du Français par Monsieur le Texan me vaut une argumentation complètement à côté de la plaque (j’ai adoré le contre-sens sur le mot “nature” et la tirade déjantée qui s’ensuit). Concentrons-nous sur ce qui ressort de tout ça : – que les “libertariens” sont “individualistes” (je le savais déjà, merci) – qu’ils “agissent dans leur propre intérêt” (je viens de dire que je le savais déjà) – qu’ils procèdent selon le “laissez-faire le plus possible” (hé ho tu m’écoutes quand je parle?) Soit dit en passant, “laisser faire le plus possible” est un concept illusoire, puisque si on le suit à la lettre il autorise l’escroquerie, le meurtre, etc. On en revient à l’idée de limite et donc de CHOIX que j’avais avancée. J’avais conclu par : “ce choix de société est obscène, vous me le concéderez”. Eh bien non, il ne concède pas le bougre! Je crois que tout est dit. Je vais aller pleurnicher dans mon coin puisqu’on m’a clairement fait comprendre qu’on “ne voulait pas de moi comme ami” 😀 Bonne fin de journée, je dois aller écraser des individus! Je vous aime vous rendez ma vie moins triste.

    Répondre
  7. grepon le texan

    27 mai 2006

    A l’ “ami”, Pour votre plaisir sachez qu’une des methodes les plus efficace pour faire du lavage de cerveau fonctionne du fait que l’humain fonctionne comme la suite: Il s’observe faisant ce qu’il fait, et c’est ainsi qu’il se fait une idee du type de personne il est, et de quoi il pense. Ce n’est pas les idees qui qui mene les actions, mais les actions qui menent les idees. Le truc c’est de fait faire quelqun, petit a petit, des =actions= qui vont dans votre sens, mais sans que ce soit trop evident d’avoir ete force ou trop recompense. Ainsi marche le brainwashing ordinaire de toute groupuscule, secte, etc. A l’oppose de tout cela, ce proposent les libertariens…personalites individualistes le plus souvent…c’est un laissez faire le plus libre possible. Dans ce cas particuliere de personalite, celle du libertairien, ceux qui se ressemble, n’aime pas du tout s’assembler. Vous commencez a piger encore? Libertariens, well, it’s like trying to herd cats. Communistes, dont vous etes probablement un [ 😉 ]n’esce pas, ou du moins tres sympatisant avec, veulent ecrasez l’individu. Pour votre projet d’amitie avec nous, c’est mal parti. Nous savons ce que nous somme de part nos actions dans le reele. Nous agissons dans notre interet, et nous nous observons agissant, et nous voyons que le resultat est bonne. Je suppose, au contraire, que vous etes plutot passif, et meme pas tres employable. La partage de richesse…ce que vous pratiquer depuis l’enfance vous define, probablement, donc le communisme vous va bien. A propos de la richesse dans la nature, vous n’avez strictement rien compris de la nature. L’evolution des especes meme se fait sur la base de la concurrence pour ressources annexe a la possibilite de se reproduire. Le calories et molecules du “food chain”. Nous avons invente l’argent pour representer un unite de valeur, concretement lie a la base sur le cout, l’effort reele, necessaire a recolter, produire, rendre service etc… La valeur d’une chose ou d’une service et determine par le concurrence, concurrence qui se resume…si vous etes materialiste..et les communistes le sont…qui se resume toujours un effort de se reproduire au mieux. Rien a change. Et Aussi, NOUS SOMMES NATURELLES, ISSUE DE LA NATURE, DONC LA NATURE COMPREND PARFAITEMENT LES CONCEPTS DE “JUSTICE ET DE RICHESSE.” Les deux font partie du jeux de concurrence entre nous pour ressources annexe au but de reproduction. “Ressources” sont, merci au marche, souvent(donc pas toujours!) exprimable en termes de montants d’argent. Ce qui vous fait chier, a mon grand plaisir.

    Répondre
  8. un ami qui vous veut du bien

    26 mai 2006

    Salut les amis! Je me délecte de ces blogs de fous à lier que l’on rencontre au hasard d’Internet. encore qu’ici il s’agisse d’un journal… C’est donc une bande organisée! Pourquoi fous à lier? Parce qu’ils ont ceci en commun leur fameux credo anti-communiste : tout ce qui ne pense pas comme eux est “marxiste, stalinien, jauressiste, rouge, extrêmiste, totalitaire, écologiste (sic!)”… J’en passe et des meilleures. Si je vous demande : “Avez-vous déjà rencontré le délire paranoïaque à l’état pur?”, vous pourrez me répondre : “oui, sur les blogs ultra-libéraux” Vous noterez que je ne prends même pas la peine d’argumenter sur le fond des idées avancées, puisque: – primo elles reflètent un “ego de groupe” tellement démesuré qu’elles en deviennent ridicules (“ah ma brave dame, si tout ces crétins pensaient comme nous, le monde irait bien mieux”) – deuxio (et je vous demande ici d’être attentifs, je vais vous y révéler une chose que vous n’avez pas l’air d’avoir saisie) : la “réflexion” et “l’analyse des faits (économiques ou autres)” ne permet pas de se forger une orientation politique “correcte”. En effet, on peut être de droite ou de gauche qu’on soit riche ou pauvre, bien ou mal informé, bien ou mal entouré. Ce qui fait l’orientation politique, c’est un CHOIX de société. Par exemple les communistes revendiquent une société (je cite) “juste”. Vous, Monsieur Meillières, revendiquez une société (je cite) “créatrice de richesses” et “risquée”*. C’est votre CHOIX. Et il est obscène (vous me le concéderez). A bientôt, amis aliénés ! Je suis impatient à l’idée de subir vos foudres pontifiantes (mais quand même un brin insultantes, parce qu’il ne faut pas non plus se laisser marcher sur les pieds) Bisous. * C’est d’autant plus stupéfiant de votre part d’opposer justice et richesse ce ne sont pas des concepts de même nature. Un indice de votre existence besogneuse?

    Répondre
  9. grepon le texan

    24 mai 2006

    Durand, je ne confond pas vent solaire avec rayonnement venant de l’espace profond. Au contraire, le vent solaire a une effet sur la radiation venant de l’espace profond. Pas les rayons electromagnetic(compose de photons de haute energie) mais ceux ayant une masse, souvent charges. A propos des nuages, allez demander ce que c’est qu’un “cloud chamber.” Les particules d’haute energie que traversent ce genre de machin laissent derriere eux…une tracee en forme de microscopiques gouttelettes suspendues. Cloud chamber…get it now? Moins de vent solaire mene a plus de rayonnement energetique venant de l’espace profond ce qui veut dire plus de formation de nuages sur terre. A propos de la modelisation des nuages. Bien sur qu’ils essaient de les modeliser, les meteorlogues et autres climatologues. Mais, fameusement, ils n’arrivent pas a predire grande chose. Leur modeles de la terre sont tres simplicateur, et sont sujet a manipulation par devinette de variables inventees. A propos de demenagements. Ben, nous ne sommes pas des arbres. Nous avons des jambes. Nous avons invente toutes sortes de modes de transports. Si vous voulez continuer a crier que le ciel va tomber, faites comme vous voulez. Vous avez raison de predire que la meteo va changer. Ce que vous ne savez pas, c’est comment. Pour la glaciologie, il y a centre d’etude de glaciers, basee a Argentiere je crois. Il y a des photos des glaciers stocke chez eux, ainsi que les records mesures de toutes sortes sur beaucoup d’annees. J’ai =lu= sur leur site il y a pas si longtemps que le retrecissement en cours rapproche le niveau du dernier retricessment qui a eu lieu dans les annees 60. A Chamonix, on ne nous montre pas les photos de cet epoch dementira le message voulue, qui est qu’il y une retrecissement continue, cause probablement par l’homme. Probleme, il parait que ce n’est pas constant et lineaire, que c’est peut-etre meme cyclique. Regardez ceci un peu, par exemple: http://obsmontblanc.free.fr/glaciers.htm Cet observateur des glaciers admet que les glaciers a Chamonix on ete encore plus retreci qu’aujourdhui pendant les annees 60-70. Non, je pari que dans 5ans on ne reparleront d’un nouveau Ice Age comme dans les annees 70.

    Répondre
  10. camarade youri

    20 mai 2006

    Mon florentin est de retour Il nous déteste toujours autant,mais qu’avons nous fait pour mériter tant de haine! Les soeurs vous ont donné une autorisation pour sortir aprés minuit. Nous n’avons pas éliminé les paysans mais leurs exploiteurs:les “Koulacks”.Relisez vos livres d’histoire et non les manuels du scout “Hamster Jovial”. Rouges baisers.

    Répondre
  11. Florent

    18 mai 2006

    J’ignore ce que les éleveurs ont fait à durand mais ça du être méchant parce qu’il les accable drôlement. Pourquoi tant de haine? Si j’ai bien compris, ce sont tous de gros baufs violents et pollueurs? Ils n’ont pas le droit de cultiver et d’élever leurs troupeaux, bref de vivre quoi? Sympa comme tous, mais comme humanisme on repassera. A moins qu’il ne souhaite carrément leur disparition en tant que classe comme jadis les cocos. Il est vrai qu’un loup ou un nounours, c’est tellement plus sympa! Bon j’arrête là, le grotesque l’a assez disputé à l’ignoble. Florent le ruralophile

    Répondre
  12. grandpas

    17 mai 2006

    D Durand Vous vous trompez mon cher,il va du pont du Garigliano à la porte de VItry.Le prlongement vers La Defense n’est pas pour demain,Enfin pour les parcours idylliques en RER et Métro,il y à 20 ans peut être! Mai c’est vrai,je suis un vilain pollueur et vous un écologiste super gentil. Paris n’avait pas besoin de tram,et dans le cas où cela avait été vraiment indispensable,l’ancienne petite ceinture aurait pu suffir mais l’orgueil des écolos a été plus fort et puis si en plus cela pouvait em…..r les vilains “bagnolos”. Heureusement,que vous me l’avez dit,je pensais qu’Ysengrin était un héros de Fable. Dites mon cher tant pourquoi ne pas remettre le bacile de la peste bubonique en activité,ce serait symphaaaaaaaaaa!

    Répondre
  13. grandpas

    17 mai 2006

    D Durand Vous vous trompez mon cher,il va du pont du Garigliano à la porte de VItry.L

    Répondre
  14. D.durand

    16 mai 2006

    @Grandpas  propos des chasseurs : Non, ce n’est pas ce que vous avez dit. Vous avez parlé des écologistes ennemis des libertés, et je vous ais donné quelques exemples du contraire.  propos du loup : Il n’est pas revenu avant parce qu’avant, pendant des siècles, il a été massacré chaque fois qu’on le voyait, et avec d’autant plus de facilité que les moyens mis à disposition des tueurs augmentaient. Ca se voit dans toute l’Europe depuis peu justement parce que les tueurs ne sont plus considérés comme des héros (ce qui était le cas jusque dans les années 80). Partout où l’on cesse de tuer cet animal, il revient : C’est un canidé, il n’a pas besoin d’aide pour se déplacer, seulement qu’on ne le tue pas. Les éleveurs ne sont pas des “écologistes de terrain”. Je suis petit fils de paysans, ma mère allait encore garder les oies (et les chèvres). L’éleveur proche de la nature est un mythe, un pur mythe. La réalité se placerait plutôt à l’opposé. C’est aux éleveurs que l’on doit le passage du prédateur respecté au prédateur haï dans les mentalités. => Les éleveurs ont tendance à détruire toute végétation pour faire de la place à leurs bêtes. =>Ils ont tendance à massacrer tous les animaux pouvant venir attaquer leurs bêtes (lynx, loup, ours), même quand cette attaque est un pur mythe (les grands rapaces nécrofages des pyréennes ont été massacrés par les éleveurs, et rien que par eux). =>Ils ont également tendance à massacrer tous les animaux faisant concurrence à leurs bêtes (les mouflons ont été massacrés par les éleveurs, et rien que par eux). =>Ils ont également tendance à polluer les cours d’eaux et les nappes souterraines (je suppose que vous vous y connaissez un peu en élevages de cochons ?). => Ils ont également tendance à menacer, souvent de mort, tous les promeneurs qui s’aventure sur “leur” montagne. Je ne parlerais même pas de leurs animaux, laissés à eux même des semaines, voir des mois entiers… Laisser des MOUTONS sans direction ni protection aussi longtemps, ça c’est sur, c’est connaître la nature. Surtout celle du mouton. Pour les moteurs, il y a toujours une amélioration de fond. Néanmoins, je vous suggère de vous renseigner et de vous demander pour quelles raisons les poussent à améliorer la consommation de leurs moteurs (et comparez avec les USA, particulièrement avec ce qui se passe en ce moment). Pour le tramway parisien, il me semble pourtant qu’il passe sur les Maréchauds, et déservent à la fois le terminus de la ligne de la Défense, la porte d’Orléans et les universités. Quand on voyage de banlieue à banlieue, c’est un parcours franchement idéal. Enfin, ce n’est que mon avis d’utilisateur de trains de banlieue, de bus, de métro et de RER pendant 20 ans… Si vous savez des choses que nous ignorons, n’hésitez pas à nous informer, mais pour le moment ça me semble bien. Pour les digues de Louisianes, que les écologistes “du coin” se soient opposé à leur restauration me semble particulièrement étrange.  moins que vous parliez de pseudo-écologistes genre “les Verts”. J’ai juste trouvé trace d’une opposition d’associations écologistes (dont on ne sait pas si elles était véritables ou politiques à l’image de nos Vers) au corps fédéral des ingénieurs à un projet de renforcer les digues sans rien prévoir d’autre. léger. Même le gouvernement US, pourtant peu suspect d’épargner les écologistes, n’en parle pas : http://usinfo.state.gov/journals/itgic/0404/ijgf/gj06.htm (en français). Ou ça (site non officiel, mais qui décrit bien la situation) : http://www.reconstructno.org/jason_fr.htm Pour les 4×4, il me semble bien, à moi, que les éleveurs en utilisent… entre autres véhicules lourds. @ Grepon le Texan. Pour les photos de la mer de glace… Ben montrez-nous en donc une, au lieu d’affirmer ? Enfin, le reste de votre argumentation montre bien que vous n’y connaissez rien. Suivant votre argumentation, puisqu’il fait jusqu’à -90°c au Pôle Sud, notre planète pourrait supporter 90°c d’augmentation globale ? C’est profond, ça, dites-moi. Vous êtes un climatologue d’exception… Alors redisons-le rencore : L’augmentation est globale. C’est à dire que la température moyenne, je dis bien moyenne, de la planète va augmenter. => Mais dans certains endroits ça va se refroidir (non, ce n’est pas paradoxal), et donc dans d’autres endroits se réchauffer encore plus. Vous avez parfaitement raison : Moins le Gulf Stream est fort, moins il fait chaud en Europe, car c’est lui qui amène la chaleur des tropiques. Sans lui, effectivement, il va faire beaucoup plus froid en Europe… et je vous laisse imaginer l’effet sur les USA de la chaudière que va devenir un Golfe du Mexique ne pouvant plus évacuer son énergie que par les airs. Vous aimez les ouragans et les tornades, aux USA, je crois ? => Qui dit plus de chaleur dans l’atmosphère dit plus d’énergie, et aussi plus d’eau (l’air chaud peut contenir plus d’eau). Vous imaginez donc la gueule des ouragans, des orages, des inondations, et ce sans même y ajouter les effets de la disparition du Gulf Stream. Rappelez-vous au passage que la plupart des gens habitent aujourd’hui en zone inondable (lit moyen des fleuves, en particulier). => Le niveau des océans va monter. La plupart des gens vivent sur les côtes, les pieds dans l’eau. En particulier, les deltas ne seront pas sauvables. => Qui dit des régions plus froides et des régions plus chaudes dit ENCORE une augmentation des phénomènes météorologiques (bref, les vents liant ces régions seront plus forts). => Déménager ? Si la plupart des gens de la planète perdent ce qu’ils ont, y compris dans les pays riches, vous croyez avoir les moyens de déménager longtemps ? => L’effet de l’énergie sur l’atmosphère n’est pas aussi simple que vous le pensez. Il y a des effets de seuil où certains mécanismes s’embalent pour se stabiliser à des valeurs incommensurablement différentes. Je vous suggère d’étudier Vénus. Maintenant, le rayonnement depuis l’espace profond. Excellente explication. Seulement, vous oubliez un fait un peu ridicule : Vous confondez le rayonnement cosmique et le vent solaire. Ce dernier est fait de plasma, ce qui est très différent d’un rayonnement. Si vous voulez être protégé d’un rayonnement, je vous suggère de vous en remettre au champs magnétique terrestre. Au moins cela aura une chance de marcher… Quant à vos théories sur la formation des nuages, elles sont intéressantes, mais par pitié ne les proposez pas à un climatologue. Et le fait que les nuages participe à la fois au refroidissement de l’atmosphère (par réfraction de la lumière incidente) et par son réchauffement (par effet de serre) est parfaitement connu et utilisé des climatologues (donc, je vous le rappelle, c’est le métier). Voici : => Les nuages ne sont pas créés par des rayons venus de l’espace. Vous confondez avec les aurores (boréales ou australes). => Voici une page qui vous explique comment naissent les bébé nuages (j’espère que vous croirez Météo-France ?) : http://www.meteo.fr/meteonet/decouvr/dossier/nuages/nua.htm

    Répondre
  15. grepon le texan

    11 mai 2006

    Ah oui, le rayonnment depuis l’espace profonde. Durand n’a pas compris la reference. Le soleil, par l’effet du “vent solaire” qui pousse plus ou moins fort suivant le nombre de sun spots etc, nous protege plus ou moin de particules venant de l’espace profonde…il parait. Ce rayonnement de l’espace profonde ne represente pas beaucoup d’energie, mais, c’est responsable en partie de la creation de nuages. Les nuages sont tres difficile a modeliser, un fait qui n’est pas mis en avance par les chercheurs ayant un biais du type “global warming”, mais nous savons que les nuages se forme autour de perturbations dans l’air. Le rayonnement d’haute energie, capable de penetrer jusquala basse atmosphere, cree de telles perturbations, ce qui aide a former des nuage, qui ont des effets complexes sur la question thermodynamique de la terre. Exemple: Un ouragan, belle exemple de nuage s’il en est, est vacuum a chaleur transportant la chaleur vers l’espace. Mais, en d’autre circonstances, des nuages la nuit conserve la chaleur de la terre. Et puis, le jours, il refletent enormement d’energie arrivant du soleil. Voila un effet toute a fait extra terrestre, qui est cyclique il parait, hors de notre controle, et pas du tout modelise par les assistes du global warming. Mars ce rechauffe actuellement..peut-etre pour les memes raisons que la terre..oui oui, c’est l’homme, surtout l’homme americain avec ses infernales sondes qui fait fondre les neiges polaires…sur Mars..depuis quelques decennies.

    Répondre
  16. grepon le texan

    11 mai 2006

    Reparlons dans 5 ans tout au plus du rechauffement. Aujuourdhui on trouve partout ce qu’on cherche: du rechauffement. Ce “on” qui fait ces recherches, eux aussi, recoit de l’argent. Si je m’en souviens bien, ce serait du gouvernement, si “on” est franchouille. N’esce pas? Ou bien de l’ONU…. Renseigner-vous sur les glaciers, qui ont touche des points de retraits aussi “graves” qu’aujourdhui il y a que 40 ans environs. One ne nous montre pas les photos de la “Mer de Glace” de cet epoch pour une bonne raison..le niveau ressemble beaucoup a celui d’aujourdhui. C’est un detail qui fait penser que c’est peut-etre cyclique, tout ca, au lieu d’etre une fonte reguliere et continue qui n’arretera pas, ET qui est la faute a l’homme. De tels photos, et records detailles, existent. Notons aussi que, au moyen age il faisait chaud pendant qq siecles. Aussi, je crois meme que le mot “canicule” en francais doit dater de bien de siecles, non ? Ou es ce qu’on a pu trouve un mot comme ca que tout le monde connaissait deja pour decrire un phenomene inconnu ? Hein? Dans 5 ans, on nous dira que maintenant le global warming est la cause de trop de chutes de neiges, un ete trop froid etc, du fait d’un Gulf Stream qui commence a s’affaiblir..a cause du global warming. Et puis, au pire, si le pire scenario arrive. Il me faudra demenager chacque annee, d’ici la fin de ma vie, peut-etre 1/2 mile vers le nord, pour retrouver une temperature moyenne comme celui de l’annee precedente. Donc je me retrouverait a 40 miles d’ici, ou bien payerait tres legerement plus de kWh pour la clim l’ete. Courir vite! Le ciel nous tombe sur la tete!!!

    Répondre
  17. grandpas

    10 mai 2006

    D Durand Les écologistes ne sont peut être pas de gauche,mais vous pratiquez parfaitement leur faconde. Où avez vous lu que je défendais les chasseurs;j’écris simplement que le domaine paublic ne leur appartient pas plus qu’aux écologistes. Puisque le loup revient de façon naturelle,expliquez moi pourquoi a t il attendu la derniére patie du 20éme siecle pour réintégrer ses anciens territoires(le train,sans doute ou l’avion)Des régionaux sont aussi contre cette réintroduction et il me semble qu’ils sont pour la plupart des écolgistes de terrain(éleveurs). Quand aux menaces dont vous faites part,je ne les mets pas en doute,mais connaissant l’amour que portent nos médias aux gentils écologistes,je sui choqué par un tel manque de désinformation(les journalistes feraient ils mal leur travail,c’est pas bien!) Pour l’aumobile les constructeurs n’ont pas attendu les écolos pour moderniser les moteurs des véhicules,au début du siécle dernier à puissance égale certains moteurs atteignaient les 10 litres de cylinfrée alors que de nos jours un petit 2000 cm3 suffit. “Toutantram 1er” est le surnom* de Denis Baupin qui est un écolgiste de combat,enfin pour le tram à Paris,ils auraient pu reprendre la petite ceinture mais celal faisait moins beau,faut faire dans le clinquant! Pour les USA,vous vous parlez de l’ouragan Katrina,le problémé est simple le gouverneur de la Louisiane est démocrate comme le Maire de la Nouvelle Orléans et de plus les digues n’ont pas été rénové vos amis écologistes du coin s’y sont opposés. Pourles gros 4×4 ,les proinciapux clients de ces véhicules sont d’anciens “soixant-huitard” qui gueulaient sous les pavés la plage,il n’y aplus de pavé et toujours pas de plage suaf la trés “chébran” de notre Bertrand à nous! *Donné par mes soins suite aux travaux pharaoniques que son installation impute.

    Répondre
  18. D.Durand

    9 mai 2006

    @ Grandpas : Je ne connais pas ce “toutentram” (même si en tant que Nantais je confirme que les trams sont vraiment mieux que le métro). Laissez-moi simplement vous dire deux chose : D’abord, si le gars est un adjoint de Delanoé, il ne peut pas être un vrai écologiste, puisque le PS déteste la nature. Ensuite, les écologistes ne sont pas contre la voiture. Ils sont contre les voitures polluantes, les ruisselets d’huile sous les carters, les 4×4 destructeurs (pire : Les 4×4 en ville…), les routes construites partout sans réfléchir où elles passent, etc. Pour les taxes, je ne vous parle pas des grosses compagnies pétrolières, mais des constructeurs automobiles (qui sont, à ma connaissance, encore ceux qui construisent les moteurs). Et sans ce prix élevé de l’essence, nous n’aurions probablement jamais eu cette hausse du rendement du litre d’essence… Pour le loup et l’ours, vous faites preuve d’une belle méconnaissance du sujet. Votre savoir là dessus me semble plus idéologique qu’autre chose. Rappelons : Le Loup n’est pas réintroduit. Il revient seul, et ce dans l’Europe entière. Et nombre de ses représentants sont assassinés. Ceux qui aiment savoir que loups et autres ours sont présents dans leur campagne sont très souvent les habitants du lieu. Mais voila : Quand ils l’ouvre un peu trop, l’état de les suit plus, et ils sont victimes de représailles de la part des chasseurs et éleveurs. Une petite liste de représailles : – Enfants menacés de viol (si si). – Chiens empoisonnés ou abattus. – Bétail empoisonné ou abattu. – Clotures détruites. – Bâtiments incendiés. – Véhicules sabotés. – Menaces de mort. – Femmes bousculées et menacées de viol. – Équipement violé. Vous défendez une belle racialle, Grandpas… Et notre droite gouvernementale qui ne comprend pas pourquoi, là aussi, elle perd des voix : Pas étonant, quand on ne défend que les braillards et les violents, en refusant d’écouter les plus nombreux (ça vous rappelle pas quelque chose ?). Pour les socialo-communistes, j’accepte vos remerciements. M’en ferez-vous également si je vous rappelle les méfaits de l’administration républicaine aux USA, sans doute pas loin d’être aussi graves ? @ Grepon le texan Pour les capteurs, vous avez en particulier raison. Sauf qu’elles ne sont pas les seules en cause, d’une part (chauffe-eau solaires, litière sèche, toits biologiques, orientation climatique, et j’en passe), et d’autre part il y a une évolution constante des bénéfices apportés (rien que sur les fameux capteurs). Pour Le réchauffement global, je dirais juste que la vulgarisation scientifique sur le “Discovery channel” a toujours eu quelque chose de fondamentalement… distrayant (pour ne rien dire de vexant). Pour la submertion des atolls, je vous signale que c’est une observation globale. C’est à dire qu’elle se voit sur toute la planète. En particulier sur tous les atolls (TOUS !), dans les marais côtiers, dans les deltas et terres inondables, etc. Mais même votre explication de l’enfoncement des atolls ne tient pas : Une montagne (ce que n’est pas exactement un atoll, mais passons) ne s’enfonce pas sous la mer, comme ça, par l’opération du saint esprit. C’est, comme vous le dite, purement géologique. Donc ça se compte en centaines de milliers d’années pour les plus rapides. Et, en tous cas, ça n’arrive pas simultanément à toutes les îles du monde, y compris celles qui sont géologiquement actives dont en période, normalement, d’augmentation et voit pourtant l’eau leur grimper dessus. Quant à l’océan qui aurait ou n’aurait pas plus d’eau, vous êtes réellement mal informé : 1° Ca commence par la fonte des glaciers, qui déverse des MASSES d’eau, lesquelles finissent par arriver dans l’océan. Vous ne trouverez PAS de glaciologue osant prétendre que les glaciers ne sont pas en train de fondre à un rythme s’accélérant à cause du réchauffement global. 2° Ca continue par… la dilatation de l’océan. Ben oui : L’eau, augmentant de température, augmente aussi en volume. Et pas qu’un peu, d’autant qu’on ignore à quel point les eaux de profondeur seront touchées… Votre “global cooling”, honnêtement, je ne vois pas trop d’où vous le sortez. Une étude gouvernementale US, je suppose ? Parce que je suis le problème et qu’à ma connaissance, ben aucun climatologue n’en parle. Â moins, bien entendu, que vous confondiez – et on retrouve votre argumentation sur le soleil – avec le refroidissement global naturel qui est, lui effectivement à l’oeuvre (en claire, la Terre reçoit moins d’énergie solaire depuis quelques décénies). Mais, malheureusement pour vous, c’est un argument… contre vous : S’il y a effectivement un refroidissement NATUREL en cours, alors que la température globale AUGMENTE, et augmente de plus en plus vite, c’est bien qu’il y a quelque chose qui contrarie ce refroidissement. Et ce quelque chose, c’est l’activité humaine. Un point intéressant : Le bombardement de particules de haute énergie depuis l’espace profond ne vient pas du soleil. Comme le dit le nom, cela vient de l’espace… profond. Voyez-vous ? De plus, il n’affecte pour ainsi dire pas la température sur Terre (trop faible en quantité). Les preuves, indices, signes ou ce qu’on voudra du réchauffement global sont légion : – Remontée des requins (d’abord passés par le canal de Suez) vers le Nord-Ouest de la méditérannée. – Augmentation régulière des températures. – Augmentation du nombre de canicules, et de leur violence. – Diminution régulière, voire disparition, des glaciers. – Augmentation du nombre et de la puissance des ouragans (en tant qu’Usanien, vous devriez le savoir, non ?). – Augmentation du niveau des eaux maritimes. – Modification du régimes de certains courants maritimes importants. – Augmentation de la surface des déserts, même si d’autres activités humaines ont plus d’importance pour ce as particulier. – Modification du cycle de vie de nombreux végétaux et des coraux en fonction de la température. – Diminution régulière – et à certains moments totale disparition – de la banquise. – Diminution progressive du pergélisol, en étendue et, surtout,en profondeur (ce dernier point ne pouvant PAS arriver sans une montée régulière de la MOYENNE des températures). – Augmentation du taux de CO² et des CFC dans l’atmosphère. – Augmentation des pluies dans les régions sujettes aux pluies importantes (une atmosphère plus chaude est capable de contenir plus d’eau, comme vous le savez), donc des inondations violentes. – Augmentation du nombre d’incendies. – Augmentation du nombre de nuages stratosphériques. – Etc. Ah, et un dernier point, sans doute le plus important : – Les études niant le réchauffement global sont financées par des industriels US (particulièremetn pétroliers ou automobiles) et par les membres du parti républicain US… Curieux, non ?

    Répondre
  19. grepon le texan

    9 mai 2006

    Globablement d’accord avec D.Durand que ecologisme et communisme(reel ou theorique) ont trop de differences pour etre mis equivalence. Mais quand meme ceci est trop: “C’est d’ailleurs grace à l’écologie que nous voyons se multiplier les habitations énergétiquement presqu’autonomes, les sources d’énergie non-polluantes, etc.” Que rien. C’est a cause de l’ingenieurie. Les technologies les plus avancees dans ces domaines ont ete developpe pour d’autres raisons. Photovoltaics? Program spatial americaine(super-polluant). Aillieurs le basse fiabilite ou indisponibilite des systems electriques centralisee ou bien leur cout exhorbitant(impots/reglementations/monopoles) ont cree une demande que les ingenieurs sont venus remplir..tou betement. Amory Lovins et cie sont au fait derriere la courbe. Ils achetent largement des produits qui pre-existe leur demande, desinnee au bouts pour lesquelles ils les adoptent, tres largement. Aillieurs, a propos du “global warming” qu’une atoll commence a se soumerger ne veut pas dire que l’ocean a plus d’eau qu’avant. Evidemment!!! Un atoll est une haute montagne sur le lit de l’ocean, qui pese sur lui. Cette pression est oppose par des forces geologique…la flotation finalement, aide par l’activite d’insondables mouvements de roche liquide. Il suffit que la pression sous la montagne baisse un peu, lentement, et votre atoll (montagne) perd centimetres par annee. Malheuresement pour votre chere idee du probleme, le global warming est a cause, principalement, au soleil. Le global cooling? Ben, c’est l’espace qui est tres tres froid, vers le zero absolue, qui nous renvoie pas la radiation que la terre perd dans ce grand vide. Le soleil n’est pas constant, ce qui entraine aussi plus ou moin de bombardement de particules d’haute energie depuis l’espace profonde. Voila que aujourdhui il parait que le warming catastrophique s’est renverse ses dernier qqs annees pour (re)devenir le global cooling que tellement decriee dans les annees 1970. Ce qu’on fait nous a certainement des effets, mais le principal est hors de notre controle….encore pour un siecle ou deux.

    Répondre
  20. sas

    9 mai 2006

    L’écologie est une sous casaque, permettant aux même de se mouvoir sur l’échéquier politique, en l’état ils ne servent à rien , sauf à dilluer….la cohabitation de cet attelage contre nature nous l’a démontré de longues années… quand à la nature même deces écolos…un Liepzig TROTSKYSTE dès sa plus tendre enfance et initié suer les bancs de la sorbone….on a compris. sas qui ramasse les papiers au sol , dès qu’il en voit.

    Répondre
  21. pat

    9 mai 2006

    bonjour tout le monde peut etre ecolo,tout le monde peut proteger la nature.. meme mr de villier a des doutes concernant les ogm ,que je sache il n’est pas communiste.. mr Milliere devrait etre moins categorique et comprendre aussi qu’il faut faire la difference entre l’ecologie qui est une science et certains ecolos ou qui se pretendent ecolos..

    Répondre
  22. grandpas

    9 mai 2006

    Jaures Vous venez enfin d’avouer ce que tout le monde sait sur ce forum:Un bon écolo ne peut être que d’extréme gauche voir socialiste.Votre propos au sujet de madame Brigitte Bardot est éloquente ,la vialine elle ose être une proche de terrible Le Pen. AU GOULAG! D Durand Tres bel exposé,certes mais quand M mIlliére parle de “gauchisation” de l’écologie c’est simplement sur le plan politique,voir plus haut la remarque d’un certain Jaures.Que les écologistes soient pour les libertés individuelles,permettez moi de douter. Pour Delanoë,son adjoint “Toutentram 1er” se pretends écologiste,il est un anti-automobiliste acharné voir dictatoriale. Les taxes prohibitives sur les carburants ne gênent que les utilisateurs et non les grosses compagnies pétroliéres. Pour votre information,les moteurs automobiles consomment moins de nos jours qu’il ya 10 voir 20 ans en arriére à cylindrée égale. Enfin,le domaine public n’appartient pas plus aux chasseurs qu’aux écolos de salon qui veulent réintroduire l’ours ou le loup dans certains départements pour faire des films pour leur bien être personnel.Si ces messieurs aiment tant ces animaux qu’ils les installent dans leurs appartements bourgeois,plus besoin de caméra,ils les auront en”live”. Soyez remercié de rappeler que les socialistes soviétiques furent les fossoyeurs de la nature pour seul exemple la catastrophe de la Mer de Marmara pratiquement assechée pour irriguer les champs de coton des régions avoisinantes. Cordialement

    Répondre
  23. Jean-Claude Lahitte senior

    9 mai 2006

    A “Jaurès”. Vous êtes décifdément impayable. L’objet principal de ce forum n’est pas – que je sache – de juger de la qualité ou de la valeur de vos doctes propos (1), mais bien plutôt de savoir ce que sont réellement les “écolos” ou prétendus tels, particulièrement les “Verts”. Lesquels tiennent généralement des raisonnements calqués sur les vôtres, à moins que ce ne soit l’inverse. En réalité, ils se foutent de la nature et lorsque, par exemple,ils luttent contre les “OGM” (avec de faux bons arguments), c’est, fondamentalement, parce qu’ils veulent s’attaquer aux semenciers qui, à traver les OGM, ont pour objectif de s’arroger un monopole de fourniture des semences, au mépris non seulement de la santé des gens, mais aussi de la diversité. Une diversité des produuits agricoles qu’ils sont déjà parvenir à réduire très sensiblement, sans attendre le lancement des OGM. En se donnant l’alibi, avec ces OGM, de limiter l’utilisation d’engrais chimiques qui polluent nos terres, nos rivières, nos lacs. Et si les “Verts” étaient véritablement des “écolos”, ils n’auraient pas dû attendre l’arrivée des OGM pour s’attaquer au problème des engrais. C’eût été aider la paysannerie française à sauver son existence , face, précidément à l’invasion de productions “OGM” en se lançant sur le seul créneau qui assurerait la survie de l’agriculture française: la production “bio”. Pourquoi, lorsqu’ils tenaient le Ministère de l’Ecologie, les “Verts” n’ont-ils pas agi pour que soient interdits (en laissant bien sûr un délais raisonnable de “reconversion”) les engrais chimiques, source d’on ne sait combien de cancers, d’allergies, etc ? Pourquoi n’ont-ils pas fait de lobbying à Bruxelles en faveur de l’interdiction absolue des poisons de la chemie ? Parce qu’en réalité, leurs seuls objectifs sont politiques. Ce sont avant tout des altermondialistes. Le pendant rose-vert-rouge du mondialisme, de la globalisation. Mondialisme et alermondialisme sont les deux mamelles auxquelles têtent tous ceux qui veulent la disparition des Nations, la disparition de toute individualité, pour transformer les hommes en robots, en zombies, ou, si vous préférez, en consommateurs dociles. Cordialement, Jean-Claude Lahitte senior (1) qui me donnent l’impression d’avoir été pompés dans un manuel du parfait petit écolo… de gauche !

    Répondre
  24. D.Durand

    8 mai 2006

    Que d’erreurs, d’aproximations, et d’idéologie aveugle dans ce texte. Remettons quelques petites choses à leur place : Vous confondez gauche et écologisme. C’est particulièrement grave lorsqu’on prétend critiquer les écologistes. L’écologie n’est ni de gauche, ni de droite. Sans aller jusqu’à de parler d’Hitler et des animaux (qui serait une fable, à ce qu’on dit), seul un aveugle pourraît ne pas remarquer que la gauche déteste la nature : Que ce soient le PC, le PS ou les soit-disant “Verts”. De la candidate qui dit son horreur des animaux et se vante de ne jamais faire un geste pour eux “parce que ceux qui aiment les animaux n’aiment pas les humains, et ça c’est de droite” aux délires des Verts (amitiés avec les chasseurs, déclassement d’une vallée protégée, etc.), en passant bien entendu par le PS et les amitiés étrangement placées de ses membres avec le milieu de la corrida. Un peu de sérieux, mon ami… L’écologie n’est même pas anti-industrielle, contrairement à ce que croient certains fanatiques : Il est au contraire de l’intéret de la nature que l’industrie devienne plus performante, se contente de moins, pollue moins, etc. C’est d’ailleurs grace à l’écologie que nous voyons se multiplier les habitations énergétiquement presqu’autonomes, les sources d’énergie non-polluantes, etc. L’écologie communiste ? Ca m’étonnerait fort, et franchement vous devriez lever les yeux de votre propagande de temps en temps : 1° L’écologie est une attitude occidentale. Les communistes étant basiquement (pléonasme) anti-occidentaux, il y a là une contradiction. 2° Le communisme a toujours généré les industries les plus polluantes qui soient. Il y a là une seconde contradiction. 3° La gestion des déchêts par les communistes est calamiteuse. Il y a là une troisième contradiction. 4° Les communistes disent ouvertement que l’écologie est une mauvaise chose ennemie du “travailleur” (même si les communistes de France ne cherchent même plus à cacher que les ouvriers français les emmerdent). D’autres points appelent une réponse par leur mauvaise foi patente : – Les écologistes ne sont pas des grévistes acharnés. Pas plus que n’importe quel salariés. Cela n’apporte rien à la nature de voir une industrie tourner en roue libre. – Les écologistes ne sont certainement pas pour la destruction des moyens de productivité. Au contraire, le but est de produire plus avec moins de polluants et déchets… dont d’améliorer, au contraire, la productivité par le rendement. – Les écologistes ne sont pas contre la liberté individuelle. Ils sont au contraire des victimes désignées de la privation de ces libertés (agressions de la part de chasseurs et d’éleveurs estimant que le domaine public leur appartient, par exemple). – Les écologistes ne sont pas contre l’esprit d’entreprise. Ils soutiennent, au contraire, toutes les inovations permettant de diminuer les pertes par pollution ou déchets. Ce sont au contraire les gens comme vous, monsieur Millière, qui ont toujours freiné des quatre fers contre toutes les inovations, car celles-ci menacent évidemment les industries en place. Le principal ennemi des inovateurs n’est pas l’écologiste, mais l’entrepreur en place. Songez-y. – Les taxes prohibitives sur le carburant sont le seul moyen de pousser les industriels à travailler sur des moteurs plus efficaces, et vous le savez. – Pour Delanoë, je vous signale simplement qu’il n’est pas écologiste : Il est un membre éminent du Parti Socialiste, qui n’a jamais caché sa fibre anti-nature. – Les OGM sont en très grande majorité – presque totalement en fait – des plantes destinées à résister aux pesticides et aux brulures d’engrais. Le résultat est sans appel : Augmentations massives des doses de ces deux produits. – Faire pousser des plantes dans des endroits “impensables”, comme vous dites, n’est pas forcément une bonne chose : Si les plantes ne vont pas dans tel ou tel endroit, c’est pour une bonne raison. C’est ce genre de choses qui, par exemple, provoque l’épuisement de sols qui ne se renouvellent pas. Je vous suggère de vous renseigner sur les causes de l’extension du sahel, et plus précisément du désert qui le suit. Vous pourriez trouver cela instructif. – Le réchauffement global serait en partie imaginaire ? Là, vous dépassez les bornes de la mauvaise foi ! Déjà, le “en partie” montre bien que vous savez mentir. Ensuite, je vous suggère réellement de vous renseigner sur le sujet ailleurs que dans des rapports commandés par l’état US ! TOUS les secteurs scientifiques s’aperçoivent de ce réchauffement les uns après les autres : Des spécialistes de telle ou telle espèce animale aux glaciologues, en passant par les climatologues, les géographes, disent que la planète se réchauffe à vive allure. Même les spécialistes du peuple HUMAIN le disent : Étrange que vous ignoriez que certains états du Pacifique sont en train d’être évacués, les atolls qui les constituent étant progressivement engloutis. Droite libérale, d’accord. Mais veuillez ne plus sortir d’anneries comme cela à l’avenir, où nous aurons désormais du mal à croire que la droite libérale est différente des politiciens menteurs…

    Répondre
  25. grepon le texan

    8 mai 2006

    “C’est du mecanisme, et c’est abandonne depuis longtemps dans les sciences..” Euh, non. Le corps de theorie en science dur ayant le plus de succes aujourdhui (qui n’a pas ete encore prix en faux) est quand meme la theorie quantique. La dedans, l’univers est un systeme, et meme le fait d’observe un element (un seul particule!) a des effets sur l’ensemble. Ce qui ne rend pas le “credo des ecologistes” tres utile, vue que toute action ou inaction de notre part aura des effets tres difficilement previsible. L’ecologie donc est un credo de deprimes qui nous demanderait en somme d’arreter de bouger….ou meme d’arreter d’exister quand nous sommes parmi ces “autres” humains non valorise par les ecologistes, du fait de notre derangement de la “nature”. Et ainsi de suite. Perso, meme si je suis athee, je prefere plutot le systeme decrite dans la Genese, qui nous a ete tres utile jusqu’ici, ou du moins dans les coins de la terre ou la propriete prive et la liberte regnent. Les communistes et socialistes ont ete tres dur envers l’ecologie et l’economie et les croyances du type religieuses toute a la fois. J’ai toujours du mal quand meme avec l’equivalence communistes/ecologistes, a part leur preferences communes pour plus de gouvernement, plus de reglementation centralisee, etc.

    Répondre
  26. Jaures

    8 mai 2006

    A grepon: Vous vous égarez. La première vocation des écolos est de préserver l’espèce humaine. Les mysanthropes comme B.Bardot ne sont pas de écolos: d’ailleurs, elle se sent plus proche de Le Pen que des Verts!

    Répondre
  27. Adolphos

    8 mai 2006

    “La nature est un ensemble dont l’homme fait partie. Comme dans tout système, on ne peut agir sur un de ses éléments sans qu’il y ait une conséquence sur l’ensemble du système. Voilà le credo des écologistes” C’est du mécanisme, et c’est abandonné depuis longtemps dans les sciences..

    Répondre
  28. karzeni

    8 mai 2006

    Votre argumentaire ne manque pas de pertinence, et à vous lire on pourrait presque y croire totalement. Néanmoins, votre haine non masquée envers les étrangers me fait écrire ce message. Vous citez la communauté musulmane comme exemple de fort taux de natalité et par conséquence non conforme à des normes, or faut-il rappeler les liens rattachant cette communauté au travers de l’histoire de France ? Longtemps colonies françaises, ces pays dont les ressortissants ont contribué à l’essor de la France durant les Trente Glorieuses et aujourd’hui en marge de l’économie. J’y vois plutôt une conséquence des années socialistes plutôt qu’une cause de nos maux actuels. Etre libéral en France ne signifie pas être raciste. A moins que vous n’ayez tout à fait raison sur un point : “l’imbécilité est une matière première surabondante”.

    Répondre
  29. grepon2112

    7 mai 2006

    Jaures, les ecolos sont en quelque sorte “pour” la nature, dans le sense qu’il doit etre preserve de l’homme, ou de moins preserve des hommes qui derangent les ecolos, c’est a dire la plupart des hommes. Je ne sais pas si c’est une position politique ou simplement une depression, ou une expression du constat nulle d’un nullisimme philosophe franchouille moderne que “l’enfer c’est les autres.” De la croire que les non-humains sont mieux, ou du moins moins chiants, que les “autres” humain demande une nullite encore plus poussee. Les ecolos y sont arrives, quand meme.

    Répondre
  30. Jaures

    7 mai 2006

    A grepon: La nature est un ensemble dont l’homme fait partie. Comme dans tout système, on ne peut agir sur un de ses éléments sans qu’il y ait une conséquence sur l’ensemble du système. Voilà le credo des écologistes qu’il ne faut pas confondre avec les Verts qui sont une des expressions politiques de l’écologisme.

    Répondre
  31. grandpas

    7 mai 2006

    Jaures Quand les américains parlent de communisme,c’est une généralité et non une afffirmation pour un parti en particulier. Quant à votre soit disant exposé scientifique,il n’est que la reproduction pris pour argent comptant d’écologistes de salon ou de scientifiques ayant un livre à vendre et comme le catastrophisme* se vend mieux,donc acte. Une éruption volcanique dégage plus poussiere que les agisssements de l’homme.Pour vos ennemis préférés(les automobilistes)sachez que leurs véhicules polluent que dans les années 60,savez vous que Paris était plus pollué au début du siécle dernier(20eme) que nos jours. Mais de toute façon peine perdue,vous êtes aveugle. *Je ne faits que reprendre vos propos envers M Milliére et M Lance suite à leurs articles.

    Répondre
  32. grepon le texan

    7 mai 2006

    Si jamais l’aire et le sol et l’eau etc en France deviennent moins pollue, je dirais que cela aura plus a faire avec la democratie capitaliste californienne, ou meme celle du Texas, qu’avec les impots et subventions d’origine proprement[ 😉 ] franchouille. Le marche et la democratie dans ces deux etats capitalistes devance toute action centralisee pris par l’etat dans francais, en matiere efficacite, et dans le temps, souvent par des decennies. A propos de l’article de P. Lance. Peut-etre que les ecolos sont des communistes dans le sens que cela serait le resultat de leur volonte de reglementation absolu, mais par aillieurs ils paraissent comme des croyant dans un religion fondu sur un coupabilite d’etre humain. Le mot “naturelle” est partage par les ecolos et les religieux de toutes especes. Ce mot implique qu’une difference peut exister entre l’humain et la nature, alors que, objectivement, l’humain existe naturellement. Il ne peut pas, par definition, sortir des lois naturelle, de son etat naturelle. La distinction naturelle/humaine ou naturelle/artificielle est fondamentalement insensee, mais les religieux et les ecolos partagent tout les deux la croyance absolue dand la possibilite d’une telle distinction.

    Répondre
  33. Jaures

    6 mai 2006

    Je constate qu’ormis des reflexions immortelles du genre “de toute façon ce sont tous des communistes”(ce qui ferait plutôt plaisir, à ceux qui les sont vraiment, de se savoir soudain si nombreux), aucun démenti n’a été apporté à mon développement scientifique. Soyez donc comme sas, dénigrez aux 4V mais soyez raisonnable chez vous, je m’en contenterai. Et la planète itou.

    Répondre
  34. f-r

    6 mai 2006

    Le marché va maintenant dicté sa loi à la géologie, il est trés fort. Milliére devrait se renseigner sur le fond, car il a tout faux sur le pétrole (et sur l’énergie), il n’a pas compris le “peakoil”. un lien http://www.oleocene.org

    Répondre
  35. Jean-Claude Lahitte senior

    6 mai 2006

    Qui a cru que les écologistes étaient apolitiques. Sans doute les premiers défenseurs de la nature qui, selon un méthode d’entrisme très communiste, ont laissé infiltrer leurs modestes Associations, dont ils ont été promptement délogés. L’ “écologie” est le cadet des soucis des Voynet, des Mamère, des Beaupin, et de tous les autres. Et j’imagine qu’ils considèrent comme des obscénités les propositions des véritables défenseurs de la Nature. Ce mot incluant normalement les minéraux, les plantes, les animaux et les hommes… dont, sous de faux semblants, nos “Verts” se moquent comme de leur première bêche. En admettant qu’ils aient un jour remué la terre pour y planter quelque chose. Les exemples ne manquent pas qui montrent à l’envi leur mépris pour tout ce qui touche à la véritable écologie. Je me souviens qu’il y a une vingtaine d’années, un article paru dans la revue “FLUVIAL” (je l’ai conservé quelque part dans mes archives) le refus systématique des “Verts” à promouvoir le transports sur les voies navigables, particulèrement les canaux. Tout venait du fait qu’une “Verte” s’était opposée farouchement, comme une chatte défend ses petits, à l’extension du canal Rhin-Rhône, au motif – non avoué, bien sûr(1) – que les travaux la priveraient de la jouissance d’une propriété. Depuis, les Verts, sans se soucier de l’environnement, s’acharnent sur les canaux. Ainsi, l’article précité cite l’exemple de Verts qui s’étaient opposés au transport de déchets (c’était dans le Midi)par des péniches qui devaient remplacer des norias de camions empestant l’air et empoisonnant à tous les sens du mot les riverains (leur vie était devenue un enfer) du parcours empruntés par ces camions. Et si d’aventure ces “Verts” paraissent cautionner des actions de défense de la nature, ce n’est que parce qu’elles leur permettent de s’attaquer au “Grand Capital” en se faisant de la publicité et en se donnant des airs de martyrs. Un exemple bien connu : les OGM (NB. personnellement, je suis réellement opposé aux OGM). En conclusion, je rappelerai cette définition de Jean-Marie Le Pen à propos de ces prétendus “écolos” qu’il qualifiait de “pastèque : vert à l’extérieur, rouge à l’intérieur”. Elle date de quelques lustres ! Mais l’imposture “verte” (comme le Coran) date de plusieurs lustres… Et elle perdure ! Courtoisement, Jean-Claude Lahitte (1) les “Verts” qui manient la dialiectique trotsko-marxistes mieux que les apparaychiks soviétiques, savent trouver les arguments apparamment “désinteressés”. La Nature a bon dos. Dans ce domaine comme dans d’autres !

    Répondre
  36. grandpas

    6 mai 2006

    Je comparerai les écologistes à des pastéques,vet à l’extérieur rouge à l’intérieur.

    Répondre
  37. sas

    6 mai 2006

    Etre ecologiste , ne se revendique pas , sa se pratique journalièrement…c’est de l’intelligence et de l hygiène que l’écologie , comment serait ce une doctrine politique…donc dès qu’un gazier s’en revendique comme d’une cape…c’est que c’est un incapable , y compris dans ce domaine.Il n’y a qu’à voir ce qu’ils ont fait étatnt au gouvernement, à par être trituré,manipulé par les cassiques…pour constituer l’attelage de cons contre nature de gauche.. sas politologue emérite.

    Répondre
  38. Adolphos

    6 mai 2006

    “Se poser des questions, penser, est-ce être “communiste”?” Mauvaise foie ou naiveté ? Les écolo sont des communistes, il suffit de lire leur bio personnel pour le savoir. Par ailleur ils n’ont d’autres réponse que de collectiviser la société, et l’écologie n’est pour eux qu’un prétexte. Et puis créer un parti politique pour l’écologie, c’est débile. On a pas attendu ces guignols là pour baisser les couts de productions.

    Répondre
  39. Jaures

    5 mai 2006

    A xavier cornut: Votre post à mon égard me rappelle le mot de Tristan Bernard: “Tout ce que vous dîtes est vrai, mais vous avez tord!”.

    Répondre
  40. José W

    5 mai 2006

    En suivant le raisonnement de Monsieur Millière, les écologistess sont donc des communistes. Dommage que la démonstration s’arrête là, on aurait aimé savoir qui étaient en fait les Radicaux de Gauche, sachant que plusieurs écologistes sont issus de cette mouvance : les radicaux sont-ils eux aussi des communistes ? Ou des lepédinistes peut-être ? OU des chiraquiens ? Et les Villiéristes sont en fait des des socialistes qui s’ignorent, alors que les Communistes sont au contraire des Sarkozystes, enfin bref, cela devient rapidement n’importe quoi. Corine Lepage et son mouvement ignoraient sans doute qu’ils faisaient partie de la LCR, et Mme Boutin roule sans doute pour Lutte Ouvrière… Prétendre éclaircir la réalité en allant chercher la définition d’un groupe politique français aux Etats-Unis, à 8.000 kms d’ici, c’est assez amusant à lire. Heureusment que Monsieur Millière nous sort toutes ses cartes de visite pour nous “rassurer”, on aurait pu penser que c’était du Coluche !

    Répondre
  41. fred

    4 mai 2006

    pourquoi tous les libéraux se prennent-ils pour des économistes ? “Des taxes prohibitives sur les carburants à la création volontaire de l’asphyxie des grandes villes françaises qui, depuis l’expérience Delanoë, s’est répandue partout comme une immense coulée de lave, l’écologisme en ce pays s’est ingénié à augmenter les coûts de transaction.” MDR LOL, confondre transport individuel et transaction : ça c’est drôle ! Offrons des voitures à bas prix et l’économie repartira !!! quelle vis(t)a !

    Répondre
  42. Dav

    4 mai 2006

    Monsieur Milière, comme d’habitude, chapeau bas! Je vous nomme père spirituel ! 🙂

    Répondre
  43. drzz

    4 mai 2006

    Guy Millière, bravo ! Jaurès, vous recyclez les vieilles formules de gauche…

    Répondre
  44. Jaures

    4 mai 2006

    Tentons de mettre un peu de rigueur dans ce fatras qui tient plus du défouloir que du pamphlet argumenté. Qu’est-ce qu’être écologiste ? C’est avoir conscience de la nécessité de gérer nos déchets afin de préserver notre environnement notre qualité de vie et notre descendance. Est-ce cela être “communiste”? “L’essentiel concernant les déchets se résume à 4 domaines: en minimiser la production, en limiter les quantités rejetées, de traiter et stocker, en éviter les effets nocifs”(C.Souchon,Dr es-science, Pr à l’Université Diderot). Tout est dit: économie, contrôle des rejets, traitement, recyclage: les écologistes ne demandent pas autre chose.Promouvoir les énergies renouvelables, les transports en commun, les produits avares en déchets, …Est-cela être “communiste”? Quant à la notion “d’air pur”, c’est une absurdité: l’air pur (composé uniquement d’oxygène et d’azote) n’existe pas dans la nature. Les écologistes demandent simplement qu’il ne soit pas nocif. Les interventions anthropiques ne sont pas anodines: les hommes produisent par exemple, 3 fois plus de monoxyde d’azote et de dioxyde d’azote que la nature. Les polluants naturels participent à un équilibre stable (“La nature ne transgresse jamais ses propres lois” disait L.De Vinci.). Lintervention de l’homme produit de grâves conséquences. Les études épidémiologiques, notamment américaines, le confirment: irritation des yeux, des voies aériennes supérieures notamment chez les enfants et les athmatiques,problèmes cardiaques, alteration des fonctions cellulaires.Les effets cancerigènes ne sont pas prouvés mais fort probables. Par ailleurs, le réchauffement de la planète n’est pas un leurre: 0,5° en 1 siècle, le niveau des océans monte d’1,2 centimètre tous les 10 ans. Certes, nous ne connaissons pas encore les conséquences exactes de ces faits mais nous avons le devoir de nous interroger. Se poser des questions, penser, est-ce être “communiste”? Enfin, ce ne sont pas les écologistes qui ont inventé la sentence “Viva la muerte” et la France, grâce à sa politique familiale, ne connait pas de grâve dénatalité. On peut s’interroger sur ce qui pousse Millière à de telles outrance. Je le ferai en temps utile.

    Répondre
  45. dan87

    3 mai 2006

    De bons arguments généraux valables sur le fond à propos de ce que sont les freins à l’expression de la liberté individuelle qui deviennent les freins de l’économie. Mais affirmer que ceux qui se disent pacifistes sont des “partisans de la terreur totalitaire” est une insulte qui dessert l’idée que vous défendez. Surtout quand suit l’argument: “inscrire le principe de précaution dans la constitution serait très inqiétant”!. Il me semble pourtant que le principe de précaution est le minimum qu’un individu prétendant être intelligent ( comme vous, qui traitez allègrement les autres d’imbécile…) se fait un devoir d’assumer! Si quelqu’un refuse de prendre toutes les responsabilités personnelles qui découlent des conséquences de ses choix sur autrui, c’est qu’il annonce ainsi son immaturité, son incapacité intellectuelle à gérer ses propres limites puisqu’il démontre ainsi qu’il ne se connait pas. Il indique ainsi ses mauvaises intentions et sa potentialité criminelle; le rôle de l’Etat est précisément de rendre ces individus inoffensifs. Et si la France souffre d’un mensonge culturel détruisant tout espoir chez les gens aspirant à la liberté, c’est bien celui ci. Ils sont sous la coupe d’irresponsables. Quand on lit le chapelet de contresens qui suit votre affirmation, on ne peut que se poser certaines questions: – De quoi vit donc ce Monsieur? – Comment peut-il développer des analyses aussi peu rigoureuses et essayer d’imposer dans la foulée que ceux qui ne sont pas daccord avec lui ne peuvent être que des imbêciles? La responsabilité est pourtant la base de toute élaboration d’une éthique personnelle; c’est la barrière indispensable à tous nos excés, c’est la démonstration dans le réel de la justesse de l’idée qui a précédé l’acte. En fait, si la responsabilité vous gêne, c’est que vous êtes dans une logique socialiste. Trop politicart votre article. Le principe de précaution ne devrait pas être inscrit dans la constitution s’il était inscrit dans l’esprit de chaque adulte votant. Nous en sommes loin. Nous avons choisi de créer des centaines de milliers de textes de lois pour remplacer quelques lignes de morale et désormais tout ce qui n’est pas interdit par la loi est devenu propre moralement. Trop tard pour ne pas légiférer encore et encore jusqu’au ridicule dans cette culture du droit à tout prix. Si la responsabilité personnelle redevenait une valeur culturelle en France comme elle l’était aprés la guerre, on verrait très vite s’effacer devant le risque la majorité des parleurs prétentieux toujours prêts à se mêler des affaires d’autrui. A l’aide de l’argent public…Et qui en vivent grassement!

    Répondre
  46. grandpas

    3 mai 2006

    Je suis prêt à parier que notre “Jauressique parc” va avoir un point de vue tout à fait différent et je connais déja les coupables les gros capitalistes qui veulent se faire de l’argent sur le dos les ouvriers en ne préoccupant pas des conséquences sur notre belle planéte. Tss,tss quel scandale! L’argentl’argent,tout s’achéte et tout se vend. L’argent,l’argent,tout cela rend fou les gens. L’argent,l’argent,seuls les jaloux sont méchants. L’argent,l’argent,les écolos sont rouges d’envie. Cordialement.

    Répondre
  47. jacques

    3 mai 2006

    Quand il s’agit de faire un exposé sur les adversaires de la liberté économique et du progrès, il y a peu de gens qui le font avec autant de lucidité que Guy Millière ! Mes sincères félicitations.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)