Geert Wilders et l’Europe totalitaire

Posté le 22 décembre , 2016, 3:15
6 mins

Geert Wilders a été, voici quelques jours, con­damné à une lourde amende, aux Pays-Bas. La nouvelle n’a pas été beaucoup commentée en France, où des amendes comme celle infligée à Geert Wilders dans son pays sont monnaie courante.

La France a, en matière de police de la pensée, plusieurs longueurs d’avance sur les Pays-Bas, et la presse est davantage muselée en France qu’elle ne l’est aux Pays-Bas.

Néanmoins, sur nombre de plans, la situation aux Pays-Bas est pire que la situation française.

Parce qu’il critique l’islam, parce qu’il a dans le passé comparé le Coran à Mein Kampf, parce qu’il a souligné le nombre disproportionné de crimes commis par des musulmans aux Pays-Bas et noté qu’aux Pays-Bas, comme dans d’autres pays européens dont la France, la quantité de musulmans condamnés pour vol, viols et meurtres est extrêmement importante, au vu du nombre de musulmans vivant dans le pays, Geert Wilders est insulté, traîné dans la boue, menacé comme aucun autre politicien en Europe ne l’est.

Il vit sous protection policière constante et ne peut dormir deux fois de suite au même endroit.

Il ne peut entrer dans un appartement sans que des policiers aient inspecté les lieux soigneusement auparavant.

Il ne peut dîner dans un restaurant sans que les lieux aient été eux-mêmes inspectés de fond en comble.

Il ne peut recevoir personne sans que ceux qui lui rendent visitent subissent un contrôle strict de sécurité.

Il ne peut donner un discours sans avoir revêtu un gilet pare-balles.

Ceux qui le menacent ne sont pas chrétiens, juifs ou bouddhistes, la police le sait.

Ce qu’il dit dans ses discours est exact et fondé, la justice ne l’ignore pas. Elle l’a condamné quand même.

Les Pays-Bas ont été, infiniment plus que la France, bien davantage encore que le Royaume Uni, au même titre que les États-Unis, un pays de liberté de parole.

Des auteurs venaient de toute l’Europe pour faire imprimer leurs ouvrages dans ce qui s’appelait alors communément la Hollande, dès le temps de René Descartes.

La République des Provinces Unies des Pays-Bas a été fondée dès 1587, par adhésion aux principes fondamentaux du droit naturel, et les écrits d’Hugo de Groot ont pavé la voie qui a conduit aux analyses fondatrices de l’État de droit, posées plus tard, en 1690, par John Locke dans son second Traité de gouvernement.

Très longtemps, le pays a été exemplaire, non seulement en matière de liberté de parole, mais aussi en matière de liberté d’entreprendre, d’agir ou de penser.

Tout a changé au cours des trois dernières décennies. Un prédécesseur de Geert Wilders, Pim Fortuyn, a été assassiné, en 2002, non pas par un musulman, mais par un gauchiste islamophile qui lui reprochait ses propos sur l’islam : parce que la justice néerlandaise à l’époque était déjà déchue, ce gauchiste a été condamné à dix-huit ans de prison et a retrouvé la liberté il y a deux ans.

L’Europe est un continent où les assassins doivent avoir la chance de pouvoir récidiver s’ils en ont envie.

Un cinéaste, Theo van Gogh, a été assassiné deux ans plus tard que Pim Fortuyn, par un musulman cette fois, et celui-ci, au tribunal, s’est déclaré fier de son acte et a insulté la famille de sa victime avec haine et arrogance : c’est sans doute pour cela qu’il est encore en prison et n’a pas encore eu de possibilité de récidive.

Ayan Hirsi Ali, réfugiée somalienne devenue députée aux Pays-Bas, a fait l’objet de menaces par des islamistes, car elle critiquait l’islam.

Après avoir subi un harcèlement politique et juridique guidé à l’évidence par la volonté des tenants de l’islam et de la gauche politiquement correcte, elle a choisi l’une des dernières terres libres sur terre, et est devenue citoyenne américaine.

Geert Wilders a choisi de rester aux Pays-Bas plutôt que d’abandonner le combat.

Sa situation présente montre où en est son pays. Elle montre aussi où en est l’Europe.

J’aurais aimé moi-même continuer à me battre en Europe. J’ai préféré choisir la liberté.

Un homme appelé Viktor Krav­chenko avait publié en 1946 un livre portant ce titre : J’ai choisi la liberté. Il venait de quitter l’Union soviétique.

L’Europe prend peu à peu une dimension soviétique, et se soumet à la pensée unique de gauche et à l’islam.

48 Commentaires sur : Geert Wilders et l’Europe totalitaire

  1. quinctius cincinnatus

    28 décembre 2016

    Amri serait ” en plus ” passé par les Pays-Bas ce qui ferait … 1,2,3, … 4 ” frontières ” franchies , une belle performance pour un ” suspect ” qui aurait été ” activement ” recherché par toutes les polices européennes

    le Media français … l’ ignorant ( on se demande bien pourquoi ? pas vous ? ) je vais vous parler de ces gentils ” jeunes ” et demandeurs d’ asile …. Syriens qui fuyaient les violences dans leur pays , au nombre de 7 , qui ont mis le feu à un … S.D.F. en Allemagne … ils étaient tous déjà connus des services de police et de justice pour vols et violences

    A. f D. … vorwärts !

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    27 décembre 2016

    Geert Wilders ?

    pourquoi , aux ” 4 V² ” cette permanence, cette obsession, à miser systématiquement sur le cheval qui n’ a aucune chance ?

    Répondre
  3. BRENUS

    25 décembre 2016

    JOJO continue ses palabres interminables. Moi j’aurais une question a lui poser : à titre de propagandiste fachogauchoislamiste, est il prêt a vivre dans un blockahaus avec protection policière permanente à son tour, pour changer un peu. Le jour ou lui ou l’un de ses séides seront sous réelle menace permanente, sur que leur discours merdique évoluera. Il gouttera au “vivre ensemble” transformé en “mourir ensemble” : ça c’est autre chose.

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    24 décembre 2016

    Le Roux déclare qu’ il faut prendre avec toutes les réserves françaises en usage courant, le fait , pour lui non avéré, qu’ Anri serait passé par la France … en effet imaginez qu’ Anri ait pu faire un selfie avec Hollande à Chambéry où ils se trouvaient tous les deux le même jour est psychologiquement insupportable pour un ministre depuis longtemps désintériorisé , pardon désorienté par la cause de son idéologie … ” fraternelle “

    Répondre
  5. druant philippe

    24 décembre 2016

    Joyeux Noel à tous les 4véritonautes ainsi qu’ aux rédacteurs du site (Millière, ….)!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      24 décembre 2016

      Bon Noël ( … agnostique ) à Jaurès et à sa petite famille !

      Répondre
      • Jaures

        24 décembre 2016

        Merci mon bon Quinctius.
        Joyeux Noël à vous et à vos proches.

        Répondre
  6. Hilarion

    23 décembre 2016

    Il y eut une autre période en l’Europe ou la liberté d’expression fut supprimée, c’est la période de l’occupation allemande. Pour la France cette contrainte était exercée par une armée ennemie de 300 mille hommes avec l’outillage et la détermination suffisants pour écraser toute rébellion comme elle en a fait la tragique démonstration, notamment en Russie . Le gouvernement français de la zone libre se devait, pour éviter toute représailles de faire respecter cette censure. Ne parlons pas de la zone occupée.
    Pour la période actuelle la censure, s’applique à tout ce qui dénonce les effets d’une politique désastreuse relative à l’immigration/invasion, transformant tout argument tangible, toute vérité en délit.
    On sait que cette invasion produit un taux de délit plus de 15 fois supérieur à celui des autochtones et que des quartiers, voire des villes sont submergées de malfaiteurs. Que la police a ordre de ne se manifester que de manière discrète et de reculer si les choses se gâtent. On a donc là une autre forme d’occupation du territoire ou les lois qui régissent notre société ne peuvent plus s’appliquer, toute tentative de rétablir l’ordre donc la loi se faisant sous menace d’insurrection. Nous sommes là dans une situation ou le gouvernement de la France n’a plus les coudées franches car son action est subordonnée au bon vouloir d’une population pour qui les lois sont inexistantes. . En toute logique, nos politiques, craignent la divulgation de la situation réelle du pays, car ils en sont responsables, ils bâillonnent en conséquence tous ceux qui la dénoncent en utilisant des chefs d’accusations aussi variés que fallacieux rappelant le fameux article 58 à large spectre du code pénal de la défunte URSS. Ainsi, la France devient tout doucement un état totalitaire sous la contrainte, pour la première fois depuis l’an 732 d’une sous culture régressive au point de ravaler la femme au niveau de l’esclave, quand ce n’est pas celui du chien et avec la complicité objective de ses gouvernants coupables de forfaiture.

    Répondre
    • Jaures

      23 décembre 2016

      Pour juger de votre démonstration, cher Hilarion, imaginez-vous qu’un auteur aurait pu, sous l’occupation écrire une phrase comme celle-ci:” L’invasion de la France par l’Allemagne annonce le début d’une guerre civile française, voire européenne, et le grand défi lancé par le nazisme à la civilisation européenne sur sa propre terre d’élection.” ?
      Remplacez “l’invasion de la France par l’Alleagne” par “les attentats” et “le nazisme” par “l’Islam” et vous avez un extrait du dernier livre d’E.Zemmour “Un quinquennat pour rien”.
      On imagine sous l’occupation en effet l’auteur d’un tel brûlot le dédicaçant de ville en ville et de salon en salon et tenant une chronique quotidienne sur la radio la plus écoutée du pays.
      Je crois que votre haine au profond vous ont fait oublier les sens des mots “occupation”, “totalitaire”, “insurrection”,…
      Un peu comme Millière qui doit penser que les dissidents de l’ex-Urss et les boat people recevaient leur retraite chaque mois et pouvaient à leur convenance se payer des aller-retour avec leur pays d’origine.
      A force de vous monter la tête entre vous, vous ne savez plus de quoi vous parlez.

      Répondre
  7. druant philippe

    23 décembre 2016

    @Raoul Villain :

    je pensais à propos des permanents salafistosodomites à un autre type de charrettes (cfr Révolution française) mais ce sera pour plus tard après la prise de pouvoir que j’ espère militaire .

    Répondre
  8. druant philippe

    23 décembre 2016

    « Imaginez-vous les quelques azimutés qui sévissent sur ce site en possession de mes coordonnées personnelles ? »

    En comparaison de votre folie relativiste et votre amour des muzz “qui ne sont pas tous comme cela” , l’ azimutage de certains dont votre serviteur n’ est rien ; de plus , nous ne sommes pas des traîtres à notre patrie , nous !
    Vous avez raison de craindre une vengeance de notre part car nous ne vous ferions aucun cadeau .

    Répondre
  9. Raoul Villain

    23 décembre 2016

    “Imaginez-vous les quelques azimutés qui sévissent sur ce site en possession de mes coordonnées personnelles ?”

    Ajoutez à la bêtise crasse la lâcheté et vous aurez le portrait fiable du militant permanent de base du PS. Beurk !

    Répondre
    • Jaures

      23 décembre 2016

      Raoul Villain est votre identité réelle, bien sûr.

      Répondre
      • Raoul Villain

        23 décembre 2016

        Qu’en savez-vous tocard? C’est sûr qu’il est plus facile de se mettre à 300 pour lyncher un cadre d’Air France. A vomir.

        Répondre
        • Jaures

          23 décembre 2016

          Vous voulez dire lyncher une chemise.
          Pour savoir ce que veut dire lyncher, allez en Alabama où un mémorial sera bientôt ouvert en mémoire des 4000 Noirs lynchés aux Etats-Unis.
          Mr Xavier Broseta lui se porte très bien.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            23 décembre 2016

            allez faire aussi un pèlerinage en Ukraine, en Oural puis poursuivez par la Sibérie, la Chine , la Corée ( du Nord ) et terminez ce tour de la ” Mémoire ” par le Cambodge le Laos et le Vietnam … nous n’ avons nul envie d’ avoir un cégétiste comme directeur de nos consciences … salaud sartrien !

          • Raoul Villain

            23 décembre 2016

            Quel rapport? Puisque visiblement vous n’avez rien à dire taisez-vous ! Vous péroriez vieille carcasse et bien tremblez maintenant ! J’espère que vous ferez partie de la prochaine charrette des permanents PS lorsque vos maîtres devront se contenter de 50 députés. Puisque vous prétendez aimer les pauvres vous montrerez l’exemple.

  10. Le Ket

    23 décembre 2016

    ” OSER PENSER, OSER AGIR” !

    Il est quand même scandaleux de ne plus pouvoir exprimer ses convictions, que ce soit à Amsterdam, à Paris ou encore à Rome ou à Bruxelles.

    La mafia socialaud-libéro-écolo-droits de l’hommiste a mis en place des lois liberticides qui interdisent la liberté d’expression, de presse ou de réunion à l’encontre des rebelles de ” la Pensée Unique”, du “politiquement correct”, du dogme de la société “multiculturelle et pluriethnique” et plus récemment du “Padamalgam” et du “Vivr’ensemble”.

    Depuis des décennies, les régimes européens en place ont inondé les banlieues “sensibles” de centaines de milliards d’euros, dans l’idée d’acheter la paix auprès des immigrés, et cela s’est avéré être un “flop” monumental !

    On en paye les conséquences depuis quelques années, par le refus des arabo-musulmans d’accepter nos règlements, nos lois, nos us et nos coutumes, qu’ils rejettent au nom d’un coran indissociable de la charia et incompatibles avec leurs croyances….

    Bien pire : lorsque des lois sont votées interdisant le voile (hijab, niqab ou burqà) dans l’espace public, ces lois ne sont pas respectées ni les contrevenantes verbalisées -dans la majorité des cas- parce que les gouvernements craignent des réactions violentes de la part de la “communauté”.
    Le résultat : 67 Zones de Sécurité Prioritaires en France, où la Loi et l’Ordre ne sont plus appliquées.
    La Justice baisse les bras et la police ferme les yeux, sur ordres des préfets inféodés et obéissants à la hiérarchie ministérielle.

    Les réactions de bon-sens en France, en Hollande, en Allemagne ou ailleurs en Europe sont identiquement les mêmes que dans différents pays d’Afrique ou d’Asie quand des minorités ethniques prennent de l’importance et refusent de s’intégrer et voulant imposer leur mode de vie et de religion : c.f l’Algérie, le Nigéria, la Somalie, la RDC, la Chine ou le Viêt-Nam entre autres…. mais là, silence radio de la part des gourous de la nouvelle religion Droits-de-l ‘Hommiste !

    Répondre
  11. quinctius cincinnatus

    23 décembre 2016

    l’ Islam et le crabe :

    ” on ne peut pas apprendre à un crabe à marcher droit ”

    Aristophane

    Répondre
  12. quinctius cincinnatus

    23 décembre 2016

    le Tunisien et terroriste ” présumé ” de Berlin abattu à Milan au cours d’ un banal contrôle d’ identité : encore une victime ” innocente ” d’ un contrôle au faciès ! insupportable !

    au moins les carabinieri, eux, ne ” somment ” pas , ils … abattent leur boulot !

    Répondre
    • Jaures

      23 décembre 2016

      C’est le terroriste qui a ouvert le feu. Les carabineri l’ont tué en ripostant.
      Pourquoi dîtes vous des inepties ?
      Cela vous soulage de quoi ?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        23 décembre 2016

        Et alors ! Eux, les policiers italiens, n’ ont pas fait de sommations ils l’ ont abattu et maintenant on voit en boucle la ” famille ” éplorée par cette mort … connard !

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        24 décembre 2016

        car voyez vous, puisque nous sommes réellement sous la menace permanente d’ une guerre réelle et sur notre territoire, je suis partisan d’ un Mossad français qui éliminerait discrètement les ” nuisibles ” sans négliger que cela aurait l’ avantage démocratique de ne pas voir naître des ” escadrons de la mort ” qui pourraient un jour ou l’ autre vous supprimer ” fascistement ” comme certains le souhaiteraient sur ce blog alors que vous n’ êtes que menu poisson … rouge avec les qualités intellectuelles qu’ on attribue généralement à cet ornement domestique

        Répondre
  13. R. Ed.

    23 décembre 2016

    Bravo, botté en touche le Jojo !

    Répondre
  14. druant philippe

    23 décembre 2016

    Himmel , j’ oubliais ceci : le président philippin Duterte se sert d’ escadrons de la mort pour liquider les trafiquants de drogue;
    dès lors , pourquoi ne pas l’ imiter en France et se charger nous-mêmes du nettoyage de nos ennemis .

    Répondre
  15. druant philippe

    23 décembre 2016

    “Peut-on pareillement demander à la foule selon son humeur si elle veut moins de Marocains, de Polonais (cela aurait beaucoup de succès en Angleterre), de juifs (à tester en Pologne), de Noirs (à essayer à Fermo, Italie, où un ultra a insulté puis assassiné un jeune Nigérian),…”

    Un peu mon neveu qu’ on peut demander à la foule neerlandaise de souche si elle veut encore supporter longtemps encore l’ invasion marocaine ou muzz en général !!!!!!!!!!!!!!!!!
    Ce principe de liberté d’ expression est évident pour tout lecteur de ce site sauf pour une personne envoyée en mission unique sur ce site par son PS pour tenter de contrer systématiquement les propos de GM (seule raison apparente pour justifier son hyperprésence ici.

    Il faudrait même’ poser la question de Wilders au peuple neerlandais par voie de referendum qui, aurait force exécutoire .
    Combattre ,et, plus tard , liquider physiquement les jaures et leurs sbires (crapules LRPS , antifas, punk à chiens , crapules citoyennes du monde , pornomarxistes , sodomites du politiquement correct ? …) doit devenir pour tout ami de la liberté et de ce pays , un devoir moral !

    Répondre
  16. R. Ed.

    22 décembre 2016

    Une “condamnation ” sans peine n’est pas inscrite dans le droit pénal.
    On peut subir ” u blâme “, une “réprobation “, un gros doigt, un quart d’heure dans le coin, mais une condamnation doit avoir une suite, soit avec sursis, soit avec probation, soit avec une amende, soit avec une prestation d’intérêt général mais avec “”” une suite “””, une condamnation sans suite est illégale !!!
    Nous sommes dans un tribunal, pas dans une arrière salle d’un bistro.
    En plus, Wilders, futur premier ministre des Pays-Bas a fait appel depuis son bunker, entouré de ses 14 gardes du corps – gardes du corps armés, avec de vraies armes, pas avec des pistolets à bouchons, on n’est pas en France.!!!

    Répondre
    • Jaures

      22 décembre 2016

      Une condamnation sans peine n’a rien d’illégal. En France, on peut être dispensé de peine.
      Pour Wilder, une amende de 5000€ avait été requise mais les juges n’ont pas donné suite.
      Et on peut avoir en France des gardes du corps armés (autorisation spéciale de port d’armes).

      Répondre
      • R. Ed.

        23 décembre 2016

        Les Pays-Bas, ce n’est pas la France, c’estde l’autre côté de la Belgique qui elle aussi n’est pas la France.

        En France, on peut aussi recevoir un bunker comme habitation ?
        Les gardes du corps de Geert Wilders sont des policiers du ” Secret Service “, ils n’ont pas besoin d’une autorisation spéciale, c’est une autorisation “”” NORMALE “””qu’ils ont !!!
        Aux Pays- Bas, ce n’est pas le code Napoléon qui fait référence.
        Quand ilest en déplacement, il dort soit en prison, soit dans une caserne pour sa protection.
        Après 8 ans passé de prison en caserne, l’Etat lui a offert finalement un bunker comme résidence pour lui, sa femme et ses deux enfants dont il peut se servir depuis deux ans.
        La seule liberté qui lui reste – ou pourrait lui rester c’est la liberté de parole, car il n’est plus libre depuis dix ans.
        Maintenant, Jojo, si tu veux sa place, fais- lui une proposition.

        Répondre
        • Jaures

          23 décembre 2016

          En France également les personnes menacées peuvent bénéficier d’une protection de services spéciaux. Plusieurs personnalités sont sous cette protection (dont Eric Zemmour et Mohamed Sifaoui).
          Lors de l’attentat contre Charlie Hebdo, un des officiers de police de ce service (chargé de la protection de Charb) est mort avec les journalistes visés.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            23 décembre 2016

            et je crois savoir que sa famille a des démêlées judiciaires avec … votre famille politique

          • quinctius cincinnatus

            23 décembre 2016

            et j’ imagine qu’ en d’ autres temps elle n’ aurait pas dépareillé les fresques du mur des cons

      • R. Ed.

        23 décembre 2016

        Et tous les jours qui passent, il se pince pour voir si il est encore en vie.
        Il n’a pas beaucoup d’espoir de mourir un jour dans son lit, ce sont des millions d’adeptes de la religion de paix et d’amour qui seraient heureux de pouvoir l’assassiner.

        Répondre
  17. BRENUS

    22 décembre 2016

    Tiens, ça ne s’arrange pas avec les gauchislamistes : il vous est désormais interdit, sous menace de poursuites, de demander si vous souhaitez plus ou moins d’immigration. Qu’ils continuent comme cela et en dépit de toutes leurs manoeuvres, ils travaillent en fait à leur future mais proche défaite. En attendant, malheur à vous si vous proclamez que vous ne souhaitez pas être égorgé, fusse par un “gentil-hote”. Ces dhimmis sont pires que leurs maitres.

    Répondre
  18. Jaures

    22 décembre 2016

    Petite mise au point car Millière se plait chaque fois à prendre quelques distances avec la réalité.
    Geert Wilders a été condamné non pas pour avoir dit qu’il y a plus de détenus d’origine musulmane que d’autres dans les prisons, mais pour avoir joué avec la foule lors d’un meeting en demandant:
    “Voulez-vous plus ou moins de Marocains dans cette ville ?”
    Il a été pour cela condamné mais aucune peine n’a été prononcée.
    La question que l’on pourrait poser à Millière c’est si c’est ainsi qu’il voit le combat politique ?
    Peut-on pareillement demander à la foule selon son humeur si elle veut moins de Marocains, de Polonais (cela aurait beaucoup de succès en Angleterre), de juifs (à tester en Pologne), de Noirs (à essayer à Fermo, Italie, où un ultra a insulté puis assassiné un jeune Nigérian),…
    La politique, pour Millière, est-elle un stade de foot où on peut ainsi livrer un adversaire désigné à la foule et se désintéresser ensuite des conséquences ?
    Bien joli après de se référer à John Locke. Mais il est vrai que ce dernier, prompt à parler du droit naturel, ne voyait rien à redire à l’esclavage quand c’était là ses intérêts et ceux de la Royal African Company dont il était actionnaire.
    Enfin que Millière arrête de jouer les dissidents. Il n’est pas parti aux Etats-Unis pour fuir les persécutions mais pour retrouver ses amis à l’heure de la retraite dans un pays où il fait bon vivre quand on reçoit chaque mois une substantielle pension garantie.
    Il y a pire comme boat people.

    Répondre
    • guy milliere

      23 décembre 2016

      Je ne réponds que très épisodiquement a vos prévisibles propos. Comme la presse française, vous tronquez les propos de Wilders: il n’a parle du nombre de Marocains qu’après avoir évoqué la criminalité musulmane aux Pays-Bas. Cette criminalité est un fait, et vouloir la cacher sous une supposée xénophobie est malhonnête. L’islam, vous le savez, pose des problèmes spécifiques que ne posent ni les Polonais, ni les Juifs ni les Africains chrétiens ou animistes. Si vous une le savez pas, regardez les actes de djihad perpétrés sur toute la planète, et récemment a Berlin. Par ailleurs, vous ne savez rien des menaces dont j’ai fait l’objet en France, et vous pourriez avoir la décence de vous taire sur ce sujet. Je suis effectivement plus libre de vivre et d’écrire la ou je suis, et a l’abri des menaces. Navré que cela vous déplaise. Pas du tout surpris que vous n’ayez aucune décence. Vous n’aviez déjà eu aucune décence avant le décès de mes parents. Vous n’avez, de plus, aucun courage: vous vous cachez dernier un pseudonyme, moi pas.

      Répondre
      • Jaures

        23 décembre 2016

        Cher Guy, le taux de détenus d’origine musulmane dans les pays européens est évoqué partout, pas seulement par Wilders. Dans le contexte français, un rapport a été établi par des députés menés par Guillaume Larrivé (LR). Ce rapport a été publié par Le Figaro, le Monde et a fait l’objet de nombreux reportages (notamment sur France 2).
        Bien auparavant, Libération avait publié une enquête dans ce sens.
        Ne donnez donc pas à croire qu’il s’agirait en France d’un sujet tabou.
        Wilders a bien été condamné (sans peine) pour avoir excité la foule contre les Marocains.
        Je vous repose la question: que diriez-vous si un homme politique se comportait ainsi à l’égard des Noirs, des juifs ou d’autres ?
        En Angleterre, après le Brexit, de nombreuses agressions contre des Polonais ont été relevées. En Italie (j’ai cité un exemple, j’aurais pu en citer d’autres), ce sont les Noirs qui subissent le racisme.
        Lisez donc les posts des autres intervenants et imaginez le jour où ceux-ci, encouragés entre autres par vos écrits, laisseront libre court à leur violence rentrée.
        Que l’Islam pose des problèmes spécifiques, personne ne le nie. Nous sommes dans un contexte de guerre qui cause la ruine de pays entiers et la mort de centaines de milliers de personnes. Croire que les autres pays ne puissent être touchés par cela serait une stupidité.
        Mais mettre dans le même sac les quelques centaines de terroristes violents et suicidaires et les millions de musulmans, plus ou moins pratiquants, qui vivent paisiblement est tout aussi stupide. D’autant que c’est exactement ce que cherchent les commanditaires qui seraient trop heureux de voir persécutés tous les musulmans dans nos démocraties afin qu’ils se tournent finalement vers eux.
        Pour ce qui vous concerne, si vous avez reçu des menaces, c’est navrant mais le fait est que vous avez enseigné durant 40 ans dans une université de banlieue où des Français et étrangers de toutes origines et de toutes confessions se croisent chaque jour, tous ayant possibilité de connaître vos opinions. Vous avez publié des livres, participé à des émissions de radio et de télévision: où sont donc les persécutions ?
        Mais, bien entendu, si vous souhaitez passer aux Etats-Unis le reste de votre vie c’est votre droit le plus strict et cela ne me déplait en rien. Il y a ainsi des dizaines de milliers de retraités qui se sont installés outre atlantique, au Portugal, au Maroc, en Suisse,…Mais ils ne prétendent pas au statut de dissident.
        Enfin, ne sachant rien de votre vie privée, je n’ai jamais pu parler de vos parents. Il s’agit ici d’un site de débats et la vie privée n’a rien à y voir, d’où d’ailleurs mon pseudonyme: que peut bien vous apporter mon identité ?
        Imaginez-vous les quelques azimutés qui sévissent sur ce site en possession de mes coordonnées personnelles ?
        Ce qui importe ce sont les idées et les échanges et je ne comprends pas que vous, intellectuel engagé, y soyez aussi réticent.

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        23 décembre 2016

        attention à ne pas confondre intentionnellement malhonnêteté et connerie … merci pour cette délicate intention

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        23 décembre 2016

        Mr Millière ne désespérez JAMAIS de la dialectique J@uressique ! Elle vous expliquera de façon CULABILISANTE pourquoi des pays démocratiques et laïcs comme le sont le Danemark, la Belgique, la France sont aussi les plus grands fournisseurs en mercenaires de l’ E.I. … il vous faudra alors admettre définitivement que la bêtise de cet individu est insondable …

        la question est : doit on éradiquer d’ une façon ou d’ une autre la bêtise ? si on élargie … la Loi Gayssot pourquoi non ?

        et c’ est seulement en cela que la présence de J@uresse sur ce site révèle tout son intérêt

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        23 décembre 2016

        … et il vous expliquera tout aussi doctement pourquoi les Tunisiens de France , oui de France, ont voté en masse pour le parti islamiste lors des premières élections libres …

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          25 décembre 2016

          réponse : … … … … … …

          signé J@uresse

          Répondre
    • Le Ket

      23 décembre 2016

      @ Jaurès : quand on parle “d’esclavage” on balaye devant sa porte !

      Aujourd’hui l’esclavage est toujours bien actif et rempli les poches des trafiquants musulmans qui enlèvent femmes et filles mineures en Mauritanie, pour les revendre en Arabie Saoudite et dans les pays du Golfe.
      Mais cela ne semble pas gêner les socialauds-humanistes en Europe, ni leur couper l’appétit car ils sont obnubilés par les gentils djihadistes en Irak et en Syrie….

      Répondre
      • Jaures

        23 décembre 2016

        A qui prétendez-vous faire la leçon, Le Ket ?
        Les dirigeants des pays que vous dénoncez sont accueillis avec ferveur sur la côte d’Azur, ils placent leur argent en Suisse, nous achètent avions, armes, produits de luxe, automobiles de course, clubs de foot, hôtels,…
        Eux-mêmes ne produisent rien d’autre que du pétrole avec des équipements que nous leur vendons, nos entreprises font des milliards d’euros d’affaires avec ceux que vous qualifiez d’esclavagistes et que nous protégeons, nous occidentaux, avec des bases militaires sur place.
        Alors arrêtez vos leçons de morale !
        D’autant qu’ailleurs, en Inde, au Pakistan, en Chine, des personnes guère mieux traités que des esclaves travaillent 12 heures par jour dans des conditions exécrables pour nous permettre de payer moins cher les brimborions que nous allons offrir demain avant de nous empiffrer.
        Cela non plus ne semble pas vous couper l’appétit.
        Balayer devant sa porte dîtes-vous ?

        Répondre
        • Le Ket

          23 décembre 2016

          @ Jaurès : Je constate, je rappelle des faits et si les barbares en djellabas traînent sur la Côte d’Azur en dépensant le pognon qu’ils volent à leurs compatriotes, c’est AUSSI grâce à la complicité de vos camarades aux manettes de l’Hexagone.

          Alors OUI, vous-même qui tout au long des VOS interventions sur ce site ne cessez de diffuser VOS remarques, VOS points de vues, VOS certitudes, vous devriez également baisser votre caquet et accepter que dans de nombreux pays les dirigeants proches de votre idéologie se comportent comme des tyranneaux abjects et pratiquent l’esclavage et la mutilation des femmes !

          Répondre
          • Jaures

            23 décembre 2016

            Tyrans proches de mon idéologie ?
            Vous voulez dire que les monarchies pétrolières sont pour la laïcité, l’égalité des droits, le partage équitable des richesses, le mariage pour tous, l’éducation gratuite et obligatoire, la lutte contre le réchauffement climatique, le droit à l’avortement et contre la peine de mort ?
            Continuez, Le Ket, vous m’amusez.

          • le Ket

            23 décembre 2016

            @ Jaurès : “Heureux les pauvres d’esprit”…

          • Raoul Villain

            23 décembre 2016

            Dans le cas de Jaurès on peut même évoquer les misérables.

          • quinctius cincinnatus

            23 décembre 2016

            lorsque ses filles, si ce fabulateur en a comme il le dit, seront ” importunées ” J@uresse s’ amusera moins en tout cas c’ est ce que je lui souhaite !

Répondre

  • (pas publié)