Incitation à l’amour-propre

Posté le 26 décembre , 2011, 12:00
6 mins

Y en a vraiment ras le bol de ce métissage imbécile et obligatoire ! Qu’on les renvoie chez eux, qu’on les aide même… je suis prêt à payer un peu plus d’impôts, mais surtout, surtout… qu’ils restent chez eux !

Il va bien falloir en finir un jour avec cette société de marchands qui exige que la planète entière consomme la même chose, qui exige pour cela que toutes les ethnies et les cultures se mélangent, qui nie l’évidence, qui va jusqu’à refuser la différence entre un pygmée et un suédois, qui exige que les gens se reproduisent comme des lapins et qui répand sur toute la planète un antiracisme permanent, contre-nature, aberrant, stupide, insensé, monstrueux, démentiel et obligatoire.

Ras le bol de l’antiracisme des marchands qui n’a pour seul et unique but que d’uniformiser les consommateurs. Allez parler un peu d’antiracisme à un lion, une panthère, une gazelle, un gnou, un aigle, un éléphant, un papillon, ou un moustique : ils vont vous rire au nez !

Il y a des montagnes plus hautes, des rivières plus longues, des ciels plus bleus, des arbres plus touffus, des forêts plus denses, des plaines plus plates, des gorges plus profondes, des côtes plus découpées, des campagnes plus vertes… Il y a aussi des peuples plus « grands »… pourquoi le nier ?

Il y a de tout partout bien sûr, mais en proportion différente.

Il y a des peuples où, parmi les gens ordinaires, la proportion de gens créatifs, doués, inventifs, travailleurs, honnêtes, courageux, généreux est très importante et la proportion de paresseux, de nuls, de profiteurs et de voyous est très faible. Ces peuples sont de grands peuples et font de grands pays, cela coule de source.

D’autres peuples ont ces mêmes proportions, mais, inversées ou égales. Ils sont donc nuls ou médiocres et font des pays nuls ou médiocres.

Mélanger des grands peuples avec des peuples nuls ou médiocres est non seulement insensé mais criminel.

Il en va des gens comme des peuples. Ce n’est pas de leur faute si certains sont petits… ce n’est pas de leur faute si certains sont grands. Personne n’a à mépriser personne… c’est ainsi, un point c’est tout.

Nous ne sommes pas parfaits mais nous avons quand même inventé le tonneau, l’arbalète, le sextant, la machine à vapeur, le moteur à explosion, le moteur linéaire, l’acier, le ciment, les matières plastiques, les carburants, le goudron, les autoroutes, les hypermarchés, les voitures, les avions, les camions, les engins de chantier, la vaccination, une foule de médicaments, l’électricité, les blocs opératoires, les stéthoscopes, les bistouris, la radiographie, le scanner, le laser, l’IRM, l’imprimerie, la télévision, le lave-linge, le téléphone portable, l’ordinateur, la révolution, le syndicalisme, l’abolition de l’esclavage, l’émancipation de la femme, le droit des enfants, les Droits de l’Homme, Amnesty international, Greenpeace, Médecins du monde, médecins sans frontières, l’OMS, l’ONU, la Croix rouge, etc, etc, etc.

Et… nous avons marché sur la lune.

Nous sommes un grand peuple !

Il faut le dire haut et fort. Il faut à tout prix que nous retrouvions notre amour-propre. Amour-propre sans lequel aucune vie n’est possible. Amour-propre que les marchands nous interdisent afin que toute l’humanité se mêle et consomme la même chose.

Il y a quand même autre chose dans la vie que faire des affaires, des affaires, des affaires, des affaires, des affaires et encore et toujours des affaires.

Il y a le bonheur des gens.

Les grands peuples existent, les peuples moyens existent, les petits peuples existent et les peuples nuls existent. L’antiracisme est la plus grande imbécillité et « contrenaturité » qui ait jamais germée dans le cerveau des hommes.

Nous sommes un grand peuple et nous tenons à le rester !

Christian Weiss

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

26 Commentaires sur : Incitation à l’amour-propre

  1. Bayard

    3 janvier 2012

    Bien dit !
    Voter à droite ou voter à gauche c’est à chaque fois voter pour la décadence !

    Répondre
  2. DouceFrance

    3 janvier 2012

     

    Quand… malgré notre aide permanente, dans tous les domaines et sur tous les plans, un pays de merde reste un pays de merde, c’est que la proportion d’incapables, de fainéants et de voyous dans sa population est énorme.
    Or… l’Europe entière est inondée volontairement de ces populations.

    Il est évident que la décadence de l’Europe est voulue et programmée…

    Par la gauche en perpétuelle recherche de populations minables et porteuses, et…

    Par la droite véreuse, avide de fric et qui trouve dans la décadence le moyen idéal d’avoir de la main d’œuvre à bon marché.

    Par la faute de la gauche et par la faute de la droite nous allons sombrer dans une épouvantable décadence qui fera de nous les valets de la planète.

    Vite-vite les nationalistes !
    Vite-vite Marine !

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    3 janvier 2012

     @ Scipion
    essayez également de poster un message sur le site de " Debout La République " qui fasse appel aux libertés et … vous ne serez pas davantage publié(e) … ainsi sont et vont les partis politiques :
    "rien à cirer du citoyen "

    Répondre
  4. Euréka

    3 janvier 2012

    @ Bleu et blanc

    " Essayer de poster un message qui ne convient pas aux belles âmes du Front national sur leur site nationspresse.info. Votre post est immédiatement éliminé. "

    Ce parti n’a rien de démocrate. Les forums FN zappent allègrement les messages qui dépassent d’un poil la ligne du parti, de la même façon que ce mouvement instrumentalise ses militants quand il ne les rackette pas tout simplement par des demandes pressantes de prêts d’argent (remboursables soit disant mais dont je sais que très peu le sont).

    De plus, quand le FN vous démarche pour que vous vous inscriviez sur une liste électorale, il exige que vous financiez vous-même votre campagne. Etre un élu FN ça a un prix. Assez élevé.

     

     

    Répondre
  5. lavandin

    2 janvier 2012

    Bleu et blanc : croyez vous vraiment que la liberté pourrait etre davantage menacée ? alors qu’actuellement la pluspart des articles de la déclaration des droits de l’homme (celle de 1789) ne sont plus respectés, que la liberté de penser et d’opinion est censurée par des associations (voire réprimée par la justice), que l’égalité est bafouée , que la justice est devenue inique, que l’on insulte publiquement et à tout va la France et les français, que la loi de 1905 est bafouée par ceux qui devraient veiller à son application,et que le Conseil d’Etat n’y trouve rien à redire ?  Croyez vous donc que l’on s’exprime librement sur les blogs de l’UMP/PS  ? alors que la corruption et les privilèges se sont installés un peu partout dans notre pays

    Répondre
  6. Scipion

    2 janvier 2012

    "Essayer de poster un message qui ne convient pas aux belles âmes du Front national sur leur site nationspresse.info. Votre post est immédiatement éliminé. Faites donc l’expérience par vous-même."

    C’est ce que j’ai fait. Mais sur le site du "Nouvel Observateur", à l’enseigne de "Confrontons nos idées" – si, si, si, si, c’est vérifiable – et j’ai connu la même mésaventure, dans un laps de temps identique, pour avoir cité Clichy-sous-Bois comme exemple de tiers-mondisation, et Mulhouse, avec ses 60 % de musulmans, comme exemple d’islamisation.

    Alors vous vous honoreriez en ne vous montrant pas plus outré que je ne l’ai été moi-même. Après tout, du moment que nous nous exprimons sur le site d’une coterie qui n’est pas la nôtre, nous sommes des "immigrés" n’ayant d’autre chose à faire que de nous plier aux us et coutumes de la communauté d’accueil.

    Répondre
  7. Bleu et blanc

    1 janvier 2012

    Tout cela est bien joli petitjean. Il y a cependant un hic ! Essayer de poster un message qui ne convient pas aux belles âmes du Front national sur leur site nationspresse.info. Votre post est immédiatement éliminé. Faites donc l’expérience par vous-même. Même si votre post est poli, censé, mais s’il contrarie un tant soit peu les belles âmes FN ou parce que votre post n’encense pas leurs articles mais les contredit , il disparait immédiatement. Cela peut être lourd de conséquences car la liberté est menacée et le sera beaucoup plus si ce parti accède au Pouvoir. La preuve est facile à faire.

    Répondre
  8. minable

    1 janvier 2012

    bravo a petitjean et il peu etre certain  qu il n est pas le seul juif a penser comme lui // mais shutt il ne faut pas le dire

    Répondre
  9. IOSA

    1 janvier 2012

    [email protected]

    Voilà une année qui débute bien et j’espère sincèrement que votre message parviendra bien au fond des cerveaux ramollis & pisseux de trouille face à la vérité de ce qui se passe aujourd’hui en France.

    IOSA

    Répondre
  10. petitjean

    1 janvier 2012

    J’aime la France, ma patrie, et je ne veux pas qu’elle meure ; là est ma priorité. Je suis français, patriote, juif, je voterai Marine Le Pen.

    Le coup de gueule d’Uncle contre les bienpensants  sur http://www.libertyvox.com

    Depuis quelques mois, la meute médiatico-politique est lâchée. Leur agressivité est à la hauteur de la cote de popularité de Marine Le Pen. Agissant sur ordre du pouvoir ou parce qu’ils sentent que leur ère s’achève, par instinct de conservation, telles des bêtes aux abois, ils mordent et griffent pour tuer.
    Voter FN, je l’entends à longueur de journées depuis, c’est faire partie du camp du mal, d’une race à part, celle des primaires, imbéciles, racistes, antisémites, fascistes, nazis, xénophobes, bas du front, moisis, c’est avoir peur de l’autre, c’est sortir tout droit du ventre fécond de la bête immonde que l’on croyait morte, gisant dans les cendres du troisième Reich, c’est forcer le camp du bien à revivre le cauchemar des heures les plus sombres de notre Histoire.
    Ces heures les plus sombres, je les connais messieurs les ricaneurs. Oui, il se trouve que je suis juif et que ma famille, comme tant d’autres, a fait la douloureuse expérience de la guerre et des camps de la mort.
    Mon engagement politique a toujours été marqué par le rejet de tout ce qui de près ou de loin relevait du totalitarisme : Nazisme, fascisme, communisme et, aujourd’hui, islamisme.
    Mes parents m’ont élevé dans des valeurs simples, mais essentielles à leurs yeux, de patriotisme, de respect et d’amour de la France, d’admiration de sa grandeur, son Histoire, sa littérature, son art, ses vins, ses paysages et terroirs, ses traditions, ses clochers, son élégance, sa diversité culinaire, ses fromages et tout un ensemble de choses jugées probablement désuètes et ringardes aujourd’hui. Dans la voiture, lorsque nous partions en vacances, ce ne sont pas des comptines que notre père, ancien résistant, nous faisait chanter, mais des chants patriotiques et révolutionnaires. Ils étaient de gauche, d’une gauche qui défendait les travailleurs, protégeait les plus faibles et les nécessiteux, une gauche pour qui progrès social rimait avec amour sacré de la patrie. Mais il est loin le temps où la gauche levait le glaive en s’exclamant « quoi ces cohortes étrangères feraient la loi dans nos foyers »… Il y a longtemps qu’elle a rallié les « Tyrans et les perfides ».
    A moins de sombrer dans la plus profonde schizophrénie, lorsqu’on réalise que l’on est globalement d’accord avec ce que dit Marine Le Pen et en complet désaccord avec ce que disent ses adversaires de gauche ou de droite, lorsque l’on constate que les idéaux défendus par son parti sont dans la droite ligne de ce qui a forgé votre identité politique, vos valeurs et vos engagements, eh bien, on se doit d’ouvrir les yeux, de passer outre des années de conditionnement et de lavage de cerveau anti-FN, et de soutenir le parti qui incarne vos idées.
    Oui, ils me font doucement rire ceux qui brandissent le drapeau du « Front républicain » et du « Cordon sanitaire » pour « faire barrage » au Front National. On ne les entend pas réclamer un Front Républicain contre les communistes, trotskystes, maoïstes, léninistes, polpotistes, castristes, chavezistes et autres marxistes en tout genre et aux mains pourtant tachées du sang des dizaines et dizaines de millions de morts, victimes de leur insupportable et infâme barbarie, fruit d’une idéologie totalitaire abjecte faisant encore régner la terreur sur une partie du monde, ce qui ne semble pas déranger les Drucker, Ruquier et toute cette clique puante de Canal+ qui reçoit à qui mieux mieux toute cette gauche criminelle.
    Pas de cordon sanitaire pour nous protéger des socialistes, de cette gauche et de tout ce qu’ils ont compté de collabos pendant la seconde guerre mondiale, les Marcel Déat, Laval, Doriot, François Mitterrand, décoré de la Francisque des mains de Pétain pendant que d’autres, comme le Colonel De La Rocque, Croix de Feu, pourrissait dans un camp de concentration en Allemagne pour avoir dit non à cette abjection ! Ah les pourris ! Ah qu’ils ont l’indignation sélective et l’âme tranquille tous ces donneurs de leçons ! Tous ces « résistants » ! Vous en voulez des « heures les plus sombres » ? Vous en avez été les acteurs privilégiés ! Et je ne parle même pas des communistes qui, jusqu’en août 1941 étaient les alliés d’Hitler !
    Ce n’est pas Jean-Marie ou Marine Le Pen qui se sont jetés dans les bras du Maréchal ou du Führer ! Et c’est cette gauche qui me traite aujourd’hui de facho ? Laissez moi rire !
    Et vous tous, les usurpateurs qui prétendez parler « au nom des juifs », vous les gens du Crif qui ne représentez que vous-mêmes, de la Licra qui faites régner la terreur antiraciste et mémorielle en pourchassant des gens comme Eric Zemmour, oui, vous tous membres des associations communautaires qui vous permettez de passer outre vos fonctions en imposant votre propre idéologie qui n’est pas celle de tous les Français Juifs, vous de radio J qui avez infligé à Marine Le Pen cet affront de l’inviter puis de la jeter comme une malpropre, je vous le dis tout net : c’est terminé ! Game Over ! Votre chantage ne marche plus !
    Vous prétendez aimer Israël mais vous appelez à voter pour des partis de gauche ou de droite pour qui Israël n’est qu’une parenthèse bien encombrante, pour l’UMP ou le PS, tous complices d’Eurabia pour quelques gouttes de pétrole, des contrats juteux et qui mènent une politique qui fera disparaître Israël ! Pour des gens qui aiment les juifs, morts, mais haïssent ceux qui, en Israël, bien vivants, se battent pour que leur pays et leur peuple survivent. Et vous nous dénieriez à nous, Français, le droit de vouloir que la France survive en tant que nation et en tant que peuple ? Je vous invite à la cohérence ! Ce n’est pas Marine Le Pen qui est tombée dans les bras du criminel Mahmoud Abbas qui fait offrir des gâteaux à son peuple pour fêter le massacre de la famille Fogel ! C’est Prasquier, président du Crif, Nicolas Sarkozy, président en exercice, et toute cette gauche palestinophrène ! Croyez vous que le FN fera pire ? Mais vous plaisantez ! Croyez vous que les Juifs rasent les murs dans certains quartiers en n’osant même pas porter une Kippa parce qu’ils craignent les militants du FN ? Allons donc !
    J’aime la France, ma patrie, et je ne veux pas qu’elle meure ; là est ma priorité. Je suis français, patriote, juif, je voterai Marine Le Pen et, pardonnez moi cette grossièreté, messieurs du camp du bien, je vous emmerde.

    Répondre
  11. Blanc

    31 décembre 2011

    Il n’y a qu’une solution aux insultes et aux menaces permanentes de ces paquets de chiffons bêlants, stupides, incapables et coiffés de serpillères: notre amour-propre retrouvé et un NATIONALISME PUR ET DUR dans toute l’Europe.

    Répondre
  12. François

    30 décembre 2011

      " On trouvera exactement la même chose des deux côtés de la Méditerrannée".
     Il paraît que cela s’appelle la "diversité" d’après nos penseurs repentants et progressistes…

    Répondre
  13. Martine de Colmar

    29 décembre 2011

    Mag -Il y a de quoi être pessimiste sauf à vouloir se convertir ! Toutes les musulmanes que je rencontre ont des familles nombreuses, 4 ou 5 enfants et plus. Ils sont tous élevés dans la tradition islamique. Rien à dire. Partout, absolument partout, on construit des mosquées et le “hallal” envahit les rayons. Dans les rues, les voiles se multiplient d’une année sur l’autre. Et la musique “rap” est diffusée à chaque instant sur les ondes. C’est donc une autre culture comme le dit justement “les corps indécents” qui remplace nos Brassens, Trenet, Piaf et autres Brel. Cette nouvelle culture semble, pourquoi pas, bien convenir aux français qui en redemandent. Il n’y aura bientôt plus aucune raison de se rendre au Maroc ou en Tunisie. On trouvera exactement la même chose des deux côtés de la Méditerranée.

    Répondre
  14. le KET de Bruxelles

    29 décembre 2011

    OUI, les peuples européens ne doivent plus se plier aux dogmes de la repentance et du devoir de mémoire qui ne commence qu’en 1939.

    OUI, retrouvons notre fierté d’être blancs, européens et chrétiens et cessons de nous culpabiliser chaque fois que l’on se trouve en présence d’une personne dont la peau est plus foncée.

    OUI, l’Europe est une terre de cathédrales et de beffrois et non pas de minarets et de mosquées.

    OUI, en 2012 certains pays européens auront des élections et il faudra renvoyer les charlatans du métissage à tous les étages et les complices de l’islamisation de nos quartiers dans les poubelles de l’histoire d’où ils n’auraient jamais dû sortir.

    NON, les mondialistes ne doivent pas prendre notre destin à leur compte et nous ne devons plus accepter les utopies sectaires de la mafia socialo-démocrato-écolo-libérale .

    SI notre bulletin de vote ne suffit pas, il faudra dès demain envisager la rébellion pour l’avenir de nos enfants et petits-enfants !

    RECONQUISTA ! ! !

     

    Répondre
  15. Scipion

    29 décembre 2011

    Il y a belle lurette que je suis parvenu à cette conclusion que la seule vraie décadence d’un peuple, c’est quand il cesse de croire qu’il vaut mieux que les autres.

    Répondre
  16. mag

    28 décembre 2011

    Bravo M.Weiss, quel bon article qui révèle ce que tant de nous pensons . Par contre @ Martine de Colmar , ne soyez pas aussi pessimiste , je pense que ,surtout avec la crise actuelle , les Français prennent de plus en plus conscience du péril qui guette notre pays , et en ont raz le bol ! Ce que j’entends autour de moi , surtout des générations 25/ 40 ans n’est pas du style à laisser leur pays envahi ,ce qui me fait très plaisir , la génération 68 me semble assez lâche …

    Répondre
  17. grepon

    28 décembre 2011

    Nous sommes un grand peuple et nous tenons à le rester !

    Me voila   Ah!   Le bon vieux nationalisme francais!     La France etatiste, quelque soit la recette(soit nationaliste,soit gaucho-bobo-multiculti) a plombe la France a plusieurs reprises.  

    Actuellement la France, la langue et culture, est mourante(sur une echelle de temps de demi-siecles), grace a l’etatisme gaucho-bobo-multiculti.   Cette crise si evidente depuis si longtemps amene certains a vouloir freiner l’aspect multiculti pour le remplacer avec le nationalisme, toute en gardant l’etatisme.     Ca ne changera pas la trajectoire, ni la date d’expiration, de beaucoup, mais on attend que ca des vieux etat-nations europeens, qu’ils se remettent a la nationalisme enrage, une derniere fois.

    Répondre
  18. Martine de Colmar

    28 décembre 2011

    Mais qui peut encore en douter ? La disparition de notre belle culture française n’est plus qu’une question de temps. Lire ce livre love story “les corps indécents”. Dans moins d’une génération, les chrétiens seront en France une minorité ou pas loin à le devenir. Déjà une ville comme Mulhouse est à 60 % de musulmans selon la députée UMP Arlette Grosskost (article des dernières nouvelles d’Alsace de février 2011) C’est pourquoi on construit des mosquées un peu partout. Faudra donc changer nos habitudes et notre façon de vivre. Le cous-cous sera notre nouveau plat national et remplacera bien vite le steak frites. Tout le monde semble heureux de ce choix. Après tout il y a aujourd’hui des tas de retraités français qui s’installent au Maroc et qui sont parfaitement heureux, alors où est le problème ?

    Répondre
  19. lavandin

    27 décembre 2011

    On nous rabache quotidiennement la diversité , et que nous sommes un peuple métissé. Voila quelques mois que j’effectue des recherches généalogiques sur mes ancetres paternels et maternels. Me voila arrivé en 1745. Jusque là, pas l’ombre d’ancetres hors de ma ville natale,  rien que des sous-chiens , pas d’arabes, pas d’africains, meme.pas d’italiens, de portugais ni de polonais, une seule exception : le grand père de mon épouse avait épousé une anglaise (dont il a divorcé)

    Répondre
  20. IOSA

    27 décembre 2011

    A part quelques vérités, cet article n’est qu’un tissu m*rdique.

    1- Le métissage obligatoire :

    Ah bon, il existe une loi qui vous oblige à forniquer avec des personnes que vous ne voulez pas ?

    2- Payer plus pour qu’ils restent chez eux:

    Ben libre à vous de payer davantage, mais ne comptez pas sur moi pour contribuer à fabriquer des assistés qui n’auront de cesse de vouloir encore et encore plus de pognon sous le chantage de venir chez nous.

    Parce qu’en attendant, le fric qu’on leur donne ne sert qu’ imprimer le Coran….Autant se tirer une balle dans le pied.

    Il existe une autre méthode bien plus efficace……Il suffit de ne pas accepter, de dire NON & DEGAGE !

    Ou encore à l’exemple du p’tit président " Casse toi Pôvre con !!!"

    Il suffit d’être des HOMMES ( des vrais bien évidemment )

    IOSA

     

    Répondre
  21. Gilles

    27 décembre 2011

    Merci pour vos précieux conseils, M. Weiss.

    Mais au lieu de s’attaquer aux symptômes, je préfère m’en prendre aux causes. Vous n’avez pas une idée là-dessus M. Le Blanc?

    Répondre
  22. RALEBOL

    27 décembre 2011

    D’accord à 1000% . Rien a dire,mais nos dirigeants…..umps et rouges,,il faut se mélanger !!!!!! ,celui qui proteste…..IL EST RACISTE . NON l’Europe à la culture chrétienne ne pourrons jamais se soumettre et accépter le vivre ensemble de  la culture musulmane……un exemple, 1er cas , " famille musulmane " mariage d’un musulman avec une chrétiènne , à 80%,on lui impose la religion musulmane ……le racisme de la famille musulmane !!!!!! ,vous connaissez ? rare les couples qui s’en sortent , les conditions de vie de la femme …….. si en plus …..enfants,,,,au secour ……….. il faut surtout rien dire……. 2em cas , " famille chrétiènnes " française,,,,,,,à 99%,c’est pas la joie pour la famille,mais on accepte,chez nous la femme est libre,ça boude un peu ,mais on marie la fille avec un musulman…….et personne l’oblige à se faire baptiser chrétien…….. MAIS  si enfants , si divorse ……. AU SECOUR ……. comment voulez vous faire devant les réactions de cette culture ? OUI IL Y A DES PEUPLES EVOLUES grands et puissants ( la culture,le travail,le savoir , le respect de la vie et de l’homme ,…..etc… ) ,,,,,,,,, OUI IL Y A DES PEUPLES arrièrés,soumis et pourtant riche !!!!! MAIS , culture,savoir,pas de respect pour l’humain,la vie,la violence,la soumission de la femme,un patriarcal archaïque une feignantise à toute épreuve ,  une religion qui n’en est pas une,mais une dictature esclavagiste . IL FAUT VIRRER  ET DESSUITE,C’EST L’ENNEMI ET LA CHUTE DE NOTRE CIVILISATION . RALEBOL .    

    Répondre
  23. Mori

    27 décembre 2011

    C’est d’abord Pinocchio le fourbe qu’en avril il faut renvoyer au vestiaire.

    Répondre
  24. Shadok

    27 décembre 2011

    Le désir de voir disparaître des types tels que moi…par Richard Millet. « Quelle insanité ai-je proférée en constatant que ce pays n’est pas encore le Brésil ou Cuba mais une nation de race blanche avec des minorités étrangères ! Que l’émigration africaine soit, par exemple, un drame pour les immigrés comme pour les français de souche, qu’une immigration chrétienne soit préférable à une immigration musulmane, voilà qui ma parait relever du bon sens, tout comme le fait que la France ne doive pas se renier elle-même pour maintenir la paix civile menacée par ces minorités. Je me rappelle que le moment où j’ai compris que la France était morte (ou appelée à devenir tout autre chose que ce qu’on m’avait appris qu’elle était depuis des siècles) eut lieu lorsque, enseignant et évoquant tel épisode de l’histoire de France, j’ai cessé de pouvoir dire “nous”, sans rien trouver qui remplaçât ce signe d’appartenance heureuse et, dès lors, entrant dans une sorte de déréliction que nul discours politique ne pouvait apaiser. La France que vous me proposez d’aimer, celle que vous me désignez comme la France de demain en me montrant ce groupe de jolies maghrébines et de jeunes noires habillées de manière provocante, cette France là m’est étrangère : pour reprendre votre langage pour le retourner contre vous qui me pensez “raciste” , je dirais que j’y vis dans un apartheid mental, moi que le destin muséal et multiculturel de ce pays horrifie, qui ne crois nullement au repli sur soi, qui ait été élevé dans le cosmopolitisme Beyrouthin. Mais je suis bien obligé de reconnaître que tout ce que j’aime est piétiné quotidiennement au nom du consensus antiraciste et par peur de déplaire à l’islam. C’est vous qui avez fait mourir ce pays en moi, bâtisseurs d’empires boursiers, gauchistes apostats et technocrates si inconséquents que vous avez laissé ce déliter cette langue qui, à elle seule, disait Joseph de Maistre, , définit une nation. George Orwell, lui, pour me référer à un auteur moins compromettant, disait que la dégradation d’une langue va de pair avec la décomposition politique. Qu’est-ce qui agitait donc l’angélique prêcheur qui me vantait la créolisation de la France ? Moins la haine de la France que son désir de voir disparaître des types tels que moi qui errent comme un loup sur les terres du passé, prétendait-il, alors que j’ai toujours été à la lisière, à l’orée, prêt à bondir dans le futur. » Richard Millet, L’opprobre.

    Répondre
  25. Naolweb

    26 décembre 2011

    Bien vu ! On ne veut pas d’eux, un point c’est tout. Leur présence nous incommode, nous n’avons pas d’atome crochu avec eux, pas d’affinité. 5 millions a renvoyer chez eux, avec leurs économies et leurs pensions. Ouf, quel calme dans les rues, dans les hopitaux, dans les prisons, dans les transports. Quelle chance pour leurs pays de retour, quelle chance pour eux de retrouver un environnment favorable, quelle chance pour tout le monde.

    Répondre
  26. Anonyme

    26 décembre 2011

     

    Oui, je suis à fond pour la culture traditionnelle de l’homme blanc. C’est une sacrément belle civilisation, une civilisation merveilleuse et formidable. Ça n’exclut pas les autres cultures, mais ça ne diminue certainement pas la mienne.

    John Rhys-Davies, comédien gallois (le nain Gimli dans “Le Seigneur des Anneaux”), 2004.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)