La destruction de la civilisation occidentale par la gauche

Posté le mars 23, 2021, 10:02
7 mins

La récente cérémonie des Césars en France a été particulièrement hideuse et ignoble.

Voir une actrice se mettre nue sur la scène en portant des tampons périodiques usagés en guise de boucles d’oreilles a été un sommet dans la vulgarité et l’obscénité.

L’action était censée défendre les intermittents du spectacle, des gens qui jouissent d’un statut privilégié.

Si maintenir ce statut implique de financer des gens capables de se livrer à ce genre de «performance», on peut penser que sa suppression serait une excellente décision.

D’autres interventions, tout au long de la soirée, ont fait alterner obscénités scatologiques avec dénonciations du «racisme» censé sévir en France – par des artistes noirs qui font carrière dans le pays.

Les salles de cinéma sont fermées sur le territoire français, mais si elles doivent rouvrir pour accueillir des films porteurs d’un tel esprit répugnant, il serait bon que le public les déserte.

Je n’ai aucune envie de voir les films récompensés. Regarder leur bande-annonce m’a consterné.

Un hommage collectif a été rendu aux comédiens du Splendid, et il a été possible d’avoir un instant de nostalgie pour l’époque où des artistes français avaient du talent.

L’an dernier, le film de Roman Polanski, «J’accuse», avait toutes les qualités absentes cette année, mais, sans surprise, il avait alors été question bien davantage des accusations portées contre le réalisateur du film que du film lui-même.

La culture française (et je parle de culture en général car, dans d’autres secteurs, ce n’est pas beaucoup mieux) me semble être entrée dans un moment de déchéance et de déclin.

Je ne pense pas que ce soit parce que les talents manquent.

Je pense plutôt que c’est parce que les artisans de la déchéance et du déclin sont au pouvoir et font des choix.

Une société dans laquelle se trouve disséminée la haine de soi, la culpabilisation, l’exaltation de la médiocrité et de tout ce qui est putride ne peut pas survivre très longtemps.

Je dois répéter que je suis très anxieux concernant le futur de la France et que ce qui me rend anxieux n’est pas simplement l’état de la culture.

J’ai, je dois le répéter aussi, du mal à lire la presse française: les journaux et magazines qui ne désinforment pas sans cesse sont imprégnés d’une volonté très nette d’aseptiser tout ce qui est dit.

J’ose à peine parler de la situation politique du pays.

Je dois le répéter là encore, je pensais qu’après Hollande, il serait difficile de trouver pire. J’ai vite perçu que Macron serait infiniment pire, et Macron a correspondu à ce que j’attendais de lui.

J’aimerais penser qu’il ne sera pas réélu, mais je m’attends à ce que le second tour l’oppose à Marine Le Pen, et à ce que le «front républicain», cette imposture qui prend les électeurs pour des imbéciles, mais fonctionne néanmoins, fasse son œuvre une fois encore.

J’espère me tromper, bien sûr. Avoir vu, en tout cas, l’infiniment médiocre Premier ministre français mettre en garde contre le «danger destructeur» incarné par Marine Le Pen m’a donné la nausée: oser mettre en garde contre un danger destructeur quand on incarne un gouvernement dangereux et destructeur en pleine action relève de l’imposture absolue.

La situation n’est, hélas, pas meilleure qu’en France dans le reste de l’Europe occidentale.

Elle n’est pas meilleure en Amérique du Nord, et aux États-Unis, le pire de la gauche américaine est au pouvoir derrière un vieillard sénile qu’elle a installé au pouvoir par la fraude, et elle entreprend une destruction méticuleuse et frénétique de tout ce qui a fait la grandeur du pays.

Et, comme en France, la culture aux États-Unis rime de plus en plus avec les mots que j’ai employés pour la France: déchéance et déclin.

La cérémonie des Golden Globes, il y a quelques jours, a été aussi hideuse et ignoble que la cérémonie des Césars en France.

Je m’attends à ce que la cérémonie des Oscars soit du même acabit.

La soirée des Emmy Awards, récompenses dans le secteur de la musique, a été placée sous le signe de la pornographie, de l’accusation de racisme portée contre les États-Unis, et de l’éloge des émeutes.

Si les États-Unis tombent – et le risque existe –, le monde ira vers un triomphe planétaire de la gauche, et la nuit tombera pleinement sur la civilisation occidentale.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

5 réponses à l'article : La destruction de la civilisation occidentale par la gauche

  1. HOMERE

    28/03/2021

    La gauche, la droite,le cenntre….tous contribuent à conduire notre civilisation à sa perte……Les français et les Européens se confondent et se fondent dans le magma coca cola et plus noir que moi tu meurs dans la merde téléréalité et la croyance moralité en bannière….comment voulez vous affirmer que notre civilisation (celle passée) peut se perpétuer en s’amplifier sur le fumier actuel et les penseurs disparus. Seul le rapport de force, la brutalité et le crime ont pignon sur rue….le temps des barbares est là…pour longtemps !!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      31/03/2021

      des civilisations  » barbares  » ont existé dans le passé ! par exemple l’ empire de Tamerlan !

      Répondre
  2. HansImSchnoggeLoch

    25/03/2021

    Relevé dans un article sur internet:
    « Les Américains ont eu un mérite dès l’été 2020, ils ont dit: ‘on met le paquet et on y va’. Et donc ils ont plus (de vaccins). Ils ont eu plus d’ambition que nous. Et le quoi qu’il en coûte qu’on a appliqué pour les mesures d’accompagnement, eux l’ont appliqué pour les vaccins et la recherche », selon lui. »
    Lui, c’est Macron bien sûr.

    Et en été 2020 c’était le méchant Trump qui était encore à la barre .
    Cela peut consoler Guy Milliere, Trump n’avait donc pas tout faux!

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    24/03/2021

    Guy Millière , soutient aveugle de Donald Trump, en Incarnation de la Civilisation occidentale !

    tout Européen … civilisé croit rêver !

    Répondre
    • ELEVENT

      27/03/2021

      Un « Européen civilisé… » . Vous ne devez pas en faire partie;
      Et, avant de baver sur Millière, tentez au moins de pondre un article qui ne soit pas une de vos merdes habituelles (voyez, je persiste – rien que pour vous – dans la scatologie, seule « science » qui vous convienne.
      « protestant de stricte obédience »… on croit rêver. Un protestant sarrazin, c’est sur, ça a de la gueule.
      Demain vous vous réclamerez du Moro Naba ou du « prophète », si vous pensez que cela puisse vous mettre en valeur. N’importe quoi.

      P.S. Tenez, je vais remettre une pièce dans la machine, histoire de lire vos aberrations en réponse : VIVE LA COMMUNE ! C’est à la mode…

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)